Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 12:47
L'âge de l'innocence, l'âge de l'insouciance. La jolie Elyn s'épanouissait au fil des ans, acquérant une complicité hors pair avec son père adoptif. Pour Teodor, la petite louve était devenue son trésor le plus précieux et le garde faisait tout ce qui était en son pouvoir pour la protéger. Aussi, à chacune de ses missions, cet homme empli de bonté et de gentillesse s'assurait que sa chère fille soit en sécurité, non loin de lui.

En ce jour de froid glacial, climat qui ne changerait sans doute jamais, peu importe la saison, une nouvelle mission se profilait pour le soldat et comme d'habitude, il y emmenait la petite brunette qu'il avait recueilli près de six ans auparavant. Son regard d'ambre et de dorure en restait toujours aussi fascinant qu'au premier jour où il l'avait aperçu, bien enveloppée parmi de chaudes fourrures, laissées délibérément parmi les loups. Bien que prédateurs, la meute ne lui avait fait aucun mal, ni à l'enfant, ni à ce père qui s'était fait la promesse de l'aimer et la protéger comme si elle était de son propre sang.

Et il tenait sa parole, il la tiendrait toujours, aussi longtemps que la vie le lui permettrait.

Teodor emmena la petite fille directement dans la maison du Jarl du village, il savait qu'elle y serait en sécurité. Quelque peu attristé de la laisser seule, comme d'habitude, il ne put s'empêcher de la serrer affectueusement dans ses bras et lui rappeler ses recommandations.

"Je te demande d'être sage, d'accord ? Je ferais au plus vite pour te revenir."

Et la petite Elyn acquiesca d'un signe de tête, réclamant de ses prunelles d'innocence une dernière étreinte avant de laisser partir son cher père. Sage, elle l'était, la petite louve était perçus comme une fillette plus qu'adorable aux yeux de tous. Mais comme tous les enfants pris d'insouciance, elle n'en gardait pas moins une part de malice, mais également, la future étoile d'Epsilon portait une intrigue particulièrement inhabituelle sur les loups.

Son père lui avait promis qu'un jour, la fillette serait assez mûre pour partir à leur recherche. Il était hors de question pour lui de la laisser en proie aux dangers des bois. Bien trop jeune, bien trop fragile, bien trop naïve. Mais Elyn, gardait à l'esprit cette histoire qui était la sienne : la fille aux loups. Alors, debout, un peu mal à l'aise, la jeune asgardienne observa son père adoptif partir, le coeur serré.

Prise de timidité, elle se recula, s'adossant à un mur avant de se laisser glisser au sol, observant avec curiosité la maison dans laquelle elle allait passer plusieurs heures, voire plusieurs jours.




#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 14:10


Bien avant l'aube, une petite ombre blanche se glissa hors de ses draps pour marcher dans la chambrée où dormait toute sa famille. Sous ses pieds, le bois ne craqua même pas tant elle avait l'habitude de ses soupirs grinçants. Ici et là, des endroits que le bout de ses orteils pouvait effleurer sans risque, se soustrayant aux bras de la gardienne du sommeil afin de sortir, toute vêtue de sa chemise, dans la vaste salle commune. Où dormait son père, encore attablé, parmi le reste de son festin et des verres en étain vidés de leur contenu. Celui-ci ronflait si fort qu'il effrayait les chiens et les chats venus chercher leur part, gênait même parfois les quelques quidams affalés sur les tables ou leur chaise. Un spectacle dont avait l'habitude la petite Sunilda, qui, étouffant un rire derrière sa main, alla jusqu'au grand feu trônant là, au milieu de la pièce.

La danse des flammes était toujours aussi hypnotique pour la jeune fille. Longuement elle se perdit dans sa contemplation, devinant des formes dans le feu, des mouvements de l'invisible. Entre rêve et réalité, ses yeux se voilèrent et elle bascula en avant.

« Sunilda ! »

Une main l'arrêta au tout dernier moment, l'attrapant par le col pour la reculer vivement. Les bras de son père se refermèrent sur elle, et l'enfant papillonna des paupières, comme si elle venait d'être tirée d'un songe. Elle le regarda sa comprendre, ses yeux finissant par tomber dans ceux de son paternel. Sunilda put y lire peur et inquiétude et très vite, elle hocha tristement de la tête.

« Je me suis encore perdue papa, désolée. » le Jarl chassa sa sombre mine pour lui offrir un immense sourire. « Ce n'est rien ma fille, ce n'est rien, tout va bien. Mais qu'est-ce que je t'ai déjà dis ? Tu dois rester dans ton lit ! »

Sa fille unique dodelina de la tête.

« Et toi dans le tien, mon papa chéri. Tu sais bien que maman n'aime pas ça. »


L'oeil un peu torve du vaillant guerrier nordique se ternit quelque peu à l'entendre mentionner ainsi sa défunte mère. Non qu'il s'en formalisait beaucoup, ou s'en effrayait, eux, avaient des croyances bien étranges et le fait que sa petite puisse voir les esprits ne l'étonnait plus. Le sorcier avait été plutôt clair à son sujet.

« Allons donc nous recoucher. »

Le lendemain, la fillette s'échappait une nouvelle fois, parvenant à tromper la vigilance de ses nombreux frère. Tapie dans les ténèbres, respirant à peine, Sunilda finit par se rendre compte d'une présence à ses côtés. Ou peut-être l'avait-elle déjà remarqué ? Car, de sa voix fluette, elle lui murmura :

« Chut, ne bouge pas, ils vont nous voir… »
quatre silhouette scandant son nom passèrent comme des flèches sans s'arrêter. Sunilda rit, se tourna vers la petite fille qui devait être un petit peu plus jeune qu'elle. « Je ne t'ai jamais vue ici avant… comment tu t'appelles petite louve ? Moi c'est Sunilda ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 14:53
La petite louve se sentait seule, sa réserve l'empêchant néanmoins de se promener dans cette habitation inconnue. Elle était bien élevée, posée, mais parfois la curiosité prenait le pas sur tout le reste. Pour l'instant, elle restait là, assise à même le sol, ses pupilles d'ambre fixées sur l'antre brûlante de la cheminée. Pensive, Elyn attendrait sagement le retour de son cher père, comme il le lui avait demandé. Les écarts de conduite n'étaient point dans le caractère de la fillette, tout ce qu'elle faisait était mûrement réfléchi, même si parfois l'insouciance restait de mise.

De longues minutes passèrent, ou peut-être des heures, l'enfant-louve s'était assoupie, là contre ce mur inconfortable, son visage de porcelaine caché dans ses genoux qu'elle tenait entourés de ses frêles membres. Comme à l'accoutumé, ses songes mettaient en scène plusieurs loups qui l'encerclaient sans aucune lueur d'hostilité dans leurs pupilles lunaires. Un effleurement la fit légèrement sursauter, la réveillant par là même. Alors qu'elle relevait la tête tout en se frottant les yeux, son regard se portant sur l'inconnue, une enfant à la chevelure sombre qui s'adressa à elle d'une voix fluette. Encore un peu groggy, Elyn acquiesça silencieusement de la tête sans réellement savoir à qui la petite fille faisait mention.

L'asgardienne se tut, obéissante à cette fillette semblant légèrement plus âgée qu'elle, alors qu'elle comprit la raison de sa requête. Quatre garçons passèrent devant elles sans les voir, prononçant plusieurs fois le même prénom, sans doute celui de sa petite voisine. Se relevant doucement, souriant timidement, ses iris s'allumèrent d'une lueur de malice lorsque la dénommée Sunilda l'appela par son surnom favori : petite louve. Et de sa voix cristalline, elle lui répondit.

"Moi c'est Elyn. Père m'a laissée ici pour que je sois en sécurité pendant sa mission. Il n'a pas voulu me dire ce qu'il devait faire ..."

Elle cligna doucement des paupières tout en contemplant avec intrigue la petite fille. Songeuse, la jeune louve tenta de se souvenir de son rêve amorcé trop tôt. Les paroles de Sunilda n'étaient-elles que coïncidence ? Certainement. Mais dans tous les cas, elle avait réussi à capter son attention de la plus sûre des façons.

"Petite louve ... Père me surnomme comme ça parfois ... Toi aussi tu aimes les loups ?"

Les loups étaient souvent source de peur et d'angoisse, rares étaient donc les humains voulant les approcher, mais Elyn n'était pas de ceux-là, bien au contraire. Ils avaient veillé sur elle avant que Teodor ne la trouve et elle était persuadée d'avoir un quelconque lien avec ces bêtes. Curieux pour une enfant de son âge, mais pourtant vrai.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 16:17


« Oh, je vois. Mais ne t'en fais pas, les papas reviennent toujours ! » clama t-elle avec assurance, certaine de ce fait-ci. Il suffisait de voir son père pour comprendre ce qu'elle sous-entendait. Il fallait bien avouer que le Jarl était une force de la nature, du haut de ses deux mètres dix, de sa forte carrure qui rappelait celle d'un ours. « Je sais. »

Fit-elle le plus naturellement du monde. Oui, la petite l'avait « lu » dans son esprit alors qu'elle vacillait entre leur monde et celui des rêves. Face à sa question, Sunilda réfléchit quelques secondes, à peine.

« Oui ! Beaucoup. Ce sont des animaux incompris tu sais ? Mais je les aime, moi. J'ai pu en voir de temps en temps avec le vieux sorcier, quand on sortait en forêt. »


C'était la vérité, l'Aveugle lui avait souvent parlé des contes aux sujets des loups, de la peur qu'ils inspiraient le plus souvent. La menace nocturne, l'ombre dans la nuit. Peut-être était-ce de l'insouciance mais la jeune fille n'était nullement apeurée. À dire vrai, elle ne craignait rien. Ou presque rien.

« Sunilda ! » La petite princesse du Jarl se redressa d'un bond leste. « Zut mes frères m'ont repérés ! Vite, suis-moi ! »

Ni une ni deux, Sun' attrapa la main d'Elyn pour l'emporter dans son sillage, se faufilant sous une table pour échapper à leurs poursuivants qui vociféraient après leur sœur. Tout ça parce qu'elle n'était toujours pas habillée convenablement ! Quelques poules laissées en liberté dans la grande maison du Jarl furent effrayées et elles, sous une pluie de plumes, finirent par trouver un trou dans la bâtisse. Une fois dehors, riant de plus belle, la brune tournoya sur elle-même, foulant la neige de ses pieds nus. Elle ne semblait pas affectée par la froideur environnante, bien au contraire. Ses pieds dansaient dans la poudreuse. Et elle se stoppa tout à coup.

« Tu veux aller les voir ? Les loups. »

Non loin, quelques éclats de voix se firent entendre. Ses frères, qui n'allaient pas tarder à revenir à la charge.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 17:22
Les papas reviennent toujours ... Paroles qui eurent pour mérite de mettre du baume au coeur d'Elyn. A défaut de connaître ses géniteurs, la petite louve avait son père adoptif, la personne la plus chère à ses yeux, certainement la seule personne sur qui elle pouvait compter. Alors, d'un ton simple et innocent, elle répondit fièrement à la fillette. "Mon papa, c'est le plus fort !" Si pure, si innocente, mais pourtant si peu objective.

La petite asgardienne s'étonna du fait que Sunilda ne connaisse le surnom qu'on lui donnait depuis de nombreuses années, mais le sujet s'embrayant sur les loups eux-mêmes, l'enfant-louve ne put s'empêchait de se concentrer uniquement sur celui-ci. Certainement y reviendrait-elle plus tard. L'entendre lui confirmer qu'elle aimait les loups faisait d'elle une amie pour la vie pour la petite Elyn, dont le sourire s'élargissait en conséquence avant de rester bouche bée suite à la révélation de sa nouvelle amie.

"Wow, tu en as déjà vus ! La chance !"

A l'entente du prénom de la fille de Jarl, la future étoile d'Epsilon tourna brièvement la tête. "Oh oh ..." Mais elle n'eut guère le temps de réagir de son propre chef, puisque la petite main de Sunilda se referma à cet instant sur la sienne, se laissant emportée sous une table, posant son autre main sur sa bouche pour étouffer le petit rire qu'elle laissa échapper malgré elle. De bon coeur, la petite brune suivit son acolyte dans ce trou menant à l'extérieur. Il n'y avait rien de mal à jouer un peu dehors si ?

Alors que la petite Elyn restait timidement en retrait, la joie environnante sur son visage, elle regardait la petite fille danser gracieusement sous les flocons. Ce qu'elle la trouvait jolie ! Voir les loups. Le rêve éveillé. Malgré tout, elle resta hésitante.

"Je sais pas ... Père m'a dit d'être sage ..."


L'envie se lisait pourtant sur son visage juvénile, un dilemme se présentait à la jeune fille. Mais les loups étaient gentils avec elle, il ne lui arriverait rien si elle les croisait n'est-ce pas ? Entendre les voix des poursuivants de Sunilda la fit réagir rapidement. A son tour, elle rejoignit son amie, lui prenant la main pour l'entrainer un peu plus loin, riant aux éclats par ce petit jeu de course poursuite. "Viens ! Dépêches-toi Sun !"

A l'inverse de la fille de Jarl, la louve portait de petites bottes et une cape de fourrure la protégeant du froid. Tournant à un coin de rue, se plaquant contre la paroi froide des pierres, elle prit le temps de reprendre son souffle.

"Oui, je veux les voir ! Je veux les voir s'il te plait !" Puis elle se stoppa, pointant les pieds nus de la petite fille. "Mais tu vas avoir froid comme ça ..."



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 18:04


Être sage, c'était ce qu'elle entendait souvent de la bouche de ses frères ou de son père. Sous prétexte qu'elle était la plus petite et la seule fille de leur fratrie, cela faisait d'elle une pauvre petite chose sans défense. Mais, et ce malgré sa petite constitution, ils étaient forcés de constater que Sunilda avait développé d'autres atouts. Comme celui de la course, et du jeu de cache-cache. Se faufiler, s'échapper pour finalement frapper au moment le plus opportun, c'était là des qualités que son père, le Jarl avait travaillé avec elle. Sous sa chemise, la fillette tenait caché son bien le plus précieux, cadeau offert il y a peu par son paternel adoré. Un coutelas aiguisé à la perfection, selon la tradition.

Oh, ce serait un trésor qu'elle chérirait jusqu'à sa mort. Et au-delà.

Elles filèrent rapidement, rieuses et complices dans leurs projets de bêtises. L'âge de l'innocence. Inconscientes du danger qui pourrait bien les guetter, oscillant entre naïveté et curiosité. Mais pourquoi écouter les adultes ? Ils n'entendaient rien à leur univers, se heurtant à leur propre oubli. Mais enfin, n'avaient-ils pas été des enfants ? À l'inverse d'Elyn, Sunilda n'était pas essoufflée, au contraire, elle s'agitait dans tous les sens, rendue impatiente par l'attrait de l'aventure qui se profilait. Ses yeux suivirent le doigt de son amie. Sa tête se pencha sur le côté.

« Tu as sans doute raison, vient, je vais emprunter des vêtements au vieux sorcier, j'en laisse souvent là-bas. Enfin, c'est lui qui me les garde de côté. » à croire qu'elle avait l'habitude de courir ainsi dans la neige. « Il ne doit pas être encore réveillé à cette heure, viens, suis-moi ! »

Ni une, ni deux les voilà reparties ensemble vers une maisonnée un peu bancale nichée tout en haut de la colline, loin de toutes les autres. L'Aveugle était un ermite et il coulait une retraite le plus souvent paisible, sauf quand une jeune fille de Jarl venait quérir de nouvelles histoires, ou des leçons sur l'Autre-Monde.

La porte de la demeure délabrée grinça sur ses gonds, faisant froncer les sourcils de Sunilda, agacée par ses gestes gauches. Or, elle devait bien se l'avouer, ses doigts commençaient à être gourds et froids. Comme une petite souris, la petite se glissa dans le noir, retenant sa respiration. Dans les ténèbres, une masse informe s'agitait quelque peu, secouant tout un tas de bric à brac suspendu au plafond avec le grand bâton qu'il tenait. Un rayon de lumière choisit cet instant pour tomber sur lui, révélant un visage constellé de rides, rendu hideux par les quelques incantations récitées lors de sa cérémonie d'accomplissement. Là où on l'avait énuclée. Sa bouche s'ouvrit, dévoilant des dents noircies. Sunilda s'immobilisa, tendue, craignant qu'il ne se réveille.

Le sorcier se retourna et elle, se jeta sur la pile de vêtements.

« Piouuuu ! C'était moins une ! »

Elle brandit sa trouvaille et la paire de bottes bordées de fourrure qu'elle s'empressa de mettre. Bien au chaud, emmitouflée dans une petite cape brune elle aussi surmontée de poils de bêtes, Sunilda était fin prête.

« J'ai pris ça, aussi ! » elle lui montra un petit sac dans lequel elle avait réunit tout un tas de victuailles. « Même un petit bout de viande séchée pour les attirer ! »

Continua t-elle, triomphalement en levant fièrement le menton.

« Allons-y ! »

La forêt, sombre et inquiétante, était toute proche et visible de là où elles se tenaient.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 31 Oct - 21:33
"Un sorcier ? Tu connais un sorcier ? ... Attends ... Ca existe vraiment les sorciers ?"

Innocence, insouciance, naïveté, telle était l'enfance. Ebahie, la petite louve suivit tout de même Sunilda dans une nouvelle course rapide, réfléchissant à ce qu'un sorcier avait réellement le pouvoir de faire. Elyn n'en croyait pas réellement ses oreilles, mais si son amie le disait, c'était probablement vraie, pourquoi lui mentirait-elle ? Trottinant derrière la jolie fillette, l'asgardienne escalada la colline, se stoppant un instant pour contempler cette étrange demeure qui s'offrait à leur vue. Alors que Sun la distançait, la gamine accourut derrière, murmurant à son intention.

"Hey ! Attends-moi !"

Dans son élan, elle manqua de percuter son amie, mais parvint à contrôler son arrêt alors que celle-ci poussait la porte grinçante, arrachant une légère grimace à la petite fille aux loups. Rien qu'en repensant à la qualification du propriétaire de la maisonnette, la belle à la crinière d'ébène frissonna. Loin d'être trouillarde, elle était ... impressionnée. Ou peut-être légèrement apeurée, mais elle ne l'avouerait guère. Car Elyn voulait ressembler à son père, être courageuse. Et elle le serait ... A cet âge, ce type d'expédition pouvait paraître aventureuse, et peut-être l'était-elle réellement ? Qui sait ? La petite louve ne connaissait point ce sorcier !

Telle une ombre, la fillette au regard d'ambre suivit son ainée, veillant à rester la plus silencieuse possible, la plus discrète. A la vue de ce sinistre visage, Elyn eut un léger mouvement de recul, se cognant la tête à un coin de meuble. Etouffant un petit "Aïe !", elle plaqua ses mains contre sa bouche, lançant un regard désolé à Sun pour le bruit qu'elle venait de faire, tentant d'ignorer la douleur dardant son crâne. Massant doucement sa tête, elle sourit lorsque son aîné brandit son trésor alors que toutes deux trouvèrent le chemin de la sortie sans encombre. Le coeur de la petite louve battait à tout rompre, l'adrénaline n'était pourtant guère assez présente pour l'empêcher de souffrir de cette bosse qui ne tarderait pas à émerger de son cuir chevelu.

En voyant le morceau de viande séchée , la belle réfléchit un instant, prenant une mine presque savante. "Hmmm ... Tu penses qu'il mange des trucs séchés toi ? Ils préfèrent peut-être la viande dégoulinante de sang ..." A cette pensée, elle grimaça de dégoût. "Beurk ... Non en fait, je suis sûre que ça ira ..."

Elyn contempla d'un œil curieux la sombre forêt qui s'exposait à elle non loin. Cette vision la fit hésiter, elle n'était qu'une enfant après tout, elle ne pouvait évincer toute angoisse. Mais en voyant le visage joyeux de Sunilda, l'asgardienne comprit qu'elle ne craignait rien.

"Oui ! En avant !"

Elle s'avança prudemment vers la lisière de la forêt en compagnie de son amie, s'enfonçant quelque peu dans les bois denses. Un croassement se fit entendre, faisant sursauter la petite fille qui se mit immédiatement sur ses gardes. Lorsqu'elle se rendit compte qu'il ne s'agissait que d'un petit corbeau, la fillette rougit de honte, avant de porter une main à sa nuque. "Ah ah, je n'ai pas eu peur ... J'ai juste été ... surprise !" Portant un regard peu rassuré à la fille de Jarl, elle minauda quelques mots. "Dis Sun ... Il y a beaucoup de bêtes dans la forêt à part les loups ?"



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Mar 1 Nov - 10:39


Sunilda, quand Elyn sursauta à cause du noir corvidé qui chantait en quittant sa branche, ne put s'empêcher de rire. Nulle moquerie, mais elle s'empressa de lui dire pour chasser les doutes qu'elle pourrait avoir :

« Ils sont connus pour être des petits farceurs ! Tu savais que les corbeaux étaient les seuls, je crois, à faire des blagues aux autres animaux ? Par exemple, ils volent de travers pour faire croire qu'ils sont blessés. Je les trouve très drôles, moi. »


Elles étaient à présent sous les frondaisons des arbres qui étendaient leurs ombres au-dessus d'elle. Autant d'entrelacs sombres ressemblant, à s'y méprendre, à des griffes acérées. Un avertissement, un signe que Sunilda aurait dû interpréter mais qu'elle préféra ignorer. Un sourire jusqu'aux oreilles, l'enfant était très fière de pouvoir arpenter avec sa nouvelle amie, ce petit bout de territoire interdit.

« J'ai déjà vu des petits lapins, des grands aussi ! Oh et un renard une fois ! Qu'il était beau, avec son pelage tout roux... » lui dit-elle rêveusement en prenant la main d'Elyn dans la sienne. « Avec un peu de chance on tombera sur des champignons ou quelques baies ! »

Et puis, subitement, alors qu'elle était sur le point de faire le premier pas dans cette immensité végétale et noire, Sunilda, prise d'un long frisson, s'était immobilisée. Pourquoi hésitait-elle tout à coup ? Si l'asyne s'intéressait à la brune, elle la verrait afficher une drôle d'expression, immobile, figée, très grave. Une ombre s'était installée sur l'ensemble de son faciès hormis ses yeux plus lumineux que jamais.

« Ils ne sont pas très loin... » glissa t-elle d'une voix atone, presque éteinte. « Viens ! »

Brusquement Sunilda s'anima, réveillée d'un sursaut, d'une énergie nouvelle qui se manifesta sous la forme de petites étoiles d'argent. À confondre avec les particules de neige dansant dans l'air quand elle entraîna, une nouvelle fois, Elyn dans son sillage. Pour courir aussi vite que possible. Aussi loin que leurs petites jambes le pouvaient. Se dessina peu après, une silhouette dans l'immaculée, qui gronda, resserra son étreinte sur son arme. Sans un bruit, celle-ci disparue dans les ténèbres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Dim 6 Nov - 10:21
Pure innocence, pure insouciance, Elyn tenta au mieux de cacher la peur qu'avait engendrée le croassement du malheureux corbeau. Mais la fillette ne se vexa guère en voyant pouffer de rire son amie, mais pourtant, celle-ci agrémenta son petit rire d'une information qui fit sourire la petite louve, allumant de nouveau un vif intérêt dans son regard. A cet âge, l'on s'émerveillait de tout.

"Mais comment tu sais tout ça toi ? Les corbeaux c'est ... un peu effrayant."

En observant Sunilda, la fillette pourrait presque la comparer à une nymphe des forêts tant celle-ci s'y sentait à l'aise alors qu'à son contraire, la petite Elyn était plutôt peu rassurée, promenant son regard d'ambre un peu partout autour d'elle à la manière d'une girouette. Les bois étaient plus effrayants qu'elle ne le pensait. Alors, de sa petite voix cristalline, elle questionna son amie sur la faune environnante. A l'écoute de son ainée, ses pupilles d'ambre pétillèrent un peu plus, oubliant le frisson qui la parcourait depuis son entrée entre les arbres. Serrant un peu la main de la fille du Jarl, la petite louve répondit à ses mots.

"Un renard ! Je n'en ai jamais vu non plus, ça doit être tellement beau ! Et tellement doux !"

Mais son amie finit par se stopper, un peu trop soudainement pour être naturel. Alors Elyn fronça les sourcils, scrutant les arbres qui les dominaient de leur hauteur. Prenant la parole, elle se remit en mouvement comme si de rien était, plus vive que jamais, entrainant la fillette avec elle. Papillonnant des paupières, la petite louve s'étonna de ces petits flocons qui entourait Sun.

"Sun ... C'est quoi ces flocons ?"

Tant bien que mal, la petite suivait son ainée, s'essoufflant un peu plus à chaque pas jusqu'à lâcher sa main pour se stopper net, se pliant en deux, mains sur ses cuisses, haletante. "Je suis fatiguée ... On peut faire une pause ?" Un frisson parcourait son échine, elle ne comprenait pas pourquoi, quelque chose la perturbait, mais elle ne saurait dire quoi. Une sensation d'être épiée. Mais d'où lui venait cette intuition soudaine. Se redressant, elle tourna lentement sur elle-même, la mine quelque peu apeurée.

"Sun ... Je ... Je crois qu'on nous suit ..."

Au moindre bruissement, Elyn posait son regard d'ambre sur l'origine de celui-ci. Un craquement de branche, un souffle retenu, et un petit lapin brun s'échappa. La fillette expira rassurée, avant de se tourner vers son amie pour lui sourire.

"Ouf ! C'était juste un petit lapin !"



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Sam 19 Nov - 14:16


« Ces flocons ? » la petite brune plissa des yeux, fronça des sourcils ne comprenant pas ce que son amie s'essayait à lui dire. « Oh ! »

Fit-elle brusquement en comprenant, en s'arrêtant pour lui permettre de reprendre son souffle. Un léger sourire s'accrocha à ses lippes et la fillette ne répondit pas immédiatement, laissant soin à un terrible sentiment s'insinuer chez Elyn : la peur. Soudaine et heureusement brève. Être suivies ? Là non plus, l'Ethérée ne comprenait pas. Des fourrés surgit un petit lapin inoffensif.

« Tu parles de ces petites étoiles qui m'entourent parfois ? Je ne sais pas moi-même ce que c'est, seulement que, quand ça arrive, qu'«ils » vont bientôt apparaître. »

Devant l'incrédulité de la future Asyne, Sunilda eut un petit geste visant à la rassurer. Il n'y avait pas de quoi avoir peur !

« Les fantômes, les esprits, les chuchoteurs, les esprits des défunts qui n'ont pas été capables de traverser seuls le Voile. Ils sont le plus souvent très gentils, ils me racontent leurs histoires, j'essaye de les rassurer et ils vont mieux. C'est peut-être ça que tu as entrevu, non ? Car nous sommes toujours suivies, Elyn. Par des forces invisibles qui nous dépassent et qui nous lient ou non à ce Monde. C'est ce que le vieux sorcier m'a dit en tout cas. »

Elle marqua une courte pause durant laquelle ses sens se firent plus alertes. À part le murmure du vent entre les frondaisons des arbres, le léger chant des animaux, silencieux mais bel et bien audible pour celui ou celle qui serait attentif, rien. Juste un écho qui n'apeurait pas la future Cancer.

« Tu te sens mieux ? Toujours fatiguée ? Tu veux que l'on s'arrête encore un peu ? C'est que nous avons beaucoup courut tout à l'heure hihi ! Ne t'en fais pas. Personne ne nous trouvera ici, même mes frères ne se risquent pas à aller aussi loin. On dit que cette forêt est maudite, mais j'aime y aller avec l'Aveugle. »

Sunilda farfouilla dans ses sacs pour en ressortir un morceau de viande séchée qu'elle tendit à Elyn.

« Tu veux toujours voir les loups hein ? Alors tiens, on va essayer de les attirer, d'accord ? »

Sunilda prit soin d'arracher de ses mains plusieurs morceaux de viande pour ensuite les lancer un peu partout autour d'elles. Former un cercle où elles en seraient le centre. Puis, s'agenouillant dans la neige, Sunilda huma brièvement l'air, à l'instar d'un animal. Sur son visage se dessinait une expression satisfaite. Prenant une grande inspiration, la brune ouvrit grand la bouche et poussa un long hurlement de loup, imitant la bête de la nuit avec un certain talent. D'un regard, elle encouragea son amie à l'imiter…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Jeu 24 Nov - 20:42
Des fantômes, des esprits, des chuchoteurs ... Toujours suivies ... Ces mots n'étaient pas pour rassurer la petite fille à la chevelure d'ébène. Alors que Sun semblait sûre d'elle, la jeune louve affichait une mine inquiète, effrayée par ce que son amie lui avait révélé. Un regard à gauche, puis à droite, sursautant au moindre bruissement. Elyn se sentait de plus en plus observée depuis, un frisson parcourant son échine. A tel point que la fillette fut effrayée par un innocent petit lapin passant par là. Une pause était de mise pour la cadette qui ne semblait guère tenir la cadence contrairement à Sun qui ne semblait pas le moins du monde fatiguée.

La petite louve ne pouvait s'empêcher d'observer sa nouvelle amie, se demandant si elle ne détenait pas des talents particuliers, et c'était même certainement le cas. La jeune asgardienne prit le temps à la réflexion lorsque son ainée lui demanda si elle souhaitait encore se reposer, mais bien entendu, un autre commentaire de la belle la fit frissonner de nouveau.

"Maudite ? ... Comment ça maudite ? Tu essaies de me faire peur c'est ça ?"

Sunilda fouilla son sac, intriguant ainsi la petite brune qui en oubliait déjà son effroi, piquée par la curiosité. Analysant un instant ce que son amie lui tendait, elle finit par saisir les morceaux de viande séchée, son visage s'illuminant à l'énonciation des loups. Hochant la tête avec enthousiasme, elle adressa un large sourire à son ainée.

"D'accord !"

Puis elle plaqua main libre devant sa bouche, un peu éhontée.

"Oups, je parle trop fort ... Les loups vont fuir à cause de moi ..."

Naïveté, innocence, insouciante. La fillette n'avait guère cette idée en tête que sa voix fluette pouvait bien attirer quelques prédateurs du coin, les mettant ainsi en danger toutes les deux. L'ombre d'un instant, elle resta plantée au milieu du cercle formé par Sunilda avant de se rendre compte d'une chose. Et d'une voix basse, elle laissa échapper une nouvelle question.

"Hé ... La viande ... Ca ne va pas attirer que les loups ... Si ? Et si ... il y avait autre chose ... de dangereux ?"

Les loups n'étaient pour elle une menace, mais la petite asgardienne ne pouvait s'empêcher de penser à d'autres animaux carnivores vivant en forêt, et peut-être même des hommes de mauvaises intentions ?



#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Dim 27 Nov - 13:58


Là n'était pas la volonté de la future Chuchoteuse. Sunilda n'était pas de ces êtres à vouloir effrayer les autres. Pas intentionnellement en tout cas. Car la jeune fille savait qu'elle inspirait bien souvent ce sentiment-là. L'incompréhension, l'inquiétude. Deux sentiments responsables de la naissance de la Peur. Oh si la petite craignait bien une chose c'était bien Elle. Mais elle apprendrait à composer avec, puisqu'elle serait une fidèle alliée. Plus tard, dans un monde plein de rudesse et de mépris pour la vie d'un homme ou d'une femme. D'asservissement. Esclave désabusée qui attendrait la venue d'un Taureau Blanc.

L'interrogation de son amie cessa de la faire hurler à la lune. Penchant la tête sur le côté, la fille de Jarl sembla se plonger dans une intense réflexion et perplexité. Inquiétude qui se mua en… Peur. Prise tout à coup d'une intuition étrange, la belle eut tout juste le temps de se ruer sur Elyn qu'une masse noire et grondante fila à vive allure sur elles. Roulant dans la neige, les deux enfants firent voler des flocons d'un blanc pur qui se perdirent dans les airs.

« Oh non je l'avais oublié lui ! » s'écria Sunilda, tremblante mais qui eut le réflexe de saisir la main de la brune pour l'entraîner sans réfléchir davantage. « Je croyais que le Prophète l'avait endormi ! »

Lâcha t-elle en n'ayant d'autre choix que de progresser dans la noire végétation de cette forêt maudite. Car l'animal enragé, déjà, les talonnait, poussant un hurlement effrayant. La bête était monstrueuse : bien plus grande que la normale, pourvu d'une fourrure sale et hirsute, d'un noir plus prononcé que la suie et qui, babines retroussées, laissaient voir des crocs saillants, teintés d'écarlate. Un œil unique et furieux était posé sur elles. L'autre était fermé, blessé et tout suintant d'un liquide sanguinolent.

« Là ! »


Sunilda désigna un arbre à moitié couché et dont les racines, énormes, pourraient leur offrir une cachette ou un abri salvateur. Assez petites pour s'y faufiler, il ne leur restait plus qu'à s'engouffrer dans le noir.

« Vite Elyn ! »
D'une impulsion d'une force assez surprenante compte tenu du fait de sa faible constitution, Sunilda poussa son amie dans les entrailles du sapin. « Reste là le temps que je fasse diversion et repars au village ! »

Sans attendre, Sun bifurqua pour contourner l'arbre et disparaître dans les ténèbres. La bête féroce suivant sa piste. Une autre silhouette s'y mouva aussi, à sa poursuite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Jeu 8 Déc - 21:37
La fillette ne put que trop bien reconnaitre l'expression qu'affichait son amie. Celle-ci traduisait une émotion qu'elle n'avait pas encore décelé chez Sunilda. La peur. L'angoisse. Alors, tel un miroir, cette même expression se logea au sein de ses prunelles d'ambre. Si l'ainée avait peur, la cadette était terrorisée. Mais la scène se déroula trop vite, Elyn ne pouvant éviter de tomber à la renverse lorsque son amie se jeta sur elle, roulant ainsi dans la neige avec elle. Jeu qui aurait pu paraitre amusant si la future étoile d'Epsilon n'avait pas aperçu cette silhouette noire qu'elle ne pouvait nommer pour le moment. Se relevant par la force des choses, elle ne put réellement réagir, suivant sans réfléchir la brune, courant aussi vite que ses petites jambes le permettaient.

"Sun ... De quoi tu parles ? ... C'est qui lui ?"


Tournant la tête, la brunette observa avec effroi la bête les poursuivant. Effrayante. Avide de leur sang, de leur chair, voilà ce qu'Elyn pouvait comprendre. Les larmes aux yeux, elle accéléra, l'adrénaline s'empara de son corps frêle d'enfant insouciante, son coeur battant à un rythme certainement jamais connu. Percevant ainsi la potentielle cachette, la petite louve s'y engouffra, s'écorchant quelque peu le visage par les épines du conifère. Puis elle trébucha, poussée délibérément par Sunilda. Sans comprendre, ses prunelles innocentes se posèrent sur elle.

"Sun. Qu'est-ce que ... Sun !"

Mais son amie s'était déjà éclipsée, la laissant ainsi seule entre les branches. Tremblante, la fillette rabattit ses genoux contre sa poitrine, se balançant nerveusement d'avant en arrière, les larmes s'échappant sans qu'elle ne puisse réellement les contrôler. Elle avait peur, si peur. Faible. Peureuse. Mais elle ne pouvait pas laisser son ainée seule face au danger ... Tentant au mieux de prendre son souffle, devenu lourd par l'effort et le stress, elle sortit de sa cachette, poursuivant les traces de pas dans la poudreuse.

Elle ne pouvait la laisser seule, bien qu'elle serait certainement inutile. Ses jambes tremblaient, elles ne tarderaient guère à céder sous son poids. Et inévitablement, la petite louve trébucha, s'étalant de tout son long dans la neige. Non, elle ne devait pas se remettre à sangloter. Elle ne pouvait pas. Mais comment pouvait-elle l'aider ? Elyn était bien loin d'être assez rapide ? Peut-être pourrait-elle elle-même créer une diversion ? Alors, se redressant à genoux, elle porta ses mains autour de sa bouche en porte-voix, avant d'hurler de toutes ses forces, de tout son souffle, à s'en décrocher les poumons. Hurlement de loup. Perçant le lourd silence.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Sam 10 Déc - 10:32

Sunilda courait à en perdre haleine, aussi vite que ses petites jambes pouvaient la porter. Mais ses pieds s'enfonçaient toujours plus profondément dans la poudreuse, dans cette épaisse couche de neige que jamais personne ne foulait. Si bien qu'elle finit par tomber, par rouler dans la neige qui dansa à gros flocons dans les airs. Elle avait entendu très clairement le bruit de l'os se fendre et résonner dans tout son être. La petite Sunilda se mordit la langue pour ne pas hurler, ne pas se faire prendre. Avec un peu de chance l'animal l'aurait perdu de vue et ne la trouverait pas parmi les feuilles et ce manteau immaculé. Elle se recroquevilla, le cœur lourd en sentant que tel n'était pas le cas. Elle pouvait à présent sentir le souffle de l'animal se rapprocher d'elle, chargé de l'odeur de la mort. Alors la future Saint du Cancer ne put s'empêcher de faire face à sa Mort prochaine. Qu'elle contempla sans ressentir aucune peur. Bien au contraire. Sereinement, ne sentant plus la souffrance, l'enfant blanc tourna ses yeux vers l'ours gigantesque.

Longuement ils se contemplèrent. Elle observait son propre reflet dans cette bille sombre, intriguée plus qu'effrayée de se voir… ailleurs. Plus grande, plus forte, toute drapée d'Or. Sa bouche s’entrouvrit, prête à parler quand tout à coup le hurlement d'un loup brisa le silence instauré entre eux. Elyn… La douleur revint alors et l'animal sombra à nouveau dans sa rage, levant une patte pour la balayer contre un arbre. Le souffle court, la vue brouillée, Sunilda vit la bête s'élancer dans le sens inverse, appelé par son amie.

« Elyn... »
sanglota t-elle en se tenant le flanc d'où elle pouvait sentir un liquide chaud et poisseux s'écouler. « Non... »

La créature cauchemardesque, noire et imposante, retrouva sans mal l'autre enfant. Penchée sur Elyn de toute sa hauteur, elle grondait, retroussait ses babines pour dévoiler des crocs saillants et tout ensanglantés. Mais alors qu'il levait sa patte, quelque chose le faucha. Se planta dans son épaule. Un bâton sculpté dans un bois sombre. L'ours hurla, se recula, chercha l'être responsable de ses maux. Il se tenait là, à quelques pas, tout drapé de noir. Silhouette immobile.

« Allez va t-en Durm. Elles ne sont pas pour toi. » fit une voix de vieillard en levant sa main. Aussitôt le bâton revint dans sa main, soutirant un râle douloureux à la bête qui baissa sa tête massive face à lui. « Allez ! »

Il finit par lui obéir et se retirer dans les ténèbres.

« Elyn, c'est ça ? Relève-toi petite, ton amie est blessée. Guide moi jusqu'à elle, je suis fatigué tout à coup. »

Quelque part, un cri de souffrance pur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Dim 1 Jan - 17:37
Un peu de courage. Un peu de bravoure résidait en la fille du garde. La fillette ne pouvait laisser son amie prendre tous les risques, car l'on abandonnait jamais ceux à qui l'on tenait. Bien qu'Elyn ne connaissait Sun que depuis quelques heures, un lien s'était créé entre elles, une amitié à n'en pas douter. L'ainée n'avait guère hésité à se mettre en danger pour sauver la cadette. La voix cristalline de la petite louve imita à la perfection le chant du prédateur, espérant par là-même attirer la bête vers elle. La future étoile d'Epsilon ne savait comment elle pourrait de dépêtrer de la situation si son plan fonctionnait, elle verrait sur le moment, ou peut-être serait-elle balayer d'un simple coup de patte aussi puissant que meurtrier.

Et la masse noire revint vers la petite fille à la crinière d'ébène. Celle-ci tenta au mieux de s'en écarter, toujours au sol, elle recula au mieux. Mettre le maximum de distance entre elle et le monstre. Elle parvint tant bien que mal à se relever, mais son dos heurta un tronc, l'acculant contre celui-ci alors qu'elle ne voyait plus aucune échappatoire. Son réflexe ? Simplement, fermer les yeux, se laisser tomber au sol telle une poupée de chiffon. Clore ses paupières pour éviter de voir ces griffes ou ces crocs acérés lui déchirait la peau. Un murmure. "Sun ..." Puis un sanglot. Un hurlement de l'animal et Elyn dévoila son regard d'ambre, humide, apeuré, le posant sur son sauveur.

"Le vieux sorcier ..."

Restant bouche bée, la petite louve observa la bête se retirer, obéissant aux ordres du vieillard. Clignant des paupières, elle hocha simplement de la tête pour acquiescer aux dires du vieil homme et s'agrippa au tronc pour se relever, les jambes tremblantes. La nausée la gagnait, teintant de pâleur son visage de porcelaine, mais elle tenta de se reprendre, pointant du doigts la direction qu'avait prise son amie.

"Par là ... C'est par là ..." Puis elle progressa dans la poudreuse, son coeur gardant un rythme effréné, douloureux. Puis tout en avançant, elle ne put retenir sa curiosité. "Comment ... Comment vous avez fait pour le faire fuir ? Il était ... grand ... si effrayant ... Vous êtes un sorcier c'est ça ?"

Curiosité ou peut-être distraction le temps de retrouver sa si chère amie.


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 2 Jan - 15:03

« Avant on me nommait Aren, celui qui règne en Aigle. » un vague sourire fut à peine perceptible sous l'ombre de son capuchon, puis, prenant la direction indiquée par la jeune fille, bien qu'aveugle, il rit et prit du temps avant de lui répondre : « Il sait qui est le plus puissant entre nous deux. Ce bâton lui a déjà laissé de cuisants souvenirs. Et je suis bien plus grand et effrayant encore ! »

Clama t-il dans un nouvel éclat de rire. Il était vrai que sous l'ombre de son habit le vieillard dissimulait une face déformée par les âges et la main des Dieux et des hommes. Un passage obligé en sa qualité de grand Sorcier et Prophète du Ciel et de la Terre. Son allure se fit plus empressé quand au loin, un autre cri de souffrance pur éclata, faisant s'envoler un nuage d'oiseaux sombres aux aguets.

« Cette forêt est habitée par un Mal très Ancien. Que Sunilda devra purifier le moment venu. Mais hâtons nous, elle nous appelle à l'aide. »


Une fois qu'ils eurent quittés l'ombrage d'un grand arbre, ils trouvèrent la jeune Sun au beau milieu d'un manteau de neige et de sang, recroquevillée et luttant contre la douleur. Non loin un grondement sourd retentit. Le vieux s'immobilisa, tendit son doigt rachitique dans la direction d'une autre silhouette dans la pénombre. Deux yeux d'ambre les toisaient, les défiaient de prendre ce qui l’apparentait. Un murmure à l'oreille d'Elyn :

« Petite, il c'est l'un des Seigneurs de ce lieu maudit et il demande à te voir, va, ne le fait pas attendre tu risques de le mettre en colère. Va obéi ! »

Il l'encouragea en la poussant en avant. La bête se redressa alors fièrement, présentant son buste en maître incontesté. Sa voix éclata dans l'esprit de la petite. Froide et grave.

« C'est l'odeur du sang et des larmes qui m'a fait venir. Vos appels, me voici donc. Petites Louves… regarde-moi à présent et crains-moi. Parce que je suis le Roi en ces lieux. »


Un rai de lumière tomba en oblique, laissant un grand loup noir se dévoiler. Avec grâce et noblesse l'animal tourna autour de la future Ase, humant un parfum qu'il paraissait apprécier.

« Tu m'as laissé quelques offrandes. Elles ne sont pas dignes de ma personne mais je saurais m'en contenter. Dépose les à mes pieds, Louve. »


Il agissait en dominant, en monarque absolu. Sa tête se tourna vers Sunilda.

« Ou je pourrais tout aussi bien la manger, si tu m'y autorise. Alors j'exaucerai l'un de tes vœux. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
ElynavatarArmure :
Epsilon

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
160/160  (160/160)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Lun 30 Jan - 10:13
La fillette devait se remettre de ses émotions, son cœur battant à un rythme beaucoup trop élevé. Elle avait eu peur. Si peur. Sensation des plus légitimes lorsqu’une bête féroce menace une petite fille à peine en âge de se promener toute seule. Heureusement, le vieux sorcier était intervenu et Elyn ne pouvait s’empêcher d’être intriguée par celui-ci, guère effrayée puisque celui-ci était venu à son secours et que Sunilda avait l’habitude de le côtoyer. Le dénommé Aren fit une remarque sur un Mal touchant la forêt que son ainée devrait purifier. La future étoile d’Epsilon était bien trop jeune pour comprendre ce que cela signifiait, aussi, elle ne releva pas, continuant son avancée difficile dans cette poudreuse qui rendait ses jambes un peu plus lourdes.

Lorsque son amie apparut dans son champ de vision, tapie dans la neige teintée de sang, la petite louve plaqua une main contre sa bouche. Les larmes menaçaient ses pupilles crépusculaires alors qu’elle fit un pas en avant, stoppée soudainement par un grognement.

« Sun ! … »

La jeune asgardienne suivit la direction pointée par le vieil homme, horrifiée par ces deux prunelles d’ambre, inhumaines, qui les observaient. Un frisson parcourut son échine aux mots murmurés du sorcier qu’elle regarda presque d’un air suppliant. Peur. Mais elle n’eut droit qu’à une petite poussée en guise de réponse.

Presque tétanisée, elle réfléchit un instant, tremblant de tous ses membres, mais un seul regard vers son amie l’encouragea à avancer. Lentement, très lentement, s’approchant de ce qu’elle savait être un horrible danger. Lorsqu’une voix s’immisça dans sa tête, la petite louve posa ses paumes sur ses tempes, elle n’aimait guère cette intrusion. Elyn leva les yeux vers le Roi des Lieux qui apparaissaient dans un halo de lumière, pupilles toujours larmoyantes allumées d’une lueur de terreur. Elle déglutit difficilement, c’était leur faute … Qu’avaient-elles donc fait ? Elles ne voulaient que jouer et pourtant … D’une voix tremblante, elle prononça quelques mots saccadés.

« Pardon … Je ne … voulais pas … vous déranger … »

L’asgardienne s’efforçait de ne pas s’effondrer alors que le loup noir tournait autour d’elle comme si elle était sa proie, ce qui était certainement le cas. Elle ferma les yeux. Elle qui n’avait pourtant jamais craint les loups. Les loups n’étaient pas mauvais mais celui-ci semblait particulier et en colère. Il évoqua les offrandes, ces morceaux de viande que Sunilda lui avait donné ? Elyn fouilla nerveusement dans ses poches à la recherche de celles-ci, mais lorsqu’elle voulut s’exécuter, le Loup émit l’hypothèse de manger son amie en échange d’un vœu. L’air lui manquait alors que ses pupilles s’écarquillèrent de stupeur. Elle parvint tout de même à inspirer puis expirer profondément avant de hocher négativement de la tête.

« Non … S’il vous plait … Ne faites pas de mal à mon amie … Tenez … » Elle s’avança vers lui, déposant les morceaux de viande au niveau de ses pattes, tout en l’implorant de ses iris dorés. « S’il vous plait … Je n’ai besoin de rien … Pas de vœu ...»


#D6393D

7e sens:
 

Tenue d'Elyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1140-elyn-guerriere-divine
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   Sam 4 Fév - 13:39

Un grondement saccadé. Une sorte de rire grinçant qui devait glacer le sang de cette toute petite chose qui faisait face au loup noir. Il attendit que les offrandes soient déposées pour s'en approcher, les humer et les dévorer. Ses grands yeux sauvages revinrent sur la silhouette toute tremblante de cette petite chose innocente.

« Tu désirais pourtant voir un loup. Maintenant que tu en as un sous les yeux, redresse-toi, humaine. »
Dans sa gorge un nouveau roulement bestial. « Aucun vœu ? Voilà qui est intéressant. »

Un silence pesant. Le Roi reprit, projetant sa voix sépulcrale dans l'esprit de la jeune enfant. Des mots terribles, une prédiction malheureuse :

« Même en sachant qu'un jour, l'une comme l'autre, Louve Immaculée et Louve Sombre vous vous entre-déchirerez ? »


Il lui laissa le temps de la réflexion, se figeant telle une statue de marbre, mais d'un noir anthracite. Le vieux sorcier et lui paraissait échanger silencieusement, gravement, sans qu'Elyn ne puisse deviner leurs pensées mutuelles. Les secondes se bousculèrent pour devenir des minutes qui s'étirèrent encore et encore avec le souffle du vent entre les branches des arbres. Sunilda s'éveilla dans un gémissement plaintif.

« Elyn... »

Souffla la brune en essayant de se redresser. Le Roi s'immisça encore dans la psyché de la chercheuse de loups :

« Ton temps est presque révolu, qu'as-tu décidé ? Dois-je la dévorer pour t'éviter des tourments futurs ? Agiras-tu comme une louve protectrice ou une pleutre faible et misérable comme l'ensemble de votre espèce ? »

Le Souverain avait parlé. Il était prêt à faire tomber sa sentence. Le vieil Aigle quant à lui serra ses doigts autour de son bâton pour qu'ils ne deviennent plus que des nœuds de phalanges blanchies.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
Contenu sponsorisé
Message Re: [537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[537] L'âge de l'innocence (PV Sunilda)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: