Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message [Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)   Lun 2 Jan - 21:03
Un beau petit coin. La cascade de Rozan était connue pour ceux qui avaient un tant soit peu de culture orientale. L'empire de Chine s'offrait aux esprits les plus ambitieux et curieux comme un met de choix. Une civilisation brillante, riche, en pleine expansion. Le rêve de tout aventurier digne de ce nom.
Allongé sur l'herbe verte, j'observais cette magnifique cascade d'eau pure qui semblait engloutir les étoiles vers le sol. Vision splendide et unique. Un roseau entre les dents, j'étendais mes perceptions pour détecter la moindre présence. Le moindre traquenard.
Ma récente visite chez les Berzekers avait laissé une marque douloureuse, une expérience que je m'étais promis de ne pas oublier. L'enjeu était bien trop important pour pêcher par égo maintenant.
La destinée n'avait pas été très généreuse avec moi pour me faire croiser le chemin de cet imbécile assoiffé de sang qu'était Kostas. Un lâche de la pire espèce. Mais ma vengeance attendrait. Je jugeais cet individu bien trop primitif pour réussir à comprendre le message caché que j'avais délivré à la jeune Esther et au corbeau. Pour que mon plan aboutisse, j'allais avoir besoin d'un sacré coup de pouce. Mais les servants d'Arès avaient aussi tout à y gagner. La tête d'un chevalier d'or, cela ne se refusait pas. Enfin je l'espérais.
Les yeux désormais clos, je laissais mes âmes erraient aux alentours pour me servir d'éclaireur. Au moindre signe de piège ou d'embuscade, ma fuite serait rapide.
Mais je demeurais confiant. L'air frais nocturne était particulièrement plaisant sur ma peau et le bruit de la cascade se voulait apaisant. Joueur avant tout, je tenais à conserver ma foi en ma bonne étoile. Si ma proposition tombait dans l'oreille d'un des quatre cardinaux et que ce dernier soit fidèle aux intérêts de son maitre sanguinaire, tout ne pouvait qu'évoluer dans la bonne voie. Mais toute cette affaire commençait à sérieusement me lasser. Maudit amiral ! Tout était de sa faute au final. C'était à cause de lui que j'avais failli périr entre les mains des Berzekers de bas étage, et que je me retrouvais loin de Calista. C'était pour cela que cette tentative était la dernière. Même si Cinead était un leader compréhensif, je le voyais mal tolérer une absence de ma part trop conséquente. Les pièces allaient se déplacer sur le damier, mais la combinaison serait-elle plus favorable pour moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re: [Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)   Mer 25 Jan - 3:24
La verdure florissante de Rozan, profanée. Le vert au sol se meurt à mesure des pas dans l'herbe, une lente marche silencieuse. Celle-là même qui laisse ce sillon de pourriture dans son passage. Une vie qui se meurt lorsque les cliquetis de cette silhouette armurée se mettent à retentir. Mélodie de mort. Lugubre, de celles qui précédent la tempête.

Ils sont bien peu nombreux, à connaître cet emplacement. Quelques locaux, sans idée de la nature particulière du lieu. Quelques forces occultes, un peu plus renseignées quant à elle. Des Saints qui savent, car c'est là que commence le territoire des Spectres. Des Spectres qui savent, puisque c'est leur terre. Que la tour où tous sommeillent se dresse à l'horizon, non loin. Et enfin, des Marinas qui empruntent ce passage pour entrer et sortir du Sanctuaire sous-marin.

Alors oui, les Spectres savent. Sommeillent-ils tous réellement ? Non, peu à peu, les forces infernales se réveillent, pour le moment discrètes. Ombres menaçantes cachées derrière la scène, à profiter de l'obscurité pour fomenter, laissant d'autres se risquer à la lumière des projecteurs. Mais parfois, certains de ces autres viennent se risquer à la visite de quelques coulisses inconnus. Et non content de seulement y jeter un œil, ils restent. Attendent.

Une présence assez persistante pour attirer quelques attentions. Pas les plus bienfaisantes.

Alors elle continue de plier, cette vie, sur son passage. Un éveillé, plus loin, présent depuis maintenant un certain temps. Et ces âmes, autour, espèces de sentinelles fantomatiques, à chercher, ratisser, surveiller. Peut-être finira-t-elle par être perçue, cette traînée d'herbe morte qui progresse tranquillement jusqu'à un certain point. Tranquillité rompue par la soudaine disparition de cette ombre nauséabonde, dangereuse.

« Et à quel moment t'es-tu dit que l'endroit pouvait être propice à une sieste digestive ? »

Spoiler:
 

Une silhouette jadis furtive, désormais là, face au Dragon, visible. Quelques mèches blanches qui se devinent sous ce casque de métal pourpre. Deux yeux se posent sur le Marina. Pupilles qui percent, sondent. Un regard tout à la fois hypnotisant mais aussi difficile à soutenir. Et la voix s'élève de nouveau, sèche et froide.

« Je n'ai ni temps ni patience à dépenser pour toi. Alors tu n'auras pas deux chances : Qui es-tu et que viens-tu faire ici ? Tâche de te montrer convaincant. »


Après tout, sa vie en dépend. Et si ce simple fait devait s'avérer trop implicite, le regard dur comme l'aura putride du guerrier pourpre sauront éclipser les éventuels doutes à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)   Lun 30 Jan - 21:37
Un bruissement dans l'air, l'écho d'une âme plus perspicace que les autres. Rien de plus.
Le garçon est bigrement doué dans son genre. Un adversaire ? Je m'étais attendu à une visite peu amicale d'un Berzeker avide de m'abreuver de son égo, mais là... Il s'agit d'une sacré surprise !
Calme en apparence, mais intérieurement prêt à réagir au moindre signe de menace, je me redressais lentement, pour dévisager le nouvel arrivant. De son regard si particulier ou de son aura, quel est le plus potentiellement néfaste ? Difficile à dire, et je ne comptais pas m'étaler sur le sujet. Sans raison de le combattre pour l'instant, je lui répondis d'un ton faussement enjoué.

Ma foi, probablement à la seconde où mes yeux se sont posés sur ce lieu charmant. Sauf erreur de ma part, le décor bucolique se prête à la rêverie innocente, non ? Surtout lorsque, comme moi, on a du temps à perdre.

Haussement d'épaules innocent et dénué de défi ou d'outrage. Pour l'instant.
Le sombre bougre semblait ne pas être ici par hasard. Un garde ? Mais de quoi ? Hormis la cascade et l'herbe verte, je ne voyais nul lieu assez important pour mériter un tel guerrier comme cerbère. D'ailleurs, à bien y regarder, ce surplis ne laissait que peu de doutes sur l'identité du bonhomme. A défaut de toutou d'Arès, je me retrouvais avec les fidèles du souverain des ténèbres. Un honneur auquel je ne m'étais pas attendu. Sans quitter le spectre des yeux, je finis par me relever avant de m'incliner légèrement devant lui pour le saluer.

On me connait sous le nom d'Endymion, et je suis ici pour... affaire dirons-nous. Mais il semblerait que mes clients potentiels m'aient fait faux bond.

Une évidence vu le temps qui s'était écoulé. Mais une idée bien mauvaise me traversa l'esprit. La providence venait-elle de m'offrir une meilleure chance encore d'arriver à mes fins ? Ma foi, le coup ne coutait rien à être tenter.

Loin de moi l'idée de te faire perdre ton temps mais... Ce que j'ai à proposer pourrait fortement t'intéresser. As tu déjà eu le privilège de trancher la tête d'un chevalier d'or ? Non ? Et bien, je peux peut être t'offrir cette délicieuse opportunité.

Mon sourire le plus malveillant naquit sur mes lippes. Le Diable face à la mort. Comment pourrions-nous ne pas nous entendre ? Et dans le cas contraire, ramener la tête d'un spectre au Sanctuaire sous-marin pourrait m'attirer les faveurs du Légat. Ce spectre semblait me prendre pour une proie sans défense. Parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début Novembre 550] Négociation civilisée (ouvert à tous)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» 18 novembre 1803, les idéaux de Vertières
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)
» VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Qin-
Sauter vers: