Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Mi août 550]La Reine de Lumière et la fille du Crépuscule... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AnamayaavatarArmure :
Chevelure de Bérénice

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
325/325  (325/325)
Message [Mi août 550]La Reine de Lumière et la fille du Crépuscule... [Libre]   Dim 28 Aoû - 18:23
Je viens d'ici

C'était une belle nuit, fraîche et dégagée. Sous les oliviers tout proches, quelques animaux s'aventuraient près des murs de la maison plongée dans la pénombre. Au bruit de leurs pas, Anamaya s'était redressée. Ce n'était rien, rien de plus que quelques bêtes qui venaient rapiner dans les restes que la sainte abandonnait près du jardin qu'elle avait commencé à aménager avec l'aide de ses deux apprenties. C'était si courant qu'elle n'aurait même pas du s'éveiller et pourtant...

Un hululement s'était fait entendre, une chouette comme la déesse les aimait tant. Un bon présage en soi et pourtant, quelque chose l'incitait à se lever. Pas les pas feutrés sur le sol desséché par le soleil dans la partie exposée plein sud mais l'étrange sensation qu'un cosmos rodait dans les parages.

~ Qui oserait... ? ~

Se saisissant de la première robe venue pour couvrir sa nudité, elle s'empressa de rejoindre la chambre que partageait les deux enfants. Sans la moindre lampe, la clarté de la lune suffisant largement avec les fenêtres grandes ouvertes et les rideaux tirés. D'un regard, elle avisa la natte où reposait Alaïs. La petite blonde dormant profondément, la poupée qu'elle lui avait fabriquée serrée tout contre elle. Soulevant une boucle, la sainte sourit avec un certain attendrissement. Cela faisait si peu de temps et elle s'était déjà attachée à cette petite et à sa sœur comme si elles avaient été ses propres enfants. Replaçant le drap fin sur son petit corps, elle se tourna vers la natte que devait occuper Lydia.

~ Lydia... ~

Là fut sa surprise. L'enfant avait quitté son lit en pleine nuit, laissant une couche encore toute chaude de sa présence.

" Lydia... "

Courant à l'extérieur, Anamaya ne mit que quelques secondes à retrouver la petite auréolée d'une très fine presque imperceptible aura. C'était incroyable à voir. Elle se tenait debout au milieu des animaux qui s'étaient couchés à ses pieds mais plus que tout, c'était la manière dont elle s'adressait au vide qui surprit la jeune sainte.

" Lydia ? "
" Oh dame Néféret... Je... "


Sa voix était pleine de honte alors que ses joues rougissaient. En cet instant, l'enfant rousse avait tout de la petite fille surprise en pleine bêtise.

" Lydia !!! Tu te rends compte du danger qu'il y a à sortir en pleine nuit !!! Tu sais pourtant que les gens peuvent être très méchants !!!"

Elle la secouait, provoquant des cris mais pas ceux qu'elle se serait attendus à entendre en pareille situation. Lydia ne pleurait pas. Pire encore, elle se montrait presque incrédule.

" Mais personne ne vient ici. Nous sommes trop loin et eux disent que personne n'oserait venir vous menacer. Que vous êtes une lionne de lumière... "
" Quoi ? "


Anamaya sentait bien des présences toutes proches mais ne savait pas réellement leur donner de noms.

" Qui vois-tu Lydia ? "

Ses yeux plongèrent dans ceux étincelants de la petite rousse. Le cosmos sommeillant en elle s'était comme quelque peu éveillé en cette nuit. C'était une aura bien différente de la sienne, plus sombre mais ne dégageant aucune malveillance. Mieux encore, elle dégageait une pureté réelle. Quelque chose qui dormait comme une fine plantule ne demandant qu'à s'épanouir.

" Cela ressemble aux gens que tu crées. "
" Des illusions ? "
" Non, des espèces de gens sans corps comme nous, juste en lumière... "
" Non... Tu serais capable de... "


Sur ces mots prononcés un peu trop haut, elle rattrapa Lydia qui s'effondra sans la moindre raison, replongea dans un sommeil quasi instantané.

" J'ai sommeil. "Glissa-t-elle seulement en se frottant les yeux.
" C'est normal, Lydia. Ton cosmos, tu utilises sans le savoir ton cosmos en pleine nuit. "
" J'ai sommeil. "
Se contenta de répéter l'enfant pour toute réponse.

C'était encore trop abstrait pour qu'elle comprenne réellement la teneur des paroles d'Anamaya. Aussi, la jeune égyptienne préféra en rester là pour cette nuit. Cela pouvait bien attendre le lever du jour.

" Oui, je comprends. Je vais te ramener mais surtout ne recommences jamais plus. Ne quittes jamais plus la maison de nuit. "
" Oui, dame Néféret... "


Et elle s'assoupit soudain trouvant refuge dans les bras d'une Corona plus que troublée par le pouvoir qu'elle semblait détenir. Était-ce elle, Anamaya, qui l'avait poussée à s'éveiller en la recueillant alors qu'elle courrait avec sa jeune sœur un grave danger ? A contempler l'enfant à présent endormie entre ses bras, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de songer à sa propre histoire et à l'âge qu'elle avait la toute première fois qu'elle avait usé de son cosmos. Elle n'avait guère été plus âgée que Lydia à l'époque.

~ A croire que le destin a tendance à se répéter. ~ Finit-elle par penser. Et réfléchissant à ce qu'elle pourrait faire, elle se dirigea de nouveau vers sa maison, espérant ne pas avoir réveillé Alaïs par ses cris.


Aucun détail sur le physique d'Anamaya n'apparaît dans ses rps. Sa véritable apparence est inconnue de tous.

- " Paroles " - ~ Pensées ~ - * transmissions de Pensées * -

- " Lydia et Alaïs " - ~ Pensées Lydia et Alaïs ~ -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1245-anamaya
 
[Mi août 550]La Reine de Lumière et la fille du Crépuscule... [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» «La Reine Nègre» Victor-Lévy Beaulieu s'explique
» Obélisque de lumière
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Constantinople-
Sauter vers: