Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Mer 14 Déc - 13:59
Un temps maussade, des paysages désolés, plaines mornes, végétation agonisante. Non vraiment, quel voyage délicieux pour un homme de ma condition. Une véritable ballade champêtre...
J'avais opté pour une tenue de voyage assez simple, quoique de qualité, pour l'occasion. Des couleurs discrètes, car même si je venais en ce lieu pour entreprendre des négociations, je ne savais pas à quoi m'attendre.
Mon dernier contact avec des Berzekers avait été pour le moins violent. A bien y réfléchir, ce type de souvenir ne devait pas être bien dérangeant pour ces fous de guerre, mais autant rester prudent. Tout en cheminant d'un bon pas alerte et vigilant, je maudits pour la énième fois ce fourbe d'Amiral, dont les caprices et la faiblesse de caractère étaient les causes de ma visite inopinée.
Depuis mon départ d'Atlantis, j'avais longuement préparé mon argumentaire et la promesse que j'offrais n'était pas à prendre à la légère. Car contrairement à bien d'autres occasions, je comptais être totalement transparent dans les négociations. Un gain évident pour chaque partie, et pas d’entourloupe. Fin stratège, j'étais encore assez perspicace pour savoir que la première impression pourrait être déterminante.
Et puis je n'étais pas du genre à cracher sur l'avenir. Aujourd'hui, nous étions en relation avec les Saints, mais demain ? Ma foi, Poséidon ne serait probablement pas contre le fait d'avoir un général rusé en relation discrète avec les fils d'Arès.
Bref, je finis par arriver dans une zone assez particulière. D'après les maigres informations en ma possession, le domaine du dieu de la guerre ne devait pas se trouver bien loin. Il ne me restait plus qu'à attirer l'attention d'un éventuel guetteur. Et sans trop tarder. Je ne comptais pas être pris pour un espion en me faufilant trop discrètement dans ces terres.
J'élevais donc assez mon aura cosmique pour éveiller la curiosité de tout individu assez doué pour percevoir ma présence. Inutile de la jouer comme en Asgard... Avec un peu de chance, les Berzekers auraient le cerveau moins gelé que les Ases. Sans ralentir le pas, j'invoquais quelques esprits pour m'avertir de l'arrivée d'un fils d'Arès le cas échéant. J'avais déjà hâte que tout ceci commence...
Saleté d'Amiral !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
AkiravatarArmure :
Cuirasse du tigre

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
154/154  (154/154)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Mer 14 Déc - 15:20
Akir était toujours désireux de rencontrer de nouvelles personnes, mais il lui semblait bien qu'il avait fait le tour du dédale. Son coté bon vivant le poussait toujours à lier des amitiés, autant que faire ce peut, mais chez Arès, être trop accueillant ou pas assez n'était pas bon, et le tigre commençait à maitriser le subtil mélange.

Mais un étranger? On lui avait certes énuméré les différentes factions d'éveillés, mais il n'en avait même jamais vu un seul de ses membres, comment les reconnaitre et quels sont leurs points distinctifs? Il pensait à l'odeur, mais il n'était pas certain que les différentes factions sentent une odeur unique permettant de les identifier.

Ces Marinas par exemples étant donné qu'ils vivent dans un endroit sous l'eau, sentaient-ils tous l'eau de mer? Étrange, en parlant de ça justement, un léger fumet d'eau de mer commença à se faire sentir. Il savait que la mer était bien trop loin car il connaissait un peu les environs pour les avoir écumé avec Kostas, sympa ce gars d’ailleurs, rien de tel que de se faire un compagnon de beuverie pour avoir des alliés avec qui il allait pouvoir collaborer dans de bonnes conditions.

Un cosmos? Avec cette odeur il était presque sur qu'un poisson venait en direction de la muraille. Le tigre était très curieux, d'un pas leste et de toute la vitesse dont il était capable il arriva bientôt aux portes. Il sentait l'énergie se manifester de l'autre coté, apparemment, il semblait la faire agir intentionnellement, certainement pour attirer l'attention, prudence...

Les lourdes portes s'ouvrirent rapidement, et se fermèrent aussi sec après son passage de l'autre coté, les soldats restent très réactif malgré la période d'inertie. Après tout un seul manquement et ils le payeraient surement de leur vie.

En armure, le jeune homme basané, alla à la rencontre d'une silhouette pour le moment fort indistincte, mais qui se rapprochait d'un bon pas. Quand il était à portée de voix, le bédouin héla le nouveau venu

Oeeé, soyez le bienvenu fils de la mer, je me prénomme Akir, berzerker du tigre, et vous même?

Akir allait-il faire une énième erreur en s'adressant ainsi au nouveau venu?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1394-akir-du-tigre
KostasavatarArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
244/244  (244/244)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Mer 14 Déc - 16:30


La vie était toujours aussi monotone au Dédale de chair, même les escapades aux villages aux alentours commençaient à le gonfler. Il était peut-être devenu trop sage. Le Pourfendeur des Carpates s'était peut-être assagi, trop peu être... Oui et non en fait. Les blessures de Jamir puis celles causées par Ludmila n'avaient pas aidé le bougre à vraiment reprendre du service comme il se devait. Des jours, des longs jours de convalescence avaient parsemé ce dernier mois. Même si c'était passé maintenant, Kostas pestait toujours d'avoir perdu tout ce temps. Bouffer la moitié d'un mois en pionçant dans un lit ou à faire des conneries pour ne pas forcer sur son corps... Foutaise. De plus la hyène n'était toujours pas venu le chercher pour leur weekend à Rome....

Le chef du clan des Misthophoros en avait eu marre et son instinct, celui de la créature semblait avoir repris le dessus depuis quelques jours. Il était donc parti du Dédale pour aller apaiser ses plus sombres instincts, ceux de la violence gratuite, du plaisir forcé et celui qui était sa malédiction, la faim du wendigo, l'envie de chair humaine est plus particulièrement celle d'un cœur fraichement extirpé de la poitrine de sa victime. Le matin il était donc sorti de la citadelle d'Arès pour se rendre dans un village lointain à l'ouest. Après des heures de marche, le centurion s'installa plusieurs heures le cul sur la chaise d'une taverne et descendit plusieurs cervoises. Il s’embrouilla pour le plaisir avec une petite bande de trois potes et il choisit un pour être sa future victime. Après l'embrouille, il suivit le mec jusque chez lui et il commença à lui latter la tronche avec sadisme. Le bonus de l'histoire? Il avait une femme, pas trop mal foutu en prime. Il lui retourna une torgnole pour la calmer et brisa le pif du type avant de l'égorger d'un coup net et précis de Graban. Alors qu'il s'étouffait dans son sang gargouillant. Kostas lui extirpa son cœur de son torse devant les yeux médusés de la gonzesse à moitié dans les vapes. Il le dégusta en quelques bouchées, laissant le sang gicler partout. Une fois son petit repas fait et l’appétit du wendigo rassasié pour un léger moment, il s'attaqua à la suite, c'est-à-dire la femme. Il lui déchira ses vêtements en un geste et la prit avec violence devant le cadavre de son défunt mari. sa petite affaire terminée, il lui brisa la nuque avant de se reculotter. Il s'amusa même à incendier la bicoque avant de partir, les vices de Kostas alimenté par les envies macabres du wendigo venaient de revenir en plein devant de la scène. C'est en riant à gorge déployée qu'il quitta alors le village, éclairé par les flammes de la maison.

Revigoré par la mort, la violence, le sadisme et le sexe, Kostas était maintenant bon pour revenir au dédale et c'est ce qu'il fit. À quelques lieurs de ce dernier il ressentit alors un cosmos, un cosmos qu'il reconnaissait!

_ C't'enfoiré de poiscaille...

Kostas se mit alors à se diriger vers l’endroit d'où venait le cosmos de ce brave Endymion tout en dégainant Graban. Vengeance, il aura sa revanche! Il passa en vitesse supérieure pour s'apercevoir que le centurion du Tigre était déjà là. Kostas laissa son cosmos s'embrasser et il se jeta sur le Marinas.

_ Écartes toi Akir! Alors tu t'es perdu le vieux merlu? C'est pas ton jour je crois!

Son saut l'amena au dessus de lui, il rabattit alors son énorme épée en direction du crane du Marina. Il ne voulait qu'une chose finir ce qu'il avait commencé à Jamir.

Spoiler:
 






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
CésaravatarArmure :
/

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
181/181  (181/181)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Mer 14 Déc - 17:08
    Rien de nouveau sous le soleil. La routine sale du Dédale et de ses vices. La joie de la souffrance et de l’oubli. La gloire du vide ! Mais le vide, c’est chiant ! Et on se fait toujours chier à tourner en rond dans ce dédale ! Plus le temps passe et plus j’entends la musique. Le râle des cuirasses, enfin je crois. La musique était plus forte quand je suis près d’elle. Que j’aimerais pouvoir leur répondre et les faire chanter. Rarement j’ai entendu quelque chose d’aussi intéressant que ça. Et c’est encore plus beau quand on perd son esprit dans les limbes de la défonce. J'suis très fort pour me perdre là-dedans. Mais il est difficile se trouve quelque chose de potable pour s’arracher l’esprit du corps ici. Pour anesthésier le parasite dans son bocal et avec elle, canaliser la douleur. Il se trouve qu’aujourd’hui, c’est un bon jour. J’ai pas trop mal. Et c’est une journée qui s’annonce douce car j’attends ce jour, une livraison à la fois de chanvre et d’opium. Ainsi que quelques autres poudres exotiques que j’ai réussies à faire venir, à plus ou moins grands frais. Mais quelques tartes bien placées et autres pots-de-vin sont monnaie courante ici alors je n’ai pas de mal à trouver ce que je veux.

    J’me suis dirigé vers les putains de porte géante de ce monde d’entaille. Et rapidement, j’ai ressenti un cosmos étrange, relativement fort, mais que je n’avais jamais senti ici. Peut-être un nouveau venu parmi troupe d’Arès. De quoi s’amuser. Peut-être enfin quelqu’un de digne de se faire ouvrir les yeux. Je me mets donc en route vers ce joyeux bordel qui s’annonce d’être passionnant en attendant ma petite livraison et la défonce de l’année que je vais me faire après pour fêter ça ! J’ai réussi à me glisser entre les portes juste avant qu’elle ne se referme, devant moi se trouvait Akir, ce gros attardé du tigre. Un indigne. Et se présentait devant lui la source de ce cosmos. Qui, avant même qu’il n’ait le temps de se présenter correctement, s’est fait accueillir par l’épée géante de Kostas qui a essayé de lui détacher la tête du reste. C’est vrai qu’en y regardant de plus près, ce mec avait une sale gueule. Le genre de petit enculé malfaisant. Matérialiste et stupide. Bien propre sur lui, attaché à ce qui n’a pas d’intérêt. Possédé par ce qu’il pense avoir. Obsédé par l’amassement. Indigne.

    « - Mais ta gueule Akir ! Tu veux pas aller boire un verre de vin avec ce fils de pute tant qu’on y est ? Regarde-le, avec sa tête de fouine, c’est marqué sur son front qu’il va te la mettre ! Après, vu comment je t’ai explosé la gueule, c’est peut-être ça que tu aimes au fond. Tu n’es peut-être pas si bon à rien que ça ! »

    Puis, je me suis avancé vers le centurion du tigre, qui a plutôt l’air d’un chaton gentillet, mais bon. Il est l’élu d’une cuirasse, l’émetteur d’une musique. Dommage que personne d’autre que moi ne soit capable de l’entendre. Indigne qu’ils sont tous de comprendre. Incapable de comprendre la réalité du monde. De comprendre l’essence même de ce que Velya m'a offert et de ce qu’il faut faire pour le trouver. Des fous. Voilà ce qu’ils sont tous. Des aveugles !

    « - Tu vois ça, c’est un Marinas, c’est pour ça que l’autre débile là-bas, il le traite de poiscaille. Ce que tu as à savoir sur ça, c’est que ce sont les alliés des Saints. Et que les saints, on leur chie dans la bouche ici, si tu vois l’idée ! Et le pire, c’est qu’il est sûrement venu ici pour proposer quelque chose et pour négocier ! Mais, tu sais ici, les gros poissons mangent les petits ! On ne négocie rien sans faire couler le sang et quand il est question sang, je suis le meilleur ! »

    Et je me suis fait rire moi-même avec mes conneries. Dommage que je n’ai pas la possibilité encore de tester toute l'entendue de ma capacité. Vraiment, il faudra que je montre ça à Zvezdan il sera content. Si seulement j’étais capable d’offrir aux autres le même cadeau que m’a fait Velya. D’offrir aux gens la souffrance dans sa forme la plus pure. Mais les rats sont partis pour danser et Kostas faire parler son épée. Sûrement que l’occasion se présentera d’entrer dans la danse.

    « - Tu devrais venir jouer avec nous autres Akir, peut-être que ça sauvera ton ego et ta diginité de t’être fait exploser le cul par moi ! »


Citation :
Récupération : 1/1

Défis : Endymion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1080-cesar-aspirant-pres-a
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Mer 14 Déc - 19:55
Avec l'apparition d'un individu civilisé pour un Berzeker, j'avais été envahi d'un subit espoir en cette race d'hommes. Espoir instantanément douché lors-qu’arrivèrent un visage bien connu et un sous-fifre braillard. Pour un peu, j'aurais porter la main à mon visage de dépit.
Malgré la situation peu favorable, mon imagination me joua un tour cocasse. La figure d'une créature née de l'union d'un Berzeker et d'un Ase me vint en tête et devant son faciès ruisselant de bave et de bêtise, je faillis exploser de rire. Mais tout comédien que j'étais, je parvins de justesse à conserver mon sérieux. Allons Endy... Le jeu en vaut la chandelle.

Oh mais quelle surprise ! Tu es... euh... Kostas, non ? Et comment se porte ta charmante compagne ? Je constate que tu m'en veux encore pour notre précédente entrevue à Jamir... Allons, je ne suis pas venu ressasser le passé.

Mais c'est que le bougre ne l'entendait pas de cette oreille ! Il se rua sur moi, me menaçant de son ample épée, probablement surnommée "Compensatrice". Une menace réelle et immédiate. Réagissant au quart de tour, j'invoquais une âme perdue qui intercepta le coup, me laissant le temps d'esquiver en bondissant hors de portée du guerrier en furie. Je tournais alors le regard vers le dénommé Akir.

Merci de ton accueil, Berzeker. Je suis Endymion, général du Dragon des mers. Et je viens vers vous avec une proposition alléchante.

Un regard vers le dernier acolyte, un air sérieux sur le visage.

En parlant de gros poissons... Je viens justement vous apportez la tête d'un Saint sur un plateau d'argent. Et pas n'importe lequel. Mais si vous le prenez comme ça...

Du porridge à la place de la cervelle. Ne se posait-il pas une seule seconde la raison de ma venue ? Ce n'est pas comme si j'avais essayé d'entrer discrètement et sournoisement sur leurs terres.
Un combat n'était pas pour me déplaire. Surtout pour planter la tête de Kostas sur une pique. Mais avec deux guerriers face à moi, la victoire seraient bien trop onéreuse. Et je n'étais pas du genre à me laisser aveugler par mon égo, aussi imposant soit-il.

Nous nous battrons en duel si tel est ton souhait, Kostas, mais pas aujourd'hui... L'affaire qui m'amène est bien trop importante.

L'air navré et agacé, j'invoquais la carte du chariot qui m'engloutit avant de s'envoler en fumée. Je devais battre en retraite pour l'instant, mais je ne désespérais pas de tomber sur un Berzeker qui, tel cet Akir, aurait un peu de jugeote et de pragmatisme.
Citation :

Endymion refuse les duels et recule d'une zone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
KostasavatarArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
244/244  (244/244)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Jeu 15 Déc - 9:50


Endymion avait esquivé le coup d'épée en invoquant une pauvre âme qui s'en retrouva scindée en deux puis se dispersa dans une brume légère. Kostas atterrit les deux peids sur le sol. Il toisa le Marina et cracha par terre. Une seule pensée, un mot résonna dans son esprit, enfoire.

_ Etre rancunier? C'est un peu dans le sang des berserkers t'sais...

Il le regardait tout sourire, serrant un peu plus le manche de Graban. Elle avait soif de sang, de sang visqueux et froid de poisson... Parlant de poisson, l'odeur rance et acre du sanguinolent drogué du Dédale lui arrivèrent dans le pif. César, ce brave aspirant à la puissance déjà développée. Kostas l'accueillit d'un gros rire rauque, le symbolique rire de Kostas, répondant à l'humour si corrosif de son compagnon de beuverie. Il connaissait Akir et d'après ses dires il lui avait déjà fait manger ses dents... Mais... Mais serait-ce donc lui le fameux enragé qui avait sauté sur Akir à son arrivée. Le Misthophoros éclata de rire encore une fois, encore plus fort.

_ César a parfait'ment raison et pour l'avoir combattu à Jamir, c'te pédant est un vrai connard...

Kostas se tourna devant Endymion, l'observant un peu plus. Il n'y avait aucune logique de faction dans ses paroles, livrer un allié? Non il ne ferait pas cela sauf si c'est personnel...

_ Va pas t'l'a jouer à l'oracle tête d'enclume. Tu viendrai nous livrer la gueule d'un Saint comm'ça? Dans le genre amitié franco-austrasienne... J'pense pas qu'c'est dans les plans de ton chef mec... Sinon il aurait pas fait la connerie d'envoyer l'mec qui a essayé de buter deux Berserkers...

Kostas s'avança vers Endymion mais ce dernier avait la fuite et la lâcheté dans le sang et il disparut alors après avoir fait encore une fois mumuse avec ses cartes. Kostas cracha à terre. Il n'allait pas s'en sortir comme ça, il le traquerait. Il prit une impulsion sur ses jambes et bondit sur un énorme rocher, puis un autre et encore un autre. Il se devait de le retrouver et de le buter. Le wendigo voulait avoir le gout de son sang en bouche....






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
AkiravatarArmure :
Cuirasse du tigre

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
154/154  (154/154)
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    Jeu 15 Déc - 16:10
L’accueil violent des Berzerkers ne s'était pas fait attendre Kostas tenta de le trancher dans le sens de la longueur et l’alcoolique voulait aussi en découdre.

Le Wendigo avait semble il une dent contre lui, il avait pas parlé de marinas qui lui avait tranché le lard? C'est un des deux sans doute. Le clochard hurla des insultes et dévoila leur combat, Kostas en rit, il avait compris. Cet aspirant répondait au doux nom de César, peut lui importait, il savait maintenant que ce n'était pas le nom à prononcer quand on lui demanda qui lui a mit une branlée en premier dans le dédale.

Le dénommé Endymion cachait bien son jeu s'il n'avait pas fait exploser son cosmos pour se montrer et esquiver l'attaque du guerrier, il resterait aux yeux du jeune bédouin d'une apparence bien banale. Mais César prononça un phrase qui fit le déclic, ils sont alliés au saints? Il regrettait instantanément d'avoir été accueillant avec lui et en avait presque honte, il était sur le point d'enclencher ses griffes que la foutue poiscaille se débina. Pfff lâche, cette pourriture avait effectivement blessé le tonitruant Wendigo d'après ses dires, et pour ça il lui en voulait encore plus.

Il fonça dans la forêt en directions des villages, sans doute ce type était encore dans le coin et Kostas voulait-il lui faire la fête, Akir sourit, la vengeance et la haine, des sentiments qu'il connaissait trop bien et qu'il partageait à présent avec ses camarades.

Livrer un Saint? Ça pue le coup fourré, c'est soit un piège pour appâter des Berzerkers soit le poisson a réellement l'intention de s'en débarrasser et veut faire appel à leurs ennemis héréditaire. Mais pour l'instant il n'y avait qu'une chose à faire avant tout, c'était prévenir le cardinal Zvezdan, il avait surement senti le cosmos du nouveau venu mais il voulait surement savoir qui c'était et ce qu'il vient de se passer. Le jeune homme se doutait bien qu'il le retrouverait facilement et qu'il était toujours là si son "message" était aussi important.

Il courra en direction des murailles pour aller le chercher, laissant César livré à lui même, de toute façon quoi qu'il fasse Akir s'en fichait et s'il accompagne Kostas pour trancher un bout de saumon, l'idée ne lui déplaira pas. Dans ce cas il ne fallait pas trop vite trouver le cardinal, ho non, que le Wendigo ai bien le temps de l'abimer le dragounet. De toute façon la citadelle était immense et s'il le trouve ce sera surement par hasard, de toute façon il est surement déjà à sa recherche.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1394-akir-du-tigre
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)    
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin octobre 550] Partenaire particulier cherche... (Ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cherche partenaire ... particulier. [ Tomas ]
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Le bal du clos aux lys - j'veux pas y aller tout seul
» Partenaire particulier cherche partenaire particulière
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Porte d'obsidienne-
Sauter vers: