Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [547] Always here for you [PV Calista]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Sam 24 Sep - 10:11
La Demoiselle avait bien conscience que son attitude boudeuse pouvait mettre le Marina en colère. Bien entendu, elle comprenait son point de vue, et le fait qu'il s'inquiète pour elle et son état la touchait particulièrement. Néanmoins, elle ne pouvait s'empêcher de s'en faire pour Evaimon. Certes le vieil homme était coriace mais toutes ces émotions n'étaient plus de son âge. Alors Calista cherchait toujours à le ménager et à le protéger à sa manière. Et là, en ce moment, elle voulait simplement éviter qu'il se fatigue un peu plus. Il était le dernier membre de sa famille et celui avec lequel elle s'était toujours montrée le plus démonstrative. Après tout, il l'avait toujours soutenue dans chacune de ses entreprises. Alors, s'il devait lui arriver quelque chose par sa faute, l'Atlas ne se le pardonnerait jamais.

D'ailleurs, elle était à nouveau prête à monter au créneau, à défendre bec et ongles son projet pour faire entendre raison à son ami. Mais elle ne s'était nullement attendue à son geste, ni même à sa répartie qui lui cloua un instant le bec. Ils ne lâcheraient rien ni l'un ni l'autre c'était certain, alors la Nymphe poussa un soupir résigné. Il avait raison, l'an dernier elle l'avait forcé à garder le lit afin qu'il se rétablisse au mieux.

"- D'accord, ça va, tu as gagné. T'es content? Je sais que je peux compter sur toi pour soulager grand-père. Mais je ne veux pas qu'il se fatigue à la tache tu comprends? Je sais qu'il fera son possible pour protéger les intérêts de la famille, comme il l'a toujours fait. Mais promets moi que tu veilleras à ce qu'il ne s'épuise pas d'accord? Et si jamais il y a besoin d'un avis ou d'un conseil, viens m'en parler. C'est tout ce que je demande."

Oh, elle était absolument certaine que le futur Général allait savourer sa petite victoire sur elle. Après tout, il était particulièrement rare qu'une personne parvienne à faire céder du terrain à Calista Atlas. La Belle l'écouta donc par la suite lui parler de sa mère. De cette femme qui lui avait donné la vie, qui l'avait aimé et choyé, et qui, pour protéger et s'assurer de subvenir aux besoins de son enfant, avait vendu ses charmes au plus offrant. Elle ne condamnait nullement cela. Après tout, comment le pouvait-elle, elle qui avait toujours eu ce qu'elle avait désiré dans la vie? Lentement, elle reprit position sur le dos, fixant le plafond de sa chambre avec silence. Comment lui faire comprendre, lui qui semblait si prompt à tout rejeter sur son dos. Alors, elle laissa échapper un soupir:

"- Dans ce cas je devrais m'en vouloir également. Si je n'étais pas née, Mère aurait encore vécu de belles années. Est-ce que je m'en veux? Petite oui, énormément. A présent non. Tu devrais arrêter de vivre avec ces remords qui ne cessent de te ronger. Tu regardes trop en arrière. C'est pour cette raison que j'ai voulu te libérer de tes démons. Pour que tu ailles de l'avant. Ta mère a fait choix, c'est malheureux certes, mais c'était pour elle le seul moyen. Qu'aurait-elle pu faire d'autre dis moi? Les femmes de cette société n'ont malheureusement que peu d'opportunités."

Elle fit une courte pause, tournant lentement son doux minois vers lui, ses iris cherchant l'azur de son œil unique:

"- Je pourrais certes en vouloir à la terre entière pour mon destin: mais Nere, c'était leurs choix. C'était celui de Nea de partir, celui de Satine de le suivre, celui de Père lorsqu'il s'est rendu à Alexandrie, et celui de Mère lorsqu'elle s'est laissée partir. Moi dans l'histoire, je n'ai été qu'un petit passage de leur vie. Celle-ci est dictée par les choix que nous faisons. Bons ou mauvais, ce sont eux qui nous guident."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Sam 24 Sep - 11:11
Comme dit dans l'adage, il venait de remporter une bataille mais pas la guerre. A coup sûr la jeune femme reprendrait le combat dès le lendemain pour amadouer son garde du corps et se remettre à la tâche. Mais Nereus ne se laisserait pas faire. Dès que la demoiselle se serait assoupie il avait d'ores et déjà prévu de trouver Evaimon pour l'aider, même si pour cela il devait encore se priver de plusieurs nuits de sommeil, le jeune homme ferait tout son possible pour aider les Atlas. Calista était inquiète pour son aieul ce qui était compréhensible puisqu'il était la dernière personne de sa famille encore vivante et présente pour elle. A bien y réfléchir, la vie d'Evaimon avait dû être bien compliquée elle aussi, jamais un aieul ne devrait avoir à subir la tristesse de perdre sa descendance et cet homme avait fait face, méritant ainsi tout le respect de Nereus.

"Il ne se fatiguera pas, je te le promets je veillerai sur lui comme sur toi. Je ferais mon possible pour le soulager des taches ingrates et d'accord si nous avons besoin de tes conseils on viendra te solliciter."

Nere était des plus sincères, si c'était la condition pour qu'elle daigne se reposer un peu il n'hésiterait pas. L'ancien esclave avait vu pire niveau conditions de travail alors ce n'était pas quelques jours à jouer sur plusieurs tableaux qui allaient l'effrayer. Et effectivement le futur général savourait cette petite victoire contre la future Scylla bien que comme déjà dit précédemment le deuxième round ne tarderait pas à débuter. Il était d'ailleurs bizarre que l'Atlas cède aussi facilement, Nere allait devoir se montrer particulièrement vigilant pour ne pas se laisser avoir par la nymphe.

Le garde du corps à la tignasse émeraude parlait ensuite de sa mère, ses remords en venant à la conclusion extreme que peut-être ce monde méritait d'être détruit pour être reconstruit sur des bases solides, pour créer un monde utopiste où tous auraient les mêmes chances, une belle vie sans guerre, sans esclavagisme, sans malheur.... Mais le jeune homme n'avait pas du tout prévu une telle réponse de son amie qui assèna une vérité très bien placée. Sa naissance avait provoqué le décès de sa mère donc à écouterle jeune homme elle devrait s'en vouloir ? Sur le coup le borgne ne savait pas quoi répondre, la nymphe ayant vu juste.

"Tu as raison, je dois aller de l'avant mais... j'ai peur. Peur de ce que le destin me réserve encore. Depuis tout petit je n'ai jamais eu ne serait-ce qu'un véritable moment de bonheur. A chaque fois lorsque je pensais être capable de l'atteindre il se produisait un évènement néfaste, ma mère, les pirates, Alexandrie...." Il soupira. " Je ne pense pas être capable de l'atteindre un jour, ce n'est pas pour moi voilà tout et je l'ai compris maintenant." Nere avait levé le bras comme si il cherchait à attraper quelque chose dans le vide.

"Par contre, je veux me battre. Me battre pour changer les choses, les eclaves, pour toi..." Laissant son bras retomber, il tourna la tête croisant le regard de Cali. Ses iris améthystes se mariant si bien avec sa chevelure lilas, le garde du corps l'écoutait. La jeune femme avait ce recul qu'il n'avait pour l'instant pas. Elle faisait preuve d'une très grande maturité, sans doute aidée par son statut si particulier. Il y avait une part de vérité dans ses propos et Nereus glissa "Comment fais-tu ? J'en viens à penser qu'il serait mieux de laisser l'humanité sombrer pour la reconstruire de nouveau. Que de laisser les Hommes s'entre déchirer serait le meilleur moyen de pouvoir recommencer de zéro pour la suite. Dis moi Calista est-ce que ça fait de moi une mauvaise personne de souhaiter tout ça ?"

Une légère larme vint rouler sur sa joue alors qu'il fixait toujours son amie. Il se sentait presque horrible de prononcer de tels mots. Nereus ne voulait pas que Cali le pense aussi cruel que ses anciens bourreaux. Mais hormis la marque qui trônait encore sur sa peau, celle qu'il avait évitée à la belle, des blessures bien plus profondes étaient restées ancrées en lui, sans doute à jamais. Quoiqu'il puisse faire, quoiqu'elle puisse faire, cela n'y changerait rien. Un traumatisme restait un traumatisme, voilà tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Sam 24 Sep - 15:22
Elle fronça un instant légèrement les sourcils. Elle venait de se rendre compte qu'elle donnait également une surcharge de travail supplémentaire à son garde du corps alors que ce dernier avait une mine particulièrement épuisée. Elle s'en voulait de lui avoir fait vivre ces heures particulièrement éprouvantes et harassantes. Un soupir s'échappa alors de ses lèvres alors qu'elle le forçait à la regarder. Il avait raison, il avait gagné une bataille mais pas la guerre:

"- Avant d'aider grand père, je veux que tu te reposes. Tu n'as pas dormi depuis plus de trois jours. Et si je m'inquiète pour lui, il en va de même pour toi."

C'était sincère. Il était bien plus qu'un simple garde du corps à ses yeux, et la Belle à la chevelure lilas tenait un tant soit peu à le ménager. Après tout, la vie ne lui avait pas accordé de cadeaux. C'était le lot de beaucoup malheureusement, elle-même en avait fait les frais, mais elle estimait son sort bien plus enviable que celui de Nereus. Ce n'était pas de la pitié, c'était simplement qu'elle estimait qu'il avait eu plus que sa part de souffrance pour quelqu'un d'aussi jeune. Elle eut un soupir à ses paroles, le scrutant avec attention, ressentant cette peine et ce vide qu'il avait en lui. Le bonheur l'avait toujours fuit, alors le futur Kraken s'imaginait qu'il n'avait nullement le droit de connaître celui-ci. Cruelle erreur que de penser de la sorte.

"- Tu as tort. De penser ainsi, tu crois, que le bonheur te fuis? Pourtant, il suffit parfois d'un rien pour être touché par lui. Ne ressens tu pas du bonheur lorsque nous rendons visite aux orphelins et que tu vois leurs petites frimousses remplies de la joie de nous voir? N'est ce pas du bonheur lorsque je joue ou chante pour toi?"

Calista s'était tournée vers lui. Par ses mots et ses exemples, la jeune femme désirait seulement lui faire comprendre que le bonheur pouvait tout simplement se trouver dans les moments les plus simples de la vie.

"- D'après toi? Penses tu que je ne désire pas voir les flots recouvrir le monde pour épurer celui-ci? C'est faux. Ce monde, là, me semble bien trop pourri. Bien trop corrompu. L'humain est un idiot. Pourtant, je ne les mets pas tous dans le même sac. Certains sont bienveillants. Malheureusement, seuls les élus seront sauvés. Ce désir ne fait pas de nous une mauvaise personne. Enfin pas aux yeux des Atlantes en tout cas."

L'Atlas tenait simplement à démontrer à Nereus, que ses sentiments pour l'humanité étaient plus que partagés. Ainsi peut-être la verrait-il sainte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Sam 24 Sep - 16:38
Non, Nereus le savait et l'Atlas le savait également. Le jeune homme ne se reposera pas tant qu'elle serait toujours alitée. C'était son devoir d'agir de la sorte et il ne s'y soustrirait pas. Peu importe le nombre de nuits, de toute façon Nere avait déjà fait pire mais aussi le fait de ne pas dormir l'empechait de refaire ses cauchemars horribles sur la guerre d'Alexandrie. C'était souvent le même cauchemar, l'ancien esclave parcourait une grande étendue de roses, les épines déchirant sa chaire jusqu'à la taille et alors que ses sens se troublaient, il chutait à quelques mètres à peine de son adversaire.... C'est à cet instant comme lors de chaque cauchemars que Nereus se réveillait, le corps en sueur et son oeil infirme brulant comme jamais. Puis peu à peu, c'était comme si son corps tout entier brulait, entrant en raisonnance avec son oeil abimé. Au départ les cauchemars n'étaient pas très fréquents mais le marina avait l'impression qu'ils le devenaient de plus en plus, alors si il pouvait y échapper en s'occupant et en rendant service à la famille Atlas....

"Ne t'inquiètes pas, je ne suis pas quelqu'un qui dort beaucoup." Phrase courte qui lui permettrait sans doute d'esquiver le sujet pour un court moment.

Puis le garde du corps aborda le sujet du bonheur. Cet état durable de plénitude était recherché par bon nombre d'hommes et de femmes sans qu'il ne soit atteint mais encore une fois Cali donna un argument pour le moins imparable : Les enfants, l'attrait pour sa musique.... Autant de choses qui réfutaient sans nul doute le jeune homme. Nereus était venu pour prendre soin de son amie et voilà que le duo était embarqué dans une séance de psychothérapie sans fin ! L'Atlas devait se reposer et non philosopher avec son garde du corps.

"Tu as une nouvelle fois raison Calista, je me torture trop l'esprit avec tout ça j'en ai bien conscience." Mais ? Il aurait bien continué en allant jusqu'au bout de ces interrogations mais la raison prit le dessus, ce n'était pas le bon moment pour discuter de telles choses avec la jeune femme.

La belle à la chevelure lilas répondit aussi au cas de conscience de Nere concernant l'humanité. Aussi ne fut-il qu'à moitié surpris de sa réponse. En un sens il était logique qu'une famille servant l'empereur des Mers depuis le début ait les mêmes idéologies. Certes pour Nereus c'était extreme dans un sens de penser qu'il serait mieux d'éradiquer toute humanité pour mieux la refonder mais après toutes les horreurs qu'il avait vues, il n'en était plus si sûr. La nymphe n'avait pas remarqué cette unique larme qui coulait le long de sa joue et Nereus en profita pour la sécher discrètement avant de prendre la parole.

"Je suis désolé, ma question était sans doute mal placée. N'étant pas un Atlante et ne les cotoyant réellement que depuis une année, j'ai encore un peu de mal. Tu n'es pas une mauvaise personne et je suis sûr que les autres Atlantes ne le sont pas non plus mais la situation est si extreme dans un sens qu'elle fait réfléchir. Bien que je sois d'accord..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Dim 25 Sep - 15:13
Elle pouvait comprendre que le projet de Poséidon de recouvrir les terres paraissait radical et cruel. Mais pour autant, elle n'oubliait pas que les Hommes pouvait être tout aussi cruels et radicaux, que ne l'était l'Empereur des mers et des Océans. Quelque part, ce n'était là qu'un prêté pour un rendu. Les hommes devaient disparaître pour que le monde redevienne tel qu'il était avant leur apparition. C'était là la vision des choses de la jeune femme.

"- Tu n'as pas à t'excuser et ta question n'a absolument rien de déplacé rassure toi. Je ne peux que comprendre ton désir. Après tout, avec tout ce que tu as connu, tu as vraiment de quoi les détester et les haïr. Lorsque je t'ai rencontré, je voulais te faire connaître des facettes plus positives de la vie. Des joies simples, de la vie de tous les jours. Je voulais voir un simple sourire se dessiner sur ton visage, ce qui aurait représenté pour moi une petite victoire sur ton passé. J'y suis parvenue quand tu as rencontré les enfants. Tu n'es pas quelqu'un de mauvais Nereus. Loin de là même. Il y a de la bonté en toi, et tu es capable de donner beaucoup. J'en suis convaincue. Je sais que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais je te souhaite du bonheur, car plus que tout autre, tu mérites largement ta part."

Elle avait parlé en l'observant, retenant la main qu'il portait à sa joue pour venir recueillir elle même la perle lacrymale. Tendrement, elle vint ensuite déposer avec douceur sur sa joue meurtrie, comme elle aimait à le faire si souvent. Elle ne savait si ce simple geste, cette simple attention, gênaient ou non le jeune homme. Pourtant, elle était certaine qu'il détestait cette face de lui. Qu'elle le répugnait. Mais aux yeux de l'Atlante, il s'agissait d'une part de lui, d'une part de son histoire, tout comme la marque qui ornait son poignet ou encore les cicatrices des coups de fouet qui paraient son dos.

Doucement, la Nymphe revenait simplement se nicher contre la chaleur du corps de son ami, sa tête venant reposer sur son torse alors qu'elle écoutait doucement mais sûrement, les battements de son cœur. Rythme doux. Apaisant. Un bâillement, et la Belle se laissait doucement mais sûrement tomber dans les bras de Morphée. Finalement, elle était peut-être encore un peu fatiguée. Néanmoins, avant de s'endormir, elle lança une dernière phrase, en souriant.

"- Nere? Tu devrais dormir. C'est un ordre. Sinon tu ne pourras pas veiller correctement sur moi."

Calista venait d'obtenir une petite victoire. Elle savait qu'il n'oserait pas aller à l'encontre de sa demande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   Dim 25 Sep - 17:10
Etait-ce utopiste de penser que l'être humain était bon par nature ? Après ce que Nereus avait vu/enduré sans doute. Pourtant à la naissance, chaque être humain était bon, c'était en grandissant que l'on changeait, que l'on prenait de bonnes ou de mauvaises décisions, que l'on tirait satisfaction des malheurs d'autruis, que l'on devait écraser son voisin pour être le meilleur. Etait-ce à cause de la société ? Pourquoi les hommes devenaient cruels et avides ? Le dieu des mers et des Océans avait raison de vouloir éteindre l'humanité pour mieux la faire se relever mais pour Nere le dilemne se trouvait ailleurs, dans sa morale. Même si le mal prédominait, on pouvait trouver du bon chez certaines personnes. Comme la petite Elyn, sans son innocence, le Marina serait peut-être mort à l'heure actuelle. C'était grâce à des gens comme elle que l'on pouvait croire à un monde meilleur, malheureusement les bons se faisaient écraser par les mauvais et si personne ne viendrait à agir, l'humanité courrait à sa perte. Alors pourquoi retarder l'inévitable ? Poséidon avait raison sur toute la ligne et tout doucement Nereus basculait vers la même opinion, seuls les élus pourraient survivre et l'empereur des mers les sauverait sans aucun doute.

Le borgne écoutait son amie qui tentait de le rassurer, avec succès. Il n'était pas mauvais, il le savait mais avait-il le droit de sacrifier une majorité pour une minorité ? Quoi qu'il en soit, la nymphe parla de ses objectifs, de ce qu'elle voulait faire lorsque par un heureux hasard la jeune femme avait rencontré le jeune soldat. Calista voulait simplement voir un sourire sur ce visage abimé, une petite lueur de vie sur ce facies si meurtri, et elle y était arrivée. Si le futur général était si mauvais, jamais il n'aurait donné de son temps pour les orphelins, ni même fait tout son possible pour sauver le plus de civile possible lors de la guerre de 545 alors que d'autres vetus de leurs écailles avaient simplement regardé....

"Je te l'ai déjà dit mais je ne te remercierai jamais assez... mon amie." Un simple sourire alors qu'elle retenait sa main pour prendre cette unique larme, il n'en fallait pas plus pour que les deux jeunes gens se comprennent.

Cependant le marina fut assez étonné de voir l'Atlas se nicher contre lui. Lentement sa main passa dans son dos alors que la seconde maintenait la jeune femme avec le plus de précautions possibles. Le silence s'installait, la belle était endormie ou ne tarderait plus à l'être. Néanmoins elle l'avait piégé, peut-être sans le vouloir mais ainsi, dans cette position il était impossible pour le garde du cors de s'éclipser. Une dernière phrase lui insuffla l'idée que la jeune femme n'était pas si innocente que cela. La belle lui donnait un ordre et lui en tant que serviteur ne pouvait refuser....

"Très bien." Nere n'en dit pas plus et c'est avec un sourire aux lèvres qu'il ferma les yeux, le sommeil ne serait certainement pas très difficile à trouver.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
Contenu sponsorisé
Message Re: [547] Always here for you [PV Calista]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[547] Always here for you [PV Calista]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Liens improbables [PV : Calista Manticore]
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Idryl T'allen
» [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]
» [Bas Fond: Cimetière] Sonate pour la lune [PV: Calista Moon & Undertaker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: