Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 3 Sep - 15:53
La jeune femme était en train de manger un morceau quand elle sentit quelque chose de froid la traverser de part en part. Elle cria de douleurs avant de renverser la table et plus rien... Un silence. Un gouffre de non vie était en train de se créer au plus profond d'elle même et un manteau sombre et albâtre l'entourait lentement. Le regard de Satine se portait sur la paume de sa main droite, elle dansait avec ses doigts et projeta d'un geste ancien quelques roses noires dans le mur latéral. Une série de petites explosions fit son effet et la maison d'à côté laissait entendre les cris d'un mère venant de perdre une personne aimante.

- Merci Grand Pope. Je ne pensais pas retrouver ma liberté de cette manière mais c'est pas plus mal. Ma petite Satine, je pense que l'on va s'amuser quelques instants...

"Il" sortit alors de la maison pour regarder autour de lui. Des habitants en train de marchander auprès d'un étal de légumes, des enfants à sa gauche à jouer aux osselets et alors que Satine se retirait des lieux sans rien dire... Elle ressentit un cosmos qui lui faisait face. Un chevalier d'Athéna était devant la rousse des temps futurs, voilà bon, c'était certainement un coup de son vieux maître. Le regard de la jeune femme était toujours espiègle et sa beauté était une chose qu'il adorait, que de jeux allaient pouvoir être entrepris mais l'arrivée d'un Saint n'était pas prévu aussi rapidement.

- Tu devrais quitter les lieux mon beau, la cours de l'école est plus loin je pense !

Une partie de la personnalité de Lucius prenait le pas sur Satine mais ca ne changeait pas grand chose, elle se battait contre lui actuellement et elle avait un caractère de merde. Pour l'instant, il n'était pas en état de se battre sérieusement contre un chevalier, fusse-t-il un Bronze. Sur ses gardes, elle attendait de savoir ce qu'il allait faire, tuer un des agents d'Akritès n'allait pas dans ses plans... c'était trop tôt et Mebd n'aimerait pas cela très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 3 Sep - 19:41
Heed parcourait le village du Rodorio. Il connaissait maintenant les lieux par coeur. Depuis son arrivée au sanctuaire, il avait arpenté les ruelles un bon nombre de fois. Tous les jours et plusieurs fois par jour, il s'assurait que nul danger ne vient perturber la vie de ces gens.

Il voyait bien depuis quelques jours des étrangers se présenter aux portes du sanctuaire. Il y avait notamment ces marinas qui depuis quelques jours séjournaient ici. Ils étaient arrivés en compagnie d'un saint d'or, Orion. S'ensuivi une rencontre mouvementée avec le saint d'or. Le duel avait été intense et ses côtes s'en souvenaient encore mais le saint de bronze fut rassuré sur les intentions du désormais chevalier d'or du Sagittaire.

Autour de lui, le Rodorio vibrait et le Breton retrouvait ici une ambiance qu'il affectionnait tant. Les marchands hauts en couleur et leurs clients à l'affût de la moindre négociation ou encore ces enfants qui allaient et venaient se prenant pour de valeureux chevaliers lui donnaient le sourire.

Alors qu'il arpentait une des ruelles du village blanc, le jeune homme se figea d'un coup. Il ne voyait plus autour de lui les gens qui le saluaient avec respect. Il semblait écouter quelqu'un qui n'était pas présent physiquement et pour cause, Heed recevait un ordre direct du Grand Pope. En effet, Akritès venait de demander à Heed d'intercepter un certain Lucius. Il n'avait pas reçu tous les détails de l'affaire mais cet ancien élève du Pope représentait une grande menace et il visait une marina.

La femme d'Orion, Satine était en danger. Heed l'avait tout récemment rencontré lors de son arrivée au sanctuaire. Décidément, l'enchaînement des évènements était assez étrange. Le voici qui devait maintenant voler au secours de la belle d'un saint qu'il avait combattu.

"Je m'en charge Grand Pope!" dit-il dans une réponse télépathique au représentant de la déesse.

Filant à toute allure, il rejoignit la demeure où se retrouvait la potentielle victime. Il n'eut pas le temps de pénétrer les lieux car il se retrouva bien vite en face de ... Satine!?

La belle rousse le regarda avec un certain aplomb. Les propos de la femme d'Orion le confortèrent dans cette pensée. Elle tenait à présent des paroles qui laissaient transparaître clairement des menaces.

- L'école? Tu me fais bien rire! Où vas-tu? Je croyais que tu devais demeurer ici bien tranquillement? Pardonne-moi mais tu m'as l'air d'être malade? Tout va bien? Ecoute Satine, je viens d'apprendre que tu courrais un danger. Je ne sais pas de quoi il en retourne mais tu vas m'accompagner à l'intérieur en attendant les ordres du Pope Akritès.

Il insista car pour lui quelque chose clochait. L'attitude de la jeune femme l'intriguait. Elle semblait mal à l'aise comme si elle portait un poids énorme comme si son corps ne lui appartenait plus. Prudent, Heed décida de se montrer plus

- Si pour cela, je dois te mettre ko, je n'hésiterai pas une seule seconde.



Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 10 Sep - 9:35
La jeune femme levait les yeux vers l'inconnu. Il était qui lui ? Pendant un bref instant, l'esprit de Satine avait pris le pas sur Lucius, un bref instant de désespoir. Puis rien, le néant. Elle le fixait et s'amusait de la situation, était ce tout ce que son ancien Maître avait prévu pour "lui" ? Il était en quelque sorte déçu de la situation mais c'était normal après tout, il était clair qu'il n'avait pour l'instant pas d'autres choix. Cependant, fallait faire en sorte de s'en débarrasser rapidement.

Soudain, les mains de la jeune femme prirent sa poitrine comme pour la fixer, ses yeux se relevèrent derechef vers Heed. Bien, il voulait aller à l'intérieur, pourquoi pas s'amuser un peu... Mais non, pas le temps malheureusement, un cosmos énorme venait d'exploser au temple du Pope et cétait pas bon du tout, la cavalerie approchait. Arquant ses jambes, la jeune femme bondit comme une tigresse vers le chevalier de la Licorne et frappa de plein fouet son plexus afin de le faire voler contre le mur d'une maison. Et elle se trancha les veines pour concentrer tout son cosmos, des centaines de roses aux corolles écarlates étaient en train de naître dans le village. Les cris des habitants qui s'étouffaient déjà par le poison étaient une chose assez froide pour lui, la beauté de ses quelques pas de danse valaient plus que quelques vies égarées.

- Bien jeune homme, si tu veux te battre, allons y ! Je suis Satine, Générale de Poséidon et amante du chevalier d'or du Sagittaire. Dommage que tu me mettes dans la merde en venant me couper l'herbe sous le pied !

Elle ne mentait quasi sur rien. Mais au fond d'elle même, Lucius jubilait de cette situation qui risquait de paralyser les actions des Saints, alliée ? Ennemie ? Pourquoi le chevalier du Sagittaire protégeait secrètement un Général à Rodorio ? Les questions allaient venir dans les esprits des petites têtes blondes, c'était une forme de théâtre qu'Akritès aurait aimé voir très certainement. Mais pour une fois, c'était à son corps défendant.

Une brume rouge et mortifère était en train de s'élever des roses ... La mort allait s'emparer du village, est ce que Heed parviendrait à l'arrêter ?

Citation :
Satine (Lucius) Défie Heed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Lun 12 Sep - 19:03
Heed avait du mal à saisir. Certes, il ne connaissait pas Satine dans la mesure où il s'agissait seulement de leur deuxième rencontre. Enfin, pouvait-on parler vraiment de rencontre? En effet, la première fois, il l'avait simplement vu au sanctuaire non loin des marches menant aux douze temples.

Malgré le fait qu'il ne connaissait rien de la personne qui se trouvait face à lui, il trouvait son comportement étrange. Son regard lui non plus ne trompait pas. Il était moins enjoué que lors de leur première rencontre. Heed se méfiait mais il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui clochait.

Alors qu'il se triturait l'esprit, le saint de la Licorne fut surpris de voir Satine se toucher les seins. Pourquoi? Un tel comportement intrigua grandement le jeune chevalier. Etonné par cette attitude quelque peu incongrue, Heed ne put prononcer un seul mot. Non, il resta figé portant ses yeux sur l'anatomie de la jeune femme. Lorsqu'il se surprit en train de regarder la poitrine de la femme d'Orion, il sentit la honte l'envahir et la peau laiteuse des joues du saint devint rouge écarlate.

Malheureusement distrait, il ne vit pas que Satine était entrée en mouvement. Soudain, sans qu'il s'y attende, iil se fit attaquer. Satine avait bondi et lui décocha un coup au plexus qui l'envoya s'écraser contre un mur d'une des maisons de la ruelle. Heed s'encastra littéralement dans le pan avant de chuter au sol. S'il avait encore des doutes, ces derniers firent dissiper en rien de temps.

Il se redressa et vit de nouveau Satine faire quelque chose d'étrange. Elle venait effectivement de se trancher les veines devant un Heed médusé. Ce geste fou s'accompagna d'une élévation du cosmos de la jeune femme. Le chevalier de bronze put y déceler clairement l'agressivité de la femme d'Orion à son encontre. L'embrasement du cosmos n'était pas la seule chose que constatait Heed. Autour de lui, des cris s'élevaient. Non loin d'eux, il voyait des villageois se jeter au sol en se tordant dans tous les sens comme s'ils étaient rongés de l'intérieur.

Des roses naissaient ici ou là dans le village tandis qu'une brume s'échappait délicatement de ces mêmes fleurs. Cette brume rouge envahissait le village blanc. Heed compris alors qu'il n'était pas le seul à se faire attaquer. Tous les villageois subissaient les effets du pouvoir de cette folle de Satine.

Un cosmos à l'aura violet lova autour du Breton. Il se devait de réagir et dans les plus brefs délais. Sur ses épaules de chevalier novice reposait la responsabilité de sauver tous ces gens. Il serra les poings et fit quelques pas en direction de la déséquilibrée.

- Je ne sais pas quel est ton but mais ce petit jeu auquel tu t'adonnes doit cesser immédiatement. Comprends-tu que tu fais souffrir des innocents?

L'image d'Orion trottait dans sa tête. Il l'avait affronté il y avait de cela quelques jours et maintenant, il faisait face à son épouse. Le destin était parfois capable de rendre les situations loufoques. Il aurait certainement sourit si à quelques pas de lui des enfants ne rendaient pas leur dernier souffle.

- Eh bien Satine, je me réjouis de te gâcher tout plaisir. Je suis désolé pour Orion mais je vais devoir t'arrêter. Prépares-toi à affronter Heed, saint de bronze de la Licorne!

Le chevalier d'Athéna était à présent en garde prêt à en découdre.


Citation :
Heed accepte le défi.


Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Jeu 15 Sep - 11:59


Il avait trainé dans son temple pendant plusieurs heures. Ne quittant presque pas la fontaine et ses abords sauf pour aller prendre une petite collation. Son visage était constamment tourné vers le haut du Sanctuaire. Il avait d'abord sondé le temple du Lion, la où s'était arrêté Nimuë et le Légat pendant un long moment. Childéric les avait surement arrêté, lui et la rousse était assez proche. A moins que ce ne soit pour l'ancien Tribut Ariane qui y était en convalescence. Il suivit ensuite les cosmos grimper le chemin du zodiaque jusqu'à leur point d'arrivée, le Temple du Pope. Les minutes passèrent, la voix venait piquer l'esprit de Silas de temps en temps, grattant la mince paroi mental qu'il possédait encore, essayant de la déchirer pour repasser sur le devant de la scène. "Laisses-moi reprendre le contrôle, laisses-moi la place. Tu es aussi mou que ce légat, un peureux! T'es comme lui, tu boudes et tournes les talons dès qu'il y a un obstacle. Au final tu n'es toujours que ce gamin renfermé et timide... Tu me dégoutes, normal qu'elle revienne pas, elle t'as quitté en fait. Qui voudrait d'un lâche comme compagnon? J'aurais le controle je serais déjà reparti à sa recherche, au lieu de faire le bon petit chien du Pope à attendre que les gens passent dans la troisième niche du zodiaque! Muihihihihihi. T'es un bon chien de garde tout comme Arbhaal, un brave toutou le Silas! Tu veux un nonosse?"

_ Fermeeees laaaa!!!

Il frappa l'une des colonnes se situant à proximité. Il écrasa son poing d'or contre celle-ci qui explosa sous l'impact du coup. Son oeil gauche s'assombrit fortement et le brulait comme l'enfer. Le Gold saint poussa un cri de douleur et de rage, n'arrivant plus à se contenir, il tomba à genou. D'un geste difficile, il arriva à prendre le sceau d'Athéna caché sous la pièce d'armure de son bras droit et il le posa sur le marbre tout en le tenant. Dans un murmure, il le lit.

_ Athé...na...

Le sceau s'illumina d'une douce lumière dorée que le corps du Gold Saint absorba immédiatement. De suite, il sentit l'aura réconfortante de la déesse qui alla apaiser son esprit pendant que l'entité l’habitant passa un cri de rage et de douleur. La bénédiction de sa déesse venait de faire reculer la voix dans l'un des recoins de l'esprit de Silas. L'homme souffla, se calma et le hasard fit que le Pope lui envoya un message cosmique.

"Silas, va prêter immédiatement assistance au Chevalier de la Licorne à Rodorio. C'est un ordre direct cette fois... Prends garde, ton ennemi sera un danger énorme pour nous comme pour les Marinas ! Il ne doit pas quitter les lieux d'une manière ou d'une autre."

Silas savait ce qu'il devait faire, il devait défendre le Sanctuaire et pour cela il devait arrêter cet ennemi inconnu. Il ramassa son casque posé sur le bord de la fontaine et ouvrit de suite une dimension. Il s'y engouffra pour arriver directement à l'entrée du village de Rodorio. Il n'eut pas de mal à savoir ou se trouvait Heed et l'ennemi au ressenti des cosmos qui avait déjà commencé le combat. Il y alla en courant à toute vitesse et quelques instants après il se retrouva devant eux. Quelle ne fut pas sa surprise en voyant l'ennemi de la Licorne!

_ Nimuë??

En l'observant il vit un détail qui la différenciait, la cicatrice de son visage était sur son autre oeil... Il avança vers Heed, mettant déjà son cosmos en alerte. Il rentrerait dans le combat d'ici peu se demandant bien qui était la jeune femme qui combattait le chevalier de la Licorne?







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.




Dernière édition par Silas le Sam 17 Sep - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 17 Sep - 11:43
Satine regardait devant elle le corps du petit orgueilleux. Même pas digne de tenir plus que quelques secondes mais il n'avait pas manquer de courage. Sentant l'arrivée d'un Gold Saint, elle fit un signe de la main pour ouvrir un passage dimensionnel et quittait le combat au nez et à la barbe du Chevalier des Gémeaux. Il ne restait plus rien qu'un corps qui se consumait par le fait du poison et des clameurs dans le village à cause de cette brume écarlate qui continuait de se répandre. Manifestement, tout cela était une chose qui n'intéressait pas les Saints...

- Les choses ont bien changé ici... Au revoir Chevalier des Gémeaux !

Alors que la jeune femme entrait dans le passage dimensionnelle, elle balayait l'espace entre elle et le Chevalier d'une nuée de roses écarlates. Il allait devoir passer par là et sauver son compagnon, ou la suivre, il avait le choix. La vie d'un homme ou sa mission. Satine savait parfaitement que le choix serait cornélien pour Silas et elle connaissait ses faiblesses comme "il" puisait dans les souvenirs de la belle incandescente. Un sourire sardonique aux lèvres, elle tournait le dos et s'en allait...

Citation :
Silas a deux choix :

1 - Sauver Heed des roses rouges qui le recouvrent.
2 - Suivre Satine dans le passage dimensionnel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 17 Sep - 15:25


Heed s'écroula devant ses yeux, Silas était arrivé trop tard... Il vit la jeune femme rousse ouvrir une breche dimensionnelle et s'y engouffrer. Lui avançait encore vers eux. La rousse s'adressa à lui, sa voix dépassant le brouahaha ambiant causé par les cris des villageois; Il remarqua alors seulement l'étrange brume vermillonne qui s’immisçait dans les rues de Rodorio. Surement un coup de la jumelle de Nimuë. Il se demandait bien qui était cette personne en face de lui mais il n'avait pas le temps de trop y réfléchir pour le moment.

_ Attends!

Il venait de lui demander de rester la mais la rousse passa le portail et largua plusieurs roses devant elle. Il savait à quoi s'en tenir, il avait déjà vu les roses des Poissons. Que devait-il faire? S'il partait Heed mourrait, ses dernières forces vitales rongées par le poisson. S'il restait la, l'ennemie allait partir et une menace plus grande pouvait suivre. Le choix était dur mais il se rappela alors les ordres de Pope à son encontre ainsi que le crédo qu'il avait choisi. Il choisit de poursuivre la jeune femme et sauta alors par dessus le corps de Heed et les roses pour aller ensuite dans la brèche. C'est alors qu'il ressentit un cosmos apparaitre de nul part au temple du Bélier, non pas de nul, il venait du temple du Pope. Akritès venait de se téléporter de sa demeure à l'ancienne d'Ainia. Cela réconforta Silas dans son geste, le Pope ancien chevalier d'or des Poissons était bien mieux muni pour combattre le poison qui rongeait la Licorne, il saurait quoi faire avec lui et l'aiderait peut être dans sa poursuite de l'ennemi.

_ Tiens le coup chevalier!

Il s'engouffra dans la faille dimensionnelle et y injecta de son propre cosmos en y entrant. La faille resterait maintenant ouverte même si la rousse voulait la fermer. Du moins, elle y resterait pour quelques minutes de plus le temps que le cosmos qu'il y avait mis disparaisse sous la pression de celui qui avait ouvert la dite faille. Il avança de plus belle dedans, l'inconnue avait surement senti qu'il la suivait. "Tu as osé l'abandonner à son sort, tu t'améliores mon grand, muihihihi..."

Citation :
Silas suit Satine
Sorry Heed.^^






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 17 Sep - 15:29
Heed est mort.

Il peut poster aux Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 17 Sep - 19:17
Tragédie


Descendant les marches du premier temple, le Pope arrivait en vue des premiers corps des villageois sur son chemin. Le parfum. Arme terrible. Inspirant, un tourbillon de cosmos enveloppait l'ancien Chevalier d'or des Poissons afin d'attirer vers lui tout le poison aux alentours du village. La brume rouge perdait en quelques instants son aspect pour ne plus devenir qu'une vague poussière qui tombait lentement sur le village. Triste et morne plaine de sable carmin, la mort était passé par là et de voir les cadavres de trois enfants qui jouaient quelques minutes auparavant le fit rengorger sa salive.

- Par Athéna, mais pourquoi... Lucius...

Il n'avait pas de réponse. L'incompréhension de la situation prit une nouvelle forme quand il vit dans la grande rue de Rodorio le corps du Chevalier de la Licorne. S'en approchant, il ne voyait plus rien autour de lui. Dans son souci de sauver le village, il était venu quelques secondes trop tard pour voir le passage dimensionnel. Il n'avait conscience que d'une chose, le chevalier des Gémeaux avait aussi quitté le domaine d'Athéna. Prudent, il s'agenouillait et posait la main sur le cou du jeune chevalier de bronze, ses plaies sur le torse, son visage aussi blanc que du lin... Il était déjà mort et le Sombre Monarque l'avait dans ses filets. Serrant les dents, il prit le corps de Heed et le déposait sur un banc de pierre.

- Je vais t'aider.

Le cosmos du Pope inondait le corps du jeune homme afin de lui donner quelques forces dans le monde des Morts. Il ne savait pas si cela suffirait mais c'était la seule chose possible en attendant mieux. Soudain, une explosion de cosmos attirait son attention de nouveau, celui d'Orion venait de disparaitre... totalement. Le regard du Pope se renbrunissait rapidement et pas qu'un peu. Alors que sa main était encore posée sur le torse de la Licorne, il fermait les yeux pour propulser son cosmos en direction des Chevaliers d'or qu'il percevait dans le temple de feu Orion.

- Chevaliers ! Orion vient de mourir pour une raison dont on a encore aucun élément, ordre est d'arrêter le criminel et de l'enfermer en prison. Plus personne ne sort plus du sanctuaire sous peine de mort.

L'ordre s'envolait en direction des douze maisons. Le sacrifice d'Heed ne serait pas vain.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Lun 26 Sep - 4:22
Un soupçon de rose, un très lointain souvenir de la vision d'une créature des Enfers. Heed se sentait redevenir qu'un simple courant d'air. Il ne pouvait lutter et se faisait expulser d'un lieu inconnu. Sa volonté n'était plus, son corps inexistant, les mouvements impossibles, l'âme de la Licorne semblait suivre un chemin tout tracé. Plus exactement, il avait l'impression de refaire le chemin inverse.

Petit à petit, ses souvenirs semblaient reprendre de la consistance même s'ils n'arrivaient encore que par des flashs intermittents. Il survolait des territoires à une allure folle sans vraiment comprendre les paysages qu'il traversait. Tel un fantôme, il traversait les objets solides et les êtres qui se trouvaient sur sa route.

Ses sensations et émotions recommençaient à l'animer de nouveau. Il ressentait notamment ce cosmos réconfortant, puissant et majestueux le guider et le protéger. C'était comme si une main salvatrice le tirait d'un marasme de l'âme.

Sans trop savoir par quel miracle ou quel malheur, Heed voyait son corps. Il gisait au sol, là, blême, fragile, pathétique. Il ne reconnut pas l'être qui l'avait déplacé et qui se tenait à côté de lui. A ce stade, le chevalier de bronze distinguait seulement des formes imparfaites. Il percevait par contre très bien l'ambiance lourde ce qui le mettait mal à l'aise. Que se passait-il ici-bas ?

Soudain, une force l'attira. Puissante et surprenante, l'âme du saint n'aurait pas pu lutter. D'ailleurs, le voulait-il ? Il n'était depuis le début qu'une petite brise se laissant guider par des forces inconnues et supérieures.

Un battement de coeur, un spasme et le cauchemar d'une femme qui en finissait avec sa vie. Heed ouvrit les yeux et se mit en position assise. Il se comportait comme ces matins où l'on se réveillait en sursaut après une terrible nuit. Hagard, il se palpa. Puis, eut des difficultés à respirer et se mit à tousser. Il tentait de recracher ce désagréable goût de rose qui lui emplissait encore les poumons et la gorges. C'est là, penché sur le côté, qu'il vit le Grand Pope près de lui. C'était la première fois qu'il le rencontrait en chair et en os.

- Grand Pope ? Que s'est-il passé ? Interrogea le jeune homme dans la plus totale incompréhension.


Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 1 Oct - 13:06
Floraison


Un sourire aux lèvres, le Pope s'étonnait de voir le Chevalier encore en vie. Cependant, l'espace d'un instant, un trouble le fit changé d'avis. Il était clair que la libération des Enfers ne pouvait se faire si simplement mais le temps des réponses viendrait en son temps de toute façon. Fermant les yeux, il tapotait la poitrine de Heed en l'invitant à se lever dans les plus brefs délais.

- Tu peux me dire ce que tu as vu ? Enfin là bas ?

Rien n'était gratuit aux Enfers et Akritès préférait avoir la réponse maintenant sur le devenir de son Chevalier dans les combats à venir. Inutile de se présenter de toute manière, la tenue officielle de Pope avait déjà fait son oeuvre. Soufflant et s'asseyant à côté du banc de pierre, le Persan regardait les morts dans les ruelles, que s'était il passé pour que cela parte en merdier de la sorte ? Il connaissait la réponse et s'en mordait les lèvres. Mais il n'avait pas eu le choix, il était nécessaire de stopper les possibles activités de son ancien élève. Soudain, il prit une petite fiole de vin qu'il portait à ses lèvres pour se détendre un peu, vieille habitude née en Perse !

- Tu veux boire quelque chose Chevalier ?

Lui tendant la fiole, il le laissait récupérer un peu avant de lui donner congés. Avant cela, il voulait quand même quelques réponses sur la situation de la Licorne vis à vis des Enfers. Pourquoi était il revenu si vite ? Bien des questions demeuraient...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 1 Oct - 14:42
Revenant d'antre les morts, Heed avait spontanément posé une question. Question que le Grand Pope ne prit même pas la peine de répondre. Devait-il le faire ? Pas vraiment, car les souvenirs d'Heed avaient déjà refait surface.

Il se souvenait maintenant parfaitement avoir fait face à la femme d'Orion, Satine. Suite au message télépathique de l'homme se tenant à ses côtés lui demandant expressément de l'empêcher de partir, il s'était retrouvé à la combattre. Peu expérimenté et pêchant par excès de confiance, il avait subi une défaite cuisante. Honteux face au Pope, il n'osait plus le fixer.

- Tout d'abord, je voudrais m'excuser d'avoir lamentablement échoué. Je ne ressens plus le cosmos de Satine, elle est partie. Désolé.

Pourtant, le Pope se fichait de ses excuses. C'était en tout cas l'impression qu'avait le jeune homme. Alors, il essaya de rassembler ses esprits. Il s'agissait là vraiment d'un effort tant le chevalier de la Licorne était encore dans le cirage. Alors qu'en vint la proposition de boire d'Akrites, il eut un haut-le-coeur.

- Ecoutez Pope Akrites, votre proposition me touche, mais là vous voyez, je vais avoir du mal. J'ai un sale goût de rose dans la bouche qui me donne envie de gerber. Je crois bien que je vais rien avaler dans les prochains jours. Quant à votre question sur ce que j'ai vu...

Il s'arrêta faisant de nouveau l'effort de se rappeler du moindre détail.

- Tout est encore assez flou. Là-bas, j'avais l'impression de ne pas être maître de moi-même. Ce dont je me souviens, c'est d'avoir parlé avec quelqu'un de très important. Il ne s'est pas présenté à moi, mais il avait l'air de gérer les choses. Bref, je peux affirmer qu'il s'agissait d'un spectre.

Il se passa la main sur la gorge afin de calmer les picotements qu'il ressentait encore.

- Je ne sais pas de quoi il en retourne vraiment, mais je crois que j'ai passé une sorte de marché avec lui. Il m'accordait le droit de revenir en échange d'une faveur que je devais accorder à...

Il stoppa net. Il n'osait croire en ses propres mots. Il se prit la tête entre les mains avant de nouveau s'adresser au Pope.

- Hadès. Je dois ma résurrection à Hadès ! Grand Pope croyez moi, il est hors de question que je trahisse les saints !

Ce n'était pas tout. Il devait encore dire une chose à son supérieur.

- Ce spectre, il a fait quelque chose. Il m'a apposé un sceau. Juste là. Il pointait son front de son index. Je ... . Qu'allez-vous faire ?


Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
AkritesavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
356/356  (356/356)
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   Sam 1 Oct - 15:02
Orpheus


La chute avait été familière. Un spectre ? Quoi de mieux aux Enfers n'est ce pas ? Le Pope ne disait rien de ses pensées et reprenait un peu de sa liqueur qu'on venait de lui refuser poliment. Chacun ses envies après tout. Dans un sens, il était normal que le "garçon" ait été libéré contre une demande en retour. Au temps des anciennes batailles, ce genre de choses arrivaient pour les prisonniers et la Mort aimait laisser les Hommes quitter ses griffes contre une autre monnaie.

- Tu ne peux rien contre la volonté de la Mort ! La défier serait défier la volonté des Dieux et même Athéna ne peut rien pour toi... En attendant ce jour funeste où le glaive te transpercera pour te rappeler cette faveur, préviens nous tout simplement.

La vérité était crue. Il aurait aimé trouver des mots plus doux pour lui expliquer sa situation mais c'était pas le genre d'Akritès de mentir sur ce genre de situation. Comment aurait-il pu faire autrement de toute façon ? Heed avait là donner certaines informations sans s'en rendre compte et c'était cela qui importait. Levant ses fesses du sol, le Persan observait le village et fit signe à la Licorne de s'approcher.

- Chevalier, je pense que tu te dois d'aider les personnes qui viennent de perdre des êtres chers... C'est une chose que tout Chevalier se doit d'apprendre, la vie n'est qu'un vaste terrain de jeu où les hommes ne sont que des marionnettes aux mains des Dieux. Mais, notre Déesse nous donne un avantage sur les autres, on est libre de penser par nous même pour nous défendre de nos ennemis.

Fermant les yeux, il laissait le Chevalier vaquer à son devoir pendant que le Pope se retirait. La messe était terminée et le message passé, au jeune chevalier de prendre le temps de se reposer sur ce qu'il venait de connaître en quelques minutes seulement. Il n'en sortirait que plus fort et c'était cela que voyait Akritès en ce moment...

Citation :
Fin du RP pour moi, merci ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
Contenu sponsorisé
Message Re: [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Questions ouvert à tous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Rodorio-
Sauter vers: