Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
JotunnsavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Mer 14 Sep - 11:32
EVENT
(Tous les Ases peuvent être là,
à la condition qu'ils aient pas de RP en cours fin Aout 550)

Le sol craque. Des volutes de neiges et de glaces fendent l'air soudainement. Un, deux, trois, quatre gigantesques créatures semblent se libérer des profondeurs du corps d'Ymir afin de dévaler à nouveau le Monde. Les Géants se regardent les uns et les autres. Une rose noire fichée à ce que l'on pourrait appeler la poitrine, des créatures félines les accompagnent. Des smilodons des temps anciens sont venus à leur tour à l'appel de leurs anciens maîtres.

Des gardes approchent alors et d'un trait de glace volent dans les airs avant de s'enfoncer dans des pics. Les gargouillis des gardes des remparts laissent augurer de ce qu'il se passe dans la Toundra. Un son de cor se fit alors entendre, le bruit de la bataille approchait. Sur un pic de glace, un homme drapé dans un lourd manteau observait la scène sans intervenir, on ne pouvait que voir une lumière vive éclairer la face droite de son visage. Des cheveux blancs dansaient dans le vent mais le temps d'intervenir n'était pas venu. Les Jotunns étaient une épreuve des ennemis d'Asgard et l'homme voulait voir de quoi "ils" étaient capables dans une telle situation.

Le premier Jotunn levait alors la main vers le ciel pour laisser exploser un cosmos dévastateur. Il avait maintenant une étrange masse dans la main droite et l'abattit sur le sol afin de créer une crevasse qui ferait tomber les premières marches des Remparts...

- Le temps est venu Guerriers de prouver votre valeur par Ymir !

Grognait le premier Jotunn, grognement semblable à une avalanche que l'on entendait au loin. La bataille venait de commencer. Une rose noire. Un observateur. Voilà donc quels étaient les prémices à cet affrontement... Dans une partie du monde, une jeune femme jouait avec son verre de vin en chuchotant.

- Asher, il est temps d'accomplir ton devoir. Tues la Prêtresse.

Un simple souffle alors que le vin s'approchait de ses lèvres carmines. L'appel du sang était lancé. Depuis quelques jours, son pouvoir s'affaiblissait dans cette partie du Monde, une force bien plus puissante que la sienne interferait avec ses plans et il était temps de couper court à cette intervention inconnue.

Citation :
Asher a reçu l'ordre de tuer Eirwen, il ne peut y résister.

Les 4 Jotunns passeront au territoire suivant sous 48 heures.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Mer 14 Sep - 15:10


Le guerrier divin était reparti le lendemain de l'entrevue avec Childéric du Lion. L'homme voulait désamorcer d'avance une possible situation merdique qu'il trouvait complétement inutile et non justifié. Traitrise pour certains, peut être, du moins envers l'actuelle Pretresse mais non par rapport à Odin. Oui cela n'était pas la volonté de son dieu et Hakon n'en avait rien à foutre du reste sauf de lui, le Tonitruant. Il avait donc repris sa route, remontant vers le nord, adieu douche chaleur estivale de Germanie, retour au rude froid glacial d'Asgard. Il avait remonté la route un peu plus vite qu'à l'aller, il s'en foutait un peu de la discrétion maintenant qu'il avait délivré son message à Childéric. Le plus important avait été fait et s'il pouvait éviter une guerre et des morts non voulu par son Dieu, cela lui allait complétement. Il représentait son destrier, sa monture sacrée et il lui devait la vie. Il mourrait pour la volonté du Père de tous s'il tel était la sienne mais dans ce cas-la, Eirwen n'était pas entrain de faire respecter la parole du Grand Errant.

Il venait de passer le début du territoire sacré de sa patrie, malgré tout cela, il était heureux de rentrer à la maison. Il sentait la bénédiction d'Odin, l'aura l'apaisa de suite comme pour le réconforter et il continua d'avancer. Il courait dans l'épaisse neige comme un gamin, bondissant dans des sauts de plusieurs mètres tel un cabri puis... Il stoppa... Une aura malfaisante rempli l'air ambiant et un choc cosmique résonna alors jusqu'à lui. Un cosmos froid et sombre, voila ce qu'il ressentit. Il accéléra le pas, courant comme u dératé, son cosmos s'embrasa, la neige fondait la où il passait et tel une flèche enflammé il arriva quelques minutes après devant ce qui était des géants de glace!

_ Je vois que des vilaines créatures ce sont échappé du Jötunheim...

Quatre géants se dressait devant lui, avec eux leur ménagerie, des créatures venant d'un autre monde, d'une autre époque... L'aura combattive d'Hakon augmenta encore d'un cran, un sourire narquois naquit sur le visage de guerrier de Bêta. Il sentait que les autres guerriers divins arrivaient ou se mettaient en place dans le territoire. Il sourit encore plus en sentant le cosmos d'un de ceux qui arrivait vers lui. Déjà lui? Il devait s'emmerder le musclé... D'un coup d’œil rapide, il regarda les premiers dégâts des Jotunns. Les remparts étaient éventrés, une partie des garde étaient morts, balayé par la puissance hors du commun de ces créatures d'un autre monde. Il laissa encore son esprit combattif explosait, son cosmos s'embrassa et d'un geste du bras il établit un mur de flammes haut de plusieurs mètres devant lui.

_ Oserez-vous combattre les flammes du Terrible? Moi Hakon de Mérak je me dresse devant vous avec ce pouvoir!

Nul peur dans le regard d'Hakon mais une simple envie, une volonté. La volonté de protéger Asgard, la volonté de protéger son peuple, la volonté de suivre les préceptes d'Odin! Il était un guerrier divin et cela était sa mission, il portait sa Godrobe pour cela. Il souriait de plus belle comme si en vérité il avait attendu ce jour depuis toujours, le jour où il combattrai les véritables ennemis du Père de Tous.





On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ToryaldavatarArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
126/220  (126/220)
CP:
172/270  (172/270)
CC:
49/215  (49/215)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Sam 17 Sep - 12:27
Mon faucon en train de piailler pour un peu de viandes venait de se taire. Mon sourire venait aussi de stopper. Quelque chose avait glacé l'ambiance et des cosmos explosaient aux entrées du domaine sacré. Se tournant lentement, il fit signe aux gardes de se mettre en position, l'état de guerre était déclaré quand... Quand une explosion de cosmos se fit sentir en plus, il n'y en avait pas qu'un en plus... Courant vers les écuries, je prenais mon cheval pour quitter le village et fonçais vers les remparts. Quelques minutes plus tard, un craquement sinistre me fit voir une partie des murailles qui venaient de tomber à leur tour.

- Des Jotunns.....

Mais comment ? Ils avaient été scellé par Odin depuis des siècles. Il était clair que la garce que mes compagnons avaient vu en Bretagne ne devait pas être loin de ce merdier. Je bondissais de ma selle pour atterrir à côté de Hakon qui était déjà sur place. Les sons des cors se faisaient entendre dans toute la vallée. Les hommes se mettaient en ordre de bataille. Nos ennemis n'avaient pas encore attaquer et je ne savais pas combien de temps on avait encore avant l'assaut de ces grosses brutes. La god rob de Fafnir fendit alors le ciel pour me protéger pendant que je m'approchais d'Hakon qui toisait du regard les quatre Géants.

- Haldor ne devrait pas tarder selon ce que j'ai ressenti de l'appel de notre Prêtresse. Mais putain, tes amis bretons commencent à me saouler ! Je suis sûr que tu sais qui est derrière cela, regarde ces roses noires sur les poitrines des Jotunns...

Des roses noires. Comme ce parfum dégueulasse que les Ases avaient déjà rencontrer pendant leur lutte contre Balor. Les ennuis étaient donc venus ici même mais pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Les Ases n'étaient pas en guerre et ne posaient pas de souci aux factions grecques... Une chose devait les intéresser mais je devais m'avouer que je n'en savais strictement rien. Quel merdier !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
JotunnsavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Mer 21 Sep - 21:22
D'un bond, l'homme sur son piton de glace s'écrasait sur l'un des Géants. Les deux autres se tournaient vers lui alors qu'il n'y avait déjà plus rien. Aucun cosmos. Juste cette lueur sous sa capuche, une lumière chaude et protectrice. Mais l'un des Géants de glace n'avait pas arrêté sa course dans la direction des deux Guerriers Divins. Son poing s'écrasait sur le mur et il remontait les pierres de glace accumulées depuis des siècles. Il n'avait aucune conscience de ce qu'il se passait derrière lui quand une ombre vola au dessus de lui pour atterrir derrière les deux gardiens d'Asgard.

- Au boulot les petits. Je vous ai gagné un peu de temps.

Puis, il partit en direction du prochain territoire, il sentait déjà les cosmos qui se rapprochaient. Un corbeau qui volait dans le ciel se mit à tourner autour de lui... D'un geste de la main, Hugin se posait sur l'épaule de l'inconnu, comme si cela était normal. Le Corbeau allait lui donner toutes les informations qu'il avait besoin de savoir pour les heures à venir, et, ce qu'il apprenait ne le satisfaisait pas du tout. Comment un de ses Guerriers avait pu se retourner contre sa Prêtresse ? L'oeil qui voit tout sentait un cosmos sombre et mélancolique qui jouait sa partition dans le palais d'Asgard.

Dans une riche demeure romaine, une jeune femme jouait avec son verre en étain quand elle sentit que le vin se givrait. Elle le sentait, une force était en train de s'opposer au sien et cela n'était pas prévu. Enfin, pendant que Asher s'occupait d'attirer sur lui les siens dans le palais, une ombre pouvait avancer dans l'ombre. Il avait pour mission de prendre un objet particulier que les Ases avaient en leur possession depuis quelques mois. Il fallait juste gagner du temps. Elle insuffla alors de son cosmos aux Félins qui prirent la forme de férals qui fonçèrent sur Alpha et Beta, les coups de griffes seraient destructeurs pour la suite des combats. Quinze Férals avaient survécus aux défenses d'Asgard, serait ce suffisant ?

- Faerie. Dépêches toi.

En attendant, le premier géant faisait maintenant face à Hakon et Toryald. Les trois autres seraient un temps limité dans leur mouvement.

Citation :
Trois Jotunns sont hors jeu pour 96 heures. Ils passeront alors si aucun gardien libre.

1 Jotunn défie Hakon et Toryald. Ils subissent un effet faible d'Erosion (3 dégats par tour) à cause des coups de griffes des Férals (sorte de loups garous mais avec une base féline et non lupine).

Myu du Papillon s'est infiltré dans le palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Jeu 22 Sep - 11:35


La prêtresse venait de lui intimer l'ordre de se rendre aux remparts ce qui le fit éclater de rire. Il maugréa dans sa barbe pour réponse un "J'y suis déjà cocotte." Il observait les géants quand Toryald fit son entrée tonitruante en chevauchant un cheval. Il ricana se disant que l'homme aurait été plus vite en accourant en forçant sur ses muscles et son énergie combattive. Il le salua d'un simple signe de tête gardant toujours à l'oeil les géants.

_ Je ne sens pas notre ami dans le coin par contre donc je pense qu'on va je cherchais des Jotunns sans lui pour le moment.

Il fixa mieux les fleurs épineuses que les géants de glaces portaient et il grimaça, la colère commençait à bouillonner en lui, chose qui renforça encore plus son cosmos de feu qui l'entourait déja. La neige autour d'Hakon fondait déjà, les géants allaient souffrir des flammes du serviteur d'Odin.

_ La putain d'Hadès est encore dans le coup... Il doit nous en vouloir pour Balor et ...

Un éclair zébra dans les pensées de l'étoile de Merak. Et si elle était la pour ce qu'il avait ramené de Brittania? Voulait-elle récupérer le métal de sang divin?

_ Dis-moi que t'as bien caché mon petit souvenir breton?

Pas besoin de citer l'objet en question, Toryald devait surement très bien comprendre de quoi Hakon lui parlait. C'est alors qu'il vit un homme arrivait de nul, un homme qui mit au tapis momentanément les trois géants de l'arrière. Un homme? Non. Hakon savait pertinemment qui il était, il le savait au plus profond de lui nul doute possible. Il s'adressa à eux et il sut qu'il avait raison. Il était de retour...

_ Le Père de tous...

Hakon ne put s'empêcher de se remémorer la première fois qu'il avait senti sa présence, la première fois qu'il avait entendu sa voix en lui lorsqu'il l'éveilla et le sauva des griffes de l'ours Thorbjorn. L’excitation d'Hakon monta d'un cran, son cosmos répondit à l'appel d'Odin, il enflamma quelques objets, brindille qui trainait la, la neige autour de lui fondait encore plus. Le géant se dressait maintenant devant Hakon et Toryald, à ses pieds des créatures félines feulaient à leur encontre. Il se mit à rire se rappelant de la chasse à l'ours avec Toryald.

_ A croire qu'entre nous deux, y'a toujours une histoire d'animal.

C'est alors qu'il entendit des paroles d'Asher et il comprit de suite que c'était la capacité des corbeaux d'Odin qui lui faisait parvenir cela à travers sa Godrobe. Asher avait basculé, il n'était plus un Guerrier Divin, il était un ennemi, un ennemi qui venait d'attaquer Eirwen. Foutu Asher. Il grimaça de colère, son brasier augmentant encore plus...

Citation :
Défi accepté!




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ToryaldavatarArmure :
Alpha

Statistiques
HP:
126/220  (126/220)
CP:
172/270  (172/270)
CC:
49/215  (49/215)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Jeu 29 Sep - 18:29
D'un regard, Je compris que le Canasson d'Odin avait compris qui était les responsables de ce merdier. Un regard en arrière et je regardais l'inconnu qui se barrait après avoir chuchoter quelques mots. Mes yeux s'étaient écarquillés devant la célérité de cet étranger pour abattre trois géants comme si c'était de la chiure de moustiques... Le souvenir breton ? Ce bout de métal qui lui donnait des maux de tête rien qu'à se concentrer dessus ? Pensif, un quart de seconde, j'allais répondre quand le sol se dérobait sous mes pieds...

- Putain...

Voilà qu'une pluie de glaces me faisait reculer alors que le géant nous faisait face. Pas le temps de penser à tout cela, ils avaient la tâche de protéger Asgard d'une manière ou d'une autre. Pour la première fois de ma vie, je me jurais de ne pas laisser les choses en l'état quand les voix venant du Palais parvinrent à mes oreilles.

- Asher... Je ne suis pas la Prêtresse, tu le découvriras à mon retour sale ordure.

Mes mots résonnaient de froideur alors que mon cosmos explosait dans un entrelacs d'arcs éléctriques, Gram à la main, je ne comptais pas rester ici longtemps de toute façon. Aher... Il était devenu une cible à abattre et c'était pas les beaux mots doux d'Eirwen qui allaient l'arrêter. Sauf que les trois autres se relevaient lentement. Il fallait faire vite.

- Hakon, on se débarrasse de ces tocards et on va foutre une tannée à ce connard de Megrez !!!

Citation :
Défi accepté. Les joueurs peuvent donc lancer les dés.

Reba sera le référent des Jotunns.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t334-toryald-guerrier-divin
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Jeu 29 Sep - 18:57
Il venait d'accélérer le mouvement, ne perdant pas de temps à essayer de comprendre les événements qui se précipitaient depuis quelques minutes. Il n'était pas homme à réfléchir. Les vibrations du sol étaient nombreuses, se fissurant par endroits. La pression dans l'air était telle que même lui l'avait perçu. Et dans les confins de son esprits, Sköll ricanait, comme si lui avait sentit les dangers qui pesaient sur ce monde. A moins que ce ne soit que l'excitation d'un combat futur qui aiguisait ainsi son esprit ? Un bloc ce glace tomba près de lui. Puisant dans ses forces, Haldor se propulsa en avant, prenant appui dessus, avant de faire un magistral bond en avant. De hautes silhouettes lui apparurent. Il manqua de se vautrer lors de sa réception tant la surprise fut grande. Il ne lui en fallait pas plus pour pousser un beuglement de fauve.
    - Oh putain de bordel de merde. Mais c'est quoi ça !

Près de lui, ses amis semblaient déjà aux prises avec l'ennemi. Fort heureusement, lui aussi avait déjà revêtit sa Godrobe, sa lame en main, déjà prête à l'emploi. Les géants, illustres ennemis d'Asgard, se dressaient là, prêt à ravager ce pays. Pire que tout, des sons lui arrivaient dans le crâne de manière épisodique, comme s'il se dédoublait dans l'espace. Sans qu'il n'en comprenne la raison. Seule chose évidente : sa Prêtresse était en danger et il ne pouvait l'accepter. Sa mission prévalait sur sa propre vie. Crachant sur le sol, il comprit qu'arrêter ces géants seraient déjà une priorité. Les traîtres mourraient après. Mais avant, il allait prêter main forte à ses frères d'armes.

Son Cosmos l'enveloppait complétement, faisant craquer le sol sous ses pas. Il n'avait ni la force, ni la taille de ces démons des glaces mais il était lui-même considéré comme un géant et allait le prouver. Se faire voler la vedette par d'antiques créatures n'était donc pas dans ses projets du jour. Toryald, Hakon. Deux compagnons de valeurs. Mais il en manquait encore pas mal à l'appel. Où étaient-ils ? Laisser ces monstres avancer n'était pas une option.
    - Pas question de vous laissez jouer avec eux sans moi. J'veux ma part.

Trois autres semblaient se relever peu à peu. Un sourire féroce se dessina sur son visage. Lui contre les trois ? Ah ! Voilà qui n'était pas encore assez. Il fit craquer ses cervicales. Il allait en chier mais franchement, le jeu en valait la chandelle. Pour l'heure, il jetait aussi un regard en biais vers les autres créatures qui les accompagnaient. Décidément, on avait les deux pieds dans le passé.
    - Allez les danseuses ! Quand vous voulez !

Reportant son attention sur les trois monstres, il entreprit un jeu dans son petit crâne de piaf. Son index passait de l'un à l'autre, alors qu'il récitait dans sa tête la comptine que lui chantait son père étant enfant. Pour conclure finalement par :
    - "Un... Deux.. Trois... T'as pas d'avenir. Et c'est toi qui va mourir ! " Bon bah désolé mon pote mais le hasard a décidé. J't'attends, grosse tarlouze !


Citation :
Haldor lance un défi à l'un des trois géants restants

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
JotunnsavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Dim 2 Oct - 11:31
Alors que les trois géants se relevaient de cette attaque venue d'ailleurs, ils se tournèrent vers le premier combat quand une voix les détourna du regard. Un homme, de grande taille pour un homme, mais un petit être insignifiant et irrespectueux était en train de les défier du doigt avant de s'arrêter à l'un d'entre eux. Un sourire glacé transparaissait sur celui qui avait été choisi dans la mêlée et il savait que cela ne serait que mieux, d'un signe de la main, il invitait ses deux congénères à continuer leur chemin pendant qu'il prit une lourde inspiration. D'un souffle glacé, il créa un gigantesque pont qui séparait le minuscule humain de ses congénères et il se mit en position devant lui.

Les autres prirent alors le pont pour continuer leur chemin vers des forêts sombres. Les arbres commencèrent à voler dans tous les sens, les craquements des troncs d'arbre étaient un signe sinistre qu'ils étaient partis pour traverser rapidement ce territoire qui se plantait entre eux et le palais d'Odin. Il était temps de prouver que les Jotunns étaient capables de vaincre ces pauvres humains sans intérêts... Au loin une aura dardait sa puissance comme une lance en direction du nord, une étoile polaire qui semblait pâlir quelques instants et cela n'augurait rien de bon sur ce qu'il se passait dans le lointain Palais d'Asgard.

Citation :
Défi accepté. Haldor peut faire son initiative.

Deux Jotunns passent à la Forêt des glaces éternelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VigdisavatarArmure :
Zeta Prime d'Alcor (Hati)

Statistiques
HP:
198/200  (198/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Dim 2 Oct - 16:57
Des grondements qui font trembler tout Asgard. Des secousses qui en fissurent les roches millénaires. Des cors qui résonnent sur tout le territoire. Le chaos.

Toujours à sa mission confiée par la prêtresse, Vigdis ne faisait autre chose que d'observer chaque mouvement d'Haldor depuis quelques semaines déjà. Elle était son ombre, sa protectrice – même s'il pourrait certainement mieux la défendre que la réciproque, mais là n'était pas la question – mais aussi la garante de la fidélité de l'étoile de Mizar. Jusque là heureusement, le colosse ne lui avait donné aucune raison de douter de sa fidélité et de son dévouement envers Odin et sa représentante. Et celle-ci ne tarderait pas à être testée une fois de plus…

En effet, il n'est pour l'heure plus question de se soucier de cela. Tout ce qui est important est là de rester en vie, alors que… des géants ? Oui, des Jotunns se profilent à l'horizon. La petite blonde avait donc suivi Haldor, se préservant comme toujours dans son manteau d'ombre, discrète dans sa Robe Divine aussi pure que la neige composant le plus gros de ces terres désormais en alerte.

Égal à lui-même, le Zeta n'eut pas l'air bien impressionné devant ces créatures bien plus colossales encore qu'il pouvait l'être lui-même. Après tout, il ne restait qu'un homme, se dressant là sur le sentier des Dieux. Restant encore à distance, observatrice et peu décidée encore quant à la possibilité d'elle-même offrir sa vie ici, elle ne put s'empêcher d'afficher un petit sourire sur son minois alors qu'Haldor se lançait dans une petite comptine revisitée.

Un géant de plus s'arrêtait donc ici, alors que deux autres poursuivaient leur chemin. S'ils arrivaient au palais, alors c'en serait sans doute terminé d'Asgard. Pour ceux-là, elle ne pouvait rien. Mais son devoir restait de veiller sur le Zeta. De s'assurer que sa vie ne s'achève pas bêtement ici. Et alors que le chaos se poursuit sa décision est prise dans un léger soupir.

Citation :
J'pouvais pas laisser mon Haldorounet dans la merde, hein ? Va bien falloir l'aider à mater du géant !

Arcane I



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t880-vigdis-d-alcor-guerrie
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   Ven 7 Oct - 23:16
Citation :
Combat Haldor et Vigdis VS Jotunn

Suite à ce rp, premier post de soin pour récupérer 80 PV

Ils l'avaient vaincus. Lui et Vivi, même si cette dernière n'était apparue que pour l'aider à porter le coup final, fidèle qu'elle était à sa réputation d'ombre de Mizar. Les étoiles jumelles avaient une fois encore prouvées qu'elles étaient les plus terribles. Elle et Haldor formaient une équipe très particulière. Mais d'une force terrifiante. Oh, il avait sursauté lorsqu'elle était apparue pour frapper. A chaque fois, ça lui faisait le coup. A chaque fois il avait envie de lui en coller une tant il était surpris.

Alors qu'il retombait au sol, voyant leur ennemi sombrer et prononcer sa dernière prophétie - en était-ce une ? - Haldor posa son cul au sol afin de prendre quelques instants pour se reposer. D'autres batailles faisaient rages, notamment celle de Toryald, mais il savait qu'il ne devait pas intervenir : les Nordiques avaient leur honneur et Hakon tout comme Toryald savaient ce qu'ils avaient à faire. De toute façon, il ne pouvait pas rester là. Foncer, droit devant. Retrouver le palais. Il n'avait guère le choix. Il arracha un bout d'un tissu qui traînait sur le sol - sans doute celui d'un des gardes morts précédemment - afin de s'en servir pour panser quelques-unes de ses plaies. Pas assez pour le soigner mais suffisant pour arrêter le sang qui coulait sans discontinuer de ses entailles. Il grimaçait alors qu'il resserrait le garrot. Ca tiendrait le temps qu'il faudrait. Se redressant enfin, en se servant de sa lame comme d'une canne, il posa le regard vers Vivi. Petit clin d'œil.
    - Bien joué, la naine. On l'a bien dégommé c'te grosse loque. Mais maint'nant, faut qu'on s'bouge les miches. La Prêtresse ! Faut qu'on aille la protéger. Tu viens ?

Il se doutait bien que oui. Son armure luisait d'une étrange aura, commençant à régénérer quelques-unes de ses blessures. Replaçant son arme dans son dos, il reporta brièvement son attention vers ses deux frères d'armes. Difficile de dire comment ils s'en sortaient. Mais apparemment, ça sentait quand même bon. Un sourire carnassier réapparut sur son visage. Il leur adressa une dernière mise en garde. Plutôt une recommandation à dire vrai.
    - Hakon ! Toryald ! J'suis arrivé après vous et j'ai déjà déglingué c'te putain d'géant ! Alors sortez-vous les doigts du cul et écrasez-moi c'te merde ! Nous, on part devant ! La prêtresse est en danger ! Rejoignez-nous vite les mecs !

Dernier sourire. Puis il se retourna et s'empressa d'accélérer l'allure pour tenter de gagner au plus vite la demeure principale d'Asgard. Sa Prêtresse ! Elle ne mourrait pas. En son for intérieur, Sköll était heureux de la tournure des événements. Il combattait. Et plus il tuait ses ennemis, plus il accroissait ses forces.

Alors qu'il accélérait le pas, une idée de fou lui vint alors. Essayant de freiner subitement, son pied se prit dans la glace et il fit un vol planée dans un roc à proximité. Quelque peu sonné - mais allant tout de même bien - il se mit une grande tape sur la tronche comme pour se réveiller. Et dire qu'il allait oublier le principal... Quel idiot. Il fit de suite demi-tour et se dirigea de nouveau vers la zone où il avait combattu et vaincu le géant. Il l'avait dit. Il le ferait. Il se taillerait un putain de manteau dans la peau de cette grosse loque. Oh il l'savait : glace et roche, c'est pas c'qu'on faisait de plus léger hein. Mais il s'agissait d'un être mythologique. Il prendrait son tribut.

Arrivé sur place, il reprit en main sa lame. La tâche lui prit quelques instants alors que les combats faisaient rage. On peut même dire qu'il en chiait carrément. Il parvint finalement à arracher ce qui ressemblait à de la peau, encore qu'on pouvait avoir du mal à l'appeler ainsi. Au regard de la taille de la créature, il n'avait rien. Mais à sa taille plus humaine, il était parvenu à extirper une quantité d'épiderme suffisante pour se tailler un véritable manteau. Il roula l'épiderme, frappant du poing les morceaux de glace pour les écraser ou les détruire afin de réussir son coup, et avec difficulté, il posa l'ensemble sur son épaule. Il poussa un petit soupir. La fatigue et les blessures ne l'aidaient pas. Il mit un bon gros coup de pied dans la carcasse.
    - Hey ouais mon pote. On appelle ça, un trésor de guerre. Et c'est pour quiiiiiii ???? C'pour ma gueule. J'vais demander à Toryald de m'aider... Enfin, quand il s'en sera sorti. Vivi ? On s'casse, la naine !

Et c'est ainsi qu'il se remit sur le départ. Haldor, le Colosse Argenté... Un peu psychopathe sur les bords. Mais toujours en vie.


Citation :
J'ai l'accord pour prélever ce tribut de mon adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Aout 550] Marche des Géants (ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!
» Questions ouvert à tous.
» [Aout 550] Tempête de roses noires (Ouvert à tous)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Asgard :: Remparts des Jotunns-
Sauter vers: