Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [546 - PV Kilian] Sombre nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
JelanavatarArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message [546 - PV Kilian] Sombre nuit   Mar 13 Déc - 19:54
Une sombre nuit. Les prunelles de l'éternel adolescent vinrent se poser sur la voûte céleste, contemplant les étoiles absentes de ce sombre ciel. Absentes, ou plutôt dissimulées par d'épais nuages voilant par intermittence l'éclat incertain d'un croissant de lune solitaire. Malgré le sommeil du soleil, la terre demeurait sèche, la chaleur encore prégnante - ce qui n'était pas pour lui déplaire pour tout dire, il aimait cette chaleur. Un pas après l'autre, l'adolescent s'avança entre les rues et ruelles de la cité italienne. Ce n'était pas la première fois qu'il venait à Rome. L'ancienne capitale de l'empire romain demeurait animée malgré son rang actuel, et l'atmosphère qui se dégageait encore de ces lieux demeuraient aussi noble que sombre. Un sourire glissa sur ses lippes. Cela pouvait presque ressembler, sur certain aspect, à l'ombre d'Atlantis, en bien moins merveilleux, cela allait sans dire. Peut être était-ce cette vague ressemblance qui attirait l'atlante en ces lieux, le poussant à y revenir de temps à autre, au grès de ses envies, au grès de ses pas. Comme de coutume avec lui.

Son regard se tourna vers la grande place sur laquelle l'animation demeurait en cette période de l'année. Une fête. Une simple fête qui n'était finalement rien de plus qu'un prétexte pour distiller un semblant de joie dans une cité ternie. A l'image d'Atlantis, hein... Un sourire discret vint glisser sur ses lippes alors qu'il s'éloignait des festivités, préférant pour l'heure l'ombre à cette fausse lueur. L'ombre de la guerre était plus prégnante que jamais au sein de sa citée. Un fantôme. Une honte marquée au fer rouge sur le faciès de la belle.

Un pas après l'autre, l'adolescent s'enfonça dans les ruelles plus sombres, plus lointaines, glissant dans les ombres. Un autre aspect de cette cité. De nombreuses autres. Parfois, les ombres étaient bien plus intéressantes que les lueurs éphémères. Souvent, même. Bien que... Un éclat vint attirer son attention, le faire bifurquer de son chemin. Peut-être était-ce même cet éclat de cosmos qui l'avait fait venir jusque là. Peut-être. L'adolescent sauta sur la maisonnée la plus proche afin de réduire l'écart plus aisément et surtout, d'embraser la scène dans son entièreté. La lueur d'argent de la lune vint faire jouer ses ombres, révélant l'écarlate maculant le sol, un corps gisant, une chevelure azurée, une autre blonde. Deux silhouettes. Perché sur son toit, l'atlante s'accroupit pour contempler les protagonistes, un sourire joueur se glissant sur ses lippes. « Et bien, et bien... Rome est devenue bien mal fréquentée depuis ma dernière visite. » Une voix badine, ne semblant que peu choquée par la scène. Des meurtriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chry
KilianavatarArmure :
Armure d'or du Verseau

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
285/285  (285/285)
Message Re: [546 - PV Kilian] Sombre nuit   Mar 20 Déc - 17:56
Une mission. L'une parmi tant d'autres.
Depuis qu'Aorlin et moi étions au service des seigneurs du meurtre, nous avions rapidement cesser de compter le nombre de nos victimes. L'un comme l'autre, nous étions doués. Ensemble, nous étions invincibles.
La cible était un négociateur en vin. Du moins étais-ce là sa couverture officielle. A la faveur de la nuit, l'homme honorable, bon père de famille, se muait en tueur nocturne. Abordant les filles de faible vertu avant d'achever l'heure payée par un couteau dans la poitrine. Mais notre mission n'était pas de rendre la justice. Mais uniquement d'exécuter une proie, sans tenir compte de ses qualités ou de ses vices. Profitant de sa traque d'une nouvelle prostituée, Aorlin et moi lui avions tendu un piège dont le meurtrier n'avait pas été en mesure de déceler les ficelles. Il gisait désormais à nos pieds, la gorge ouverte par un sourire de mort. Mon compagnon essuya sa lame sur les vêtements de notre cible, quand un pressentiment étrange me fit lever le regard. Nous n'étions pas seuls.
Un témoin. Un danger éventuel.
Sans attendre que mon ami se relève, je me faufilais l'air de rien dans les ombres nocturnes. Ceci fait, je plaçais la main sur un mur avant de me concentrer. La sorcellerie était mon point fort, là où Aorlin excellait dans le combat direct. Mes leçons commençaient à porter leurs fruits, et je fus particulièrement fier lorsqu'une figue de glace, me ressemblant vaguement, s'éleva à quelques pas de mon ami. Nul doute qu'à la faveur de la nuit, la tromperie serait assez habile pour faire croire à notre visiteur impromptu à ma présence. Sans perdre davantage de temps, je me faufilais en silence le long d'un mur avant de me glisser derrière l'indiscret. Un adolescent lui aussi.
Ma lame se posa dans son dos alors que je soufflais à son oreille.

On ne t'a jamais dit qu'il était impoli de jeter un oeil dans les affaires privées ? Donne moi une seule raison de t'épargner.

Je n'avais strictement aucune envie de tuer ce garçon, proche de mon âge. Au final, je me doutais qu'il se trouvait juste là au moment endroit, au mauvais moment. Mais le doute n'était pas permis, et s'il y avait une seule chance qu'il soit considéré comme un danger, ma lame ne tremblerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JelanavatarArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [546 - PV Kilian] Sombre nuit   Dim 8 Jan - 12:07
Un éclat de cosmos. L'adolescent en sentit la morsure lorsque l'un des deux individus l'employa pour le distraire. Nul doute que des êtres ordinaires s'y seraient laissé prendre, néanmoins, Jelan n'était pas ce qu'on pouvait nommer un être ordinaire. Non. Il ne faisait pas parti de cette majorité d'être ignorant du monde, loin s'en fallait. Malgré les apparences. Alors il laissa le piège se refermer, le jeu continuer, sans vraiment s'échapper. Il pouvait le faire n'importe quand alors pourquoi irait-il perdre du temps vainement ? Autant attendre et voir. Il sentit sa présence. Derrière lui, il sentit la morsure du métal dans son dos et son chuchotement à son oreille. Il ne bougea pas, ne sembla pas surpris non plus. Ses paupières s'éteignirent en silence. « Je dois t'avouer que personne n'a eu l'occasion de me le dire. » Sa voix demeurait guillerette pourtant, il y flottait un rien de malaise. Du danger. Un éclat de métal vint percuter avec violence le poignard du jeune homme qui s'écarta de son dos, vint blesser la main de son agresseur. Ou tout du moins, potentiel agresseur. L'adolescent se redressa, toisant son adversaire de ses iris écarlates, sa main venant se poser sur sa hanche. Autour de sa silhouette vint se mouvoir une chaîne d'orichalque paraissant danser dans la nuit tel un serpent de métal.

« Donc, tu voulais que je te donne une raison de m'épargner, c'est ça ? » Glissa le jeune homme à la chevelure blonde avec un sourire amusé. Il fit mine de réfléchir quelques instants avant de finalement reprendre d'un ton badin. « Je te répondrai : parce que tu ne pourras tout simplement pas me tuer. » Son sourire demeurait, se fit même plus moqueur à ses mots. Ils étaient vérités. Malgré son apparence d'enfant, il n'en demeurait pas moins guerrier dans l'âme et dans le sang. Un simple assassin ne pourrait l'abattre. Même si cet assassin n'était pas forcément ordinaire. « Qu'en penses tu ? Cette raison te convient-elle très cher assassin ? » Dans son ton, il n'y avait nul reproche, nul jugement, peut-être était-ce au final, ce qui était le plus dérangeant. Le terme assassin n'était rien de plus qu'un terme. Une dénomination pour nommer un être qui n'en avait pas. Pas encore. Probablement n'en aurait-il pas pour l'heure, rare était les assassins bavards mais qui sait ? Peut-être cette surprise n'en serait-elle que plus... surprenante.

« Je n'ai pas vraiment l'intention de me battre, mais si c'est ce que tu souhaites, je saurai t'accueillir comme il se doit. » Un sourire un rien dangereux flotta sur ses lèvres malgré son ton badin. Facétieux comme celui de l'adolescent qu'il semblait être. Le blond laissa son regard glisser vers le sol. Vers son partenaire mais également vers ce qu'il avait créé. « Tu as l'air d'avoir des petits tours... intéressants. » Aisé il était pour lui de sentir l'utilisation du cosmos. Il inclina doucement sa tête sur le côté avant de conclure à sa manière. « Peut-être sauras-tu me distraire. » L'éclat carmin de ses yeux se fit plus prégnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chry
Contenu sponsorisé
Message Re: [546 - PV Kilian] Sombre nuit   
Revenir en haut Aller en bas
 
[546 - PV Kilian] Sombre nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nuit du renouveau.
» Du bleu dans une sombre nuit [Pv Hans]
» La Forêt Sombre...
» Une nuit aussi sombre que le charbon ¬¬
» Description de la Mer Sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: