Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Jeu 1 Déc - 14:00
« Tihana tu es là ? » … … … … « C’est moi je suis rentré. » Intonation monocorde, plate. Aucune joie de vivre ou quelconque émotion n’émanait de cette voix. Nereus, général du Kraken venait de rentrer de mission et à la seconde où il avait appris que sa petite sœur avait été choisie pour être la nouvelle générale des Lyumnades il s’était précipité au pilier de l’Antarctique. C’était là le véritable problème, Tiha si instable et fragile porteuse d’une écaille ? C’était encore plus dur que pour Calista. Mais cette fois le borgne ne commettrait pas la même erreur, il se garderait bien de lui avouer ses peurs bien que cela pouvait s’avérer inutile avec les capacités de Tiha. Lire dans le cœur des gens, voilà sa principale force. Aussi avec le temps Nereus avait appris à ne rien lui cacher, c’était inutile.

« Tiha ? » Nouvel appel et cette fois l’inquiétude pouvait se lire aisément dans sa voix. La cité n’avait subi aucun assaut mais cette menace qui avait forcé le Légat à lever les murs de protection était peut-être encore et toujours bien présente. Durant sa mission il avait fait le choix de cacher ses sentiments pour l’héritière de la famille Atlas et il s’était fait la promesse de ne plus intervenir dans ses affaires. Il n’était plus son garde du corps mais un ami et le moins qu’il pouvait faire c’était de s’effacer. La destinée de Scylla n’était pas compatible avec celle d’un ancien esclave défiguré. C’était ainsi et il s’y ferait. Mais pour Tiha c’était tout autre, il avait un devoir envers elle. Celle d’un grand frère protecteur toujours là pour sa jeune sœur.

En quelque sorte la Lyumnade était la dernière attache du Kraken. Il y avait bien sûr Calista mais Nere avait besoin de s’en éloigner quelque temps. Ne dit-on pas que le temps apaise tous les maux ?

Devant l’absence de la jeune femme, Nere décida d’intensifier sa cosmo-énergie de glace. Si Tiha avait toujours le bracelet sur elle, elle ressentirait les émanations du cosmos du borgne. Il était décidé, à défaut de la convaincre de ne pas porter d’écaille et de lui faire renoncer à son titre de général, à l’aider. Lui enseigner la base du pouvoir des glaces comme elle en avait formulé le souhait, voilà ce qu’il allait faire. Quant à lui il continuerait de s’entrainer afin de devenir plus fort, encore et toujours. Pour la protéger elle. En attendant de faire la lumière sur les familles d’Atlantis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mar 6 Déc - 11:31
Solitude.

La visite récente du représentant de Poséidon avait permis à la Nymphe de comprendre un peu mieux les choses, mais pourtant elle n’en était pas moins déboussolée. La conversation avait été intense, riche de sens et d’informations, certainement beaucoup trop d’un seul coup. La jeune martyre avait maintenant conscience des responsabilités que son rôle lui inculquait, peut-être un peu trop grande pour elle ? Cette simple enfant perdue.

Etendue sur sa couche, Tihana réfléchissait, calme, presque inerte, les pupilles d’améthyste fixant le plafond modeste de sa chambre. Car elle ne s’était toujours pas occupée de la décoration. Le ferait-elle un jour ? Tout ceci n’était que futilité. Tant bien que mal, la belle aux traits juvéniles tentait de chasser cette voix dans sa tête, voix qu’il lui soufflait qu’elle ne serait pas à la hauteur, voix qu’il lui assurait que personne ne pouvait lui faire confiance, qu’elle n’en était pas digne.

Fallait-il écouter cette voix désincarnée, simple fruit de son imagination malade ? Ou plutôt les mots d’un homme chaleureux et bienveillant ?

Ce moment de stase ne dura guère bien longtemps pour elle, même si plusieurs heures s’étaient déjà écoulées, plusieurs heures où Tiha n’avait pas bronché de sa position. La nouvelle Générale des Lyumnades ressentit une présence entrer dans son domaine, s’ensuivit un éclat de voix paradoxalement éteint que la jeune femme reconnut immédiatement. Aucune réaction, la jeune martyre cligna simplement des yeux. Au second appel, elle finit par se résoudre à se redresser alors que le bracelet autour de son poignet dégageait un léger froid sur sa peau de porcelaine. Elle commençait à s’y habituer.

Et lentement, Tihana se leva pour rejoindre cet invité impromptu qui n’était autre que celui qui prenait à cœur son rôle de grand frère. Il s’était décrété de la sorte sans réellement demander l’avis de sa sœur, mais au fond d’elle, une sensation de chaleur envahissait peu à peu son cœur meurtri. Lui, était là pour elle. Lui et seulement lui. De sa démarche féline, discrète, elle se planta au seuil de la porte de sa chambre pour signaler sa présence, observant de ses iris violines le Général du Kraken, constatant une certaine lassitude sur son visage. Machinalement, elle le salua d’une petite pique que l’on pourrait qualifier de taquine venant de la Nymphe.

« Et bien, je vois que tu sembles heureux de me voir grand frère »

Vêtue d’une robe aussi sombre que sa crinière d’onyx, Tihana n’avait pas pris la précaution de revêtir son écaille, ce n’était guère de mise face à cette personne en qui elle avait décidé d’accorder le bénéfice du doute, pour ne pas dire un peu de sa confiance. Un regard suffit à lire ce que son cœur hurlait et la belle se prit à une certaine inquiétude pour le jeune homme à la tignasse d’émeraude.

« Qu’est ce qui t’amène ici ? Toi aussi, tu te sens seul ? » Une petite boule dans la gorge et elle se permit une révélation si peu habituelle sortant de sa bouche. « Je suis contente de te voir. »




Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Ven 9 Déc - 15:55
Après une attente qui avait semblé interminable pour Nereus la voix de sa petite sœur s’éleva enfin. Comme à son habitude, la jeune fille avait surgit des ombres d’une manière un peu nonchalante mais quand bien même le borgne qui se prenait pour son grand Fère était plus que ravi de la revoir. Par contre hors de question de commettre la même erreur qu’avec Calista. C’était peut-être comme lui avec son écaille, les Lyumnades avaient peut-être appelés Tihana. Gardant ses interrogations pour plus tard le général prit la parole.

« Ouf tu es là ! » Le Kraken baissa les yeux faisant une petite moue par la même occasion. Il avait conscience d’avoir été parano mais Tihana représentait bien plus à ses yeux que ce qu’elle pouvait bien penser. C’était son devoir de veiller sur elle-même si visiblement la petite poupée de porcelaine qui se tenait devant lui était devenue une Générale également au service de l’Empereur Poséidon. « Désolé, je m’inquiétais pour toi voilà tout. »

« Tu te sens seule ? N’hésite pas, les installations de mon domaine te sont ouvertes. » Nere avait bien conscience que c’était facile à dire, Tiha étant du genre solitaire et la sociabiliser ne serait pas facile. Pour l’heure le Kraken ne la forcerait pas il se contenterait d’être présent à ses côtés et quand le moment sera venu il la soutiendra et l’aidera de son mieux.

L’expression morne de son visage disparut à l’instant même où la Lyumnade déclara qu’elle était contente de le revoir pour voir se dessiner un facies des plus rayonnant. Rien ne pouvait lui faire plus plaisir que ces quelques mots et cela Tiha pouvait aisément le ressentir à l’aide de son pouvoir. Fidèle à ses principes Nereus jouerait la carte de l’honnêteté et de la transparence avec sa jeune sœur.

« Que dis-tu de passer un peu de temps ensemble ? Je pourrais t’apprendre le maniement de la glace ? et toi des armes blanches ? » Quitte à se bruler les ailes en devenant plus puissant autant le faire avec des êtres chers. L’expérience des armes de Tihana allait être particulièrement efficace. Nere recula de quelques pas, descendant finalement les marches menant au pilier de l’Antarctique et d’une impulsion cosmique retira son écaille qui vint se reformer quelques mètres plus loin sous sa forme totemique.

Il était désormais torse nu, son corps portant les stigmates de sa dernière mission. Mais la douleur n’était rien, il ferait avec. Pour la protection de sa sœur, il devait sur le champ lui apprendre quelques mouvements et la magie de la glace. De grand frère il allait passer de protecteur dans les instants à venir.

« Tu peux te changer pour être plus à l’aise si tu le souhaites, ou bien même revêtir son écaille. Oui les nouvelles vont vite petite sœur ! »

Un dernier clin d’œil en sa direction en attendant que la jeune femme prenne sa décision.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Sam 10 Déc - 15:43
Pourquoi s'inquiétait-il donc pour elle ? Nereus ne le mentionna guère et il n'eut pas besoin de le faire puisque le livre ouvert qu'était son esprit pour la Générale des Lyumnades lui révéla tout. Inquiet du nouveau statut de sa petite soeur qui, en plus d'être dangereux, était synonyme de grandes responsabilités. C'était cela que le Kraken avait reproché jadis à l'Atlas, lorsque celle ci s'était parée de l'écaille de Scylla. Mais Tihana ne pourrait lui reprocher son inquiétude, lui qui était sans doute le seul à se préoccuper d'elle.

Un silence se manifesta suite à la proposition du Protecteur de l'Arctique et la jeune atlante préféra l'ignorer, prononçant plutôt quelques mots qui feraient certainement naitre l'étonnement sur le visage du borgne. Pourtant, une expression radieuse fit place à la monotonie marquant ses traits. Qui aurait cru qu'elle était capable maintenant d'éclairer le visage de quelqu'un par de simples mots ? Amélioration des méandres de l'esprit du Kraken. Cela aussi, elle put le ressentir sans mal.

La seconde proposition de l'ancien esclave fut plus au goût de la belle à la crinière d'onyx. Un entrainement, un apprentissage, là où elle pourrait développer ses capacités, en apprendre de nouvelles. Alors, un sourire se dessina sur son fasciés, lui aussi sincère. La maitrise de la glace pourrait alimenter ses techniques de torture, mais elle garda cette pensée pour elle, sachant que son grand frère ici présent n'était pas friand de ce type de pratique. Mais elle avait été élue dans ce but, pour son plus grand plaisir. Une seule condition, ne point se servir de ses talents sur les Atlantes, elle obéirait donc.

"Je suis heureuse que tu tiennes ta promesse Nereus, et en échange, je respecterais la mienne. Mais ... te sens-tu d'aplomb pour te mesurer à moi à peine rentré de ta mission ?"

Chasser le naturel, il repart au galop, Tihana n'avait pu s'empêcher de provoquer le Général. Peut-être pour tout simplement le faire parler de ces évènements qu'elle avait intrusement lus dans sa tête ? Le Kraken prêt, les pupilles d'améthyste le fixèrent quelques instants.

"J'ai cru comprendre que tu avais appris la nouvelle, sinon ta présence ici pour me trouver n'aurait pas eu réellement de sens ... Je suis prête à entendre ton avis grand frère, mais saches que j'ai déjà eu une grande discussion avec notre Cher Représentant et le privilège de porter cette écaille est plutôt ... alléchant." Mystérieuse, elle se tut, pensant à ce sous-sol bien dissimulé aux yeux de tous. "Enfin, en effet, je préférerais me mettre plus à l'aise."

S'éclipsant dans sa chambre, la belle revint quelques minutes plus tard, non vêtue de son écaille mais de sa tenue de voyageuse, lui donnant quelques allures de pirate. Voulait-elle entretenir la haine de Nereus par celle-ci ? Se plantant devant lui, elle le fixa d'un air de défi.

"Je suis prête à suivre tes enseignements, Général du Kraken. Suis-moi, je t'emmènes à l'aire d'entrainement."


Ainsi, prenant les devants, elle se dirigea vers une simple aire sableuse, à l'abri de la population, là où leurs cosmos pourraient se déchainer sans problème.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Lun 12 Déc - 10:36
Pour le Kraken une promesse est une promesse et il était ravi de voir que Tihana appréciait cette initiative de sa part. Nereus était gagnant, d'un coté il se rapprochait d'une personne ô combien importante à ses yeux et d'un autre il oeuvrait indirectement à sa protection. Dans un combat le maniement de la glace pouvait s'avérer décisif, le borgne espérait seulement que la Lyumnade passerait outre son aversion pour le froid pour pouvoir maitriser au mieux cette force. La question de sa petite soeur le fit sourire encore plus. S'il se sentait d'applomb pour se mesurer à elle ?

"Doucement petite soeur, c'est un entrainement et non une confrontation." En plus au vu de son état émotionel et des capacités de Tiha, la nouvelle générale prendrait l'avantage à coup sûr et Nereus ne tiendrait pas longtemps. "Tu es d'accord avec le principe ? Mon but est de t'apprendre certaine chose pour que tu sois encore plus redoutable sur un champ de bataille." Car oui malgré son envie de protéger la jeune femme son statut allait l'obliger à se battre et cela Nere l'avait accepté mais pas à n'importe quelle condition. Le borgne allait s'employer pour guider la jeune femme et lui apprendre quelque méthode de combat afin d'en faire un grand général. Si ses jours étaient effectivement comptés, ce serait peut-être le seul héritage qu'il laisserait à Tiha et à la Cité Sous-Marine.

"Les faits sont là, tu es Générale désomais et c'est à moi de m'adapter. Ce que je peux en penser n'y changera rien." Le Kraken avait retenu la leçon et il n'était pas prêt à se lancer dans une nouvelle bataille, les confrontations avec Calista avaient été suffisantes. "Puis de toute façon à quoi sert un grand frère s'il n'a pas de petite soeur à protéger hein ?" Ce fut après cette phrase et un clin d'oeil malicieux de la part du ballafré que Tiha disparut de nouveau pour arborer une tenue qui serait plus de circonstance.

Une fois de retour, Nereus suivit la jeune femme jusqu'à l'air de combat. L'endroit était idéal pour s'entrainer et le Kraken songea alors aux dégats qu'il avait pu faire lors de son combat avec Endymion. Dans sa folie, les marches menant à son pilier ainsi que le sol avaient lourdement souffert et il se disait alors qu'installer une petite aire d'entrainement ne serait pas du luxe. L'ancien esclave se mit alors face à son amie et soeur.

"Très bien ne perdons pas de temps petite pirate !" Un nouveau sourire se dessina et il ajouta : "Il ne te manque plus que le bateau et tu aurais la panoplie complète." Reprenant un air sérieux, il tendait ses deux mains en direction de Tihana, paume vers le haut. Un souffle glacial apparut tout autour de lui avant que deux petites orbes de glace apparurent dans ses paumes. Le bracelet de Tihana ne manquant pas de réagir aux fluctuations des esprits.

"Vois-tu je ne crée pas la glace à proprement parlé. J'invoque des esprits qui maitrisent la glace. Seul des regards entrainés peuvent voir la différence. Je peux te montrer les deux façons de faire si tu le souhaites à moins que tu n'ais déjà ta préférence ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mer 14 Déc - 22:25
Tihana était en mesure de lire en Nereus, alors pourquoi donc le lui cacher ? Au lieu de cela, la Nymphe préféra briser la glace, discuter de son nouveau statut avec le Général du Kraken. Ses mots n'appelaient guère à la contradiction, l'écaille l'avait choisie et elle-même avait pris la décision de suivre cette osmose après la visite du Cinabre quelques jours auparavant. La jeune martyre avait bien conscience de la réaction du jeune homme lorsqu'il avait appris a nomination de Calista en tant que Protectrice du Sanctuaire Sous-Marin elle aussi. La réponse qui s'ensuivit fut plus sage qu'elle ne le pensait. Si l'héritière d'Atlas était têtue, la nouvelle Générale des Lyumnades l'était certainement encore plus.

"Je suis en mesure de me protéger seule, Général du Kraken."


Au clin d'oeil du Protecteur du Pilier de l'Arctique, l'ancienne esclave haussa un sourcil, croisant les bras en parfaite comédienne. Taquine, de nouveau. Le décèlerait-il ou non ? Certainement. Et la belle s'éclipsa afin de revêtir une tenue plus confortable pour l'entrainement prévu pour ensuite emmener son grand frère dans une aire d'entrainement isolée. Lui faisant face, elle assuma ses taquineries d'un air impassible. Elle ne se chiffonnerait guère pour si peu, habituée à ce type de boutades venant de Nereus. Patiente, la jeune femme observa son frère d'arme dans la démonstration de ce pouvoir de glace, ressentant une sensation de froid autour de son poignet à la réaction des minuscules salamandres accrochées au fil d'or.

Une fois les explications de Nereus terminée, la Nymphe se permit quelques instants d'évasion, de réflexion. Le regard vide, celle-ci tentait d'imaginer la forme que pourrait prendre son pouvoir. Distraitement, elle frotta légèrement ses doigts afin de créer quelques étincelles grésillantes. Elle maitrisait indéniablement la foudre, mais comment allait-elle apprendre de A à Z la maitrise de la glace ? Reportant son attention sur le Kraken, elle lui répondit le plus sincèrement du monde.

"Montres-moi les deux méthodes. J'ai une petite idée en tête, mais je ne sais pas si cela est réellement possible. Penses-tu qu'en plus de matérialiser de la glace, je pourrais ... persuader l'esprit d'autrui que son corps est emprisonné par l'élément ? Et lui faire ressentir réellement ce froid ?"

Se stoppant, Tihana ne savait réellement si elle se faisait bien comprendre. Alors, elle décida d'illustrer ses propos. Tendant gracieusement son bras droit, perpendiculaire à son corps, un petit éclair vint s'abattre sur le sol. "Je matérialise ..." Puis ses pupilles d'améthyste se plongèrent étrangement dans l'unique oeil de Nereus, se concentrant au maximum. Le jeune homme devait maintenant ressentir une sensation de paralysie. "Et là ... Je contrôle ton esprit." Baissant le bras, elle le laissa un instant dans cette torpeur, immobile, avant de détourner le regard de lui tout en fermant les paupières. "Maintenant, tu es libre." Réouvrant les yeux, elle questionna son mentor d'un jour. "Penses-tu que je puisse faire de même avec la glace ?"




Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Jeu 15 Déc - 16:45
« Les deux méthodes ? La première est assez simple pour les éveillés partageant le même type de cosmos que moi mais pour les autres…. Je manipule les esprits mais curieusement je mets un point d’honneur à ne pas le montrer. C’est Endymion, général du Dragon des Mers qui m’a fortement influencé dans ce sens, volontairement ou non je n’en sais rien. La deuxième par contre te sera sans doute plus facilement accessible, elle est primaire mais efficace, moins subtile mais brut. » Le porteur de la scale du Kraken fit alors un pas en direction de sa petite sœur de cœur avant d’ajouter. « Ressens le froid, comme à cette époque où il était permanent, à cette époque où tu gisais dans une cage. Sers-toi de ces émotions, acceptes les et tu reproduiras ce froid si familier pour nous. »

C’était sa façon de faire, celle qui lui avait permis de s’éveiller pleinement à la glace. Façon pour le moins douloureuse et il était pour elle. Si elle lisait dans son cœur, elle le saurait. Nereus ne parlait pas à la légère s’il lui avait dit qu’il serait là, il y serait.

Rapidement, suite aux questions de la jeune femme cette dernière s’employa de montrer un exemple au jeune borgne. Insuffler cette sensation dans l’esprit de ses adversaires… si cette technique fonctionnait elle serait dévastatrice. Un vrai atout pour Tihana. Paralysé, Nere ne chercha pas pour autant à bouger, son esprit refuserait de bouger, il pouvait le ressentir. Aussi quand Tiha relacha son emprise psychique, il tituba légèrement. L’emprise qu’avait exercé sa sœur était en réalité plus forte que ce qu’il avait cru. « Oui tu peux le faire aisément et si tu pars dans cette optique je ne te sers à rien. Si tu insuffles la paralysie dans l’esprit de ton adversaire il doit être facile pour toi d’insuffler la glace, le feu, la colère, la peine non ? » Ou alors peut-être que Tiha avait besoin de mieux connaitre certaines choses pour les appliquer ? C’est pour ça qu’il venait de prendre une décision pour le moins importante, une décision qui allait influencer Tiha et son avenir c’était certain mais il était temps pour elle d’évoluer. « Pour la suite, pour que tu comprennes mieux, je vais devoir te montrer certaines choses. » Il soupira avant de reprendre.

« J’ai un secret Tihana. Les esprits que j’invoque ne sont pas des esprits pris au hasard. Je suis capable d’enfermer les âmes de personnes dans la glace. » Nereus, l’air grave, fixa encore plus intensément la jeune générale en face de lui avant de reprendre. « Je suis un peu comme un croque mort mais je n’emprisonne pas n’importe qui… et lorsque l’orbe se brise ou encaisse éventuellement une attaque pour me protéger c’est une âme qui est détruite en réalité. »

Le Kraken se recula, dessinant un arc de cercle à l’aide de son index alors qu’une petite brume prenait possession du terrain d’entrainement de l’Antarctique. Une lumière blanche, incandescente apparut sur son index allant même jusqu’à pouvoir aveugler les personnes aux alentours. Lorsque Tiha ouvrirait de nouveau les yeux elle pourrait voir une orbe de glace flottant au-dessus de la paume droite de Nereus. « L’âme que cette orbe renferme doit être familière petite sœur. Je l’ai gardé durant des années pour cet instant. Personne n’est au courant, pas même Calista. » Il marqua une courte pause. « Il fut le premier de beaucoup d’autre. Il se nommait Hassan… je l’ai enfermé après l’avoir tué. Après qu’il eut porté la main sur Calista et beaucoup d’autres personnes. Tu comprends maintenant ? » C’est cet homme qui fut le déclencheur, son déclencheur. Voyant que la nature humaine n’était bonne qu’à jeter aux ordures le borgne n’avait pas hésité. Le repos éternel… les personnes de sa trempe n’ont pas le droit, il en avait décidé ainsi. Peut-être que certaines personnes voyaient en Nere un être d’une grande bonté mais il avait en réalité un obscur secret.

« Je te laisse le choix Tihana, en tant que grand frère je t’apporte sur un plateau l'âme de l’homme qui t’a infligé tant de supplices. Il est à toi. »

L’entrainement avait pris une tournure particulière pour Nereus. Pour la première fois il s’était confié sur une partie particulière de ses pouvoirs. Pour lui c’était un vice, une partie de son côté sombre. Il jouait avec l’âme d’autrui mais en avait-il le droit ? Parfois le Marina se mettait à éprouver des remords mais parfois…. Comment Tiha allait-elle réagir ? Le juger ? Le moquer ? La réponse de la Lyumnade n’allait sans doute pas tarder à tomber.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Ven 16 Déc - 22:22
Ressentir le froid. Ce froid l'envahissait chaque nuit, sans répit, lorsque ses paupières se fermer pour laisser place au sommeil. Ses rêves se peuplaient de souvenirs, constamment, la plupart du temps de cette époque où elle n'était qu'un objet, parfois lui rappelant quelques victimes ayant péri, ou plutôt agonisé, de ses mains de poupée. Jamais Tihana n'aurait pensé que revivre ce cauchemar l'aiderait à développer son pouvoir, mais s'il le fallait, elle le ferait bien entendu. Si familier, trop familier. A occulter. Et pourtant ...

Ce fut à son tour de montrer à Nereus ce qu'elle souhaitait faire de cette maitrise de la glace bien que rien ne l'empêcher d'apprendre minutieusement chaque méthode. Le Kraken ne s'affola guère de la petite démonstration de la jeune martyre, lui qui lui avait accordé sa confiance alors que pourtant la belle était plus que douteuse aux yeux de tous. Sa réponse était pertinente et la Nymphe devait avouer ne pas avoir réfléchi à ce sujet avant de parler. Il avait raison, elle le pouvait, tout comme apporter cette sensation de paralysie. Contrôler les esprits, une capacité fascinante et fort utile pour son nouveau statut. Etait-ce l'une des raisons pour laquelle cette écaille en particulier l'avait choisie ?

Mais l'heure n'était pas à la réflexion, la connaissance et le savoir l'attendaient. Ce fut alors d'un air attentif que Tihana posa ses pupilles d'améthyste sur son grand frère. Un secret, il voulait le lui révéler. Lui faisait-il confiance à ce point là ? Sur le moment, la Générale des Lyumnades ne comprit pas réellement où il voulait en venir, pourquoi lui avouait-il pouvoir enfermer les âmes ? L'air grave de l'atlante la poussa à se concentrer un peu plus sur ses explications. Elles n'étaient guère lancées par hasard, sans aucun doute. Alors que le Kraken se mettait en mouvement, la jeune atlante scruta cette brume qui envahissait le terrain autour d'eux puis ses paupières se fermèrent rapidement pour protéger ses iris de cette soudaine lumière aveuglante. Une âme familière ... Tihana ouvrit les yeux, fixant cette orbe de glace .

"Hassan ... Hassan ..."

"Hassan ..." Ce nom s'était dans un souffle échappé de ses lèvres, sans qu'elle ne s'en rende réellement compte. Sans ciller, la Générale continuait d'observer la sphère glacée, comme prise dans une transe imperturbable. Imperturbable à l'extérieur, mais qu'en était-il si l'on creusait un peu plus profondément ? Alors que Nereus poursuivait, quelques mots murmurés s'échappèrent de nouveau de sa gorge soudainement serrée. "Je sais qui il est ..." Il était à elle. A elle. A portée de ses fines phalanges meurtrières. Mais alors, la coquille d'impassibilité se brisant alors qu'elle baissa les yeux, les fermant comme pour oublier ce qu'elle venait de voir, ce qu'elle venait t'entendre.

"Hassan ... Hassan ... C'est lui. Tu le sais bien. C'est lui ..."

"Je sais ... Je sais !"


Son poing serré tremblait comme chaque parcelle de son corps frêle, serrant les dents comme pour éviter de hurler. Elle se souvenait. Parfaitement. Nettement. Hassan. Celui qui avait kidnappé la fillette qu'elle était, celui qui lui apposait cette horrible marque, celui qui avait porté le premier coup, celui qui avait fait craqué sa première articulation, le premier qui ... avait abusé d'elle. Lâchement. Comme si elle était en mesure de se défendre à cet âge où l'innocence était encore présente, affrontant la dualité qui la rendait un peu plus folle chaque jour. Elle avait hurlé et il n'avait fait qu'étouffer ses cris de douleurs par la ferme paume de sa main, à l'odeur nauséabonde. Lui ....

Ses paupières s'entrouvrirent pour laisser couler quelques larmes, si rares, si précieuses chez cette poupée sans-cœur. Sans âme. Car la sienne aussi, ils l'avaient volée. Comment aurait-elle pu rester enfouie en elle après tout ce qu'elle avait enduré ? Ils l'avaient battue, violée, rendue délirante pour finalement ... la transformer en monstre. Tihana en avait bien conscience, ce qu'elle pouvait infliger à ces pourritures à la surface n'était guère mieux que ce qu'ils pouvaient faire aux faibles, innocentes victimes.

"Tu te souviens n'est-ce pas ? Aussi nettement que moi ..."

"La ferme"
, chuchota-t-elle à cette voix invisible.

Relevant son visage à la peau de porcelaine souillée par l'eau salée qui roulait sur ses joues, sans un mot, elle s'avança lentement vers Nereus. Arrivé devant lui, sans accorder un regard au Général du Kraken, elle leva une main sur l'orbe, laissant sa paume tremblante à quelques millimètres de celle-ci. Cette âme. Elle pourrait être comme le catalyseur de sa vengeance. Elle pourrait enfin s'en prendre à celui qui l'avait détruite, petit à petit, morceau par morceau. Celui qui l'avait réduite en lambeaux, ravageant chaque parcelle de bien chez elle. Son bourreau. Le sien. Pas celui d'une autre qu'elle cherchait tout de même punir pour assouvir sa soif de sang. Le sien. Ses doigts se refermèrent fermement sur celle-ci, ignorant ce froid glacial qui teintait ses extrémités d'un léger bleu. Quelques mots calmement prononcés.

"Alors c'est dans cette orbe fragile que repose la pire pourriture que le monde est connu ?." Et sa voix se fit un peu plus forte, un peu plus tremblante, un peu plus teintée de désespoir, de colère, de haine. Petit à petit, sa rage déferlait s'échappant presque de ce cosmos qui l'entourait aussitôt. "C'est dans cette sphère que repose toute cette cruauté ! Rien que dans cette sphère ! Il a tout détruit ! Tout ! Chaque esclave étant passé entre ses mains. Blesser. Abuser. Enfermer. Affamer. Assoiffer." Et les sanglots s'invitèrent dans cette voix qui se brisa aussi soudainement qu'elle s'était élevée. Sanglots qu'elle put tout de même contrôler pour prononcer la sentence. "Vas en enfer ... Hassan. Pour tous ceux que tu as détruits ..." Quelques crépitements, quelques étincelles, et la sphère explosa à miettes sous la force de l'étau qu'était la main de la Nymphe. Quelques éclats se logèrent dans son épiderme, faisant couler le sang, son propre sang.

Comme si son corps en devenait trop lourd, ses jambes flagellèrent, ses genoux heurtèrent durement le sol. Déglutissant difficilement, tremblant de tous ses membres sous ce flot d'émotions qu'elle tentait néanmoins de contenir en vain, elle se laissa aller aux sanglots. Si rares. Si exceptionnels. Si libérateurs.

"Merci ..."


Pourtant, un goût amer, comme si elle n'était pas satisfaite. Non, elle continuerait à anéantir les bourreaux.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Sam 17 Déc - 19:48
Pour Nereus il était nécessaire que Tihana puisse passer à autre chose, qu'elle puisse avancer afin de devenir un très bon général au service de l'Empereur. Mais le borgne avait quelques scrupules à agir ainsi, la confronter à ses démons de la sorte, elle sa petite soeur de coeur qui malgré les apparences était si fragile. Tiha faisait la forte, l'indifférente mais la jeune femme était semblable à une poupée de porcelaine, fragile.Très fragile. Elle allait peut-être lui en tenir rigueur, c'était même très probable mais si la gardienne de l'Antarctique lisait en lui elle saurait qu'il avait agi ainsi uniquement pour elle. La brume glaciale était toujours aussi dense, tout d'abord elle s'était manifestée uniquement par quelques lambeaux tournoyant principalement au dessus de la surface sablonneuse de l'air d'entrainement puis la brume s'éleva enveloppant les deux généraux.

Lentement, la brume présente entre les deux jeunes gens s'évapora laissant le Kraken et la Lyumnade face à face alors que l'orbe contenant le pire individu de l'humanité se trouvait toujours dans la main du borgne. Cet Hassan, haut dirigeant d'un trafic d'Homme à grande échelle, pirate reconnu et craint de par le monde, homme qui avait maltraité son amie et sa soeur.... Pour Nereus aussi cette orbe représentait énormément, au delà de l'Homme cette âme qu'il avait enfermé avait été la première d'une légion. Pourquoi accorder le repos à l'âme d'un monstre ? Mais Hassan n'était pas la seule âme que le Marina avait enfermé, tous les pirates présents le jour de la libération de Calista et Tihanna avaient eu le droit au même sort. Les quelques soldats Atlantes ayant été particulièrement efficaces lors de cette opération de sauvetage Nere n'avait donc pas eu grand chose à faire mais il avait pris un paisir indescriptible à emprisonner ces êtres immondes de la sorte.

Tihana semblait être sous le choc, attitude pour le moins normale après tout ce qu'elle avait subi de la part de cet homme. La poupée de porcelaine tremblait également, l'émotion la trahissant. Quelques secondes passèrent puis ce fut des larmes qui perlèrent le long de ses joues désormais rougies. Le coeur de glace du Kraken se serrait au fur et à mesure que les secondes passèrent. Sa soeur aurait-elle les épaules pour endurer tout cela ? Ou alors prendra-t-elle la fuite ? Nere eut rapidement la réponse à ses interrogations, la jeune femme s'avançait vers lui... sans un regard. Attitude prévisible pour l'Atlante qui était trop fière pour montrer sa faiblesse à son frère. Elle allait donc combattre ses démons, son passé.

"C'est bien." Murmura le ballafré. Il n'était pas certain que dans son état la jeune femme puisse l'entendre mais c'était plus fort que lui. Malgré son regard impassible Nere était plus que tout en soutien de la jeune, ce qu'elle devait accomplir là ne serait rien en comparaison à la vie de Général de Poséidon qui se présentait à elle. Il ferait son possible pour la soutenir le plus longtemps possible mais s'il était vraiment condamné comme cette Nimue l'avait laissé entendre Tihana devrait se débrouiller seule. Nereus observait donc chaque gestes de la Générale des Lyumnades avec la plus grande attention alors qu'elle venait de se saisir de l'orbe fermement. Il était tiraillé à la voir ainsi, il aurait voulu baisser l'intensité de son froid mais il ne le pouvait pas, l'orbe avec les années avait gagné en force, en aura même. Cette âme malgré le fait qu'elle appartenait à la plus grande des pourritures était extremement puissante du fait de son ancienneté, Nere l'ayant gardé pour une occasion particulière comme ce moment en compagnie de Tihana.

Et ce qui devait arriver arriva.... Tihana en un grésillement bien connu des oreilles de Nereus fit exploser la sphère de glace envoyant des projections d'éclair et un souffle glacé à travers toute la zone. De légères étincelles venèrent même se fracasser sur le visage abimé du général du Kraken qui était toujours impertubable. Ainsi elle avait décidé de le détruire purement et simplement mettant fin au calvaire de l'être qui était à l'origine de tout ses maux. Même quand la Lyumnade tomba à genoux Nere ne bougea pas, préfèrant attendre qu'elle prenne la parole. Désormais il ne la connaissait que trop bien, sans consentant de sa part inutile de la brusquer, de lui parler ou de la toucher. Mais quand la voix teintée de tritesse raisonna, l'ancien esclave posa à son tour un genou au sol augmentant l'intensité de sa cosmo-énergie. Le brume s'éleva encore plus, devant aussi plus dense. Ils étaient désormais invisibles à la vue de potentiels curieux, seuls, le Kraken et la Lyumnade, la soeur et le frère. Deux esclaves.

"Pleure autant que tu le souhaites, personne ne te verra petite soeur." Et d'un geste tendre, Nereus vint prendre la jeune femme dans ses bras, passant une main sur sa nuque pour amener son visage de porcelaine rougit par les larmes contre son torse évitant soigneusement tout contact avec le dos de sa soeur. Une étape venait d'être franchie, c'était maintenant à Tihana de décider de la suite de sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Sam 17 Déc - 21:04
"Depuis quand montres-tu tes faiblesses à autrui ? ~"

L'émotion était trop forte. Les souvenirs refaisaient surface, un à un, envahissant l'esprit torturé de la jeune martyre. Comme si l'âme de son bourreau avait décidé de s'insuffler en elle pour la blesser une dernière fois avant de s'évaporer. Bien qu'ancien, le traumatisme était toujours bien présent, bien que la plupart du temps bien enfoui sous la carapace qu'elle s'était formée. Elle souffrait, intérieurement, paradoxalement au soulagement qu'elle avait pu ressentir lorsque l'orbe de glace avait implosé. Elle n'était qu'une enfant lorsqu'elle était tombée entre les griffes de ces pirates, une enfant sans défense qui ne savait faire face à son esprit malade.

Pourquoi avait-il fallu que le choix se porte sur elle ? Avait-elle fait quelque chose de mal pour que le sort s'acharnent ainsi sur elle ? D'abord atteinte d'une maladie mentale qui l'avait privé de son insouciance, la paranoïa la forçant à fuir les siens, la fillette avait ensuite dû subir les pires tourments, aggravant un peu plus sa folie incurable. D'enfant, elle était passée à objet. Et d'objet, elle était passée à monstre sanguinaire.

Et finalement, Atlantis l'avait accueillie en son sein, l'Empereur la comptant désormais dans les rangs de la plus haute hiérarchie des Marinas. Générale des Lyumnades. Sa Cité Mère avait comme attendu son retour, tout comme cet ancien esclave à la crinière d'émeraude. Et celui-ci venait de lui offrir une chance de tourner la page, d'ultimement se venger du responsable du vol de son innocence, de la destruction de son esprit, de son âme, de la mutilation de son corps de poupée.

Lui donnait-on une chance ? Une chance de se repentir de ses crimes ? Une chance de se reconstruire une vie, par un rôle, par un ami. Une chance de regagner son âme, de surpasser cet être malsain qui logeait en elle ?

Et tout ceci tourbillonnait dans sa tête, lui apportant une nette douleur physique autant que psychologique. Vulnérable, perdue. Seule ? Non. Car dans cette brume qui dansait de plus en plus autour d'elle, qui semblait la protéger du regard de ceux sur lesquels Tihana était censée veiller, Nereus y était encore bien présent. Si proche d'elle. Machinalement, ses fines mains désormais ensanglantée vint se plaquer contre son visage, voulant dissimuler ce signe de faiblesse. Ses sanglots.

"Trop tard. Tu es si pitoyable, si misérable ! Pourquoi persistes-tu à m'affronter ... Tsss."

Trop désemparée, la jeune martyre ressentit la présence de son grand frère se rapprochant un peu plus d'elle, proximité qu'elle n'aurait guère toléré à l'accoutumé. Mais pourtant, la jeune atlante ne broncha pas, tentant de mettre définitivement fin à ses honteux sanglots. Aux mots du Général du Kraken, elle ôta lentement les mains de son visage. Mais alors qu'elle sentit le contact de sa main sur elle, la jeune femme se crispa. Angoisse, peur, elle ne savait comment réagir. Alors pour une fois, la Nymphe décida d'agir de manière la plus censée possible, saisir la main qu'on lui tendait à cet instant.

Mais avant, la Générale des Lyumnades s'insinua brièvement dans l'esprit de celui qui l'attirait contre son torse. Intentions pures. Pour elle. Rien que pour elle. Et tel un animal qu'il avait dompté, Tihana ferma ses paupières, tentant d'occulter le contact ou plutôt, tendant d'y trouver une forme d'appréciation. Toutes les personnes autour d'elle aimaient le contact des autres. Mais elle, c'était différent. Trop difficile. Si difficile qu'au bout d'à peine quelques minutes, elle se força à taire ses larmes, s'extirpant de l'étreinte du Général du Kraken. Expirant profondément, elle essuya son visage du revers de sa manche, enlevant ainsi les restes d'eau salée et quelques tâches de sang qui maculaient son visage rougi par les larmes.

"On continue ... Nous avons un entrainement à parfaire ... Pardonnes-moi pour mon manque de concentration."

Reprenant son visage impassible, voulant dissimuler sa gêne, sa honte, elle se redressa tout en fixant l'ancien esclave. Et de sa main tremblant dont elle serra quelques instants le poing afin de l'immobiliser, elle imita son mentor du jour. Ainsi, paume vers le haut, elle se concentra sur ce froid trop bien connu et de fins cristaux de glace émergèrent de sa peau, se teintant légèrement de l'écarlate du sang qui recouvrait son épiderme. Se concentrant, la belle tenta de faire grandir son oeuvre, mais celle-ci s'évapora sans qu'elle ne le contrôle réellement. Baissant les yeux, elle s'adressa de nouveau à Nereus.

"Ce pouvoir sur les âmes. Ca ... Je peux l'apprendre ?"



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mar 27 Déc - 12:07
Etait-ce une attitude étonnante de la part de la jeune femme ? Pas vraiment, Tihana en agissant ainsi restait fidèle à elle-même. La Lyumnade faisait la forte, celle qui pouvait tout endurer mais Nereus avait le sentiment que ce n’était pas tout à fait exact. Une sphère et un nom avaient suffi à la faire craquer, à fissurer ce visage de porcelaine par des larmes. Quant à Nereus il s’était en quelque sorte libéré d’un poids et attendait avec appréhension la réaction de sa jeune sœur. Tiha aimait se qualifier de monstre mais maintenant qu’elle en avait un en face d’elle, un homme capturant les âmes pour les enfermer et les détruire, leur refusant la paix éternel qu’allait-elle faire ? Penser ? Déjà en premier lieu, le Général du Kraken avait conscience qu’il n’aurait pas dû la réconforter de la sorte ce n’était pas son truc… les contacts mais dans ce cas qu’elle était la bonne attitude à adopter ? Comment réconforter et apaiser ce petit animal blessé auquel tenant tant le borgne ? C’était pour cette raison que Nere ne chercha pas à retenir la jeune femme lorsqu’elle se dégagea. A quoi bon la forcer ? Elle avait un total accès à son esprit, son cœur et son âme désormais le Kraken la laisserait venir, la contraindre n’arrangerait en rien leur relation.

« Bien je n’en attendais pas moins de ta part… Générale. » Répondait-il. C’était du Tihana, faire comme si rien ne s’était passé alors que la petite épreuve que venait de lui faire passer Nereus était d’une grande importance dans son développement personnel et futur. Le comble de l’ironie était que lui aussi aurait besoin d’un tel électrochoc mais il préférait fuir et se voiler la face. Pathétique Général.

Alors qu’il se redressait, le borgne ne quittait pas Tihana du regard attendant toujours ses impressions concernant son pouvoir. Mais au lieu d’un jugement ou de reproches, la jeune femme essaya de faire de même avec un succès mitigé. Elle semblait trop perdue pour comprendre les fondements d’une telle technique et pourtant elle voulait la maitriser. Nereus se disait alors qu’il était peut-être trop tôt pour la jeune femme d’apprendre ce pouvoir mais d’un côté….

« Je peux t’apprendre oui mais comment espères –tu invoquer un esprit de glace si tu n’as pas d’âme sous la main ? Les esprits sont complexes et moi-même je risque de te raconter des idioties en tentant de t’expliquer mon pouvoir. Peut-être même que les termes que j’utilise ne sont pas appropriés. » Tendant de nouveau sa paume vers le ciel factice de l’Empire Sous-Marin, Nere matérialisa cette fois une petite salamandre de glace, le totem des Lyumnades.

« Comme je te l’ai dit, j’ai emprisonné des âmes dans de la glace pour finalement les invoquer à ma guise mais de ce fait sont-ils bien des esprits ? Quoi qu’il en soit, tu dois être capable de les voir si tu souhaites les capturer. Tu aimes tuer la vermine non ? Met ce goût à profit, débarrasse notre monde souillé de ces ordures pour les enfermer. Vois ces êtres infâmes comme des munitions, rien de plus. »

Presque immédiatement après cette petite explication, la salamandre disparut, s’évaporant.

« Pourquoi tu ne me juges pas ? J’ai pourtant tout de ce que tu qualifies être un monstre non ? Et pourquoi ce pouvoir t’intéresse tant ? Tu maitrises presque le coté matière alors pourquoi les âmes ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mar 27 Déc - 21:42
Se relever. Feindre l'indifférence. Voilà un domaine où Tihana était douée. Alors qu'il ne restait plus que son visage rougie en preuve de cette soudaine crise de larme, de cette détresse incontrôlée, la Nymphe reprenait au mieux son expression impassible. L'heure n'était plus au vague à l'âme, la Générale devait reprendre cet entrainement qu'elle avait convenu avec le Kraken. Ainsi, elle lui présenta des excuses pour cette brève déconcentration. En réalité, son coeur tambourinait dans sa poitrine à l'en faire mal, sa gorge restait sèche et serrée, mais là était le talent des Lyumnades.

Nereus ne releva guère ce laisser-aller, se contentant de jouer le jeu à son tour. Elle ne pouvait que lui en être reconnaissante.

Le premier essai à la matérialisation de la glace fut peu concluant. Bien qu'agacée par son résultat si peu convaincant, la belle s'adressa à son frère d'armes, toujours avide d'en apprendre plus. Mais le pourrait-elle ? Pourrait-elle comme lui contrôler ces esprits ? Emprisonner les âmes ? Là était la réponse qu'elle attendait de l'ancien esclave, mais elle ne put que s'imprégner d'une certaine déception. Mais il avait été franc, honnête, elle lui devait au moins cela. Patiente, les prunelles de folie se posèrent sur la minutieuse salamandre de glace reposant au creux de la main du borgne. Tiha ne pouvait que l'admirer, elle qui était la représentation de son écaille.

Mais bien rapidement ce fut le regard de son grand frère qu'elle vint fixer, un éclat dans ses propres pupilles. Il l'encourageait dans sa tâche. Il ne la jugeait guère. Au lieu de la cataloguer, il la poussait à poursuivre ses idéaux, son utopie. D'une voix basse, elle lui répondit, assistant à l'évaporation de la salamandre de glace.

"Pourquoi ? C'est on ne peut plus simple ... User de leur âme, ou de leur esprit, peu importe comment tu les appelles, comme munitions, mais surtout ... Les détruire un peu plus. Les anéantir. Le meilleur moyen est bien de détruire ce souffle qui nous anime tous non ? L'âme ... A supposer que les ordures en ont toujours une ..." Sondant l'unique oeil d'azur, la jeune atlante marqua une pause. "Pourquoi pourrais-je te juger Nereus ? Je suis prête à parier que mes mains sont bien plus souillées que les tiennes." S'approchant un peu plus de lui, sa main quelque peu ensanglantée vint effleurer sa joue, si légèrement qu'il pourrait à peine le sentir. "J'ai beaucoup de mal à croire que tu puisses jouir de la mort d'autrui, que tu puisses prendre plaisir à faire couler leur sang, à les faire agoniser, lentement. Simplement pour entendre un peu plus longtemps leurs hurlements de désespoir, simplement pour les écouter te supplier et te sentir invincible, invulnérable, supérieure. J'ai mémorisé chacune de leur façon de faire et je les ai infligées à autrui, une par une ..."

Son épaule effleura son bras tandis qu'elle contournait le Général du Pilier de l'Arctique. Dos tourné, un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle tendit le bras pour faire apparaître une faux de cosmos.

"Ne t'en fais pas pour moi grand frère, je m'entrainerais d'abord à la maitrise de la glace, nous verrons plus tard pour le reste. A moi de tenir ma part du marché maintenant. Prêt Général du Kraken ?" Et de toute ses forces, d'une agilité époustouflante, elle se retourna, sa faux s'abattant sur son frère d'arme. Nul doute qu'il parviendrait à contrer son attaque. Ce fut alors qu'elle enchaina sa danse, parant, attaquant. A droite, à gauche. Légèrement essoufflée, continuant son assaut, elle débuta son enseignement, si l'on pouvait le nommer ainsi. "L'arme est simplement le prolongement de ton bras, ressens là et elle fera ce que tu voudras ... Je n'ai pas de secret, simplement de l'imagination, grand frère."

Un bond en arrière et elle jaugea le jeune homme à la crinière d'émeraude, reprenant peu à peu son souffle devenu plus court.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mer 28 Déc - 10:38
Monstre…. Qu’est-ce qu’un monstre ? Une différence ? Un je ne sais quoi qui faire sortir un individu de la classe dite normale à la classe monstre ? Pour Nereus ce terme s’agissait avant tout d’une distinction négative. L’ancien esclave pensait sincèrement que chacun avait sa part d’ombre mais de là à ce qu’elle transforme les gens en monstre…. Oui ce terme méritait d’avantage de réflexion mais ce n’était ni le lieu ni le moment pour se perdre là-dedans. Tihana venait de lui répondre, pour détruire tout simplement. Mais lui, pourquoi enfermait-il les âmes ? S’il devait répondre là dans l’immédiat le borgne dirait pour les punir mais cette solution n’était-elle pas extrême ? « La mort n’est-elle pas la punition la plus élevée ? » Doute. Le Kraken était de plus en plus perdu, ses convictions, ses méthodes, le natif de Constantinople était en train de tout remettre en question. Nul doute que Tihana était déjà au courant et Nereus ne broncha pas quand elle s’avança vers lui, touchant presque sa joue. Fermant les yeux, Nere tremblait la situation venait de s’inverser entre les deux jeunes généraux.

« Je ne sais pas… je ne sais plus. » Nouvel aveu de sa part alors qu’il ouvrait de nouveau les yeux mais Tihana n’était plus là, elle s’était déplacée, contournant le borgne pour se placer derrière lui, subtilement, adroitement.

Puis ce fut un trou noir, quelques instants d’une misérable vie qui parurent interminables pour le jeune homme. Nere n’avait pas cherché à éviter l’attaque de sa jeune sœur, pourtant il avait senti le coup venir, la cosmo-énergie de la Lyumnade fluctuer et se concentrer en un point précis mais il n’avait pas réagi. Acte volontaire de sa part ? Sans doute. Pourquoi ? Expier ses fautes, mettre fin à sa vie malheureuse. Le Kraken n’en pouvait plus, pourquoi son écaille l’avait choisi alors qu’il était condamné de toute façon ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Ce mot revenait sans cesse, à la moindre occasion. Plutôt que de vivre l’instant présent, de vivre comme un homme libre, il ne faisait que se tourmenter et se poser des questions ! Ce n’était pas là l’attitude d’un fier général et pourtant il avait eu le droit à ce titre ! Pourquoi ?!?!

Sa vue devenait trouble, un voile ensanglanté apparaissant devant lui, son sang. C’était donc ainsi que tout allait finir ? Une attaque par derrière, un suicide…. Quoi de mieux pour sombrer totalement dans la déchéance ? Ce n’était pas comme s’il avait un nom à défendre. Il n’était personne, juste le fils d’une courtisane, un Sang-Impur, un pion !

Nere était désormais à genoux, sonné par cette attaque éclair. L’attaque de Tihana avait été plus faible que ce qu’il avait prévu… pourrait-elle l’achever ? Rapidement si possible. Maintenant qu’elle avait les bases pour matérialiser la glace, maintenant que sa mission avec Calista était terminée, plus rien ne retenait le jeune homme dans ce monde si particulier. Ouvrant la bouche, cherchant ses mots alors que Tiha était toujours derrière lui il lâcha simplement :

« Tue-moi. »

Une demande, simple.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mer 28 Déc - 12:40
Un affrontement, un enseignement. Une si jolie façon de détourner la conversation concernant les sujets les plus dérangeants. Nereus commençait à en savoir plus sur elle que n’importe qui. Plus que Calista avec qui elle avait pourtant passé énormément de temps. Son amie qu’elle trouvait si distante. Elle n’était guère venue la voir à son retour de mission, contrairement au Général du Kraken. Lui en voulait-elle ? Lui tenait-elle rigueur de ce départ, de cette ‘évasion’ ? Mais Tihana ne chercherait en aucun cas une confrontation avec l’Atlas. Après tout, qui était-elle ? Une simple orpheline certainement un peu trop perturbée, qui avait désormais trouvé sa voie, guidée par le Cinabre. La Nymphe attendrait. Peut-être son amie lui reviendrait-elle bientôt ?

En attendant, l’ancien esclave semblait se frayer un chemin dans la vie de la jeune atlante, elle qui n’aurait pu croire cela possible, commençait à apprécier ce jeune homme on ne peut plus têtu. Parce qu’elle avait pris le temps de lire en lui, de creuser un peu plus profondément dans cet esprit, certainement aussi torturé que le sien propre, mais d’une manière différente. Ils se ressemblaient, indéniablement, de par ce qu’ils avaient tous deux vécus. Ils vivaient tous deux avec, de manières différentes certes. Mais la Générale des Lyumnades ne prit guère la peine de poser ce raisonnement. A quoi bon ? Elle lui faisait comprendre qui des deux était le vrai monstre.

Elle. Juste elle.

Une simple diversion qui ne tarda guère en se terminer en drame. Alors que la faux de cosmos venait déchirer superficiellement l’épiderme de son grand frère, la belle fronça les sourcils, mais néanmoins n’en stoppa guère sa danse. Peut-être avait-il un plan de contre-attaque ? Ses coups en devenaient moins dangereux, son arme d’énergie s’affaiblissant volontairement, mais pourtant ébréchant toujours diverses parties du corps de Nereus. Ce fut une fois qu’elle le vit tomber à nouveau qu’elle fit disparaitre son arme, l’incompréhension se présentant dans son regard d’améthyste. Pourquoi ne s’était-il guère défendu face à cette violence ‘gratuite’ ? L’odeur métallique du sang lui monta au nez, mais pourtant, Tihana n’en retira aucun plaisir cette fois.

La Nymphe ne voyait guère le visage de son adversaire, lui qui restait immobile, calme. Des paroles lui parvinrent, si explicite, presque suppliante. Le tuer ? Le tuer … Pourquoi ferait-elle une chose pareille ? Ils étaient dans le même camp. Ils étaient … amis. Un silence pesant et la belle à la crinière d’ébène attendit. Qu’attendait-elle réellement ? Une offensive ? En réalité, elle conversait, sans prononcer mot.

« Qu’est-ce que tu attends ? Ton dernier meurtre commence à remonter et tu as une cible consentante … Une cible de choix. Lui, le Général qui t’a jalousée durant si longtemps … A ce qu’il parait, mettre fin au jour d’une âme en peine serait considérer comme une bonne action. »

Et la danseuse sanglante répondit à voix haute.

« Hmm … En effet, je pourrais le faire. » Elle s’avança pour se stopper aux côtés de Nereus, prenant place en tailleur sans lui accorder un regard. « Mais c’est beaucoup moins amusant lorsque la victime le demande tu sais. Ton heure n’est pas arrivé Général du Kraken et si tu dois mourir un jour, ce ne sera certainement pas de ma main. » Fermant les yeux, Tihana se mit en position de méditation, appelant son cosmos pour une fois paisible. Un soupir théâtral et elle reprit comme si de rien était. « Je vais te dire une chose, grand frère, je pense que ton apprentissage sera bien plus long que je ne le pensais. Et saches qu’à l’accoutumé, lorsque l’on te menace d’une arme, le but est de répondre à l’offensive avec la tienne. C'est la base d'un affrontement aux armes. » Un léger sourire amusé, paupières closes. « Tu vas te vider de ton sang maintenant ou nous reste-t-il encore un peu de temps pour méditer ? »

Un ton détaché, quelque peu amusé, mais au fond d’elle, un sentiment inhabituel. L’inquiétude.



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Jeu 29 Déc - 12:38
Nereus n’avait pas réellement réfléchi lorsqu’il avait vu le premier coup de Tihana fondre sur lui. Pourquoi ce défendre ? Ainsi il serait tranquille, plus de responsabilités, plus de doute. Il n’y aurait plus rien, seule restait la mort qui lui tendait les bras. Désormais à genoux, le Kraken avait formulé une demande, une seule à sa petite sœur. Qu’elle le tue, qu’elle mette ainsi fin à son calvaire qui durait maintenant depuis trop longtemps. L’ancien esclave n’avait réfléchi à la légitimité de sa demande, il était simplement convaincu qu’il devait mourir. Mais curieusement la gardienne de l’Antarctique s’y refusa, chose étonnante alors qu’elle semblait adorer donner la mort. Elle semblait donner des explications que Nere écouta partiellement, trop sonné pour vraiment comprendre. Si c’était uniquement parce qu’elle préférait jouer avec ses victimes alors soit il se relèverait pour donner le change mais ses jambes ne semblaient pas enclin à lui répondre.

« Pourtant un dénouement pareil conviendrait parfaitement avec ma vie… si tragique. » Le borgne s’étouffa posant une main au sol afin de ne pas tomber encore plus bas. Les stigmates physiques et psychologiques de sa mission ressortaient, l’attaque de Tihana n’avait pas arrangé les choses non plus alors pourquoi ne mourrait-il pas ?

Nereus ne put s’empêcher de rire pour finalement attraper une nouvelle quinte de toux plus difficile à contenir que la précédente. « C’est toi qui fait de l’humour maintenant. On aura tout vu ! » Son regard se porta alors sur le ciel factice de la cité sous-marine, cette cité si chère à son cœur mais qui pourtant arborait une facette qu’il ne lui connaissait pas. Puis dans un souffle l’ancien esclave s’écroula sur le dos.

« Evite le contact avec mon sang… mais ça tu le sais déjà non ? » La réponse Nere la connaissait déjà, Tihana la connaissait déjà aussi mais le jeune homme avait besoin d’entendre sa réponse. Lui, le condamné, ne pouvait se permettre d’infliger un pareil supplice à sa petite sœur même s’il était probable que son sang ne soit pas capable de contaminer une autre personne du fait des années on se savait jamais et deux précautions valaient mieux qu’une. De plus malgré l’envie il ne pouvait pas demander à la jeune femme de l’achever une nouvelle fois, il connaissait Tiha et si elle avait décidé de ne pas le tuer elle ne le ferait pas !

« Pour ce qui est de la méditation je ne pense pas en être capable aujourd’hui, fais donc. Je ne risque pas d’aller bien loin. » Autrement dit, il optait pour la seconde option, se vider de son sang. Après quelques secondes, où le général avait fermé les yeux il ajouta : « Le jour où je ne serais plus… le coffret que tu as pu apercevoir lors de ton retour. Prends-le. »

Un dernier sourire sur le coin des lèvres et Nereus sombra dans l’inconscience la plus totale. Peut-être le seul endroit où il était en paix avec lui-même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mer 4 Jan - 15:03
D'où pouvait donc lui venir ce désir de mort. Vouloir délibérément mettre fin à ses jours, n'était-ce pas une absence totale d'espoir, d'ambition ? Etrange. Même Tihana, qui était pourtant bien loin de craindre le jour du jugement, ne pourrait guère se livrer en pâture comme le faisait à cet instant Nereus. La Nymphe ne pouvait que ressentir cet esprit tourmenté, las de tout ce qui l'entourait. Calme, la belle à la crinière d'ébène répondait d'une façon des plus neutres.

"Tragique. A ce qu'il parait, la tragédie peut être très distrayante tu sais ? Elle l'est encore plus de mon point de vue mais étrangement, je n'ai pas envie de me délecter de la tienne. Toi qui te prétends être comme un frère pour moi, qu'en adviendrait-il de moi si tu disparaissais ?"

La Générale des Lyumnades avait conscience de l'attachement que Nereus avait envers elle, ainsi, elle avait soigneusement choisi ses paroles afin qu'elles aient le plus d'impact possible dans son esprit. Disons que dans un sens, elle payait sa dette après que celui-ci lui ait offert gracieusement l'âme de son destructeur. La Salamandre poursuivit, un léger sourire aux lèvres, dans une explication qui pourrait être considérée comme ironie.

"A croire que les choses peuvent changer Nereus."


C'était tout ce qu'elle avait à lui répondre. Car elle avait changé depuis son retour en Atlantis et même si elle ne l'admettrait guère, grâce à ce Général en question. Alors que son frère d'arme se laissait tomber sur le dos, quant à elle, la jeune atlante restait bien droite, écoutant les paroles de son interlocuteur d'un air presque indifférent. Poison. Il l'avertissait d'un danger qu'elle connaissait déjà. Elle l'avait lu, bien entendu. Une rose empoisonnée. Une beauté dangereuse. Certainement autant que la Nymphe ici présente.

"Les expériences qui pourraient découler du poison envahissant ton sang doivent être multiples, intéressantes ... Mais je ne prendrais pas moi-même un tel risque, sois-en assuré, il semblerait que je détienne encore la présence d'esprit de ne guère m'exposer à cela."

Un refus quant à sa proposition, le Kraken ne l'accompagnerait pas dans sa méditation et ne ferait même que la perturber, puisqu'après quelques paroles qui n'avaient pas lieu d'être pour la Nymphe, le jeune homme à la tignasse d'émeraude s'effondra. La jeune Générale daigna enfin poser les yeux sur son ami, inconscient avant de soupirer profondément.

"Une petite soeur doit prendre soin de son grand-frère n'est-ce pas ?"

Elle n'attendait aucune réponse, une simple interrogation inutile en soit. Puis elle se leva, s'éloignant quelque peu de l'aire d'entrainement. Puis au premier duo de gardes qu'elle croisa, la Nympha s'adressa à eux, pointant le corps inerte du doigts. "Veuillez le déposer dans ma chambre." Un ordre tranchant, sans appel, mais un acquis de conscience survint. "Evitez le plus possible le contact avec son sang ... Hâtez-vous." Un air bienveillant et l'un des soldats s'inclina respectueusement. "Bien. Dame Tihana."

Ses pupilles d'améthyste se perdirent un instant sur celui-ci avant que la jeune femme ne détourne les talons, se dirigeant ainsi vers son pilier afin de préparer le nécessaire de soins. Une fois le borgne installé sur son propre lit, quelque peu réticente, la jeune atlante pansa ses plaies avec précaution, minimisant chaque contact par angoisse mais également à la demande du blessé lui-même. Puis, Tihana s'installa à son chevet, fixant le protecteur de l'Arctique, attendant un quelconque signe de vie de sa part. L'impassibilité masquait l'inquiétude, comme toujours.






Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
NereusavatarArmure :
Scale du Kraken

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Mar 31 Jan - 13:22
Où était-il ? Cela ne ressemblait pas au puit sans fond qu’Endymion lui avait montré pourtant. C’était donc ça la mort ? Un vide, rien d’autre que le noir le plus total. Nereus ricana se disant qu’il était dommage de quitter ce monde non sans en apporter la preuve au Dragon des Mers. Pourtant alors qu’il était désormais libre, n’ayant plus à se torturer l’esprit sur le pourquoi du comment d’être un bon marina Nere ressentait un vide. Il lui manquait quelque chose, une chose dont il n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Progressant lentement dans cet abîme de ténèbres, il se stoppa finalement une étrange sensation l’envahissant. Alors qu’il était là, immobile, Nereus avait l’étrange sensation de bouger. Cela voulait dire qu’une seule chose… il n’était pas totalement mort. Attristé mais quelque part soulagé dans le même temps il ferma les yeux tachant de se concentrer un maximum. L’ancien esclave se retrouva alors comme transporté, son cœur battait à un rythme effréné ne sachant pas réellement où il était. Ouvrant les yeux le Kraken constata qu’il était dans un endroit inconnu mais l’aura qu’il ressentait autour de lui était familière.

« Tu refuses que je m’en aille… pourquoi Tihana ? »

Le natif de Constantinople reconnaitrait l’aura de sa sœur adoptive entre mille. Et alors qu’il se tournait légèrement sur le côté, grimaçant quelque peu il constata qu’il avait effectivement raison. Tihana était à ses côtés, silencieuse, le regard impassible comme toujours. Le porteur de l’écaille du Kraken se remémora alors les paroles de la jeune femme… agir comme un égoïste… La belle à la chevelure d’ébène n’avait pas tout à fait tort sur ce coup.

« Avoue je te manquerai trop ! »

Petite touche d’humour de la part de Nereus espérant dans le même temps briser le silence pesant qui s’était installé par sa faute. Tihana avait toujours été un peu spéciale dans son genre et sans doute qu’elle ne goutait à la faiblesse du jeune homme car oui il était faible. Mais cette fois sa faiblesse n’était pas sur le plan physique, non mais bien sur le plan psychologique. Le balafré se redressa pour finalement s’assoir sur le rebord du lit, prenant quelques intants il contempla son corps meurtri et constata que des soins avaient été prodigués.

« Merci, j’imagine que cela a dû être compliqué pour toi. J’apprécie le geste et je ne vais pas t’imposer ma présence plus longtemps. »

Prenant quelques secondes, le marina se leva faisant face à Tihana avant de se diriger vers la sortie péniblement.

« Prends soin de toi… petite sœur. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1099-nereus-general-du-kra
TihanaavatarArmure :
Lyumnades

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   Ven 3 Fév - 10:49
Plusieurs heures s’écoulèrent alors que la belle à la crinière d’ébène veillait sur celui qui se proclamait être son grand frère. Contre toute attente, la Générale des Lyumnades s’était occupée elle-même des blessures du borgne, comme si elle ne faisait que réparer son ‘erreur’. Nereus pouvait se vanter pour être le seul homme à qui Tihana apportait autant d’attention, s’habituant à son contact. Ses pupilles d’améthyste fixait le convalescent, se demandant comment un homme si persévérant pouvait renoncer si simplement à la vie. N’avait-il pas une revanche à prendre sur le monde lui aussi ? La Salamandre ne lui avait pas accordé le salut, préférant le sortir de cette mort certaine s’il était resté là, étendu dans l’arène de sable à se vider de son liquide de vie.

Et enfin, le Général du Kraken revint à lui, ouvrant cette paupière unique. Imperceptiblement, la nymphe expira de … soulagement ? Oui, du soulagement, c’était bien cela qu’elle ressentait. L’ombre d’un instant, la jeune martyre hésita. Ce jeune homme parvenait à ranimer des émotions longtemps enfouies. Devait-elle le maudire pour ceci ou … le remercier ? Composer avec de tels ressentis la rendait vulnérable. Humaine. Peu à peu, elle semblait retrouver cette humanité perdue, au grand regret de cette petite voix qui ne cessait de la tourmenter, qu’elle occultait de plus en plus, qu’elle combattait même pour imposer sa propre volonté. Pouvait-elle guérir de ce mal qu’était la folie ?

Mais Tiha était bien loin d’être prête à confesser ce soulagement et cette affection qui naissait petit à petit envers son frère d’arme, ex-esclave, tout comme elle. Alors, à ces mots, elle répondit d’une voix neutre, monotone, le regard dans le vague.

« Hmm … Je n’avais pas envie de voir ton cadavre pourrir sur mon aire d’entrainement. Et puis, je suis sûr que Cinead me l’aurait reproché … »

Piètre mensonge pour cacher ses sentiments, mais pourtant si bien joué. Mais le borgne pourrait prendre ceci comme une pique habituelle de la Générale. Elle se contenta de le fixer lorsque celui-ci se redressa. Elle ne l’en empêcha guère, restant calme et silencieuse tandis que Nere la remerciait de ses soins. Il savait ce que ceci avait pu lui couter. Elle ajouta simplement quelques mots.

« N’aies crainte, j’ai évité tout contact direct avec ton sang, comme tu me l’as demandé … J’ai également mis en garde ceux qui t’ont transporté jusqu’ici. »


Simple précision pour éviter que l’ancien garde du corps ne s’inquiète du sort des autres, Tihana jugeait qu’il portait assez de malheur sur ses épaules pour lui en rajouter. Où était donc passé son côté sadique ? Quelques années auparavant, elle aurait pu se délecter de sa culpabilité. Mais lorsque le Général fit mine de partir, la belle à la crinière le suivit, prenant un ton plus autoritaire.

« Une minute, il me semble ne pas t’avoir autorisé de partir Nereus … Je t’ai sauvé la vie tout de même, et en omettant que c’est moi qui t’ai mis dans cet état, je suppose avoir droit à plus qu’un merci … »


Gracieusement, la jeune femme vint se planter devant lui, relevant ses iris violettes vers le visage de Nereus.

« Ce que je veux en échange … Je veux que tu te battes pour ta survie, qu’importe les maux qui te tourmentent, que tu me donnes ta parole. Prouves-moi que j'ai raison de t'accorder ma confiance ... Si je t’entends encore une fois me demander de mettre fin à tes jours … Je le prendrais comme une trahison. Est-ce bien clair ? Grand frère … »



Tenue de Tihana:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1336-tihana-generale-des-l
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Août 550] Coup de froid [PV Tihana]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si on prenait un coup de froid tous ensemble ?
» Un naga qui a pris un coup de vieux (et un coup de froid)
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: