Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
UlrickavatarArmure :
Epsilon ( Fenrir )
Message [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Jeu 26 Nov - 19:19
:: Découverte d'Asgard

Cela faisait maintenant près d’une heure qu’Ulrick suivait cet étrange animal. L’un comme l’autre conservait en toutes circonstances une certaine distance, de sécurité ou de prudence. De temps en temps, le guide se retournait pour s’assurer qu’il était toujours suivi. L’assassin était intrigué par plusieurs choses. Il y avait déjà l’armure qu’il transportait avec lui, les techniques utilisées par son adversaire et cet animal. Plus le temps passait et plus Ulrick était convaincu de la nature exceptionnel du loup. Sa conviction était qu’il n’était pas véritablement réel, probablement constitué d’énergie à la manière des flammes d’Aedan. A cette pensée, l’homme se fit la promesse de remercier ce voyageur lors de leur prochaine rencontre. Sans son apprentissage sérieux, Ulrick serait celui étalé sur le sol et laissé à la merci des charognards. Pour le moment, il n’avait aucune idée de la direction prise par cette créature ni même où il souhaitait le conduire. Mais sa curiosité était piquée au vif, et il voulait savoir. Et puis, son instinct lui commandait de le suivre et d’en apprendre plus sur cette armure et son porteur. Quelque chose lui disait que cet enseignement serait bénéfique pour lui, et si il avait été plus croyant, il aurait probablement cette rencontre sur le compte du destin. Pour le moment, Ulrick observait le loup et le suivait aveuglément tout en restant aux aguets par sécurité. Ils avaient traversés des lieux bien différents, des plaines, des forêts et même ce qui ressemblait à une barricade. Tel un espion, l’homme s’était faufilé avec son guide au nez des gardiens.

Ce royaume était étrange aux yeux d’Ulrick, comme placé hors du temps. Les gens lui jetaient des regards étranges, qui se teintaient de respect et de craintes lorsqu’ils voyaient l’armure sur son dos. Un détail intéressant qui ne fit qu’attiser la curiosité de l’intéressé. Le loup menait sa route sans se soucier de ce qui l’entourait. Les gens s’écartaient pour le laisser passer, mais personne ne semblait remarquer sa présence. Cela confirmait les doutes de l’assassin sur la nature mystique de cette créature, même si ses motivations restaient obscures. Ils traversèrent deux villages avant d’atteindre un château, imposant et vétuste. Ulrick s’arrêta en bas des marches et jeta un regard à son guide. Le loup était simplement assis à ses côtés, et ses gestes indiquaient clairement ses intentions. Après quelques hésitations, et un haussement d’épaule, l’assassin monta les escaliers et pénétra dans le bâtiment. Par instinct, il se fondit dans les ombres évitant de croiser quiconque. Une force l’appelait… Enfin c’était la formulation la plus adéquate pour ce qu’il ressentait. Ulrick pénétra dans une pièce, et sut qu’il était arrivé.


_ « Il y a quelqu’un… Oh oh… »

Son ton était tout simplement interrogateur. La peur et l’inquiétude étaient absentes de son comportement. Il était cependant sur ses gardes, et l’armure continuait de trôner sur son dos dans sa boîte. Que faisait-il là exactement, et qui devait-il rencontrer. A présent ce dernier point était une certitude, son protecteur l’avait conduit en ces lieux dans ce but. D’ailleurs, Ulrick se demandait si il était toujours à l’extérieur ou si il avait fini par le suivre. Pour le moment, les pensées de l’assassin étaient tournées vers ses sens. L’atmosphère était étrange et dérangeante pour le moment.


" Isn’t it more fun when there’s a lot of danger? "
Présentation lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Jeu 26 Nov - 22:16

Plus les années s'écoulaient moins la Prêtresse apparaissait dans les bâtisses conventionnelles d'Asgard. Aussi s'entretenir avec elle consistait souvent en d'irréelles opportunités dont la cause s'apparentait plus au destin qu'à un sens des responsabilités ; ces épisodes étaient rares et la surprise y jouait souvent son rôle, certains l'apercevant dans les milieux sauvages d'Asgard jusqu'aux zones plus fréquentées lors d'événements climatiques assez rudes. Et ironiquement, la surprise était donc également au rendez-vous lorsqu'on la découvrait dans l'enceinte des structures lui étant destinées. Mais tout ceci l'assassin l'ignorait puisqu'il était un nouvel arrivant dans ces terres sacrées.
D'autant que cette fois-ci les esprits eux-mêmes avaient guidé une personne jusqu'à leur médium – une fille de quatorze ans à la réputation étrange et tout aussi exposée aux critiques qu'aux récits abracadabrants –, ce qui n'arracha pas le moindre étonnement à cette dernière directement reliée à la source. Les événements tournant autours de la Godrobe d'Epsilon avaient donc forcément atteints la représentante d'Odin d'une façon ou d'une autre.

Quand il entra dans la pièce l'homme vit sa question disparaître progressivement dans le vide attristant et la grandeur inutilisée de celle-ci. Dans un coin se tenait la juvénile en question, semblant jouer, seule et à même le sol avec quelques objets rudimentaires : Branchages, cailloux, os... Quiconque un brin connaisseur des coutumes « locales » réaliserait aussitôt la nature exacte de l'activité. Celui-ci ne l'ignorait donc probablement pas.

    Oh oh... Soufflait-elle, calquant les mots et le ton de l'intrus, une note toutefois plus basse, sans même le considérer du regard.

Puis elle jeta ses objets à terre, visiblement absorbée par son entreprise.
Une aura étrange se dégageait tout autours d'elle ; intense mais apaisante et onirique qui ne ressemblait pas à celles souvent gorgées de puissance des guerriers divins. A première vue elle n'inspirait pas même une mince menace sous-jacente... Seulement une sorte de sérénité « inquiétante » qui avait tendance à troubler son entourage. Son visage quant à lui inspirait plus la tristesse qu'autre chose faute à son manque d'expressions. Le silence s'installa. Et ce ne fût qu'au moment où l'inconnu semblait prêt à reprendre la parole qu'elle le devança.

    Vous vous êtes égaré.
    Ce n'est jamais simple de choisir un chemin.
    Ajoutait-elle un temps plus tard.

Une certitude s'imposa instantanément à son interlocuteur : En parlant de l'égarement de celui-ci, elle ne prenait pas en compte cette visite improbable mais plutôt une trame relative à sa vie actuelle.
Au gré de ses mots, sa main flottait en l'air, hésitante au sujet duquel des ingrédients lancés devant d'elle quelques secondes plus tôt se devait d'être retiré. Elle choisit l'os, clignant brièvement des yeux et semblant une fois encore absente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UlrickavatarArmure :
Epsilon ( Fenrir )
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Ven 27 Nov - 11:26
:: Découverte d'Asgard

Même si il pénétrait avec assurance et nonchalance, Ulrick ne se sentait pas du tout à l’aise dans ce château. Une présence le rendait méfiant. Peut-être était-ce simplement la méfiance de l’homme d’expérience qu’il était. On pouvait supposer que l’homme tué devait avoir des connaissances ou des amis, et la vengeance était un sentiment naturel pour l’homme. Ses sens étaient aux aguets, et son attention centrée sur sa propre protection. L’armure était toujours dans son dos, et il se fit la réflexion qu’il aurait peut-être dû la revêtir. L’assassin détestait pénétrer dans un lieu sans avoir effectué un repérage ou un tour du propriétaire avant. Difficile dans ces conditions d’évaluer le meilleur chemin de repli en cas de nécessités. Ulrick sut qu’il était arrivé en pénétrant dans une pièce. Une présence étrange et puissante était perceptible, même si il n’arrivait pas à en déterminer la source ni l’origine. Cette personne le mettait à l’aise, qui lui rappelait ce type de personne avec lequel il éprouvait des difficultés à converser et échanger. Ce n’était pas une personne belliqueuse pour le moment, et ne donnait pas l’impression d’être un guerrier. Le visiteur prononça quelques paroles, qui se perdirent dans le vide mais révélèrent la personne dont il sentait la présence depuis quelques minutes. Dans un coin de la pièce il pouvait apercevoir une enfant jouant avec des objets qu’il ne connaissait que trop bien, et pour lequel il n’avait qu’un piètre respect et intérêt pour le moment.

Le regard d’Ulrick se porta donc sur cette demoiselle, qui donnait l’impression d’ignorer complètement sa présence. Comme si elle ne le voyait pas, ou pire que sa présence ne représentait aucun intérêt. L’aura de cette enfant était dérangeante, et continuait de mettre mal à l’aise l’assassin… Mis à part qu’à présent, il pouvait mettre un visage et des mots sur ce malaise. Le fait qui frappa le visiteur fut leur opposition. Il était âgé mais arborait des traits plutôt jeunes, trompant la plupart des personnes sur son âge. Elle semblait très jeune, mais affichait une sagesse d’un autre âge. Comme si elle avait déjà vécu plusieurs vies. Ulrick eut l’intention de reprendre la parole, mais il fut interrompu dans sa lancée par des paroles lourdes de sens… de multiples sens. L’assassin eut l’impression qu’elle ne s’adressait pas à lui en tant que visiteur, mais plutôt comme un homme. Elle donnait l’impression d’émettre un constat sur sa situation globale et non sa situation actuelle seulement. Plusieurs fois, sa bouche s’ouvrit pour répondre mais il stoppa son geste. D’ailleurs en la voyant agir, il se demandait si elle parlait pour elle-même ou directement à lui. Finalement, adoptant sa nonchalance habituelle, Ulrick reprit la parole.


_ « On m’a guidé jusqu’à vous pour vous rapporter ceux-ci… » Il posa l’armure sur le sol, et continua. « Son précédent propriétaire a malheureusement surévalué ses compétences et sa force. Il est mort en guerrier »

Ulrick énonçait simplement les faits, n’ayant jamais éprouvé la moindre honte ou la moindre gêne concernant ses activités. Il était un assassin et c’était ainsi. Par contre, il ne se montrait pas très honnête sur le déroulement du combat. Une dose de chance avait été nécessaire à Ulrick pour remporter la victoire. L’homme maîtrisait mieux son cosmos que lui, même si le sien était plus important. Son imprudence et sa trop grande assurance avaient été les erreurs du précédent porteur de l’armure d’Epsilon.

« Que se passe-t-il maintenant ? Vous allez vouloir venger votre homme, ou pourrais-je reprendre ma route tout simplement. »

D’une certaine manière, Ulrick avait envie d’en apprendre plus mais il ne souhaitait pas montrer son avidité à ce sujet. Son interlocutrice le mettait trop mal à l’aise, et elle ne pourrait être manipulée ou trompée lors d’une discussion. Pire il risquerait de se faire happer par son attitude étrange. C’était clairement le genre de personne avec qui Ulrick avait le plus de difficultés autant pour échanger que pour les affronter. Et puis ses paroles sur son égarement résonnaient encore dans son esprit. Il était perdu pour le moment, et ne savait pas quel chemin suivre. C’était une évidence.


" Isn’t it more fun when there’s a lot of danger? "
Présentation lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Ven 27 Nov - 22:56

De nouveaux échos répondaient aux propos de l'assassin, cette fois-ci faute à la vastitude de la pièce. La moue inexpressive de l'enfant se redressa, ses yeux de serpent fixant le mur droit devant elle ; mais seulement après un silence dénué de toutes réactions à l'annonce de la mort d'un être humain ou, comme le précisait plutôt son interlocuteur, de l'un de ses « hommes ».

    Il est impossible de reprendre une route que l'on arpente déjà. Déclarait-elle, une mince lueur dans le regard déversant naturellement sa logique inexplicable.
    Personne ne vous a guidé... ni trompé.
    Il n'y a que les choix. Même si ceux-ci ne sont jamais simples, à emprunter... comme à comprendre.

A peine confirmée la boucle se refermait.
Difficile de réaliser ce que la Prêtresse savait ou non, seule son attitude et ce qui s'en dégageait semblait faire d'elle une énigmatique poupée de savoir. Heureusement pour Ulrick, la présence de la boite abattue au sol par ce dernier à la façon d'un cercueil venait de déclencher une curiosité aux allures plus humaines chez Embla, qui s'était enfin redressée. Effectuant quelques pas dans le but de rejoindre l'artefact, elle la gratifia d'une frêle caresse.
Son regard venait lui aussi de se poser sur l'étranger, engageant un contact direct inquiétant tant il s'était fait attendre.

    Venez-vous me tuer ?

Contrastant brutalement avec les bribes de cette discussion récemment entreprise, le sens de cette question apparaissait forcément sous une forme purement rhétorique. Comme si l'espace d'un instant l'enfant venait d'émerger de sa bulle et cherchait également à comprendre ce qui se passait. Mais évidemment, ce ne fût pas tout.

    Venez vous « mourir en guerrier » ?

Elle ne portait désormais plus attention à son interlocuteur, ses paupières se refermant, défiant toute confiance alors que de ses lèvres s'échappaient de nouveaux murmures.

    Pourquoi présenter vos crimes ; Pourquoi rendre vos larcins ; Pourquoi chercher des réponses... si de ces questions ne découlent rien de plus que votre volonté de fuir ?
    Ici, vous êtes seul.
    Seul dans votre égarement.
    ... ce guerrier a choisi sa voie, Fenrir a choisi son hôte, j'ai choisi de répondre aux esprits...

    Nul mauvais sort ne vous menace. Partez sans craintes si tel est votre unique souhait, Epsilon...

La fin de sa phrase était presque inaudible tant son ton s'effaçait en même temps que son énergie, comme si chaque parole représentait un poids pour Embla, quand bien même elle ne parvenait à les retenir... Son langage semblait d'ailleurs bien fourni pour son âge. Mais peu importait, la discussion risquait probablement de tourner court puisque l'étranger venait d'être rassuré à propos de cette possibilité de vengeance. Sans doute tournerait-il les talons pour regagner le trouble de son existence... ou peut-être pas. La fillette s'était quant à elle rassise à son endroit initial, enfouissant ses mains dans un sac délaissé jusqu'à présent.

Puis en sortait le crâne blanchi d'un jeune louveteau qu'elle déposa auprès de ses autres instruments de divination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UlrickavatarArmure :
Epsilon ( Fenrir )
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Dim 29 Nov - 10:59
:: Découverte d'Asgard

Cette jeune fille était vraiment étrange, et Ulrick avait toujours eu une sainte horreur de ce genre de personne. Il ne pouvait les juger ni même évaluer leurs réactions. Des détails gênant compte tenu de son métier et de ses habitudes. Son occupation ne laissait rien présager de bon à ses yeux, reconnaissant l’usage de ces outils et objets particuliers. Si la plupart des utilisateurs étaient des charlatans, cette demoiselle laissait présager un véritable don. Ce qui gênait profondément l’assassin. Ses paroles firent mouches, ou peut-être les interprétaient-ils dans ce sens. L’homme se contenta d’énoncer purement et simplement les faits l’ayant amené en ces lieux, et il l’interrogea directement sur les suites de cette rencontre. Après tout, elle serait en droit de demander réparation pour le mort. A priori cette armure n’était pas qu’un ornement voué à des guerres purement humaines. Elle semblait destinée à de plus grande chose, et à des combats de plus grande importance. Il avait connu des armes particuliers, mais aucune avec autant de puissance et de raison propre. La réponse de son interlocutrice fut encore plus étranges que ses premières paroles, au moins la boîte de l’armure sembla attirer son attention l’espace de quelques secondes. Elle vint caresser l’objet comme un salut. Ulrick méditait sur les mots employés plus tôt pendant ce temps. Cela sonnait comme une destinée, ou une voie imposée par des puissances supérieures.

Un sourire s’afficha finalement sur le visage d’Ulrick. Ce mouvement sincère et honnête créait cependant une expression plus inquiétante que réconfortante. Ces expressions n’étaient jamais innocentes chez l’homme, et portaient toujours des sens cachés. Un signe de tête négatif fut la première réponse de l’assassin. Cette fois seule la curiosité avait motivé son geste et ses actions. Il n’avait aucune envie de tuer son interlocutrice. De toute manière, bien que peu superstitieux, Ulrick préférait éviter de mettre au jour d’une personne possédant de réels dons de prémonitions. C’était un peu comme avoir l’oreille des Dieux du point de vue de l’homme. La seconde question le surprit bien plus qu’il ne le souhaitait ou ne le laissa réellement paraître. Le sens de celle-ci semblait bien plus profond qu’une simple menace de la part de la demoiselle. Même si elle ne lui porta plus attention après cette intervention, Ulrick se contenta de répondre à mi-voix.


_ « Je ne suis pas un guerrier… et j’ai encore moins envie de mourir. »

Finalement ces paroles furent prononcées plus pour l’intéressé, même si la jeune fille devait les avoir entendu. Il ne doutait pas de son attention malgré son apparente absence. La tentation de lui mettre l’épée sous la gorge pour obtenir des réponses plus claires était toujours présente, mais l’assassin se retint. De toute manière, le sang de sa précédente victime était à peine sécher sur ses armes. Ulrick écouta les élucubrations de son interlocutrice quelques secondes, et il commença son geste pour quitter les yeux mais quelque chose le stoppa dans son élan. Il regarda la boîte contenant l’armure, et puis la manière dont elle l’avait appelé en dernier. Quelque chose le poussait à rester malgré son envie flagrante de vaquer à ses occupations. Finalement, Ulrick revint près de l’armure. Il s’assit en tailleur sur celle-ci et observa attentivement son hôte.

_ « Pourriez-vous m’expliquer ces histoires de choix de Fenrir et ce terme d’Epsilon ? Et pour votre information, je suis un assassin. Présenter mes crimes est une manière de revendiquer mes compétences, et je rends mon larcin car je ne suis pas un voleur. Faire cette différence peut paraître dérisoire compte tenu de mon emploi, mais j’y tiens. » Il marqua une pause et reprit. « Mon unique souhait n’est pas de fuir ou de partir, même si c’est une habitude bien ancrée dans mon comportement. A présent je souhaiterais comprendre si vous voulez bien m’expliquer. »

Le regard d’Ulrick fixait intensément la jeune femme, en attente d’une réponse de sa part. Avec une autre personne, il aurait probablement été plus prudent et plus respectueux. Mais son interlocutrice semblait dans un monde étranger au sien. Elle n’accordait d’importances qu’aux paroles et aux intentions non aux gestes. Voilà pourquoi l’assassin s’était installé sur l’armure, qui semblait accepter sa présence et sa proximité comme une évidence. Son énergie intérieure bouillonnait et entrait en résonnance avec celle provenant de la boîte sous ses fesses.


" Isn’t it more fun when there’s a lot of danger? "
Présentation lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Mer 2 Déc - 18:13

    Un animal tue pour se nourrir ou se protéger... Un guerrier tue pour des valeurs... Un assassin tue peu importe la raison. Vous êtes les trois à la fois, étranger, même si vos pensées vous leurrent ou vous confortent en s'éparpillant... Mais quand viendra le jour de votre mort, on vous décrira d'une façon ou d'une autre.
    Comme celui-ci, « mort en guerrier ».

Voilà par quoi la fillette commença sa réponse, accordant visiblement plus d'importance à ce détail qu'aux attentes insistantes de son interlocuteur.

    Seuls les victorieux tissent des réponses.
    Comprennent-ils les choses pour autant ?...

Une mélancolie certaine entachait le timbre de sa voix alors qu'un nouveau contact visuel se formait entre les deux protagonistes. Si Embla ressentait probablement l'agacement ou l'impatience de ceux qui avaient eu l'occasion de s'entretenir avec elle, rien ne semblait perturber son comportement attristant, tout aussi fataliste que les vérités qu'elles tentaient de présenter sans efforts persistants. Chacune de ses paroles forçait l'introspection et, il était tout aussi probable qu'une personne fermée à toute forme de réflexion se révèle insensible à son mysticisme.
En revanche dans le cas inverse, sa philosophie imprégnait l'esprit et parfois même les lieux – Son détachement se transformant en une forme d'intimité qui balayait toutes différences ou faux semblants. Même les septiques et les étrangers s'y laissaient parfois séduire, bien que peu d'entre eux aient eu l'occasion de la rencontrer jusqu'à présent.

    Vous ne connaissiez pas cet homme.
    Mais il m'est possible de vous parler de lui puisque sa mémoire voile vos propos : Lui non plus ne souhaitait pas mourir, entretenait certains principes et cherchait des réponses à ses questions – Il n'admettait que la victoire.
    Relevait-elle d'abord avec une once de légèreté qui donnait l'impression qu'elle jouait avec les nerfs de l'étranger, avant de continuer de manière plus sobre.
    Protégé par l'esprit de Fenrir, cet homme bravait toute épreuve, combattant une obsession plus profonde au quotidien. Puis au cours de sa route, un animal plus jeune l'acheva finalement contre toute attente, afin de se protéger d'une course vers la vérité qu'il ne comprenait même pas.
    Pourtant, tout deux arpentaient la même route... même si seul l'égaré reprit son avancée.

    Ne cherchez pas de morale à ce compte car ce n'en est pas un.
    Pourquoi l'homme le plus proche du but se doit de laisser sa place à un novice alors qu'ils courent après les mêmes choses ?... Les dieux gardent bien des secrets. La vie cherche par son essence même à les mettre à jour et s'éteint avant d'en dévoiler la moindre parcelle. Puis l'éternel recommencement...

    Tout est Perception.
    Cet homme, cité tout juste comme une étape insignifiante de votre vie... aurait pu être vous.
    Sa quête s'est terminée, désormais. Par un échec tout juste embelli par l'honneur des guerriers, d'après vos paroles. Mais vous n'en savez pas plus sur sa vie que sur l'échec ou la réussite de sa quête – Et vous en ignorez même vos propres recherches...

Le raclement du crane canin se fit entendre après ce long monologue. Embla venait de le repousser brutalement, y décollant sa paume moite et prenant une grande inspiration, comme si elle en avait oublié de respirer pendant tout ce temps. La situation dérangeait et surtout, risquait de faire ressortir les impressions premières d'Ulrick de manière plus abruptes faute à l'étrange débat qui sortait, rappelons-le, de la bouche d'une fillette. Son regard lui n'avait plus quitté son interlocuteur, sans défaillir ni se troubler d'un clignement d’œil. Ce ne fut qu'après cet instant qu'il se défila, laissant place à de dernières paroles chuchotées de nouveau dans une tristesse inhabituelle.

    Que cherchez-vous ici...
    Que cherchez-vous réellement sur nos terres... assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UlrickavatarArmure :
Epsilon ( Fenrir )
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Jeu 3 Déc - 13:10
:: Découverte d'Asgard

Assis sur la box de l’armure, Ulrick observait attentivement cette étrange demoiselle. Il oscillait entre l’envie de l’écouter et l’impulsion de la tuer. Elle l’énervait autant qu’elle l’intriguait pour le moment. Ce statut quo l’amenait simplement à se conduire avec calme et tempérance. Les mots qu’elle prononçait avaient des portées toutes autres que celles apparentes, et ce détail qui intéressait fortement l’assassin. Elle donnait l’impression de lire en lui. L’homme n’était pas à l’aise avec cette idée malheureusement. Toutes ces énigmes l’agaçaient, d’autant plus qu’il n’avait aucune envie de se prêter à ce petit jeu. Son interlocutrice semblait cependant bien décidée à continuer dans ce registre. Quelque chose lui disait qu’il pourrait passer des heures à ses côtés sans obtenir la moindre réponse de sa part. Cette perspective était frustrante. Malgré son attention était centrée sur elle, écoutant ses paroles et observant ses réactions. Son menton vint s’appuyer sur sa main pendant le discours des plus étranges. Sa position pouvait paraître décontractée, mais il restait capable malgré tout de tuer quiconque attenterait à sa vie. Aucune autre présence n’était perceptible mais il restait méfiant malgré tout. Les mystiques étaient des personnes étranges et imprévisibles. Ils pouvaient être aimables et affables, avant de devenir belliqueux et vindicatif à cause d’une demande d’un Dieu ou d’un signe quelconque.

Son regard resta fixe tandis qu’il tentait d’interpréter les paroles de son interlocutrice. Il était l’animal plus jeune et l’égaré dans cette histoire, et même à priori, tout comme lui, son prédécesseur cherchait quelque chose. Comment en être sûr lorsqu’Ulrick lui-même ne pouvait que difficilement mettre des mots sur ses envies. En avait-il seulement d’ailleurs. Etait-elle en train d’insinuer qu’il trouverait des réponses en restant, et en endossant cette armure de manière pérenne. Son regard dévia sur la box sous lui, et ses pupilles contemplèrent cet objet pendant quelques secondes. Les questions de la demoiselle l’amusèrent, et c’est sans réellement y penser qu’il répondit tout simplement.


_ « Un avenir probablement… Même si ce n’était pas forcément sur ses terres. Ma place dans ce monde probablement. En tout cas si j’en crois vos analyses et fables. »

Ulrick se reprit bien vite, reportant ses réponses sur le compte de la demoiselle. Et pourtant c’était exactement ça dont il était en quête depuis sa fuite de Constantinople. Il ne pouvait y retourner pour le moment, et puis de toute manière, rien ne le rattachait à cette ville. Rien ne le rattachait à rien de toute manière. Pas de familles. Pas d’ami. Finalement dans un soupir, se redressant légèrement, il reprit.

_ « Et que me proposez-vous ? Quelles seront mes obligations en tant que porteur d’Epsilon… si j’ai tout compris… »

Il se doutait qu’une nouvelle énigme serait prononcée en guise de réponse. L’assassin s’y préparait tout simplement, examinant ses options. Après tout pour le moment, il n’avait rien de mieux à faire ni aucune autre perspective. Il pourrait toujours s’éclipser un jour si les choses le dérangeaient ou l’incommodaient.


" Isn’t it more fun when there’s a lot of danger? "
Présentation lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TritonavatarArmure :
Écaille de Triton
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Ven 4 Déc - 1:09

Il n'y avait ni bonne ni mauvaise réponse.
Du moins c'est ce qu'inspirait la frêle mine de la jeune fille qui ne broncha pas même lorsque l'étranger qualifiait ses propos de « fables ». Elle lui laissait tout le loisir de s'exprimer avant de répondre calmement.

    Je n'ai rien à vous proposer.
    Fenrir vous a choisi. Maintenant c'est à vous de faire un choix... en l'acceptant ou en le rejetant.
    Mais si Vegtam – Le Familier des Chemins vous a soumis un guide, c'est que ces terres vous sont moins étrangères que vous ne le prétendez.

    Moi, j'interprète ses volontés. Je ne les façonne ni ne les justifie.
    Le Divin est une source inépuisable de réponses pour ceux qui savent percevoir les signes.
    Bien que seuls le savoir et la victoire tissent les vérités.

    La route sur laquelle vous vous êtes engagé ne révélera ses richesses que si vous gardez ceci à l'esprit.

Une nouvelle énigme ? Bien qu'il y avait matière à douter du contenu de ses paroles, celles-ci se répétaient toujours tout en se développant, comme si elles ne se révélaient qu'à mesure que l'esprit du questionneur s'aiguise – seulement après avoir fait preuve de patience. De son côté, l'aura dégagée par Embla s'était pleinement appropriée les lieux, couvrant même d'un voile apaisant le cosmos latent s'échappant de la box.

    L'animal, le guerrier et l'assassin connaissent tous les trois la victoire, sur des terrains qui leur sont propres. Les compétences que vous revendiquez Lui en ont assez apprises à votre sujet avant même que vous veniez à ma rencontre, Epsilon : Je ne vous apprends que ce que vous n'avez pas vu.
    Et ce que vous n'êtes pas encore capable de voir.

    Si vous souhaitez continuer sur cette route alors le guide vous sera précieux.
    Mais si vos questions portent sur le monde des hommes, il vous en faudra un autre : Trouvez Sindel, ses connaissances ne sont pas les mêmes que celles des corbeaux mais sont plus familières aux mortels.

Il n'y avait aucune condescendance dans le timbre de sa voix. De toute évidence, Ulrick se doutait très certainement qu'il recevrait des réponses plus concrètes auprès de n'importe qui d'autre que son interlocutrice actuelle... ou pas de réponses du tout – Ici se trouvait la subtilité. Si Embla puisait ses informations dans l'Umbra et les interprétations évasives, Sindel lui se montrerait plus terre à terre et en savait suffisamment sur Asgard, son territoire, ses coutumes ou les devoirs des Ases afin de satisfaire la curiosité de quiconque. Alors que tout ceci ne semblait même pas concerner la Prêtresse, ou du moins trop peu pour altérer son rôle de passerelle entre les divers mondes.
Aussi longtemps qu'on avait des questions à lui poser, cette dernière se tenait prête à y répondre, monstre de patience et de mysticisme qu'elle était... mais de nombreux questionnements demeureraient instantanément filtrés peu importe l'obstination qui appuyait les interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
UlrickavatarArmure :
Epsilon ( Fenrir )
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   Sam 5 Déc - 14:38
:: Découverte d'Asgard

La discussion avec cette jeune fille commençait à lasser Ulrick. L’assassin détestait particulièrement ce genre de choses où l’interlocuteur semblait prendre un malin plaisir à répondre aux questions part d’autres questions, à transmettre des informations par des énigmes totalement incompréhensibles. Assis sur la box de son armure, il se contentait pour le moment de l’observer. Pour le moment, ses intentions étaient simplement motivées par sa curiosité et aucun autre sentiment. Mais il se fit la réflexion qu’un jour il serait capable de la tuer, ou de tenter de la tuer, juste pour voir. Des terres étrangères. Elles l’étaient toutes aux yeux de l’homme dans la mesure où il n’y avait aucun lieu qu’il pouvait considérer comme sa maison. Il se lassait simplement porter par les évènements, s’adaptant simplement aux situations qu’il croisait au gré de ses déplacements. Un soupir audible put être entendu par la suite, alors qu’il écoutait attentivement la réponse de la demoiselle. La victoire était uniquement de son fait, par contre la vérité… Encore fallait-il pouvoir l’obtenir et la comprendre. Ce ne serait pas son interlocutrice qui l’aidera sur ce point. D’ailleurs, Ulrick s’interrogea sur sa position dans ce camp. Mais il préféra conserver cette interrogation pour une personne moins énigmatique, de peur de se perdre encore dans les méandres de paroles sans queue ni tête de son point de vue.

Ce que crut comprendre Ulrick par la suite, c’est que ce loup cosmique était son guide. Il serait chargé de l’aider sur la voie du guerrier et de la vérité probablement. Au moins le reste fut plus intéressant. Elle lui donnait un nom. Espérant que cette personne se montrerait plus direct et plus compréhensible, Ulrick afficha un large sourire avant de s’étirer et de se lever. Faisant quelques pas vers la sortie, sa main vint frapper son front violemment. L’assassin fit demi-tour et revint aux côtés de la box de l’armure. Il la tapota comme on le ferait à un animal oublié, ne sachant quelle attitude adoptée vis-à-vis de cette forme de vie bien étrange pour lui. Finalement il la remit sur ses épaules.


_ « Merci pour cette entrevue pour le moins… étrange. Bonne continuation, et je vais donc partir en quête de ce Sindel pour qu’il m’aiguille un peu mieux. »

Ulrick n’avait pas pour habitude de mâcher ses mots. Bien au contraire, il se contentait d’exprimer à haute voix ses idées. Evidemment la situation et son interlocuteur influaient considérablement sur ce comportement. Mais cette demoiselle ne l’écoutait pas vraiment, et ne prêterait probablement aucune attention à ces derniers mots. Sans un regard en arrière, Ulrick partit retrouver son guide à l’extérieur du bâtiment. L’animal était toujours à sa position. Son regard se posa lourdement sur l’assassin, et ses oreilles se dressèrent. Ulrick se posta à côté de lui et le détailla, puis d’un signe de tête l’invita à le suivre en quête de ce Sindel. Son aventure en tant que guerrier divin au service pouvait enfin commencé. Pour le moment, il allait attendre de voir ce qu’il était censé trouver dans ce choix…


" Isn’t it more fun when there’s a lot of danger? "
Présentation lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )   
Revenir en haut Aller en bas
 
[ 548 ] Découverte d'Asgard ( Embla )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Retour d'un p'tit gris ( l'asgard cuistot )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: