Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CastielavatarArmure :
Aucune
Message [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Dim 27 Nov - 1:49
Presque une journée s'était écoulée depuis que Mère-Louve avait retrouvé son ancien maître et qu'elle s'était plongée dans un profond sommeil en quête de réponse. Presque une journée où Castiel voulant bien faire avait multiplié les séances d'entrainements fatiguant ainsi son corps à outrance. L'Enfant-Démon se devait de vite progresser pour pouvoir protéger sa Mère le moment venu. C'était son devoir et maintenant il comprenait un peu plus les paroles du chevalier d'or des Gémeaux sur le bien et le mal. Si on était certain d'oeuvrer pour le bien, peu importe les actes. Pour Sunilda c'était la même chose. Peu importe ce qu'il devrait faire, il le ferait, pour elle pour ce qu'elle avait permis au jeune homme d'accomplir. Repousser ainsi la démonne de ses tourments, cette infame créature qui le torturait depuis sa plus tendre enfance. C'était grâce à la Reine-Immaculée qu'il avait plus accomplir ce miracle et de fait il n'était plus un aveuglé non plus. Les choses étaient ainsi désormais, s'il devait être son bouclier ou son bras armé alors il le serait. Ce fut d'ailleurs au cours de cette journée placée sous le signe de l'entrainement que Castiel avait rencontré la bleuté.

Une personne intéressante mais également très intriguante. Elle portait l'armure du Déicide enfin c'est ce que Castiel croyait. L'adolescent ne savait pas pourquoi ni comment cela était venu mais grâce à son cosmos il avait réussi à lire dans une partie de l'armure. C'était comme si, un court instant il avait été connectée à son âme. Enfin ce n'était pas réellement une âme à proprement parler mais une sorte de conscience, une bibliothèque interne capable de conter des histoires. L'histoire des armures mais celle des anciens porteurs évidemment. En parlant d'ancien porteur justement... il avait gardé le secret mais l'ancien représentant de la constellation de Pégase n'avait pas réellement brillé, sa lumière s'étant éteinte sous les coups d'un puissant ennemi avide de sang et de bataille. C'était le lot de tous les porteurs d'habits sacrés que de mourrir au combat et maintenant grâce à Ambre et son armure Castiel en avait pleinement conscience.

Fort de cette rencontre, c'était tout naturellement que le disciple avait proposé à Ambre de le raccompagner jusqu'au Temple aux prières, espérant secrétement lui montrer son monde. Il avait essayé également de rentrer dans le sien, de s'essayer à la force brut mais sans réel succès. Pour preuve ses mains ensanglantées, endolories qu'il tenait devant lui alors que le duo franchissait le seuil de la demeure du Cancer.

"C'est ici que je vis." Disait-il en direction de la bleutée qui était juste derrière. C'était la première fois qu'il avait une personne à qui parler de lui, sans qu'elle ne prenne peur ou écourte curieusement la conversation comme l'avait fait Double-Visages ou l'Homme à la flèche. Mais le plus drôle dans son attitude c'est que l'apprenti se mit exactement à arborer la même façon de faire que son maître. Se servant de son cosmos pourtant bien affaibli par les multiples entrainements pour jouer avec les ombres et les lumières et il se permis même d'allumer les bougies et cierges présents d'une flamme rougeoyante à l'image de son aura.

De son index, déplié avec une certaine difficulté, il désigna une colonne. "C'est dans son ombre que je me cache, de là je peux tout voir !" Cast se retourna alors vers le chevalier de Bronze l'air gene. "Tu peux ne pas le casser ?" Il crut bon de se justifier. "C'est ma colonne, mon amie...."

Il s'écarta alors de quelques mètres, dodelinant de la tête comme Sunilda pouvait le faire pour finalement se planter devant le mur aux Visages. "C'est ici que l'on prie avec Mère-Louve. Et lui c'est le Gémeaux... enfin son frère." L'Enfant-Démon ne savait pas vraiment pourquoi mais il était étonnamment bavard, peut-être le fait de pouvoir partager quelque chose avec quelqu'un qui ne se moquerait pas. Peut-être. Alors qu'il s'asseyait devant le mur comme sa maitresse le faisait, il ajouta au sujet des Gémeaux : "Il faut lui dire qu'il a une grande fontaine si tu le croises. C'est ce qu'il m'a dit quand je l'ai vu." Propos légèrement déformés certes mais l'adolescent n'avait toujours pas compris pourquoi le chevalier d'or avait parlé de sa fontaine très imposante lorsqu'il avait évoqué le passage de Castiel dans son temple. Dans le Colisée il y avait d'immenses piliers, à Rodorio c'était un autel sacré à l'honneur d'Athéna, chez Sun c'était ce mur aux Visages alors pourquoi faire toute une histoire d'une fontaine ? Il faudrait qu'il lui pose la question un jour. Ou alors c'était pour resituer les choses dans son esprit si particulier d'aspirant ? De toute façon le chevalier d'or serait content que l'on parle de ses gouts architecturaux et Ambre pourrait se faire bien voir par la même occasion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreavatarArmure :
Pégase
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Lun 28 Nov - 0:02
Une nuit pleine de surprises, forte en émotions. Car en effet, la Sainte de Pégase, habituellement si fermée, n'avait pu rester insensible face à ce jeune aspirant. Peut-être ne s'en était pas rendu compte, mais il était parvenu à toucher ce coeur bien enveloppé sous une couche de glace, de sorte à ce que personne ne puisse l'atteindre. Pourtant, la bleutée n'avait pu supporter de voir le jeune Blanc se mutiler en s'acharnant sur cette colonne qu'elle lui avait demandé de détruite. Par sa faute, le sang s'était écoulé de ses jointures meurtries et elle ne comptait pas le laisser dans cet état. Il semblait si faible malgré cette aura qu'il dégageait. Ambre était persuadée qu'elle regorgeait de puissance, il lui faudrait tout simplement de l'entrainement.

Alors que l'apprenti du Gold Saint du Cancer lui proposait de le raccompagner jusqu'au Temple, la belle revêtit sa chemise, déchirée, maculée de sang encore frais. Elle apposa de nouveau son masque à son visage, respect du protocole, avant de récupérer sa gourde et son armure qu'elle porta sur son dos pour rejoindre l'adolescent. Le trajet se fit dans le silence, la Sainte de Bronze suivant docilement Castiel, appréhendant quelque peu une potentielle rencontre avec le Maitre de celui-ci. Lorsqu'il s'adressa de nouveau à elle, la bleutée contempla ainsi le quatrième Temple, si semblable aux autres de l'extérieur.

Arrivant au seuil de la Maison, la jeune femme se stoppa un instant, songeant qu'il était peut être temps pour elle de revêtir son armure pour paraitre plus présentable devant l'une de ses supérieures hiérarchiques. Posant sa pandora box au sol, par sa simple volonté, les parties métalliques vint la recouvrir une à une, et comme à chaque fois, Ambre en ressentit une sensation de chaleur et de bien-être. Une telle symbiose ne pouvait être qu'appréciable. Une fois ceci fait, la Sainte reporta son attention sur Castiel, écoutant avec intérêt les mots de celui-ci, devinant que ces explications étaient importantes pour lui. Un sourire se dessina derrière son masque à la remarque du garçon à la tignasse de neige.

"Promis, je respecterais cette colonne." lui répondit-elle d'un ton sérieux et sincère.

Elle ne se permettrait guère de se moquer de lui, respectant les convictions de chacun, aussi étranges pouvaient-elles paraître. La visite les amenèrent devant un mur plutôt impressionnant, mettant en scène plusieurs visages. Ambre en resta bouche bée, si elle n'était pas du genre à garder son sang froid, elle aurait même pu en être effrayée. Lieu de prières d'après Castiel, celui-ci lui montrant l'un des visages tout en signifiant qu'il s'agissait du frère du Chevalier d'Or des Gémeaux. Patiente, la Sainte vint prendre place aux côtés de l'aspirant, intriguée par ce mur si particulier, reportant ses pupilles d'océan sur celui-ci lorsqu'il reprit la parole.

"Une grande fontaine ? ... D'accord, je prends note. Merci du conseil, Castiel." De nouveau, attirée par le côté mystique de la chose, son regard d'azur masqué par le bronze se reporta sur les nombreux visages. "Si je comprends bien, ce mur ce sont ... Les visages de personnes défuntes ?"

Elle se fixa un instant vers le visage que le jeune apprenti lui avait identifié. Ainsi elle faisait face au jumeau du Protecteur du troisième Temple, elle pourrait maintenant le reconnaitre en cas de rencontre impromptue.

"Et ton Maitre, où est-il ? Enfin, Sunilda si je me souviens bien ... Peut-être qu'elle n'apprécierait pas que tu invites ... n'importe qui dans son temple ?"

N'importe qui était peut être un terme assez rude pour se qualifier, mais Ambre ne s'accordait pas vraiment une quelconque importance. Elle était l'une des Protectrices de la Déesse de la Guerre, comme de nombreux autres chevaliers.


#045FB4


Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Lun 28 Nov - 20:08


Ce fut l'odeur du sang qui éveilla la demeure de la Reine Immaculé. D'abord un simple murmure, un chuchotis soufflé à l'oreille de l'apprenti. Une simple mise en garde. La Mère-Louve serait fâchée de le voir ainsi souillé et de se présenter en leur Monde aussi abîmé. Les chuchoteurs gris – sous forme de feu follets invisibles pour les yeux des non initiés – se prirent à danser autour de Castiel. Mais rien de plus pour le moment. Les minutes s'écoulèrent ainsi, dans cette espèce de convivialité entre deux êtres qui se découvraient avec fascination. Deux univers qui se confondaient. Lorsque l'Enfant-Démon prit place devant le Mur aux Visages, les flammes des bougies vacillèrent avant d'être totalement soufflées. Plongés dans le noir, le jeune homme et la jeune femme purent entendre une longue plainte qui éclata partout dans le temple. Le cri d'un loup hurlant à la lune.

Du noir, total et absolu, surgit une forme éthérée et lumineuse. Une Louve Immaculée, d'une taille assez imposante et à l’œil écarlate qui se posa sur Castiel. Aussitôt, lui, put reconnaître le regard de sa Mère.

« Tu es blessé. » gronda la voix, quoique teintée d'une grande inquiétude. « Et tu te présentes au Mur tout souillé de sang. Pourtant tu connais les règles de ce Temple, mon apprenti. »

L'animal fantomatique s'approcha d'eux, foulant à peine le sol de ses pattes spectrales. Sunilda tourna longuement autour du couple, les observant avec un mélange de sévérité et de bienveillance. Elle s'arrêta devant la jeune fille, huma son essence et son parfum.

« Une Pégase Bleue, je n'en avais jamais rencontré encore. Tes ailes vont te porter haut… tu es destinées à tutoyer les Dieux et plus spécifiquement la fille de Zeus, le savais-tu ? » La tête massive de la Louve se tourna vers Castiel. « Elle est la bienvenue ici, nous allons t'attendre et discuter toutes les deux le temps de tes ablutions. »

Sur ces mots la créature lupine se détourna pour commencer à s'enfoncer dans les profondeurs sombres de sa Maison. D'un coup d’œil, elle enjoignit la belle Bleutée à suivre ses pas. Les murmures des Chuchoteurs s'étaient tût.

« N'aie pas peur de moi ni de ce lieu, tu es en sûreté ici tant que ton cœur présente de bonnes intentions. Et que tes mains ne sont pas pleines de sang. Comme tous les autres Saints, tu seras toujours la bienvenue ici pour prier. Ou me demander conseil. »

Elles s'arrêtèrent sous une grande arche en pierre. Comme clef de voûte, la pandora box du Cancer brillait d'un éclat doré et mystique. Des escaliers descendaient à perte de vue, avalés par l'obscurité.

« Je t'y attends, descends me rejoindre, Bleutée. »

Dans un souffle, la Louve Immaculée s'effaça.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
CastielavatarArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Mar 6 Déc - 12:12
Les chuchoteurs… l’Enfant-Démon les avait bien vu oui mais avait pris soin de les ignorer. L’adolescent faisait le fier, trop heureux de pouvoir montrer son monde à quelqu’un, une potentielle amie ? Non Castiel considérait déjà la jeune femme à l’armure de bronze comme une amie. Il voulait simplement l’impressionner comme un gamin voulant faire le beau devant sa bande de copains. Le disciple du Cancer connaissait pourtant les préceptes de son maître mais il préférait les ignorer, de même que ces feux follets, préférant côtoyer un peu plus le monde de la bleutée. Pour se faire, il suffisait simplement à l’apprenti de jouer à l’aveuglé, les ignorer purement et simplement. Tout allait bien jusqu’au moment où il prenait place devant le mur aux visages. Castiel n’eut pas le temps de répondre qu’un hurlement de loup se faisait entendre. Immédiatement l’aspirant se redressa sachant pertinemment pourquoi sa mère se manifestait de la sorte. Il avait ignoré, désobéi délibérément tout ça pour se faire bien voir….

« Mère. » Lâcha-t-il alors qu’un loup luminescent, d’une taille plus que respectable faisait irruption devant lui et Ambre. Au premier coup d’œil, Castiel pouvait reconnaitre le regard de son maître. Il frissonnait. Pourtant il n’avait pas froid non mais une étrange sensation parcourait son échine. L’Enfant-Démon avait mal agi et quelque chose lui disait que ça ne s’arrêterait pas là.

Puis l’attention de Mère-Louve se porta sur Ambre, son amie. Sa mère n’avait jamais été méchante avec qui que ce soit mais pourtant Castiel ne pouvait s’empêcher d’éprouver une profonde inquiétude. Cette petite rencontre nocturne avec la Sainte de Bronze avait été bénéfique selon lui et il avait pu encore en apprendre plus sur lui-même et les chevaliers.

« C’est c’est mon amie. » Glissa-t-il presque d’une manière inaudible à l’oreille du loup, toujours inquiet quant à sa réaction concernant la Sainte de Pégase. Mais Sunilda ne semblait pas hostile à l’encontre d’Ambre, bien au contraire et ses paroles l’amenaient dans ce sens.

« Je veux rester ! » Pour la première fois Castiel haussa la voix à l’encontre de son maître. Ce n’était pas réellement contre elle non mais c’était plus sur le coup de l’indignation, ne voulant pas quitter la bleutée. C’était elle la première, la première qui ne le prenait pas pour un monstre ou un être bizarre comme Silas ou Orion, elle était en quelque sorte le pont entre les deux mondes que côtoyait Castiel. Tremblotant légèrement, l’Enfant-Démon baissa le regard fixant le sol avant de partir en courant en direction des thermes. Il ne comprenait pas, c’était son amie et il n’avait pas le droit d’en profiter.

Entrant enfin dans le lieu destiné aux ablutions, l’apprenti donna un violent coup de pied dans un récipient en porcelaine qui se brisa en plusieurs morceaux contre le mur voisin. Cette fois on pouvait dire qu’il était vraiment en colère, réaction excessive chez le jeune homme que l’on pourrait attribuer à la fatigue et au stress du matin. La seule chose de positive dans tout cela était que sa mère était enfin de retour, enfin il l’espérait. Une fois débarrassé de ses vêtements, Castiel entra dans l’eau, les bras croisés il restait immobile, malgré le fait que ses paupières devenaient de plus en plus lourde, harassé par la fatigue. Mais il était bien décidé à ne pas rejoindre les jeunes femmes par la suite. Et pourtant il avait conscience qu’il avait tort….


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreavatarArmure :
Pégase
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Mer 7 Déc - 16:24
Hurlement de loup. Ambre ne s'y attendait pas, aussi elle sursauta, imitant son ami lorsqu'il se redressa. Ses pupilles d'océan se perdirent sur ce loup éblouissant, impressionnant. Une voix se fit entendre, grondante mais paradoxalement bienveillante, s'adressant au jeune Blanc. Ainsi, cette louve immaculée était donc son Maitre si elle comprenait bien. La Sainte de Pégase ne broncha pas, suivant l'animal brillant du regard alors qu'il tournait autour d'eux avant de se plonger dans ses pupilles écarlates, écoutant attentivement ses mots. Ces paroles avaient presque un côté prophétique, étonnant grandement la belle bleutée qui en resta bouche bée, s'interrogeant plus qu'autre chose. Que savait-elle donc d'elle ? Mais alors que la Sainte du Cancer tournait de nouveau le regard vers son apprenti, la jeune Pégase se permit de prendre la parole , avec le plus grand respect, suite à l'exclamation de Castiel.

"Le sang. Ce n'est pas de sa faute. Il s'est blessé à cause de moi ... Je lui en ai sans doute trop demandé."


Quelque peu peinée, se sentant coupable, Ambre observa l'adolescent s'éloigner, faisant mine de faire un pas en sa direction avant de se résigner. Ses iris s'azur trouvant celles de la Louve, elle hésita avant de lui emboiter le pas, restant silencieuse derrière l'animal immaculé. Cette voix était emplie d'une immense sagesse, la Sainte de Bronze devait bien le reconnaitre. Peut-être que si elle avait eu autrefois un Maitre de cette trempe, la belle n'aurait jamais eu à mentir sur sa réelle identité ? Castiel avait de la chance, c'était certain.

Le Cheval Ailé se stoppa devant l'arche de pierre, acquiesçant doucement aux mots de l'animal qui s'évapora en quelques secondes. Levant les yeux, la belle s'émerveilla de l'éclat doré, le contemplant quelques instants avant de scruter l'obscurité des escaliers. Se retournant rapidement dans l'espoir de revoir son jeune ami, elle finit par poser le pied sur la première marche, avant de descendre les autres une à une, prudemment, laissant le temps à ses prunelles de s'adapter dans le noir. Lorsque vint le dernier rehaussement de pierre, elle se permit d'analyser la pièce sans pour autant s'y avancer.

Alors, la curiosité lui brûlant les lèvres, elle suivit les conseils de la Louve, pensant qu'elle pouvait poser cette question qui la taraudait depuis plusieurs minutes. Après tout, si la Sainte du Cancer avait voulu ne rien lui révéler, elle n'aurait certainement enchainé sur une telle discussion.

"Que vouliez-vous dire tout à l'heure ? Vous m'avez révélée que ... mes ailes me porteraient très haut. Qu'entendez-vous par là ? Savez-vous des choses sur mon compte ?"

La belle bleutée masquée se tut, attendant une réponse avec une impatience presque palpable, légèrement stressée par la situation.


#045FB4


Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Mer 7 Déc - 16:48

« Tu devrais te prémunir de la colère qui t'accables jeune apprenti. » gronda une voix dans les ténèbres. Que Castiel s'essaye à les percer, il ne décèlerait rien de plus que ces mots qui s'envolaient vers lui. « Ta gardienne s'est inquiétée. Se présenter dans le Temples des Esprits souillé de sang revient à faire courir un immense danger au Sanctuaire tout entier. N'en as-tu pas encore conscience ? Ta Mère-Louve t'attends dans la crypte. »

La présence s'était envolée, comme celle de Sunilda devant la Sainte de Pégase. Nulle autre réponse. Tous les deux devraient progresser dans la noirceur du sous-sol. Appréhender de nouvelles sensations étranges s'ils se risquaient à descendre les quelques marches qui les séparaient de la jeune femme. Sainte du Cancer qui, sur un autel en pierre, s'éveilla. Retournée dans son corps de chair, elle ne put s'empêcher de trembler ; cela faisait bien trop longtemps qu'elle s'était absentée, qu'elle avait quitté leur « Monde ». Ses voyages ne pouvaient pas durer aussi longtemps, les conséquences seraient bien désastreuses et elle avait promis au Taureau Blanc de ne plus se risquer à se perdre encore.

Même si elle lui avait donné les moyens de venir la rechercher si un jour… Un soupir, la belle, avec lenteur, s'assit sur le rebord, s'enveloppa d'un morceau de tissu en lin blanc. Elle ressentait la fatigue dans ses membres douloureux qu'elle s'employa de masser avec précision. Ses errements durèrent un certain temps, assez pour laisser Castiel et Ambre discuter et peut-être venir la retrouver. Encore trop faible pour se mettre debout, la mère-louve ferma ses paupières pour se concentrer sur sa respiration. Marcher dans les pas de son maître était toujours une tâche complexe. Or là, il l'avait emporté au bord d'un gouffre noir, lui révélant des dangers bien plus importants qu'ils l'avaient soupçonné tous les deux. Les échos de la Guerre. L'effervescence des Enfers. Une dissonance en leur sein.

« Athéna compte sur Scorpion Rouge et moi... » se souvint t-elle en se remémorant l'ordre de leur Déesse. « Prions un peu... »

Cela faisait bien longtemps que la belle ne s'était pas tournée vers ses croyances. Ses souvenirs d'antan. Vers l'Homme-Soleil qu'elle allait devoir trouver. Pourquoi ? Elle l'ignorait encore, comme à chaque fois, mais elle ne doutait pas que la Réponse lui apparaîtrait très vite. Frappée par la lumière de l'Augure.

« Parfois, je suis aussi une Aveuglée. »
soupira t-elle. « Oui, Sunilda. Et tu sais très bien pourquoi. »

Les mots de sa gardienne sonnaient comme un reproche que la belle ignora. Pour autant, la maîtresse des lieux se rembrunit. Et attendit la venue des deux jeunes gens. De la Bleutée et de l'Enfant-Démon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
CastielavatarArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Mar 13 Déc - 14:30
Alors que l’Enfant-Démon était sur le point de s’assoupir pour rejoindre le royaume des Rêves une voix le fit sursauter. Inconnue à ses oreilles elle n’était pas moins accusatrice et moralisatrice. Se redressant il tourna la tête à droite puis à gauche cherchant l’origine de cette voix mais rien, elle était déjà loin. Faisait-elle partie de ce monde ? Sans doute pas. Un esprit peut-être ? Castiel penchait plus pour le maître de son maître, ce fameux Loup Gris qui ne voulait pas qu’il aille de l’autre « coté ». L’adolescent soupira alors qu’il sortait de l’eau. Cette voix, peu importe à qui elle appartenait avait raison, se présenter avec du sang dans le Temple aux prières était très grave… et il avait délibérément désobéi jouant l’aveuglé simplement pour se faire bien voir de son amie.

Alors qu’il se séchait, Cast éprouvait l’envie de chantonner cet air si particulier qui l’avait accompagné durant tant d’années. Mais Mère-Louve n’en serait pas ravie, elle qui avait œuvré pour qu’il puisse se défaire de l’emprise de la démone. Secouant la tête comme pour mieux chasser ses mauvaises idées, le jeune homme enfila de nouveau son pantalon de lin avant de se mettre à courir direction la crypte. Les excuses envers les deux jeunes femmes qui devaient l’attendre seraient de rigueur mais il avait fauté et il devrait en assumer les conséquences.

Avant de tergiverser concernant sa punition éventuelle, l’adolescent devait se hater de retrouver la Bleutée et Mère-Louve. Peut-être que les deux Saintes auraient sympathisé durant son absence ? Quoi qu’il en soit Castiel sortit des thermes pour passer devant le Mur aux Visages avant de descendre direction la crypte.

« Tu parles toute seule ? » Glissa-t-il alors qu’il arrivait au contact du Chevalier de Bronze. « La crypte est encore plus basse… viens ! » Sans attendre de réponse de la part de son amie, Castiel reprenait sa route dépassant Ambre avant de se retourner une dernière fois vers elle. « Pardon pour mon attitude. Il faut toujours écouter les chuchoteurs. » Puis il descendit les marches suivantes pour finalement arriver devant l’autel de pierre avec Sunilda dessus.

« Sun ! » Sans hésitation Castiel s’approcha de sa mère se stoppant au bord de l’autel n’osant la prendre dans ses bras, trop honteux de son attitude. « Désolé je… » Rien d’autre ne sortit de sa bouche, l’apprenti préférant attendre que son maître prenne la parole. Ce temple, c’était le Royaume de la Reine Immaculée, pas le sien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AmbreavatarArmure :
Pégase
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Mar 13 Déc - 21:26
Des mots prononcés dans l'impatience, sans se soucier réellement de savoir si la Louve Immaculée se trouvait dans cette pièce sombre dont elle avait du mal à en dissimuler l'étendue. Mots qui s'évanouirent dans le silence après un léger écho. La belle masquée attendit une réponse, mais en vain. Elle s'attendait à tout sauf à une remarque de cette voix qu'elle reconnut immédiatement comme celle de son nouvel ami. Se retournant sur le jeune Blanc, elle hésita un instant.

"Je pensais que ton Maitre était dans cette pièce, je n'ai pas osé m'aventurer un peu plus loin dans sa demeure ..." Alors qu'ils progressaient vers la crypte, certainement là où le Chevalier d'Or du Cancer les attendait, Castiel lança quelques excuses à son encontre. Apparemment, ses actes représentaient un grave délit, mais Ambre n'était guère en mesure de lui en vouloir, ne connaissant pas elle-même les règles qui régissaient ce Temple. "Tu n'as pas besoin de t'excuser auprès de moi Castiel, c'est ma faute si tu t'es présenté dans cet état à ce ... mur ?"

Puis le trajet se fit dans le silence jusqu'à ce que les deux jeunes gens se retrouvent enfin sur le lieu de rendez-vous. Le jeune apprenti s'avançant, la Bleutée resta, elle, en retrait, ne voulant déranger les deux comparses. La scène en était presque touchante, Castiel semblant vouer un grand respect pour cette Sunilda, jeune femme d'une beauté éblouissante et à la chevelure de neige. Même s'il n'était guère dans les habitudes de la Sainte de Pégase de procéder ainsi, celle-ci s'avança de quelques pas vers l'autel avant de poser un genou à terre, baissant les yeux au sol, en signe de respect envers la Sainte d'Or. Sa voix portant quelque peu écho derrière son masque de métal, elle s'adressa à celle-ci.

"C'est pour moi un honneur d'être accueillie ainsi dans votre Temple. Sachez que mes intentions sont pures. Je me répète mais n'en voulez pas à Castiel, il a simplement voulu me faire découvrir son Monde et le vôtre par la même occasion." La belle releva enfin la tête vers la Louve Immaculée, ses prunelles d'océan toujours dissimulé derrière son cache-visage. "Si vous me le permettez, j'aimerais vous poser quelques question, Dame Sunilda ..."

Ambre préférait maintenant avoir la permission de la Sainte avant de s'entretenir avec elle, elle qui voudrait certainement converser avant tout avec son apprenti. Elle n'était qu'une étrangère pour elle, simple passagère.


#045FB4


Tenue de Ambre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Lun 2 Jan - 12:32

Quand enfin les deux jeunes gens se présentèrent à la maîtresse des lieux, un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Elle savait à quel point ses excuses étaient sincères, ses hésitations touchantes. Sunilda ne pouvait pas lui en vouloir : son apprenti était encore jeune et bien ignorant du Monde. Des deux, après quelques réflexions de sa part. Bien silencieuse, la Mère-Louve laissa la Bleutée s'approcher et poser un genou à terre avec respect. Cette attitude était surprenante pour cette ancienne esclave. Sans briser le silence instauré, la gardienne de ces lieux se redressa, laissant sa robe bleue glisser sur la pierre en un froissement de tissu. Ses pieds foulèrent le sol si froid, si glacé sans qu'aucun des deux observateurs n'aient la réelle impression qu'ils s'y ancraient. Aérienne, la belle jeune femme alla enlacer tout tendrement Castiel, enroulant ses bras autour de son cou. L'observant de ses claires prunelles, la Sainte alla déposer un baiser au milieu de son front avant de se reculer. Pas besoin de mots entre eux. Tout était dit. Il était temps d'avancer. Ses pas la portèrent vers l'autre Sainte au masque dont l'expression, d'une neutralité absolue, la rendait mal à l'aise. Elle n'aimait pas ces masques-ci. Aussi, une fois penchée sur elle, sa main se risqua à le lui retirer. Avec une douceur infinie, et une moue bienveillante.

« Ici il n'y a pas besoin de cacher son visage. Pas en mon Sanctuaire où la Mort et la Vie se côtoient et danse sans jamais arrêter. Les chuchoteurs n'aiment pas les secrets, les dissimulations. Ils cherchent toujours la vérité de l'âme... »
Une pause tandis qu'elle l'invitait, d'un nouveau geste, à se redresser. Personne n'avait à ployer l'échine devant la Reine Immaculée. Quelle fusse Souveraine en son royaume ou pas. « J'ai su que tu étais venue avec cela Bleutée, je t'écoute. Je tâcherai de te répondre au mieux. »

Tout en se reculant, ses yeux ne quittèrent plus Ambre, la sondant avec calme et parcimonie. Cette jeune fille l'intriguait et ce fut sans rien ajouter de plus qu'elle alla reprendre place sur son autel en pierre noire. Régente sur son trône des Morts. La tombe où résidait les Anciens. Dans son esprit, sa Gardienne se manifestait encore, lui chuchotait quelques recommandations qu'elle préférait ignorer pour l'heure. La Cancer avait d'autres choses en tête. Tournée vers le Monde des Vivants.

« Et non Bleutée, tu n'es pas une simple passagère, une étrangère. Si tu es ici, ce n'est pas par hasard. Si tu es ici, c'est parce que tu as été invitée à passer le voile obscur qui sépare les Mondes. C'est un beau présent et je sais que mon apprenti ne t'as pas choisie par hasard. »

Quand bien même il avait oublié quelques unes de ses règles. Mais qu'importe, cela n'avait pas vraiment eu d'incidence. Auquel cas, Sunilda serait intervenue bien autrement. Et d'une façon bien moins douce et éthérée.

Car elle savait son Monde agité et le danger encore tout proche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
CastielavatarArmure :
Aucune
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   Jeu 16 Fév - 14:42
« Non ce n’est pas ta faute. Je connaissais les règles. » Disait-il simplement. Pas besoin d’argumenter pour l’apprenti, il avait commis une faute, il s’était excusé et elle avait accepté les excuses voilà tout. Même si l’Enfant-Démon ne connaissait la bleutée que depuis peu, il avait étrangement confiance en elle alors il avait voulu faire le fier, lui montrer son monde mais il n’avait pas eu le succès escompté. Pégase et l’apprenti avaient donc continué à descendre les marches jusqu’à retrouver Sunilda, la Reine Immaculée était donc de retour. Castiel s’était approché de son maître se confondant à nouveau en excuses. Il n’avait pas vraiment douté, ne s’imaginant pas que celle qui était désormais sa mère adoptive puisse lui en vouloir bien longtemps. D’ailleurs cette étreinte et ce baiser furent accueillis comme une libération chez le jeune homme.

Désormais l’Enfant-Démon avait conscience qu’il devait rester en retrait que la Bleutée et la Reine-Immaculée devait converser entre elles. Il avait ressenti chez la guerrière de pégase quelque chose de particulier, quelque chose qu’il n’arrivait pas clairement à identifier mais pour lui Ambre n’était pas comme les autres. Sa curiosité habituelle avait été piquée au vif et il attendait patiemment la suite des évènements. Son œil rouge pétillait d’excitation surtout quand Sunilda demanda à Ambre de lui poser ses questions.

Il s’écarta d’un pas, un seul quand sa mère se recula pour venir s’installer sur son trône, celui de la Reine-Immaculée. A cet instant devant autant de prestance Castiel était fier, fier d’être son élève, fier d’être son fils. Il espérait ainsi profiter longtemps de sa présence et de ses enseignements car les multiples mises en garde commençaient quelque peu à l’inquiéter. Il ne s’inquiétait pas pour son propre sort non mais plutôt pour celui de son maître, des autres personnes vivant également au Sanctuaire.

Quelque chose se préparait et l’Enfant-Démon espérait être à la hauteur de ce qu’il allait se produire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Août 550] Voici mon monde [PV Ambre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: