Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité
Message [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   Dim 6 Déc - 16:08

C'était par une belle matinée nuageuse qu'un jeune garçon blond montait les marches du Sanctuaire. Une à une, il franchissait les maisons de chaque Saint afin de se présenter en tant que l'un des leurs: le nouveau Saint de la vierge. Une petite présentation, une petite discussion rapide et le tour était réglé. Tout cela sans oublier son fameux sourire bien entendu.

Au fond, tout cela s'ennuyait au plus haut point. S'entendre avec les autres Saints... Pour lui cela ne se résumait qu'à une blague, un mensonge. Cela ne faisait que montrer les faiblesses d'un homme, les accentuer. Il s'arrêta un instant dans les escaliers, le regard dans le vague. Sa mémoire lui jouait encore des tours, laissant apparaître dans son esprit cette scène dans les cales d'un bateau lorsqu'il était enfant. Combien de fois avait-il visualisé cette scène? Combien de fois avait-il été forcé de voir ce visage flouté? Cette torture mentale qu'il s'infligeait, que sa tête lui infligeait, il aurait cent fois préféré être amnésique. Ces deux personnes dont il avait oublié l'apparence physique... tout était de leur faute. Une trahison, l'abandon d'un enfant telle était leur faute et, depuis ce jour, le jeune blond était incapable de faire confiance. Plus jamais il ne laisserait quelqu'un entrer dans sa vie, cette douleur était bien trop insupportable pour la vivre à nouveau.

La main sur son cœur, il reprit la direction de la prochaine maison sans vraiment s'en rendre compte. Cela faisait maintenant presque deux ans qu'il avait pris cette décision, celle de cacher son passé, sa douleur, ses sentiments, la décision de mentir sur qui il était tout simplement. Il avait alors commencé à jouer un rôle, celui d'un garçon ouvert, sociable, souriant et rieur... Tout ce qu'il détestait, ou peut-être était-ce qu'il aurait voulu être, lui-même l'ignorait probablement.

Lorsqu'il releva la tête, le jeune Saint déglutit. La maison du Sagittaire...Il jeta machinalement un regard en arrière, sans doute aurait-il voulu faire demi-tour.
Le garçon resta ainsi figé quelques instants tant il avait redouté cet instant. Se présenter ainsi devant cet homme qu'il avait observé de loin durant toutes ces années, bien sûr qu'il avait peur. La crainte de paraître faux, qu'il le remarque, ou qu'il sache que le blond l'avait regardé durant si longtemps. Devait-il être naturel? Enfiler son masque de mensonges? Tant d'hésitations... Râhi ne savait que faire, ni comment agir face à cet homme qu'il suivait secrètement du regard. Il était bien la seule personne face à qui il n'aurait pas voulu jouer ce rôle, mais le rejet... Non, il ne supporterait pas le rejet de cet homme qui avait malgré-lui d'ores et déjà inconsciemment infiltré son cœur. Alors il remit son masque, ce grand sourire qui l'habitait en public et, bien que tendu, il s'approcha finalement de l'entrée.


Dernière édition par Râhi le Ven 12 Fév - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DenahiavatarArmure :
Sagittaire
Message Re: [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   Dim 20 Déc - 16:01
Il faisait un temps plutôt doux cette matinée là, malgré les nuages qui prenaient place dans le ciel de Grèce. Depuis son temple, l’un des plus hauts sur le zodiaque d’or, Denahi pouvait voir du pallier les différentes airs du Sanctuaire et bien plus loin les prémices de la ville de Rodorio. Un sourire bienveillant se plaçait sur son visage alors qu’il observait cette calme journée et était heureux de constater que la paix qui perdurait pour l’instant. Non vêtu de son armure, simplement d’une tenue traditionnelle du Tibet, le jeune homme rentra à l’intérieur où il fut bien vite accueillit par deux voix turbulentes, des rires et des cris de colère. Il eut un soupir léger, secoua la tête en sachant pertinemment de qui il s’agissait. Prima et Askelos se disputaient encore et il pouvait juger grâce à leurs paroles que c’était encore une fois pour des broutilles. Les deux apprentis du Sagittaire étaient d’ordinaire d’adorables gamins d’une petite dizaine d’années, naturellement serviables et enjoués, mais il ne devait pas passer une journée sans que les deux fortes têtes se chamaillent. Une fois n’est pas coutume, la journée venait à peine de commencer qu’il devait déjà les réprimander. Saisissant l’un et l’autre par le col de leurs tenues, Denahi le secoua gentiment avec un petit sourire pour les faire taire. L’effet fut immédiat, le silence s’installa.

« Bien. Encore une fois vous n’êtes pas capables de vous tenir. Combien de fois devrais-je me répéter ? »

D’habitude, le Sagittaire gardait un calme olympien et faisait en sorte de calmer les choses par sa bienveillance et son sourire naturel. Mais il savait aussi réprimander et faire preuve d’autorité quand les choses étaient nécessaires. Les deux paires d’yeux se posèrent un instant sur lui avant de se baisser, soudainement très attirés par la consistance du sol. Les bras croisés, cet air toujours profondément calme, il eut une moue de réflexion en cherchant une « punition » à infliger aux deux intenables gamins qui lui servaient d’apprentis.

« Le chevalier du Compas cherchait de l’aide pour mettre en ordre les quartiers des bronzes et il m’a confié qu’il avait quelques tâches en plus à accomplir. Allez l’aider, dites que vous venez de ma part et pas de contestation surtout. »

Il faillit y en avoir une de la part d’Askelos, le plus âgé d’une année, fier depuis ses douze ans. Mais il savait que la patience de Denahi ne serait pas éternelle et qu’il ne valait mieux pas le voir céder à l’irritation ou pire, à la colère. Leur maitre avec beau les adorer, le Sagittaire était bien assez sage pour savoir comment coller une raclée à deux jeunes gens trop turbulents. Ni une ni deux, Prima entraina Askelos par la main et tous deux partirent du temple vers le bas Sanctuaire. Le calme revint alors dans le neuvième temple, une paix qui faisait grand bien. Un silence qui permit au jeune homme d’entamer sa quotidienne méditation. Mais à peine quelques minutes passèrent qu’un cosmos se fit ressentir à l’approche de l’entrée. D’un mouvement souple il se releva, rapidement recouvert par l’or de son armure qui vint teinter au premier de ses pas.

Ce n’était pas par agressivité qu’il revêtait l’armure du Sagittaire, bien au contraire puisque le visiteur n’était autre qu’un de ses frères d’armes. Mais c’était ce que l’on appelait le protocole. Ça n’empêcha pas Denahi d’accueillir son invité d’un sourire calme et d’une manière avenante. Il ne le connaissait pas encore, ce chevalier d’or qui venait jusqu’à lui, mais il avait ouïe dire que l’armure de la Vierge venait de trouver son porteur. Celui-ci faisait sans doute le choix de se présenter à chacun des autres gardiens de temple. Une manière que le jeune homme approuvait silencieusement. Lorsque la silhouette se détacha de l’entrée, le Sagittaire approcha pour le saluer.

« Bienvenue dans mon temple chevalier. C’est un plaisir de te recevoir. Tu es Râhi pas vrai, le nouveau Saint de la Vierge ? » Il n’était pas certain de son prénom, mais il avait cru l’entendre lors des dernières informations que lui avait apporté un soldat du temple du Pope. « Enchanté, je suis Denahi. Puissions nous combattre vaillamment côte à côte quand viendra le temps. » Ce n’était là qu’une entrée en matière très sommaire, un salut plus que conventionnel qui n’appelait pas particulièrement à la discussion. Pourtant le Sagittaire s’apprêtait à continuer, content de faire la rencontre du jeune homme et de pouvoir mieux le cerner. « Alors, comment vis-tu ces premiers jours ? » Il l’invita d’un geste de la main à avancer pour continuer plus tranquillement cette discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   Dim 20 Déc - 23:08


C'est avec la boule au ventre que Râhi se dirigea lentement vers l'entrée. C'était peut-être, non certainement la présentation qu'il appréhendait le plus. Autant, il se fichait bien des autres autant, pour une raison qu'il ignorait, il ne savait quelle attitude avoir avec le Sagittaire. En fait, il avait peur que le brun puisse lire dans ses mensonges. Il y avait bien sûr la peur du rejet, mais ça, le nouveau Saint de la vierge ne voulait pas se l'avouer. Lui qui prônait mensonge, manipulation et hypocrisie... Il n'avait décidément rien à voir avec le doux gardien ailé, cet être qui attirait son regard dès qu'il était dans les parages.

Planté devant l'entrée de la maison, il attendait. Impossible pour lui d'avancer plus, ses pieds refusaient de le mener plus loin et il n'était pas de mise d'entrer sans l'autorisation du maître des lieux. Rien qu'à cette pensée, Râhi se figea de plus belle. Il avait pourtant toujours ce sourire au visage mais aucun son ne parvenait à trouver le chemin jusqu'à sa bouche.

Puis un léger bruit retentit et le Saint du Sagittaire apparut. Il était là, devant ses yeux et la tension du garçon monta d'un cran. Pourtant, il n'avait pas lâché son sourire bien qu'il ne put s'empêcher de baisser légèrement la tête afin de cacher sa gêne si bien qu'il ne put prononcer qu'un faible «oui». Il avait prononcé son nom et Râhi était inconsciemment heureux de cela. Peut-être l'avait-il remarqué, ou peut être pas qui sait, mais il connaissait son nom. Il se présenta à son tour. La vierge eut un léger rire nerveux, Denahi du Sagittaire... L'homme qui l'accueillait n'avait en aucun cas besoin de se présenter mais il pouvait ressentir cette chaleur dans la voix.

Il n'en fallut pas plus pour qu'il l'invite dans sa maison, une chose qui avait étonné Râhi. Faire entrer quelqu'un dans son antre, lui ne l'aurait jamais permis mais Denahi était l'une de ces personnes que l'on aimait qualifier de «profondément gentil», en tout cas c'était l'impression qu'il donnait. Alors qu'il pénétrait dans le lieu gardé par son camarade, Râhi s'assombrit légèrement. Il n'avait pourtant pas laissé ce sourire, cette façade était toujours bien incrustée sur son visage.

Haha eh bien, c'était assez stressant au début mais je prends doucement mes marques! Répondit le blond en se frottant les cheveux de ses mains avant de faire une légère pause. A vrai dire, je ne pensais pas que la Cloth de la vierge me choisirait.

Il avait prononcé ces mots avec le sourire aux lèvres et pourtant ceux-ci cachait une noirceur encore plus profonde que les ténèbres. Pourquoi l'armure l'avait choisi? A vrai dire Râhi n'avait toujours pas compris la raison qui l'avait poussé à venir vers lui. C'était un mystère. Il secoua légèrement la tête afin de faire voler ces idées négatives et changea rapidement de sujet.

En tout cas, je suis vraiment heureux d'enfin vous rencontrer officiellement, Denahi du Sagittaire. Ajouta le jeune homme quelque peu agité.

Ces paroles pouvaient sembler bancales, mais Râhi ne savait pas quoi dire. Il était impressionné et étrangement nerveux de voir devant lui cette personne qui attirait tant son regard. Une personne droite, il ne pouvait que l'admirer évitant pourtant de le regarder dans les yeux.


Dernière édition par Râhi le Mer 24 Fév - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DenahiavatarArmure :
Sagittaire
Message Re: [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   Lun 28 Déc - 16:16
Le jeune homme devant lui semblait de toute évidence stressé. Pouvait-on l’en blâmer alors qu’il faisait pour la première fois la rencontre de tous ses frères d’armes ? Aux yeux de Denahi, ce stresse et cette hésitation n’avait rien de mauvais et il ne pouvait qu’encourager le nouveau Chevalier de la Vierge à prendre confiance en lui. Ce n’était certainement pas le Sagittaire qui irait le dévorer de toute façon, il était sans doute l’un des plus gentil et des plus accueillant au sein des douze maisons. Lui rendant un sourire bienveillant et laissant son aura infiltrer le temple pour y instaurer une ambiance plus calme et sereine, il invite le jeune homme à passer la porte et s’installer à l’intérieur, plus au calme. Le chevalier ne manqua pas cependant de croiser le voile sombre qui s’installa furtivement sur le regard de son homologue alors qu’une simple question était posée. Curieux, il en gardait pourtant un certain sourire. Etait-ce un sujet qui ne lui plaisait guère ? Denahi n’insista pas et laissa Râhi continuer. La suite cependant décrocha un nouveau sourire au Sagittaire qui se retourna calmement vers son invité.

« Si tu as besoin d’aide au début, n’hésite pas. Je n’ai jamais refusé d’aider un frère. » On pouvait le croire complètement niais d’aborder autant de douceur et de gentillesse dans ce qui était pourtant l’élite de la chevalerie d’Athéna. Mais il ne fallait pas non plus prendre Denahi pour un idiot naïf, il savait au moins percevoir ce qui était bon ou mauvais chez les autres. Et bien qu’il ne connaisse pas réellement Râhi, il n’avait pas l’impression de voir le mal en lui ni un futur allié qu’il aurait à décrier. D’ailleurs jamais le Sagittaire n’avait eu de telles pensées sur un chevalier d’Or, pas même Shin qui avait des manières peu recommandables ou Bélisaire qui n’était pas mal dans son genre non plus. Il en fallait beaucoup pour exaspérer le chevalier d’or. Il reprit, toujours plus calmement. « On pense tous ne pas être digne d’une armure d’or au début. C’est un poids considérable à porter. Mais crois moi, si elle t’a choisi, alors tu n’as pas à douter de ta légitimité. »

Un discours curieux quand l’on savait ce que le Destin allait réellement réserver à Denahi… mais le temps n’y était pas encore et il avait confiance dans les choix de sa déesse pour reconnaître en Râhi les véritables talents du chevalier de la vierge. Ainsi fut dit, il reprit son chemin vers le cœur du temple où sans trop de cérémonie il s’assit en tailleur près de l’endroit où il avait l’habitude de méditer. Invitant le jeune homme à faire de même, il eut un nouveau sourire devant la réplique de la Vierge, quoiqu’assez dénuée de calme pour l’intriguer.

« Oh ? Plus qu’un autre tu veux dire ? Hé bien je suis honoré d’un tel compliment alors. » Il eut un léger rire pour détendre l’atmosphère. Il voyait bien que son interlocuteur montait en stresse sans qu’il ne sut dire pourquoi. « Tu peux me tutoyer tu sais. » Pourtant souvent à cheval sur le protocole sans suivre les règles à la lettre, Denahi n’aimait habituellement guère instaurer une telle distance entre lui et ses plus proches frères d’armes. Ceux qui refusaient, il continuait alors de les vouvoyer, les autres il ne se gênait pas pour être plus proche. Curieuse façon qui irait vite à changer… hélas.

« Je ne te sens pas à l’aise Râhi. Quelque chose te préoccupe peut être ? »

La question venait ainsi de but en blanc, et bien que Denahi n’était pas du genre à forcer les autres, ce sentiment qu’il ressentait l’intriguait et surtout le mettait à son tour dans un certain malaise. Il aurait aimé à comprendre : cela venait-il de lui ? Faisait-il peur à Râhi pour quelques raisons que ça soit ? Cela aurait été bien la première fois, mais tout le monde n’accueillait pas la douceur et la bienveillance du Sagittaire de la même manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   Dim 10 Jan - 13:02


Râhi reconnaissait bien là le chevalier du Sagittaire, un être bienveillant et toujours prêt à aider ses camarades. Une personne complètement différente de lui qui ne connaissait que le pouvoir du mensonge. Une différence qui creusait le fossé déjà existant entre eux, un trou que le nouveau Gold avait pris soin de créer afin de ne pas salir une personne aussi lumineuse et pure que l'était le garçon à l'armure ailée. Il écoutait son aîné en silence, acquiesçant d'un signe de la tête. En un sens, cette attitude lui faisait certes plaisir puisqu'il pouvait enfin parler, avoir un contact avec cet homme qu'il regardait depuis si longtemps, mais il avait également peur. Tandis que le Sagittaire continuait à parler, l'esprit de Râhi se perdait dans les doutes qui l'assaillaient. Inconsciemment, il aurait voulu que ces paroles ne soient que pour lui et pourtant celles-ci n'étaient probablement qu'une sorte de phrase type que l'on disait à tous les nouveaux pour les rassurer quant à leur légitimité.

«Comme si c'était possible... » Prononça Râhi pour lui-même, dans un simple murmure presque inaudible. Son visage c'était assombrit de nouveau, non pas qu'il était déçu mais quelque part, il avait ce sentiment négatif dont il ne parvenait pas à se débarrasser. Un sentiment sur lequel il ne parvenait pas à mettre un nom, peut-être une sorte de douleur. Pour lui, tous ces mots n'étaient qu'une couverture, qu'une illusion. Des paroles qui auraient pu sonner comme un mensonge si le jeune homme ne connaissait pas si bien la pureté de son camarade. Pourtant, ils lui laissaient comme un goût amer dans la bouche... Il n'y croyait tout simplement pas. Puis il entendit son rire, un son qui détendait l'atmosphère systématiquement pourtant, Râhi n'avait pas le cœur à rire alors il se contenta de cacher ses sentiments, comme il avait l'habitude de faire et, la main ébouriffant ses propres cheveux, il répondit par un léger sourire accompagné d'un petit « Oui » en espérant de pas avoir eu l'air trop faux.

« Ah.. euh... Je peux ? » Bredouilla le garçon qui ne s'attendait pas vraiment à cette proposition soudaine. Il coulait pourtant de source que les Saints étaient généralement proche, en tout cas le semblait en surface, et qu'il fallait briser la glace. Pour cela, le tutoiement était une valeur sûre. «D'accord... » répondit simplement le chevalier de la vierge gêné. Quelque part, il savait qu'il ne devrait pas briser cette barrière entre eux, c'était bien trop dangereux pour lui. Si cette distance s'effaçait, Râhi était certain qu'il n'en sortirait pas indemne et pourtant, il n'avait pas pu refuser tant cette personne était déjà importante à ces yeux.

Si quelque chose le préoccupait... Voilà une question qui embêtait Râhi. Lui qui s’inquiétait que le Sagittaire découvre quelque chose à son propos, avait-il des doutes? Le garçon n'était pas du genre à paniquer mais cette phrase résonnait dans sa tête. Que fallait-il répondre? La vierge ignorait s'il était mieux de jouer franc jeu ou de continuer sa demi-mascarade, mais il revint rapidement à lui lorsqu'il se rappela du jour où il avait commencé à faire semblant. Il avait été clair, aucun retour en arrière serait possible, en aucun cas... «Ah ? Non tout va bien » répondit-il alors en mimant la surprise. Il avait pris ce chemin depuis peu et, même si cela s'avérait plus pesant qu'il ne le pensait, il ne pouvait plus faire de pas en arrière. «Denahi » continua le garçon en voulant lancer rapidement un autre sujet. Pourtant, c'était le blanc dans son esprit, rien ne lui venait. Un silence s'installa ainsi quelques secondes. « euh... » Rien à faire, sa tête était embrouillée.

Râhi ne se sentait pas à son aise. En effet, il venait tout juste d'être promu Gold Saint et ne se sentait pas particulièrement à sa place dans ce milieu. Il se souvenait encore des premiers mois qu'il avait passé au Sanctuaire après son arrivée, son caractère et sa crainte l'avaient tenu à l'écart des autres. C'était toujours le cas aujourd'hui, mais il savait désormais comment cacher le véritable aspect de sa personnalité. Un petit stratagème qu'il avait mis au point il y a peu, si bien qu'il ne savait pas s'il jouait toujours bien son rôle de gars facile à vivre. Et puis il y avait Denahi, cet homme face à qui la jeune vierge ignorait se comporter. Une personne douce qui ne semblait pas aimer le mensonge. C'est pour cette raison que le blond ne savait comment agir en sa présence, il ne voulait pas lui mentir, pas à lui, mais s'il venait à connaître le vrai lui, quelle serait sa réaction? Le garçon secoua la tête, il ne supporterait pas un nouveau rejet.

« Cela fait longtemps que tu es le gardien de la maison du Sagittaire? » demanda-t-il comme s'il l'ignorait.

En réalité, il savait bien entendu. Après l'avoir autant admirer il ne pouvait pas en être autrement, mais là, rien d'autres ne venait. «Si jamais tu as des conseils à me donner en tant qu’aîné, je prends avec plaisir! »Finit-il par lâcher. Un dialogue bancal, un peu comme il l'était à ce moment précis. Il était évident qu'il avait tenté d'esquiver le sujet, et sans doute Denahi n'avait remarqué également... Inconsciemment, il était tellement troublé qu'il s'était vendu lui-même et maintenant, il ne restait plus qu'à espérer que le Sagittaire n'ait rien remarqué parce que si tel était le cas, Râhi aurait bien du mal à justifier son comportement sans se dévoiler un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Re: [543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/   
Revenir en haut Aller en bas
 
[543] Nouveau camarade ? [Ft Denahi] /Abandonné/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: