Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Mer 25 Nov - 9:13
    Et c’était donc le temps que ses poings, l’ultime création de son maître, Phocas du lion, parle pour la première fois sur le théâtre de la guerre et de l’Histoire. Calquant son rythme respiratoire sur ses mouvements, le chevalier du lion fit un bond en avant vers celui dont on ne connaissait pas l’allégeance. Le temps n’était plus au dialogue, mais bel et bien à l’action et il prendrait acte de sa réponse plus tard. Son poing était fait pour frapper les corps à travers les armures, alors sans la protection divine, l’onde de choc du lion allait laisser des traces. Et une fois au corps à corps il effectua un enchaînement plutôt simple pour tester les réflexes de son adversaire.

    Visant la mâchoire d’un crochet camouflé par un petit pas de côté et venant du mouvement de poing en lui-même et non de son épaule. Il pouvait donc, à une si courte distance frapper avec tout le poids de son corps et toute sa force. Puis, enchaînant rapidement avec le même poing, tout en bougeant encore d’un petit pas vers l’arrière encore, frappant le cou ainsi découvert par le crochet déplaçant la tête et envoyant la puissance de poing vers le bas pour tenter d’envoyer directement au sol son adversaire.

    Il aurait pu compléter l’assaut par une explosion cosmique et frapper l’adversaire qu’il avait ainsi ébranlé, mais il préféra continuer son mouvement vers l’arrière. Il était ainsi placé plus ou moins dans le dos de son adversaire et Hakon lui était de face, une position de force pour combattre avec l’avantage du nombre. Il devait absolument éviter de se gêner l’un l’autre dans leur façon de combattre. Childéric voulait donc laisser le champ libre au guerrier divin pour voir ce dont il était capable. Et en bougeant de la sorte, le Mérovingien s'était éloigné discrètement d’Ulrick et s’était rapproché de son échappatoire éventuelle. Il n’était pas un lâche et encore moins du genre à fuir un combat. Encore moins à avoir peur de la mort, mais il ne voulait pas mourir pour rien et devait à tout prix faire parvenir son message à son chef !




Dernière édition par Childéric le Mer 25 Nov - 11:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Mer 25 Nov - 10:11


Le lion d'or passa à l'attaque le premier sans crier gare. Il voulait surprendre l'inconnu et c'est ce qu'il fit surement en se jettant sur lui tel le fauve qu'il était. La proie du grand fauve n'était autre qu'Anastacius et on aurait vraiment pu croire qu'il voulait le bouffer vu la rage qu'il mit dans ses coups. Le poing de Childéric s'abattit alors plusieurs fois sur leur adversaire commun pendant que le guerrier divin attendait la fin de l'assaut bestial pour s'y mettre lui aussi. Il saurait dommage de géner le Gold Saint ou de se prendre un coup de sa part en le gênant, puis cela lui permettait aussi de l'observer. Le grand gaillard était vif pour sa carrure et sa force semblait grande, mais la composition physique ne faisait pas tout, la vitesse était aussi une chose qui aidait drôlement et la vitesse, Hakon la maitrisait lui aussi assez bien, lui la monture d'Odin. Hakon fut déçu de voir que malgré les coups que le Saint venait de coller à l'autre, il ne termina pas son assaut, cela était fortement dommage mais c'était à lui de jouer maintenant.

Hakon s'élança dans le dos de son adversaire et se laissa glisser sur le sol enneigé quelques mètres avant lui. Il bifurqua alors sur son flan droit pour venir le frapper d'abord de sa jambe gauche, pivotant sur lui même il ramena son coude vers le visage de l'étranger puis son poing dans un mouvement en deux temps. Prenant appui sur ses deux jambes, il se propulsa d'un bond en arrière et tendit les bras sur le coté. Son cosmos s'enflamma, un brasier naquit alors autour des bras du Guerrier de Merak qui les plaqua ensuite devant lui.

_ Il me semble que tu as un peu froid dehors l'ami... Great Ardent Pressureeee!!!

Un véritable jet de flammes partit des bras d'Hakon, les flammes se mirent à tourbillonner sur elle mêmes créant un rouleau qui allait à l'encontre de son adversaire. Une colonne de flamme se créa alors ensuite montant sur près de six mètres de haut. Si Anastacius se l'était prise de plein fouet et vu qu'il ne portait pas d'armure, il allait surement ressembler à un petit cochon de lait à la broche...

Le Godwarrior se replaça un peu plus loin, il lâcha un sourire à Childéric.




Spoiler:
 




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnastasiusavatarArmure :
-
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Jeu 26 Nov - 0:39
- Oh putain...

La claque. Le Lion n'avait pas volé son titre, les coups pleuvaient et Anastasius sentait les brulûres de ses poings sur son corps. Soudain, il l'aperçut dans son dos. Puis, à son tour, voilà que le Guerrier Divin commençait sa chevauchée et le voyant venir sur son flanc, il leva bêtement la jambe pour le laisser partir dans l'autre sens. Il n'était pas né de la dernière pluie et il ne comptait pas se laisser battre aussi facilement. Mais alors qu'il croyait s'en tirer sans trop de bleus avec le Canasson, ses sens le portèrent en avant, il vit un nuage de flammes venir vers lui, le brûler de l'intérieur et d'un geste il repoussait les restes des flammes mais le mal était fait. Merde. Les tocards... Ils le prenaient pour qui ? Et la présence du troisième qui était en train de regarder, attendant que sa proie tombasse, tout cela ne le faisait pas rire.

- Bien bien... je vois que je vais devoir passer aux choses sérieuses.

Levant le doigt au ciel, il laissait revenir les morts dans le monde des vivants. Des dizaines de feux follets prenaient place dans l'antre du combattant et avec cette armée invoquée de l'outremonde, il était plus rassuré. A voir leurs façons de se battre, ces deux là aimaient utilisé le combat rapproché et c'était pas une chose qu'il appréciait. Abrarxès se serait foutu de sa gueule de s'être fait chopper de la sorte comme une pucelle. Soufflant un instant pour se reprendre, un lourd manteau doré l'enveloppait pour prendre une puissance jusqu'ici cachée. Les âmes aux alentours entraient en résonnance avec lui et il comptait pas se laisser avoir. Son doigt restait en l'air quand il implora les esprits de lui venir en aide.

Sekishiki Meikai Ha

Des anneaux spirituels partirent alors dans la direction de ses ennemis en tentant de les envoyer dans le monde des Morts, vers ce que les anciens Grecs appelaient le Praesepe. La puissance de l'assaut semblait même renforcée par un autre cosmos bien plus redoutable et pernicieux. Dans l'ombre, un homme à la longue chevelure blanche observait les progrès de son disciple, il souriait mais savait que le temps de son intervention n'était pas venu, il avait besoin de surveiller le Loup d'Asgard. De sa lointaine Cappadoce, on l'avait rappelé de nouveau et il avait eut Anastasius comme disciple, lui apprenant son savoir. Si jamais il échouait, il allait devoir rentrer en scène. Abrarxès l'avait prévenu que le jeune fou était trop téméraire, le Cappadocien avait alors promis de veiller sur lui et de le tuer s'il échouait et cette histoire de parchemin n'allait pas dans le sens de la survie.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Jeu 26 Nov - 12:09
    Le lion regarda la façon de combattre de son adversaire et de son allié. Ses poings avaient trouvé leur cible, comme toujours. Mais c’était quelque chose de plus délicat pour Hakon. La surprise avait joué en la faveur du Mérovingien. Les échanges de coups entre les deux opposants ont été rapide et quelqu’un qui n’était pas particulièrement entraîné aurait eu beaucoup de mal à les suivre. Le lion, avait tout vu. Il trouvait que la façon de combattre du guerrier divin était bien trop compliqué pour être efficace et que ce genre de chose devait lui arriver assez souvent, se retrouver bloqué comme il l’a été.

    L’utilisation de son cosmos confirma ce qu’avait pensé le lion en le voyant, quelques minutes avant, aspirer les flammes du foyer de la taverne. Les flammes déchaînées réchauffèrent le lion, qui aurait presque désiré se retrouver en plein milieu de brasier, au moins pour une fois, il aurait pu se réchauffer dans ce pays glacial ! Il vit aussi son adversaire s’en sortir sans trop de problèmes et témoignant ainsi de sa force personnelle. Oui, il n’était pas à prendre à la légère comme adversaire…

    Le lion avait voulu garder des informations de ses adversaires et il le regretta un peu, il aurait pu mettre plus de pression sur le mystérieux servant divin. Et il aurait dû, mais il était trop tard pour qu’il se pose des questions et devait faire avec. Le temps des réflexions viendrait après, il fallait qu’il laisse à son corps le soin de le porter plutôt que son esprit. Son maître lui avait appris à faire les choses qui devaient être faites, qu’importent les situations et il avait récolté bon nombre de ses cicatrices pour apprendre cette leçon que tout soldat devrait avoir en tête.

    Son adversaire passa donc à la vitesse supérieure et invoqua les ombres qui le servaient. Son cosmos doré avait quelque chose d’étrangement sinistre qui lui rappelait ce qu’on lui avait dit sur le chevalier du cancer. Il ne l’avait pas vu combattre mais il sentait la mort planer sur le crabe. Concentrant son cosmos autour de son corps, le lion allait devoir combattre des adversaires que la mort n’effraie pas. Ce qui est mort ne saurait mourir mais se lève de nouveau.

    L'énergie malsaine pénétra alors le corps du lion d’or et il sent que directement, ce cosmos vicié affecte ses capacités motrices en profondeur. Il sentait un immense frisson lui parcourir l’échine. Le lion relâcha alors le cosmos qu’il avait concentré dans son corps et, frappant ainsi avec force les ombres et les feux follets, il réussit à les empêcher plus avant de pénétrer dans son corps et son esprit. Mais il était trop tard, le mal était fait, le lion souffrait djéà de l'attaque de son adversaire. Il voulut donc à son tour repartir à l’assaut, mais il avait réagi trop lentement… Le lion hurla alors quelques jurons à l’intention du vent. Puis, enfin, s’adressa à Hakon :

    « - Fait attention à son pouvoir ! Ne laisse pas son cosmos d’infiltrer en toi l’ami, sinon, tu ne pourras pas bouger ! »

    Il espérait qu’il ne soit pas trop tard pour le guerrier divin, même s’il n’y croyait pas beaucoup, sa survie dépendait des mouvements de son allié de fortune. En tout cas, s’il s’en sort entier, il en aurait des choses à raconter à son ami Silas. Il espérait vraiment que ça mission se soit mieux passé que la sienne, si ces étranges personnages servant leur dieu inconnu avaient rendu visite à tous les chevaliers en mission…




Dernière édition par Childéric le Jeu 26 Nov - 13:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Jeu 26 Nov - 15:18


Les coups d'Hakon avait était facilement paré par l'inconnu mais sa technique cosmique enflammé avait réussi à le bruler en partie, il avait tout de même dissiper les flammes ensuite mais il avait été touché quand même, un bon point même s'il était assez petit. Mais Anastacius avait des ressources et de sacrées même. Son aura puant la mort se gonfla encore plus et de nouveaux esprits arrivèrent pour venir tourner autour des deux alliés de fortune. Il les attaqua et les cercles spirituels qu'il envoya glaça le corps d'Hakon. Ce n'était pas un froid comme celui de la glace, non c'était un froid mortel et nauséabond, le froid de l'Helheim, le royaume des morts. Cela lui collait au corps, il sentait les âmes poisseuses des défunts venir le souiller, il se mit alors à prier son dieu à toute voix.

_ Oh Odin! Seigneur guerrier! Moi Hakon le représentant terrestre de votre somptueuse monture divine implore votre aide pour combattre ce mortel ennemi qui vient souiller l'immaculé blancheur de votre domaine! Donnez moi la force pour remplir mon rôle de gardien d'Asgard!

Odin sembla répondre positivement aux attentes du Godwarrior de Merak car son cosmos s'enflamma à nouveau et le libéra de l'emprise malsaine d'Anastacius. La présence du dieu guerrier fut même suffisante pour que le guerrier divin regagne même de la vitalité. Il regarda le lion qui lui était pris au piège, il l'avait averti mais trop tard, heureusement pour Hakon, Odin veillait sur lui. Il plongea à nouveau en direction de l'étranger pour lui décocher une série de coups de poings au niveau du visage et du plexus. Les coups étaient lourds et chargés de hargne et lorsqu'il en termina avec le sixième, il laissa son cosmos prendre la suite.

_ Que les sabots de Sleipnir meurtrissent ta chair! Divine Stallion Hoof!!

Ses poings ne touchait plus la chair mais l'air et créait des lames recourbées de cosmos qui allaient entailler la chair de celui qui avait osé essayé de faire s'écrouler le peu de paix qu'il y avait entre les Ases et les Saints. Hakon s'écarta ensuite, il bondit en arrière mais pendant son mouvement, il brandit les bras sur le coté. Son cosmos de feu changea et se transforma en cosmos de glace et il plaqua ses bras devant lui à nouveau.

_ Universe Freeziiinnggg!!!

Mais cette fois-ci ce fut un tourbillon composé de milliers de cristaux de glace qui fonça sur Anastacius et qui lui gèlerait le corps si ce dernier ne réussissait pas à éviter l’attaque. Hakon se tourna alors vers Childéric, il avait encore son grand sourire sur le visage.

_ Le lion s'en sort?


Spoiler:
 




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnastasiusavatarArmure :
-
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Dim 29 Nov - 11:54
Alors que le cosmos spectral paralysait le Lion, je me retournais à temps pour ordonner aux esprits de me protéger des coups de poings de mon adversaire. Chaque coup était brutal et je sentais que sans eux je risquais de passer un sale quart d'heure. Pensif, je reculais pour recevoir un vent glacial des mains de mon ennemi, cela tiraillait ma peau et me faisait saigner. Mes yeux se fermèrent alors pour veiller à concentrer mon cosmos dans mon corps. Il était nécessaire que je retirasse toutes les conneries que le Guerrier divin me collait sur la gueule depuis toute à l'heure.

- Je dois avouer que tu es bien plus coriace que je ne l'aurai cru canasson !

Et c'était vrai, enfin je le pensais clairement. Je ne comptais plus les sous-estimer désormais et je parais la dernière attaque du "Canasson" quand un sourire ourla mes lipes à ce moment là. Ma main avait dû laisser un léger froid étrange sur la brassière de l'armure de Beta. Car, ignorant le Lion, je me décidais à m'occuper de ce connard qui bougeait un peu trop selon moi. Alors que ma précédente attaque était encore en action, je claquais des doigts pour que les feux follets se collent à sa peau et éclatent dans dans des flammes glaciales. Evidemment, pour un gars du nord, je me disais que c'était un peu osé et que ca ne risquait pas de faire effet mais je faisais avec ce que j'avais sous la main, a fortiori les esprits des morts. Je me relevais lentement en soufflant. Je voyais que le Lion était parvenu à se libérer de ma gangue spirituelle pour revenir me faire un câlin. Merde... Ses griffes m'avaient fait mal tout à l'heure et le nombre de mes "amis" venaient de lourdement diminuer.

- Bon, je vois que l'on va devoir revoir la peluche là dans nos affaires... Canasson.

Le sourire était toujours là pour le style mais je n'aimais pas en plus savoir qu'il y avait l'autre derrière.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Dim 29 Nov - 13:00
    Le lion avait son propre combat à mener pendant que le guerrier divin et l'étrange éveillé se rendait coup pour coup dans un échange digne des récits mythologiques. La flamme dans son cœur se faisait de plus en plus brûlante et son poing le démangeait tout autant. C'était là l'occasion de montrer que son maître, Phocas, avait fait du bon travail en forgeant ainsi l'une des armes les plus puissantes de la déesse. Le cosmos d'Hakon pouvait donc varier de température, passer de la chaleur du volcan à la glace de la banquise. Tant d'information qu'il garda dans le coin de sa tête pour plus tard. Il pourrait toujours comparer avec ce que faisaient les autres porteurs de l'armure et voir s'il s'agit d'un style héréditaire ou s'il était un innovateur !

    Les considérations d’espionnage et l'objectif de sa mission quittèrent par contre, bien rapidement l'esprit du lion. Son esprit de soldat reprit le dessus et il concentra donc rapidement son cosmos qu'il fait exploser pour se libérer de l'emprise des spectres. Il prit quelques secondes pour faire circuler ce cosmos concentré à l'intérieur de lui pour chasser les miasmes et ce frisson qui ne voulait pas lui lâcher l'échine, et qui, pour une fois, n'était pas dû au froid que le Mérovingien avait en horreur. Mais de cette étrange poigne spectral. Les morts devraient le rester et personne ne devrait les déranger ! Et Anastasius avait remarqué que le chevalier d'or était de nouveau libre de ses mouvements !

    « - Ne m'enterre pas trop vite ! Il en faut bien plus si tu veux te débarrasser de moi ! »

    Utilisant le cosmos qu'il avait appelé à lui pour se débarrasser de l'attaque du mystérieux inconnu, le lion le fit circuler vers son poing. Poing qui s’entoura alors d’éclairs qui crépitèrent et virent rajouter un élément de plus à chaos ambiant. Il voulait garder son atout pour plus tard, la forme dispersée de son poing. Puis, concentra alors encore un peu plus d'énergie, il bondit à une vitesse qu'aucun homme ne pouvait suivre, voir peut-être même certains dieux. Celle de la lumière ! Puis, relâchant son cosmos, le lion frappa alors de toutes ses forces dans son adversaire du moment.

    L'attaque du lion ne s’arrêta pas là. Profitant de la surprise et de la force de son déplacement, il utilisa sa hanche pour pivoter légèrement et suivre ainsi son adversaire malgré la force de son impact. Enchaînant rapidement deux coups rapides du même poing droit dans le plexus du maître des feux follets. Puis, profitant de la décontraction de ses muscles et de son corps, réorientant son coude pour rediriger son poing droit sur le visage d'Anastasius. Pour finir son enchaînement par un puissant et violent uppercut.

    Voulant éviter une contre-attaque trop rapide, le lion fit quelques pas en arrière pour essayer de conserver l'avantage tactique de placement que lui et Hakon avait réussi à instaurer. Toujours pas de nouvelle du loup, qui sûrement, attendait son heure pour pouvoir mordre et devait juger que son aide n'était nécessaire et que le jeu n'en valait pas la chandelle. Le lion avait envie d'en découdre et il devait reconnaître que se battre avec ce guerrier divin n'était pas la pire chose qu'il a fait. Lui et Hakon aurait pu être ami dans une autre vie, mais les dieux et le destin en avaient décidé autrement.

    « - Mes crocs sont-ils à ton goût ?

    Une petite provocation lâchée par un lion qui venait de reprendre sa garde basse à quelques pas de son adversaires, prêt à enchaîner et à ne pas lui laisser la moindre occasion de respirer. Même si les deux guerriers avaient l'avantage du nombre, ils devaient faire attention, un guerrier assez fou pour se retrouver dans ce genre de situation, devait vraiment avoir plus d'un atout dans sa manche et leur réserver un sale coup ! Un très sale coup... Surtout voyait le peu de scrupule qu'il avait à relever les morts ! Enfin, le lion d'or espérait que le cheval d'Odin pourrait trouver une ouverture après l'assaut qu'il venait de mener et que bientôt, il pourrait mettre un point final à leur combat !
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Lun 30 Nov - 12:17


Les attaques d'Hakon touchait Anastacius mais son cosmos surpuissant lui servait de barrage et les coups n'avait donc que la moitié de leur efficacité. C'était mieux que rien mais le porteur de la Godrobe de Merak aurait bien aimé faire mouche à cent pour cent pour causer de plus grande blessure à l'étrange étranger. Hakon aurait bien aimé en savoir plus sur lui mais la seule solution était de le battre s'il avait bien compris. Hakon se fit ensuite attaquer par les esprit d'Anastacius qui vinrent se coller à lui pour rentrer dans sa chair et lui apporter le souffle glaciale de la mort. La sensation était désagréable à souhait, il sentait le froid le rongeait mais toujours ce froid si différent, un froid ne venant pas de la surface de la terre, une chose morbide et effrayante... Hakon serrait les dents mais la douleur lui vrillait les muscles. Il n'avait qu'une solution pour se dépendre des âmes des morts les consumer dans la chaleur du volcan. Il laissa éclater son esprit combattif faisant appel à toute la chaleur qu'il avait emmagasiné dans le volcan, la neige autour de lui se mit à fondre pendant que son aura de flammes le recouvrait d'un brasier ardent. Il regardait Anastacius qui venait de recevoir les coups du Lion.

_ Canasson peut être mais canasson du Père de tous! Je sers le Tonitruant et c'est sa colère divine que tu reçoit dans mes coups! Et toi donc pour qui te bats-tu alors? Qui t'as demandé de te faire passer pour un Saint et de semer la discorde entre nous!

Le cosmos d'Hakon avait continué a brulé pendant son discours plein de hargne, la neige autour de lui avait fondu sur plusieurs mètres, la température qui se dégageait de lui était haute et son aura aurait pu enflammer toute chose autre autour de lui. Tel le cheval sacré qu'il représentait il courut à toute allure vers Anastacius et arriva sur lui en un clin d'oeil. Il décocha son poing droit enflammé au niveau de son torse puis le deuxième le gauche vers son menton pour finir par un coup de genou vers le ventre, il s'écarta d'un bond en arrière ensuite, bras tendu vers le coté encore une fois.

_ Great Ardent Pressssuuuurrrreee!!!!

Les mains rabattus vers l'avant tout comme les bras, une nouvelle spirale de flammes arrivait sur Anastacius pour finir en colonne de plusieurs mètres de haut. Hakon se remit directement en position de défense, espérant que le nécromancien n'arriverait pas à utiliser encore des âmes pour se défendre ou attaquer.


Spoiler:
 




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnastasiusavatarArmure :
-
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Jeu 3 Déc - 17:49
Dansant entre les coups, le jeune homme souriait comme si tout cela n'était rien pour lui mais c'était là encore une erreur. Dans un sens, il voyait que sa vie chutait, sans armure et seul contre deux Guerriers de ce rang et vu sa faiblesse, cela était naturel. Mais il était amer de se sentir obligé de continuer le combat, son Maître ne lui laissait guère le choix, après tout, c'était lui qui avait abordé le combat d'une certaine manière au grand dam des ordres qu'il avait reçu. Son sourire s'envola complètement quand il vit des centaines de traits de lumière le percuter de plein fouet, pourquoi ne pas avoir réagi plus tôt ? Il se le demandait encore ! Pivotant sur lui même, il bondissait en arrière pour éviter les poings du Lion qui ne manquaient pas de s'instiller entre les rayons de feu. Son pied posa enfin à terre puis son genou, ca faisait mal au corps mais aussi à l'égo. De plus, du coin de l'oeil, il venait de voir que deux autres guerriers l'attendait à la sortie si on osait parler de cette manière.

- Que faire sans armure...

Alors que le sang coulait à la commissure de ses lèvres, il nettoya ce dernier d'un geste de la main avec une envie de meurtre. Ses esprits le protégeaient toujours de toute façon mais il sentait que depuis un moment déjà, il ne lui obéissait plus. "Il" en avait donc pris le contrôle sans intervenir... Déçu... Il ne l'était pas trop, car si on regardait bien, c'était comme cela que tout devait finir d'une manière ou d'une autre. Depuis qu'il avait été entraîné en Grèce, c'était seulement dans le but de pouvoir mesurer la puissance de la nouvelle génération mais comment le faire sans armure ?

- Je dois reconnaitre que vous êtes très très forts. Plus que ce que tout on avait imaginer pour ainsi dire. Je sais que j'ai pris un risque mais laissez moi vous dire une chose, quand le "Mec" aura forgé son épée trancheuse de vie, comme Cronos en personne, vous ferez moins les malins. On a prévenu le Sanctuaire Mufasa ! Mais les choses risquent d'empirer s'il s'empare aussi de la lame de Dame Nynaeve... Enfin, tout cela est dans ce parchemin... On vient de me laisser tomber...

En effet, tous les feux follets disparaissaient les uns après les autres.

- Je n'étais donc que de la chair à canon pour toi... Putain d'enfoiré de merde...

Il leva alors le doigt pour frapper de nouveau ses ennemis, la mine sombre que le destin, que la grande fauchuse avait décidé de prendre sa vie en main. Mais c'était dans le plan. Il devait mourir pour que les choses continuassent. Il avait été prévenu que cela ferait mal mais il ne pensait pas qu'on le fixerait sur le sol de cette manière !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Jeu 10 Déc - 19:05
    Le lion était content de combattre, c’est la première fois qu’il pouvait tester son poing dans des conditions réelles. Sa vie entière il s’était entrainé et avait tout sacrifié pour cette puissance, pour ce poing capable d’accomplir de grandes choses au nom de la déesse de la guerre et de la sagesse. Un profond sentiment de fierté inonda alors son cœur et il espéra vraiment, que de l’endroit où il était, son maître avait les yeux rivés sur lui ! Même si adversaire avait réussi à éviter les quelques coups qu’il était sur le poing de lui lancer ! Mais il ne tomba pas non plus dans l’ego, il savait que son adversaire avait encore des cartes dans sa manche et devait être prêt à une violente contre-attaque ! Et le lion avait raison de se tenir prêt pour continuer leur macabre danse.

    Si l’alliance avec les guerriers divins semblait tenir, Hakon se battait avec force et vaillance. Il n’avait aussi aucune trace du loup d’Odin qui n’était plus dans le champ de vision du lion d’or et il aurait certainement pu agir déjà à de nombreuses occasions et ne l’avait toujours pas fait. Mais le Mérovingien n’avait toujours pas baissé sa garde, il se tentait près à vraiment toute éventualité. Les mots de son ennemi semèrent d’incompréhension dans l’esprit du chevalier d’or. Quelqu’un forgea une lame capable de faucher la vie comme le chef des titans battu par Zeus.

    De la bouche de quelqu’un d’autre, Childéric n’y aurait pas cru. Mais venant d’un éveillé à l’allégeance mystérieuse, capable de tenir deux guerriers aussi puissants que lui et Hakon, il ne pouvait qu’être sérieux. Décidément, le Pope devra vraiment l’entendre et il aurait beaucoup de choses à lui dire, plus que de simplement lui signifier son mécontentement. Le Mérovingien avait l’impression d’avoir le monde entre ses mains. Cette impression d’être impliqué dans quelque chose de plus grand fut renforcée quand il vit que les feux follets, qui jusqu’alors servait docilement Anastasius l’ont abandonné sans autre forme de procès et qu’il a pour ça, maudit quelqu’un qui ne voyait en lui qu’un pion dont on pouvait disposer. Le lion d’or ne put s’empêcher de ressentir un élan de sympathie pour le guerrier, il avait ressenti la même chose quelques minutes avant le début de ce combat…

    Cette fois, l’utilisation des morts ne surpris pas le lion. Il était prêt à recevoir l’attaque dignement. Il frappa alors de toutes ses forces et de toute sa vitesse les esprits qui voulaient faire du Mérovingien l’un des leurs. Il ignora tous les coups et les assauts, frappant sans relâche. Faisant exploser son cosmos, il déchaîna alors ce cosmos amassé, dans une gerbe de rayon lumineux frappant à la vitesse de la lumière justement, dans un regroupement aléatoire et complètement imprévisible. Personne ne pouvait passer à travers cette attaque pas la vitesse ou la force pure. Puis, profitant de la violence et de vélocité de son assaut il s’est jeté à la suite des dernières gerbes lumineuses qui ont balayé la zone pour pouvoir réaliser le même enchaînement de coups qu’il avait portés à son adversaire au début du combat. Un violent crochet du droit en plein visage pour dégager son cou et ainsi frapper cette partie de son corps ainsi découverte !

    Le coup était lourd et violent, assez pour arracher la tête d’un humain normal. Un éveillé par contre, c’était une forme affairée ! Mais ces coups étaient là assez fort pour mettre quelqu’un de la carrure de son adversaire sans problème. Le gardien du temple du lion utilisait toutes ses ressources dans le combat, plus le temps de tourner autour du pot. L’étrange homme à l'allégeance inconnue semblait abandonner de tous et à bout de forces, quoi de plus normal en combattant seul contre deux hommes. Peut-être simplement, n’avait-il pas peur de la mort ou cette dernière n’avait aucune prise sur lui…

    « - Tu vas mourir bientôt… Tu l’as dit toi-même, on t’a abandonné ! Qu’importe le dieu que tu sers, ne meurt pas pour rien, utilise ton armure pour nous en donner pour notre argent ou au moins, dit nous qui tu es réellement ! »
Spoiler:
 




Dernière édition par Childéric le Sam 12 Déc - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Ven 11 Déc - 10:28


Le discours d'Anastacius avait un peu ni queue ni tête pour Hakon. La seule chose qu'il comprit était qu'il parlait d'une lame divine et d'une femme, le reste était un peu brouillon dans l'esprit du guerrier divin. Son manque de connaissance du monde extérieur à celui de la Scandinavie était peut être une tare que le fougueux étalon devrait se séparait s'il voulait être plus qu'un cogneur sans tête. Il y avait une belle et grande bibliothèque dans le palais de la prêtresse, cela serait peut être utile qu'il s'y rende pour feuilleter quelques ouvrages et parchemins. Pour une fois qu'il serait dans la bâtisse pour autre chose que bourrer une servante et se vider les bourses, cela le changerait.

Le combat tirait sur sa fin, cela était indéniable. L'étranger fouteur de trouble était sur le déclin et le montrait et le déclarait même. Mais Hakon savait qu'un ours mourant pouvait être dangereux, donc il fallait mieux l'achever au plus vite, chose que Childéric commença en sortant encore une fois les puissants crocs du lion. Il était fort le bougre, vraiment.

_ Et si tu nous disais tout cela de vive voix non? Je préfère un joli conte bien raconté autour d'un feu que bouquinait le cul sur une chaise. Comme tu viens de le dire, tes amis se sont joués de toi, ils t'ont abandonné. Faire leur cet affront à ces lâches, dis-nous qui ils sont et à qui vous avez fait allégeance.

Pour montrer sa détermination dans ses paroles, le porteur de l'étoile de Merak rappela à lui la chaleur des flammes présentes sur le champ de bataille, cela allait gonfler momentanément son physique pour une plus grande vitesse de mouvement. Il tendit alors à nouveau les bras sur les cotés et en les rabattant d'un coup, il cracha un flot glacial qui frappa droit sur Anastacius. Terminant l'attaque, il bondit sur ce dernier en trois pas, galopant à toute vitesse sur l'inconnu. Arrivé sur lui il lui assenant une série de nombreux coups de poings qui se transformèrent ensuite en décharge cosmique tranchante. Hakon venait d'utiliser une nouvelle fois les sabots tranchants de Sleipnir pour décharger le courroux divin d'Odin sur Anastacius.

_ Délivres-toi de ton serment envers une faction qui t'as laissé crevé entre les mains d'une alliance de fortune entre deux ennemis! Déballes tout Anastacius, sauves ton esprit et je prierai Odin de t'accorder sa protection dans la mort!



Spoiler:
 




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnastasiusavatarArmure :
-
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Sam 19 Déc - 12:00
Les coups étaient forts, trops forts pour lui. Il avait baissé sa garde que quelques instants et il en était mort. Son âme était déjà appelé par le Sombre Monarque, s'amusant de sa folie de combattre seul deux hommes de ce rang. Il serait certainement enfermé dans le Cocyte pour avoir trahi son Dieu, après tout, c'était ainsi que le Dieud des Mondes inférieurs jugeait les traîtres à ce que son mentor lui avait dit. Son corps avait volé dans les crépitements des flammes et de lumières, il était mort. Oui, son corps ne répondait déjà plus et les fleurs de glace marquaient leur territoire dans un silence gênant, même pour lui. Sa main se levait pour se poser sur ses yeux, il se mit à rire de sa propre naïveté. Il avait été si idiot de suivre les recommandations de son Maître, on lui avait tellement dit qu'ils étaient faibles mais c'était pas le cas. Il savait que son Mentor avait regardé le combat, analyser déjà leurs techniques et les avait certainement déjà volé d'une certaine manière.

Mais ses lèvres pouvaient encore bougé et les propos du Cheval fougueux n'étaient pas dénaturés d'intérêt. Il savait qu'ils méritaient des explications, sinon celles qu'il avait écrite dans son propre parchemin.

- Vous le méritez. Répondit-il dans un sourire un peu perdu. Mes Maîtres agissent dans l'ombre depuis des siècles, afin de suivre l'évolution de l'Humanité. Ils l'observent, la jugent, la sanctionnent si besoin. Il y a de cela quelques années, nous avons ressenti une force dans le lointain oriental, Hadès se réveillait mais sa force était faible, il avait été vaincu et avait perdu sa Fourche sacrée, l'égale du Foudre et du Trident de ses Frères. On ne sait où elle est, les Spectres non plus je pense, mais il a besoin d'une nouvelle arme, d'une force capable de briser les destinées comme le faisait Cronos en personne. En un sens, une nouvelle faucheuse de vie. Mon Maître l'a vu et a décidé d'agir, il est actuellement...

Soudain, une lance d'énergie traversait le ciel pour le frapper à la gorge. Ses yeux sortis de leurs orbites, il n'était plus qu'un cadavre. Son corps tressauta quelques instants et puis, plus rien. Au loin, un homme s'en allait déjà, son disciple était un trop grand causeur pour lui... S'il n'avait pas agi, il aurait tout révélé et cela n'était pas une chose acceptable pour son Ordre, il avait quand même accompli son devoir d'une certaine manière, le sacrifice d'Anastasius était un mal nécessaire après tout.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BasileusavatarArmure :
Cronos

Statistiques
HP:
100/250  (100/250)
CP:
1000/1000  (1000/1000)
CC:
1000/1000  (1000/1000)
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   Sam 19 Déc - 12:02
Victoire d'Hakon et de Childéric.

Vous pouvez demander vos récompenses auprès du Conseil du Staff.

Félicitations. Vous pouvez reprendre le RP de là d'où vous venez Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t41-1-creation-de-son-parch
Contenu sponsorisé
Message Re: [10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat   
Revenir en haut Aller en bas
 
[10 mai 550 - Mission] - Le Lion et les géants de glace - Combat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Asgard :: Remparts des Jotunns-
Sauter vers: