Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 Un souvenir doux amère [pv Li Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EstheravatarArmure :
Cuirasse de la Tarentule

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
130/130  (130/130)
CC:
304/304  (304/304)
Message Un souvenir doux amère [pv Li Mei]   Ven 22 Juil - 15:52
Seule, assise à table, à jouer avec sa poupée de fortune. Elles étaient revenues de mission depuis à peine quelques jours. Sa mère avait déjà pu rendre compte du rapport auprès des Grands de la Citadelle. À présent, la petite renouait lentement avec son quotidien, dans l'entre-coupure de ses visites autour du Sanctuaire via ses projections astrales. S'adonner à de telles pratiques avait tendance à épuiser sa mère, pour une raison lui échappant. En l'occurrence, elle se reposait dans la chambre, la laissant seule avec son ennui, les membres atrophiés de demeurer si longtemps inactifs. Qu'elle les agite sous la table, la chaise trop haute pour lui permettre d'atteindre le sol, Esther gonflait ses joues en toisant son jouet, avant de relâcher un profond soupir. Peu importe ses efforts, elle ne trouvait pas l'inspiration de donner à cette poupée une vie artificielle. Ses efforts en la matière étaient entravés par les réminiscences de leur voyage passé avec Li Mei.

Selon toute vraisemblance, la Panthère n'avait pas accompagné la Tarentule pour communiquer leurs informations au Pontifex. Les raisons de cette absence lui étaient obscures, mais son sentiment lui susurrait son émotion d'alors, au sortir des terres Carthaginoises. Quelque chose avait tracassé Li Mei sur le retour, mélancolique. Repenser à son expression sombre ces longues semaines rendait le regard d'Esther plus introverti, voire triste, dans un élan d'empathie. Allait-elle mieux ? Cette question la tracassait. Elle songeait à son changement d'attitude avant de rencontrer les Oracles. La petite n'avait pas compris cette rage soudaine, nimbée d'injustice et précédée d'une tristesse qui n'arrangeait rien à la confusion de leur rapport. Comme si elle l'avait trahie... Et pourtant, un comportement a posteriori teinté d'une affection silencieuse à son adresse.

Étalée sur le bois de la table, Esther devait rester longtemps immobile dans cette position qui invitait au sommeil. Cependant, il allait en être tout autrement, comme en témoignait ce qui suivait. Se redresser lentement, un regard porté vers l'entaille dans ce mur de chair la séparant de sa mère. Son expression traduisait une certaine tension, comme craintive des conséquences pouvant découler de ses bêtises. Dormait-elle ? La petite tarentule semblait miser dessus, puisqu'elle sortait soudainement de leur petite maisonnée pour s'exposer dans les couloirs du Dédale. En temps normal, cela lui était interdit. Mais celle-là même ayant posé ces règles n'était pas en état de les faire appliquer. Aussi la petite cédait-elle à l'un de ses nombreux caprices, finissant par la porter là-même où se trouvait le cosmos de Li Mei.

Arrivée à destination devant ce qui semblait être le refuge de la panthère, Esther restait un moment figée sur place, comme hésitante. Faisait-elle bien ? Le souvenir de la fureur de la panthère freinait son impulsion, mais celui de sa tendresse devait pousser son subconscient à lever l'arcane pesant sur sa présence. À cet instant, elle devenait perceptible de celle qui couvait un enfant dans ses entrailles. Mais devait-elle se manifester plus ? Non. Une appréhension ultime retenait son geste, l'empêchant de seulement prononcer le nom de Li Mei. Qui sait, selon la réaction de la panthère à sa vision, la tarentule pouvait simplement prendre la fuite dans l'optique de retourner auprès de sa mère.




Codes couleur dialogues : Esther, Agnès, Arachné.
Chroniques d'une Tarentule, Armure, Agnès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t686-esther-de-la-tarentule
AethewolfavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
0/180  (0/180)
CC:
0/244  (0/244)
Message Re: Un souvenir doux amère [pv Li Mei]   Ven 12 Aoû - 14:37
Surprise ~


Depuis son retour, elle souffrait. Son ventre la lançait de plus en plus, ses nuits étaient devenue un supplice et elle devait en prime cacher son état de fatigue quasi permanent. Du coup, pour oublier, elle avait passé beaucoup de temps devant ce coupon de tissu, acheté quelques jours avant sa mission, pour son petit. Après plusieurs hésitations, elle avait décidé d’en faire une peluche pour son petit. Un lapin blanc, adorable. Enfin, dans sa tête, il avait l’air adorable. En réalité… Elle mit du temps a savoir comment le couper, n’hésitant pas à trouer son peu de vêtement pour savoir comment si prendre. Quand elle fut satisfaite, la panthère fit un rapide patronage de ce qu’elle voulait et s’appliqua à bien couper le tissu en ce mettant à fredonner pour oublier les perles de sueurs roulant dans sa nuque. Elle ne perdrait pas face à la douleur.

Li resta donc enfermée, coupée du monde tout le long de la confection de la peluche. Cousant lentement, se piquant les doigts en feulant. Brodant difficilement un visage pour donner vie au petit lapin, la jeune femme se plia en deux en gémissant… Les coups étaient de plus en plus douloureux. Posant son travail, elle était allée s’allonger, pleurant sans honte puisque seule. Les heures passèrent sans qu’elle ne bouge, de même, elle n’arrivait plus à manger et cela commençait à ce voir. Mais elle le cachait, mettant de grandes et longues robes pour masquer… Tout. Lorsqu’elle alla mieux, elle reprit son œuvre, remplissant la peluche de plume, comme un oreiller. Puis elle regarda son travail achevé en souriant. Ce n’était pas si mal en fait… Elle posa la peluche sur un petit lit en bois qu’elle avait… Volé dans une maison, un soir. Elle s’en foutait de savoir si cela attristait les gens où non, elle en avait besoin. La fatigue revint en force, la douleur l’épuisant de plus en plus. Quand bien même elle faisait des rêves horribles, elle avait besoin de repos. Alors elle s’allongea et Morphée vint la cueillir dans ses bras…

Le sommeil, autrefois paisible, était devenu une véritable épreuve pour la jeune femme, flash d’horreur, piques de douleur, sueur et cri. Voilà ce qui résumait parfaitement les « nuits » de la panthère. Plus d’une fois, elle avait voulu courir ce blottir dans les bras de trois personnes. Zvezdan, Ludmila et Esther. Mais pas une fois elle n’y était allée, pourquoi leurs imposer ce qu’elle vivait en ce moment ? Pas besoin de leurs montrer cette facette faiblarde d’elle. Néanmoins, elle se réveilla encore une fois brusquement, souffle court et larmes perlant aux coins de ses beaux yeux en amande. Elle posa sa main contre sa poitrine et ce força à respirer calmement, luttant contre la panique injustifiée qui montait. Ce n’est qu’une fois plus où moins calmée qu’elle la sentit. Un sourire mi figue mi raisin étira ses lèvres. Venait-elle demander des explications quand à son attitude lors de la mission ? Des excuses ? Ou venait-elle l’achever ? Cette pensée sembla soulager Li, ce qui la surprit. Depuis quand désirait-elle mourir alors qu’elle souhaitait protéger son petit ?

Repoussant ses draps, elle ce leva et enfila une robe simple sur son corps nue puis s’avança vers la porte et l’ouvrit doucement en souriant à sa princesse. Elle se décala de embrasure de la porte pour la laisser entrer. Le cœur de la panthère battit plus fort pendant quelques secondes alors qu’elle regardait cette enfant avec un mélange d’amour maternelle et de crainte. La crainte de ne pas savoir pourquoi cette enfant était là, avec elle.

-Entre ma puce… Tu veux un verre d’eau ?




1 de Zvezdan ~ 1 de Borya ~ 1 ಠ_ಠ de Thivan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un souvenir doux amère [pv Li Mei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le doux calme de la pluie torrentielle [PV]
» Souvenir d'Haiti
» Aux yeux du souvenir...
» Cheveux doux et brillants
» quelques imageries pour ce souvenir......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: