Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Dim 6 Mar - 9:17
Le village de Rodorio se présentait devant Xanathos, ce fut non sans difficulté que le jeune chevalier put enfin arriver après un long voyage depuis son île natale. Sa mère lui avait donné le nom de ce fameux endroit réputé pour accueillir les saints d'Athéna avant d'entamer une dernière progression vers le Sanctuaire là ou le jeune Phoenix devait se rendre. Ce fut un homme tout de noir vétu qui avança, Pandora Box sur son dos. Xanathos put voir la différence de culture entre les habitants qui y séjournaient et ceux de son village. Ici, ils étaient tous bien habillés, même les paysans. Tout était si blanc se disait le saint. Il remarqua que les Rodoriens regardait le saint d'une manière assez étrange. En effet, Xanathos, était tout en noir, portant des vêtements tâchés et déchirés, affichant un tatouage de fortune marqué par le fer sur son bras et sans compter les petites cicatrices visibles qui parsemaient son corps. Il représentait la crainte et les femmes commandèrent à leurs enfants de rentrer chez eux croyant à une nouvelle menace. L'adolescent continua malgré tout son avancé et il put voir un peu plus loin dans le village, un temple avec le même genre de décoration que l'entrée de la grotte du volcan. Il voulut y entrer quand deux soldats le bloqua, un vieil homme était derrière eux, le plus vieux du village et s'adressa au nouveau venu.

"Qui êtes-vous ? Vous n'êtes pas autorisé à entrer dans ce temple ! Vous ferez peur aux prêtresses, vous faites déjà peur aux villageois ! Partez je vous prie !"


Xanathos regardait le temple devant lui, ignorant ce que pouvait dire le vieux puis les regarda, ils avaient plus peur qu'autre chose et le saint souffla.

"C'comme ça qu'on accueille un saint ? J'pige pas ..."


"Vous ? Un saint ? Je ne vous crois pas !"


Lança le chef du village le poing fermé.

"Et ça c'quoi ?"


Xanathos déposa sa box devant les soldats présents et le vieux prit un air des plus étonné, le vieillard s'approcha un peu par curiosité et vit le Phoenix qui y était gravé.

"Vous ... Vous seriez alors un chevalier ? Le Phoenix en plus si je reconnais bien la gravure. C'est impossible, aucun chevalier Phoenix n'a existé si ma mémoire est bonne."


"Bin j'dois être le premier alors ? J'ai passé l'épreuve du masque sur l'île d'où j'viens."


"L'ép ... L'épreuve du masque ? En effet cette légende existe, c'est incroyable, veuillez nous pardonner Monsieur, c'est que nous n'avons pas l'habitude de voir des saints vêtu de la même couleur que vous."


"Normal, là d'où j'viens, on s'habille tous en noir, j'devais être un saint noir à la base mais j'en ai décidé autrement vous comprenez ? Ici tout est différent, vous êtes tous propres sur vous, ça change de la fumée noire du volcan qui nous salissaient d'partout."


"Vous vouliez entrer dans ce temple n'est-ce pas ? Mais vos haillons ne vous autorisent pas à faire un pas de plus mais vous êtes un saint, je ne voudrais pas fâcher le Grand Pope de vous avoir refusé l'entrée. Venez venez, entrez je vous prie."


C'est ainsi que le saint grimpa les quelques marches qui menaient au temple de la déesse Athéna, quel ne fut pas la surprise d'y voir une statue en plein milieu montant du sol jusqu'au plafond écarquillant les yeux du saint.

"Waaoow, c'la même qu'celle de mon île mais beaucoup plus grande ! C'est elle la déesse Athéna ? Qu'elle est belle, j'aimerais beaucoup la voir"


"Mais en tant que saint vous en aurez sans doute la possibilité."


"Faut qu'j'aille au Sanctuaire c'ça ?"


"Oui là où il y a les autres saints et le Grand Pope, le chef de toute la chevalerie d'Athéna surtout les chevaliers d'or."

"Les chevaliers d'or ? Ça existe ça ? Wouaah ... Hé ouais faut qu'j'vois le Grand Pope comm'vous dites."


Le sage du village avait l'air malgré tout perplexe de voir le jeune Xanathos émerveillé d'en apprendre un peu plus sur Athéna et ses chevaliers sacrés. De plus, son parlé ressemblait au sien mais moins raffiné moins élégant, plus ancien.

"Pardonnez-moi mais vous ne connaissiez pas l'existence des chevaliers d'or ?"


"Bah non, rien d'tout ça ... On a pas eu la chance d'avoir quelqu'un pour nous faire apprendre les trucs que vous m'dites là bas où j'vivais. Les saints renégats ont été chassé par la déesse qu'on voit et ils ont été exilés sur mon île, c'est grâce à une gravure qu'j'ai pu voir mon armure pour la première fois."


"Je comprends mieux à présent, l'épreuve du masque, les chevaliers noirs, vous venez de Death Queen Island et aviez été l'élu afin de revêtir l'armure du Phoenix ici présente. Au sanctuaire il existe trois type de chevaliers, il y a donc les chevaliers d'or qui protègent les douze temples du zodiaque que vous verrez bientôt et les chevaliers d'argent aussi, une garde plus rapprochée du sanctuaire.


"Et moi j'susi quoi ? D'argent ?"


Le vieillard eut un léger sourire.

"Non vous êtes un chevalier de bronze, le rang le plus faible de la garde d'Athéna, ils partent souvent en mission à travers le monde. Mais vous avez de la chance, il est dit que l'armure du Phoenix est la plus puissante des quatre-vingts huit constellations. Elle aurait une capacité de régénération plus grande que n'importe quelle autre armure même plus grande que les armures d'or."


"J'comprends rien mais ok, j'vous crois m'sieur l'sage. Comment j'dosi faire alors pour voir le grand monsieur sacré ?"


"Le Grand Pope ? Vous devez traverser notre village et marcher un bon moment, vous arriverez aux premiers bâtiments des saints mais voir le Grand Pope est difficile même pour une chevalier de bronze, pourquoi voulez-vous le voir ?"


"J'veux libérer ma maman et les villageois d'mon île, qu'ils puissent vivre en paix hors de la portée des chevaliers noirs, lui seul peut faire ça."

"C'est une noble cause en effet, j'espère que vous y arriverez."


Le vieil homme fit alors signe aux prêtresses qui vinrent avec un sac rempli de provisions, de quoi tenir quelques jours.

"Tenez, prenez ça, ce n'est pas grand chose mais cela vous permettra de tenir un petit moment jusqu'à l'arrivée au Sanctuaire."


C'est ainsi que Xanathos commença son ascension vers le Sanctuaire là où l'attendrait sans doute d'autres saints, il était curieux d'en vois plus. La sortie du village approchait, le saint se retourna une dernière foi et fit signe au chef du village, c'était la première fois qu'on l'avait acceuilli sans que l'on ne lui porte de coups. Le soleil était radieux en cette matinée de juin et beaucoup plus agréable que celui de Death Queen Island. Le baluchon était blanc, cassant cette image noire que le saint donnait c'était aussi un signal pour dire qu'il n'était pas ennemi, histoire que celà ne porte à confusion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
InvitéInvité
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Dim 6 Mar - 13:19

Un jour de repérage comme un autre, où Râhi avait décidé de partir faire un tour en dehors de Sanctuaire. Il ne s’était pas éloigné pour autant, c’était seulement une petite ronde dans le périmètre. Une petite heure de marche tout au plus. De quoi se rafraîchir les idées, un moment de tranquillité tout en observant les alentours. L’homme n’était, pour autant, pas plus préoccupé que ça par ces histoires de guerres, mais il avait une dette envers Athéna et le Sanctuaire.

Tandis qu’il prit la direction de Rodorio, il fût interpellé par un Cosmos qui semblait venir par là. Il hésita quelques instants avant de reprendre sa route. En continuant, il allait certainement finir par croiser l’origine de cette puissance qu’il espérait ne pas être le début de nouveaux problèmes. La vierge ne compta pas les minutes qui s’étaient écoulées avant qu’il ne tombe sur une silhouette au loin. A première vue, il ne semblait pas être dangereux alors, n’étant que très peu motivé pour aller à sa rencontre, il s’installa sur un groupement de pierres en attendant que l’inconnu arrive à sa hauteur. Il patienta ainsi un long moment assit, baillant à la moindre occasion.

L’ombre s’approchait, dévoilant peu à peu les traits d’un homme. Aux premiers abords, Râhi n’aurait su dire s’il s’agissait d’un vieil homme tant sa taille prêtait à tromperie. Alors qu’il arrivait à sa hauteur, il remarqua les cicatrices de celui-ci mais, faignant ne rien voir, il se leva. Silencieusement, il fit le tour afin d’observer l’inconnu avant de revenir devant lui : « Dis donc, tu vas où comme ça ? » . Le chevalier d’or était égal à lui-même, notamment lorsqu’il était question de respect. Une notion qu’il ne connaissait qu’avec les femmes, qu’il avait forgé à travers ses années de mensonges, une façon de parler qui n’épargnait personne. Son regard fût attiré par la boite qu’il portait sur son dos : « Tiens ? Intéressant…» Ajouta le Saint dans un murmure. Il porta à nouveau ses pupilles sur l’homme brun : « Et donc, qui es-tu ? » . Une fausse question à laquelle Râhi semblait déjà avoir la réponse.

Revenir en haut Aller en bas
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Sam 12 Mar - 15:57
    Le lion d'or avait parfaitement guéri de ses blessures. Les soins de Nimue avaient atténué les dernières traces de douleur dans ses flancs et le poison que le cardinal de la pestilence lui avait injecté n'était plus qu'un lointain et mauvais souvenir. Une cicatrice de plus rajoutée à la liste des nombreuses leçons gravés sur le corps du guerrier d'Athéna. Il avait repris son entraînement de manière encore plus acharné, le début de la guerre lui ayant montré qu'il faut toujours être près et que la mort était une compagnie qu'il fallait dompter si l'on voulait avancer tranquillement en tant que guerrier... Consigner dans leur temple comme ils l'étaient plus ou moins, les chevaliers du zodiaque d'or avaient le temps de penser....

    Mais à trop penser, on finit par tourner en rond et le Mérovingien avait besoin d'air, quitter son temple, ne serait-ce que pour quelques heures ou une demi-journée lui ferait vraiment du bien. Le lion avait décidé de faire un petit tour dans Rodorio, par en tant que chevalier d'or mais en tant que simple homme. Point d'armure d'or donc, mais la simple tunique de lin cerclé d'une ceinture de cuire à la taille et d'un pantalon de la même étoffe, le tout d'un bleu assez pâle. Seul fioriture, c'était les larges bracelets de cuir qu'il avait sur ses avant-bras massifs. Souvenir de la virée à Constantinople en compagnie de ses amis et collègues d'or.

    Il s'était donc lancé dans la grande descente des marches qui mènent du temple du lion au village de Rodorio. Passant pour ça à travers les maisons de ses frères d'armes dorées. Encore et toujours de marche, c'était le quotidien ses habitants des temples protégeant la déesse de la sagesse et de la guerre. Pestant intérieur, encore une fois, contre architecte du Sanctuaire. Mais avant la force de l'habitude, il finit par arriver au bas des marches et passer les temples du zodiaque pour se diriger vers le village, empruntant la dernière volé de marche. Croisant quelques gardes et aspirants au passage qui le saluèrent conformément à son grade. Il faut dire que, même sans armure d'or, quand on fait plus de deux mètres de haut, on se remarque facilement.

    Childéric était presque arrivé au village, quand il assista à une scénette étrange. En effet, deux hommes se faisaient face, l'un étant visiblement entrain d'entreprendre la montée des marches du Sanctuaire, l'autre lui demandant qui il était et ce qu'il faisait ici. Si le lion d'or n'avait pas vu la pandora box sur le dos de l'étrange jeune homme, qui ne devait pas être bien vieux, sûrement qu'il n'avait pas encore dans les vingt ans. Visiblement, il n'était pas originaire d'ici et devait arriver de l'un des nombreux camps d'entraînement disséminé de par le monde. Rares sont les chevaliers qui, comme le lion d'or, s'entraîne leur vie durant au Sanctuaire. L'autre personne en tout cas, le lion ne l'avait jamais vraiment vu mais il semblait correspondre à la description qu'on lui avait faite du chevalier d'or de la vierge. Qu'il avait sûrement dû croiser en traversant son temple. Le lion d'or continua donc de descendre et en écho au mot du gardien qui lui succédait dans l'ordre des temples.

    « - C'est une plutôt bonne question mon ami. Mais bon, il aurait peut-être plus aimable de te présenter... »

    Le lion coupa alors sa phrase pour chercher dans sa mémoire le nom de son voisin...

    « - Rami... non... Rahi ! Mon cher voisin ! Surtout que tu risques d'intimider ce pauvre nouveau venu ! »

    Et le lion éclata alors de rire, ce rire puissant à fendre les roches, semblable au rugissement de son animal totem, qui le caractérise tant. Non pas qu'il croit le nouveau chevalier intimidé plus que ça, quoique, la présence de deux chevaliers d'or comme ça, pouvait avoir quelque chose d'impressionnant, surtout quand on débarque dans leur domaine, celui des douze maisons...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Sam 12 Mar - 21:29
Quittant Rodorio, ne regardant plus derrière lui, Xanathos continua son chemin, il était rocailleux et la nature se faisait un peu plus rare. Non pas que le saint du Phoenix n'aimait pas ce genre d'endroit et il n'y était pas habitué lui qui avait vécu sur le sol aride de l'île de la reine morte. Regardant devant lui, il vit néanmoins des temples au loin, il ne savait pas compter et donc ne savait dire combien il y en avait exactement mais tous ces temples en imposaient malgré la distance, plus haut se dressait un temple plus grand encore, il n'avait jamais vu ça de sa vie et ne put qu'être impressionné. Continuant sa route il sentit soudain une présence qui dégageait un grand cosmos, du moins il pensait que c'était cela et vit une forme humaine qui l'attendait. C'est sans attendre que cette personne lui demanda où il allait comme ça. Le saint , interloqué, haussant l'un de ses sourcils allait répondre quand le mystérieux le regarda plus intensément, mettant mal à l'aise le Phoenix. Il continua à parler mais de manière à ce que Xanathos ne puisse entendre mais finit par lui demander qui il était. Le chevalier de bronze allait répondre quand une autre personne arriva. Il était grand, plus grand que lui ou que l'autre homme à première vue. Il était habillé d'une drôle de manière surtout comparé au saint de bronze lui qui arborait plus des vêtements sombres hérité de l'île d'où il venait. Sa chevelure aussi était plus claire et l'homme n'en imposa pas que par son apparence mais aussi ce qu'il dégageait. Celui parla au premier individu, il s'appelait donc Râhi et ils étaient voisins. Le saint ne comprenait rien à cette histoire de voisinage mais il était complétement paralysé par ce que dégageait les deux individus devant lui. Il était complétement écrasé par le cosmos que dégageaient ces deux interlocuteurs. Le grand homme continua de parler à l'autre en lançant un grand rire qui résonnait de partout. Rassemblant son courage et ne voulant pas se laisser démonter d'avantage, il finit par prendre la parole.

"J'suis Xanathos, celui du Phoenix."


LE jeune saint les regarda intensément et continua son récit historie qu'ils sachent doù il venait et qu'elles étaient ses motivations.

"J'viens de l'île de la rêne morte, j'suis le premier chevalier à en sortir d'là, depuis que le grand sage a viré les chevaliers renégats. J'ai apssé l'épreuve du masque maudit et seul un vrai chevalier de la grande déesse pouvait en sortir et me voici."


Évidemment, Xanathos avait un drôle de langage surtout comparé à ces deux hommes mais vu que le chef du village l'avait compris, cela ne devait pas être compliqué pour eux aussi. Il parla alors de sa motivation première, la raison pour laquelle il était vraiment là.

"J'dois voir le grand pape, le chef des chevaliers et lui demander qu'il libère les gens de mon île. Pas les chevaliers noirs mais ceux travaillant pour eux, ainsi que ma mère qui m'a entraîné à être celui qu'je suis aujourd'hui."


L'adolescent continuait de les regarder, il ne savait pas comment ils allaient réagir, Xanathos ne ressemblait pas à ces deux là, pas sûr qu'ils croiraient son récit mais c'était ainsi.

"Z'êtes aussi des saints ? On m'a parlé de gens argentés et dorés, j'y comprends rien, on m'a rien inculqué là d'où j'habitais avant, j'connais pas grand chose à part la légende du saint du Phoenix partant de l'île."


La question était posée, peut-être qu'ils allaient lui répondre ou pire encore le jeter en prison sachant l'endroit d'où il avait eu son armure. Xanathos attendait les réponses qu'il attendait depuis son arrivée à Rodorio ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
InvitéInvité
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Sam 12 Mar - 22:24

A peine eu-t-il fini de parler qu’arriva le Lion. Un homme qui ne l’avait pas marqué plus que cela, un peu comme l’ensemble des gardiens du Sanctuaire. Il était bien beau de lui demander de se présenter mais peut-être aurait-il été préférable qu’il se présente également n’est-ce pas ? Il n’avait pas l’air d’être du genre ennuyeux celui-là, c’était déjà ça. Le ton ne semblait pas particulièrement mauvais non plus. Son regard passa sur son voisin avant de se poser à nouveau sur l’intrus.S'il avait peur, alors il n'était pas fait pour être un Saint. Rien de plus. « Râhi, Râhi de la Vierge » dit-il simplement dans un faux sourire, tendant sa main en direction de l'homme. Il n’y avait aucune ouverture et ces mots ressemblaient davantage à une correction pour le second Gold Saint qu’à une présentation. « Puisqu’on y est, tu devrais te présenter aussi mon cher petit Lion. Qu’en dis-tu ?».

Ce gars-là était alors le Phoenix. Lui aussi avait entendu les rumeurs concernant cette armure, qui ne la connaissait pas ? Et pourtant, cela ne lui importait que peu. Cependant, il savait maintenant qu’il ne s’agissait pas d’un probable ennemi bien qu’il l’avait déjà senti depuis un moment. Râhi mourrait d’envie de lui dire qu’il se fichait royalement de son histoire, de son île stupide, mais il ne disait rien. Rien ne transparaissait. Il n’avait que son sourire, celui qui cachait tous ses mensonges, cette apparence à la fois sûr de lui et sociable. C’était ça, il faisait seulement semblant.

L’air détendu, il fit quelques pas afin de se dégourdir les jambes. « C’est ça, on est des Saints ! » Dit-il avant de s’arrêter brusquement. « Attends, t’es entrain de dire qu’on t’a filé l’armure comme ça ? Sans rien t’expliquer ? » Ajouta le Saint d’un air faussement étonné. Pour être étonné encore aurait-il fallu que cela ait un quelconque intérêt pour lui. D’autant plus qu’il avait du mal à croire qu’on puisse être aussi stupide. « Bon, alors ouvres bien tes oreilles pour le résumé ». Un ton entre l’humour et une fausse autorité « Y’a trois catégories de Saints. Les p’tits Bronze, comme toi, les Silver et enfin les Gold. Ça c’est nous » continua-t-il en se désignant lui-même ainsi que Childéric du doigt. « Nous, on est douze et on garde les temples que tu vas devoir franchir pour monter voir le p’tit Pope, pas vrai mon p’tit Lion ? ». Strictement aucun respect, que cela soit pour ses camarades ou pour son chef, il s’en fichait.

Il se tourna alors vers le second chevalier d’or, espérant qu’il expliquerait lui-même les choses qu’il trouvait plus qu’agaçant. Il le savait, il avait fait une erreur en venant ici. Tout ça pour vérifier qui prenait la direction du Sanctuaire, il aurait mieux faire de rentrer, vraiment. Les explications, ça c’était une source de problème, autant que celle d’escorter ce type jusqu’au sanctuaire. Parce que, maintenant qu’il était là, il était presque certain qu’il allait le supporter tout le long du chemin. Il lui fallait trouver une excuse pour fuir cette corvée.
Revenir en haut Aller en bas
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Dim 13 Mar - 12:27
    Le lion éclata de rire après la remarque de Rahi. C''était parfaitement vrai. Il aurait dû se présenter, au moins pour le nouveau, car s'il ne connaissait son nom, son voisin avait parfaitement reconnu le géant franc comme qui il était. Le guerrier d'or de la cinquième maison. Mais après donc avoir rit, il se présenta comme il se devait, énonçant à voix haute son nom et son titre. Childéric, chevalier d'or du lion. Il nota dans sa mémoire le nom du chevalier du phénix. Il avait entendu des rumeurs sur l’armure du phénix et il était curieux de voir si elle était à la hauteur de sa légende. Si, tout comme son animal totem, elle renaît toujours de ses cendres. Le Mérovingien écouta ensuite l'histoire du chevalier de bronze et elle n'augurait rien de bon à vrai dire.

    Une histoire d'île occupée par des chevaliers renégats . Une étrange histoire, mais elle n'étonna pas le chevalier d'or. Bélisaire devait être au courant de ce genre de chose et l'île en elle-même devait sûrement empêcher ces félons de la quitter, mais la présence d'autant de renégats surpris le lion d'or. Tant de ressources encore à la disposition de nos ennemis et d'armes qu'ils pourront utiliser contre nous dans la guerre à venir. En effet, même si le lion d'or que le Pope prenne la peine en temps normal de régler ce problème, peut-être enverrait-il une petite force pour venir en aide à l'île du chevalier de l'oiseau de feu. Mais visiblement, ce genre de chose n'avait pas touché l'attention du chevalier de la vierge, qui reprit plutôt sur les lacunes hiérarchiques du petit nouveau.

    Voyant qu'il avait les choses bien en main et surtout, qu'il n'était pas forcément des plus à l'aise pour ce genre de chose, le lion laissa d'abord son voisin parler, un énorme sourire sur les lèvres. Il était vrai que c'était particulièrement que ce jeune homme ait pu accéder à la chevalerie sans même vraiment savoir comment cette dernière fonctionnait. Mais bon, le vaste monde dans lequel nous vivions était beaucoup de surprises et un chevalier ne connaissait pas le fonctionnement de son ordre n'en était qu'un parmi tant d'autres ! Il écouta ensuite la tirade explicative de son collègue, qu'il reprit au vol quand ce dernier lui adressa la parole.

    « - Oui ma petite pucelle ! Athéna au-dessus de tout le monde, le Pope juste en dessous, puis vient les chevaliers d'or, les vingt-quatre chevaliers d'argent et enfin, les cinquante-deux chevaliers de bronze, donc toi et tous tes copains, comme ta raconté mademoiselle la prude. Ce qui représente donc l'ordre hiérarchique des chevaliers, l'oiseau de feu que tu es, est tout en bas de la chaîne de commandement et nous, on est presque tout en haut ! »

    Le lion arrêta sa réplique pour rire tout aussi bruyamment que la fois précédente. C'était son principal point commun avec l'animal que son armure représentait, le rugissement, sauf que le sien s'exprimait sous la forme d'un rire. Mais il avait encore d'autres choses à expliquer au nouveau venu.

    « - Tu verras que notre chef est un peu... particulier ! Enfin, je ne te gâcherai pas la surprise ! Après, tu vas devoir te taper cette énorme montagne de marcher, pour arriver jusqu'en au pour lui parler. Et avant ça, demander la permission de passer à chaque gardien présent dans son temple. Tu pourras lui parler de ton problème d'esclavage sur ton île, mais je ne te cache pas que tu arrives dans un moment où la situation est particulière. La guerre est aux portes du Sanctuaire, tous les chevaliers d'or sont sur le pied de guerre, c'est peut-être pour ça que notre ami Rahi ici présent semble si coincé, enfin quoi que, je crois qu'il est toujours comme ça ! »

    Childéric aimé bien taquiner les gens quand il en avait l'occasion. C'était tomber sur le chevalier de la vierge pour le moment, après tout, il est important d'entretenir des relations de bons voisinages !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Mer 16 Mar - 10:28
Ainsi donc ils étaient deux chevaliers d'or, celui de la Vierge et celui du Lion. Pas étonnant que Xanathos se trouvait écraser par leur deux énormes cosmos. Le sien paraissait si dérisoire par rapport aux leurs. Râhi expliqua au saint la hierarchie des chevaliers d'Athéna ce que fit également le Lion avec un peu plus de détails sur le nombre de guerriers qui pouvaient exister. Il fallait donc traverser les douze temples devant lui s'il voulait avoir une chance de voir le Grand Pope celui qui les gouvernait tous sauf la déesse qui était encore au dessus. Xanathos se trouvait quant à lui dans le rang le plus bas, celui des chevaliers de bronze, ça il l'avait enfin compris. Ce qui étonna le chevalier de la Vierge était le fait que le Phoenix ait reçu son armure sans savoir ce qu'il y avait à savoir sur les saints de la déesse de la guerre.

"Nope, on m'a rien dit, juste le Grand Pope qu'y a mis les chevaliers renégats sur l'île d'où j'viens. Seul un des miens avec le cœur assez pur pouvait l'avoir mon armure et aurait la permission de la quitter à condition de passer le test et j'l'ai passé. J'dois servi la grande madame avec son bouclier qu'on m'a dit aussi, j'en savais pas plus mais maintenant oui grâce à vous, merci."


Le Lion continua son récit en expliquant qu'il pourrait voir le Grand Pope mais qu'il ne lui cachait pas que sa demande devrait sans doute attendre, en effet une guerre se préparait. Xanathos regarda vers le sol puis le chevalier d'or.

"Et on va s'battre contre qui ? Y a d'autres chevaliers noirs dans l'monde à chasser ?"


Question une fois de plus bizarre sortant du chevalier de bronze mais encore une fois il ne connaissait rien à ce qu'il se passait autre part que son île. Xanathos se sentait comme un boulait du coup. Ressentant le cosmos des deux protagonistes devant lui et s'il devrait se battre contre des guerriers aussi puissants qu'eux deux, il ne pourrait rien faire. C'est à cet instant précis que le saint déposa sa boîte sacrée.

"Si j'vous montre mon cosmos vous saurez m'dire si je s'rai utile au combat ?"


Xanathos commença à concentrer son cosmos, une aura orangée en sortit, elle augmenta peu à peu en intensité jusqu'à ce que des ondes cosmiques entourent les trois chevaliers. La chaleur augmentait légèrement mais sans être dangereuses. Les ondes étaient plutôt agressives mais survolaient les deux chevaliers d'or sans les attaquer, ce n'était pas le but du saint de bronze et puis son aura était bien faible comparée à la leur. Arrivé au plus haut qu'il pouvait avec son cosmos, Xanathos le baissa de suite et reprit sa box.

"J'sais qu'il me reste beaucoup à apprendre mais j'aimerais avoir votre avis, j'veux pas être un boulet pour les autres. Mais vous pensez qu'j'pourrais un jour à être aussi puissant qu'vous ? Ca m'donne de la motivation."


Le jeune saint sourit en coin, devenir plus puissant, il se le devait et alors il pourrait peut être délivrer les villageois de son île seul s'il le fallait vraiment. Pour celà il devait voir le Grand Pope qui étit bizarre à première vue mais il n'avait pas le choix. Et s'il devait prouver sa bonne foi en se battant contre les ennemis du sanctuaire, il le ferait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
InvitéInvité
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Mer 16 Mar - 14:51


Cette petite discussion commençait à prendre en longueur pour la vierge qui n’appréciait guère la présence du lion. En réalité, il ne supportait la présence de personne tout simplement, bien que cet aspect était habilement caché par ses mensonges et sa personnalité façonnée avec les années. Il ne voulait simplement pas se lier avec les autres, ou plutôt il ne pouvait pas. Le Saint n’était pourtant pas bien méchant, désagréable, c’était juste… Comme ça. Il était juste, bruyant. Allez savoir pourquoi, la remarque sur le Pope lui décrocha un rire succin, puis il reprit une allure plus neutre. « Quelque chose comme ça », Répondit-il à l’intention de Childéric dans un sourire.
Un nouveau rire retentit de la part du blond. On aurait pu croire comme ça à un rire bienveillant, d’humour, mais ce n’était pas le cas. « On ne t’a vraiment rien dit on dirait. S’il n’y avait que des chevaliers noirs à gérer». La seule remarque que fît l’homme à ce moment-là dans un faible rire. S’il n’était pas trop bête, le Phoenix devrait pouvoir comprendre le sens de ses mots. Même lui, qui se fichait de tout, était au courant.

A la seconde question du Bronze, Râhi jeta un œil sur le lion. Il n’y avait pas de signification particulière, seulement il se demandait si tout cela était réellement utile. A vrai dire, il trouvait cette question sans intérêt. S’il avait obtenu une armure, alors il serait forcément utile d’une manière ou d’une autre, tout comme chacun pensait l’être à sa façon. Une aura orangée sortit du corps de l’homme avant que Râhi n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit. De toute manière, il n’en avait pas la moindre envie. Pour lui, tout cela ne rimait à rien. Une simple démonstration, pour quoi faire ? C’était purement et simplement inutile. « T’es bien un Bronze toi, pas de doute. D’toute façon, en restant au Sanctuaire, tu progresseras surement ». Dit-il en haussant les épaules. Son sourire, son masque ne l’avaient pas quittés un seul instant. « Je suppose que tu peux toujours demander à un Gold de te chaperonner un peu, en tout cas, essayer ». Un conseil qui n’en était pas vraiment un, il voulait surtout s’en débarrassé. Puis il allait devoir monter les marches menant à chaque temple, c’était l’occasion de découvrir les autres chevaliers.

« Tu croiseras surement les dix autres lorsque tu monteras les marches pour voir le Pope, bon courage » Avait-il ajouté pour anticiper une possible question à ce sujet. En fait, il espérait que ces informations suffisent pour le faire partir, même s’il était celui qui l’avait arrêté.
Revenir en haut Aller en bas
ChildéricavatarArmure :
Lion

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
330/330  (330/330)
CC:
216/216  (216/216)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Jeu 17 Mar - 11:19
    Décidément, le chevalier de bronze du phénix n’était pas au courant de grand-chose et semblait être totalement perdu dans le nouveau monde dans lequel il venait d’entrer. C’était aussi surprenant qu’original. Il est vrai que l’essentiel de la formation d’un chevalier tourne autour de sa maîtrise du cosmos et de son entraînement en combat, souvent couplé à une base sur le fonctionnement de l’ordre. Mais ici, ce n’était absolument pas le cas et n’avait pas la moindre idée de comment marchaient les choses ici. Des quiproquos amusant en perspective et cette idée fit sourire le lion d’or. Le lion nota pour lui-même la présence de chevaliers renégat sur l’île dont le bronze était originaire, une information qui pourrait lui servir dans sa quête d’informations sur Anastasius qu’il avait légèrement mis de côté dernièrement.

    Le problème était que par contre il n’avait pas la moindre idée de la réalité géopolitique du Sanctuaire et aller se retrouver, bien malgré lui, dans une guerre qui dépasse largement les hommes. Y compris ceux au courant de plus de détails que lui. Rahi répondit le premier mais de manière assez évasive. Décidément, son voisin n’était pas très loquace. Et c’était au lion qu’allait revenir cette responsabilité de mettre en scène les guerres divines pour le jeune chevalier. Il allait risquer sa vie dans ces combats, et il avait amplement le droit de savoir. Ce dernier avait la rage de vaincre, ce qui était une bonne chose et voulait en découdre… Pendant qu’il étendait son aura, le lion lui fit un petit exposé des forces en présence.

    « - Les chevaliers renégats sur ton île sont le plus inoffensif de nos soucis j’en ai bien peur. Athéna n’est pas la seule déesse éveillée en ce monde. Après le dieu de la guerre est de retour avec son armée de Berserker. Au nord du monde, se trouvent les guerriers d’Odin avec leur grande prêtresse, sans oublier les armées de spectre d’Hadès et les mystérieux oracles d’Apollon. Sans non plus oublier les marinas de Poséidon. Et tous, en ont après nous… Et au service de chacun de ces dieux, se trouvent des guerriers de notre trempe. »

    L’exposé militaire était cours et assez bref, juste une petite présentation des factions en question. Sans entrer dans les subtilités géopolitiques. Le lion n’avait pas ainsi mentionné la future venue de la prêtresse du nord et ses volontés de paix. Ni la bataille de Kiev et l’alliance entre la guerre et les enfers. Ainsi que le rôle mystérieux des oracles dans tout ce méli-mélo divin. Une étape à la fois et le jeune guerrier avait le temps pour se faire à cette situation. Pas facile d’apprendre comme ça, que le péril qu’on a combattu toute sa vie, n’est qu’un grand de sable dans la liste des nuisances et des dangers…

    Le but de cette démonstration cosmique avait pour but de vouloir savoir ce que nous, chevaliers d’or, pensions de son aura et s’il serait utile au combat. Les remarques de Rahi, étaient franches et directes, mais justes. Et s’il n'avait pas autant teinté sa réponse de mépris, le lion aurait sensiblement employé le même ton, supposant les mêmes choses. Oui, c’était un chevalier de bronze, qui venait d’obtenir son armure. Il avait donc de quoi encore progressé. Mais il allait côtoyer de nombreux frères d’armes et il aurait ainsi facilement l’occasion de progresser.

    « - Chaque soldat à son rôle à jouer dans la bataille. Qu’il soit capable de détruire des montagnes à mains nues ou juste de se servir de son épée et son bouclier. Chaque soldat est une corde de plus à l’arc de la déesse. Mais oui, mon charmant voisin te l’a dit, tu trouveras sûrement un chevalier d’or pour te prendre sous son aile et t’aider à progresser. Passe me voir dans mon temple à l’occasion. Que je te tape dessus à but pédagogique ! Mais pour atteindre la puissance d’un chevalier d’or, il faut emprunter un chemin long et sinueux, plein de risques et de souffrances… »

    Pour donner écho à ses mots, le lion souleva délicatement sa tunique, dévoilant ainsi une partie de ses abdominaux, et les innombrables cicatrices qui s’y trouvaient. Trace de lame ayant lacéré sa peau, de fouet l’ayant mordu et surtout, le souvenir de sa rencontre avec le cardinal de la pestilence. Laissant sur ses flancs de larges traces, comme si quelqu’un avait fait rouler sur son flanc un fer chauffé au rouge.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d-
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   Ven 18 Mar - 7:41
Les deux chevaliers d'or n'étaient pas du tout impressionés par le cosmos du saint, il gromela un peu mais en même s'y attendait. Xanathos, de toutes manières, n'avait eu aucune prétention à dévoiler sa puissance, il avait juste peur de ne pas être à la hauteur dans la guerre qui allait apparement ne pas tarder à commencer. Il fut néanmons rassuré qu'il pourra être utile au combat, c'était déja ça de pris. Les deux dorés parlèrent un peu de la même chose et Xanathos aurait pas mal de chemin à faire s'il voulait ne fut ce qu'un jour égaler leur cosmos. Cette motivation supplémentaire fit sourire le Phoenix. Qui plus est, Râhi lui dévoila qu'il pourrait certainement trouver un chevalier d'or qui pourrait le prendre sous son aile afin de devenir plus puissant. Ce qui voulait dire que ce chevalier ne le ferait pas. Ce n'était pas grave, le Phoenix aurait toutes les occasions du monde de rencontre un autre saint qui pourrait lui apprendre quelque chose.

"Merci, il me hâte de commencer à devenir plus fort."


Ainsi donc les chevaliers noirs étaient les ennemis les plus innofensifs pour Athéna. Le saint s'en doutait, ils étaient si faibles. Il eut tout le loisir de l'apprendre au dépend du crâne de Pégase noir et l'esprit de son père le Phoenix noir.

"Peu importe leur puissance, j'me battrai pour Athéna ! Si je dois tomber sur un ennemi aussi fort qu'vous, tel sera mon destin mais j'en fuirai pas."


Une lueur de volonté vient illuminer le regard du Phoenix voyant tout ce qui l'attendait. Qui plus est Childéric lui dit la même chose que la Vierge à la différence que s'il le saint le désirait, il pourrait venir le voir dans son temple pour un possible entraînement ce qui ravit le Phoenix.

"J'te remercie chevalier du Lion, j'n'y manquerai pas. Bon c'pas tout ça mais j'dois aller vers les temples du zodiaque, j'vous ai fait assez perdre votre temps."


A cela le nouveau venu fit un léger sourire au chevalier de la Vierge qui avait l'air de plus s'ennuyer qu'autre chose. C'est vrai qu'expliquer tout à un chevlier qui ne savait rien sur le concept de la chevalerie de la déesse de la guerre pouvait être soulant à expliquer, seuil le Lion y mettait un peu plus de coeur. Xanathos savait qu'il s'entendrait bien avec ce saint d'or, il en était persuadé. Agrippant sa Pandora box, il se décida enfin à avancer vers les temples du zodiaque l'air déterminé. En marchant, il parla une dernière fois aux deux gold saints.

"Merci pour vos informations, j'aurai l'air moins bête en arrivant devant le Grand Pope, merci chevaliers."


L'aventure du saint avait commencé, il ne savait pas ce qui allait l'attendre mais cela le motivait d'autant plus malgré un léger mal de tête qui commençait à gener le Phoenix légerement ...

Arrow Sanctuaire


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
Contenu sponsorisé
Message Re: [Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Juin 550] L'arrivée du Phoenix. (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf enfin arrivée à destination ! [Libre]
» L'arrivée aux dortoirs (libre)
» Phoenix Coyotes
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Rodorio-
Sauter vers: