Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [début juillet 550] Reborn (PV golds)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AchilleavatarArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
186/186  (186/186)
Message [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Ven 1 Juil - 3:04






    ... Après un instant de noir total, le jeune berger rouvrit les yeux. Enfin, ce qui avait été un jeune berger, tout du moins, contempla le ciel dans un oeil nouveau. Son essence avait été absorbé par un esprit extérieur, avec tant de qualité que seul le nouvel habitant du corps tenait les rênes de celui-ci avec une splendide dextérité. Mais dire qu'il avait du mal à bouger et à sentir l'extérieur, lui qui autrefois percevait les parcelles de l'univers avec netteté avait un coté difficile à gober. Refermant à nouveau les yeux du corps de son hôte, l'esprit étendit son existence vers les moindres parcelles du corps, du bout de ses doigts et de ses ongles, de la moindre parcelle de cheveux, au core même de son nouvel "appartement", à savoir le cœur et le cerveau. L'ensemble de l'âme connecta ses désirs avec les ramifications humaines, et l'esprit reposant dans le corps ne lui offrit que peu de résistance. En réalité, quand son habitant réalisa qui donc était l'Entité s'étant emparé de lui, la joie et la fierté de lui léguer le fondement de son être avait un côté que le ressuscité ne comprenait point. Il n'avait déjà vu, chez les hommes d'Agamemnon et les prêtres, mais il ne comprenait toujours pas cette adoration envers un individu que l'on ne connaissait pas réellement.
    Mais il fallait croire que la gloire promise par sa mère avait portée des fruits inespérés.

    Rouvrant les yeux, cette fois, un homme en armure argenté se tenait à la place. Oh, le corps du berger d'autrefois n'avait guère changé, et celui-ci s'était révélé, par la chance ou par le bon vouloir des dieux les plus insupportables, une sorte de sosie parfaite. Presque un descendant, pensa l'hébergé en jaugeant ses nouveaux attributs avec intérêt. Et savourant, pour une fois depuis extraordinairement longtemps, le plaisir indicible de sentir l'air frais sur son visage, la puanteur humaine et le râle des bêtes et des morts. sentir la mollesse de la terre mélangé à la solidité des rochers, entendre le son violent des torrents du coin de l'oreille un ensemble de barbarisme tranchant merveilleusement bien avec le calme d'Elisyum. Un véritable délice. Différent du paradis dans lequel il avait passé tant de temps, au point de s'ennuyer, il respirait la l'air polluant de la vie.
    Et il n'y avait pas de saveur plus délicieuse que cette dernière.

    Remuant lentement ses doigts, le héro ressuscité grimaça légèrement. Bien que ce simple mouvement ne soit guère suffisant, il avait l'impression de ne pas avoir la même dextérité d'avant. Un fait qui fut aisément confirmé quand il essaya quelques mouvements de doigts et de poignets sur la maîtrise de la lance et de l'épée, qui se révéla... difficile a exécuté? c'était faible, pour quelque chose d'aussi simple, mais non négligeable avec un niveau comme le sien, ou la moindre faiblesse était létale.
    Il réalisa également qu'il ne détenait plus l'invulnérabilité du Styx, ce qui ne le surprenait pas tant que cela: son corps s'était baignée, mais son hôte n'y était pas passé. A moins que la synchronisation devienne tellement parfaite que son corps serait consumé par l'âme pour donner le même résultat, ou qu'il retrouve son corps d'antan, reposant dans Elysium, il récupérerait son niveau d'antan et ses dons divins... Dont son invulnérabilité.
    Fort malheureusement, l'armure était la transition permettant le passage de l'âme vers son hôte, un fait qui était le seul moyen de le ramener à la vie sans qu'Hadès ne stoppe le processus.

    Pourtant, il n'y avait pas que cela... regardant les alentours, il réalisa qu'il était seul, sur une montagne, avec une ville s'étendant au loin. Il ignorait pourquoi il s'était incarné, mais une partie des renseignements nécessaires lui vint quand il assimila les connaissances de son corps. Pleine de faille, néanmoins.
    Fermant les yeux, il ne percevait des Cosmos que loin, très loin. Trop loin. Tout du moins, il n'en percevait que peu en Grèce, ce qui le fit douter légèrement. Qu'était-il advenu du Sanctuaire?

    Plissant les yeux, Achille aux pieds légers s’inclina légèrement, puis commença à courir.
    Sa vitesse de course naturelle fit tout d'abord humaine, négligeable à vrai dire. Il testait son corps, afin de déterminer ses limites mobiles. Il sentait ses jambes frapper le sol pour le propulser en avant, accroissant sa vitesse alors que ses muscles jouaient sous son armure. C'était si plaisant que de sentir ses jumeaux s'étirer en corrélation avec sa jambière intérieur. Si fabuleux de percevoir l'air frapper son visage au fil de son augmentation de vitesse.
    Au fur et à mesure qu'il testait sa vitesse de course, son cosmos commença à s'éveiller également, une aura bleutée foncée commença à entourer la Légende d'Athéna, alors qu'un bruit d'explosion se fit ressentir.

    En terme de course, il avait tout simplement exploser la vitesse du son. Et cela ne saurait s'arrêter tant qu'il n'aurait pas atteint le sanctuaire, et même croîtrait au fur et à mesure que le Non-mort prenait conscience de ses nouvelles limites. Il dénota avec satisfaction qu'il détenait environ un tiers de son véritable potentiel, sa lance Diathrekon Aster Lonkhe et son char mit de côté, et qu'il n'était capable d'employer que deux de ses techniques de combats. Pour quelqu'un qui n'était que dans un corps d'emprunt, cela était assez appréciable.

    Très vite, il devint un simple rayon bleu et vert, flouté, qui parcourait la Grèce pour atteindre le Sanctuaire. En temps normal, il aurait put employer d'autres méthodes, mais la joie de courir à nouveau était tellement grande..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Mar 5 Juil - 12:25
« Hmm… ? »

L’homme souleva une paupière, puis la referma. A l’ombre de cet olivier, il pensait pourtant pouvoir passer une calme après midi, perdu au milieu des champs en jachère qui entouraient le Sanctuaire. Mais à chaque jour son lot de surprises. S’il avait pu s’assoupir quelques minutes, profitant d’une légère brise qui rendait la chaleur quasi tolérable, une énergie inconnue l’avait tiré de sa torpeur. D’abord lointaine, il n’avait considéré intervenir que lorsqu’il s’était assez approché pour qu’il puisse la jauger. Sa vitesse, loin d’être négligeable, avait rendu cette tache plus aisée que ce à quoi il aurait pu s’attendre. L’être qui voguait à toute vitesse vers lui n’avait rien à envier à un chevalier d’or, du moins dans le domaine de la rapidité.

« Et bien. Qu’avons-nous là ? » Marmonna-t-il alors qu’il se redressait avec une douleur certaine. Faisant fi de cette dernière peine, compagne habituelle de ses jours, il posa une main sur le tronc rugueux de l’olivier. Son rôle de gardien lui empêchait normalement de s’escamoter à la protection de son temple, et se faire repérer en ces lieux était plutôt malvenu. Mais pire encore était de laisser un hypothétique adversaire se diriger sans aucune forme de procès vers les terres saintes d’Athéna. Il s’épousseta, et regarda son pantalon orange d’un air contrit. Il devait faire plus attention à ses nouvelles tenues s’il voulait qu’elles durent plus longtemps…

D’un bond, il décida de couper la trajectoire de cette balle humaine, se positionnant au dessus de la route qu’il empruntait, assis sur un énorme rocher. Son aura s’activa, annonçant sa présence plus par besoin que par envie. Dans un souci de surprise, il réduisit volontairement son cosmos à un niveau proche de celui d’un chevalier de bronze. Les derniers envahisseurs n’avaient pas quitté la Grèce depuis assez longtemps pour se permettre de ne pas faire attention. En donnant une impression de niveau plus bas que celui qu’il possédait réellement, l’Ibère faisait volontairement le choix de pouvoir surprendre celui qui croiserait sa route dans quelques secondes.

D’ailleurs, ce dernier ne se fit pas tant attendre que ça. Bientôt, il fut sur lui, ou sous lui, compte tenu de sa position surélevée. D’un geste de la main il demandait l’arrêt, et une fois à portée de voix, il se permit de poser une question très simple. L'homme en face de lui n'était apparemment pas un Saint, du moins pas un de ceux qu'il avait pu cotôyer jusqu'alors, et pourtant, quelque chose le dérangeait.
Mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, ... et cela l'énervait au plus haut point.

« Et vous êtes qui, au juste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
AchilleavatarArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
186/186  (186/186)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Jeu 7 Juil - 16:42




    S'arrêter. Tel était le messager que lui insufflait la cosmo-énergie qui se situait devant lui, à l'attendre patiemment devant les douzes maisons du zodiaque. Un message, disons-le clairement, que le grand guerrier failli bien ignorer. Ce n'était pas contre la dite personne, mais il ne pouvait décemment point s'arrêter à chaque fois qu'un chevalier de bronze ou d'argent tentait de l'intercepter. Hors, la personne qui lui faisait face semblait venir de ses catégories... Pourtant, quelque chose clochait.
    Achille ne cachait pas son cosmos. Ni son intensité, ni sa densité, ni sa puissance. Pourtant, son adversaire ne bougeait pas de son chemin, et le corps visible qui apparut dans le champs de vision du sprinter ne laissait pas l'ombre d'un doute sur le fait qu'il savait très bien qu'il arrivait. Et comptait apparemment l'intercepter.
    L'idée lui vint, l'espace d'un instant, d'écraser son vis-à-vis avec la même flegme qu'on écrase un moustique ou que l'on écarte un individu gênant. Il devait voir la déesse pour savoir ce qu'il en serait de sa nouvelle vie. Il pourrait tout aussi bien faire son salopard et aller boire un verre en attendant que la jeune femme ne l'appelle, mais pour une fois qu'il était ramené à la vie, il était hors de question qu'il soit mis à l'écart des affrontements!
    Et puis, la curiosité de connaitre un minimum ses... compagnons était un fait non négligeable. Même s'il était fort peu probable qu'il se batte un jour véritablement à leur coté d'un point de vue physique, il était fort curieux de voir si la nouvelle génération était digne de ce nom.

    Alors que la Légende était une comète volant en rase-motte quelques nano-secondes plus tôt, la brutalité de son arrêt provoqua une bourrasque aux alentours, déplaçant quelques pierres et faisant courber les arbres. Dans l'oeil du cyclone, le péléen était droit, fier, les bras croisés, le regard de prédateur fixé sur le responsable de son stop.
    Sa cosmo-énergie se calma légèrement, puis disparut, l'achéen ne ressentant point le besoin de s'en servir... et en cas d'imprévu, la flamme qui brûlait en lui était de toute façon prête à resurgir avec une étonnante violence.

    La voix du ressuscité s'éleva tranquillement, légère comme si la situation n'était pas digne de son sérieux.



    Il existe deux réponses à cette question: celle du savant et celle du poète. Le poète répondrait que je suis un vieil ami. Le savant, lui, dirait que je suis un allié d'Athéna.
    Et toi, quel sera ta réponse, barbare*?



[HRP]* les grecs employaient le terme barbare pour les étrangers, à fortiori orientaux. C'est dans ce sens que ce terme est utilisé, il n'y a donc dans sa voix aucun mépris.[/HRP]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Lun 11 Juil - 16:30
Dans l’Ouragan, Lesath se tint droit, ne plissant les yeux que pour éviter d’être aveuglé par la poussière que l’homme-comète avait soulevée. Les gravats volaient et une pierre vinrt se rompre sur sa jambe, sans qu’il n’esquisse le moindre geste. Ainsi son interlocuteur était du genre à se donner en spectacle. Grand bien lui fasse…

« Un vieil ami et un allié d’Athéna, rien de moins. » Répéta-t-il, comme soupesant la véracité des propos du semi-divin. Il haussa les épaules et s’épousseta. La poussière, compagne de ses courses, ne l’abandonnait que rarement, ce n’était pas pour autant qu’il aimait se retrouver fagoté comme un paysan qui sortait des champs, le vêtement tout crotté.

Lesath esquissa une moue réflexive l’espace d’une seconde. Avait-il face à lui une déité ? C’était possible, mais il ne se serait probablement pas présenté de la sorte. Les dieux avaient pour eux cette fâcheuse tendance à être fort fiers de leur nature tout à fait particulière. Lorsqu’ils étaient face à un mortel, le dernier de leurs souhaits était d’être traité comme ce dernier. D’un autre côté, son cosmos était assez impressionnant pour ne pas laisser de place pour les élucubrations. Face à lui se trouvait un homme dont la nature dépassait son entendement.

« Je suis moi-même un allié d’Athéna. L’un de ses représentants pour être plus précis. » Lança-t-il en sautant de son perchoir, et atterrissant à une distance qu’il jugea acceptable. « Je suis l’un de ses chevaliers, Lesath. » Précisa-t-il, faisant abstraction de son rang. Il n’avait pas la moindre envie de se révéler trop vite, après tout, il avait beau se présenter comme l’un des amis de la déesse de l’Intelligence, il n’en fournissait pas la moindre preuve. Ces derniers temps, les adversaires de cette dernière avaient montré bien du talent pour s’approcher du sanctuaire. Envoyer l’un des leurs s’affichant comme un allié pouvait être l’un de leurs vils subterfuges. Dans tous les cas, on ne risquait pas de lui reprocher de faire son travail.

« J’attendais ici lorsque j’ai perçu votre aura. Vous comprendrez qu’une telle présence en ces lieux est des moins surprenantes, que ce soit pour moi ou pour mes possibles confrères. Qui êtes-vous, concrètement ? Vous comprenez que sans plus de précisions, je ne vais pas pouvoir vous laisser passer…» Dit-il en tournant les paumes de ses mains vers le ciel, signe d’impuissance indiquant que dans tous les cas, il n’avait pas vraiment son mot à dire.

Non loin de là se trouvait son armure, et si dorénavant le Héros voulait en découdre, elle ne tarderait pas à se matérialiser sur son propre corps. Cependant … il espérait vraiment ne pas être tombé sur un Berserker en vadrouille. Ces derniers temps, il n’avait pas de grandes envies de croiser le fer avec qui que ce soit. Encore moins avec un homme qui affichait aussi ouvertement une puissance incroyable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
AchilleavatarArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
186/186  (186/186)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Lun 18 Juil - 14:47




    Avec un léger haussement de sourcil, indicateur de son interrogation muette, Achille pencha la tête sur le côté pour observer son interlocuteur. Celui-ci clamait être un de ses fameux chevaliers, ainsi? voila qui ne manquait pas de piquant... et de déception. Savoir que la déesse de la sagesse était protégé par un chevalier possédant un cosmos aussi misérable avait quelque chose d'inquiétant, quoique...
    Perceptions surnaturels mis de côté, quelque chose clochait chez cet individu. Il avait beau être faible en terme d'aura, le reste de son être clamait le contraire. Sa musculature entraînée devait être suffisamment développé pour des combats de longues haleines, et ses yeux brillaient d'un calme que l'on pourrait qualifier d'olympien malgré la dangerosité que pouvait représenter la Légende Vivante. De fait, il était plus facile de définir son interlocuteur comme un de ses hommes qui était sans doute faible, mais étonnement sage.
    Non, le terme sage était faux, se corrigea le guerrier. Confiant était un meilleur terme, jusqu'à un certains point. Bien que le cosmos, une fois suffisamment maîtrisée, te permettait de surpasser les limites de son corps, il avait peine à croire que un individu aussi physique et bien portant puisse être aussi faible. L'entrainement était un moyen d’accroître son emprise, et son interlocuteur était étonnement bien entraîné. Ses gestes étaient assurés, les cals sous ses doigts trahissaient ce qui avait dû être un entrainement intense, et cette volonté dans le regard faisait chaud au cœur. Quelque soit le chevalier, celui qui détenait une telle volonté saurait être utilitaire pour la divine garce. Mais quelque chose n'allait pas avec ce type.
    En temps normal, face à un adversaire aussi faible, Akhilleus se serait débarrassé de lui sans le tuer pour poursuivre son chemin. Après tout, il ne pouvait pas se permettre d'être constamment stoppé. En revanche, il s'était non seulement arrêté, mais avait daigné répondre, et cela était des plus singuliers, même pour lui.
    Calmant sa cosmo-énergie, l'aura d'Achille finit par s'atténuer jusqu'à disparaître des ses les moins aiguisés, voir ds meilleurs. Bien que le terme "cacher" serait de trop, il ne voyait pas le besoin de s'en servir actuellement. Et puis, il était arrivé à destination, donc autant se servir du type en face comme une sorte de ... guide? D'ailleurs, il songea rapidement que il devrait rencontrer le grand pope, ne serait-ce que pour que ses camarades en devenir ne l'attaquent pas à vu. Et Athéna après, histoire qu'elle lui dise pourquoi donc il l'avait ramené à cet époque. Avait-elle donc tant besoin de sa force? Dans tout les cas, il ne recevrait d'ordres que de sa part... si toutefois elle daignait tenter de lui en donner.



    Sans blague... alors vous êtes pas au courant. Odysseus est pas encore la? c'est lui le spécialiste des grandes explications.

    Odysseus. Ulysse. Ce petit malin devait être la, à moins qu'il se soit perdu ou qu'un plan des plus vicieux ai germé dans sa petite tête de fouine. Cela ne surprendrait guère le péléen, qui avait l'habitude des plans foireux de son camarade.
    Avec un air légèrement gêné, Achille se gratta la tête, réalisant que la suite allait se révéler assez problématique pour lui. Il n'aimait pas cette idée de devoir s'écraser temporairement le temps que cette époque de chevalier l'accepte. Bon, il n'allait pas les couver, après tout c'était des adultes, mais tout de même, il ne dirait pas non à éviter de se faire attaquer à vu parce qu'on le prendrait pour un des Spectre d'Hadès.
    Même si sincèrement, c'était une faute de goût inconcevable de le prendre pour tel.


    mmh bon, comment expliquer cela simplement... Moi c'est Akhilleus, enchanté , et si Athéna ne vous a pas prévenu, soit c'est parce que vous êtes bien dans les ennuis jusqu'au cou, soit c'est parce que elle avait ses raisons. Ou parce que, comme je ne la représente pas, et que je n'accepterais des instructions que d'elle, bah elle n'a pas jugée utile de vous prévenir? et comment l'aurait-elle fait hein? vous êtes bercés, vous avez besoin de maman pour savoir si c'est bien un gentil monsieur??

    ... Bon à sa décharge, le fait que je débarque aussi vite n'était peut-être pas prévu.


    ... La diplomatie venait de se prendre un coups de pieu dans le derrière la. Littéralement. Et comme en réponse au geste fataliste de son interlocuteur, l'achéen poussa un profond soupir d'exaspération avant de lâcher une évidence. Ça faisait certes un style de brute de décoffrage, mais parfois, ouvrir totalement les portes entrouvertes avait une certaine tendance à calmer les esprits.
    Ou les échauffer. La psychologie n'avait jamais été son fort après tout.


    Sérieusement, je veux bien que vous ayez peur des traîtres, mais un type débarque en cherchant à vous aider, et c'est une seule personne qui pose son droit de refuser parce que il n'a pas d'information? Vous devez pas avoir beaucoup d'alliés, non?


    A sa décharge, Achille était légèrement gêné. il aurait bien aimé présenter une histoire et des précisions permettant de laisser entrevoir sa nature d'allié, mais rien que la base le qualifierait comme Spectre d'Hadès.
    Il était mal parti... Dans un cas comme dans l'autre...





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Lun 1 Aoû - 12:05
« Odysseus ? Ulysse ? Mais qu’est-ce que… » Commença-t-il avant de s’arrêter. L’être inconnu face à lui prétendait connaître l’ancien héros grec. Et alors même qu’il l’écoutait déblatérer, de son ton presque insultant, il resta comme bloqué sur un mot. Il prétendait s’appeler Akhilleus. Achille. Lesath se passa la main sur le visage et réfléchit quelques instants. Ce cosmos. Ce nom. Ulysse. Etait-il possible qu’il fût face à la réincarnation de l’un des héros des anciens temps ? C’était peu probable, mais c’était plausible. Après tout, dans ces temps de difficultés, qui de mieux que des anciens « amis » de la déesse pour venir prêter main forte à cette dernière. Cependant, ils étaient supposés être morts et enterrés depuis belle lurette. Evidemment, s’il en était arrivé à atteindre la conscience à travers ses réincarnations … Ceci expliquait sans doute aussi cet air arrogant qui ornait son visage.

« Bon. Evidemment, il fallait que je tombe sur un … » marmonna-t-il avant de se mordre la lèvre inférieure. Il n’avait pas envie le moins du monde de devoir croiser le fer avec un tel adversaire, mais il commençait légèrement à être échauffé par l’attitude grotesque du supposé héros. Il n’avait jamais vraiment réfléchi jusqu’alors à la possibilité que des hommes du passé s’incluent dans les conflits d’aujourd’hui. A vrai dire, il n’aimait pas ça. Ces héros d’anciens temps n’avaient aucune conscience de l’évolution. Ce qui était vrai quelques centaines d’années auparavant ne l’était peut-être plus désormais. Ils étaient forts mais dépassés par les évènements.

« Concrètement, la dernière personne qui s’est pointée en disant vouloir nous aider était un ancien chevalier d’or, passé chez l’ennemi, donc vous comprendrez que depuis on fasse un peu plus attention maintenant. On n’a pas forcément envie de devoir affronter de nouveau des chevaliers d’ombre sortis d’on ne sait où. » Lui lança-t-il. La situation était ce qu’elle était. On n’accueillait pas facilement un étranger en son giron lorsqu’on venait tout juste de se remettre d’une série d’offensives aussi inattendues que sanguinaires. Des chevaliers étaient morts. Le Grand pope lui-même avait péri. Mais ça, Achille ne pouvait le savoir.

« Surtout quand il débarque de nulle part avec une attitude telle que la votre, qu’il s’adresse aux autres chevaliers avec des diatribes dignes d’un enfant. Ou qu’il ne sait pas reconnaître un chevalier d’Or quand il en croise un, mais passons. » Ajouta-t-il alors que son armure faisait acte de présence. Telles des étoiles filantes, les pièces de sa protection dorée vinrent se fixer sur son corps svelte, illuminant la zone d’un éclair doré à chaque installation. Son cosmos, jusqu’alors étouffé, éclata et atteint son état naturel.

« Vous n’arrivez pas vraiment au meilleur des moments, mais je suppose que ça, vous l’aviez bien compris ? Le Grand Pope vient de prendre ses fonctions. Vous devriez aller le voir au plus tôt. Enfin, ceci dit, peut-être que vous échappez à son autorité, d’une façon ou d’une autre. Une sorte d’âme libre, en quelque sorte. »

Lesath haussa les épaules et pencha la tête un peu à droite, fixant cet étrange héros d’un autre temps. Il était sans doute puissant, mais était-il fiable ? Rigoureusement, il n’avait pas grand-chose à lui reprocher, mis à part ces quelques intonations déplacées. Mais sa nature suspicieuse avait ses raisons d’être…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
AchilleavatarArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
186/186  (186/186)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Mar 2 Aoû - 1:19




    Bon. Apparemment, le type en face de lui était réellement pas au courant de son existence, ni même de la venue d'un allié. Et de la façon dont il le regardait, le maître des Myrmidons sentait une certaine réserve à son égard. Un peu comme si il avait affair à une sorte de fou qu'il ne voulait pas trop brusqué, ou à un individu tellement compliqué qu'il n'avait juste pas envie de le gêrer. Voir un peu des deux. Mais les noms que le jeune homme avait cité lui parlait, puisqu'il employa le nouveau nom d'Ulysse. Il n'était pas très au fait, mais dans sa petite période dans les Champs Elysées, les héros les plus récents qui avaient conversés avec lui lui avait raconté le résultat de leurs frasques, ainsi que leur nouveaux noms. Autant, Achille, le grec appréciait cette appelation, fort proche de son sens premier, mais Ulysse... comment pouvait donc ton à ce point violer un nom qu'il en paraissait différent de celui d'origine? un mystère. Mais bon, l'archer ne semblait pas s'en offusquer, donc lui-même n'allait pas prendre la mouche pour quelque chose qui ne le concernait pas directement.

    Par contre, en le voyant se masser le visage, le héro se senti légèrement offusqué. Non seulement il ne semblait pas apprécier sa présence, ce dont il se fichait bien, mais en plus il se permettait de soupirer face à l'individu qu'il était? il avait eu bien des réactions de son vivant, de l'exaspération à la rage, mais c'était la première fois qu'il faisait face à quelqu'un à qui il semblait pouvoir coller des migraines. Un sacré développement, très spécial, et qu'il tentait de comprendre. Comment en etait-on arrivé du doute à la migraine? Enfin... La patience était un art, disait certains, un art dont le grec savait faire preuve.
    Il se contenta donc de croiser les bras et patienter.

    Une fois que son interlocuteur se fut hausser de nouveau dans le dialogue, l'achéen put faire le lien avec la nervosité du chevalier d'Athéna. Effectivement, les traitres étaient la pire des engeances et il semblerait que cela ai causé du grand tort à la génération présente. Certains draient que c'était la le nerf de la guerre, pour sa part Akhilleus dirait que c'est une méthode lache et veule, indigne de ceux désirant atteindre la félicité, quelqu'en soit le sens et le concept employé dans ladite félicité.
    Néanmoins, et bien que cela lui arracha la gorge de l'admettre, les chevaliers d'ombres dont le barbara parlait étaient d'une certaine efficacité. sa seule réaction fut donc un haussement d'épaule, comme si il n'y pouvait rien. ce qui était le cas, dans les faits.

    Par contre, la Légende eut des petites lueurs dans les yeux quand l'ibère daigna enfin endosser son armure et donner son identité. Le chevalier d'or du scorpion, hein... Cela ne manquait pas de piquant que d'avoir affair à cet homme dès le début, bien que le héro eut tout de suite envie de l'affronter... Bon, la provocation y était pour beaucoup, l'idée de mesurer la valeur des chevaliers modernes aussi, mais surtout, un fait étonnant, c'était qu'il se demandait bien comme un chevalier d'Or se défendait. La plus grande valeur de la chevalerie athénienne, hein? Par contre, il avait raison sur un point. Il n'avait pas reconnu son niveau. C'était à moitié faux et à moitié vrai. Il n'aurait pas été digne de ce nom, il ne se serait pas arrêter. Mais il avait en effet été incapable de déterminer son niveau exact. Enfin. La subtilité, les perceptions , cela n'avait jamais été son fort.



    Hey, mon premier chevalier d'or du présent! j'en ai de la chance!

    En vérité, c'était un peu plus complexe que cela. Sous son air bénin, Achille avait encore la mémoire floue. La déesse ne l'avait pas ramené à son top niveau, et cela se repercutait directement sur sa mémoire. Ajoutez à cela le fait que c'était la première fois depuis son pacte qu'il était ramené, et en effet, il était bien difficile pour lui de jauger. In fact, il était au courant de la chevalerie, mais a l'époque, les chevaliers d'Athéna maitrisaient tous le septième sens, comme chacun des individus que l'époque pouvait targuer de talentueux. Ce talent avait été perdu au fil des siècles, et de fait, le niveau actuel de la chevalerie lui était inconnu.... Même si, à présent qu'il le sentait, il pouvait comparer sa puissance actuelle à la sienne.
    Un fait qui effaça légèrement son sourire. Une grimace de déception apparut alors. Pas étonnant que lui et Odysseus soient rappelés. Le temps avait été fatal sur les générations...
    Avec une grimace, il réalisa aussi pourquoi lui-même avait été aussi diminué. Une question d'équilibre et d'intégration...


    ... Mmmh bon. va me falloir une mise à jour, histoire que je fasse pas de conneries moi...
    Quand au Grand Pope, Il me semble que c'est le représentant d'Athéna et le chef de ses armées non?
    Le hic, Barbare Lesath, c'est que je fais pas partie de l'armée d'Athéna. Je lui demanderais ce qu'elle veut que je fasse -vu que de toute façon je n'ai aucune idée de la situation actuelle-, mais je n'obéirais qu'a moi-même. Si tu vois le Grand Pope avant moi, tu pourras le lui dire, j'ai la flemme de me coltiner chacun d'entre vous pour monter des marches interminables...


    Cela étant dit, il se gratta la tête, comme si une pensée lui venait en tête d'un seul coup, et qui changeait ses plans.

    ... Mais je vais devoir passer pour atteindre le temple d'Athéna. La plaie... Enfin, cela étant dit, je suis navré pour toi, mais j'ignorais que il y avait eu traitrise. En fait, je crois que mon invocation est la première chose qui me soit arrivé en quelques centaines d'années... alors va falloir me mettre aux jus.

    Tu me diras, le Grand Pope pourrait très bien avoir cet utilité... Dit-moi, Barbare, qu'est-ce qui a changé par rapport à l'antiquité? à part les porteurs biens sûr... et dit-moi donc en passant...


    là, d'un seul coup, le regard d'Achille changea. La dernière question était la plus importante, mais aussi la raison primaire de sa présence en ses lieux.

    ... Si Hadès était le seul et unique problème, je ne serais pas ici. Que s'est-il donc dressé pour forcer mon invocation? et en passant, dit-moii donc si Ulysse, comme tu l'appelles, est arrivé où non?
    Ah, et pour ton statut d'or... je savais que quelque chose clochait. Malheureusement, tenter de percevoir ce que l'autre cache n'est pas mon fort. Je crains manquer de... subtilité à cet égard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
LesathavatarArmure :
Scorpion

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Lun 8 Aoû - 16:25
«C’est bien cela, c’est le général privilégié de la déesse. » répondit-il en opinant du chef. Le Grand Pope était à vrai dire un peu plus que cela. Général, porte-parole, premier ministre de leur "empire" il veillait à ce que tout se déroule sans accroc, ce qui, entre nous, était rarement le cas. Lesath croisa les bras et continua à écouter cette icône d’un autre temps, se demandant si sa puissance était égale à celle de son alter-égo du passé. Etait-il seulement invulnérable ? Probablement pas, cependant son point faible était de toutes manières connu de tous désormais.

Lorsque le Grec eut terminé, Lesath se mordit la lèvre quelques secondes, avant de répliques. Si pendant longtemps il n’avait pas aimé prendre la parole, ces derniers temps, il se trouvait qu’il y était forcé bien plus qu’à l’’accoutumée. Et il commençait à y prendre goût, à son grand étonnement. « En ce qui concerne votre … allégeance, disons le tel quel, cela ne me regarde pas le moins du monde. Vous êtes l’un de ces héros libres, votre destinée n’est pas corrélée à celle d’un dieu quel qu’il soit. Qui plus est, votre liberté risque d’être aussi intéressante à suivre que difficile à gérer pour ce cher Akrites. C’est un point, ma foi, fort captivant. »

A demi-mot, il venait d’éclairer la nature de sa relation avec son supérieur : il n’était pas son plus fervent défenseur. De toute façon, il ne pourrait se plier à la demande d’Achilles, après tout, le temple d’Athéna, comme il venait de le faire remarquer, ne se trouvait qu’après les nombreuses et épuisantes marches. « Vous n’échapperez pas à la montée des maisons, j’en ai bien peur, à moins qu’Athéna ne se déplace d’elle-même. Après tout, elle est assez grande pour choisir. »

Les deux questions suivantes du voyageur du passé rentraient enfin dans le sujet. Il n’avait jamais été un élève très assidu, mais comment pouvait-il résumer autant d’années en quelques mots. Même lui aurait eu besoin d’une après-midi. Il tenta d’en rester aux thèmes les plus … fondamentaux. La fin des grecs. L’apogée et la chute de Rome. L’arrivée de Byzance sur le devant de la scène.

« Ce qui a changé ? A peu près tout, je suppose. Les polis grecques ont disparu, ou ne sont plus indépendantes. La cité de Rome a marché le monde et a créé le premier Empire. Mais la toute puissance de Rome n’était rien face aux invasions des goths. Rome a brulé et l’Empire s’est démembré. Actuellement cette partie du monde est le théâtre de nombreuses guerres, et la ville qu’il nous faut défendre est Constantinople. Enfin… Personnellement je suis d’origine Ibère, donc vous comprendrez que je n’ai pas grand-chose à faire de toutes ces histoires d’empires. Là où se trouvent une bonne chasse et un feu, je suis chez moi. » Soupira-t-il avant de hausser les épaules et de poursuivre. « Et vous voyez juste, Héros. Hadès est l’une des têtes de l’Hydre qui menace le Sanctuaire. Arès et ses Berserkers. Ces étranges guerriers d’Ombre. Sans oublier les marinas de Poséidon et leur rêve idiot de ravager le monde sous les flots. J’oublie même les armées d’Apollon. Bref, vous constatez que le tableau que je vous dépeins n’est pas des plus sympathiques… »

C’était un fait. Le contexte n’était pas des plus reluisants, après tout, si les armées adverses ne s’empilaient pas sur les terres devant le sanctuaire, ce n’était pas faute de s’y être essayé quelques semaines plus tôt. L’attaque des Berserkers en était une preuve. Un camouflet de plus pour la déesse de la Guerre…

« Mais je ne devrais pas vous ralentir en ces lieux. Maintenant que je sais que vous n’êtes pas un adversaire, je n’ai aucune raison de vous importuner. A moins que vous n’ayez besoin de quelque chose qui soit dans mes cordes ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t268-lesath-gold-saint-du-s
AchilleavatarArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
186/186  (186/186)
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   Mer 14 Sep - 19:20




    Achille eut un petit sourire en entendant Lesath énoncer sa liberté. Apparemment, le fait qu'il soit indépendant par rapport au Pope actuel, Akrites, semblait enthousiasmer le chevalier d'or. c'était rare de voir un chevalier d'Athéna, de rang aussi élevé de surcroît, soit intéressé par la liberté du héro. Surtout quand on le connaissait, le guerrier achéen détenait plus des facultés de Berserker. Mentalement, en tout cas.
    En fait, c'était même plus vicieux que cela. Si la déesse ne l'avait pas aidé face à Hector, nul n'aurait su à qui il était affilié. D'autant plus que avec le fait d'avoir été aidé -un évènement lui restant encore à travers de la gorge- était comme admettre que Hector était meilleur que lui. Qu'il ait été un meilleur époux, pas de doute. Un meilleur homme, peut-être. Mais un meilleur guerrier, Akhilleus ne le tolèrerait jamais. C'était le seul homme qu'il reconnaissait comme son égal. Jamais il ne pourrait accepter être surpassé par ce fait. Pas comme ça.
    Bon par contre, lui dire qu'il n'échapperait pas à la montée des maisons le fit tiquer. Il devrait donc passer des heures et des heures à traverser des temples et aller se coltiner douzes chevaliers d'ors dont certains probablement relou. Dans un nombre aussi élevé de personne, il y aurait FORCEMENT un mec chiant, ou désirant le tester.
    Perte de temps, perte d'énergie, et plus directement perte de motivation. Autant, croiser parfois un chevalier d'or et faire connaissance avec, pas de soucis, l'achéen s'y attendait. Mais le faire à la chaine...
    Berk.


    Ouai bah je vais éviter de faire la montée pour l'instant... J'ai dans l'idée que les autres se montreront pas aussi compréhensif que toi. Et je sens que je vais pas aimer me coltiner un combat aussi tôt...

    Par contre, ce qu'il lui apprit après était très intéressant. Et il comprenait plus pourquoi il avait été appelé ici. Entre Arès, Poséidon, Apollon, Hadès et des guerriers inconnus, ca va être long et fastidieux de résoudre tout ces problèmes. Mais franchement, le monde avait drôlement changer. Rome? Plus de Grèce? les Goth? Constantinople? Tant de noms qui lui était inconnu...
    Sans parler des problèmes actuels du sanctuaire, qui trahissaient que le lieu sacré était loin d'être au summum de son niveau, et Achille avait la un tableau effectivement loin d'être reluisant.
    Quand le chevalier d'or énonça son congédiement, la Légende était en train de réflechir, son cerveau tournant à toute vitesse pour dépeindre mentalement un schéma explicatif. Fort heureusement, c'était assez simple. Arès avait survécu à la première guerre sainte grace à Hadès, il était revenu refaire ses forces, puis avait attaqué, affaiblissant en partie le sceau d'Athéna. Les chevaliers inconnus étaient sans nul doute des individus ou des mercenaires, qui comptaient profiter des conflits. Apollon était le dieu , toujours le même, qui guidait en neutralité, théoriquement, à moins qu'il ait des plans. Quand à Poséidon, il était depuis toujours en conflit avec Athéna, comme d'habitude...
    Certaines choses ne changent jamais.


    mmmh... Pour l'instant je vais rester en bas. Si tu peux faire en sorte que les autres connaissent mon existence et que je ne risque pas de me coltiner chacun des chevaliers d'or, je t'en serais fort reconnaissant.
    En attendant, je vais tenter de voir comment je peux aider. Au pire, la télépathie est un détail pour notre déesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
Contenu sponsorisé
Message Re: [début juillet 550] Reborn (PV golds)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[début juillet 550] Reborn (PV golds)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: