Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Dim 16 Oct - 3:16
Presence

Beaucoup de choses s'étaient déroulées. Énormément même, et les jours avaient passés les uns après les autres, oscillant entre fatigue, repos, colère, calme joie. Tant de sentiments qui s'entremêlaient alors. Pour il y eut ce moment de calme où le Purificateur était entré en scène, avait répondu à cette âme en peine, celles des Lyumnades qui pleuraient encore la perte de leur âme-liée. Qui pleuraient aussi la douleur qui était la leur... Les dégâts sur l'écaille étaient profond et la tâche fut rude pour le Cinabre, au moins avait-elle eut le mérite de lui changer les idées, de lui faire penser à autre chose. Se concentrer, être clame, capter les liens, les soigner, les entretenir... S'il ne faisait pas attention, il pouvait simplement les abimer. Voir pire, les détruire. La suite fut étonnante, réellement, car à peine eut-il terminé sa tâche, ô combien épuisante, Calista était venue le trouver accompagner d'une jeune fille encore une enfant aux yeux du Cinabre, qui fut pourtant d'un coup d'un seul aimée par l'âme fraichement remise sur pied. L'écaille semblait avoir reconnu là l'âme d'une Atlante pour un tel sursaut... Alors Cinead lui avait chaleureusement souhaité la bienvenue, avant de s'excuser et de partir, extrêmement épuisé par son acte dernier, et la fatigue accumulée des derniers jours...

Et depuis pourtant, il n'avait eut le temps de rencontrer à nouveau cette jeune fille étrange, au regard vide et possédant pourtant une certaine présence. Alors, quand le temps le lui permit, il eut décidé d'aller à sa rencontre en son Pilier, dans sa nouvelle demeure que les Lyumnades lui permettaient de protéger. Il ne savait rien d'elle, n'avait réellement eut le temps d'en discuter avec Calista qui avait du partir sur ordre de son frère pour une tâche essentielle. De toute manière, le Légat n'aimait connaître les gens par d'autres personnes. Il avait ce besoin de contact, de paroles, de gestes, mimiques... sentiments ressentis, d'âmes parlantes. Il se savait ainsi, préhensible concernant l'invisible.

Arrivé au Pilier il s'empressa de pénétrer à l'intérieur, sentant la présence de la Générale. Pourtant, une fois à l'intérieur, rien. Personne. Il n'allait pas fouiller chaque pièce, non, ne se permettrait pas, pourtant il y avait une sensation étrange. Comme si des yeux étaient portés sur lui... Cachés dans l'ombre ? Alors il éleva la voix, calmement, mais avec un ton affichant son interrogation.

    - Générale ? Es-tu là ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Dim 16 Oct - 17:24
Tout s'était enchainé relativement vite pour Tihana. A peine était-elle revenue qu'elle avait déjà eu une discussion des plus sérieuses avec l'un des Généraux qu'elle méprisait le plus avant de retrouver sa si chère amie Calista. Celle-ci avait voulu l'emmener au Temple de Poséidon afin d'y rencontrer son frère aîné, Légat, représentant de Poséïdon. Si la jeune atlante avait gardé une réserve sur lui, ce qu'elle avait pu lire en profitant de l'épuisement de Cinead avait eu pour mérite de la mettre légèrement en confiance. Même si jamais rien n'était gagné avec la jeune Lyumnades, la première impression avait été plutôt bonne.

Tiha n'avait pas encore réellement conscience de son rôle, ne comprenant pas réellement pourquoi elle avait été choisie, pourquoi l'écaille avait si bien épousé les formes de son corps si frêle. Elle, protectrice du peuple atlante alors qu'elle avait passé ces derniers mois à se délecter de la souffrance et de la mort, à faire couler le sang de centaines d'hommes, certes tous aussi pourris les uns que les autres. Elle n'avait aucune excuse, un meurtre restait un meurtre. Alors pourquoi l'avait-on élue ? Les paroles chaleureuses du Légat envers elle couplées à celles de Nereus avaient légèrement remis en question sa vision des choses.

En plus d'être devenue porteuse d'une écaille, l'ancienne esclave était affectée à la protection d'un pilier, celui de l'Antarctique, et de toute la zone alentour. Pourtant, celle-ci n'était guère à son image ... Un paysage verdoyant et vivant, si agréable ... La Générale des Lyumnades ne pouvait se fondre dans ce cadre utopique. Alors, plutôt que de s'intégrer à ce peuple si joyeux, elle s'était terrée dans sa nouvelle demeure. Mieux valait être seule que mal accompagnée n'est-ce pas ?

Tant de questions sans réponse ...

Ce jour ne semblait guère différent, Tihana n'avait aucune intention de sortir de son pilier, de se mélanger à ce monde de joie. La solitude lui convenait parfaitement, alimentant les délires de son esprit tordu et torturé. Mais la jeune atlante ressentit une présence qu'elle ne mit guère longtemps à reconnaitre. Sa mémoire était telle qu'elle pouvait se souvenir de la moindre sensation, le moindre sentiment, la moindre odeur, jusqu'à se souvenir du gout métallique du sang de chacune de ses victimes. Alors, plutôt que de faire face au Légat, elle se dissimula dans l'ombre, faisant taire ce cosmos que pourtant, elle aimait tant faire exploser. Il la rendait puissante et l'écaille n'avait fait qu'accentuer cette sensation de pouvoir.

Alors, ses iris d'améthyste observèrent l'invité imprévu, ne le lâchant guère du regard. Sans réellement savoir pourquoi, le Légat lui inspirait le respect, une certaine confiance, aussi minime soit-elle. Il restait un homme ... Elle devait se méfier de lui, ne pas lever ses barrières devant lui. Sa voix retentit dans la pièce, dévoilant le calme de celui-ci. Tihana hésita quelques instants, sortant de l'ombre, se postant derrière lui.

"Que me vaut le "plaisir" de ta visite ?"

Tihana ne pouvait guère réellement parler de plaisir, mais celle-ci n'était point dénuée de politesse. Elle attendit patiemment qu'il réponde à sa question, c'était la seule réponse qu'elle attendait de lui pour l'instant.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Mer 26 Oct - 8:22
Froid

Il capta le mouvement mais ne fit rien, se contentant au mieux d'un léger rictus satisfait d'avoir su deviner sa présence. Pourtant ils ne se connaissaient pas, s'étaient à peine croisés. Inutile d'être brusque ou fantasque, là n'était pas la personnalité de la Voix de Poséidon. Il attendit qu'elle élève la voix, s'adresse à lui directement pour daigner se retourner vers elle, sans lâcher pour autant son sourire franc et chaleureux, à l'image de son aura naturelle. Elle lui offrit alors une réponse courte et légèrement froide. Presque plate à dire vrai. Cinead se souvint alors l'impression qu'il eut lorsque Calista lui avait présenté son amie, à l'instant où l'écaille des Lyumnades avait décidé de venir lier son destin à celui de cette jeune enfant. le Purificateur avait senti une forte impression de rejet, un défaut d’appartenance émanant de cette fille. De la confiance en elle absente en un sens, bien que pourtant et il l'apprendrait, elle ne se fiait qu'à elle même. Avait su survivre seule... Oh non, le Légat ne pouvait deviner la dualité de cette Atlante et pourtant, même affaibli lors de leur rencontre, à l'instant où elle fut recouverte d'Orichalque, ses émotions lui étaient parvenues. Solitude... Alors sans réfléchir, il avait décidé de l'accueillir, instinctivement, comme les Lyumnades avaient décidé de le faire.

    - Oh, tu es là. Bonjour à toi... Tihana, Générale des Lyumnades. C'est bien cela n'est-ce pas ? Et bien je devais venir te voir avant mais j'ai été retenu par bien des choses. Notre dernière rencontre fut bien courte, j'en suis désolé, mais la Purification d'une écaille demande énormément d'énergie... Mais c'est en voyant des scènes comme celle qui s'est produite à ton arrivée que je comprends réellement l'importance de mon rôle. Tu permets ?


Tout en parlant, toujours plein de conviction, il avait désigné une chaise pour montrer qu'il désirait se mettre un peu souffler. S'asseoir simplement, une question rhétorique à dire vrai puisque déjà il avait tiré l'objet pour venir se poser dessus, penché en avant les coudes appuyés sur ses genoux et les mains croisées, appuyée contre son menton. Il observait un instant la jeune fille alors avant de parcourir rapidement les lieux. Il finit par revenir trouver les prunelles légèrement vides de sa générale.

    - Je suis donc ici pour te parler, découvrir qui tu es et répondre à tes questions. Tu as l'air bien jeune et pourtant te voilà affublée d'une écaille, d'un titre, d'une propriété et de devoirs envers notre Dieu. J'imagine que tout cela doit être bien complexe pour toi, tu n'as pas l'air d'avoir suivi une classe militaire n'est-ce pas ?


Difficile pour le Légat de donner un age à cette jeune femme, mais il était sûr qu'il se trompait, la voyait bien plus jeune qu'elle ne l'était. Une enfant à ses yeux, comme il l'avait appelée lors de leur rencontre. Les gardes lui avaient rapporté qu'elle n'était presque pas sortie de son Pilier depuis lors, alors le Légat émettait des hypothèses... Elle avait été lâchée là sans réellement savoir quoi faire, comment agir. Et cela sans prendre en compte son passé et son être, simplement. Alors, le Berger était venu, armé de sa torche pour lui montrer le chemin. Nul doute qu'elle ignorait tout de sa fonction, de ce que son écaille impliquait.. Son histoire et son rôle en Atlantis et en dehors. Seulement il fallait y aller en douceur, lui faire découvrir cela pas après pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Mer 26 Oct - 19:16
Cette fois, Tihana fut incapable de déceler les pensées du Légat, son esprit était l'un des plus fort qu'elle avait rencontré jusqu'à maintenant. Tenter de lire en lui semblait inutile, aussi, la jeune atlante ne se donna guère cette peine, préférant sortir de l'ombre avec de le questionner d'une façon plutôt directe. Elle ne perdit pas de temps en courbette, à vrai dire, l'idée ne lui avait même pas effleuré l'esprit, car pour elle, le respect se démontrait autrement que par de telles futilités. Lorsque le représentant du Seigneur des Mers et Océans se retourna, Tiha ne put que constater ce même sourire chaleureux qu'il arborait lors de leur première rencontre. Sa mine plus reposée ne lui échappa pas non plus.

Ainsi, tout comme elle n'avait pas oublié l'identité de celui qui le faisait face, celui-ci se souvenait de son prénom. Un simple mouvement de tête approbateur pour le lui confirmer et elle continua à le fixer de ses pupilles d'améthyste. Elle se méfiait, encore et toujours, mais devait tout de même admettre que cet homme lui inspirait un quelconque respect. La jeune Générale considéra les paroles suivantes comme de simples banalités, peut-être pour combler un silence gênant qui aurait pu s'installer entre eux ? La brune n'était guère très douée dans les conventions sociales, jusqu'à omettre le vouvoiement envers son supérieur hiérarchiques.

"Oui, vas-y ... Cinead ..."

Ses mots avaient été inutiles, puisque Cinead s'était déjà permis de s'asseoir sans réelle autorisation. Si cela l'avait agacée ? Pas le moins du monde, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi demander le droit de réaliser un acte si basique que de s'asseoir. La jeune Marina avait encore tellement de choses à apprendre, tant sur le comportement humain que sur l'implication de cette écaille qui était venue à elle. D'ailleurs, le sujet fut mis sur la table. Parfait, c'était exactement ce qu'elle attendait de lui.

Découvrir qui elle était ? Elle ne le savait vraiment elle-même ...

L'homme roux avait les mots justes pourtant, illustrant à la perfection le ressenti de Tihana. Elle ignorait quel était son rôle, quel était son devoir, mais surtout, pourquoi cette écaille l'avait choisie elle, qui plus est juste après sa purification. Sa dernière question lui parut étrange et elle se permit d'y réfléchir un instant, fronçant légèrement les sourcils. Durant le discours du Légat, Tiha n'avait pas bougé d'un poil, son regard vide fixé sur son interlocuteur. Alors, au bout de plusieurs secondes, elle hocha négativement de la tête.

Pouvait-elle se permettre de le questionner ? Réellement ?

Sans détacher ses iris du frère de son amie, elle vint s'asseoir sur une chaise située au côté opposé de la table. Garder une certaine distance était important. Après quelques minutes de silence, la jeune atlante se décida enfin à parler, persuadée que son interlocuteur la trouverait des plus étranges dans son comportement. Calista lui avait-elle conté son histoire ?

"Pourquoi est-elle venue à moi ? Pourquoi moi ? Je ne suis pas une bienfaitrice ... Je ne suis pas comme Calista ou ... Nereus ... Je ne souhaite le bien de personne. Alors pourquoi me confier un rôle si important ?"

Un mot martelait sa tête, mot qu'elle seule pouvait entendre. "Monstre ...". Alors, en toute honnêteté, la Générale lui exposa le fond de sa pensée.

"Je n'en suis pas digne."

Inutile de se voiler la face ou de mentir, Tihana n'avait point ce souhait de protection du peuple. Certes, elle ne leur ferait pas de tords, mais de là à les protéger ... Clairement, elle était différente de tous ces porteurs, elle n'avait pas l'ambition et le calme de Nereus, elle n'avait pas le coeur d'or de Calista. Et elle n'était pas non plus comme cet homme assis en face d'elle.

Au moins pouvait-on lui reconnaitre sa sincérité, un point d'honneur chez Tihana lorsqu'elle avait quelque chose à exprimer à part bien sûr si elle avait dans l'idée de berner son vis à vis.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Mar 8 Nov - 20:16
Blanc

Un silence. Elle s'était installée face à lui, en le fixant du regard sans discontinuer. Et alors commença un long moment sans mots, aucun. Presque gênant à dire vrai, seulement le Cinabre avait l'habitude de vivre sans réponse, alors il attendait, captait un trouble qu'il souhaitait apaiser au moins un peu si cela pouvait l'aider. Alors il attendrait qu'elle prenne la parole, réponde à ses tentatives de nouer un contact. Il fixait ses prunelles, elle faisait de même avec lui. Il aurait pu continuer encore de longues minutes, aurait décelé le moindre geste, le moindre signe... Mais elle ne semblait pas de ce genre. Et pourtant, elle lui adressa la parole. Il soupira un peu, soulagé qu'elle ouvre la bouche pour lui parler tout de même.

    - Pourquoi... Beaucoup d'éveillés se posent cette question. Il peut y avoir énormément de raisons tu sais ? D'autant que je ne te connais. Je n'ai que ce que ton âme me fait ressentir. Et ce que ton écaille a pu me dire...


Il libéra ses doigts alors pour poser ses mains sur la table, tournant le regard autour de lui. La pièce était sobrement décorée, voir pas du tout. Peut être n'avait-elle rien fait, ou alors qu'elle avait tout enlevé. Dans les deux cas cela révélait la même chose que ses mots. Que ce que son écaille émettait. La couleur de son âme...

    - Il faut comprendre une chose avant tout Tihana. Je sais que tu es d'ici, une Atlante. Tu as connu cette cité, des années en arrière j'en suis sûr. Tu as du voir la différence. Le marbre est plus blanc, le ciel est plus bleu, l'ondée est plus douce, le soleil est plus agréable. L'atmosphère d'Atlantis a changé, elle répond à son créateur. Le retour de Poséidon vient redéfinir les choses. Dans ton sang, dans ton âme aussi, il y a quelque chose de puissant qui a appelé cette écaille. Générale des Lyumnades... Un rôle qui ne nécessite pas d'être une "bienfaitrice" comme tu peux le dire... Je suis sûr d'une chose : Tu as une âme puissante et colorée, mais elle semble bien sombre, tâchée. Les Lyumnades ont du le sentir aussi, et y ont répondu en t'offrant quelque chose.


Il pouvait y avoir tellement de chose. Le sang. La destinée. La volonté Divine. Un caprice. Une erreur... Tihana ne souhaitait le bien de personne. Une phrase forte s'il en était, qui reflétait ce regard vide. Âme troublée, elle vibrait par moments. Fort à parier que le Monde était à l'origine de cela. Mais il ne pouvait en être sûr. Il lui fallait déjà comprendre la raison de sa présence ici, pourquoi l'écaille avait choisi de lui confier à elle cette tâche importante que de protéger le Pilier... Seulement, là n'était pas son seul rôle.

    - Tu ne souhaites le bien de personne... Mais souhaites-tu leur mal ? Leur faire du mal ? Ce n'est pas une accusation rassure-toi, je suis ici pour comprendre et non juger. Je Polyphème, le Berger, mon rôle à moi est de vous guider, tous. Et tu dois comprendre quel est le tiens.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Dim 20 Nov - 11:50
Tihana comprenait maintenant le sentiment qu'elle avait décelé en Nereus quant à son statut de Général, car elle-même était emprunte du même doute depuis que l'écaille des Lyumnades avait recouvert son corps. Comment une ancienne esclave, ancien objet de plaisir de ses bourreaux, une meurtrière de sang froid, avait pu être choisie comme protectrice d'une cité ? Cette cité que la folie l'avait forcée à quitter de nombreuses années auparavant ? Cette folie qui l'avait éloignée de sa famille, rongée par la paranoïa qui envahissait son esprit, le torturant, le rendant souffrant.

La Nymphe avait cette sensation qu'elle se devait d'être honnête envers Cinead, lui qui, pour elle, avait été le catalyseur pour l'obtention de son statut de Générale. Calme, inexpressive, la jeune martyre le fixait attendant une réponse de celui-ci qu'elle devinerait des plus sincères. Son aura respirait le côté chaleureux du Légat, sa sagesse. Ses iris d'améthyste furent rapidement emplis d'interrogations aux dires du jeune homme. Lui aussi pouvait lire l'âme des gens ? Elle voulut le questionner sur ce que son écaille avait pu lui souffler, mais pourtant, elle se tut, s'enfermant dans un silence trop habituel pour elle.

La jeune atlante cligna des yeux, gardant ceux-ci fixé sur cette personne qui lui faisait face tandis qu'il semblait prendre connaissance des lieux. Lieux vides, impersonnels, semblable à son hôte. La jeune femme écouta attentivement les mots du représentant de l'Empereur, les appréhendant un à un. Il en devinait beaucoup sur sa vie passée, sur son âme. Etait-ce dû à son aura à la fois vide et pourtant tumultueuse ou s'était-il entretenu avec Calista avec qui Tihana avait partagé quelques moments de sa vie ?

Le rôle des Lyumnades ne nécessitait point d'être une bienfaitrice. Ces paroles la touchèrent plus que les autres. Ainsi, Poséidon avait-il besoin de personnes comme ... Elle ? Cinead avait les bons mots, pesant chaque parole qui avait un impact sur l'esprit de celle qu'il pouvait considérer comme une enfant. Certes, en effet, elle ne souhaitait le bien de personne, mais en souhaitait-elle le mal ? La Générale des Lyumnades baissa les yeux, laissant de nouveau flotter un silence trop encombrant.

"Je ne leur veux aucun mal. En tout cas, pas à tous." La belle s'interrompit un instant, peu sûre de ce qu'elle pouvait révéler et d'un regard déterminé, elle finit par croiser le regard de l'homme face à elle, ses pupilles s'allumant d'une lueur indescriptible. "Je veux simplement débarrasser ce monde de certaines ordures. Certains êtres ne méritent aucunement de vivre, leur destin est d'agoniser dans les pires souffrances, de subir ce qu'ils ont pu faire subir aux autres. Je veux radier la cruauté des Hommes à la surface."

La dualité de la jeune martyre faisait son oeuvre, elle qui passait d'une enfant effrayée à une jeune femme déterminée. La vengeance l'animait, ne s'étendant pas qu'à ses propres bourreaux, mais également à ceux des autres. En quelque sorte, elle souhaitait éviter que d'autres ne vivent ce qu'elle avait pu vivre. Une intention noble se dissimulerait-elle derrière ce plaisir de tuer ?

"Quel est donc mon rôle ? Qu'attend l'Empereur de moi, en tant que porteuse de l'écaille des Lyumnades ? S'il m'ordonne d'ôter la vie d'autrui, je ne reculerais devant rien. La vision et l'odeur du sang ne me font pas peur, au contraire, le liquide de vie offre de nombreuses saveurs si différentes les unes des autres. Dis moi donc à quoi je suis destinée ?" Un sourire mystérieux se dessina sur son visage juvénile. "Est-ce bien prudent d'engager un monstre dans vos rangs ?"




Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Ven 9 Déc - 22:06
Monde

Le Légat semblait avoir visé juste, et avait su délier la langue de la jeune Atlante qui se trouvait plus ouverte à la conversation, dévoilant sans aucun artifice ses intentions premières. Les plus basiques. Afficher un sourire satisfait ? Oh il aurait pu le faire mais ce n'était pas réellement le moment. Les sujets abordés n'étaient, certes, pas graves, mais nécessitaient un minimum de sérieux. Elle évoquait là une pensée étrangement proche de celle du Légat à dire vrai, bien qu'un poil plus extrême. Le monde extérieur... La cruauté des Hommes. Oh oui, les Atlas connaissaient cela, aussi bien Cinead que chacune de ses sœurs d'une manière différente. Après tout, n'était-ce pas là la volonté du Dieu des Mers et Océans ? Éradiquer de la surface tout ceux qui ne méritaient pas de vivre ?

Le Purificateur était alors curieux, chercher à comprendre comment un tel raisonnement avait pu venir à cette jeune fille. Pourtant il ne la questionnerait en rien, ses ressentiments étaient palpables ; Inutile de les exacerber donc. Le Légat recula sa chaise alors, lentement, pour se relever sans cesser de regarder Tihana. Il était tant de répondre à ses questions.

    - Monstre ? Tu n'es pas un monstre Tihana. Tu as déjà pris des vies de ce que je semble comprendre par tes paroles... A la surface ? Hum. Tu n'as réellement pas l'air motivée par... de mauvaises choses. Je vais t'avouer une chose, que personne ne sait. Je n'ai... jamais pris une vie. Nous sommes tous différents. Un jour viendra où j'y serais certainement obligé en me dressant devant ceux qui veulent du mal aux miens. A ma Cité. Ceux du monde extérieur, oui. Nous avons tous un rôle à jouer... Ton écaille, elle t'as choisi pour ce fait Tihana. Les Lyumnades : l'espion, le bourreau de notre Dieu. Suis-moi veux-tu ?


Il l’invitait alors à suivre son pas alors qu'il se dirigeait dans le fond du Pilier, cherchant une porte menant à un sous-sol, petite pièce d’entrepôt pour certaines denrées. Une fois arrivé, devant un mur vide de toute étagère ou meuble, le Légat leva la main pour la poser sur ce dernier avant de lever lentement son Cosmos. Le mur semblait y répondre et se mit alors à reculer, formant un petit couloir qui semblait courir au loin, se perdant dans la noirceur. Il se retourna alors, fixant les prunelles étrangement vides de la jeune Atlante... Étrange oui. Familier.

    - Voici un des secrets des Lyumnades que je vais te réveiller aujourd'hui, toi qui porte désormais cette écaille qui semble t'avoir choisie. La Zone de l'Antarctique et son Pilier dont tu as la charge ne sont que la... partie visible de ton rôle. Un endroit radieux où il fait bon vivre, où tout le monde semble bienheureux et épanoui, verdoyant, agréable. J'aime côtoyer ses jardins parfois, ses théâtres... Ce couloir que tu vois là mène à de nombreuses pièces, cachées, connues de peu de gens ici même, qui traversent toute ta Zone. Des salles pour y pratiquer... des expériences. Pour... faire ce que tu sembles faire aussi. Un monde dont tu es aujourd'hui la maîtresse absolue, où tu pourras évoluer sans crainte et y faire ce que le Seigneur attend de toi.


Il leva son index alors, allumant une certaine flamme dans son regard cinabre. Le Légat voulait connaître les limites de cette jeune fille... Après tout, bien qu'elle lui semblait honnête, il devait être sûr de sa valeur. De savoir jusqu'où elle pouvait aller.

    - Il n'y a qu'une seule chose : aucun Atlante. Aucun Atlante qui n'a pas été jugé auparavant. Car Atlantis est ma famille. Je... J'aimerai te poser une question d'ailleurs... Tu es une Atlante, mais de quelle famille viens-tu ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   Lun 12 Déc - 21:49
Elle n'était pas un monstre. Une personne de plus le pensait et le claironnait ouvertement. Les prunelles d'améthyste ne cessaient de fixer le Légat, comme si elle analysait la sincérité de ses mots par ses gestes et sa manière d'être. Il semblait être un homme de confiance, bien que Tihana n'aurait jamais cru le penser un jour. Depuis son retour en Atlantis, la jeune martyre avait cette impression d'avoir quelque peu changée, peut-être s'était-elle tout simplement ramollie en réalité ? La jeune femme faisait face à une âme pure, lui qui avouait qu'il ne s'était encore jamais sali les mains, lui pourtant représentant du Dieu des Mers et des Océans. Une enfant meurtrière face à un homme innocent.

La Générale des Lyumnades aurait souhaité lui rétorquer que le moment viendrait certainement, qu'une situation pouvait amener à prendre des vies sans réellement le vouloir. Mais quelque chose attira son attention. Ce rôle qui lui était confié. Espionne et bourreau. Des attributions parfaite pour celle qui appréciait les différentes saveurs du sang. La Nymphe ne détourna pas le regard, un sourire satisfait naissant sur ses lèvres à l'écoute de ces mots raisonnant si bien à ses oreilles. Et docilement, malgré un instant d'hésitation, la belle se leva à son tour, suivant son guide vers le fond du Pilier.

Tihana fronça légèrement les sourcils, s'interrogeant sur les raisons poussant Cinead à se rendre dans sa réserve personne. Mais elle se tut, l'observant ou plutôt, l'épiant, ne perdant aucun geste de sa part. Malgré sa surprise lorsque le mur commença à se mouvoir, révélant une entrée secrète, l'expression de la jeune martyre ne changea guère, toujours si impassible, si vide. Alors, une nouvelle fois, elle ouït silencieusement l'homme à la crinière de feu. Ainsi, elle apprit que la Zone de l'Antarctique n'était qu'une façade aux réelles activités de son Protecteur.

Dépassant le Légat, lentement, la Nymphe s'avança dans le couloir sombre, se posant devant une porte laissant entrevoir par quelques barreaux l'intérieur de la pièce. Alors, posant ses fines phalanges sur le métal froid, un sourire naquit de nouveau, sourire rythmée par l'impatience. D'une voix cristalline, elle souffla quelques mots tout en continuant de fixer un point vide à l'intérieur de la cellule. "Des expériences ... J'ai hâte de m'y essayer." Doucement, comme s'ils étaient précieux, ses doigts glissèrent sur les barreaux avant de s'en écarter. "Cet endroit m'inspire. Merci Légat."

Celui-ci levant son index, il attira l'attention de la Salamandre qui posa les pierres précieuses de son regard sur lui. Une condition, une limite à son "imagination", à ses "activités" : aucun Atlante. Tiha confirma cette condition d'un hochement de tête. Elle ne s'en prendrait donc à aucun des siens, sauf ordre contraire de sa Divinité. A l'entente des dernières paroles du Cinabre, la belle se figea, se crispant perceptiblement. Et pour la première fois, ses pupilles violines vinrent contempler le sol qui n'avait pourtant rien d'intéressant.

Sa famille. Son nom. Un sujet beaucoup trop délicat pour la jeune martyre.

"Qu'est ce qu'un nom ? Un nom ne signifie rien. Rien du tout." Relevant son regard, cette fois allumé d'une lueur étrange, mélange de nostalgie et d'angoisse, et ce durant quelques infimes secondes. Reprenant son expression impassible, elle ajouta quelques mots tranchants. "Je n'ai pas de famille. Aucune."

Mais pour la belle, ceci ne suffisait guère et à défaut de s'échapper, elle décida de se reporter sur un autre sujet. "Aucun Atlante, c'est compris." Puis sa tête tourna de nouveau vers l'intérieur de la pièce, réfléchissant quelque peu. "Des bourreaux. Il en faut. Jamais je n'aurais cru que j'en deviendrais un moi aussi. Mais ... Je serais différente ..."

Paroles pour elle-même qu'autrui ne pourrait comprendre sans connaitre son histoire.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
Contenu sponsorisé
Message Re: [Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mi-Août 550] Accueillir une âme troublée (Tihana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au bal avec sa cavalière (pv Claire Harrow)
» Summer F. Carrow, 17 ans, cherche maison/faction pouvant l'accueillir
» ✕ Règlement.
» Quand on se fait accueillir par une fille de dix ans... [PV Iron Ash Galak et Jack Lakebird]
» Adieu Corée ! Oooh ! Salut ~ Hum ? Je crains que je ne sache votre nom, beau pays qui consent à m'accueillir ! [Nikayo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Antarctique-
Sauter vers: