Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)   Lun 9 Jan - 13:57
Les voyages forment la jeunesse et apaisent les coeurs.
Mouais... De là où je me trouvais actuellement, cet adage ne sonnait que comme une moquerie.
Suite à ma récente visite chez ces barbares de Berzekers, j'avais pris la direction d'un endroit neutre où je pourrais avoir enfin une discussion civilisée, avec celles ou ceux assez intelligents pour déceler l'intérêt de ma démarche. Le périple était long mais agréable, et surtout assez éloigné de la Transylvanie pour éviter une nouvelle vindicte de Kostas. Du moins je l'espérais.
Je savourais donc le confort relatif mais suffisant d'une taverne de village, seul bijou de réconfort, perdu dans un océan de plaines mornes de l'Europe Centrale. Une monstrueuse tête de loup tranchée à mes pieds, je disposais du privilège d'avoir l'estomac bien rempli et une chambre prête à m'accueillir. Parvenu à la veille dans ce bourg minable, j'avais entendu des rumeurs au sujet d'un féroce prédateur dont les exactions causaient la mort des quelques cheptels et têtes de bétail des habitants, déjà fort pauvres. Par souci de m'économiser un repas et de bénéficier d'une attention particulière, j'étais donc parti en chasse de ce loup géant, et avant la fin du jour, j'étais revenu au village, sa tête sous le bras.
La bête était réellement un monstre, et je le soupçonnais de n'être pas tout à fait d'origine naturelle. Un survivant d'époques mythologiques, peut être ?
Mais après une traque minutieuse et un âpre combat, je tenais enfin mon trophée.
Les paysans m'avaient accueillis en héros, et offert le gite, le couvert et l'alcool. Une brève parenthèse dont j'avais moralement bien besoin.
Confortablement attablé dans la taverne bien chauffée, une coupe d'hydromel à portée de main, j'enchainais les tirages de cartes pour obtenir quelques tendances sur les jours à venir. Il devait être deux heures du matin, et hormis quelques habitués légèrement ivres, je demeurais relativement seul et tranquille à la table la plus proche de la cheminée. Un calme idéal pour mes prédictions.
La carte de la mort revenait régulièrement en alternance avec la roue de la fortune. Le cycle du trépas et de la renaissance, de l'évolution. Rien de bien méchant ou surprenant. Plus étonnant, une configuration semblait bien décidée à s'imposer dans mon jeu.
Le soleil et la lune en totale opposition, l'un se superposant à l'autre et le Mat, semblant les entrainer vers un chemin inconnu et sinueux. Les cartes évoquaient une personne en particulier ou une entité plus vaste ? Si un être devait se retrouver dans un tel assemblage, nul doute qu'il ne devait pas être seul dans sa tête. Machinalement, je relevais la tête, pensif et portais à mes lèvres la coupe pour apprécier toute la saveur du breuvage. Intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)   Mar 17 Jan - 12:19


Pourquoi était-il ici? Quel événement l'avait amené à se rendre exactement dans ce village? Aucun, du moins autant dire que cela venait du simple hasard. Un hasard forcé peut-être ou simplement la destinée pour ceux croyants que tous les chemins de la vie sont déjà écrits à l'avance. Le Gold Saint était un peu en perdition en ce moment. Les derniers événements, le trou noir dans sa mémoire lorsqu'il pourchassait Lucius dans le corps de Satine, la mort d'Orion, la disparition d'Ainia étaient des choses qu'il ressassait souvent dans sa tête. Tant d’énigmes, tant de choses dont il était la cible... Silas en avait marre d'être dans l'inconnu, certaines personnes avaient des réponses ou des éléments à celles-ci mais les événements actuels faisaient qu'ils ne pouvaient pas les avoir, il devait donc se tourner vers une seule énigme à la fois et la seule qu'il pouvait tenter de répondre était peut-être la disparition de la rousse. Cela faisait cinq mois déjà, cela lui paraissait être une éternité. Il fallait dire que vu les événements de cette dernière année, cela pouvait paraître des années. Telle était la vie d'un chevalier, tout allait tellement vite quelques fois que chaque moment devait être vécu intensément, c'était surement pour cela que cela leur semblait durer si longtemps peut-être....

Pourquoi ce lieu? Comme dit le hasard. Il s'était rendu quelques jours plus tôt dans une ville que l'ancien Bélier connaissait. L'homme s'était souvenu de cela et donc il s'y était rendu, pendant peut-être la trouver, trouver quelqu'un la reconnaissant ou trouver une once de résidu de cosmos. Mais rien de tout cela, il avait dit pris la route vers l'est, comme ça, le hasard. Un village, puis un deuxième, une autre ville, un autre village, encore un autre puis un autre... Et voilà Silas qui arriva dans ce dernier. Les villageois semblaient agités, excités même. Certains laissaient voir sur leur visage une certaine joie, du soulagement aussi pour d'autres. Il entendit parler les gens d'un sauveur. D'un guerrier qui avait tué le monstre qui dévorait le bétail des alentours? Silas eut un moment une lueur d'espoir, sa douce rouquine se cachait-elle donc ici? Mais bientôt il entendit qu'on parlait d'un homme aux cheveux de jais, il fut déçu mais il se dit peut-être que si l'homme était un éveillé, il pourrait peut-être savoir des choses. Il allait donc à la taverne, y entra et s’y assit. Il commanda à boire puis interloqua le monde avec une simple question.

_ Qui est donc ce fameux héros? J'aimerai moi aussi le remercier en lui payant un verre.

Silas avait laissé son cosmos au plus petit seuil, quiconque étant entrainé à sonder les sources de pouvoir saurait qu'il en était le détenteur. Mais il devait bien faire cela s'il voulait par exemple qu'Ainia le trouve, du moins si elle était dans les parages...






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)   Lun 30 Jan - 21:18
L'éveil discret d'un cosmos me tira du fil de mes pensées, pourtant délicieusement tranquilles.
Simple hasard ou un assassin venait-il de retrouver ma trace ? En ce cas, la soirée risquait d'être plus animée que prévue. Confortablement installé sur ma chaise, je reportais mon regard sur mes cartes, tout en étendant mes perceptions. Que l'éveillé s'approche et je sentirais aussitôt sa présence. Pour agir en conséquence.
ET ce dernier ne me fit pas attendre bien longtemps. Un homme de mon âge, à la longue chevelure entra dans la taverne et s'installa comme le quidam moyen. Sans me repérer. Sa proposition parvint jusqu'à mes oreilles et me tira un sourire amusé. Il ne fallut pas longtemps pour que le tavernier et sa clique d'habitués imbibés ne me désigne comme le héros du jour. Comment leur en vouloir ?
Sans même daigner m'esquiver, je relevais la tête et croisais le regard de l'inconnu. Non, ses traits ne me disaient rien. Mais au vu de sa ruse, simpliste mais efficace, et de sa discrétion, il n'était pas difficile de deviner qu'il n'était ni au service d'Arès, ni à celui d'Odin. Ne restaient que les Saints ou ces fameux Oracles. Ma curiosité piquée, je l'invitais à s'installer à ma table d'un mouvement de la main courtois.
D'un mouvement agile, je rassemblais mes cartes et commençais à les mélanger sans même y jeter un oeil.

Soit le bienvenu, étranger. Je ne m'attendais vraiment pas à croiser un homme doté d'un tel... potentiel dans un lieu si reculé. Comme quoi la vie est pleine de surprise... Je suis Endymion. Enchanté de faire ta connaissance.

Par mes perceptions expertes, j'analysais son aura et haussais un sourcil surpris. Diable, cet homme n'était vraiment pas banal. Serait-il celui que mes cartes annonçaient ? L'homme mi-soleil, mi-lune ? Un esprit lui collait à la peau, ou souffrait-il d'une double personnalité ? Au vu de cette configuration, tout était permis.

De passage dans la région, j'ai profité de la détresse de ces pauvres bougres pour gagner mon logis et mon couvert avec la tête d'un ridicule animal un peu trop vindicatif. Mais d'ordinaire je suis surtout un diseur de bonne aventure, pas un guerrier sanguinaire.

D'un claquement de doigts, j'attirais l'aubergiste qui s'empressa de remplir nos coupes. Je levais aussitôt la mienne vers le visiteur. Trinquons donc... Même si nous ne savions pas encore si c'était pour une amitié naissante ou un adversité à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)   Jeu 16 Fév - 10:31


Silas avait rejoint Endymion à sa table en apportant son verre. Il le salua et porta un toast léger à son encontre puis il termina sa boisson. Son nom sonna bizarrement dans sa tête, comme s'il l'avait déjà entendu quelque part mais il ne se rappela pas où et dans quelle circonstance, même son visage lui disait clairement quelque chose mais pas moyen de le remettre dans un souvenir. Peut être se trompait-il tout simplement.

_ Enchanté Endymion, Je me nomme Silas.

Il lui sourit avec gentillesse, restant tout de même sur ses gardes. On était jamais trop prudent non?

_ C'est un geste noble que vous avez fait Endymion. Si j'ai bien entendu les histoires par rapport à la créature, elle avait vraiment fait des dommages.

L'étranger les fit servir à nouveau et il voulait trinquer avec lui. Silas s’exécuta alors, lui rendant sa politesse. Ami ou ennemi? L'avenir allait le dire.

_ Mais que vient donc faire une personne telle que vous ici? Sachez que je suis dans le coin c'est pour raison personnelle et non pour une venant de l'autorité qui se trouve au dessus de moi. Ne sachant pas quelle politique nous devons entretenir, c'est en tant qu'homme que je parle avec vous et non comme soldat. Peut-être que si nous abattions nos véritables identités sans forcément inclure une chasse en cas de conflit, ce moment commun et de repos pourrait se passait convenablement non?

Silas ne pensait pas que l'homme en fasse de lui ne soit un Berserker, mais il aurait pu être un oracle. Si la politique des premiers étaient claire, celle des seconds étaient vraiment trop ambiguë, il ne fallait pas oublier que l'un des leurs avait participer à la mort de l'ancien Pope, une chose que le Saint des Gémeaux lui n'oublierait pas malgré ce qu'il pourrait se passer entre les saints et les oracles par la suite. Il trempa ses lèvres dans son breuvage, attendant de voir quel chemin allait suivre endymion, la vérité ou la cachotterie?





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Début novembre 550] Une coupe d'hydromel à la main (Silas - Endymion)
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» Haïti qualifiée pour la Coupe du monde U-17 de football
» BANTAM AA ESTACADES - CHAMPION Coupe Dodge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Profana Erunt :: Reste du Monde-
Sauter vers: