Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Dim 27 Mar - 18:51
:: Mise au point

A son réveil, Liao assista à un spectacle des plus étranges. Il vit une personne être emmenée par des vents d’une violence inouïe, une atmosphère électrique installée entre les généraux et un être qu’il associa immédiatement à Poséidon. Au moins son acte insensé avait fonctionné et libéré la divinité. Malheureusement la situation semblait s’être envenimée pendant son inconscience. Un cosmos puissant l’avait sorti de sa torpeur, et permit de récupérer plus rapidement son énergie et sa conscience. Le chinois avait du mal à comprendre la situation avec exactitude, tant tout ceci lui échappait totalement. De toute manière le général n’eut guère le temps d’assimiler les informations en sa possession, dans la mesure où Poséidon prit congé des autres généraux l’invitant à le suivre. Il adressa un dernier message à ses compagnons d’arme et emboîta le pas au Dieu des Océans. Une fois dans l’intimité des profondeurs du temple, Poséidon sembla se relâcher et parut plus affaibli et groggy que précédemment. Le contrecoup de son enfermement dans l’urne sûrement. Le Dieu s’installa à la place qui semblait la sienne, et entreprit de mettre au courant Liao des derniers évènements et des informations qu’il jugeait nécessaire de donner. Les révélations s’enchaînèrent et obligèrent le marina à se montrer attentif. Son esprit bouillonnait sous les hypothèses et les suppositions, ainsi que les quelques questions afin de préciser certaines choses. Poséidon l’invita à poser toutes les questions.

Cette conversation dura très longtemps, et fut extrêmement éprouvante pour le marina. Le caractère du Dieu était changeant et imprévisible, à l’image des Océans qu’il représentait et protégeait. Des tremblements de terre ébranlèrent la cité. Légers et brefs mais puissants. Leur personnalité était à l’opposé l’une de l’autre, mais pouvait se compléter à la perfection si ils apprenaient à se parler… Ou plutôt si Poséidon acceptait les conseils et recommandations du nouveau Légat. Cette information était encore difficile à appréhender pour le moment. En tout cas, après des heures de tensions et de lutte de volonté pour Liao, la discussion avait pris fin. Le maître des lieux conservait encore de nombreux secrets ou suppositions, mais au moins le chinois comprenait un peu mieux la complexité de la situation et les enjeux des récents évènements. Bien qu’il doutait de posséder toutes les cartes pour avoir une compréhension complète et globale. L’Hippocampe quitta ses anciennes fonctions avec regret, et il resta de longues minutes devant son écaille. Il la sentit vibrer en sa présence. Mais les lamentations n’avaient pas leur place. Ses fonctions amenaient un travail titanesque, sans compter le fait qu’il devrait aussi gérer les relations et les ordres de la divinité. Courbant le haut de son corps, l’homme salua son écaille et prit la direction de la sortie du temple afin de remplir sa première obligation. La nouvelle de sa nomination avait déjà le tour du Sanctuaire sous-marin, et on le salua avec tout le respect étant dû à sa fonction.

Liao approchait du pilier de l’Océan Arctique. En chemin, le Légat avait envoyé un messager pour inviter Ariane à se rendre au temple et y rencontrer Poséidon pour de plus amples explications. Le chinois eut une pensée pour la jeune femme, maintenant qu’il connaissait la situation actuelle, il avait conscience des répercussions que cela aurait sur l’ancien tribut. Malheureusement il ne pouvait rien faire pour elle à présent. Bien qu’il prendrait le temps de lui rendre visite une fois son devoir accompli, afin de s’assurer de son bien-être… Et peut-être d’arrondir les angles après son entrevue avec le Dieu. Liao espérait que Poséidon se montrerait aussi doux que la situation l’exigeait. Il avait l’impression que tout se passerait bien, mais son cœur nourrissait encore quelques inquiétudes. Le chinois n’avait pas encore revêtu la Scale associée à son rang, par peur d’accepter la fonction pour le moment. Et surtout car Hassan ne l’avait que rarement portée au cours de ses années. Elle lui avait donné une impression de fragilité et de faiblesse.


_ « Général du Kraken. Je reviens vers vous pour répondre à toutes vos questions, autant celles que notre Dieu a mis en attente que celles me concernant. » Liao arborait ce masque de sobriété et de calme lui collant à la peau. « Cela faisait longtemps que nous ne étions vu de la sorte. »

Liao agissait naturellement en présence du général. Son attitude n’avait pas évolué ni même changé depuis leur dernière rencontre, seule son aura avait été altérée. Elle possédait à présent une plus grande présence, comme si un être gigantesque marchait dans ses pas et veillait sur lui. A présent le Légat était prêt à répondre aux questions du général, tandis qu’Ariane bénéficierait des lumières de Poséidon.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
InvitéInvité
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Lun 28 Mar - 13:34

La journée s’était déroulée d’une manière surprenante, à commencer réunion du retour de Poséidon s’était terminée plus vite que prévu en raison des actes commis par Nüwa. Dès lors, le gardien de pilier était retourné calmement à son domaine afin d’attendre patiemment la suite. C’était sans doute ce que l’on appelait communément une journée riche en émotions, bien que le visage du Kraken ne laissait rien paraître. Assit non loin de son pilier, il repensait simplement à tout cela, à la manière dont s’était déroulée certaines choses, à certaines attitudes qui l’avaient déçu… Durant ce temps-là, la terre avait tremblée plusieurs fois sur Atlantis, provoquant ainsi un faible rire, peut-être de mauvais gout, chez le jeune homme. Ce Poséidon semblait avoir un sacré caractère et, fort heureusement pour lui, c’était à Liao de le gérer.

Il ne saurait dire combien de temps s’était écoulé jusqu’à ce qu’une présence pénètre sur son domaine, à vrai dire, il n’y avait pas fait particulièrement attention. Lytès se releva à l’approche de celle-ci. Même si elle était quelque peu différente à présent, il avait tout de même reconnu son propriétaire. Une personne qui arrivait au bon moment, il fallait bien l’avouer. Le Kraken n’avait toujours pas reçu les réponses qu’il attendait, mais il espérait que sa présence sur son pilier allait changer cela. Lentement, il fit quelques pas dans sa direction et le salua. « Général Li… Légat » Commença Lytès en se reprenant rapidement. Les habitudes avaient la dent dure, il allait falloir que le Général change cela rapidement. Il se détendit un peu. « En effet ». Des mots simples suivis de quelques secondes de silence. Probablement le Général aurait voulu enchaîner avec ses questions, comme devait probablement s’y attendre l’ancien Général, au vu de ces paroles. Cependant, cela lui paraissait bien trop brusque comme méthode et n’était pas non plus dans ses habitudes.

« Alors, Comment s’est déroulé votre voyage au Sanctuaire ? »
Demanda-t-il alors, optant pour une manière plus douce. En y repensant, pas mal de temps semblait s’être écoulé depuis son départ. D’autant plus lorsque, comme c'était le cas pour Lytès, la notion du temps différait un peu. Chaque chose en son temps, le Kraken aura tout le loisir de poser ses questions plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Lun 28 Mar - 15:48
:: Mise au point

Discuter avec Lytès. Cette perspective s’avérait des plus reposantes pour le Légat. Cet homme était calme et posé, l’inverse de Poséidon, et la ressemblance qu’il partageait avec lui était agréable. Il pouvait se montrer factuel et concis dans ses explications, car le Kraken comprendrait toute la portée de chaque mot et de chaque parole. Peut-être était-ce une fausse impression à son sujet, mais il était cependant confiant dans ce jugement. Atlantis avait changé depuis l’arrivée de Poséidon. Ce n’était pas au travers d’élément visible qu’il voyait ces modifications, mais plus dans l’atmosphère et l’ambiance de la cité. Elle semblait plus énergique et plus vivante. Le chinois appréciait ces légères modifications, faisant écho à ce qu’il avait ressenti dans le Sanctuaire lors de sa visite. De nombreuses questions restaient encore en suspens pour le moment. Le Légat allait devoir étudier le problème attentivement afin de prendre des décisions justes et adéquates. Le pilier de l’Arctique. De mémoire c’était la première fois que Liao s’y rendait officiellement, même si il l’avait observé parfois depuis son propre pilier ou en passant à proximité de la zone sous la protection de son homologue. Le chinois espérait qu’il serait reconnu. Son aura avait légèrement été modifiée depuis sa nomination comme Légat, montrant son évolution et son rang aux autres marinas. Un changement encore trop récent pour y être habitué.

Liao s’approcha à pas lent affichant cette sobriété habituelle tant dans les traits que la démarche. Il prit la parole sur un ton posé et doux à l’attention du Kraken. Sa venue avait pour but d’offrir des réponses à son interlocuteur, même si ce dernier devait se douter que toutes les réponses ne seraient pas forcément fournies. Autant par manque d’information de son côté que par choix pour la suite des évènements. Le chinois devait penser de manière globale, et il préférait entraîner les gens dans ses suppositions inappropriées ou fausses avant d’avoir plus de détails. Un sourire accueillit les premières paroles de Lytès. Une expression sincère et franche, un fait très rare chez le nouveau Légat. C’est juste que lui-même avait encore du mal avec ce concept. La délicatesse du Kraken le toucha, et il accueillit sa question avec un simple signe de tête.


_ « Votre sollicitude me touche Général Lytès. Et vous pouvez continuer à m’appeler Général, je ne m’en offusquerais pas. C’est tout nouveau pour moi aussi et je dois encore m’ajuster avec les implications de ce changement. » Il marqua une pause comme pour choisir ses mots. « Ce voyage fut intéressant et épuisant. Finalement je suis revenu avec des informations et des éléments bien éloignés du but premier de mon déplacement. Le destin est parfois joueur comme dirait certains. Mais disons que je suis certains d’une chose, nous devons nous méfier de Bélisaire et d’Athéna. Ils sont extrêmement dangereux. »

C’était une simple constatation de sa part. Son ton ne montrait aucune crainte ni peur. Il ne faisait qu’énoncer des faits, mais l’avantage était que leur envie de tout contrôler pouvait leur être fatal tout autant que bénéfique. Comme l’impulsivité de leur propre Dieu pouvait être l’un ou l’autre. Il voyait cependant un avantage chez les marinas. La complémentarité entre le Dieu et son représentant, alors que chez les Saints, il avait l’impression de voir un apprenti ou un adepte. Evidemment il mettait ses conclusions et ses idées en attente de confirmation dans les mois à venir.

_ « Mais nous possédons nos propres forces. Bien que notre Dieu me semble plus difficilement à comprendre et à suivre. » Il soupira légèrement. « Bien attaquons ces questions sans plus attendre. Nous aurons le loisir de discuter de sujets plus triviaux après. »

Liao n’avait aucune envie de repousser cette discussion courtoise, mais il préférait terminer rapidement la partie devoir de la conversation. Afin de pouvoir se détendre un peu, et d’être en mesure de réfléchir à la situation tout en discutant de sujet plus léger. Ce serait agréable de terminer toutes ses entrevues sur des discussions sans aucune portée pour leur camp ou pour la survie des leurs.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
InvitéInvité
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Lun 28 Mar - 17:00

Sur le coup, Lytès n’y avait pas réellement pensé mais il était vrai que la situation était également nouvelle pour son camarade et, même si cela ne semblait pas le déranger d’être appelé Général, il allait devoir faire attention dans ces propos. Quoi qu’on en dise, ce n’était certainement pas très agréable d’être appelé par son ancien grade. Pour le Kraken, la raison n’était pas une question de grade en lui-même mais elle résidait plutôt dans le fait qu’être le nouveau Légat sous-entendait qu’il ne porterait plus l’armure de l’Hippocampe et le brun se doutait des sentiments que cela impliquait. Rien qu’à la pensée qu’on puisse lui demander de rendre son armure, de s’éloigner de son pilier, il savait à quel point l’épreuve pouvait être difficile.

Ici, le temps était maître-mot. Il allait en falloir à tous afin de s’habituer aux changements, et ce quels qu’ils soient. Il jeta un œil vers l’horizon, le regard dans le vide. En quelques jours, peut-être quelques semaines, un nouveau Général était apparu, le Père d’Atlantis était revenu, l’Hippocampe était devenu Légat et ce nouveau Général avait aussitôt sombré dans les profondeurs des Geôles. Puis il y avait eu ce traité avec le Sanctuaire également, une action qui laissait le Kraken dubitatif. Lytès savait pourtant que cela était nécessaire pour le moment, mais il ne parvenait pas à faire confiance aux personnes liées au Sanctuaire. Des êtres mauvais jusqu’à la moelle, voilà ce qu’ils étaient. Des hommes sans valeur, tout simplement.

Les yeux du garçon dérivèrent lentement sur son interlocuteur. « Nous ne pouvons pas faire confiance au Sanctuaire, leur envie de domination est bien trop dangereuse. Arrivera un jour où ils n'auront plus besoin des Atlantes et lorsque ce moment arrivera, j'ai bien peur qu'ils ne lancent de nouvelles hostilités afin de nous soumettre une fois de plus. Restons prudent». dit-il simplement d’un ton neutre. Probablement avait-il laissé ses propres sentiments parler à ce moment-là, mais il préférait être trop prudent que de ne pas l’être assez, surtout lorsqu’il était question du Sanctuaire. « Cependant, nous ne pouvons faire confiance à aucun des autres camps également n’est-ce pas ? » Continua-t-il dans un soupir. Ce n’était pas réellement une question, le brun en connaissait déjà la réponse. En temps de conflit, un camp ne peut se reposer sur un autre camp. La base même d’une guerre est la trahison, toutes ces histoires de traités n’étaient que des paroles visant à manipuler afin de s’élever encore plus haut. Il y aura toujours un perdant, c’est ce que l’expérience lui avait appris.

«En effet, j’ai cru comprendre qu’il était quelque peu difficile lors des tremblements survenus sur Atlantis aujourd’hui. Votre réunion n’a pas été de tout repos semble-t-il » Ajouta le brun d’un ton calme. Son camarade semblait vouloir entrer dans le vif du sujet, c’était d’ailleurs quelque chose qu’il appréciait chez lui. « Dans ce cas, le repos sera pour plus tard » ajouta-t-il finalement dans un soupire, avant de retrouver l’air sérieux qu’il arborait habituellement. « Poséidon semble penser qu’Hadès n’est pas impliqué cependant, si ces deux Dieux jumeaux sont à son service, il reste une forte probabilité qu'Hadès soit lié de près ou de loin à tout cela. J’admets ne pas croire en ces paroles. Qu’en pensez-vous ? Vous a-t-il donné davantage d’explications? ». Demanda finalement Lytès. Quelque chose le dérangeait dans tout cela, et il espérait que Liao pourrait éclaircir certains points afin de faire le tri dans les différentes hypothèses. S’ensuivit d’un court silence durant lequel le Général du Kraken hésitait à faire part de ses impressions. « J’ai l’impression, que l’on nous cache certaines informations, des informations qui pourraient s’avérer importantes pour la suite, ou ne serait-ce que pour comprendre certains éléments du passé... ». Il regardait toujours Liao « Cela me dérange un peu, d’autant plus si ces mystères pourraient avoir une quelconque répercution sur Atlantis ». Sans doute était-il trop prudent.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Mar 29 Mar - 13:04
:: Mise au point

Le protocole. Une notion familière à Liao, mais qu’il n’appréciait pas forcément dans toutes les discussions. Parfois la simplicité et la familiarité étaient préférables. Dans la situation actuelle, en compagnie du Kraken, le Légat préférait adopter cette attitude. Finalement il faisait office de messager pour le moment et ne venait pas en tant que représentant de Poséidon. Et puis le chinois avait encore besoin de temps pour accepter son nouveau statut, et surtout cette perte de son écaille. L’Hippocampe était devenu son identité pendant près de cinq années, ce qui représentait un laps de temps très long dans leur monde. La conversation commença par ce qu’on pouvait qualifier de politesse et de respect entre les deux hommes. La question de Lytès semblait anodine mais elle comportait des éléments de réponses délicats. Jugeant que son interlocuteur serait plus intéressé par son appréciation de la situation que par les détails de son voyage, le Légat émit sa réponse dans ce sens. La dangerosité du Sanctuaire. Le duo à la tête des Saints était une menace sérieuse, et nul doute que pour les autres camps ce constat serait le même. Bien que les qualités de chacun devaient être différentes. Et pourtant Liao se sentait rassuré après ces entrevues, dans la mesure où il avait pu juger lui-même des qualités et des défauts de leurs adversaires. La réciproque étant vraie. C’était étrange à quel point mettre un visage sur une menace diminuait son impact sur l’esprit.

Lytès lui répondit honnêtement mêlant ses propres sentiments à ses paroles. Le Kraken était une personne intelligente et pragmatique, mais il semblait avoir des difficultés à se détacher de ses émotions pour prendre des décisions raisonnables. C’était ce comportement qui représentait leur plus grande différence. Cela faisait écho à des paroles de Poséidon. Il avait choisi Liao car il le sentait capable de faire ce qui était nécessaire au moment où cela serait nécessaire, peu importe les conséquences ou la personne concernée. Le chinois n’était pas totalement d’accord avec ce point de vue, mais en pensant à son interlocuteur, il comprit ce que le Dieu avait voulu dire. Ce n’était pas une histoire de confiance avec le Sanctuaire, mais plutôt d’intérêt commun. La menace était suffisamment grande pour nécessité quelques sacrifices. Liao se contenta d’un signe de tête pour répondre concernant les autres camps. Dès que des idéologies entraient en ligne de compte, la confiance devait un mot impossible à appliquer. Après individuellement c’était autre chose.


_ « Après plus que de la confiance, il faut voir notre armistice avec le Sanctuaire comme une convergence d’intérêt. Dès que nos intérêts divergeront, les choses redeviendront ce qu’elles étaient. Mais je pense honnêtement que pour le moment le Sanctuaire est la moindre des menaces en l’état actuel des choses. Quant aux autres camps, nous allons devoir évaluer leurs intérêts… mais nul doute qu’ils viendront à nous très rapidement surtout avec l’éveil de Poséidon. »

Cette réponse lui permit de continuer sur l’existence de force au Sanctuaire sous-marin aussi. Et sur le caractère un peu particulier du Dieu des Océans. Un signe de tête confirma les impressions de Lytès concernant l’entrevue. Ce fut une discussion animée et pourtant d’une profondeur impressionnante. Poséidon l’avait jaugé et jugé, et d’ailleurs il le soupçonnait d’avoir feint certaines réactions pour évaluer les siennes. C’était un comportement qu’il pouvait comprendre évidemment. Après tout le Légat était la voix de Poséidon, et ce dernier devait s’assurer des qualités de celle-ci. Le chinois avait invité Lytès à entrer directement dans le vif du sujet pour discuter de façon plus légère plus tard. Silencieux, Liao observa son interlocuteur. Ainsi donc Poséidon avait prononcé de telles paroles. Il lui manquait le contenu de son discours pendant son inconscience. Finalement le Kraken lui donnait encore une fois raison sur la manière dont il l’avait évalué jusqu’à maintenant. Le chinois prit quelques secondes avant de répondre.

_ « En toute honnêteté des choses sont maintenues sous silence, mais non par envie de dissimuler ou cacher des choses. De nombreuses hypothèses et suppositions entourent ses évènements, et il me semblerait préjudiciable de les exposer avec trop de précipitation. Nous devons d’abord éliminer certaines d’entre elle. Mais il y a aussi des zones d’ombre que nous ne sommes pas en mesure d’éclairer pour le moment. »

Liao marqua une pause et évolua légèrement autour de Lytès avant de trouver un endroit où s’installer confortablement. Son regard se perdit sur la cité au loin. Le Légat se disait que finalement la venue de Poséidon avait apportée bien plus de questions que de réponses. Son regard se porte ensuite vers son homologue.

_ « Ce que je peux dire pour le moment c’est que nous ne savons pas ce qu’il s’est passé il y a cinq ans. Qui nous a manipulés ? Avons-nous été trahis ? Ses réponses devront attendre encore un peu malheureusement. Notre Dieu n’est pas sûr que le Sombre Monarque soit derrière toutes les actions de ses serviteurs. Il n’en écarte pas cette possibilité, tout en envisageant celle de l’indépendance des Dieux jumeaux tout simplement. Pour le moment, nous avons que les Dieux jumeaux désirent quelque chose en possession des Atlantes, ou en tout cas ils auraient préféré que Poséidon ne soit pas présent dans cette ère. » Son regard fixait les prunelles du général en face de lui, tandis qu’il s’apprêtait à conclure son petit discours. « Mais avec ou sans mystère, les menaces sont nombreuses à l’heure actuelle. Nous devons nous concentrer autant sur le présent que sur le passé, et peut-être même plus sur la situation actuelle. Avez-vous d’autres questions à poser ? Sachez que je rejoins le Dieu sur sa volonté de maintenir certaines choses dans le secret pour l’heure. Et que sa méfiance à l’égard des Dieux jumeaux est justifiée par leur action cent auparavant, vu qu’ils l’ont enfermé. »

Liao resta assis confortablement tout en observant son interlocuteur. Certaines choses ne devaient être dites pour le moment. Des éléments se mettaient doucement en place, mais de trop nombreuses questions restaient encore en suspens. Notamment le véritable objectif des Dieux jumeaux. Le métal présent dans les tréfonds du temple semblait être une partie de la réponse, mais il était difficile de remettre les pièces du puzzle en place pour le moment.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
InvitéInvité
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Mer 30 Mar - 0:59

Contrairement à son ancien camarade, Lytès restait debout, donnant à cette discussion un côté peut-être un peu plus formel, mais la situation l’exigeait. Il ne remettait pas en cause les explications de l’ancien Général, ni sa promotion d’ailleurs. S’il y avait bien une personne digne de confiance, c’était bien lui. Cependant, les choses allaient peut-être un peu trop vite à son goûts, et le mystère était bien trop présent également. Les semblants de réponses apportées par Liao ne le satisfaisaient qu’à moitié. Bien entendu, leurs avis sur le Sanctuaire divergeaient et tout cela était bien normal compte tenu des expériences de chacun. Pourtant, il y avait une limite et ce, même dans une convergence d’intérêt. « Rassurez-moi sur un point Liao, vous ne comptez pas nous envoyer là-bas s’ils le demandent n’est-ce pas ? Quand bien même il ne s’agisse que d’une relation d’intérêt, n’imaginez pas que les Saints nous soutiendront si Atlantis venait à vivre des temps difficiles ». Les mots étaient rudes, le Général savait pertinemment que ce moment arriverait. Qu’Atlantis repartirait en guerre tôt ou tard et que, ce jour-là, ils seraient bel et bien seuls. C’était dans la nature des Saints après tout. Il acquiesça cependant à la seconde remarque. Maintenant que Poséidon était réveillé, les autres camps n’allaient pas tarder à bouger afin de jauger qui pourrait être une potentielle menace. Les Marinas allaient devoir se préparer car maintenant, tout allait se bousculer. « Nous verrons bien quels sont les agissements des autres camps et agirons en conséquence. Je doute qu’Arès et Apollon restent assis, les bras croisés, à attendre ».

Lytès avait volontairement omis Hadès dans ces propos, mais il restait évident qu’il n’en resterait pas là également. Lui aussi allait faire son jeu. Pourtant, il y avait toujours ces zones d’ombres qui l’agaçaient. Que Poséidon ne veuille pas annoncer toutes ses cartes, soit. Mais s’il y avait un risque d’une quelconque répercussion sur Atlantis et sa protection, Lytès ne l’accepterait pas. Ils avaient un devoir à accomplir certes, mais il ne fallait pas perdre de vue que la sécurité d’Atlantis en faisait également partie. « Ne croyez-vous pas que les autres Généraux pourraient avoir une quelconque utilité dans l’éclaircissement de certaines de ces hypothèses ? Notre travail est de protéger ces piliers… » Il s’arrêta un instant, les yeux fixés sur le pilier Arctique avant de fixer à nouveau le Légat «… Atlantis. Que feriez-vous si quelque chose arrivait, quelque chose qui aurait pu être évité si nous, Généraux, avions été mis au courant de ces hypothèses au préalable ? Je comprends votre position, il ne faut pas agir précipitamment c'est vrai, mais cela ne signifie pas non plus que nous ne pouvons pas en tenir compte au minimum afin de parer à toutes les éventualités. Avez-vous donc si peu confiance en vos Généraux...? » La dernière phrase fût prononcée d'une voix basse avant de continuer dans sa lancée : « N’oubliez pas que nous sommes en sous-effectif, et cela est d’autant plus vrai depuis que… » Vous n’êtes plus l’Hippocampe. Il s’était tût avant la fin. Ce n’était pourtant pas dans ces habitudes de s’emporter de la sorte et lui-même n’en comprenait pas la raison.

D’autres mots avaient intrigués le Kraken. En particulier ceux concernant ce quelque chose qui serait en leur possession. Lytès en profita pour briser le silence qui s’était installé « Et quel serait donc ce quelque chose ? » Il n’était pas dupe, l’ancien Général ne lui disait pas tout, et ce volontairement. Le brun connaissait bien la notion de secret, lui-même restait flou concernant son arrivée au Sanctuaire Sous-Marin, son passé, l’origine de sa méfiance. Pourtant, il s’agissait-là d’un tout autre sujet, un sujet qui ne concernait pas que lui, mais l’ensemble des porteurs d'armure, l’ensemble des personnes vivants en ces lieux. Il n’acceptait pas que des informations, probablement importantes, soient cachées aux Généraux.

Son regard stricte ne l’avait pas quitté. Les méthodes choisies de lui ne plaisait guère, mais il n’avait pas son mot à dire. En tout cas pas face au Dieu, mais face à son ancien camarade, Lytès n’allait pas se priver de dire ce qu’il pensait, ou de le montrer. Cela n’entrait certainement pas dans les règles, mais tant pis. Poséidon venait à peine d’arriver et pourtant, bon nombre de ces actions et décisions déplaisaient, à commencer par les événements arrivés lors de la réunion. Et s’il y avait une raison à l’enfermement de Poséidon, cent ans plus tôt ? Lytès en était persuadé, tout était lié à ce "quelque chose".
Revenir en haut Aller en bas
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Mer 30 Mar - 9:33
:: Mise au point

Cette position assise était une manière de ne pas s’imposer face à son interlocuteur. Contrairement au Grand Pope, Liao ne cherchait pas écraser les généraux ou à asseoir sa domination. Mais qu’ils ne s’y trompent pas, ses ordres devraient être suivis. Après tout, le Légat était responsable des échecs des atlantes alors qu’ils étaient responsables de leur réussite. Le Sanctuaire occupait les esprits des marinas de manière trop importante. La vengeance et la rancœur motivaient cette situation, dont il n’était guère friand. Il existait de nombreuses menaces à travers le monde, et finalement les Saints étaient bien le cadet de leur souci à l’heure actuelle. Cet armistice en était la preuve. Le chinois était un peu déçu de voir autant d’acharnement de la part de ses homologues, même si son attitude et ses traits n’en laissaient rien paraître. Tant d’aveuglement le répugnait fortement. Heureusement qu’il avait été l’émissaire des marinas en Grèce, et non l’un d’autres généraux. Il n’en oubliait pas le passé, mais il ne laissait pas ce dernier dicter ses actes et ses décisions dans le présent. Son regard se porta vers Lytès, et il se contenta d’un signe de tête négatif concernant la question de son interlocuteur. Cette entente entre leur camp n'imposait à aucun d’eux l’envoi de renfort en cas de danger, même si la situation pouvait exiger cette décision. Le Légat aviserait le moment venu sur la conduite à tenir, et ce détail restait dans les tréfonds de son esprit et celui du Dieu.

Liao préféra ne pas relever sur les intérêts des autres camps. Celui d’Arès représentait un danger important, surtout si cette entente avec Thanatos était effective. Asgard et les Oracles représentaient une inconnue, qui serait rapidement élucidée selon le Légat. Avant son départ, il avait décidé d’envoyer des émissaires. Mais aujourd’hui, le chinois jugeait préférable de les laisser venir et de leur céder la place de demandeur. Entendre leurs arguments plutôt que d’avoir à exposer les siens. Les réponses de l’homme furent évasives, car il taisait volontairement des détails sur la situation. Un choix pris en accord avec Poséidon pour la plupart des points, certains étaient des ordres de la divinité… Il les avait accepté ne voyant aucune raison logique de les contredire. Liao fixait le Kraken sondant les tréfonds de son esprit pendant son discours. Son attention fut toute acquise au Kraken. Certes les généraux pourraient aider à la résolution de certains mystères, mais cela les détourneraient de la protection des piliers et du Sanctuaire sous-marin. Au moment où Lytès l’interrogea sur ce qu’il ferait en cas de défaite ou d’incident causé par sa faute, Liao se leva de son rocher et s’approcha calmement de son interlocuteur. Il continua de le fixer avec intensité.


_ « Je n’oublie pas que nous sommes en sous-effectif, et c’est bien pour cette raison que je préfère que les généraux se concentrent sur la protection de la cité. Rappelez-vous que quelque chose en Atlantis est nécessaire ou recherché par nos ennemis. Nos forces doivent être centrées sur cet objectif, et ne croyez pas que la décision de nommer un nouveau Légat soit aussi impulsive que le geste de notre Dieu ait pu le laisser penser. » Il avait parlé avec calme et froideur. Il reprit sur un ton plus doux très rapidement. « Avez-vous si peu confiance en moi et en Poséidon ? » Il laissa cette question en suspens sans attendre de réponse, et reprit simplement. « J’ai confiance dans tous les généraux présents, et ne croyez pas que mes actions soient motivées par ce genre de sentiments. Ou même une quelconque émotion. Peu importe mes pensées et mon ressenti. Mes décisions ne relèvent que de choix pragmatiques, et de ce que la logique impose pour la sécurité d’Atlantis. Vous me demandez ce que je ferais si quelque chose arrivait par ma faute. » Il marqua une pause et trancha simplement. « Eh bien je vous laisserais me donner la mort sans me défendre, et en obligeant Poséidon à accepter cette décision sans aucune sanction. Et vous que ferez-vous ? »

Liao avait continué de parler sur un ton très calme, en totale opposition avec les mots utilisés et le sens de ses paroles. Sa détermination était pleine et entière. Son comportement était bien différent que d’autres chefs de camp, en tout cas du seul qu’il connaissait, mais sa résolution n’en était pas moins faible pour autant. La situation demandait que les généraux protègent la cité d’Atlantis, et il relevait de sa responsabilité de lire dans les objectifs et les plans de l’ennemi afin d’y répondre au mieux. Ce serait à Liao de justifier de ses décisions et de ses choix à Poséidon, puisqu’il était le commandant à présent.

_ « Maintenant je juge simplement que le devoir des généraux doit être centré sur Atlantis, plutôt que de s’éparpiller dans des recherches qui mettront notre cité et notre peuple en danger. Mais si vous pensez être capable de protéger votre pilier, le temple, la cité et d’effectuer des recherches en même temps. Soit je vous confierais des tâches supplémentaires, mais vous assumerez les conséquences de vos décisions. Comme j’assumerais les conséquences de ces décisions » Il conclut simplement « Je ne vous considère pas comme de la chair à canon que l’on peut sacrifier ni même comme de simples outils contrairement à d’autres. Mais je dois prendre la situation dans son ensemble. Ce quelque chose est présent sur Atlantis et nous n’avons pour le moment aucune idée du trésor qu’ils recherchent. Notre priorité et la seule éventualité à prendre en compte est celle-ci. A moins que vous ayez d’autres solutions à proposer. Dans ce cas je suis tout ouïe. »

L’expression de Liao était resté la même tout au long de son discours, et son ton ne montrait qu’une attitude calme et posée. L’énervement ne mènerait à rien. Puisque Lytès semblait si sûr de ses paroles qu’il démontre son point de vue tout simplement. Qu’il se sente lésé était compréhensible, mais le chinois avait surtout l’impression que son interlocuteur s’imaginait que Poséidon et lui-même possédaient bien plus d’informations qu’ils ne souhaitaient en révéler ce qui est totalement faux. Continuant de fixer son interlocuteur de façon neutre, maintenant sa position, Liao reprit une dernière fois la parole.

_ « En tout cas je pense que vous surestimez considérablement la quantité d’information que nous sommes censés vous dissimuler. »

Certes des choses étaient dissimulées, mais pour le moment elles menaient toutes vers une seule direction le temple de Poséidon et par extension la cité d’Atlantis et ses protecteurs. Finalement qu’ils connaissent ou non cette information, les généraux devaient agir de la même manière.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
InvitéInvité
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Mer 30 Mar - 15:14


Quand bien même le ton n’était pas monté, une tension naissante se faisait ressentir autour du pilier Arctique. Rares étaient les fois où le Kraken n’était pas en accord avec son aîné, probablement cela n’était même jamais arrivé auparavant, ou du moins, il avait toujours tût son avis divergeant jusque-là. Mais tout cela était lié à un contexte bien particulier, à tous ces changements soudain sur Atlantis. Lytès n’était pas le genre de personne très à l’aise avec le changement, tout du moins, pas aussi brutal. C’était d’ailleurs là que se situait sa principale faiblesse. En somme, il avait besoin de repères, et certains avaient été chamboulés tandis que d’autres s’étaient perdu. On pourrait apparenter cela à un besoin d’être rassuré, mais ce n’était pas le cas. Ce qu’il avait vu l’avait profondément déplut, tout simplement et le brun se demandait réellement s’ils n’oubliaient pas l’effectif actuel des Marinas et ce, même si l’ancien général lui assurait l’inverse. Il avait cependant comme un gout d’incompréhension dans la bouche. Un gout amer qu’il laissa pourtant aux mains du silence. Jamais Lytès ne se serait permis d’affirmer, ou ne serait-ce que de penser que la décision concernant le nouveau Légat était impulsive. Peut-être un peu rapide, mais au vu des événements, cela ne l’avait pas plus étonné que cela. Il n’avait d’ailleurs pas non plus remis en question les raisons de ce nouveau statut. Aux yeux du garçon, Liao était bien et bel le seul des Généraux présents à pouvoir assurer cette fonction. Pourtant Lytès n’avait pas répliqué une seule fois.

La question lui avait été retournée. Qu’est-ce que Lytès ferait dans ce cas précis ? S’il ne connaissait pas si bien le personnage, il se serait probablement demandé s’il mesurait le poids de ses paroles. Où voulait-il en venir ? Que cherchait-il ? Avait-il réellement osé poser cette question ? Quoi qu’il puisse arriver, aucun des Généraux de lèverait la main sur lui, Lytès n’y faisait pas exception et il restait persuadé que Liao le savait également. Si quelque chose venait à arriver, la sanction serait commune. En effet, sans doute que le Légat aurait commis une erreur, mais cette erreur vaudrait également pour les Généraux, qui auraient alors échoués dans leur mission.

La tournure de cette discussion ne lui plaisait pas. Il n’y avait rien à en tirer et les questions restaient sans réponses concrètes. Plus qu’un dialogue entre deux personnes, il avait surtout l’impression de se faire disputer comme un enfant. Le brun avait probablement fait une erreur en donnant son avis, en faisant part de ses doutes, il s’en rendait compte maintenant. Tout ce qui lui restait à faire, c’était de se taire et d’obéir. C’était tout ce dont Poséidon semblait avoir besoin et, malgré ce que pouvait assurer le Légat, tout ce qu’il voyait à présent dans le rôle de Général, c’était ceux qu’il avait prononcés. Les poings serrés, il prit quelques secondes pour répondre. « Entendu ». Un seul mot prononcé d’un ton calme mais qui en disait probablement long sur ses pensées. Encaisser, c’était tout ce qu’il était capable de faire et c’était d’ailleurs ce que lui dictait son cerveau : Encaisse, obéis et tais-toi. Se justifier était inutile. Lytès fit quelques pas en direction de son pilier, tournant le dos à son interlocuteur. Une chose qu’il n’avait jamais faire auparavant. Les yeux fixés sur le tas de pierre, il soupira faiblement : « Vous vous méprenez sur un point, Légat. Cela fait longtemps que je ne crois plus en quoi que ce soit ». Tais-toi et obéis Lytès, c'était ce que toute cette discussion signifiait à ces yeux.
Revenir en haut Aller en bas
LiaoavatarArmure :
Protection de Poséidon

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   Mer 30 Mar - 20:34
:: Mise au point

Le Légat avait continué d’exposer son point de vue tout simplement. Les choses étaient complexes et des décisions devaient être prises bonnes comme mauvaises. L’avenir seul serait juge de cet état des choses. Poséidon avait donné ses ordres, et le chinois le rejoignait sur de nombreux points. Certaines hypothèses ne devaient pas être exposées pour le moment, car elle ne ferait qu’entraîner des conjectures. Et de toute manière tout n’était que supposition dans le fond. Le Dieu comme le Légat n’avait aucune preuve sur quoi que ce soit. A quoi servirait-il de dire à haute voix ce que les tréfonds de son esprit imaginaient tout simplement. Liao se trouvait dans la position de ne pas avoir toutes les informations en sa possession, mais justement le jeu consistait à les deviner et les trouver. En tout cas il prenait cette situation dans ce sens tout simplement. Le Légat avait retourné les questions de son interlocuteur, dans le but de l’obliger à réfléchir à la situation, tout en évoquant la manière de concevoir son devoir. Il fournit des explications plus importantes sur ce fameux objet important se trouvant sur Atlantis, en tout cas le peu de détails qu’il pouvait encore fournir sans se répéter. En conclusion, le Légat demanda son avis et ses idées au Kraken. Cette proposition était sincère et honnête. Liao était avide d’autres manières de penser et d’envisager les choses, après tout il ne se considérait pas comme omniscient ni même un maître dans l’art de mener la guerre et les hommes. Sa conception pouvait être erronée.

La réaction de Lytès lui indiqua que quelque chose ne tournait pas rond. Il semblait se plonger de plus en plus dans ses pensées, et le Légat eut l’impression de sentir comme une porte se fermer chez lui. Avait-il mal interprété le comportement de son interlocuteur jusqu’à présent. Avait-il trop transposé son propre caractère sur la froideur et la réserve du Kraken. Ces questions étreignirent l’esprit du Légat quand un simple mot constitua la réponse de l’homme. Puis Lytès lui tourna le dos. Liao n’esquissa aucun geste ni aucun signe d’expression sur le moment. Malgré tout sa déception était grande de s’être trompé sur le caractère de son interlocuteur. Au moins il valait mieux que ce comportement transparaisse aujourd’hui plutôt qu’au milieu d’une mission, ou lors d’une ambassade. Le Kraken reprit la parole et prononça de dures paroles. Pour la première fois depuis le début de cette conversation, Liao exprima une véritable émotion au travers d’un léger soupir. Son ton fut très doux et toujours aussi calme lorsqu’il reprit la parole.


_ « Soit vous avez fait votre choix, et vous souhaitez conserver le silence. Je respecte cette volonté, même si je n’en comprends pas réellement les motifs. Chacun est libre de suivre sa route comme il l’entend. » Il marqua une légère pause et avant de quitter les lieux, il lança simplement. « C’est extrêmement dommageable pour vous que vous ne croyez plus en rien. Chaque homme a besoin d’un objectif ou d’une cause dans l’existence. Je vous souhaite de trouver ce qui vous redonnera la foi. » Il courba légèrement le haut de son corps. « Bonne journée à vous. Si mes réponses ne vous ont pas satisfaites, vous pouvez toujours tenter votre chance auprès de notre Seigneur. »

Son timbre de voix n’avait guère oscillé, à part un petit élan de compassion à l’évocation de son manque de foi. Liao trouvait dommage qu’un homme comme lui s’enferme dans un tel schéma. Cependant il devait gérer un camp et une armée, et vu que le Kraken s’était complètement fermé à lui, il agirait en conséquence à son égard. C’est d’un pas lent que le Légat quitta le pilier de l’Arctique, sans même un regard en arrière. Son espoir était que Lytès reviendrait à de meilleurs sentiments. Peut-être qu’Ariane pourrait l’aider plus efficacement que lui à ce sujet.


" We all have inner demons to fight, we call these demons, fear and hatred and anger.
If you do not conquer them then a life of one hundred years is a tragedy.
If you do, then a life of a single day can be a triumph. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t233-liao-general-de-l-hipp
Contenu sponsorisé
Message Re: [ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations   
Revenir en haut Aller en bas
 
[ Fin Juin 550 ] De nouvelles révélations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Des nouvelles de Fuveau !
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» profil des figurines pour SDA
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Arctique-
Sauter vers: