Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 Ariane, Général des Lyumnades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 14:35
Ariane
Qui est-elle ?


    Nom : Ariane.
    Date de naissance : 12 mars 530
    Âge : 20 ans
    Sexe : Féminin
    Ecaille demandée : Ecaille des Lyumnades


Comment est-elle ?



    "Ah, cette petite fille étrange. Enfin petite fille est un grand mot, mais quand je la vois agir, je ne peux m'empêcher de revoir cette espèce de petite crapule que les chevaliers nous ont ramené le lendemain de la guerre. Les Lyumnades, qu'on m'a dit qu'elle portait. Eh bah, je ne sais pas ce que les Marinas avaient dans la tête pour confier une telle responsabilité à cette demoiselle, mais on pouvait rire et constater leur défaite rien qu'avec ce Tribut! Pourtant, lorsque j'ai tenté de le faire devant elle, elle m'a tout simplement sourit. Ce n'était pas un sourire sympathique finalement, je ne pourrais qu'y mettre la faute à son petit minois, mais c'était assurément un sourire pervers alors qu'on me racontait ensuite le rôle qu'elle avait joué dans ce carnage sans logique."

    Parmi toutes ces personnes que l'on peut croiser dans un siècle où le mot "Liberté" prenait son sens, dépourvu de réalités unificatrices entre peuples, il était possible de faire selon la jeune Ariane deux catégories bien distinctes. D'un côté, il y a ces personnes que l'on considère comme parfaitement maîtresse de leurs gestes, prêts à en découdre le plus vite possible et ce de la façon la plus spontanée et honnête qui soit. De l'autre et plus rarement, il y a ceux que l'on dénomme "les comédiens". Pourtant, ces deux catégories ne sont que des extrêmes auxquelles nous veillerons bien à placer chacune des personnalités du monde en les utilisant sur une échelle à deux extrémités. Il y a néanmoins dans ce général des Lyumnades des compétences qui la placerait aisément sur un bon grand "10", tout comme l'autre extrême irait se vanter de faire partie des mauvais acteurs, pour finalement avoir recours à l'outil d'un preux chevalier: l'honnêteté.

    Plutôt petite et jouant facilement sur son apparence enfantine et féminine, elle contraste avec ses prédécesseurs par son sourire quelque peu joyeux, presque niais mais assurément vicieux. Elle a beau avoir de quoi embobiner plus d'un chevalier, sa réputation n'est plus à refaire, et ce n'est certainement pas sa pâleur et son apparence quelque peu chétive qui dérogeraient à cette règle. Pourtant, il faut bien avouer que dans ses gestes et ses paroles, il y a de quoi se sentir inquiet d'être étudié de ses yeux pers et bleus qui veillent sur vous, prêts à lire dans les cœurs s'il le faut pour atteindre sa cible.

    Car bien qu'elle admet être d'un comportement flamboyant que nul ne saurait contenir véritablement, elle fait partie de ceux qui prônent les stratégies et surtout, l'analyse. On ne démentira pas ce sujet-là en sa présence, mieux vaut savoir où frapper pour mieux vaincre. Et c'est ainsi qu'il est possible, parfois, de l'apercevoir s'amuser à rendre quelques conseils aux Saints, à condition qu'elle y perçoive en retour un certain contentement à en faire douter les esprits. Ce détail détient une vérité qui dépasse le simple but fixé par une Marina qui revêt la plupart du temps son Ecaille. Ecaille qui la ravit pour son apparence plus adapté à ses formes féminines habituellement caché sous quelques tissus fins.

    Néanmoins, mieux vaut distinguer les amusements de la jeune femme, car il n'en demeure pas moins des choses qu'elle ne saurait véritablement expliquer elle-même. Les possibles jeux de théâtre auxquelles elle pourrait s'adonner n'est bien souvent qu'à sens unique. Pour sa part, elle évite d'en dire trop sur elle-même, si ce n'est qu'on pourrait lui donner une origine romaine ou franque en considérant ses yeux bleus et ses cheveux noir corbeau. Les informations qu'elle divulgue à cœur ouvert ne relèvent donc d'aucune réelle teneur. Elle n'est pourtant pas véritablement méchante, elle suit simplement son cœur. Ayant tantôt les gestes d'une adolescente de 15 ans, elle arrive pourtant, lorsque les situations l'exigent, à posséder les paroles d'une femme mature. S'amuser, c'est aussi s'oublier, mais on ne peut le faire indéfiniment.

    Si elle ne semble pas tenir à une quelconque notion de fierté, Ariane a une vision bien à elle du courage. Il ne suffit pas de foncer tête baissée dans un champ de bataille piégé pour se montrer bon soldat. Pour elle, tout consiste dans la manière de cacher ses peurs pour surmonter le plus dur. Ainsi, on ne saurait dire si la jeune femme est foncièrement bonne ou mauvaise. Il lui arrive tout simplement de pencher vers ces deux extrêmes.


"Moi le Souvenir, je suis le peuple." - Histoire

    Un rebondissement, puis deux. Une pierre ricochait sur un lac, suivie par un regard intrusif d'une jeune femme au visage fermé. Ses longs cheveux noirs étaient en mouvement, comme poussés par une force invisible que l'on ne saurait faire taire.

    Déjà, le vent et l'humidité de l'endroit donnaient vie au lieu des plus communs, dans ce même endroit où elle se tenait debout, roches à la main. D'un geste lent, elle étendit son bras et relacha son emprise sur le petit caillou, dès lors propulsé par l'impulsion qu'elle lui avait conféré. Le temps se présentait aujourd'hui aux soupirs et à l'ennui pour le général, et ce depuis ce qu'il aurait pu qualifier des années aux allures de siècles. Ce n'était pourtant pas faux de tenter de se remémorer le jour où elle n'avait pas eu cette impression là mais le temps lui avait parut si long qu'elle n'avait pu se défaire des secondes qui passaient en se moquant de sa condition. Un bourdonnement l'agaçait quelque peu, et c'est d'un bref énervement qu'elle tentait d'arrêter de rêvasser pour de nouveau apprécier le calme du monde réel. En vain. Des murmures lui parvenaient jusqu'aux oreilles...Le genre de murmures dont elle se serait bien passé.

    "Diantre, plus je la regarde, plus elle me met mal à l'aise!"
    Un chevalier d'Argent avait répondu sans aucune pitié, inspiré par le flottement qu'il y avait eu lors de cette surveillance.

    "C'est que tu ne regardes pas de la meilleure façon cette situation voyons. On a la chance d'avoir parmi nous une petite souris tout droit venu d'Atlantide."

    Un deuxième homme avait parlé, alors qu'il continuait à arborer un sourire victorieux qui déplaisait déjà au Général. Pourtant, elle resta silencieuse, parfaitement au courant de la peur qu'elle pouvait susciter au sein d'un cœur sensible. Après tout, d'aussi loin qu'elle pouvait puiser dans ses maigres souvenirs intéressants, elle était la seule à connaître les tares humaines, la seule à se révéler importante parmi les cafards qui l'entouraient. Tous étaient trop attachés, trop faibles vis-à-vis de la farce que représentait "l'attachement". Elle aurait pu en rire, de ces propos et de ces pensées, elle aurait pu en pleurer également de dépit, mais rien ne saurait l'arrêter de penser comme elle le faisait actuellement. Avec un détachement peu commun.

    "Idiot. Tu ne serais pas nouvellement assigné à ce devoir, que je t'aurais déjà fait taire pour ton insouciance. Ce tribut, cette "chose", cette "Ariane" n'est pas inoffensive, loin de là."

    Après tout, Ariane avait ses raisons...

    Un maigre sourire ornait ses lèvres, celui qu'on aurait pu dore et déjà qualifier de pervers. Se remémorer de son dernier combat lui donnait un sentiment salvateur, ne serait-ce que l'idée qu'on l'avait choisi "elle" parce qu'elle s'était débattue, parce qu'elle avait enduré. Mais aussi parce qu'elle leur avait fait payé de leur vie sans le moindre remord, eux qui avaient combattu et périt face à une gamine de 15 ans tapie dans les illusions du coeur. Elle ne s'était même pas souciée du dernier instant qu'elle avait tenté de leur faire vivre, aux survivants comme aux morts. Après tout, son Ecaille l'avait presque toujours protégé quand elle le devait. Les Lyumnades connaissait son rôle à jouer dans toute cette histoire, et il s'y pliait malgré tout. Apaisée, elle lâcha de nouveau une pierre, de quoi faire de jolies ricochets sur la surface plane d'une petite rivière d'un bleu pur qu'elle admirait pour la première fois. Huit rebonds. Pas mal. Quelque chose la gênait pourtant actuellement. On l'observait pourtant de nouveau depuis trop longtemps. Des minutes. Des dizaines de minutes. Elle n'en savait rien. Mais le silence qui était maintenu dans ce lieu bordé par le chant des oiseaux lui intimait qu'elle était de nouveau le centre d’attention.

    "Est-elle toujours aussi calme, cette petite terreur?"

    "Arrêtes tes bêtises et contentes toi d'élucider cette sorte d'énigme vivante et contradictoire le plus vite possible avant qu'il ne t'arrive malheur. Tu sais...Je pense que tu as peut-être dû entendre ce qu'il y a eu après "le dernier cri de la Sirène"?...L'illusion de l'Eclair Sous Marin?"

    Le nouveau haussa un peu les sourcils, comme pour signaler qu'il n'en avait pas été informé. Quand il posa de nouveau son regard sur les Lyumnades, Adrius avait remarqué que celle-ci semblait cette fois-ci...Attentive. Elle était à l'écoute, mais d'un geste nonchalant et précis, la brune continuait son jeu de ricochet. Le plus ancien se permit alors également d'observer quelques secondes cette femme avant de tenir une explication et une mise au point qu'il savait déjà trop longue à son goût.

    "Autant t'en informer tant qu'il en est possible alors...Connais-tu les capacités des généraux des Lyumnades?"


    Une petite hésitation marquait alors les traits du jeune homme. Certes, ils savaient ce à quoi il avait affaire, quand bien même la personne qu'il devait garder n'avait jamais montrer une quelconque forme de rébellion. A dire vrai, on lui attribuerait peut-être même le titre du "Tribut le plus pacifiste" si ça n'avait pas été pour les rumeurs qui couraient à son sujet. Voilà qui était étrange pour Adrius, car lui ne percevait qu'une jolie petite demoiselle qu'il aurait apprécié inviter à marcher si...Si ça n'avait pas été une Marina. Ses doigts maintenaient fermement son menton alors qu'il réfléchissait calmement aux différents liens qu'il pouvait former dans son esprit pour trouver une solution à ce puzzle géant.

    "Il me semble en avoir été informé oui. Ils manipulent les illusions et leur donnent une forme réelle en trouvant les failles émotionnelles de chaque être, n'est-ce pas? Mais...Ariane a prouvé plusieurs fois qu'elle était capable d'aider le Sanctuaire sans qu'on ait à la forcer pour quoique ce soit. Du moins, quand le Grand Pope réclamait une utilité quelconque."

    Un sourire fin et concerné s'esquissait sur le visage de l'enseignant. Certes, Adrius ne percevait pas tout dans cette histoire, mais le chevalier pouvait néanmoins faire quelque chose de cet énergumène. En tant que porteur d'une armure d'Argent, il gardait ainsi un peu d'espoir pour ce pauvre sot.

    "C'est cela, Adrius. En partie tout du moins."


    "Sais-tu pourquoi je t'en informe? Pourquoi d'une façon, je préfère me méfier de cette petite dame qui nous sourit?"

    Il déglutit légèrement. Bien évidemment, il savait que le garde ne pouvait pas se prononcer et qu'il était peut-être même le seul à pouvoir lui indiquer la véritable histoire. Celle-ci avait depuis lors pris une forme de mythe au travers le Sanctuaire, et cela refroidissait les personnes les plus enjouées. "Tu n'es rien d'autre qu'une petite princesse gallo-romaine perdue dans ses vestiges." La jeune femme fermait les yeux, bercée par la brise du vent.

    "J'étais là pour l'arrêter, dans cette barrière de coraux où il m'a été demandé de l'achever. A l'époque, on tuait la Sirène à ce qu'il parait, ou tout du moins celle de la précédente génération. Il y a eu un cri déchirant, une aura menaçante, et puis les morts semblaient s'être relevés pour nous corrompre l'esprit. C'était terrifiant, de voir un sourire sur les visages de nos collègues alors qu'ils se faisaient égorger et démembrer sans aucune explication la minute d'après. Pourtant, lorsque l'illusion fut finalement percé, on a juste retrouver une gamine sur le sol, accompagné d'autres cadavres de Marinas, et on a mis un certain temps pour s'apercevoir que la responsable de ce carnage, c'était cette maudite petite manipulatrice."


    "Je ne vois pas de quoi vous parlez."

    Une voix avait tranché le sujet. Elle n'était pas froide ni même dédaigneuse, à dire vrai son ton prenait largement celui d'une femme compatissante, ignorante et chaleureuse. Pour les deux hommes connaissant tout deux la vérité sur cette jeune femme qui lançait des cailloux dans une atmosphère paisible, il était difficile pour eux de savoir si celle-ci était réellement douce, ou s'il s'agissait d'un énième coup de théâtre. Avec quoi, sans sommation aucune, Ariane avait su placer une mine radieuse sur son visage.




Et vous, qui êtes vous ?

    Age : 18 ans
    Avatar : Le nom du personnage de votre avatar, présenté de cette manière :
    Code:
    [b]Yu-gi-oh 5D's/Blood +[/b] → [i]Carly Nagisa/Diva[/i] est [b]Ariane[/b].
    Quelle est votre expérience des forums RP : Une petite année maintenant, déjà...Sur ND, CoM, et d'autres forums...J'ai surtout vagabondé en fait.
    Depuis le temps que je lorgne sur une Ecaille, je me lance...Bon, j'étais censée faire un Albatros, mais les Marinas étant en sous-nombre actuellement, je vous rejoins en Général Tribut, histoire de donner un peu de motivation à aller au Sanctu...Liao, je te donne du travail! 8D
    Comment avez-vous connu le forum : Par Bélisaire, enfin, par quelqu'un d'autre en bouche à oreille, mais par Bélisaire pour l'adresse.



Dernière édition par Ariane le Sam 21 Mai - 1:05, édité 31 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 16:45
Coucou toi~ Bienvenue chez nous.

Tribut? J'ai bien vu le mot Tribut? On va devoir aller te récupérer alors haha. Eh oui, on est en sous effectif, pourtant les marinas c'est cool comme groupe...
Content de te voir parmi nous, enfin dans la théorie parce qu'en pratique tu seras pas physiquement avec nous du coup... ! On viendra te chercher, promis.

En tout cas bienvenue à toi général des Lymnades.
Revenir en haut Aller en bas
ScythèsavatarArmure :
Cancer
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 16:59
Oh, plus d'Albatros alors ? Enfin ça reste un bon choix de camp :p
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArellysavatarArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 20:13
Bienvenue parmi nous cher tribut !

J'enverrai les autres hommes du camp te chercher ça leur ferra du travail ouai 8D

puis sasori quoi ! *sors*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 20:23
Nan Scythes, j'ai changé d'avis, j'aime trop les Marinas pour les priver d'un Général...Et puis bon, tu me connais, je change tout le temps d'avis. Le principe reste presque le même cela dit, dixit que ce sont les Saints que je pourrais embêter un peu. Juste un peu. °° (et oui, tu pourras de nouveau squatter dans mes RP xD)

Lytès: Merci Krakmou! Je ne peux pas te contredire, j'ai toujours eu une affinité avec les Marinas donc le camp était déjà tout tracé pour mon DC et j'en porte tout autant d'estime!
Mais oui, j'incarnerais donc votre Tribut boulet à récupérer. xD

Arellys: J'apprécie ta délicate attention et tout l'effort que tu vas mettre pour venir me chercher. Je suis presque habituée cela dit. ~~
Et puis oui, c'est bien Sasori, juste pour donner un avant goût sur la chose bizarre qui va vous rejoindre...8D

Bref, merci à vous, je tente de terminer cette fiche dans la semaine, demain si je suis à jour avec mon compte d'origine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Sam 7 Nov - 21:45
Re bievenue sur le forum, et bon courage avec cette fiche.
Eh bien on va en avoir des choses à faire chez les marinas, maintenant que notre tribut arrive.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
Thivanavatar

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
260/260  (260/260)
CC:
235/235  (235/235)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Mar 10 Nov - 10:59
Comment ? je n'étais pas passé par là ? Mais honte à moi ! Bon bah rebienvenue à toi, je vois que l'on revient à ses anciens amours ah ah Razz Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t226-thivan-de-la-pestilenc
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Lun 23 Nov - 3:12
Merci vous deux! Et ouais, les premiers amours sont les meilleures en terme d'inspi', il y a pas à dire!

Bref, j'ai terminé ma fiche, en procédant à quelques changements mineures cela dit. C'est flou, mais c'est fait exprès. x)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Thivanavatar

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
260/260  (260/260)
CC:
235/235  (235/235)
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   Lun 23 Nov - 15:15
Hé bien comme pour les autres, même si c'est flou, c'est acceptable ! Bande de petits cachotiers Razz Bref, sur ce, je valide, évidemment, tu connais la maison, donc tu obtiens 5 en Eveil et 18 PC.

Amuse toi bien et bon courage avec ce nouveau perso !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t226-thivan-de-la-pestilenc
Contenu sponsorisé
Message Re: Ariane, Général des Lyumnades   
Revenir en haut Aller en bas
 
Ariane, Général des Lyumnades
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ariane, Général des Lyumnades
» Ariane. [Validee]
» Ariane Letellier [Terminée]
» BONNE FÊTE ARIANE!!!!
» [A.C]Ils nous ont volé notre cargaison! PIRATES ![PV Ariane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: