Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Mer 2 Nov - 14:54

Ce que cette étreinte avait pu lui faire le plus grand bien. C’était tout ce dont Elyn avait besoin, d’un ami qui la soutenait, la réconfortait. La louve était bien loin de s’attendre que Nereus réapparaitrait lors de ce moment de vie où elle en avait le plus besoin. Elle qui avait fait le choix de vivre recluse auprès de ses loups, elle qui n’avait pas revu Eirwen depuis le décès de son père, elle qui s’était terrée dans sa solitude n’avait fait que repousser cette échéance, celle du deuil, celle de l’acceptation. Et grâce à l’atlante, l’Asgardienne avait enfin pu se laisser aller, non sans lui présenter ses excuses ensuite, immédiatement réfutées par celui-ci.

La belle ne savait réellement comment le remercier sur le moment et même si elle se sentait si bien dans ses bras à cet instant, l’étreinte avait pris fin, le futur Général reportant son attention sur cette étoffe, d’ailleurs cachette d’un présent pour lui. Sa taquinerie lui fit échapper un léger rire, un rire joyeux, sincère, bien que tout de même teintée de cette tristesse encore bien présente sur le visage de la future étoile d’Epsilon.

« Dommage, je suis sûre qu’une robe t’irait à ravir très cher ! »

Son sourire s’élargit un peu plus, les petites boutades lui faisaient du bien. Cette complicité hors pair entre eux relevait de l’ordre de l’épatant, eux qui ne connaissaient quasiment rien sur l’autre. Ce lien si particulier ne faisait que s’étoffer au fil des minutes, au grand bonheur d’Elyn. Mais l’heure en était au dévoilement de ce cadeau qu’elle souhaitait lui offrir, geste influé par les doutes de la belle quant au fait que Nereus n’avait jamais pu se lancer dans l’art de la lecture.

Alors que la surprise se lut immédiatement sur les traits fins du futur Kraken, la louve tâtonna afin de faire preuve d’autant de tact possible, se doutant que le jeune homme se sentirait peut-être honteux de cette révélation. Mais la belle ne le jugerait pas, elle n’était pas de ce genre-là. Certains avaient plus de chance que d’autres dans la vie et le sort s’était acharné sur le pauvre garçon durant des années. Alors que son ami saisissait l’ouvrage, le contemplant comme un véritable trésor, la douce à la crinière d’onyx resta silencieuse, le laissant appréhender ce cadeau inattendu, retenant presque son souffle en attendant la réaction de celui-ci.

Alors, lorsque la prunelle d’azur se plongea dans l’ambre de son regard, un léger sourire apparut à la commissure de ses lèvres. L’empathie de la jeune femme ne la trompait guère, elle lisait dans ce regard de la reconnaissance. Mais son cœur se serra aux paroles de son ami et à l’apparition de ce sourire de tristesse. Elle le rejoint, posant une main amicale sur son épaule, s’adressant à lui d’une douce voix.

« Il n’y a rien de gênant à cela Nereus. Et puis qu’importe, je suis ton amie, je ne suis pas là pour te juger tu sais ? La vie ne t’a pas épargnée, tu n’as pas à avoir honte. » Attrapant doucement la main de Nereus, elle l’incita à caresser de son doigt le titre gravé dans le cuir, tout en le suivant de sa voix. « Les Pastorales de Longus. Je ne connais pas cette histoire, ce roman a été écrit au IIème siècle selon le marchand. » Patiente, elle pencha légèrement la tête pour fixer son ami, toujours souriante, avant d’amener sa main à ouvrir le livre jusqu’à la première page de texte. « Je vais te lire un passage si tu veux bien, j’ai eu la chance d’apprendre un peu le grec grâce à mon père … J’espère que ma traduction ne sera pas trop approximative … »

Et d’une voix de conte, ses pupilles dorées parcourant les lettres sombres, elle se mit à lire pour son ami.

« En l’île de Lesbos, chassant dans un bois consacré aux Nymphes, je vis la plus belle chose que j’aie vue en ma vie, une image peinte, une histoire d’amour. Le parc, de soi-même, étoit beau ; fleurs n’y manquoient, arbres épais, fraîche fontaine qui nourrissoit et les arbres et les fleurs ; mais la peinture, plus plaisante encore que tout le reste, étoit d’un sujet amoureux et de merveilleux artifice ; tellement que plusieurs, même étrangers, qui en avoient ouï parler, venoient là dévots aux Nymphes, et curieux de voir cette peinture. Femmes s’y voyoient accouchant, autres enveloppant de langes des enfants, de petits poupards exposés à la merci de fortune, bêtes qui les nourrissoient, pâtres qui les enlevoient, jeunes gens unis par amour, des pirates en mer, des ennemis à terre qui couroient le pays, avec bien d’autres choses, et toutes amoureuses, lesquelles je regardai en si grand plaisir, et les trouvai si belles, qu’il me prit envie de les coucher par écrit. Si cherchai quelqu’un qui me les donnât à entendre par le menu ; et ayant le tout entendu, en composai ces quatre livres, que je dédie comme une offrande à Amour, aux Nymphes et à Pan, espérant que le conte en sera agréable à plusieurs manières de gens ; pour ce qu’il peut servir à guérir le malade, consoler le dolent, remettre en mémoire de ses amours celui qui autrefois aura été amoureux, et instruire celui qui ne l’aura encore point été. Car jamais ne fut ni ne sera qui se puisse tenir d’aimer, tant qu’il y aura beauté au monde, et que les yeux regarderont. Nous-mêmes, veuille le Dieu que sages puissions ici parler des autres ! »

Reprenant son souffle, elle se stoppa au premier paragraphe, les joues légèrement rosies par la proximité de mise pour qu’elle puisse lire.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Mer 9 Nov - 11:14
Pour lui il n’était qu’un esclave inculte, sans aucune éducation qui voulait se donner de grands airs. Même les chiens étaient plus développés que lui. Enfin c’est ce qu’il pensait, mais à voir la réaction d’Elyn ce n’était pas réellement la vérité. « Merci » Glissa-t-il alors qu’elle était venue le rejoindre sur le lit, prenant sa main pour la positionner sur le titre de la couverture.

« Les Pastorales de Longus… » Répéta-t-il machinalement à la suite de son amie, son doigt passant sur le titre inscrit sur la couverture. Rien qu’au titre, le Marina pouvait devenir ce quoi le livre allait traiter : L’harmonie entre la nature et l’Homme. C’était pile ce que sa mère adorait parler à l’époque. Les forêts verdoyantes remplies de créatures féériques, aucune trace de modernisation, l’Homme se servant des avantages de la nature pour vivre sans empiéter dessus, aucun conflit, aucune guerre… aucun esclave. Un monde utopiste. Chose qu’il espérait voir en se battant pour le Dieu des Mers et des Océans.

Sa main toujours dans celle d’Elyn, il se laissa faire quand la jeune femme lui fit ouvrir la première page pour arriver au début de l’histoire. C’était comme cette nuit, comme cette petite fille qui l’avait délivré temporairement, Elyn faisait preuve d’une douceur extrême contrastant avec les stéréotypes que l’on pouvait se faire des gens du Nord. La louve se lit alors à lire le début de ce récit qui allait signifier le début de l’éducation de l’ancien esclave.

Nereus écoutait la moindre des paroles de l’Asgardienne. Elyn lui faisait la lecture, ce livre si beau en apparence l’était, à l’écoute du premier paragraphe, aussi dans le contenu. Le futur Kraken ne comprenait pas comment la jeune femme arrivait à lire, pour lui ce n’était que des symboles inscrits sur du papier. Le garde du corps aurait voulu que son amie aille moins vite, qu’elle lui explique la signification des mots mais par politesse Nere ne disait rien, attendant qu’elle termine son paragraphe. Une fois cela fait, il se rapprocha encore un peu plus de la jeune louve pointant de son index un mot. L’histoire était comme il l’avait pensé, belle et très bien narrée. Il n’avait qu’une hâte c’était de pouvoir tout lire, d’en lire d’autre après et encore d’autre mais est-ce qu’il en serait capable ? Dès le lendemain les deux comparses devraient se séparer et peut-être qu’ils ne se reverraient jamais.

« Il veut dire quoi celui-là ? » Le borgne semblait captivé par ces écrits. Il aurait tellement voulu être capable de lire tout seul plutôt qu’obliger Elyn de lui faire la lecture. Vie cruelle. Et pourtant qu’est-ce qu’il était bien, là assis sur ce lit aux côtés d’une personne qui ne le jugeait pas, qui l’acceptait et qui comptait pour lui. Il était plus que dommage que la jeune femme habitait aussi loin, se revoir allait être très difficile par la suite mais Nere avait confiance en eux, s’ils le voulaient tous les deux, ils y arriveraient !

« Tu es certaine que ça ne te dérange pas de m’apprendre ? » Il marqua un temps d’arrêt, hésitant. « Par contre, tu pourrais m’expliquer au fur et à mesure que tu lis ? Pourquoi ne pas commencer sur quelques lignes puis progresser tout doucement ? » Il baissa la tête n’osant pas affronter le regard de la future étoile d’Epsilon. « Je te fais perdre ton temps, tu as sans doute autre chose à faire que d’éduquer un esclave non ? »

Chasser la naturel et celui-ci revient au galop. C’était du Nereus tout craché, toujours à s’en vouloir, se reprocher des choses plutôt que de vivre l’instant présent. Eternel tourmenté alors que son cœur ne voulait que profiter de l’instant présent, de l’opportunité qui s’offrait à lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Ven 11 Nov - 9:49
De sa voix douce et cristalline, la belle à la chevelure d'onyx commença sa lecture. Bien sûr, elle avait bien conscience que ce n'était pas aussi simple, que Nereus ne pourrait mémoriser les mots seulement en l'écoutant lire. Mais en s'exécutant, elle ne faisait que présenter l'histoire à son ami, pour qu'il comprenne en premier lieu quel était le sujet de l'ouvrage et en quelque sorte, elle souhaitait l'apaiser, l'imprégner de ces doux mots qui sortaient de sa bouche, reflet des symboles couchés sur les pages. Le récit la touchait, ces mots étaient si beaux, si bien choisis, débordant d'émotions. Ce livre parlait d'amour, sentiment qu'Elyn n'avait jamais ressenti, mise à part l'amour d'une fille à un père. Les joues de la future étoile d'Epsilon se teintèrent d'une légère soie rosée du fait de la proximité de son ami - une distance qu'il écourta d'ailleurs un peu plus - ou peut-être simplement à cause du sujet prédominant de l'ouvrage ?

L'atlante pointa un mot de son index, demandant la signification de celui-ci à la jeune asgardienne. Elle sourit, tout en visualisant celui-ci avant de lui répondre. "Nymphes, ils veut dire Nymphes." Mais ce doux sourire se rétracta quelque peu à la question du jeune homme qui restait bien peu sûr de lui. La belle le laissa poursuivre jusqu'au bout et fronça les sourcils à cette nouvelle évocation de son ancien statut d'esclave. Elle expira discrètement, un peu agacée par le fait que son ami ne faisait que se rabaisser. Elyn serra doucement le poing, hésitante, avant de se tourner vers lui.

"Nereus ..." Avec la plus grande des douceurs, la louve vint relever le visage du futur Kraken afin qu'il la regarde. "Cesses de te rabaisser de la sorte. Tu n'as fait que subir ce que la cruauté humaine a voulu t'infliger. Tu vaux bien plus que tu ne le penses. Je ne perds pas mon temps, je pense que je suis la mieux placée pour juger ce que j'ai envie de faire non ?" Elyn marqua une pause avant de reprendre. "Ca vaut le coup ..." Un nouveau sourire taquin se dessina sur ses lèvres. "Au travail cher élève ! On va y aller progressivement d'accord ?"

L'Asgardienne n'avait aucune idée de quelle méthode utiliser, alors elle ne fit que copier celle de son père lorsqu'il lui avait lui-même appris à lire. La jeune femme au regard d'ambre était sûre que Nereus apprendrait vite, ne doutant guère de l'intelligence et de la logique de celui-ci. Le temps passait, de longues heures à étudier ensemble alors que le soleil faisait place à la lueur lunaire. Entre temps, Elyn dut allumer une lanterne pour qu'il puisse poursuivre à la lumière de celle-ci, invitant son ami à s'allonger dans le lit pour plus de confort.

Son coeur se serrait au fur et à mesure que le temps s'écoulait, consciente que dès le lendemain, elle devrait dire au revoir à son cher ami. Et finalement, sans qu'elle ne puisse réellement lutter, la belle finit par s'endormir, la tête sur l'épaule du jeune homme à la tignasse d'émeraude. La journée avait été plutôt riche en émotions, ce qui avait épuisé plus que de raisons la future étoile d'Epsilon.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Ven 11 Nov - 19:31
Le futur général avait honte. Au delà de son passé d'esclave c'était surtout son illétrisme qui l'oppressait ces derniers temps. Comment pouvait-il être un ami fidèle des Atlas, les aidant dans les affaires familiales s'il ne pouvait pas lire ? Evaimon l'avait remarqué, il était le seul en fait. C'était cette fois là, quand l'héritière des Atlas était alitée, incapable de s'occuper des affaires de sa famille que le patriarche de la famille l'avait su. A dire vrai, Nereus dû, à sa plus grande honte, lui avouer. Le vieil homme ne l'avait pas jugé pour autant et Nere avait redoublé d'effort pour le seconder au mieux durant cette période délicate. Mais aujourd'hui, il n'avait rien avoué, c'était Elyn qui avait deviné. La jeune femme avait vu ce moment de faiblesse durant lequel Nereus avait observé si longuement les livres. Le ballafré avait donc baissé le regard, fuyant celui de la louve, honteux oui honteux.

Le plus docilement du monde, comme elle l'aurait fait avec un animal blessé la petite Asgardienne vint relever le regard de son ami, cet illétré incapable de lire, ni d'écrire quelques symboles. Une honte pour la garde des Marinas. Elle savait employer les mots pour réconforter, rassurer et la future étoile d'Epsilon se permis même une taquinerie légère, bien trouvée. Il était vrai que dans cette situation les deux amis étaient comme un maître et son élève. En plus de la vie, bientôt il devrait son éducation à cette petite nordique qui peu à peu prenait une importance particulière dans son coeur. Alors qu'elle forçait à la regarder, et malgré un sourire suite à cette petite blague, Nereus ressentit un léger trouble le parcourant. Du même genre que celui qu'il avait ressenti envers Calista ce jour où il avait pu rencontrer une Néréide.

Il se reprit vite, de même que pour Calista, le Kraken ne pouvait pas avoir de sentiment pour la louve, non. C'était toujours la petite Elyn dont l'innoncence l'avait sauvé de l'esclavage et elle n'était malheureusement pas du même camp.... Nere reporta alors son attention sur l'ouvrage et les consignes de son amie, étouffant dans l'oeuf tout sentiment inaproprié. Le duo progressait vite et avec un peu d'entrainement, le garde du corps serait rapidement capable de lire des livres pas trop compliqués, une petite victoire en somme. Le temps passait alors que les jeunes gens étaient confortablement installés dans le lit.

"Celui là, il veut bien dire forêt c'est ça ?" Aucune réponse... aussi le borgne porta son oeil unique en direction de son amie et constata qu'elle s'était assoupie. Nereus soupira, il lui en avait demandé beaucoup trop. La pauvre avait passé une grande partie de la nuit à l'instruire alors qu'elle devait être arrassée de sa journée. Lentement, il se décala pour sortir du lit non sans emporter son précieux cadeau avec lui. Se saisissant également de la lanterne, il vint placer les deux objects sur le bureau avant de revenir vers Elyn ramenant les couvertures sur la jeune femme. D'un geste tendre, il carressa la chevelure d'ébène de son amie avant de poser ses lèvres sur son front, tendrement la gratifiant d'un "Merci" sincère et profond avant de revenir au niveau du bureau pour continuer à étudier.

Une heure, peut-être deux s'écoulèrent avant que le Marina ne sombre à son tour dans les bras de Morphée. Le lendemain allait arriver, et ils devraient se séparer....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Ven 11 Nov - 21:26
La nuit aurait pu être paisible, la fatigue ayant emporté l'Asgardienne contre son gré, la laissant reposer sur l'épaule de son ami. Mais pourtant les songes de la belle la tourmentèrent, lui faisant revivre cette rencontre s'étant déroulée plusieurs années auparavant. Même si Elyn était maintenant rassurée concernant l'état de Nereus, elle ne pouvait que penser que son erreur aurait pu lui coûter la vie. Alors oui, elle revivait cette scène, encore une fois. Encore une fois, elle voyait cet adolescent à la tignasse d'émeraude lui sommer de s'enfuir alors que lui faisait face à ses bourreaux. Pour elle. Pour sa vie à elle. Il n'avait pas hésité. La louve s'éveilla en sursaut, haletante, signifiant un sommeil des plus agités.

Lentement, elle remit ses idées en ordre, quelque peu éblouie par la lueur de l'aube. Se redressant en position assise, les couvertures la recouvrant glissant sur ses jambes, elle s'inquiéta de l'absence de l'atlante à ses côtés. L'ombre d'un instant, le future étoile d'Epsilon ressentit un poids peser sur son coeur, poids qui s'allégea immédiatement lorsqu'elle aperçut Nereus endormi sur le bureau non loin. Non, il ne serait jamais parti de la sorte sans lui dire au revoir. Elyn se permit de l'observer, pensant que l'endroit ne devait pas vraiment être très confortable pour passer la nuit.

S'étirant, remettant au mieux sa crinière d'ébène en place, elle finit par sortir du lit, se dirigeant tout d'abord vers la fenêtre pour observer le paysage environnant. La cité était encore déserte en cette heure matinale. Le soleil diffusait une douce chaleur ainsi qu'une lueur penchant entre le rose et l'orange dans la pièce. La douce finit par se retourner, s'approchant doucement de son ami toujours assoupi. Elle ne put qu'esquisser un sourire en voyant le livre ouvert aux côtés de ce visage paisible. Dans le plus grand des silences, elle referma avec précaution l'ouvrage et éloigna la lanterne dont la flamme s'était éteinte certainement d'elle-même.

Ses pupilles d'ambre se posèrent de nouveau sur le fascies de l'atlante. Son coeur se serrait à l'idée que les retrouvailles ne dureraient plus longtemps. Car bientôt, chacun devra repartir de son côté. La vie d'Elyn était à Asgard, celle de Nereus à Atlantis. Se mordant la lèvre, elle déglutit difficilement en pensant à cela. Avec une légère hésitation, la louve leva une main tremblante, la laissant doucement glisser sur le bandage recouvrant l'oeil mort du futur Général. Geste d'une douceur et d'une tendresse calculées, mais surtout, très discret. La belle ne savait réellement pourquoi lui prenait cette envie soudaine d'effleurer le visage balafré du jeune homme. De nouveau, ses joues prirent une légère teinte de rose. Puis sa main s'éloigna, se resserrant légèrement sur son épaule.

"Nereus ..."


Attendant que celui-ci lui dévoile son unique pupille d'azur, un sourire s'épanouit sur le visage de l'Asgardienne, ne laissant rien paraître à ce léger trouble qu'elle avait pu ressentir, ni à cette douleur qui se répandait dans tout son être, consciente du fait qu'ils se sépareraient bientôt. A cet instant, elle regretta même de l'avoir réveillé. Le plus naturellement du monde, tandis qu'elle le laissait émerger, elle s'adressa à lui.

"Bien dormi ? Je pense que tu n'as pas choisi l'endroit le plus confortable pour passer la nuit !"
Elle laissa échapper un léger rire cristallin avant de se rendre compte qu'elle s'était endormie de façon inconvenante quelques heures auparavant. "Je suis vraiment désolée de m'être assoupie ... J'espère que ... le livre te plait ? En tout cas, je suis fière de toi, tu apprends vite mon Ami."



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Sam 12 Nov - 0:13
Cette nuit là ce fut un sommeil sans rêve qui étraigna Nereus. Pour une fois depuis plusieurs semaines il n'avait pas été la proie de cet horrible cauchemar. Etait-ce à cause de la présence d'Elyn dans la même pièce ? Peut-être bien mais le futur général avait également un autre atout dans sa manche : Des séances de méditation intentives. Grâce à elles, Nere avait réussi à se sublimer, se servant de sa cosmo-énergie pour apparaitre dans des endroits auxquels il pensait. Et à force de répétition de cette technique ses sommeils devinrent de plus en plus reposant. Cela dépendait aussi de son état de stress et tout mais avant la fuite de Tihana la méditation avait un effet positif sur Nereus. Il dormait d'un sommeil profond, sans rêve, le mental entièrement pacifié grâce à la réalisation d'un éveil intérieur authentique, de profonde sérénité.

Une curieuse sensation au niveau de son oeil meurtri commençait à le faire revenir dans le monde réel alors qu'il sentit une prise légère au niveau de son épaule ainsi que quelqu'un qui l'appelait. La première chose qu'il vit était son amie, la louve des Terres du Nord qui était à ses cotés. Tout doucement, le futur général se reconnectait à la réalité. Il s'était endormi alors qu'il tentait de lire, de mettre à profit les enseignements de son maître de lecture. Sans trop d'arrogance, Nere s'en sortait plutôt bien, imprimant dans ses esprits la plupart des caractères et devinant même certains comme les "de" ou encore les "la". Chaque phrase était synonyme d'une nouvelle découverte, une aventure même pour le jeune homme.

"Bonjour." Dit-il avec un sourire non dissimulé sur les lèvres. Nereus était heureux de voir son amie de si bon matin. Pour lui qui d'habitude vivait des nuits compliquées voir un visage familier et encore plus celui d'Elyn lui mettait du baume au coeur. "Je confirme, ce n'est pas le meilleur endroit pour piquer un somme mais un gentil homme ne peut décemment pas dormir dans le même lit qu'une jeune femme." Il ponctua sa phrase d'un clin d'oeil avant de reculer la chaise pour se lever.

"Oui le livre me plait beaucoup. L'histoire ressemble beaucoup à celles que me lisait ma mère et retomber dans cette période... me fait beaucoup de bien. C'est un cadeau qui compte énormément pour moi. Merci du fond du coeur." Il marqua une pause, se massant la nuque. "J'ai l'impression d'avoir bien progressé, j'ai hâte d'agrandir ma bibliothèque."

Nereus fit quelques pas dans la pièce histoire de se dégourdir les jambes.

"Que dis-tu si j'allais en bas nous chercher un bon café ou une tisane si tu veux ?"" L'heure du départ approchait mais s'il pouvait gagner quelques minutes aux cotés de son amie, Nere ne s'en priverait pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Sam 12 Nov - 8:45
L'aube signait le commencement d'une nouvelle journée, journée qui allait certainement être emplie d'émotions. Même si Elyn ne voulait guère y penser, elle ne pouvait s'empêcher de le faire. Elle devrait se séparer de son ami, mais de son côté, ferait tout son possible pour le revoir. Leurs différents ne devaient pas entacher leur amitié, la louve ne pourrait laisser cela faire. La belle ne put que répondre au sourire qu'affichait Nereus dès le réveil. Ce lien, cette connexion, était presque palpable. On pouvait le sentir rien qu'en regardant les deux jeune gens. Importants l'un pour l'autre.

L'Asgardienne ne lui en aurait pas voulu si le jeune atlante aurait trouvé repos à ses côtés, sans doute ne s'en serait-elle même pas rendu compte au vu du sommeil profond qui s'était emparée d'elle. Mais comme celui-ci l'évoquait, cela ne se faisait pas, tout simplement. Légèrement gênée, elle détourna quelque peu son regard au clin d'oeil du futur Général, la teinte rosée revenant à la charge. Elyn reporta rapidement son attention sur le jeune homme lorsqu'il répondit à sa question concernant le livre. Sans le savoir, la belle n'aurait pas pu mieux choisir l'ouvrage, l'histoire lui rappelant celles que sa mère lui contait par le passé. Il la remercia une énième fois, ce qui fit sourire de plus belle la future étoile d'Epsilon.

"Mais je t'en prie, je suis heureuse qu'il te plaise. Et oui tu as très vite progressé, je pense que tu devrais pouvoir te débrouiller sans moi maintenant. Et la prochaine fois que l'on se verra, tu pourras me faire le récit de l'ouvrage ?" Nouveau sous-entendu pour lui faire comprendre qu'elle souhaitait le revoir. "Et merci encore pour l'étoffe, j'ai hâte d'en faire ce que j'imagine."

La louve resta immobile lorsque le futur Kraken se leva pour se dégourdir les jambes, son regard restant fixé sur la couverture du livre. Elle avait bien fait. Ce cadeau qu'elle s'était permise de lui faire les avait rapprochés. Non, elle ne regrettait pas. Gorge serrée, coeur serré, elle ne voulait quitter son si cher ami. Elyn était loin de penser que ce moment serait si douloureux à passer. Ne pas savoir s'il se reverrait. Ne pas savoir ce qu'il deviendrait. Nereus l'arracha de ses pensées par sa proposition.

"Excellente idée, je veux bien une tisane s'il te plait !"

Alors que le jeune homme quittait la pièce, le belle eut soudainement une idée. Au-delà du fait que le présent qu'elle lui avait offert comptait pour lui, la future étoile d'Epsilon voulait lui confier quelque chose de très important pour elle. Alors, rapidement, elle alla fouiller ses affaires, sortant cette boite qu'elle avait emmenée avec elle pour le voyage. Elle l'ouvrit, fouillant dans les parchemins usés, en sortant un en particulier. Le contemplant quelques instants, elle sourit. Celui-ci n'était autre que le récit qu'avait son père quant au fait que sa chère fille avait voulu sauver un homme de la cruauté des pirates, contant à quel point elle en avait été affectée et à quel point lui s'était senti impuissant de ne pouvoir sauver l'ami de sa fille.

La jeune femme revint au niveau du bureau, ouvrant l'ouvrage pour y coincer le parchemin plié entre les pages. Un souvenir de leur rencontre, un souvenir d'elle.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Dim 13 Nov - 14:47
Nereus était heureux d'apprendre à lire et de ce cadeau si important à lui et d'un autre coté Elyn était heureuse de lui enseigner la lecture et de lui avoir fait ce cadeau. Les deux comparses s'entendaient à merveille et ça se ressentait dans leurs paroles, leurs actes l'un envers l'autre. Le Marina avait bien noté la petite allusion de l'Asgardienne quant à d'éventuelles retrouvailles. Bien sûr que Nere comptait la revoir, elle comptait tellement à ses yeux et en plus dans quelques temps il aurait une histoire à raconter à la jeune femme. Cet ouvrage qu'elle lui avait offert serait terminé et le futur général en aurait sans doute d'autre à raconter à son amie à l'avenir.

"Ne t'en fais, j'espère pouvoir te raconter la suite prochainement et beaucoup d'autres histoires également. Tu m'as permis d'ouvrir des portes d'un monde absolument... fabuleux." Nere se stoppa ayant peur de griser son amie avec toutes ces histoires et cette passion débordante pour la lecture. C'était comme pour Alexandrie et le Sanctuaire Sous-Marin, un sujet intarrissable pour le jeune homme. Grâce à Elyn c'était comme si de nouveaux horizons s'ouvraient devant le borgne, un nouveau monde était à sa portée.

Devant l'approbation de la louve Nereus prit congé sortant de la chambre pour aller commander un bon café et une tisane. C'est dingue, le ballafré aurait parié sa chemise qu'Elyn aurait pris une tisane, c'était comme couru d'avance. Il descendit les marches, la joie de vivre respirant sur son visage. Cela faisait bien longtemps qu'un tel sourire n'avait pas orné son facies. Par chance, l'aubergiste de la veille n'était pas présent, sans quoi Nere aurait eu le droit à un commentaire graveleux sur sa nuit passée aux cotés d'une jolie femme. C'était sans doute son épouse qui servit le Marina et une fois les deux tasses fumantes posées sur le plateau, Nere remonta rapidement.

Frappant à la porte de la chambre de trois coups dynamiques, Nere entra dans la chambre posant le plateau sur le bureau alors qu'il reprit son précieux cadeau pour le mettre dans son sac. L'heure du départ approchait et il ne voulait en aucun cas l'oublier. Prenant la tisane, le garde du corps l'amena à son amie et la déposa dans ses mains. "Attention c'est très chaud."

Un énième sourire à l'attention de la jeune femme puis il repartit vers le bureau pour se saisir de la tasse fumante, remuant le contenu à l'aide d'une cuillière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Dim 13 Nov - 17:17
Sa main était restée posée quelques instants sur la couverture de cuir de l'ouvrage dans lequel elle venait d'y laisser un précieux souvenir. Elyn ne savait guère pourquoi elle avait eu cette idée et peut-être ce vieux morceau de parchemin semblait insignifiant aux yeux des autres, mais pour elle, c'était un objet précieux. Quelques coups frappés et la louve s'écarta du bureau, faisant mine de rassembler ses affaires tandis que son ami entrait dans la chambre. La future étoile d'Epsilon rangea soigneusement sa belle étoffe avant de se tourner vers le jeune homme et saisir la tisane qu'il lui tendait.

"Merci."

Un sourire et la belle à la crinière d'ébène porta la tasse à ses lèvres, soufflant doucement sur le liquide afin d'éviter de se brûler. S'asseyant sur le lit, elle but tranquillement sa boisson, ne sachant réellement que dire à cet instant, le comble puisqu'elle aurait voulu profiter des derniers instants passés en compagnie du futur Général. L'atmosphère lui semblait étrange, pesante. Une fois sa tisane terminée, elle vint la déposer sur le plateau posé sur le bureau avant de se tourner vers l'atlante. Mais alors qu'elle s'apprêtait à lui dire au revoir, une idée lui vint subitement. L'air enthousiaste, elle s'adressa à Nereus.

"Est-ce que les forums romains te tentent toujours ? On pourrait y aller maintenant, ensemble. Et puis, je pourrais peut-être t'aider à retrouver la personne que tu cherches ?"

Elyn espérait qu'il ne lui refuserait pas cette requête, elle qui était si heureuse de passer du temps avec quelqu'un, pour une fois, autre que sa meute de loups. Célian lui manquait, mais elle était certaine qu'il serait là à son retour à Asgard. Quant à Nereus, elle ne pouvait savoir s'ils auraient l'occasion de se revoir. Attrapant doucement la main du futur général, elle lui sourit.

"Profitons du temps que l'on peut passer ensemble, c'est bien toi qui me disais de profiter de l'instant présent non ?" Se sentant peut-être un peu trop intrusive, elle relâcha sa main, rosissante, mais sans détacher son regard d'ambre du visage de son ami. "Ca me ferait très plaisir."


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   Dim 13 Nov - 20:29
Au fur et à mesure qu'il tournait la cuillere dans sa tasse de café, le coeur du futur général se serrait de plus en plus. Mais pourquoi donc ? Elyn n'était qu'une amie et pourtant le fait de devoir la quitter pour continuer ses recherches avait le même effet que de recevoir des coups de poignard en plein coeur. Le fait de revoir cette petite louve était le plus beau cadeau que la vie pouvait lui faire, après tous les désagréments qu'il avait pu vivre c'était une juste récompense. Avec le recul, les interventions d'Endymion et Elyn dans son passé pouvaient être qualifiées d'intervention divine. Sans eux il était impensable que celui qui serait amené à protéger le pilier de l'Arctique ne devienne ce qu'il était actuellement, le garde du corps de l'héritière de la plus grande famille du Royaume Sous-Marin.

Voyant l'heure tourner alors qu'Elyn finissait de boire sa tisane tranquillement assise sur son lit, Nereus but son café d'une traite se servant malicieusement de son aura de glace pour mettre sa boisson à la bonne température. Reposant la tasse sur le plateau dans un soupir, l'ancien esclave s'était malheureusement résigné à quitter son amie pour partir de nouveau à la recherche de Tiha. Alors que la jeune nordique s'approchait de plus en plus de lui Nere s'apprétait à la remercier une nouvelle fois tout en lui disant aurevoir quand elle le prit au dépourvu.

A entendre la proposition de son amie, les yeux du Marina s'écarquillerent pour finalement revenir à la normale, son regard s'illuminant même par la suite.

"Oui... oui c'est une excellente idée ! Je comptais me rendre en Italie pour mes recherches. Enfin si tu n'as rien de trop important à faire bien évidemment mais je serais ravi de faire un bout de chemin avec toi."

Le borgne rosissait également de la même teinte qu'Elyn lorsqu'elle lui prit la main. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Nere ferma les yeux, chassant ses pensées par la même occasion.

"Tu as raison, profitons de l'instant et allons-y ensemble." Il marqua une pause avant de prendre. "Comme tu peux le constater, je voyage assez léger enfin mon embarcation avec quelques uns de mes hommes m'attend au port. Alors je suggère que l'on prenne la voie maritime. Ma cabine est tienne ne t'en fait pas "

Il prit son sac tout en se dirigeant vers l'encablure de la porte.

"Je te laisse te préparer tranquillement, on se retrouve à l'entrée du port dans une heure ! Et puis c'est idéal d'avoir son professeur de lecture sous la main." Un clin d'oeil taquin plus tard, le ballafré disparu refermant la porte derrière lui, direction Rome à la recherche de la folle perdue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
Contenu sponsorisé
Message Re: [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Avril 549] A la recherche de la folle perdue (PV Elyn)
» Pour le sourire d'une fillette, à la recherche de la peluche perdue ! - Mission rang D
» A la recherche de la bouteille perdue!
» À la recherche de l'eau perdue.
» [THEME] A la recherche de la robe perdue (TERMINE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: