Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message [Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]   Jeu 14 Jan - 11:42


Son corps était totalement rétabli depuis prêt de dix jours, il en portait plus de trace de son affrontement avec Ludmila. Son esprit aussi s'était apaisé, la méditation avait aidé à cela. Mais c'était son corps qui était meurtri. Celle qu'il aimait, celle qui défendait la première maison du zodiaque avait fuit et laissé tomber son sermon envers Athéna. C'était ainsi qu'il le voyait, il ne pouvait croire que la réparation d'armure passait avant son devoir. Il se demandait s'il était en cause. Avait-elle peur de leur relation? Une simple lettre n'était pas une excuse pour son départ et ce qui semblait être devenu une rupture. Silas n'avait alors qu'une solution, enfuir ses sentiments au plus profond de lui. Il ne pouvait pas enfuir son coeur, son coeur était une des choses qui faisait de lui un chevalier d'Athéna, les bons sentiments qui émanait de lui l'empêchait d'être une personne comme l'était feu Shin de la Balance, un être puissant mais exécrable. Il avait donc du mettre de coté l'amour pour Ainia qu'il possédait tout en gardant la bonté et l'amour qu'il possédait pour les autres. Il avait alors plongé dans de nombreuses transes pour se détacher d'elle au mieux qu'il pouvait. Peut être que cela était lache, mais il ne pouvait pas laisser une peine de coeur et l'amour pour cette femme l'entacher ainsi.

Tout en faisant cela, il s'enfonçait chaque fois un peu plus en lui, un peu plus profond dans son propre univers intérieur ou plus loin dans le véritable univers. Son cosmos absorbait ce qu'il pouvait de ses expériences, renforçant en plus le guerrier qu'il était. Ça dernière expérience de méditation fut assez spéciale. Encore une fois il entrevit Methos, ce frère mort à la naissance. Mais il y eut une discussion, des paroles bien particulières


_ Mon frère, te souviens-tu des histoires de notre Père?
_ Celles sur ses exploits de guerre et de bataille?
_ Te souviens-tu celle parlant de nos aieux?
_ Elles se ressemblaient toutes à vrai dire, depuis des générations les Aquillius sont des militaires qui servent Constantinople et Rome avant cela.
_ Te rappelles-tu celle parlant de l'oncle de Germanie? Celui qui était né en Egypte?
_ L'oncle? Le fils de l’égyptien?
_ Oui je parle bien de notre ancêtre la... Que te dis ta mémoire Silas?
_ Peu de choses... Attends... Il était un guerrier qui servait une autre armée. Il était respecté et portait une drôle de cuirasse, une cuirasse fait en or... Il aurait vécu plusieurs années en Grèce... Grèce? Une armure d'or! Me dis pas que...
_ Mon frère, tu as effectivement compris.
_ Methos, pourquoi me faire rappeler de cela en ce moment?
_ Tu le sauras en temps voulu Silas. Pour le moment retrouves-le, retrouve les traces qu'il a laissées et un jour tu comprendras pourquoi il fallait que tu te souviennes de lui...


Ressortant de son état méditatif petit à petit, Silas était stupéfait de cette révélation. Ce pourrait-il que son ancêtre, celui qui était l'oncle de son grand-père ait été un chevalier d'or? Avait-il un aïeul qui était lui aussi un chevalier d'Athéna? Pourquoi dont Methos lui était apparu pour lui rappeler cela? Pourquoi donc? Il ne pouvait pas ne rien faire, il se devait d'écouter son frère et de faire des recherches sur cet ancêtre. Même si l'idée ne l'enchantait guère, une seule personne était capable de lui répondre. Celle qui détenait les archives du sanctuaire, la bibliothécaire Echô du Verseau. Il se souvenait de leur rencontre et du mauvais souvenirs que cela lui laissait mais il devait obtenir des réponses. C'est donc ainsi que l'heure d'après le Gold Saint quitta sa demeure pour monter les marches le menant à la onzième demeure zodiacale.

Après une longue marche de plusieurs heures, Silas arriva enfin dans le temple glacial. Un simple coup de semonce avec son cosmos fut fait pour révéler sa présence et il s'y engouffra de plusieurs mètres.

_ Echô du Verseau, j'aurais besoin de ton aide et de tes connaissances.

Simple et précis, pas besoin de plus de fioritures pour le moment.







Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
JelanavatarArmure :
Chrysaor

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
215/215  (215/215)
Message Re: [Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]   Jeu 28 Jan - 9:10
Se perdre. S'oublier. Chaque ligne de chaque page lui permettait de s'échapper de ce monde dans lequel son cœur semblait prisonnier. C'était si simple. Si aisé de s'y perdre, de s'abandonner à ces mots couchés sur les papiers vieillis par des décennies de vie. Apprendre et savoir. Découvrir et explorer. Ils offraient chacun de multiples possibilités, des mondes bien différents, passionnant ou simplement intriguant, parfois juste étonnant. Un passé lointain, des savoirs oubliés, abandonnés par une pratique s'étant faite différentes. Semblable, tout en restant différent. Aucun ne laissait vraiment indifférent, et si les émotions s'étaient étiolées de ce corps fatigué, ces ouvrages composants cette bibliothèque lui offrait un semblant de sérénité. Ici était sa place. Une place illusoire et trompeuse, une présence qui l'était tout autant. Pourtant... cela continuait. Cela continuerait également, car ainsi était le poids qu'on lui avait fait porter. Ses doigts gantés glissèrent sur le papier sans s'y attarder, changeant de page, continuant sa phrase. Encore et encore. Quitte à s'y perdre. Derrière son masque d'argent pourtant vint se perdre une vague expression. Un froncement de sourcil discret alors qu’apparaissait une présence reconnue dans ce temple glacé. Ce cosmos, la fleur des glaces l'avait déjà ressentis et même associé à une silhouette, à un nom. Silas. Le chevalier d'or des Gémeaux.

Il s'approchait. Lentement, ses doigts gantés de cuir vinrent marquer la page lue avant de s'échapper de cette bibliothèque dans laquelle le froid paraissait moins prégnant. La sérénité des lieux l'y aidait. Pour autant, alors que ses pas menaient le Verseau en dehors de sa prison de savoir, le givre se fit tapis autour de sa silhouette. Une compagne de tous les instants. Nul cliquetis d'armure ne vint troubler le silence, le froid seul l'accompagnant troubla l'atmosphère régnant dans cette maison. S'approcher pour finalement faire face à l'homme portant l'armure d'or placé sous le signe des Gémeaux. Un simple signe de tête en guise de salutation, unique, rien de plus que ce masque habituel, usuel porté sur son faciès. Vide et figé. Il avait besoin de son aide et de ses connaissances. Derrière l'argent vint se glisser ce qui aurait pu être de la surprise, mais qui n'était en réalité rien de plus qu'un haussement, une vague distraction invisible au commun. Habillée de son armure recouverte par sa lourde cape, la fleur des glaces se contenta un instant du silence.

Ces paroles signifiaient tout et rien. Pour autant, refuser n'était nullement dans son intention, pas pour l'heure tout du moins, pas avant d'en savoir davantage et de comprendre la raison de sa présence. Aussi glaciale que le froid que le Verseau faisait naître, ça ne l'empêchait nullement de mener à bien les missions qui lui étaient confiées. Cela faisait également parti de ses attributions. « A quel sujet ? » Laconique. Aussi atone que de coutume, sans éclat ni intrigue. Rien de plus, rien de moins. Sans en apprendre davantage, il lui était difficile de savoir si les connaissances possédés pouvaient lui être d'une quelconque utilité. Pour l'heure tout du moins, la fleur des glaces ne pouvait l'attester et ne pouvait qu'attendre. Le silence et le froid ne le dérangeait plus depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1337-jelan-general-de-chry
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: [Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]   Jeu 28 Jan - 16:21


Le verseau, toujours aussi froide et sèche derrière son masque, à croire qu'elle comptait les mots, ne devant pas dépasser un certain nombre au point de ne pas pouvoir finir sa journée. Cent quarante quatre. Ce nombre lui apparut dans la tête comme ça accompagné d'un oiseau de glace bleu, étrange image que cela non? Il s'avança un peu plus vers l'autre chevalier d'or et se força à lui sourire, il lui demandait un service après tout, autant mettre un peu plus de tact et de politesse dans tout cela donc.

_ Bien le bonjour à toi premièrement.

Il la salua rapidement d'un geste du bras, le repliant légèrement devant son torse avant de reprendre ses paroles. Si elle ne comptait pas parler beaucoup, lui il le devait pour expliquer son cas et sa requête.

_ Voila je t'expose mon cas... Mon véritable nom est Silas Aquillius fils de Volera et Tiberius Aquillius, l'un des consuls de Constantinople... La famille Aquillius est une famille de haut rang militaire dans l'Empire actuel ou à Rome , mon frère ainé par exemple est actuellement tribun, nous avons eu des légats, des centurions, un général de mémoire aussi... Bref je divague, ce n'est pas cela qui nous importe aujourd'hui, disons que ce pédigrée de famille est obsolète actuellement...

Silas s'était un peu dispersé en racontant cela, en détaillant ce trait de famille d'officier militaire qui n'était pas utile dans ce qu'il recherchait, quoi que cela serait peut être un critère pour retrouver son ancêtre chevalier.

_ Ce qui m'amène à toi Échô est le fait que l'un des mes aïeux, l'oncle de mon grand père si je calcule bien aurait été un Saint lui aussi. Il aurait vécu au sanctuaire il y a un siècle normalement. Je n'ai pas son prénom mais je suppose que son nom devait être aussi Aquillius, du moins s'il l'avait donné. Un autre détail serait qu'il était germain mais aurait vécu aussi en Egypte. Je ne sais pas si tu peux faire grand chose avec tout cela mais j’aimerai consulté tout document faisant mention de sa vie, voir même pourquoi certaines choses qu'il aurait laissé. Bien sur avoir son nom et l'armure qu'il portait serait déjà une grande chose.

Le Gold Saint venait de tout déballer, maintenant c'était la presque muette femme de glace qui avait les cartes en main pour répondre à la demande de Silas et retrouver ce qu'il recherchait, et ce que Methos voulait qu'il découvre...








Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin mai 550] A la recherche des racines [Echô]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: