Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 Leurre sous les frondaisons [PV Esther]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
RhiannonavatarArmure :
Chauve Souris Vampire

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
214/214  (214/214)
Message Leurre sous les frondaisons [PV Esther]   Mer 7 Déc - 11:03
Je viens d'ici après la bagarre

[Petit post d'intro]

Esther de la Tarentule...

Ce nom résonnait encore en sa tête alors que les premiers arbres daces apparaissaient sur le fond sombre de l'horizon. La nuit était profonde, froide mais sans le moindre impact sur elle. La splendide franque avait dépassé cela depuis si longtemps. La crainte de la nuit et des êtres la peuplant lui semblaient si dérisoire à présent, si infantile, lointaine, presque effacée avec le passage du temps. Combien ? Si peu en fait mais Rhiannon devait se rendre à l'évidence, elle n'avait plus rien de l'enfant qui avait grandi dans l'ombre des grandes dames de sa si lointaine Neustrie. Avoir vu la mort et le carnage en face avait accompli son oeuvre sur la rousse berserker. Elle était allée loin si loin, s'était même laissé aller à la soif de carnage sans oser s'y laisser emporter toutefois. Une part d'elle continuait à combattre son autre moi, cette part d'elle-même ne demandant qu'à s'exprimer.

Non, je ne suis pas un animal ni un outil.

Fière, elle était et demeurait. Rien ne pouvait mettre en doute cette réalité. Un instant, elle fit ralentir son cheval. Un splendide étalon à la robe plus que sombre qu'elle avait acheté à prix d'or dès son retour en ces terres plus humaines, presque sereines en comparaison de ce qu'elle venait de laisser derrière elle en la lointaine Jamir. Une façon comme une autre de passer inaperçue. Du moins si cela pouvait s'accorder avec son allure générale en plus de sa tenue et de ses armes. Et puis, combien de femmes s'aventuraient en ces terres ? Bien plus qu'on pouvait le croire. Tous et toutes devaient assurer la subsistance des leurs et plus que les arbres et la nuit, la famine pouvait terrifier les êtres.

Elle en avait croisés des femmes, de tout âge, certaine encore en bouton et d'autres voûtées sous le poids des ans et de la vie. Toutes avaient cette vaillance et ce désir de vivre, de prendre soin de ce qu'elles avaient de plus cher. Le courage avaient tant de force et son sang tant de chaleur. Plus que les loups, c'était d'elle que ces âmes devaient avoir peur. Rhiannon sentait sa Soif se réveiller tout en luttant contre cette face d'elle-même qui encore l'écoeurait, plus encore maintenant qu'auparavant.

C'était cela sa croix, devoir lutter contre sa nature profonde et trouver la paix avec elle-même. Lentement, une clairière se dessina et sa monture commençant à renâcler, la jeune femme décida de faire une halte. Au plus profond des couverts, elle sentait, entendait la vie. Il lui faudrait bien se nourrir mais qui savait combien de temps, elle pourrait encore se contenter de ces succédanés.

Plongée en ses pensées, elle s'empressa de rassembler du bois, plus par habitude que par nécessité avant de sentir une présence toute proche. Instinctivement, elle se saisit de sa francisque, prête à frapper l'existence qui se tenait si près d'elle.




- ~ Paroles - Pensées - " transmissions de Pensées " -

- ~ Matthias, Basine et co - ~ Le Cavalier -



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1056-rhiannon
EstheravatarArmure :
Cuirasse de la Tarentule

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
130/130  (130/130)
CC:
304/304  (304/304)
Message Re: Leurre sous les frondaisons [PV Esther]   Mar 20 Déc - 19:17
Plusieurs jours déjà s'étaient écoulés depuis celui d'où avait été engorgé de sang les terres de Jamir. Sur sa carriole, laissant le temps filer à destination de la Citadelle de chair, Esther ne montrait trace de démons vis-à-vis de cet événement. Son apparence donnait à penser qu'un rien pouvait la briser. Et pourtant, l'enfant parvenait à se détacher de la violence de ce monde avec une facilitée troublante. Selon toute vraisemblance, sa préparation entre les murs de ce Dédale de cauchemars s'était passée sous les meilleures augures. Aucun de ses congénères ne l'avait trompé sur la nature des siens ; sur son essence monstrueuse. Aussi un agent du chaos accompli ne serait pas affecté par l'exécution de sa mission naturelle. Revenait-ce à déconsidérer son humanité ? Simple et complexe à la fois, c'était là une règle élémentaire de l'univers, dont la corrélation demeurerait une énigme irrésolue.

Assise contre terre, les genoux enserrés dans ses bras, Esther faisait se reposer sa mâchoire dessus. Ses prunelles d'émeraudes s'attachaient à la danse des flammes. Passive devant ce feu de camp non très loin de brûler ses derniers combustibles, un gibier venait d'y être rôti. Sa grande sœur s'était débrouillée pour obtenir d'un chasseur local son service, aidée par les pouvoirs de la jeune éveillée. À présent que se couchait le soleil, cette dernière était partie chercher plus de bois pour nourrir le feu et leur assurer un peu de chaleur la nuit. En outre, la sérénité de leur quotidien faisait mentir leur allégeance au dieu de la Guerre ; des louves habillées de peau de jeunes brebis.

Introspective, la mort de ses adversaires l'avait moins marqué que les révélations et liens pour le moins inattendus à l'endroit même d'où partait les quatre fléaux de la terre. Au-delà des questions qui s'étaient posés sur sa nature véritable, la Tarentule alimentait un sentiment obscur à son expérience : celle de l'attachement. Toute sa vie n'avait été qu'une mascarade de liens desquels se renfermait le secret de son essence parasitique. Cependant, cette discussion à l'intérieur du château des frères jumeaux se révélait être un laboratoire à des émotions inexplicables aux créatures ravagées et destructrices du nom des « Berserkers ».

Jusque là étrangère aux idéaux quels qu'ils soient, voilà que les vertus d'inconnus avaient résonné en son âme et conscience, en amont d'une volonté impropre aux siens : l'aspiration à un Rêve. D'évidence que l'avenir lui ferait regretter l'outrecuidance de sa trahison au sein de la Tour, devant l'Augure d'Apollon... mais l'Araignée ne pouvait ignorer l'espoir de se détacher un jour de sa malédiction qu'incarnait cette immense toile régente de sa sombre destinée.

Soudain, un frisson viendrait grimper le long de son échine à la perception d'un congénère non loin, dont s'approchait dangereusement sa protégée. Cette dernière s'était approchée intriguée par la présence d'une jeune femme visiblement plongée dans ses pensées. Adolescente, ses cheveux noirs dépenaillés tombaient jusque ses épaules. Ses vêtements étaient ceux d'une paysanne, frêle et guère intimidante. Ses prunelles vairons – l'un bleu, l'autre vert ; les deux pâles à l'instar de gemmes – observaient curieuses cette étrangère, avant d'être surprises par la menace brusque d'une francisque.

-Arrête !

Une voix enfantine tonnait derrière la jeune adolescente qui venait de relâcher par terre le bois jusque là amassé. Celle-ci, l'air essoufflé, reposait sa main sur l'écorce d'un arbre. Son apparence était celle d'une enfant venant tout juste d'atteindre l'âge de raison, les cheveux d'ébène descendant jusqu'au creux de son dos. Les prunelles d'émeraudes captaient ceux de sa semblable, la suppliant silencieusement de ne pas abattre sa lame contre sa protégée. Sa tenue était d'une condition aussi modeste, les pieds nus. Leurs retrouvailles ne se passaient pas vraiment comme elle l'avait imaginé.




Codes couleur dialogues : Esther, Agnès, Arachné.
Chroniques d'une Tarentule, Armure, Agnès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t686-esther-de-la-tarentule
 
Leurre sous les frondaisons [PV Esther]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» *~ Les Races et les Langues ~*
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Villages Daces-
Sauter vers: