Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Lun 31 Oct - 15:50
Le moins que l'on puisse dire c'est que j'avais pris mon temps pour arriver sur les lieux.
Encore préoccupé par les derniers évènements et ces brusques changements qui avaient submerger mes certitudes et habitudes, j'avais parcouru les distances avec une lenteur calculée. Pour prendre le temps de réfléchir, d'étudier la situation. De me contrôler pour ne pas laisser de place à une émotion exacerbée.
J'ignorais totalement ce qui allait m'attendre au Sanctuaire.
Bon accueil ou indifférence, voire hostilité ? Tout était possible.
Je cheminais donc dans les petites rues de Rodorio, le village blanc, toutes mes pensées tournées vers mon futur proche. Vêtu d'un ensemble sombre moulant, pour garantir la totale liberté de mes mouvements, je ne sentais même plus le poids de ma Cloth Box sur mes épaules. Plus d'un badaud se retourna, les yeux écarquillés de surprise à la vue de mon précieux chargement, mais je pris garde à user de la plus froide indifférence. Je n'avais en effet nulle envie de parler.
Parvenu aux abords d'une fontaine, à quelques pas de la sortie du village, je décidais de m’asseoir sur le rebord humide pour prendre quelques instants de repos avant d'entamer l’ascension des douze maisons. Que faire à ce propos ? Mes homologues me laisseront-ils passer sans heurts ? Possible mais je n'allais pas couper à leurs interrogations. Mon propre temple se trouvait dans les hauteurs, et je ne pouvais donc couper à cette obligation.
Pas besoin d'être un esprit éclairé pour deviner que mon premier acte devrait être de me présenter au représentant d'Athéna sur terre. J'espérais qu'il ne me retienne pas trop longtemps, pour que je puisse librement explorer les lieux et prendre mes marques. Connaître son environnement est essentiel. Un léger sourire perça mon expression neutre lorsque je me rendis compte que cette réflexion n'était rien d'autre qu'un réflexe d'assassin. D'un coup d'oeil, je repérais que l'eau la plus proche de moi venait de geler. Un autre réflexe, à surveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Lun 31 Oct - 16:47
La Sainte revenait de son exploration aux alentours de Rodorio. Le besoin de se dégourdir les jambes s'était fait ressentir. L'oisiveté n'était pas une activité à laquelle elle aimait particulièrement s'adonner. Loin de là. Ses terres celtes lui manquaient, bien qu'elle commençait à s'habituer doucement au climat de la Grèce. Comme d'habitude, elle se trouvait accompagnée de son guide à quatre pattes. Ainsi, tous deux revenaient de leur petite partie de chasse pour retourner en direction du village qui se trouvait au pied du Sanctuaire.

D'un geste, elle rabattit le masque, en forme de tête de loup, qui reposait sur le sommet sur sa tête afin que celui-ci vienne lui recouvrir la partie haute de son visage. Mieux valait être prudent. Elle avait manqué de chance en tombant dès son arrivée sur le Grand-Pope, qui n'avait pas particulièrement apprécié le fait qu'elle ne portait pas celui-ci. Elle trouvait cette règle de la chevalerie particulièrement stupide et misogyne. Mais bon, à Rome, fais comme les Romains après tout non? Bref, elle s'y était pliée bon gré mal gré, mais s'empressait de le retirer dès qu'elle le pouvait.

En revenant vers le village, elle ressentit alors un léger flux cosmique. Oh à vrai dire, pas grand chose. Cela aurait pu passer inaperçu aux yeux d'autres chevaliers, mais pas avec la Chasseresse. En effet, l'Aveuglée disposait de sens bien plus aiguisés que la normale et son esprit était lié à la Nature.

* Tu as ressenti toi aussi?*

* Oui Aisleen, j'ai ressenti, et te connaissant tu vas vouloir aller à la rencontre de cet inconnu. Est-ce que je me trompe?*


En guise de réponse, un sourire vint étirer ses lèvres et la Belle s’élança la seconde suivante pour rejoindre Rodorio. Parvenue sur les lieux, elle s'arrêta, avant de laisser ses sens la diriger vers l'origine de l'émanation cosmique, aux abords de la fontaine. Sans un mot, elle s’avança, venant s'asseoir à son tour, avant de se pencher légèrement pour plonger ses mains dans l'eau rafraîchie avec un soupir d'aise, avant de venir glisser sa dextre sur son cou pour en apprécier la fraîcheur sur sa peau.

"- Habituellement l'eau de cette fontaine est toujours chaude. J'ai l'impression de retrouver un peu de chez moi."

Oubliant ce qu'elle était, elle remonta légèrement son masque, avant de replonger dextre et senestre dans l'eau et de revenir les passer sur son faciès.

* C'est un chevalier d'or. Le Verseau visiblement.*

Un instant, ce dernier pu voir un regard émeraude, fixe, qui semblait l'observer sans vraiment le voir, avant qu'elle n'abaisse à nouveau cet ornement stupide, laissant ses lèvres se parer d'un sourire bienveillant:

"- Et bien, il me semble que des présentations sont de mises. Je me prénomme Aisleen, Sainte du Loup. Puis-je savoir à qui j'ai à faire?"

Une simple question formulée sans la moindre animosité. Juste de la curiosité.



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Jeu 3 Nov - 10:51
Une présence particulière. Aura cosmique sans nul doute.
Au final rien d'étonnant à proximité du Sanctuaire. La personne était en question se trouvait être une jeune femme parée d'un masque étrange en forme de museau de loup. La nouvelle venue commença par se rafraichir à la source, avant de m'interpeller.
Par habitude, je l'observais avec soin, sans montrer le fond de ma pensée.
Jeune, musculeuse, une démarche agile. La sainte du loup ? Oui, cela était pour le moins logique.

Ravi de faire ta connaissance. Je suis Kilian, le chevalier d'or du Verseau et nouveau venu au Sanctuaire.

Pour appuyer mon affirmation, je posais la main sur ma Cloth Box, sans quitter du regard la belle à qui j'adressais un très léger sourire avant de reprendre mon air impassible. Déjà que je n'aimais pas montrer mes émotions au premier venu...
Quelle attitude devais-je adopter ? J'ignorais tout des convenances et des relations à avoir entre un chevalier de mon rang et un du sien. Je décidais donc d'agir avec simplicité, sans me poser davantage de question.

Beaucoup de chevaliers sont-ils présents au Sanctuaire à l'heure actuelle ? Si je dois grimper le long de la route des douze maisons, j'aimerais savoir si les haltes vont être fréquentes... Mais tout d'abord, dis moi... Quel est donc ce masque que tu portes ?

Un usage ou une préférence personnelle de sa part ? Ce n'était pas commun en tout cas. L'assassin que j'étais en nota l'intérêt, mais en public, cela restait atypique.
Quelques passants nous observèrent, je le notais du coin de l'oeil, mais pour l'heure je préférais faire fi de leur attention. Au pire, nous changerons d'endroit pour deviser en toute quiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Jeu 3 Nov - 20:39
La Sainte avait simplement pris place sur le bord de la fontaine, non loin du chevalier des Glaces. Délicatement, elle laissait ses doigts parcourir l'ondée, alors qu'elle l'écoutait décliner son identité. Chevalier du Verseau donc. Elle comprenait mieux à présent la sensation de froid qu'elle avait ressenti. Elle aurait aimé voir en cet instant ses réactions, mais malheureusement, sa cécité ne le lui permettait pas vraiment. Alors, elle se contentait simplement de voir et ressentir à sa manière. Car après tout, c'était là son don. Elle concentra donc son esprit sur les ondes cosmiques qui les entouraient, et qui lui offriraient une image, même si celle-ci était floutée.

"- Enchantée de faire ta, enfin votre connaissance Kilian du Verseau. Un nouveau chevalier d'Or donc. Je suis moi-même fraîchement élue. Depuis trois bonnes semaines à présent."

Oui, elle n'en oubliait pas qu'elle se trouvait face à un supérieur hiérarchique, elle se devait donc de se montrer sous son meilleur jour. Elle n'était pas une sauvage. Enfin pas entièrement. Ainsi, la Demoiselle l'écouta donc avec la plus grande attention, avant d'effectuer une petite moue désolée.

"- L'inconvénient lorsque l'on est dans une des plus reculées maisons zodiacales, c'est que l'on doit traverser toutes les autres en plus d'avoir à gravir toutes les marches. Je suis au regret de vous informer, que de ce que j'en sais, les Douze maisons sont quasiment toutes pourvues d'un gardien."

A sa remarque sur le masque qui recouvrait la moitié de son faciès, la Belle laissa échapper un soupir, avant de se pencher en direction du chevalier pour lancer, sur le ton de la confidence, alors que les badauds s'éloignaient:

"- Oh vous ne le savez pas? Une tradition, que je trouve particulièrement injuste pour ma part, et pour laquelle je suis complètement contre. Voyez-vous, il semblerait que nous autres, Saintes, sommes dans l'obligation de porter ce genre de...choses. Visiblement, une règle de notre Déesse. Quand bien même je respecte Athéna, je trouve cette règle particulièrement stupide. Il n'y a pas de femmes dans l'armée de notre Divinité, juste des combattants hors pairs. Qu'un homme voit le visage d'une Sainte, et elle devra soit le tuer, soit l'aimer. En arrivant, il y a quelques jours, je me suis pris une remontrance du Grand Pope en personne car je ne portais pas cet apparat. Depuis, je me retire régulièrement dans les bois pour pouvoir ôter ce masque que je ne désire pas."

Elle avait parlé. Beaucoup. S'était confiée, sans vraiment se soucier de savoir si ses paroles dérangeraient ou non. Après tout, la Celte avait de quoi se rebiffer, car chez elle, les femmes combattaient fièrement le visage découvert, et cela n'enlevait en rien leur art guerrier.




Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Sam 5 Nov - 13:45
Une marque de respect que le vouvoiement. Pas indispensable pour moi, loin de là, mais je me tus. Si tel était l'usage entre chevaliers de rangs différents, alors je m'y conformerais.
Alors que la jeune femme s'avançait, je notais sa cécité. Pourtant, elle se déplaçait avec légèreté, facilité même. Une capacité enviable, assurément, et qui avait dû lui couter bien des jours d'entrainement. Son usage du cosmos et de sa perception devait fortement jouer.
Je l'écoutais avec attention, absorbant les connaissances qu'elle m'offrait et qui me faisaient encore bien défaut. Cette règle concernant les femmes chevaliers me fit tiquer, et je ne m'en cachais pas.

Pour ma part, je supporterais mal de porter un masque en toutes occasions. Je suppose que la volonté d'Athéna prime avant tout, mais je m'interroge sur le but réel de ce souhait. Surtout venant de la déesse de la guerre et de la sagesse. J'en devine un certain sens peut être... Les femmes sont souvent les maitresses du foyer, les garantes de la transmission de la vie. Or, tout chevalier que nous sommes, nous semons avant tout la mort et la destruction, ce qui semble contraire au devoir féminin. Athéna veut peut être marquer cette différence en vous faisant porter un masque...

Toutefois, la réaction du Grand Pope semblait légitime de ce point de vue. Qui d'autre que lui devait faire appliquer avec zèle les impératifs de la déesse aux yeux pers ?
Ce qui mena ma pensée vers un tout autre sujet.

Que dirais tu de poursuivre cette conversation dans ces bois que tu sembles tant affectionner ? Les villageois commencent à trop nous observer à mon gout. De plus, j'aurais une faveur à te demander, si tu n'y vois pas d'inconvénient.

Je me relevais sans attendre sa réponse, que je devinais positive, et attendis que la jeune louve ne me fasse pénétrer dans son havre de quiétude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Dim 6 Nov - 13:49
La Louve l'avait vouvoyé par respect pour l'ordre hiérarchique. Plus tard, peut-être, accepterait-il qu'elle le tutoie également? Elle voulait simplement se montrer respectueuse, ni paraître trop familière. C'était là simplement une forme de politesse et de savoir-vivre. Toutefois, elle ne se formalisait pas de son tutoiement. Au contraire, cela mettait la Sainte plus en confiance. En silence, le Verseau l'avait écouté, semblait imprimer dans sa tête tous les renseignements qu'elle pouvait lui donner. Elle s'amusa de ceci, ce qui se traduisit par un doux sourire. D'ailleurs celui-ci s’agrandit légèrement sous ses réflexions sur le port du masque. C'était au tour de la Belle de l'écoutait, et pour se faire, elle s'était simplement accoudée à ses cuisses, prenant son visage en coupe entre ses mains.

"- Oh j'ai bien conscience de tout cela. Mais si cela pouvait nous être imposé qu'en combat, je n'y verrai pas le moindre inconvénient, mais devoir porter celui-ci continuellement est une véritable torture. Mais bon, les règles sont ce qu'elles sont, alors je tente un minimum de m'y plier. Ni plus ni moins."

Un profond soupir s'échappa de ses lèvres et la jeune femme finit par se redresser, avant de tourner son faciès en direction de son frère d'armes qui venait de lui faire une proposition. Un instant, elle fut un peu surprise par sa requête. Mais toutefois, elle acquiesça, sans poser de question pour le moment:

"- Je veux bien, mais à une condition: puis-je oublier le vouvoiement?"

Requête simple et facilement accessible. Elle ne doutait pas de la réponse positive, aussi était-ce pour cette raison qu'elle avait repris son chemin en direction de la sortie de Rodorio, accompagnée de son imposant compagnon à quatre pattes. La blanche fourrure qui ornait le masque de la Sainte contrastait avec la sombre chevelure de la celte. Elle s'immobilisa un instant, avant de lancer par dessus son épaule, sourire aux lèvres.

"- Viens."

Alors, malgré sa cécité, la Chasseresse se mit à courir avec célérité. Le duo formé par la Belle et sa Bête offrait un tableau particulièrement sauvage épris de liberté. Elle bifurqua un instant de la route pour dévier en direction des bois. lorsqu'elle gagna le couvert des arbres, la Louve s'arrêta, ferma un instant les yeux avant de respirer profondément. Ici, elle était chez elle. Elle était sur son territoire. Une main se leva et ses doigts se refermèrent sur le masque qu'elle releva sur le haut de son front. C'est donc ainsi que le chevalier d'or la trouva lorsqu'il fit son apparition. Elle porta alors sur lui son regard émeraude.

"- Sois le bienvenu dans mon havre de paix Kilian. J'ai l'impression que tu n'es pas très à l'aise lorsque l'attention se porte un peu trop sur toi. Est-ce que je me trompe? Ici nous seront nettement plus tranquille. Alors dis-moi, quelle est cette faveur que tu voulais me demander?"



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Mar 8 Nov - 22:23
Tutoiement, vouvoiement, tout cela n'était que sémantique.
Amusé par la franchise de la louve, j'acceptais sa proposition d'un simple hochement de tête et me levais pour la suivre. Je notais au passage l'excellente santé et la beauté du loup qui semblait ne pas daigner s'éloigner d'elle, tout en m'étonnant de ne voir nulle inquiétude sur les visages des badauds. Un tel prédateur aurait pourtant dû créer la panique... Etrange.
Une fois aux abords du bois, je vis la sainte accélérait et je m'élançais à sa suite, ma cloth box sur la dos. Elle était rapide, et tout à fait à son aise dans cet environnement. Rien d'étonnant.
Une fois parvenu à sa hauteur, je la vis révéler son visage, ce qui m'amusa plus qu'autre chose. Une véritable rebelle anticonformiste que cette jeune femme. Face à un autre chevalier, elle aurait eu probablement à subir des remontrances, mais je ne me positionnais clairement pas dans ce rôle. C'était sa liberté, son choix, et je n'avais pas à juger.
Je déposais ma cloth box contre le tronc d'un arbre, dont j'effleurais le tronc au passage avant de reporter mon attention sur mon interlocutrice.

Pour tout dire, en retirant ton masque, tu viens d'anticiper ma demande. Cela va te paraitre étrange, mais je n'ai encore jamais combattu un Saint. Or, je souhaiterais pallier à ce manque, si tu n'y vois pas d'inconvénient.

J'appuyais ma demande par un sourire timide, ponctué par la désignation de cette protection que la louve n’appréciait pas.

Prenons l'excuse que j'ai vu ton visage. Je dois donc mourir, non ? Plus sérieusement, je serais curieux de m'entrainer avec une louve dans son propre environnement. Me ferais-tu ce plaisir ?

Un vent froid vint balayer bruyamment la clairière dans laquelle nous nous trouvions, alors que je retrouvais mon sérieux habituel. Bien entendu, Aisleen pouvait refuser ma demande, mais je n'y voyais nulle raison. Tester mes capacités en combat réel me donnait envie, et je préférais demander cela à une jeune femme aussi téméraire et naturelle, qu'à un individu dont l'égo pèserait trop sur un duel que je voulais amical.

C'est une très belle bête qui te protège. Tu peux lui demander de participer si tu y tiens. Je te promets de ne pas la blesser.

Rien de plus normal vu que je ne combattrais pas seul moi même. Déjà je sentais l'ombre d'Aorlin dans la mienne, prête à fondre sur mon adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Mer 9 Nov - 22:03
Un sourcil interrogateur fut légèrement haussé aux premiers mots de son "invité". Anticiper sa demande? En enlevant le masque? Pourquoi donc? Oh bien sûr, la raison de tout ceci ne fut guère longue à venir. Alors les lippes de la jeune femme se parèrent d'un sourire entendu, alors que la suite des paroles du Verseau lui faisait comprendre quelles étaient ses attentions. Un entraînement donc? C'était cela qu'il attendait de la Chasseresse? Pourquoi pas après tout? Il ne s'était pas formalisé du fait qu'elle avait retiré son masque, lui dévoilant un doux minois, et ses prunelles émeraudes qui en avaient fait tourner la tête à plus d'un, même si celles-ci demeuraient fixes. Pourtant, elle semblait parfaitement le situer, et suivait le moindre de ses mouvements. Appréciant au passage ce geste, cette caresse à l'attention du tronc.

Lentement, la Sainte décroisa les bras, observant le Onzième gardien avec une certaine curiosité:

"- Tu es différent des chevaliers d'or que j'ai pu rencontrer jusque là. Demander à une simple Bronze de vouloir s'entraîner avec toi, je suis surprise, et honorée à la fois, que ton choix se soit porté sur moi. J'espère que tu ne le regretteras pas."

Elle ressentit la brise glacée parcourir son domaine, un instant, elle eut un léger frisson, dû à cette écart de température entre la chaleur du Sanctuaire et la vague de froid émise par son frère d'arme.

"- Oh ne t'en fais pas. Bleddyn me suit partout. Nous avons un lien particulier lui et moi. J'ai pu sentir ta surprise un peu plus tôt en constatant qu'aucun habitant ne se retournait sur son passage. C'est pour la simple et bonne raison que seuls les personnes maîtrisant le cosmos peuvent le voir."

Tout en parlant, la Belle s'était mise en mouvement, le loup suivant son Elue, babines légèrement retroussées, alors que l'aura azurée de la Sainte commençait doucement mais sûrement à l'envelopper. L'esprit de la Druidesse se lia à celui de son loup, l'instant suivant, la vie brillait dans les iris émeraudes.:

"- Toi non plus tu ne te bats pas seul, n'est-ce pas Kilian? Je ressens une présence auprès de toi."

La Belle avait esquissé un sourire avant de reprendre:

"- Tu sais, pour avoir vu mon visage, je peux tout aussi bien t'aimer, mais il se trouve que pendant les minutes qui vont suivre, je risque de te démontrer tout l'inverse. Offrons-nous un magnifique combat amical."

Tout en parlant, elle rabattit sa moitié de masque devant son visage. Il n'y avait plus d'Aisleen, juste un chevalier prêt à en combattre un autre. Avec une vivacité certaine, la Belle s'était élancée en direction du jeune homme, enchaînant une série de coups vifs et rapides tandis qu'un doux parfum venait chatouiller les narines de ce dernier, manquant nullement de troubler ses sens.



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Ven 11 Nov - 11:32
Ainsi donc ce magnifique animal n'était visible que par les êtres sensibles au cosmos ? Intéressant et inédit ma foi.
Je m'amusais que Aislenn soit parvenue à détecter la présence d'Aorlin. Cela démontrait sans nul mal le potentiel de la jeune damoiselle. Pour confirmer son sentiment, je pointais du doigt les profondeurs du bois. Sur plusieurs mètres, une fine couche de givre avait déjà recouvert les troncs et la louve put distinguer un individu aussi vif et intangible qu'un fantôme courir à travers les frondaisons. Mais pour l'instant, je préférais taire son identité et notre lien. Elle et moi ne nous connaissions pas assez pour partager un tel secret.
La louve commença les hostilités en bondissant sur moi. Rapide... Mais pas assez.
D'un calme absolu j'encaissais chaque coup sans bouger d'un iota, mon regard intense scrutant le corps de la belle pour étudier sa technique. Après l'avoir laisser s'épuiser sur moi, je tendis ma paume de main dans laquelle naquis un blizzard voué à la repousser. Pour lui expliquer les raisons du peu d'impact de son assaut, je fis brièvement resplendir l'armure de glace qui était venue recouvrir mon corps, me protégeant de tout impact.

J'avais anticipé que ton style de combat serait au corps à corps. Tu es agile et puissante.

Un compliment sans trace d'ironie que je ponctuais par une attaque d'un genre particulier. Surgit de la brume qui commençait à geler le sol, Aorlin bondit pour frapper sur le coté Aislenn, sans que je ne bouge le petit doigt. L'esprit de glace enchaina poings, pieds et projections de gel pendant quelques instants avant que je n'intervienne.

Mon ami attaque pour que je puisse pleinement me concentrer sur ma défense. Sauras-tu quand même me blesser ? Montre moi ce que la louve du Sanctuaire sait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Mar 15 Nov - 20:12
Digne d'un chevalier d'or. Comment elle, une simple bronze, pouvait-elle espérer parvenir à égratigner le porteur d'une des douze armures du zodiaque? Il n'avait pas bougé d'un pouce, et la raison était simple. Il semblait s'être protégé derrière une fine pellicule de glace qui avait absorbée. Très bien, qu'à cela ne tienne, il allait lui falloir envisager un nouvel angle d'attaque, et elle le connaissait déjà. En parlant angle d'attaque...

* Aisleen! Sur ta droite! Il est rapide.*

L'esprit Loup et celui de la jeune femme ne firent plus qu'un. Immédiatement, elle fit un bond en arrière pour esquiver le coup de son adversaire. Majestueuse et rapide. Elle se réceptionna, accroupie, plaquant alors vivement ses mains dans le sol, tandis qu'un mur de terre se dressait entre elle et son adversaire fantomatique. Vive, elle gagna la branche d'un arbre, avant de disparaître au nez et à la barbe de tous.

Elle se fondait dans son élément, ne faisait plus qu'un avec lui. Elle était la Nature même. Ressentait le moindre mouvement, la moindre brise. La Louve se déplaçait sans émettre le moindre bruit. La Chasseresse en elle reprenait le pas sur le Druidesse. Elle ne serait pas la proie, hors de question. Une série de flèches cosmiques s'abattit alors sur son adversaire, ainsi que sur la forme fantomatique qui ne manquerait pas d'apparaître pour le protéger.

"- Le loup n'est pas une proie."

L'instant suivant, Aisleen se retrouvait à nouveau face au chevalier des glaces, plaquant ses mains à plat sur son torse, avant qu'une chaleur intense ne prenne naissance aux creux de ses paumes, comme si ces dernières étaient prêtes à marquer au fer rouge. Le feu, elle qui avait été marqué lui, avait appris à dompter cet élément sauvage. Elle n'avait pas voulu de lui en handicap. Elle voulait tirer de cette faiblesse, sa force. Un sourire aux coins des lèvres.

"- Viens toujours avec ta glace, je t'attends Kilian."



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Mer 16 Nov - 18:36
Une magnifique louve touchée dans son orgueil.
Quel spectacle fascinant. Pour un début, je devais bien admettre que cet entrainement s'avérait plaisant. Totalement maitresse de son environnement, la jeune femme pouvait se targuer d'être invisible à l'oeil humain. Il ne tenait donc qu'à moi de modifier cet atout en handicap. Mais une chose à la fois.
Je sentis avant de voir quelques flèches fusées dans ma direction.
Je stoppais le danger d'un geste, invoquant un mur de glace qui dévia chaque projectile avant de se disloquer. Profitant de sa diversion, Aisleen se tenait devant moi, ses mains sur mon torse.
La chaleur était atroce, et je grimaçais de souffrance avant de pousser un hurlement. Reculant d'un pas, je tendis la main vers la louve avant que mon membre ne se décroche pour se fracasser au sol dans un éclat cristallin, vite suivi par l'ensemble de mon corps redevenu glace.
Je surgis alors du brouillard qui devenait de plus en plus présent dans la clairière, tendant ma paume de main vers ma cible.

Diamond Dust !

Le blizzard balaya les lieux, gelant arbres, rochers, sol et j'espérais louve.
Cette attaque était avant tout un test. Anticipation, rapidité, résistance. Quel niveau possédait vraiment Aisleen ? Je n'avais pas retenu mon attaque et les dégâts pouvaient être sérieux. Mais dans le cas contraire, la nouvelle chute de température risquait de commencer à sérieusement gêner la louve, habituée à son bois accueillant et protecteur.

Attention aux vœux que tu formules, car ils peuvent devenir réalité. Comme disent les sorciers tels que moi : La magie a toujours un prix. C'est la même chose pour les souhaits. Le temps qui passe est de mon coté. Regarde autour de toi.

D'un ample mouvement de bras, je désignais la clairière devenue polaire et recouverte de brume. D'ici quelques instants, nous serons pleinement dans mon domaine : un enfer de gel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Dim 20 Nov - 13:56
Un froid mordant et glacial venait de l'envelopper. Un frisson la parcourut entièrement sous la force du blizzard. Elle le sentait, tout autour d'elle, ce cri déchirant et cet appel qui semblait venir des tréfonds de la Terre. Cette connexion qu'elle ressentait tant, et qui représentait tout pour elle, qui était le cœur de son univers venait de s'éteindre. Elle laissa échapper un hurlement de rage, alors que son regard étincelait de colère. Privée de ses mouvements, il lui fallait trouver une autre solution. Et elle connaissait celle-ci on ne peut mieux.

Immobilisée, cela n'empêchait en rien la Belle d'agir à sa guise. Elle laissa son esprit gagner celui de son compagnon à quatre pattes. Elle pouvait sentir la neige sous ses pattes, le froid l'atteignant beaucoup moins grâce à la chaude fourrure blanche de l'animal. Sa vision était différente, et son esprit se faisait plus instinctif. Le Loup, filait à une allure rapide.

* Bleddyn... La Terre...*

* Je sais, je le sens.*

L'instant suivant, la bête imposante se jetait sur le chevalier d'or. Le poids de l'animal parvint à faire chuter le jeune homme, alors que ses crocs menaçants venaient claquer au dessus du cou qu'il aurait pu arracher sans le moindre mal. Grondante, la voix de la jeune femme résonna alors dans la tête du Verseau:

*- La magie a un prix? Quel prix as-tu payé pour cela Kilian? Le temps n'est pas de ton côté. Il est du mien.*


Et la seconde suivante, l'éclat lumineux du cosmos de la Sainte se mit à envelopper le corps du loup. Alors l'illusion cessa, d'un claquement de doigt. Plus de loup au dessus du protecteur d'Athéna, mais bel et bien sa consœur qui avait placé la pointe de sa dague contre le cou qui lui était offert pour lui en faire ressentir le froid mordant. Tout autour d'eux, il n'y avait plus la moindre trace de neige ou de glace. Simplement la forêt telle qu'elle était lorsqu'ils y étaient rentrés: verdoyante et accueillante.

La seconde suivante, la Chasseresse reculait, vivement, un doux sourire ourlant ses lèvres, visiblement satisfaite de son petit tour. Après tout, elle avait joué avec les sens de son adversaire grâce à cette fragrance qu'il avait respiré un peu plus tôt. Elle était la Nature elle-même, c'était de là que sa force venait, communiant avec son environnement, pour y déceler la moindre trace de vie, et cela signifiait être capable de maîtriser les différents éléments. Le loup la rejoignit, se tenant à ses côtés, alors que la Belle à la chevelure ailes de corbeaux guettait l#arrivée probable de l'allié de Onzième Gardien.



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Lun 21 Nov - 20:56
Un angle d'attaque intéressant.
Conscient de l'atout de la belle louve, je n'esquivais en rien son assaut, tout en restant prêt à renforcer mes défenses si nécessaire. Pour l'heure je ne me sentais pas en danger, et pour tout dire, un simple entrainement ne justifiait pas que j'use de mon plein potentiel.
Je me relevais donc, sans bruit, ni expression particulière avant d'épousseter ma chemise.

Beau petit tour de passe-passe. Ainsi donc, tu sembles tirer ta force de ton environnement. C'est une donnée à prendre en compte.

Froide analyse, simple constat mais déterminant pour définir ma stratégie. Et par son assaut, Aislenn venait de me donner une idée. Avec nonchalance, je me penchais pour toucher le sol de ma paume de main. Mon cosmos fit alors son oeuvre.
Instantanément, un cercle de glace se dessina autour de la clairière avant de se façonner en un dôme de glace infranchissable. En son centre : La louve et moi. Plus d'accès aux arbres ou au couvert rassurant des frondaisons. Cette prison de glace désormais balayée par un vent polaire était désormais mon environnement.

Cette prison est une petite variante de mon Freezing Curse.D'ici quelques minutes, la température sera trop basse pour que tu survives. Mais n'ai aucune crainte, je ferais en sorte que cela n'arrive pas. Et pour ton information... Avec ce vent polaire, je doute qu'une quelconque fragrance ne m'atteigne. Use donc de tes poings.

Aorlin profita de cet instant pour sortir de la glace pour assaillir Aislenn de maints coups rapides et surtout gelés. Ceci fait, mon ami regagna sa cache, se fondant dans la prison. Je me lançais alors sur la louve, fauchant ses jambes pour me relevant pour la cueillir à l'estomac d'un ample coup de pied. Aorlin arriva alors dans son dos, pour la saisir le temps que j'enchaine avec quelques coups bien sentis.
Je me retirais alors d'un bond vif, prêt à riposter et à repartir à l'assaut.

Combattre sur le terrain d'un autre n'est pas simple. Cela doit te changer.

La main levée, cette dernière s'illumina d'une lueur froide.
La température chuta alors d'un coup. Combien de temps tiendrait-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Ven 25 Nov - 23:00
Oh, elle s'était attendue à une contre-attaque, et celle-ci ne fut guère longue à venir. A nouveau ce souffle glacial qui fit apparaître un dôme de glace autour des deux protagonistes. Il la coupait de tout ce qui pouvait faire sa force, la privant ainsi de ses instincts. La Chasseresse écoutait le Verseau avec la plus grande attention. A elle de lui prouver qu'il avait tort, un sourire toutefois à ses lèvres.

"- T'attends-tu à ce que je te remercie de me priver de cette mort lente et douloureuse?"

Petite ironie de sa part, alors qu'elle pouvait ressentir cette présence fantomatique autour d'elle. Aisleen cherchait à se concentrer, pour oublier ce froid qui la saisissait, et surtout éviter les coups qui ne manqueraient pas de pleuvoir. Si le Onzième Gardien pensait l'avoir privé de son protecteur en dressant cette arène, ce dernier avait particulièrement tort. En effet, le loup venait de se matérialiser auprès d'eux, émettant un grognement sourd et menaçant, avant de se jeter sur l'allié de son adversaire, l'empêcher de porter la main sur sa protégée, cette dernière occupée à tenter d'esquiver les attaques du chevalier des glaces. Quelques uns de ses coups firent mouches, lui arrachant un gémissement douloureux lorsque son pied entra en contact avec son estomac.

Pourtant, elle ne lui laissa pas de répit, prête à plonger sur lui quand la température chuta rapidement. Elle avait du mal à respirer, sa gorge la brûlait sous la fraîcheur de l'air, et il lui semblait que ses poumons se gelaient. Dans un frisson, elle se laissa tomber à genoux à terre. Se repliant sur elle-même pour tenter de se réchauffer. Il lui semblait que ses iris se fermaient. Elle voulait que tout s'arrête, qu'on la laisse partir.

* Aisleen! Aisleen!!!*

Elle aurait voulu répondre, mais n'en avait pas vraiment la force.

* Tu vas te laisser aller comme ça? Je te pensais plus forte que ça! Debout!*


Les doigts fins se crispèrent sur le sol gelé, alors que le corps de la Louve se relevait lentement. Elle laissa la chaleur de son cosmos l'envelopper et la protéger en quelque sorte de ce froid meurtrier et assassin. Comme en réponse à cet appel, des loups de glace surgirent du sol pour se jeter sur le chevalier d'or et laisser leurs crocs se refermer sur lui, ainsi que sur son allié, la seconde suivante, elle était à nouveau sur lui, donnant un coup en plein plexus solaire pour l'envoyer valdinguer plus loin. La Sainte se précipitait pour continuer à faire pleuvoir cette avalanche de coups.

"- Me changer? C'est certain, cela n'a rien d'évident, mais je m'adapte à mon environnement. C'est ce que j'ai toujours fais. C'est ce que je ferai toujours!"



Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Lun 28 Nov - 20:30

Immobile, inexpressif, j'observais la louve s'éteindre peu à peu. Abandon logique. Que pouvait-elle faire face à un chevalier d'or ? Pourtant, un léger mouvement de tête trahi ma satisfaction lorsqu'elle se releva, le cosmos enflammé pour invoquer des loups pour mieux me dévorer.
J'encaissais son coup, qui me projeta en arrière, mais emporté par l'élan je pliais les jambes pour rebondir sur le dôme de glace et lui rendre le choc.
Agenouillé, je m'autorisais un sourire.

Tu es parvenu à attiser la flamme de ma combativité. Pardonne moi Aisleen. Je vais prendre ce combat davantage au sérieux. Et y mettre un terme.

Il était logique de récompenser la combativité et le courage de cette jeune sainte. J'allais donc lui offrir une parcelle de mon véritable pouvoir. Tout en prenant garde de ne pas aller trop loin, car au final tout ceci restait de l'entrainement amical.
Une légère aura dorée vint nimber ma silhouette qui se mut à la vitesse de la lumière. Apparaissant dans le dos de la louve, je brandis la paume de main vers elle. Un vent d'air bien plus froid que précédemment l'expédia si fort contre mon dôme que se dernier se fissura. Je levais alors le bras et ma structure explosa en envoyant en tous sens mille aiguilles de glace. Je m'assurais en silence qu'Aorlin veuille à mes arrières, dans le cas où a somptueuse bête de mon adversaire ne tente de me prendre à revers.

Tu vas avoir le privilège de subir la plus terrible attaque du chevalier d'or du Verseau. Félicitations.

Les bras levés vers le ciel, je concentrais mon cosmos, sans pour autant aller jusqu'à ma limite. Une simple démonstration suffirait à ce stade. De plus, sans mon armure d'or, je jugeais inutile de faire étalage de mon potentiel. Une vilaine blessure, voire pire serait catastrophique.

AURORA EXECUTION !

A la vitesse de la lumière, mon rayon de glace fusa pour heurter la malheureuse de plein fouet. Instantanément, la clairière et les environs devinrent désert de gel. Un coin de Sibérie en Grèce.
Sans attendre, je m'avançais vers la louve, cosmos éteint, et m'assurait qu'elle n'allait pas trop mal en pressant un point vital sur son cou et sa jambe.

Voilà qui devrait te remettre sur pied d'ici quelques heures. Tu es une combattante de grand talent.

Et je la gratifiais d'un léger sourire. Une belle récompense en soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AisleenavatarArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Mar 29 Nov - 21:56

Visiblement, le fait de parvenir à attiser sa combativité semblait relever d'un petit exploit. Qu'un simple chevalier de Bronze parvienne à réussir à éveiller ce genre de sentiment dans le cœur d'un chevalier d'or toucha et amusa légèrement la Druidesse. Comme si Kilian, lui offrait en quelque sorte un honneur.

"- Voilà une remarque qui peu paraître bien présomptueux de ta part. J'espère que tu ne m'as en aucun ménagé depuis le début, sans quoi je le prendrais extrêmement mal, sache le. Tu aurais tort de me sous-estimer parce que j'occupe le plus bas rang de la chevalerie."

Pourtant, elle ne le vit pas venir. Rapide, bien trop rapide. Pourtant, elle se détourna rapidement, bondissant en arrière à l'instant où le dôme de glace explosait. Elle tendit les bras devant elle, usant encore de son pouvoir pour créer un bouclier cosmique, afin de se protéger du mieux qu'elle pouvait des aiguilles glacées. Aisleen sentit l'une d'entre elle venir lui écorcher la joue. Oh bien sûr, elle tenta de résister à l'assaut final du mieux qu'elle le pouvait. Mais sa protection finit par voler en une multitude d'éclats, alors que l'attaque la percutait avec force, l'envoyant percuter un arbre.

Elle ressentit le froid mordant l'envelopper, alors qu'elle se laissait glisser le long du tronc. Derrière le masque, les paupières se fermaient. Le loup venait se placer face à elle, attrapant entre ses crocs la blanche fourrure de cette protection pour la retirer et ainsi observer le faciès de son Elue. Un grognement lorsque le Verseau se plaçait aux côtés de sa Protégée, et que la voix grondante et caverneuse retentissait dans l'esprit du Onzième Gardien.

* Attention à ce que tu fais.*

Une inspiration, alors que la Belle rouvrait les yeux. Son regard était à nouveau vide. Une main se tendit en direction de son compagnon à quatre pattes, ce dernier venant se coucher contre elle, afin de la réchauffer, laissant son énorme tête reposer sur ses cuisses, alors que les doigts fins venaient le caresser.

"- Je te prie de ne pas lui en vouloir pour sa menace à peine voilée. C'est que nous sommes très liés l'un à l'autre. D'ailleurs, il est rare que Bleddyn s'adresse à d'autre qu'à moi. C'est qu'il t'apprécie quelque part. En tout cas, bravo pour cette victoire. Ce fut un bel entraînement."

Et un sourire fendit les lèvres de la Louve, en réponse à celui qui lui était offert. Sa main libre se posa sur le sol, et doucement, elle s'abreuva des forces de la Terre pour panser ses plaies.

"- Merci pour tes soins en tout cas." Un instant de pause, avant que la Demoiselle ne reprenne. " Tu as un excellent protecteur toi aussi. Mais votre lien semble différent de celui qui me lie à Bleddyn."





Armure:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t702-ainia
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   Lun 5 Déc - 21:07
Oui, un bel entrainement. Fructueux en divers points.
La jeune louve s'était ardemment défendue, et sa défaite n'entamait en rien ses prouesses. J'adressais un hochement de tête à son animal cosmique, toujours d'un calme olympien, pour le rassurer sur mes intentions, sans pour autant me froisser de sa vindicte. Je comprenais sa crainte vu notre combat et je ne tenais pas à l'effrayer.
Aisleen reprit ses esprits à cet instant, et s'excusa pour son animal, tout en m'expliquant son point de vue. Je répliquais par un sourire compréhensif envers elle, puis envers le loup.

Je comprends parfaitement son attachement envers toi. Tu as là un allié précieux.

Aimable, je finis par réaliser l'état de la clairière, à cause de mon zèle. Mon cosmos s'illumina brièvement pour dissiper le brouillard gelé et balayer le givre qui recouvrait les alentours. Autant rendre à mère nature sa dot. Ceci fait, j'adressais un hochement de tête à mon adversaire.

Tu n'as pas démérité, tu sais. Je ne m'attendais pas à tant de résistance de la part d'une chevalière de bronze. Pour tout dire, cet entrainement me servira de leçon pour que j'évite de sous-estimer mes adversaires, quelque soit leur armure ou leur rang.

Compliment appuyé et sincère. Pour moi qui découvrais le Sanctuaire et ses us et coutumes, je ferais d'autant plus attention à ne pas laisser mes préjugés prendre le pas sur mon rapport aux autres.
Jaillissant du néant, Aorlin apparut à mes cotés, sa main sur mon épaule. Un sourire franc se dessina aussitôt sur mes lèvres. Lui seul pouvait faire naitre une telle légèreté chez moi.

Je te présente mon ami, Aorlin. Lui et moi sommes de vieux compagnons... Je ne pourrais rêver meilleur allié.

La silhouette de glace s'inclina devant Aisleen, me faisait légèrement rire. Oui, quand mon ami se trouvait à mes cotés, je pouvais tout affronter. Même mes propres démons. Ce dernier s'éleva alors légèrement au dessus du sol pour venir planer entre la louve et moi, puis autour de nous. Les bras croisés, un air faussement réprobateur sur le visage, j'observais l'âme de mon ami prendre plaisir à vivre. Même si cette apparence restait un leurre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[1ers jours de Septembre 550] Première approche (Kilian - Aisleen)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Yonkou] Première approche avec l'équipage de Morris.
» Eben&Ange • Première approche
» [1ers jours de Juillet 550] L'Éveil des Fléaux [Event Berz]
» [1ers jours de juillet] De nos gouttes de sang naissent un sacrifice équitable [Oropher vs Dragos]
» [1ers jours d'Octobre] Perte de repère et inquiétude [PV Alvis]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Rodorio-
Sauter vers: