Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [547] The end of silence (PV Calista)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message [547] The end of silence (PV Calista)   Dim 9 Oct - 10:54
Combien de temps s'était écoulé depuis son arrivée dans cet orphelinat ? Combien de temps avait-elle passé à l'écart des autres enfants ? Tihana n'en comptait même plus les jours. Son quotidien se traduisait simplement par un sommeil empli de songes à la signification mystérieuse, par un appétit peu glorieux et par sa manie de rester assise seule à même le sol à observer les autres. En fait, mis à part le fait qu'elle n'était plus abusée et maltraitée, sa vie ne semblait guère avoir changé. Observer, analyser ... Là était tout ce que réalisait l'adolescente traumatisée. Elle ne se formalisait même pas des regards méfiants que l'on portait sur elle et des murmures qui résultaient de son coup de sang dans la grotte. Car bien sûr, les rumeurs avaient couru, la gamine instable et sa crise de folie meurtrière. Si certains n'osaient guère s'approcher d'elle, une seule et unique personne le faisait au quotidien. Le lourd silence de l'enfant ne semblait guère décourager la nymphe à la chevelure lilas qui ne se résignaient point à la laisser seule dans son coin.

De toute façon, Tiha, la plupart du temps, ne faisait qu'élargir la distance entre elles, restant enfermée dans sa bulle. N'écoutant même pas les mots ou les rires autour d'elle, l'atlante ne faisait que cogiter sur ses songes de la nuit passée. Toujours les mêmes, soit elles reproduisaient cette scène sanglante dont elle en avait été l'auteur, soit elles mettaient en scène ces nymphes étranges qui usaient de subterfuges pour mieux dévorer leur cible. La jeune fille à la crinière d'ébène ne comprenait tout simplement pas la signification de ses rêves, ce qui l'agaçait profondément. Bien sûr, elle se demandait si cela n'avait pas un rapport direct avec ce flux d'énergie qu'elle avait ressenti lors de l'assaut des Marinas, ce qui l'avait poussée à se rebeller devant ses bourreaux, chose qu'aucun autre esclave n'avait osé faire lors de la mêlée. Non, les autres étaient restés prostrés dans leur terreur et leur effroi, alors que cette frêle enfant à la peau de porcelaine avait ramassé une lame froide pour la planter de toutes ses forces dans le coeur de ceux qui ne l'avaient que trop traumatisée.

Ô, le fait que le sang s'était répandu sur ses fines phalanges ne l'avaient aucunement perturbée, bien au contraire, elle n'avait pu dissimuler un plaisir presque cuisant. Sans doute était-ce pour cela que l'on ne s'approcher guère d'elle ? Parce que ses actes avaient été ponctués d'un sourire alors qu'ils auraient plutôt mérités des larmes. Tiha se mentirait à elle-même si elle nierait l'évidence, celle de la jubilation qu'elle avait éprouvée en écrasant ces pirates. Et elle ne serait guère honnête si elle niait vouloir recommencer un tel bain de sang. L'innocence l'avait quittée depuis bien longtemps, mais depuis ce jour, elle avait été remplacée par une certaine perversité, balayant l'angoisse qui étreignait son coeur depuis bien trop longtemps. Car les ténèbres l'enveloppaient, étouffant peu à peu l'enfant modèle qu'elle avait été un jour, même si ce jour semblait si lointain. Sa maladie avait gagné, la part de bien en elle ne semblait plus être que des braises qui allaient bientôt s'éteindre.

En ce jour dans cette existence monotone, dès la première heure de l'aube, la brune était déjà à son poste, recroquevillée dans son coin. Chaque jour, elle revêtait le même tissu pour cacher au mieux cette marque d'infamie sur son omoplate, une longue robe noire dont un ruban de cette même couleur soulignait les formes parfaites de l'adolescente. Un vêtement qui avait été donné par charité, certes à sa taille, mais qui ne représentait rien d'autres pour Tihana, simplement un voile de ses souffrances passées. Et une fois de plus, son regard d'améthyste se leva sur l'Atlas qui entrait en scène, attirant de nombreux enfants souriant vers elle. Mais elle n'était pas comme eux. Non ... Elle ? Elle restait là, à l'écart, comme à l'accoutumé ...

De toute façon, un monstre ne pouvait se mêler à l'innocence.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [547] The end of silence (PV Calista)   Dim 30 Oct - 11:15
Après quelques semaines de convalescence, Calista goûtait enfin le plaisir de pouvoir quitter la demeure familiale pour retrouver quelques unes de ses habitudes. Elle retournait régulièrement à sa crique, retrouvant sa convivialité avec les Néréides et profitait des bienfaits de l'eau pour continuer la rééducation de ses doigts. Mais il y avait une chose qui lui manquait, c'était la présence des enfants de l'Orphelinat. Elle n'avait pas voulu aller les voir, pas dans cet état, ne voulant pas les inquiéter. Oh bien sûr, elle avait de leurs nouvelles régulièrement, Nereus se plaisant à lui raconter leurs exploits.

Un soir, jugeant que son état s'était nettement amélioré, elle avait demandé à son ami de l'accompagner le lendemain afin de faire une surprise à ses protégés, dont le cercle s'était agrandi depuis qu'ils avaient menés leur vendetta. Alors, il lui parla d'une des nouvelles, une adolescente qui demeurait enfermée dans son silence. Lorsqu'il lui raconta ce qu'elle avait vécu, la Belle n'avait pu étouffer le sentiment de rage qui était le sien. Abusée, violée, pendant des années. Il lui avait également parlé de sa joie, lorsqu'elle avait prit les vies de ses geôliers. Etait-elle à blâmer? Non. Elle pouvait le comprendre.

L'Atlas avait passé toute la nuit à réfléchir à comment elle pourrait l'approcher. Le mieux serait de ne pas la brusquer, et de la laisser s'habituer à elle, comme elle le ferait pour approcher d'un animal blessé. Oui c'est ainsi qu'elle procéderait, trouvant son idée pertinente et judicieuse. Satisfaite, elle s'était endormie avec le sourire aux lèvres, pressée de mettre son plan à exécution dès le lendemain.

Bien entendu, à son arrivée, les orphelins qu'elle connaissait depuis des années s'étaient élancés à sa rencontre, venant l'entourer, réclamant l'attention de la Douce, qui s'était approchée d'eux et les enlaçait tour à tour, recevant des plus petites des baisers tendres qui la firent sourire.

"- Dis Caliiii. Pourquoi t'es pas venue tout ce temps?"

C'était le gamin qu'elle tenait dans ses bras qui lui avait posé la question, alors que les autres acquiesçaient vivement de la tête en demandant à leur tour.

"- Tu nous aimais plus?"

Avec douceur, elle posa son index sur le nez du petit qui avait posé la question:

"- En voilà une idée. Bien sûr que je vous aime toujours! C'est juste que j'ai dû partir pour régler des affaires de la famille. Mais je suis là à présent. Et puis, je ne vous ai pas laissé seuls, Nere est venu vous voir non?"

"- Ouiiii."

Elle eut un sourire à leur attention, avant de glisser discrètement son regard améthyste sur la jeune fille qui se trouvait dans un coin, puis de revenir sur les enfants. Elle passa des heures avec eux, à jouer, à leur raconter des histoires comme ils les aimaient. A un moment, pourtant, la Belle prit la décision de se rendre auprès de l'adolescente immobile, laissant les bambins s'amuser avec Nereus. Silencieuse, elle vint simplement s'asseoir à ses côtés, affichant un sourire et un regard bienveillant, mais garda le silence afin de ne pas l'effaroucher.

Et cela devint une sorte coutume entre elles. A chaque fois que l'Atlante venait, elle passait quelques moments aux côtés de la jeune fille sans rien dire. Pourtant, un jour, elle se décida à prendre la parole:

"- Tu sais Tihana, tu n'as rien à craindre ici. Et tu n'as rien à craindre de moi. Je ne peux qu'imaginer ce qu'a été ton quotidien au cours de ces années, mais c'est terminé à présent. Tu es libre de choisir ta propre destinée. Laisse moi juste t'aider à trouver cette voie. Tu veux bien?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [547] The end of silence (PV Calista)   Lun 14 Nov - 19:07
"Tu es différente, tu ne peux te mêler aux autres."

Ce jour là, comme à chaque fois que la Nymphe à la chevelure lilas franchissait la porte de l'orphelinat, tous les enfants accouraient pour l'accueillir. Tous, sauf une. Sauf elle. Calista était l'espoir de chacun, celle qui leur permettait de vivre une vie confortable malgré leur solitude, malgré la perte de leurs proches, malgré les drames que certains avaient pu vivre. Mais de tous, une seule souffrant encore d'exclusion, de solitude. Assise dans son coin, toujours le même, ne changeant pas ses habitudes, les iris d'améthyste de la jeune atlante restaient fixées à cette apparition, celle qui illuminait le regard des autres enfants.

Gentille, attentionnée, joviale, souriante. Sans doute tout le contraire la jeune brune.

A quoi bon s'amuser ? Dissimuler la peine et l'angoisse derrière des sourires ? Et ces sourires, étaient-ils vrais ou faux ? Sourire. Chose que la future Générale des Lyumnades n'avait guère fait depuis bien longtemps. C'était à se demander si elle en était capable. Pourquoi sourire ? Elle n'était pas heureuse, elle n'avait pas ce souci de paraitre amicale. Elle n'en avait pas envie. Les genoux rapprochés de sa poitrine, son menton posés sur ceux-ci, ses bras enserraient ses jambes. Tous les jours dans la même position, à un tel point qu'elle en finissait courbaturée à la fin de la journée. Mais ce n'était tout simplement rien aux sévices corporels qu'elle avait subi durant de nombreuses années.

Et comme chaque jour, lorsque l'Atlas s'approchait d'elle après quelques heures d'occupation avec les orphelins, Tihana baissait les yeux, fixant un point invisible sur le sol, se décalant de quelques centimètres pour s'éloigner de la jeune femme si nécessaire. La future Scylla avait maintes et maintes fois tenté d'avoir une réponse, mais jamais la jeune martyre n'avait ouvert la bouche. Certains s'étaient même demandé si elle n'était pas muette. Il y avait bien longtemps que Calista ne s'était adressée à elle et pourtant ce jour là, elle brisa le silence qui régnaient entre elle.

L'adolescente réfléchit quelques instants à ses paroles, même si aucune réaction ne fut notée, aucun changement d'expression. Elle ne daigna même pas tourner le regard vers l'héritière. Loin d'elle l'idée de lui manquer de respect, simplement, il y avait bien longtemps qu'elle avait oublié ce que signifiait la politesse et comment la mettre en application.

"Tsss ... Aucune manière ..."

Tihana ferma quelques instants les yeux, sommant mentalement à l'intrusion dans son esprit de la fermer. Elle ne pouvait réfléchir avec ce parasite qui occupait continuellement sa tête. Peut-être que son interlocutrice aurait les réponses à ses questions ? Peut-être pourrait-elle lui expliquer ce qu'était ces rêves répétitifs ? Ce qu'était ce flux en elle qu'elle ressentait toujours, aussi brûlant que lorsqu'il s'était manifesté la première fois ?

D'une voix fluette, discrète, elle prononça enfin quelques mots. Peut-être un peu dénués de sens pour certains, mais si Calista était bien ce que la martyre pensait, elle comprendrait.

"Je suis comme toi n'est-ce pas ? Je l'ai senti dans la grotte ..."

Ses pupilles violines restaient fixées dans le vague, vides de toute émotion, vides de toute sensation.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
Contenu sponsorisé
Message Re: [547] The end of silence (PV Calista)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[547] The end of silence (PV Calista)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens improbables [PV : Calista Manticore]
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Idryl T'allen
» [Undertaker] Le fossoyeur et la fille au coeur par trois fois brisé [PV: Undertaker & Calista Moon]
» [Bas Fond: Cimetière] Sonate pour la lune [PV: Calista Moon & Undertaker]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: