Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Mar 4 Oct - 16:47
    Désespéré. Le guerrier divin de Delta n'avait plus aucune carte en main et il était dépossédé de tout. Absolument tout. Mais il avait eu une ultime idée, une risque final à prendre. Il ne savait pas s'il était vraiment libéré du pouvoir de Pandore. Il avait vu la putain d'Hadès utiliser son pouvoir sur lui et faire doucement glisser son serpent le long de son cou et il n'en avait plus eu vent depuis. C'était grâce à ça qu'elle lisait dans ses pensées ou bien à cause du lien qui existait entre Asher et l'anneau ? Il ne savait pas et il n'aimait pas ne pas savoir. Ne pas comprendre. Que quelque chose échappé à son contrôle. Et toute cette histoire lui avait complètement échappé et était loin de ce qu'il s'était imaginé quand il avait plus ou moins proposé que Pandore et lui s'entraide en échange de sa survie lors de cette rencontre qui s'était mal terminé en Bretagne.

    Il avait isolé certains éléments dans son esprit à l'aide de ses pouvoirs. L’illusion par exemple, qu'il avait montrée à l'or et l'argent. Sûrement déjà trop tard, mais c'était le moins qu'il pouvait faire tant qu'il ne savait pas s'il était de retour aux commandes de son propre corps. Il devait vraiment s’assurer de ça car il ne voulait plus être utilisé comme une arme contre sa volonté. Il en avait fini de la trahison. Certes, son allégeance n'était pas encore acquise. Mais au moins, la grande prêtresse avait réussi à éteindre une partie de cette rage et de cette haine qui brûlait dans l'âme d'Asher. Il ne voulait plus renverser les dieux en place. Il ne voulait plus s'élever pour survivre. Il ne savait même plus ce qu'il voulait à ce moment précis. Tant son esprit était confus et obnubilé par cette volonté de se libérer de Pandore.

    Il choisit alors d'emprunter l'un des passages secrets dans le château qu'il connaissait bien. L'une des veilles galeries abandonnées et à moitié écroulée qu'il avait repéré pour sortir discrètement du château. Sa progression avait été difficile mais rapide. Son armure l'aidait beaucoup et compensait là où son corps seul n'aurait pas réussi à aller plus en avant. Plus il avançait et plus il mettait à mal son propre esprit, l'enfermant dans une boucle pour empêcher Pandore de voir exactement ce qu'il voulait faire. C'était sûrement déjà trop tard mais il préférait pécher par excès de prudence que de laisser encore une fois la sorcière prendre possession de son corps et de son esprit.

    Sur le long trajet qui le séparait de sa destination, il chercha quelque chose à faire après tout ça. Ce n'est pas encore aujourd'hui qu'il mourrait et il verrait encore le soleil se lever une fois de plus. Résolu qu'il était à voir la mort l’accueillir... Un sentiment de vide avait laissé place à cette froide acceptation. Mais peut-être au fond, que tout n'était pas encore terminé. Sa vie à lui pourrait toujours s'arrêter. Son idée était risquée, mais c'était la seule qu'il avait trouvée dans la violence du moment et le drame de l'instant. Le trajet au fond c'était fait relativement vite et il n'avait pas demandé son reste. Après tout, son corps avait une force et une endurance bien supérieure à la moyenne malgré son aspect frêle.

    Le monde avait défilé rapidement devant ses yeux, une fuite vers l'avant mais une fuite quand même. Et il la vit alors... la statue du père de tous qui posait son regard accusateur sur lui. Lourd d'un jugement certains qu'il portait lui-même sur ses actions. Il regrettait d'avoir dû lever la main encore et toujours contre Eirwen, moins, si ce n'est pas du tout le reste. La seule chose positive de ce moment, c'était qu'il était seul et c'était là au moins qu'il se sentait en paix et qu'on ne risquait pas d'en attenter directement à ses jours. C'était là sa paix dans la solitude. Il avait cependant, besoin de quelques petites choses pour mener à bien sa petite tentative, qui, il le savait au fond de lui, ne marcherait pas. Mais il n'avait rien d'autre à faire. Alors il devait essayer.

    Il n'eut pas de mal à trouver du bois relativement sec pour allumer un feu et il ramassa une pierre ainsi que des feuilles sèches. De quoi allumer un bon feu. Il posa son feu devant la statue d'Odin et il s'assit alors là. Il fit glisser une pierre sur le long de lame pour produire ainsi une gerbe d'étincelles et il resta là alors, à regarder le feu se consumer rapidement, c'était les cendres qui l'intéressaient. Il resta donc là, dans le silence et la réclusion le temps que les flammes consument tout. La chaleur du feu lui fit du bien. Puis, une fois que le feu se fut éteint. Il ramassa du pied les cendres en un petit tas. Il sortit sa lame et fit glisser le tranchant le long de son poignet. Laissant couler le sang sur le tas de cendre et d'un geste brusque il aspergea de son carmin les pieds de la statue.

    « - Je ne le mérite pas, alors j'offre mon sang en sacrifice et autant qu'il en faudra. J'ai besoin de me débarrasser du mal que m'a infligé la sorcière noire... Il n'y a que comme ça que je pourrais être utile.»

    Et après avoir versé son sang, il s'assit et se mit à prier. Il ne savait pas vraiment qui. Un peu Loki, plus par habitude qu'autre chose, mais les forces du destin. Il essayait que son appel soit entendu par quelqu'un qui trouverait une valeur dans le sacrifice du sang d'un traître. Mais il espérait qu'un des dieux du nord le libère. Le roi des cendres ne reviendrait pas vers lui, pas maintenant, il ne savait dans son cœur et n'espérait pas le revoir. Ce qu'il voulait, c'était se débarrasser de l'influence de Pandore. Et pour ça, il allait y mettre le prix car doucement, il sentait la chaleur du sang s'écoulait le long de son bras et laisser place dans son corps un froid mordant qui ne tarderait pas à s'emparer de lui. Peut-être même pour de bon, mais c'était là, la seule solution qu'il avait trouvée dans son désespoir. Il n'avait personne vers qui se tourner, si ce n'est le sang et la mort !
Citation :
Asher offre son sang en sacrifice aux dieux pour être libérer de Pandore


- And I wish I could trust you...
- If you did, you'd be the fool I always took you for.

Merci Reba ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
OdinavatarArmure :
...
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 9 Oct - 13:26

Une explosion se fit sentir dans le dos d'Asher. Son Saphir se mit à luire intensément alors que son sang perlait encore de son corps. L'armure de Megrez n'avait jamais été aussi lumineuse et puissante, une vague d'énergie et de rage en même temps entourait lentement les lieux quand Asher put entendre hennir un cheval derrière lui. Etait ce réel ? Il ne pouvait le savoir. Soudain, sortant d'un puits de lumière chamarrée, le Dieu des Ases s'approchait de celui qui avait porté la main sur la Prêtresse d'Asgard.

La prière avait été entendue.

Levant les yeux vers l'immense statue le représentant, il ne put s'empêcher de sourire. Tout cela remontait au premier cataclysme et il n'en était pas mort. Cela voulait dire que tout n'était pas terminé, le véritable Ragnarok n'avait pas encore eu lieu et les Mortels en payaient encore le prix. Soudain, comme si elle ne l'avait jamais quitté, une lance apparaissait à sa main droite dans un éclat doré. Une armure sur les épaules, des ailettes sur un casque d'or, une armure d'or et d'argent tissée par sa douce Freyja. Sa cape claquait l'air comme un appel aux vents froids du Nord, l'air devenait irrespirable en la présence du Père de tous.

- Tu as été entendu... Ton sacrifice n'aura pas été vain. Nous, Odin, Père de toutes choses, Père de la création et grand Voyageur du Monde, nous te donnons notre absolution. Prends cela comme un gage de notre confiance enfant de Megrez et cesse de te lamenter sur ton sort, ton humilité a été entendu et ta malédiction levée.

Asher Dorana pouvait sentir un poids dans son âme qui tentait de s'opposer au cosmos d'Odin mais il ne pouvait rien faire malheureusement pour lui. Soudain, cette charge dans son esprit s'étiolait et était rendue à néant. Gungnir entrait alors en résonance avec le Saphir de Delta et lui insufflait une énergie vitale qui se répandait dans le corps du pénitent. Odin avait vu dans l'âme de son guerrier, avait connu son désespoir et il ne le jugeait pas pour cela. Tous les Ases étaient ses enfants et il en était leur Roi. Se retournant sans un mot de plus, le cosmos d'Odin se mit à grandir de plus en plus dans toute la vallée de la Statue d'Odin... Le Père de tout était revenu.

Un cosmos malfaisant se rapprochait d'eux. Quelque chose avait attiré l'attention du Dieu et la réponse allait venir assez rapidement...

Citation :
Asher est libéré du pouvoir de Pandora

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 9 Oct - 14:10
    Doucement, le guerrier de Delta pouvait sentir le froid s'emparer de lui et le sang se mêler à la neige et à la cendre. Il avait un peu de mal à rester droit, à rester stoïque, à attendre que son invocation marche... si jamais elle allait marcher. Il n'en était pas certain. Il n'avait rien fait pour mériter ça et au contraire, s'il avait le dieu invoqué, il aurait châtié un mortel tel que lui sans la moindre hésitation. Il n'apportait rien de bon et n'apporterait jamais rien de bon de toute façon. Mais soudain, alors qu'il commençait doucement à perdre le peu d'espoir qu'il n'avait jamais eu. Une violente explosion de cosmos se fit ressentir dans son dos. Un cosmos si puissant qu'il n'en avait jamais ressenti de pareil. Il déglutit alors, finalement, quelqu'un était venu. Il pouvait sentir son saphir et son armure chanter, heureusement, comme des enfants qui retrouvent leur père. Comme quelque chose qu'on avait privé trop longtemps d'une partie d'eux-mêmes.

    Il se mit debout difficilement et se retourna. Il était face à face avec le père de tous. Odin... Il déglutit alors. Si souvent, il avait pensé à faire tomber cette statue et à renverser cet homme qui se trouvait devant lui, pour y mettre celui qu'il avait cru être son père pendant si longtemps. Mais tout ça, ce n'était plus que du vent, plus que des cendres. Finalement, ce n'était que la suite logique, il avait commencé dans les cendres et il finirait dans les cendres. Il vit alors la lance sacrée et l'armure puissante d'Odin. Malgré tout son orgueil, le guerrier de Delta baissa la tête, par respect. Car devant une telle apparition, il ne pouvait être question que de ça, de respect. Il s'était toujours revendiqué du divin, mais il se rendit compte quand l'ayant en face de lui, il en était à des années-lumière et qu'il ne l’attende rait probablement jamais. Il n'était et ne serait jamais qu'un homme. Une réalité qui le fit frissonner.

    Et là où Asher s'attendait à recevoir la lance dans son corps et voir sa vie s'arrêter, il y était plus que préparer. Le père de tous n'en fit rien. Il lui offrit, à la plus grande surprise d'Asher, son absolution ! Il put alors sentir une écrasante aura tenter de s’immiscer en lui et instinctivement, son corps se mit à résister, mais il ne pouvait rien faire. Oh qu'il se sentait vraiment pathétique et pitoyable de s'être cru capable d'approcher du divin. Mais il sentit cette énergie, cette puissance sans égale déchirer quelque chose à l'intérieur de lui et, à travers le cristal sacré de son armure, insuffler la vie là où elle s'était étiolé. La plaie sur le bras d'Asher se referma, mais il garderait une cicatrice de ce jour, souvenir et aide-mémoire, pour qu'il n'oublie jamais. Il dut poser le genou à terre, sous le choc de la puissance divine. Mais il ne s'était pas senti aussi léger depuis longtemps. Oui, maintenant il pouvait le dire, il était libre de l'emprise de Pandore.

    Le cosmos du père de tous explosa alors dans la vallée, signifiant à son peuple, et sûrement au reste du monde, qu'il était de retour et que les choses allaient changer. Delta posa la pointe de sa lame sur le sol et se releva avec une certaine difficulté, même s'il avait retrouvé plus de force vitale qu'il ne l'aurait cru sous l'impulsion d'Odin. Il put à son tour sentir le cosmos maléfique venir, sûrement celui d'un spectre. Il reconnaissait une aura noire, semblable à celle de Pandore et à celle du vers immonde qu'avait affrontés Hakon. Le guerrier de Delta fit alors quelques pas, pour se placer derrière Odin. C'était risible certes, le dieu tout-puissant n'avait pas besoin de son guerrier à ce moment précis. Mais quelque chose d'étrange poussait Asher à agir ainsi. Il était prêt à combattre si on lui demandait...
Citation :
Récupération : 2/2


- And I wish I could trust you...
- If you did, you'd be the fool I always took you for.

Merci Reba ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
EirwenavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 9 Oct - 23:23

La Prêtresse se trouvait dans sa chambre, se remettant doucement mais sûrement de ses blessures. Si elle se tenait encore debout à cet instant, c'était particulièrement grâce à Andhrimnir. Le combat, sans compter le fait qu'elle avait donné de ses forces à Asher, tout ceci avait eu raison d'elle. Eirwen avait sombré, et elle n'avait dû sa survie qu'au Guerrier Sacré qui lui avait fait don de son propre sang. Ce flux en elle, était quelque chose de nouveau, qu'elle chérissait, un lien entre eux. Cachée derrière le paravent, buste dénudé, masqué à la vue de son aimé, la Belle procédait à sa toilette, retirant tout ce sang qui masquait sa peau de porcelaine, pour ôter le plus gros. Lorsqu'elle parvint au niveau du creux de sa poitrine, la Belle vint effleurer du bout des doigts la fine cicatrice qui se trouvait là, avant de baisser le regard pour observer celle qui ornait son ventre.

Oui aujourd'hui, elle était à nouveau de retour. Retrouvait possession de son corps. Les sensations de ce dernier. Des sensations qui désormais, lui appartenaient à elle seule. Séchée, elle passa une chemise bleue, propre, gémissant légérement sous la douleur. Elle reprit un instant son souffle, inspirant et expirant doucement avant de venir enfiler une tunique d'un bleu nuit, finement travaillée, ornée de motifs en fil d'argent. Sa taille fut ceinte d'une ceinture, avant qu'elle ne passe une veste de couleur identique au reste de l'ensemble. D'un mouvement de la main, elle libéra l'immaculé de sa chevelure de dessous le tissu, laissant celle-ci cascader librement sur ses épaules et en son dos, flattant le creux de ses reins. Elle sortit enfin de derrière sa cachette pour venir parer ses avant-bras de protections métalliques, avant de se tourner vers Heidrun, affichant un sourire à ses lèvres.

Lentement, elle revenait vers lui, qui se tenait assis au bord de lit. Tendrement, la main de sa Douce Panthère vient à se poser sur sa joue, caressant celle-ci, avant de venir se glisser avec douceur dans la chevelure de l'Immortel. Le regard ambré se plongea dans celui azuré de Nu.

"- Les autres aussi ont besoin de moi, je vais devoir y retourner. Je me reposerai quand tout sera terminé. Mais moi, j'ai besoin d'une personne de confiance pour demeurer à mes côtés. Et je ne vois pas d'autre personne mieux indiquée que toi pour accomplir cette tâche Andhrimnir."

C'est alors qu'elle ressentit la puissance d'un cosmos. Ecrasant et volontaire. Pourtant, il lui semblait que le sien entrait en résonance avec lui, alors qu'une douce chaleur enveloppait son cœur, le transportant d'une joie intense. Immense. Cette présence... Elle murmura, comme si elle était en plein rêve:

"- Il est là. Tu l'as ressenti toi aussi n'est ce pas? Ce cosmos. Odin..."

Alors, la Belle bondit, récupérant sa lance au passage, avant de se mettre en route. Oh non, elle ne marchait pas, elle courait. Vive et rapide, elle quitta le Palais rapidement. La Statue, il se trouvait à la statue. Pourtant, tout en se dirigeant là bas, elle ressentait quelque chose de dérangeant. Quelque chose qu'elle n'aimait pas, lui rappelant un souvenir bien trop récent qu'elle ne désirait qu'oublier. Pourtant, lorsqu'elle parvint enfin sur les lieux, elle ne put s'empêcher de s'arrêter. Observant Asher, la neige maculée de sang ainsi que l'homme qui se tenait là. Oui c'était lui, elle en était sûre. Alors, en réponse à son cosmos, elle laissa le sien s'enflammer. Pur et éclatant. Alors, elle s’avança lentement. La Prêtresse venait de retrouver son Dieu. Oui, Asgard venait de retrouver son Seigneur. Odin venait d'entrer en scène.


Tenue d'Eirwen:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
MyuavatarArmure :
Surplis du Papillon
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Sam 5 Nov - 13:30
Alors que la Prêtresse approchait afin de saluer son Seigneur, des papillons éthérés se manifestaient dans les airs et les vents. La neige semblait devenir terne alors que l'on pouvait entendre des bruits de pas crissés dans la neige glacée. Un homme venait d'entre en scène, lui l'observateur avisé du monde des Vivants au nom du Sombre Monarque avait été surpris du retour du Père de tous et comprenait que l'échiquier politique venait de changer brutalement. Ses ailes légères et colorées dansaient avec les flocons de neige quand il posa un genou à terre, tête baissée avec respect envers le Maître des lieux.

- Monseigneur, excusez moi de cette introduction imprévue. Je suis Myu du Papillon, de l'étoile céleste enchanteresse, ambassadeur du Seigneur Hadès dans le monde vivant. Je suis venu ici pour vous faire part que la Déesse Athéna a caché à votre peuple qu'elle possède le sang des anciens Dieux Celtes... Vos lointains cousins selon ce que je peux en savoir...

Odin s'approcha alors du diplomate. Son oeil observait le Spectre et devait bien admettre qu'il ne mentait pas. Grognant dans sa barbe, il répondit alors en faisant signe à sa Prêtresse et à Asher de rester sur leurs gardes. Manifestement, Mebd ne contrôlait pas entièrement les troupes des Enfers et cela était une interrogation dans l'esprit du Père de toutes choses. Il n'en fit pas état mais il préviendrait Eirwen que les Enfers devaient connaître aussi leur lot de division après tout...

- Vous êtes excusé parbleu ! Cependant, nous ne sommes pas ennemis de la Déesse Athéna, nous prenons ce qu'il est nécessaire à nos peuples pour vivre et celle-ci n'admet pas cette simple évidence. Mais elle défends son territoire et en cela nous lui gardons notre estime. Cependant... Vous ne mentez pas sur cette histoire d'Amphores, de sang... Les anciens Dieux Celtes sont nos cousins et alliés depuis des siècles et en cela nous agirons pour les libérer. Nous ne sommes pas amis Spectre, ni ennemi. Nos Peuples agiront simplement selon l'intérêt même des Neuf Mondes, pas plus, pas moins...

Soufflant, sa tête tournait de droite à gauche pour voir les deux personnes à ses côtés.

- Pour le reste, ma Prêtresse sera votre seul interlocutrice. Elle est ma Voix dans ce Monde et elle est aussi sage que nous !

Silence. Le Dieu se retournait alors que son armure quittait son corps pour prendre la forme totémique d'un homme debout, lance en l'air. Saphirine, brune et aurifère. Tout cela resplendissait désormais dans le monde glacé du Nord... L'ambassadeur attendait donc la parole de la Voix du grand Voyageur du Nord.

Citation :
Odin quitte la conversation pour aller vers ses appartements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 6 Nov - 16:57
    La prêtresse ne tarda pas à arriver. Son cosmos blanc raviva la douleur dans le corps d’Asher, le poids de l’absolution, le poids de ses pêchers. Il était là, derrière son Dieu, celui qui, lui aussi, l’avait pardonné. Il était là, à la place qui devait être la sienne. Celle d’un guerrier d’Odin, d’un protecteur divin. Un rôle qu’il n’avait jusqu’à maintenant, jamais endossé et toujours refusé. Cette amure qu’il portait sur son dos avait simplement pour lui était un outil, un objet. Quelque chose porteur de statut social et de pouvoir. C’est pour ça qu’il l’avait volé à Bjorn, en plus d’assouvir sa vengeance. Mais là, en présence d’Odin et d’Eirwen il comprenait vraiment cet acier sacré sur son dos voulait dire. Il esquissa un début de rire pour lui-même. Oui, si on lui avait dit qu’il finirait ainsi il y a quelques jours il ne l’aurait cru. Résignait. Il avait accepté sa mort mais encore une fois, sans même le vouloir cette fois, l’avait trompée une fois de plus !

    Son bras lui faisait mal. Résultat de son offrande de sang. Mais il n’avait plus le temps de se concentrer sur sa propre douleur. Déjà un cosmos sombre s’avançait sur place. Pour en avoir déjà rencontré un Dorana n’eut pas de mal à reconnaître un spectre d’Hadès et visiblement, ce dernier venait en étrange émissaire. Curieuse façon de gérer sa diplomatie quand on sait ce que Pandore a fait aux royaumes du nord. L’esprit d’Asher s’agita alors. Quelles conclusions pouvait-il tirer de tout ça ? Et bien que la putain d’Hadès n’était pas la maîtresse incontestée des troupes du sombre monarque. Simplement, aucun Dieu n’aurait envoyé d’émissaire après que sa grande prêtresse eut forcé un guerrier à tuer la représente du maître des lieux. Stupide. C’était donc l’œuvre d’une autre force que Pandore. Force qu’il serait possible de faire entrer en conflit. La gestuelle d’Odin indiqua à Asher qu’il avait vu juste. Le père de tous l’aurait pourfendu de sa lance sans le moindre remords s’il se présentait devant lui dans un autre but.

    Les mots d’Odin intriguèrent alors Asher. De nouveaux mystères venaient d’être soulevé par le maître des Ases. Ainsi, il n’était pas ennemi avec les troupes de la sagesse, mais il n’avait pas non plus précisé qu’ils étaient alliés. Le poids des mots. Les dieux celtes... Voilà un sujet qui mériterait d’être creusé plus en détail. Mais mêmes ces détails et ces informations n’attisaient plus le feu qui aurait brûlé plus ardemment que jamais à l’idée de mettre ce genre de carte dans son jeu. Mais là rien. Il regarda le père de tous tourner le dos à l’envoyé d’Hadès et laisser à la prêtresse le soin de gérer la suite de la conversation. Le guerrier de Delta fit alors quelques pour se mettre à ses côtés. Sa main posée sur le pommeau de sa lame.

    * - Nous sommes dans le même camp maintenant... Qui l'eût cru ? Notre père m’a libéré de l’emprise de la sorcière. Je n’essayerais plus de vous tuer. C’est donc à vous de donner le la.*

    Il profita donc de la proximité pour glisser quelques mots dans l’esprit de la prêtresse sans avoir à ouvrir la bouche. La situation avait changé et maintenant ils faisaient face, côte à côte, à cet étrange insecte qui se présentait devant eux. Il ne doutait pas qu’Eirwen lui pose les bonnes questions et trouverait quoi dire. Ce n’était après tout, plus son problème. Oh, il aurait jadis, joué ses propres cartes et bâtit ses propres plans, mais il n’en avait plus envie... et des cartes, ils auraient pu en jouer ici un certain nombre. Il allait attendre et voir ce que la prêtresse allait faire. Après tout, Odin l’avait décrété aussi sage que lui et il était curieux de voir ce que cette femme, qui l’avait et prétendait le vouloir libre allait faire. Il attendait de toute façon, comme tous les autres, que tombe le couperet. Quand ? C’était là la seule question qui lui occupait l’esprit...


- And I wish I could trust you...
- If you did, you'd be the fool I always took you for.

Merci Reba ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
AlvisavatarArmure :
Godrobe de Gamma

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
280/280  (280/280)
CC:
225/225  (225/225)
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 6 Nov - 20:55
Précédent : Palais de Breidablik

Jusque-là, le Serpent posait le pied pour la première fois sur le parvis de la statue d'Odin. Ses pérégrinations précédentes l'avaient mené jusqu'au pont d'Heimdall gardé par Toryald, région dans laquelle il possédait dorénavant une maison, sans toujours y penser.

Sur le chemin, des traces de sang pas encore recouvertes par la neige indiquaient quelqu'un de blessé, Eirwen ou Asher à en croire les gens du palais, peut-être même les deux. Il s'efforça d'aller à une vitesse raisonnable malgré son empressement, dénichant crevasses cachées et rocs traîtres. Par moment il jetait un coup d’œil en arrière afin de s'assurer qu'Elyn suivait sans difficulté.

Enfin la statue apparut aux yeux de l'adolescent, à l'image du dieu passé avant lui dans un but que lui seul connaissait, et déjà reparti. Sans surprise, Eirwen et Asher se trouvaient là, mais contrairement à ce que l'on aurait pu attendre, côtes à côtes. Le Delta bien amoché, il portait des traces de sang sur ses vêtements, qui coulait même encore un peu paresseusement, et la prêtresse toujours droite malgré une pâleur plus accentuée qu'à l'accoutumée. Face à eux, un homme à l'apparence étrange, comme si son armure prolongeait son corps, non pas de métal mais de vrais appendices ailés.

La nervosité d'Alvis s'envola en voyant cette étrange personne. Quelqu'un de différent, tout comme lui. Pour cette raison, le Serpent se sentit une sympathie naturelle envers le Papillon, bien que sa méfiance naturelle lui intimait de ne pas aller trop vite en conclusions. S'il était vrai que les gens "normaux" traitaient injustement leurs homologues présentant des spécificités physiques, ces dernières pouvaient tout aussi bien se montrer hostiles et déloyales.

"Que se passe-t-il ici ?"

Le sentiment étrangement familier de ne plus pouvoir faire confiance à personne s'abattit sur le jeune Gamma comme les marteaux qui accompagnaient son armure divine traditionnellement. On prétendait Eirwen possédée encore quelques minutes avant, et Asher en traître au même moment. Voilà qu'un nouvel arrivant entrait en scène, sans qu'on sût comment ni par où il arrivait, car bien sûr avant de poser le pied devant la statue, Alvis n'avait pas ressenti son énergie. Cela ne signifiait-il pas qu'il cachait quelque chose ?

Par précaution, sa main gauche se posait déjà sur la gaine de sa dague. Un seul geste agressif des uns ou des autres et il serait prêt à intervenir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t824-alvis-l-ouroboros-gamm
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Dim 6 Nov - 22:23
Son coeur battait si fort dans sa poitrine, occultant presque cette douleur lancinante dans son épaule blessée, dorénavant bandée par le tissu offert plus tôt. Elyn ne pensait plus à rien, mise à part la perspective de revoir enfin son amie, sa Prêtresse. Et pourtant, elle appréhendait ces retrouvailles, les dernières ayant été si froides, si tendues. Que faisait-elle avec le Traite d'Asgard ? Qui plus est devant la Statue d'Odin ? L'étoile d'Epsilon ne comprenait pas, mais ne tarderait certainement pas à le savoir. Malgré ses blessures, la belle à la crinière d'ébène, dont les mèches rebelles s'échappaient ça et là après le combat contre le colosse, faisait preuve d'une certaine vivacité, déterminée à ne pas perdre de vue son compagnon d'arme. Heureusement, la Robe Divine d'Epsilon, toujours si scintillante, l'avait protégée au mieux, remplissant son rôle à la perfection.

Enfin, la statue apparut dans le champ de vision de la louve. L'ombre d'un instant, elle se stoppa pour analyser la scène qui se déroulait sous ses yeux. Eirwen était posté aux côtés de cet homme qu'Elyn portait en mépris à cet instant. Mais elle ne devait se laisser emporter par son ressenti, cette envie cuisante de lui enfoncer son poing dans la figure. Car même si le cendré semblait bien amoché, l'étoile d'Epsilon n'en éprouvait aucune pitié. Peut-être son opinion pourrait-elle changer lorsqu'elle connaitrait le fin mot de l'histoire ?

S'il n'y avait que cela ! Mais non, dans cette scène en suspens, un troisième homme, porteur d'une armure aux larges ailes de Papillon. Si inquiétant ... Qui était-il donc ? Alors, la jeune brune se mit en mouvement. Si son frère d'arme prononça quelques mots, de son côté, elle y préféra le silence. Son regard mordoré se posa sur l'Immaculée, toujours aussi belle malgré la pâleur de son visage de porcelaine. Son coeur se serra, son amie était en vie, son amie était debout, rien que cela suffisait à lui faire reprendre confiance.

D'un geste discret de la main, elle signala à Célian de la suivre sans grabuge. Il la comprendrait, comme toujours. Ainsi, il la suivit silencieusement, non sans lancer un regard hostile envers Asher. Lui aussi avait un dent contre lui. Sa méfiance se porta ensuite sur l'homme inconnu. La jeune Asgardienne vint se poster aux côtés d'Eirwen, frôlant intentionnellement la main de la Blanche afin de lui signaler son soutien, tout en ne daignant guère adresser un regard à Asher. Nul besoin de paroles, la Prêtresse connaissait assez la louve pour savoir qu'elle serait toujours là pour elle. En tant que Guerrière, mais surtout, en tant qu'Amie.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
OdinavatarArmure :
...
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    Ven 27 Jan - 18:42
Le Père de tous observa l'arrivée de ses enfants. Silencieux, il laissait dire alors qu'il se retournait vers eux avec un certain sourire. Dans un sens, il était là pour redonner le souffle froid des voyages vers le sud. La venue du Spectre était en soit une bonne nouvelle... ou une mauvaise mais cette chose ne semblait pas négative à proprement parler. Dans un geste de la main, Odin signifiait à l'étranger qui se faisait appelé Myu du Papillon de prendre la parole.

- Père de tous, je suis là pour négocier avec vous un morceau de métal que vos soldats ont pris lors d'une bataille. C'est une chose que nous aimerions reprendre en contrepartie de ce que vous pourriez souhaité... Evidemment, à la limite de nos possibilités.

Odin leva un sourcil.

Si le Spectre pensait que cette chose serait inconnue de lui, c'était se mettre le doigt dans l'oeil. Il restait cependant sur ses positions, c'était à Eirwen de gérer cela. Se tournant vers elle, il s'adressa à elle dans la langue des Dans. Il savait que le Spectre ne pouvait connaître tous les dialectes de ses peuples, celui là encore moins que les autres.

- Eirwen, il est indispensable que ce métal ne tombe pas entre les mains de nos ennemis potentiels. Il le veut pour une raison qui ne peut qu'être lié à la perte de l'un des trois trésors des Cyclopes des anciens temps. Toutefois.... Parfois on peut voir les choses telles qu'elles pourraient être et laisser ce Papillon penser que nous sommes prêts à agir dans un sens ou un autre. Loki n'est pas le seul à pouvoir tromper les Dieux... Je te laisse négocier ce qui peut satisfaire notre Peuple, je te fais confiance dans cette mission.

Se tournant vers les autres Guerriers présents.

- Sachez que je vous garde dans mon coeur. Je voudrais que l'un d'entre vous aille dans les Carpates pour restaurer des liens avec les Berserkers. Je vous laisse choisir avec Dame Eirwen.

Le Dieu se tourna alors vers le Spectre.

- Je vous laisse en présence de ma représentante dans cette Ere.

Le dieu quittait alors les lieux pour ne plus laisser qu'une brume de froid qui s'étendait dans tout son royaume. Le froid gagnait partout en intensité, des blocs de glace sortaient des eaux, des falaises de glace semblaient sortir de terre à travers toutes les terres d'Asgard....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.    
Revenir en haut Aller en bas
 
[fin aout 550 - Event] Le rat se débarrasse de ses puces.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event d'août: montées des pingus de bronze de Thanatos
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» 25. Meilleur Topic Depuis Aout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Asgard :: Statue d'Odin-
Sauter vers: