Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]   Mer 25 Nov - 21:07


    Elle s'est nourrie aujourd'hui ?

    Non toujours pas madame... On sait pas où elle est.

Les servantes s'agitaient. Sensées accompagner la Prêtresse dans son quotidien celles-ci étaient les seules à l'apercevoir plusieurs fois au cours d'une même journée, mais depuis trois jours la mystique demeurait introuvable. Les plateaux recouverts de nourriture étaient épargnés par les visites à l'exception de quelques rafles discrètes de la part des jeunes domestiques raffolant de certains mets ; se permettre pareils petits plaisirs n'était pas rare puisqu'elles avaient vite constaté que cela n'engendrait aucune sanction, et puis il fallait reconnaître que l'abandon des délicieux an-cas représentait une tentation d'autant plus forte. Néanmoins l'inquiétude pointait le bout de son nez parmi les anciennes. Qu'elle soit solitaire ou non, les disparitions d'Embla les ennuyaient, d'autant plus lorsqu'elles s'éternisaient ainsi sans qu'aucun guerrier divin ne l'accompagne.
Certaines la connaissaient déjà depuis sa petite enfance lorsqu'elle suivait encore la précédente Prêtresse sauf qu'aucune d'entre elles n'étaient parvenues à tisser le moindre lien en sa compagnie. On aurait pu penser que les choses changeraient quand la relève spirituelle fût avérée, mais il n'en fit rien.

Maintenant elles ne pouvaient que se ronger les sangs ou grincer des dents sans que cela n'apporte quoique ce soit. Ainsi était Embla. L'âge semblait avoir peu d'emprise sur sa façon d'être – Son rôle de Prêtresse non plus, visiblement. Aussi de vilaines habitudes s'installaient progressivement dans les lieux dédiés à la représentante d'Odin et à ses servantes, à commencer par de minces chiperies donc, pour finir par des visites de nature furtive et quelque peu déraisonnable... Après tout, pourquoi préserver les apparences au fil des jours comme des nuits alors que leur protégée n'apparaissait pas ou peu ?

C'est ainsi qu'une demoiselle consacrée se retrouva en prise avec un homme au sein même d'une chambre du domaine privé. Pour sûr il fallait oser. Mais il est de notoriété publique que les ébats peuvent être justifiés par tout et n'importe quoi lorsque suffisamment de contre-arguments ont été recueillis pour y céder « l'esprit léger »... Évidemment les choses auraient été trop simples s'il n'avait s'agit que d'une servante et d'un garçon quelconque issu d'Asgard. Non, le fougueux en question appartenait lui-même à la caste des Ases et se prénommait Hakon ; du genre sanguin et apparemment animé d'une foi telle que la partager avec ces représentantes ou affiliées ne lui faisait pas froid aux yeux. Sans doute la chance lui souriait puisqu'il eut cette fois-ci tout le loisir de profiter de sa secrète initiative sans qu'aucune dames supérieures ne découvrent ses activités à un moment ou un autre de l'affaire, au risque de le chasser et de le maudire par l'intermédiaire d'une comédie probablement inoffensive mais mauvaise pour la réputation.

Mais vint le moment où quitter la tiédeur d'un de ces nids interdits se transforma en obligation afin d'éveiller aucun soupçon. Débarrasser les lieux en toute discrétion puis reprendre sa routine, peut-être était-il aussi habitué à cela ? Cependant, qu'il le soit ou non ne lui serait d'aucune aide cette fois-ci.
A la sortie du domaine et sous un brouillard glaçant se tenait la jeune prêtresse, alors âgée de 13 ans et postée telle une gargouille sur le muret cerclant les bâtisses lui étant dédiées. Le froid ne semblait plus avoir de prise sur elle depuis quelques années bien que toujours protégée par d'épaisses fourrures. Son regard envoûtant scintillait au loin. Oui, elle le regardait bel et bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]   Mer 2 Déc - 13:30


L'un des terrains de chasse préférés du fougueux Hakon de Merak était devenu le Palais du Walhalla depuis qu'il s'y était rendu l'année précédente pour enfin préter serment à la Prêtresse. Prêtresse qui se jour la resta introuvable par les nombreux gardes ou autres serviteurs et servantes du domain sacré. Hakon avait pouffait de rire, trouvant risible le fait qu'il avait perdu une gamine de douze ans et c'est auprès de l'autel d'Odin qu'il fit alors son allégeance. Le grand blond avait alors remarqué de nombreuses jolies demoiselles dans ce qui était l'équipe de domestiques de Prêtresse et grâce à sa soeur cadette qui en faisait partie, il gagna quelques informations sur les demoiselles et sur le Palais.

Il ne fallait pas croire que le château était un moulin. Non les gardes faisaient parfaitement leur travail mais il en fallait bien plus pour faire fuir Hakon et puis de plus il était parfaitement dans son droit de venir au palais, il était l'un des porteurs des saphirs d'Odin après tout, il était un Godwarrior! Mais l'homme aimait ce jeu du chat et de la souris, du renard rentrant dans le poulailler. C'était une sorte d'entrainement en fait. Oui il passait les sécurités du château la nuit alors que la journée, il dénonçait certaines failles pour un meilleur contrôle par la sécurité. C'était du donnant donnant.

Sa proie de la soirée s'appelait Frida, une belle blonde avec une croupe à faire couper sa langue à Loki, un cul d'enfer! La jeune femme n'était pas très farouche et c'était en fait la troisième fois qu'il venait la culbuter dans son lit depuis qu'il jouait au loup avec le troupeau de la Prêtresse. Ce fut torride et passionné, les draps allaient s'en souvenir sévèrement. Il quitta les murs du bâtiments dans l’obscurité, personne ne l'avait vu repartir et c'est au clair de lune qu'il avançait dans la neige pour arriver devant le muret de l'enceinte. Il avait clairement senti une présence et il était presque sur de l'identité de la personne qui l'observait. Il avança tout de même jusqu'à la voir éclairée par l'astre lunaire. Une gamine, oui en apparence, une simple gamine qui devait être à peine réglée et pourtant elle était la représentante du Père de Tous sur terre. Hakon s'agenouilla.

_ Je ne saurais que dire que je suis surpris de vous trouver dehors de ce temps et à cette heure. Nul doute qu'en sentant votre présence que vous êtes la Grande Prêtresse d'Odin. Je me nomme Hakon de Merak, porteur de la Godrobe de Beta. Je suis à votre service Embla.

Embla une étrange jeune fille, la seule qui pouvait faire fléchir les jambes du fougueux cheval d'Odin. Il ne la connaissait pas mais le respect envers Odin qu'il avait faisait qu'il devait lui obéir...




On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]   Jeu 10 Déc - 19:38

Perchée sur son muret, elle scrutait l'Ase d'un regard glaçant, imperméable à ses propos ou encore à sa posture honorable aussitôt adoptée. Une réponse muette qui pouvait s'apparenter à de la condescendance tant les efforts de loyauté ne semblaient pas récompensés ; cependant ce trait de caractère restait étranger à la fillette, même si beaucoup l'ignoraient. La profondeur insondable de ses yeux reptiliens confirmait néanmoins l'intuition qu'elle tranchait sans difficulté le vrai du faux, si bien qu'Hakon n'avait pas à douter de sa bonne conduite tant elle avait été spontanée.
Après un instant de flottement qui plantait donc le concerné quelques secondes supplémentaires au milieu de la neige, elle prit la parole d'une voix naturellement innocente.

    Vous devriez passer de l'autre côté du mur.
    Si on vous voit ici alors elles comprendront.

En vérité si tel était le cas, les servantes supérieures se focaliseraient avant tout sur leur petite protégée plutôt que sur la présence du guerrier divin, qui par ailleurs pouvait être responsable du retour inespéré de cette dernière. Mais la cohérence de ce scénario potentiel n'avait aucune importance, car à l'entendre, elle, en tout cas, avait parfaitement compris de ce dont il en retournait.
Sans plus attente, Embla pivota sur elle-même afin d'inviter subtilement son interlocuteur à franchir le muret pour de nouveau lui faire face. Elle reprit la conversation, revenant comme si de rien était sur l'étonnement avoué de Beta à propos de son improbable présence.

    J'ai faim. Alors je rentrais.

D'aucune façon elle n'avait trouvé comment se nourrir hors de son couvent luxueux. D'ailleurs personne ne savait où elle pouvait bien se rendre lors de ses excursions solitaires, et la faire suivre revenait souvent à un emprisonnement volontaire inintéressant : Elle restait immobile et à portée jusqu'à ce qu'on se décide à la laisser tranquille tant il s'avérait inutile de garder un œil sur elle, puis enfin, disparaissait de plus belle. Suite à un tel constat récurrent, on ne pouvait que s'adapter à son comportement et prier pour qu'elle revienne tôt ou tard. Mais visiblement l'appétit forçait bien plus les choses que le reste...

    Tout comme vous... ou presque.

Chuchotait-elle sans le regarder. Elle en avait profité pour relever à demi-mot les frasques du fougueux même si nul reproche ne teintait sa voix. Ce n'était pas pour autant un trait d'esprit, elle était sérieuse – Du moins on ne l'avait jamais vu rire ni se réjouir. Même si elle était encore inculte sur le sujet rien ne trahissait sa mine quelque peu grisante, ses propos trouvant apparemment bien plus écho aux oreilles de son interlocuteurs qu'aux siennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]   Mar 22 Déc - 10:21


Il ne put que sourire lorsque la jeune fille lui demanda de passer de l'autre coté du mur d'enceinte. L'étrange petite demoiselle se faisait-elle du soucis pour son guerrier? Bien qu'il ne la rencontrait que pour la première fois, il savait un peu de chose sur elle. On disait que la Prêtresse était un peu dans son monde, dans sa bulle. Ses visions lui faisait tourner l'esprit si bien qu'elle aurait pu passer pour une folle si on ne savait pas qu'elle était la voix d'Odin sur terre. En la voyant agir et parler ainsi, Hakon comprenait un peu mieux maintenant et voyait bien qu'on ne lui avait pas raconté des sornettes. D'un bond il passa par dessus le mur et alla se plaça sous Embla et posa un genou à terre.

_ Je me permets par ce geste Prêtresse de me mettre officiellement à votre service même si nous savons tous les deux que je sers déjà le Tonitruant depuis un moment maintenant.

Il se releva alors et fixait l'étrange jeune fille. Elle parlait peu, trop même comme si elle devait sortir des répliques avec le moins de mots possible. L'étoile de Merak se doutait qu'elle savait ce qu'il venait surement de faire et elle avait surement eu déjà l'écho d'une ou deux servantes des coups de bassins qu'il leur avait prodigué. Mais malgré cela aucun reproche dans ses paroles ou dans son ton. Cela lui passait-il au dessus d'elle? Ou bien consentait-elle à la baise de l'étalon d'Asgard avec les jeunes femmes du palais.

_ Vous sortez bien tard je trouve, bien que vous soyez libre, votre rôle et votre importance devrez que vous restiez au palais de ce temps et à cette heure-ci. De plus une escorte devrait être avec vous. Et puis je doute qu'une servante soit levée à cette heure-ci pour vous donner de quoi vous nourrir. Peut-être puis-je vous proposer mes services pour vous sustenter?

Quelle serait la réponse de la jeune fille? Allait-elle accepter l'offre d'Hakon? Suivrait-elle cet inconnu à son service? Lui se mit à rire en attendant la réponse. Trouver de la nourriture dans la forêt ou savoir quelle auberge le servirait au milieu de la nuit était des choses que le Godwarrior savait.





On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [547] Un loup dans la bergerie [Hakon]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[547] Un loup dans la bergerie [Hakon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le loup est invité dans la bergerie (pv Pandore)
» Quand le loup arrive dans la bergerie [Topic terminé]
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...
» L'Opéra ou comment brûler un loup dans la chaufferie [Chastity, Comte] [20/12/41]
» Empreinte de Loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: