Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CastielavatarArmure :
Aucune
Message [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   Dim 2 Oct - 8:39
« Grande est la fille du très-haut qui torture les bébés
Sa main est un filet, son étreinte est la mort
Elle est cruelle, furieuse, colérique, prédatrice
Une coureuse, une voleuse est la fille du très-haut
Elle touche le ventre des femmes qui accouchent
Elle arrache leur bébé aux femmes enceintes
La fille du très-haut fait partie des dieux, ses frères
Sans enfant à elle
Sa tête est la tête d'un lion
Son corps est le corps d'un singe
Elle rugit comme un lion
Elle hurle sans cesse comme un démon-chien »


Pour la première fois il était sorti. Le jeune homme avait quitté le temple du cancer se lançant dans une petite exploration des environs. Oh bien sûr Castiel n'avait pas entrepris de monter les marches non de visu il y en avait beaucoup trop, l'enfant du démon avait décidé de les descendre, beaucoup plus facile en apparence. C'est donc en chantonnant son poème que l'adolescent de seize ans arpentait les rues de Rodorio à la recherche de quelque chose ou de quelqu'un, à vrai dire lui même ne savait pas ce qu'il faisait là. Après des jours, presque des semaines à guetter l'arrivée de Sunilda, Castiel en avait eu marre sortant de l'ombre de son pilier prendre l'air frais. Mais attention, il était sorti de nuit et jamais il ne bougerait la journée ne s'estimant pas encore prêt.

Les rues du petit village étaient vides, l'enfant ne croisant personne pour son plus grand bonheur. Il continuait d'avancer ajustant parfois sa chemise déchirée, trop grande pour lui, qui dévoilait presque l'intégralité de son épaule gauche. Toujours pieds nus, il progressait avançant encore et encore, chantonant son poème donc chaque vers lui rappelait chaque scarification hornant son dos dont on pouvait voir les prémices à la lisière de son épaule découverte. Mais "Cast" s'en fichait royalement, lui tout ce qu'il voulait à cet instant c'est explorer et apprendre... Oh bien sûr ce n'était pas la chose qu'il voulait par dessus tout mais il ne pouvait pas obliger la Sainte du Cancer à rentrer sur le champ. La jeune femme était partie avec ce géant, presque du jour au lendemain et l'adolescent percevait ce départ comme une trahison.

Le jeune garçon devait bien reconnaitre que toutes ces maisons blanches étaient très jolies, cela devait être un village plaisant la journée mais pas un village pour une anomalie comme lui. C'est que les gens disaient en général à cause de son oeil, ou lorsque ceux-ci ne s'en offusquaient pas c'était son comportement "bizarre" qui était jugé. L'ado n'avait pas pu s'empecher de jeter un oeil à toutes les offrandes posées sur le parvi du temple de la déesse. "Hum rien d'intéressant...." Il semblait réfléchir lorsqu'il ajouta en direction de la statue d'Athéna : "Tu es plus jolie que Lamasthu."

Son iris rouge se porta alors sur une coupelle en terre cuite contenant quelques pommes aussi rouge que son oeil. "Oh toi aussi tu es jolie..." Lançant un regard à droite puis un autre à gauche, Castiel s'en approcha prêt à saisir l'offrande pour s'en emparer....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   Lun 3 Oct - 18:24
Au moment où les doigts du jeune apprenti allaient toucher la pomme juteuse et appétissante, une flèche venue de nulle part jaillit, manquant de peu d'emporter avec elle un peu de peau Castielienne.
Posté en haut d'un toit, je rangeais mon arc en bois dans mon dos avant de sauter dans la rue en contrebas. Quelques passants m'observèrent avec un mélange d'étonnement, de peur, et d’hostilité, mais je feints de les ignorer pour me diriger d'un bon pas vers ma cible. Je me flanquais devant l'apprenti, les bras croisés, le dévisageant d'un air sévère.

Sais-tu ce qu'est une offrande ? Il s'agit d'un don de fidèles, qui souvent peine eux même à se nourrir. En volant l'un de leurs dons, tu piétines leur sacrifice.

Cela m'allait bien de faire le père la morale, flanqué de ma réputation sulfureuse... Mais je pensais chacun de mes mots. En donnant du peu qu'ils avaient, les habitants de Rodorio avaient le sentiment de remercier la déesse pour sa protection. En tant que chevaliers, nous autres offrions notre vie à cette noble cause, et ainsi chacun apportait sa contribution, à son niveau.
Après quelques instants, je finis par décroiser les bras pour saisir la bourse que je portais à la ceinture. J'en sortis quelques pièces que je tendis à l'adolescent.

Si tu as si faim que ça, cela t'aidera à tenir quelques jours. Où sont tes parents ? Ne peuvent-ils pas te nourrir ?

Un orphelin peut être ? En tout cas, vu son visage atypique cela ne m'étonnerait guère. Les parents de cette époque s’embarrassaient rarement d'un enfant différent. La misère était si présente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
CastielavatarArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   Mer 5 Oct - 11:17
Castiel n’avait même pas retiré sa main lorsqu’une flèche survenue de nulle part manqua de l’entailler. A vrai dire, le jeune garçon sous la protection du Saint du Cancer n’avait pas vraiment tilté que cette flèche avait été tirée pour l’en dissuader. Son bras ne bougeait toujours pas alors que son regard lui, se portait vers un inconnu qui pressait le pas en sa direction. L’adolescent ne comprenait pas son geste, il avait faim et il voulait manger rien de plus normal. Pourquoi l’en empêcher ? Vu l’arme qui dépassait un peu de son dos c’était bien lui qui avait décoché cette flèche. Castiel l’écoutait, le regard vide le dévisageant. Oh bien sûr il savait très bien ce qu’était une offrande puisque lui-même en avait été une par le passé pour la démone Lamasthu mais si c’était une bonne déesse pourquoi elle l’empêcherait de manger ?

« Une offrande ? Cette déesse empêche donc ses fidèles de manger ? J’ai faim, je mange ainsi va la vie. » Le garçon baissa alors le bras, préférant faire profil bas. Il s’était faite la promesse de ne pas avoir d’ennui pour ne pas qu’ils le retrouvent après tout. Cependant une question lui brulait les lèvres et il ne put s’empêcher de la poser.

« Tirer une flèche en direction d’un temple d’une déesse c’est autorisé ? Ce n’est pas plus offensant que de manger une pomme non ? » Aucun sarcasme dans sa voix, Castiel posait juste une question rien de plus, essayant simplement de comprendre ce qu’il lui semblait illogique.

Par contre, le gamin eut un brusque mouvement de recul lorsque son vis-à-vis décroisa les bras s’attendant sans doute à prendre des coups. C’est justement à ça qu’il avait le droit généralement lorsqu’il se baladait dans les rues de villages depuis maintenant plusieurs années, c’est donc fort logiquement qu’il s’attendait à s’en prendre une. Mais non, l’inconnu lui tendit simplement quelques pièces.

« A quoi elles vont me servir ? Je veux les pommes là-bas c’est tout. » Non, Castiel ne prendrait pas les pièces, tout simplement car cela l’obligerait à marchander et à interagir avec des personnes et ça il ne le voulait pas. L’adolescent pointa alors son index en direction des temples du zodiaque que l’on pouvait apercevoir au loin. « J’habite là enfin je crois. Elle n’est toujours pas revenue et j’attends, j’attends encore et toujours avec les morts mais elle n’est toujours pas là. » Normalement, il n’aurait pas bougé, elle ne lui avait pas dit qu’il pouvait mais la faim se faisait de plus en plus forte et cette pomme était si appétissante….

Castiel baissa ensuite la tête pensant seulement à cet instant au mot « parents » que l’inconnu avait prononcé. Il n’en avait, il n’en avait jamais eu en fait. Peut-être le tailleur de pierre qui l’a élevé pendant quelques années mais où était-il quand les adaptes lui avaient fait toutes ces choses affreuses dans le dos ? Il n’était pas là c’est tout.

« Morts… mes parents sont morts enfin je crois… » L’adolescent ne dit rien de plus, se renfermant sur lui-même alors qu’il s’asseyait sur les marches menant au lieu de culte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OrionavatarArmure :
Sagittaire

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
265/265  (265/265)
Message Re: [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   Mer 5 Oct - 13:19
Quel étrange gamin ! Tant dans ses manières, ses attitudes que ses réflexions.
Sa façon de présenter les choses étaient pour le moins amusantes, tant tout semblait... simple. J'ai faim, je prends. Une logique bien naïve dans un monde tel que le notre mais cela dénotait une absence de malice appréciable.
Lorsque le gamin m'exposa son point de vue sur l'irrespect de tirer une flèche, j'éclatais franchement de rire. Non par son audace mais pour sa façon de le dire. C'était si innocent d'un coté. Tant de candeur ne pouvait qu'être bien vu.

Oui, tu dois avoir raison sur ce point... Je suis un peu sanguin, parfois. Mais si tu veux le fait de se priver de manger lorsqu'on a faim pour rendre un hommage a une connotation très symbolique et spirituelle. Quelqu'un a donné cette pomme à Athéna, et la prendre serait donc du vol et un manque de respect pour son geste, vois-tu.

Je désignais alors mon arc d'un mouvement de tête.

Il s'avère que je suis un guerrier dans l'âme, donc je tire avant de poser les questions. Je pensais que tu étais un vulgaire voleur et j'ai juste voulu t'empêcher de commettre un larcin.

Malgré ma bonne humeur, je restais stupéfait quand le gamin refusa mes pièces. Etrange, vraiment... D'où venait-il pour raisonner de la sorte ? Je commençais alors à comprendre quand il m'indiqua son lieu de résidence. Le temple du cancer donc... Je me hâtais donc de rebondir sur le sujet.

Je vois, tu connais donc Sunilda ? Moi aussi je vis dans l'un de ces temples. Juste un peu plus haut. Si tu as envie de patienter chez moi en attendant qu'elle revienne, il n'y a aucun problème. Il doit bien rester quelques vivres dans mon garde manger.

Au vu du caractère de la chevalier d'or du Cancer, je commençais à comprendre l'attitude de cet adolescent. Ils se ressemblaient, c'était indéniable. Mais qui était-il ? Un serviteur, un disciple, un protégé peut être ? L'air aimable, je tâchais d'éclairer ma lanterne. Cet enfant était orphelin, ce qui en soit constituait déjà un début d'histoire.

Je m'appelle Orion. Enchanté de faire ta connaissance. Je m'entends plutôt bien avec Sunilda. D'où la connais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t369-sagitarrius-no-orion
CastielavatarArmure :
Aucune
Message Re: [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   Mer 5 Oct - 15:44
Qui a raison, qui a tort… Castiel s’en fichait. Il avait posé une question car il ne comprenait pas et non pour avoir raison. Le gamin écoutait Orion lui expliquer pourquoi les gens donnaient ce qu’ils appelaient des offrandes à la Déesse. Pour la symbolique ? Ce raisonnement était stupide selon Castiel, pourquoi se priver de nourriture alors que l’on en a ? Et pour la donner à une Déesse qui ne la mangerait pas de surcroit !

« Oui très symbolique… Je ne la prendrais pas, je ne suis pas un voleur. » Il marqua une pose semblant réfléchir. « Il faut que je donne quelque chose aussi alors ? » Sa voix était toujours aussi naturelle que précédemment, l’adolescent ne voulait pas offusquer la déesse que servait Sunilda et encore moins la population environnante. Discret, encore et toujours il devait l’être pour ne pas attirer certaines personnes. Castiel avait vu la force de ces personnes tout d’or vêtu et rester à proximité lui permettrait d’être en sécurité, du moins pour l’instant.

« Hum… un guerrier… Tu aurais pu me prendre la main si tu l’avais voulu n’est-ce pas ? Je vais être puni ? » L’enfant du démon comme on l’appelait, avait déjà pris de sévères raclées pour moins que ça alors si le guerrier en face de lui était là pour le réprimander, il allait passer un sale quart d’heure. Pourquoi avait-il quitté le temple de Sunilda ? Jamais il n’aurait dû.

« Oui je connais Sunilda enfin elle me connait. » Castiel passa sous silence les péripéties de leur rencontre, cela ne regardait personne et il ne voulait pas s’épancher sur une secte ancestrale vénérant les démons qui le pourchassait depuis plusieurs années maintenant. Une expression de surprise apparut enfin sur le facies du jeune garçon, naturellement Orion lui proposait de lui tenir compagnie le temps que le cancer ne rentre à la maison. Après quelques secondes à le dévisager, son visage redevint normal, sans expression et baissa de nouveau le regard fixant ses pieds nus. «Je… J’ai simplement envie qu’elle revienne. Elle m’a sauvé… puis abandonné… tout seul… »

La proposition d’Orion est certainement très louable mais il avait déjà fait un sacré effort pour suivre Sun alors réitérer l’expérience pour de nouveau être déçu… non merci. Pourtant une part au fond de lui savait très bien qu’il ne pourrait éternellement rester dans les jupes du chevalier d’or que c’était plus qu’enfantin de lui en vouloir alors qu’elle accomplissait son devoir, elle devait être en train de délivrer d’autres Castiels des griffes de mauvaises personnes. Mais pourquoi n’avait-il pas eu le droit de l’accompagner ? Alors que l’inconnu se présentait, Castiel relevait la tête, le dévisageant de nouveau.

«Castiel… enfin c’est le nom que l’on m’a donné, Sunilda elle m’a trouvé aux abords de Rome. On me pourchassait et elle m’a sauvé… puis abandonné…tou… Tu sens la mort. » D’un bond, l’adolescent s’était levé avec de gros yeux. Qui était-il ? Il sentait comme les feux follets, les petites lumières illuminant ses nuits… « Tu es un mort ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin aout 550] Pour une pomme... (Ft Orion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chacun pour sa pomme [Raki]
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» La vie est une pomme qu'il faut savoir croquer pour en connaitre les subtilités (Lilo)
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Rodorio-
Sauter vers: