Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CélestiaavatarArmure :
Héron de Boréas

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
220/220  (220/220)
CC:
306/306  (306/306)
Message Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Jeu 1 Oct - 19:28
Celestia
Qui est-il ?


       
    Nom : Celestia
           Date de naissance : 549.
           Âge : Environ 1 année. D'apparence on lui donnera la vingtaine ou alors un âge éthéré et indéfinissable.
           Sexe : Féminin.
           Armure demandée : Héron de Boréas


       
Comment est-il ?

       
    Celestia est une personne profondément gentille et paisible. C'est typiquement la damoiselle un peu détachée du monde qui va s'attarder à soigner toute forme de vie animale (humains inclus) qu'elle va croiser peu importe son histoire ou le sang qu'elle a sur les mains. Si l'on devait la comparer au cycle solaire d'Apollon, elle représenterait sans doute le soleil en pleine croissance : elle préfère voir le potentiel qu'il y a dans un être plutôt que prendre ce qu'il est présentement comme une image de tout ce qu'il accomplira tout au long de sa vie. Selon elle, toute personne peut changer. Elle croit aux individus en puissance et non en droit ou en fait. Son idéal est le cycle de la renaissance. Elle apprécie le printemps pour tout ce qu'il ranime et sublime dans la nature et dans les cœurs. S'il faut se battre bien sûr elle obéira à son dieu et ses convictions, mais elle serait plutôt le type de personnage gracieux, délicat et fragile, le guérisseur du groupe avec cependant une forte puissance magique et mystique.

    Côté physique, la demoiselle est dans la norme de taille de l'époque (1 m 50), fine et élancée, la peau pâle à souhait naturellement. Elle possède de longs cheveux blonds qui se remarquent très vite au milieu des nuances brunes ou noires des Romains, et qui suscitent aussi bien dans les hautes classes le mépris le plus total que chez les petites gens l'admiration -tue et bien cachée. Elle les laisse le plus souvent à l'air libre, mais il peut lui arriver de les tresser. Elle a de grands yeux vert émeraude, hypnotiques, par lesquels elle transmet beaucoup d'émotions. Il se peut que d'un regard elle vous en dise plus que dans une longue conversation. Elle porte une robe à la Grecque, ample et qui cache la majeure partie du corps, qui laisse suggérer ses formes sans rien en dévoiler, souvent blanche. Par-dessous, sandales ou pieds nus seront ses chaussures de prédilection.


       
Son Histoire

       


    Une légende raconte que les oiseaux ont été créés pour être des messagers. Leurs yeux perçants leur permettaient de voir plus loin que n'importe quel être terrien, leur ouïe de n'être jamais surpris, leurs ailes puissantes et légères pour aller vite et surmonter tous les obstacles. Certains oiseaux choisirent des maîtres qu'ils ne quittèrent plus, ni ceux de leur race. Les aigles par exemple devinrent les affiliés de Zeus et Athéna, et les corbeaux rejoignirent Odin.

    Ceci n'est qu'une légende. Mais ce que la légende ignore, c'est qu'un autre maître a rassemblé les oiseaux autour de lui.

    Je m'appelle Celestia. Je n'appartiens pas à ce monde. Enfin... pas complètement. C'est une histoire un peu étrange que je vais vous raconter si vous prenez un peu de temps pour écouter.

    Je suis issue de la Lumière. Pas n'importe quelle lumière, LA Lumière. La Lumière du Soleil pour être précise. La Lumière d'Apollon. Dieu des arts, de la médecine, du Soleil, mécène pour les Muses, il est un être de grand savoir, que même les autres divinités viennent parfois consulter, pour guérir leurs maux ou simplement avoir un avis jugé sage et réfléchi. Apollon est aussi dieu des Oracles, et c'est pourquoi sa Pythie à Delphes a une grande renommée tout autour de la Mare Nostrum, voire bien plus loin à l'intérieur des terres.

    Pourquoi suis-je en train de vous parler de lui ? Patientez, cela vient. Dans son infinie clairvoyance, maître Apollon a décidé de prendre du recul par rapport aux humains. Ils ont tendance à tout classer dans leur mode de vie entre le Bien et le Mal. Entendez par là, ce qui est bon pour eux ou ce qui agit contre eux. Malgré leur grande ignorance des phénomènes de la vie et de leurs aïeux, Athéna s'est épris d'eux et les protège. Les autres divinités les ignorent ou veulent les combattre. Tout dépend des idéaux et des objectifs de chacun. Apollon pour sa part, voit les choses d'une autre manière : à ses yeux, et aux nôtres, des cycles sont à l’œuvre. Tout comme l'air chaud monte puis retombe après s'être refroidi, tout comme les courants ont un sens de circulation autour de la terre, tout comme les montagnes montent ou descendent au gré des mouvements tectoniques de la planète, l'Homme suit un cycle : il naît, grandit, meurt et ses descendants poursuivent ce qu'il a construit. Cela vaut pour un humain seul, pour une civilisation entière ou pour une ère subjectivement limitée par des faits majeurs.

    Lassé de voir les humains reproduire encore et toujours les mêmes erreurs lors de leurs conflits, maître Apollon se retira dans les sommets infinis de l'Olympe sans plus laisser de traces afin de réfléchir à une solution pour qu'enfin ils cheminent vers la perfection, et ce simple fait marqua la fin d'une ère de puissance parmi les Hommes. Le triumvirat de Rome fut ébranlé et la prospérité passa sur son déclin.

    C'est ici que nous intervenons. Comme je vous l'ai déjà dit, mon maître était clairvoyant et d'une grande connaissance. Il s'en fut loin des Hommes certes, mais pas sans laisser d'innombrables espions pour l'informer de tout ce qui se passerait à Rome et dans le monde connu. Ces espions étaient les oiseaux. Des milliers d'êtres ailés, capables de parcourir de grandes distances plus vite que le commun des mortels, de voir sans être vus de très loin, d'entendre tout. Des créatures discrètes et si banales qu'elles passeraient inaperçues. Mieux encore, sur les modèles des plus puissantes divinités du monde, les premières à s'être intéressées aux Hommes et à leurs capacités combattives, il demanda à son frère Héphaïstos de forger des armures pour se constituer une garde de Chevaliers. Elles porteraient le nom de Chlamydes et leurs utilisateurs auraient un potentiel éveillé supérieur à la normale, afin de préserver ses intérêts et d'assurer son retour prochain. Il les installa au cœur de la Tour des Quatre Vents, quelque part en Italie, à la fois proche et dissimulée à ses anciens alliés et ennemis. Seulement, il y avait un léger problème qu'il ne tarda pas à solutionner : les oiseaux, excellents à leurs tâches, ignoraient la langue des Hommes. Et les Hommes qu'il aurait choisi à son service ignoraient la langue des oiseaux et de la nature en général.

    Il utilisa donc son savoir en médecine, sa Lumière et les exemples passés des créations opérées par les Titans Prométhée et Épiméthée et par Zeus en matière d'humanité pour donner corps à des gardiens. Ce seraient des êtres éthérés, ni tout à fait Hommes, ni tout à fait divins, capables d'être des intermédiaires. Et comme il n'avait pas encore choisi son moment pour revenir à la vie terrestre, il en sema dans divers lieux secrets, suffisamment pour plusieurs cycles de vies humaines, afin d'avoir des serviteurs prêts à le servir lors de son retour, et à entamer la sélection de ses Chevaliers. Bien sûr comme toutes choses, ces gardiens avaient un temps de vie limité. C'est pourquoi il en plongea un grand nombre en léthargie, de sorte que leur corps périssent bien moins vite qu'ils n'auraient dû et qu'un nouveau s'éveille quand un autre s'éteindrait.

    Moi, Celestia, je fais partie de ces gardiens. A vrai dire, je suis l'un des derniers que maître Apollon a laissés derrière lui, ce qui suggère son retour prochain. A quoi vous attendiez-vous ? Je n'ai pas d'enfance, ni de tristes expériences à raconter. Je suis devant vous et c'est tout ce que vous avez besoin de savoir. Tant que vous n'altérez pas les cycles, vous n'avez rien à craindre de moi. Parmi les oiseaux de mon maître, je suis le Héron. On m'appelle aussi Princesse aux Mille Oiseaux, car il est dit que les hérons sont d'ascendance royale parmi tous les êtres à plumes. Croyez-le ou non, ce n'est qu'une légende.

    Je suis là, je vous vois de loin et je vous entends.

    ***

    C'était un matin de printemps. Les oiseaux chantaient de toutes parts dans les forêts et les campagnes romaines. La rosée et un peu de bruine matinale emplissaient le paysage d'une couche d'humidité brillante sous les reflets du soleil. Un paysan plébéien au service d'une villa patricienne qui possédait le terrain patrouillait pour s'assurer qu'aucun acte n'avait été commis contre le domaine de ses employeurs, quand il aperçut une lumière intense provenir d'un petit bois habituellement réservé à la chasse. Il s'y trouvait une statue dans un petit kiosque de verdure particulièrement appréciée des résidents, et il craignit que le feu ait pris après les beaux jours que la région s'était vue chanceuse de recevoir.

    Alors qu'il accourait, la lumière diminua, pour finalement cesser et qu'elle ne fut pas sa surprise de constater que la statue qu'il admirait chaque matin, belle et délicate, n'était plus. A sa place, recroquevillée au sol, se trouvait une jeune femme d'une beauté exotique, avec quelque chose de surnaturel dans l'apparence. Elle était évanouie, sans une trace de blessure ou d'errance. Mais le plus troublant restait ses traits, identiques à ceux de la statue.

    "Que Diane me transperce le cœur si c'est pas la même fille... !"

    Persuadé sans savoir combien il était dans le juste d'avoir affaire à une intervention divine, le bon bougre souleva aussi doucement que possible la belle endormie et la ramena à la hâte à ses maîtres. On l'y reçut alors en invitée en attendant qu'elle se réveille et exprime les volontés de son dieu. Elle ouvrit les yeux à l'heure du zénith -de grands yeux hypnotiques qui se laissaient contempler sans difficulté- et sa voix claire comme le chant du rossignol expliqua sans rentrer dans les détails qu'elle était le fruit d'un dieu et que, s'ils gardaient le silence, pour le reste de l'année les cultures seraient florissantes, baignées de soleil, la maladie ne toucherait jamais la demeure et l'inspiration toucherait quiconque voudrait s'essayer à un art dans le cercle familial. Une étrange énergie invisible mais pleine de chaleur et de lumière les encouragea à y croire, et c'est ainsi que la damoiselle partit dès le lendemain à l'aube, on ne savait pas trop vers où.

    Ils hésitèrent à parler, se disant que le soleil parfaitement dosé avec les pluies nocturnes ou les averses de jour n'était que coïncidence. Pourtant, ce climat fut permanent, même lorsque l'on observait des gelées de fin d'hiver dans les champs proches. Personne ne prit froid et il était vrai que les plus jeunes révélaient des talents certains en voulant s'essayer au chant, à la danse ou au dessin. De plus en plus convaincus du prodige, la famille ne dit jamais mot, et c'est ainsi que le secret fut bien gardé. A la fin de l'année, on avait oublié le "miracle" pour simplement remercier les dieux Lares devant leur autel et célébrer la bonne fortune.

    La jeune femme avait disparu.



       
Et vous, qui êtes vous ?

       
    Age : 22
           Quelle est votre expérience des forums RP : Ouh... Terre des Rois, Hetalia no Reikishi, Hetalia Réunion Mondiale, Teryume, Orvalhünn, Fire Emblem Dawn of Destiny, Atangla, Mistral, Saint Seiya Anthologie, Saint Seiya Saints of the Past, Siyarëll, Saint Seiya New Divine (enfin vite fait...), Deus Academia, Internat Muriella (qqch du genre...), un forum de dragons, bref... 10 ans de geekisme, 10 ans de RP.
           Comment avez-vous connu le forum : C'est l'histoire d'un vieux débris avec une famille de roux complètement tarés du ciboulot et... bon ok j'ai été recrutée.

       


Dernière édition par Célestia le Lun 5 Oct - 18:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse-
AmaryllisavatarArmure :
Chlamyde de la Colombe
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Lun 5 Oct - 0:09
Bonsoir jeune Oracle et bienvenue à toi sur le forum!
Contente de voir le camp se remplir un peu, c'est toujours sympa. ^^

Bref, venons en à la correction...°°

Celestia a écrit:
Elle possède de longs cheveux blonds qui se remarquent très vite au milieu des nuances brunes ou noires des Romains, et qui suscitent souvent l'admiration.

Au contraire, si c'est parmi les romains ou les byzantins, ton personnage risque plus d'être assimilé à une basse caste avec ses cheveux blonds, une femme tout ce qu'il y a de plus "barbare" et étrangère, et les romains n'étaient pas considérés pour leur ouverture quand il s'agissait de distinction peuple/noblesse. Par contre, si c'est parmi des Francs, Wisigoth ou Burgondes, je veux bien. ^^

Bon, elle m'a l'air toute mignonne cela dit, ça changera un peu d'Amadeus, ou Octavia.

Spoiler:
 

Bon par contre, pour l'histoire, c'est joliment formulée et écrit, mais il y a un problème néanmoins: les Oracles ne sont pas des créations. Ce sont des êtres humains. Je suis désolée, mais je vais avoir besoin de quelques modifications quant à ses origines pour te valider.

Courage, je pense qu'il s'agit de modifier le début. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CélestiaavatarArmure :
Héron de Boréas

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
220/220  (220/220)
CC:
306/306  (306/306)
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Lun 5 Oct - 6:32
Je vais modifier pour le premier point.

Par contre il doit y avoir méprise, le but n'est pas de dire que TOUS les oracles sont des gardiens (d'où "les humains sélectionnés par Apollon pour le servir"), mais Celestia oui. Normalement j'avais vu avec Belisaire qui était ok pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse-
BelisaireavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Lun 5 Oct - 9:08
Tu peux être une création du passé en sommeil mais la dernière si j'ose dire. Tu n'es pas au-dessus des hommes aussi et tu n'as pas de "traits divins". Tu es comme comme les Dunedains si je peux me permettre un parallèle (voir Seigneur des Anneaux). Je tiens vraiment à insister que tu n'as pas de place au-dessus (ni en dessous) des Hommes, Apollon considérant que toute créature est par essence mortelle ou révolue. On considérera que tu es née / réveillée en 549.

Celestia a écrit:
Lassé de voir les humains reproduire encore et toujours les mêmes erreurs lors de leurs conflits

Cela est impossible par contre, Apollon veut amener les humains vers la perfection, telle une oeuvre d'art encore à l'état brut. Je suis d'accord qu'il a pu créé les Gardiens mais pour quelle raison ? Quel but ? Tu n'en sais rien toi même.

Voilà Smile

A toi de voir pour la couleur des cheveux comme dit Octavia x)

See you dans le RP !



Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
CélestiaavatarArmure :
Héron de Boréas

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
220/220  (220/220)
CC:
306/306  (306/306)
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Lun 5 Oct - 18:48
J'ai enlevé les traits et j'adore la comparaison avec les Dunedains Very Happy (Kyaaaah ! Aragooooorn <3)

Citation :
Je suis d'accord qu'il a pu créé les Gardiens mais pour quelle raison ? Quel but ? Tu n'en sais rien toi même.

==>
Citation :
Il s'en fut loin des Hommes certes, mais pas sans laisser d'innombrables espions pour l'informer de tout ce qui se passerait à Rome et dans le monde connu. Ces espions étaient les oiseaux.

Citation :
Seulement, il y avait un léger problème qu'il ne tarda pas à solutionner : les oiseaux, excellents à leurs tâches, ignoraient la langue des Hommes. Et les Hommes qu'il aurait choisi à son service ignoraient la langue des oiseaux et de la nature en général.

Citation :
Il utilisa donc son savoir en médecine, sa Lumière et les exemples passés des créations opérées par les Titans Prométhée et Épiméthée et par Zeus en matière d'humanité pour donner corps à des gardiens. Ce seraient des êtres éthérés, ni tout à fait Hommes, ni tout à fait divins, capables d'être des intermédiaires.

Citation :
il en sema dans divers lieux secrets, suffisamment pour plusieurs cycles de vies humaines, afin d'avoir des serviteurs prêts à le servir lors de son retour, et à entamer la sélection de ses Chevaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t294-celestia-la-princesse-
BelisaireavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   Lun 5 Oct - 19:02
Bien !

Tu as effectué les changements demandés.

Je te valide donc au niveau 5 d'Eveil avec 18 PC.

Félicitations et bon jeu sur SSAoG Wink



Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
Contenu sponsorisé
Message Re: Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)   
Revenir en haut Aller en bas
 
Celestia, Evêque du Héron de Boréas - La gardienne aux mille ailes (Terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les royaumes de Borée
» Hiver Boréal
» Suite du Parc Borély
» Horreur Boréale... [Irving, Nora & Crispin]
» Boréas / Tornadus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: