Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Dim 2 Oct - 15:41
Il avait beau beugler comme un veau, il savait ne pas être de taille pour ralentir ces trois géants. Alors que deux d'entre eux empruntaient ce pont de glace, le colosse jeta un regard meurtrier dans la direction de celui qui serait son adversaire. Ce serait un rude combat. C'était une évidence. Mais il se devait d'agir pour que sa Prêtresse s'organise. Il avait donné sa parole : sa vie pour Asgard. Fort heureusement, ce froid mordant ne représentait plus un souci pour lui. Il allait pouvoir donner la pleine mesure de sa puissance et espérait enterrer ce Jotunn. S'il était peu bavard, ce monstre avait en tout cas saisi qu'il allait devoir l'affronter.

Dans le feu de l'action, Haldor ne s'était même pas interrogé sur la nature réelle de ces créatures. Il connaissait les légendes évidemment. Mais ce retrouver face à face avec un de ces antiques géants des glace, c'était quand même quelque chose. Et malgré la précarité de sa situation, il ne parvenait plus à masquer son excitation. Un tel combat, c'était une chose rêvée. Pouvoir se donner complétement. Cela ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Il espérait seulement qu'il n'était pas si rouillé que ça.

S'attaquer à ça, c'était comme s'attaquer à une montagne. Pour une fois qu'il n'était pas le plus grand. Mais aucun ennemi n'était infaillible. Poussant un mugissement rageur, il libéra une grande partie de son propre Cosmos. Autour de lui, une sphère d'énergie explosa, augmentant la quantité de cristaux de glaces autour de sa personne. Au fond de son esprit, Sköll était tout aussi déterminé que lui. Pouvoir mordre à pleines dents les ennemis le démangeait terriblement. L'étoile de Mizar allait briller plus fort encore que les autres astres. Il le promettait.
    - Sérieux, c'est quand même la loose. Bon bah plus l'choix maint'nant. J'vais t'briser mon pote.

Autour de lui, son Cosmos commençait à agir, à s'amasser autour de sa lame. Il n'allait pas y aller de main morte. Inutile face à ce genre de créature. Il devait frapper fort. Très fort. Puis d'un brusque mouvement de sa lame, lui faisant gagner de la vitesse, il propulsa l'onde glacée directement sur ce démon. Sur son passage, les neiges éternelles prirent possession du terrain. Emportés par l'onde, de gros blocs de glace prenaient également la direction du crâne de ce géant afin de l'assommer. Un tout autre ennemi aurait sans doute capitulé face à ça mais là, il s'agissait d'un montre sortit tout droit des légendes. Il savait qu'il lui en faudrait plus.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
JotunnsavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Dim 2 Oct - 16:52
Un râle de douleurs se fit entendre en même temps que les blocs de glace fendaient les airs. La frappe avait fait reculé la bête sous l'effet de la surprise, première fois qu'une créature aussi petite le faisait souffrir. Grognant tel un son de glace qui se brise, le Géant frappait le sol de rage et faisait tout voler autour de lui. Des centaines d'éclat de glace volèrent dans tous les sens alors que sa propre glace se reconstituait avec celles qui volaient dans les airs. Tel un aimant, il attirait à lui des parties de la muraille afin de se reconstituer sans cesse mais les blessures avaient été telle que rien n'avait été totalement résorbé.

Il frappa alors comme un sourd, encore et encore et encore... Il n'y avait que des bruits sourds. Le choc avait été assez brutal pour repousser l'étrange moustique avec son dard qui faisait mal. La créature sentit un cosmos battre au niveau de son coeur, une rose noire qui suintait un sang étrange dans le corps du Jotunn. Le regard écarlate de ce dernier en devint encore plus fort, il ne comptait pas se laisser abattre ainsi et il bondissait dans les airs pour envoyer des piliers de glace contre l'ennemi. Bientôt les remparts ne seraient que des ruines mais il n'en avait que peu à faire pour ainsi dire. Cela était l'affaire des Mortels après tout...

Une voix se fit entendre alors. La rose... Une voix de femme.

- Guerrier Divin, si tu te mets à mon service, je te promets de te donner ta vengeance contre les Saints. Sinon, tu creveras comme un chien face à mon laquais... Tu auras une seule chance !

La glace se rompit de plus belle alors que le Géant s'apprêtait à attaquer, il n'attendait qu'une réponse négative pour détruire ce freluquet.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VigdisavatarArmure :
Zeta Prime d'Alcor (Hati)

Statistiques
HP:
198/200  (198/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Dim 2 Oct - 17:52
Même si elle savait qu'elle se devrait d'intervenir, même si cette décision était prise, Vigdis ne rentrait pas encore dans la mêlée. La jeune femme préférait observer encore. Prendre le temps de mesurer un peu la puissance de cet adversaire antédiluvien. La force d'Haldor, elle la connaissait forcément déjà. Mais rien qu'à voir la différence de gabarit, il n'était pas certain qu'ils puissent le terrasser, même ensemble. Qu'à cela ne tienne, si elle devait mourir, autant que ce soit avec lui. Que leurs Robes Divines restent ensemble, jusque dans le trépas de leurs porteurs. C'est ainsi que les choses doivent être après tout.

Rien n'est encore joué cependant. Et si un petit miracle se produisait ici ? Et si les Ases de cette ère pouvaient s'avérer capable de repousser un Jotunn, se montrant ainsi dignes des héros d'antan ? Pour l'heure, autant ne pas sombrer dans le pessimisme le plus complet. Haldor était sans doute le plus terrible guerrier d'Odin de cette ère. Quant à elle… Elle n'avait peut-être jamais fait ses preuves, mais il n'en demeurait pas moins qu'elle avait été considérée comme un prodige fut un temps. Si ce potentiel parvenait à se révéler, les forces jointes des Zeta pourraient alors vaincre… peut-être…

La première attaque de Mizar semblait avoir porté, à en croire les beuglements du géant des glaces. Mais rien de bien suffisant pour le faire reculer. Au contraire, il paraissait même avoir enragé, ripostant par un florilège de coups repoussant Haldor, une pure démonstration de force brute. Suivirent alors une pluie de pilier de glace, dans une débauche de puissance qui la laissait un tantinet pantoise.

Puis, lorsque le tumulte s'apaisa brièvement, une voix féminine. Elle fronce les sourcils. D'où émanait-elle ? Qui ? Plus attentive aux détails désormais, elle crut percevoir un cosmos différent au niveau de la poitrine du géant. Ces questions se reposeront sans doute plus tard, mais une plus importante encore fait son apparition quant à la teneur des propos. Une alliance… Alors que le combat faisait rage, cette femme proposait à son étoile jumelle de la rejoindre. Alors, Vigdis différa encore un peu son intervention. Si la prêtresse souhaitait tester la fidélité du colosse, ce serait le moment parfait pour voir de quoi il en retournait réellement.

Une pensée puissante lui vint alors, qu'elle ravale difficilement. S'il-te-plaît, ne me déçoit pas mon beau chevalier...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t880-vigdis-d-alcor-guerrie
HaldoravatarArmure :
Godrobe de Zeta

Statistiques
HP:
97/160  (97/160)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Dim 2 Oct - 19:49
    - Alors là, ça sent pas bon. Mais alors pas bon du tout !!!

Ses attaques avaient bien fonctionnées. Foutrement bien même. Mais comme il l'avait supposé, ça l'avait foutu en rogne. Et pas qu'un peu. Ce géant là, c'était un professionnel de la destruction. Et si même Haldor l'admettait, c'est qu'il n'y allait pas de main morte. Tout semblait exploser autour de lui. Sans qu'il ne puisse réellement réagir. Blocs de glaces, piliers, rien ne lui était épargné. Et s'il en avait eu le temps, il aurait même été passablement jaloux de le voir attraper des piliers comme si de rien n'était. Ce monstre-là, c'était en réalité une source d'inspiration énorme pour lui.

Essayer toutefois de ne pas trop prendre dans la tronche, il essaya de parer une partie des attaques à l'aide de son sabre. Ce qui n'était pas évident du tout à dire vrai. Il fut finalement emporté par cette force titanesque. Lorsqu'enfin le calme revint, il se redressa. Le corps en lambeau, de nombreuses entailles laissaient échapper de véritables flots de sang. Et la douleur. Oui cette douleur. Elle était tellement intense qu'il crut rêver lorsque la voix féminine s'éleva dans les airs.

Encore sous le choc, il ne chercha même pas à comprendre d'où cela provenait. Ce qu'il constatait en tout cas, c'est que la proposition était absurde. Comme si lui, Haldor de Mizar, il allait baisser son froc sous prétexte que son adversaire était une légende. C'était bien mal le connaître. Du regard, il chercha sa lame qui lui avait échappé. Il ne lui fallut qu'une poignée de secondes pour remettre la main dessus. Il lui restait bien assez de force pour se lancer lui aussi dans une offensive destructrice. Ce montre, il n'aurait pas le monopole question "mise à mort". Son rôle était d'arrêter cette créature. Qu'importe la mort alors ! Il l'emporterait avec lui. Ce géant ne passera pas ! Il rassembla de l'air afin de se faire clairement entendre par celle qui lui avait fait la proposition.
    - HEY ! J'SAIS PAS QUI T'ES LA GRELUCHE MAIS J'CROIS QU'T'AS PAS COMPRIS MA LOGIQUE ! TON GROS ROCHER, J'VAIS L'FRACASSER. PUIS ENSUITE C'EST SUR TA GUEULE QUE J'MARCHERAIS !!!!

Ok, on pouvait faire plus philosophe. Le bon sens aurait certainement été d'accepter. Ne pas mourir sans raison. Surtout face à ça. Mais c'te femme, elle ne s'était même pas présenté. Lui, il était trop guerrier pour réfléchir sur sa nature. La logique était la suivante : un ennemi, ça meurt. c'est tout. Et comme pour confirmer ce fait, il se propulsa vers ce démon. Cette fois, il passait lui aussi en mode "Anéantissement". Sköll lui prêtait ses forces. Auréolé de son pouvoir, il allait y mettre toute sa rage. Toute sa hargne. Qu'importe qu'il ne se relève pas après. Cette chose tomberait.

Sa vitesse décuplée. Sa force également. Il se mit à progresser sur le corps de ce géant, lacérant le corps de multiples attaques à l'aide de sa lame. Partout où ses pieds se posaient, un puissant coup arrivait. Enfin il parvint vers ce qui ressemblait à un visage. Un dernier assaut. Son ombre enveloppait une partie de cet être titanesque tandis qu'un ultime coup perforant se précipitait vers la base du cou de la créature. Afin de le décapiter. Il abattait ses dernières cartes !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t274-haldor-guerrier-divin-
VigdisavatarArmure :
Zeta Prime d'Alcor (Hati)

Statistiques
HP:
198/200  (198/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Mar 4 Oct - 12:47
Le cosmos d'Haldor semblait toujours aussi bouillant, tout comme son caractère. Mais maintenant qu'elle y accordait un peu plus d'attention, Vigdis ne pouvait que se rendre compte que son corps était terriblement meurtri. Bien plus encore qu'elle ne l'avait jugé dans un premier temps. L'attaque du géant avait été monumentale, et bien sûr il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il en soit autrement finalement, et ce même malgré la très grande estime qu'elle plaçait en son étoile jumelle.

Son cœur lui commandait de lui venir en aide d'ailleurs. De courir à son secours et de se battre à ses côtés dès maintenant. Mais comprimant les mâchoires, elle attendait encore. Sa mission primait toujours. Une occasion comme celle-ci ne devait pas être galvaudée. Aussi, après qu'il ait retrouvé son épée et qu'il se soit redressé, elle tendit l'oreille. Vain effort, tant la voix du colosse pourrait s'entendre à des lieues à la ronde. Toujours à beugler, vraiment… Mais sa réponse ne put que lui arracher un grand sourire, et même quelques frissons.

Il fit exploser son pouvoir et se jeta dans la masse. Désormais, elle ne pourrait plus rester en reste. Enfin, la jeune donzelle pourrait entrer dans la danse et prendre sa part de géant elle aussi. Soudainement, elle disparaît de son refuge à l'écart, et ce n'est que pour mieux se retrouver sur l'épaule droite du géant. À sa main droite, des griffes d'énergie qui annoncent clairement son intention d'en découdre. Puis, la petite blonde se projette à nouveau, d'une épaule à l'autre. L'hideuse tête du géant entre les deux subit la fureur de son offensive. Au moment même, la lame d'Haldor s'abat également, les Zetas ne se trouvant donc qu'à portée de voix.

Pourquoi tu ne m'invites jamais à la fête, hein ? Tu veux tout garder juste pour toi, c'est ça ? Regarde dans quel état tu t'es mis, franchement...

Dos à lui alors qu'elle s'amuse à lancer quelques remontrances, c'est pourtant un visage souriant qu'il peut apercevoir lorsqu'elle tourne le visage vers lui, fière et heureuse de lui montrer qu'ils peuvent donc compter l'un sur l'autre, même dans une situation telle que celle-ci. Ensuite, d'un bond, elle rejoint la terre ferme. Rester juchée sur un Jotunn ne semblait en effet pas faire partie des meilleurs idées que l'on puisse avoir...

   



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t880-vigdis-d-alcor-guerrie
JotunnsavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
0/0  (0/0)
CP:
0/0  (0/0)
CC:
0/0  (0/0)
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Ven 7 Oct - 0:05
Il avait froid. Froid ? Il ne comprenait pas comment cela pouvait exister ?

Quelques instants auparavant, il avait résister sans se poser de questions aux attaques de ce petite être qui jouait avec une aiguille de pin. Ou etait elle d'une grotte ? Il en savait rien mais cela ne lui faisait aucun mal. Il souriait. Impassible, il allait l'abattre comme un chien quand des petites estafilades sortirent de nulle part. Une femme. Une femme avait soufflé de ses petites mains des griffes qui lui faisaient froid. Mais c'était étrange, il n'en puisait aucune force et son corps était comme fragiliser sur ses jambes. Dans un craquement sinistre, le corps du géant tombait en grande partie sur la muraille qui portait le nom innocent du meurtre à venir.

Le glaive de la mort se rapprochait de lui mais il ne comprenait pas la raison de tout cela. La voix de la femme ne parlait plus. Elle n'était plus là pour le conseiller, il sentait un poids sur ses épaules et se demandait bien pourquoi il se battait. Lui le simple paysan de son peuple. Il n'était pas fait pour se battre après tout... Il voulait bouger, il voulait rendre les coups mais c'était tout simplement impossible. Il se taisait et attendait de pouvoir répondre mais avec quelle arme ? Il n'avait déjà plus le gourdin, ou il était celui là ? Disparu aussi... Dans l'incertitude de son destin, il ne fit que maugréer.

- La femme a envoyé son papillon chez vous. Il va vous abattre là où vous l'attendez pas.

Puis, il posait la main sur le sol pour se relever. L'étrange froid disparaissait enfin... Il n'était plus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   Ven 7 Oct - 20:25
Victoire d'Haldor et de Vigdis.

Vous pouvez aller demander vos gains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re:  [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]   
Revenir en haut Aller en bas
 
 [Fin aout 550] Toi, j'vais t'briser (enfin peut-être) [Combat Jotunn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fin aout 550] Alpha, Bêta et ... [Combat Jotunn]
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]
» 25. Meilleur Topic Depuis Aout
» Monday Nigh RAW - 9 aout 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Asgard :: Remparts des Jotunns-
Sauter vers: