Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
SunildaavatarArmure :
Cancer

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
275/275  (275/275)
Message Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]    Ven 1 Avr - 20:56
Sunilda ou Lilith
Qui est-il ?


    Prénom : Sunilda ou Lilith
    Date de naissance : 22 juin 527
    Âge : 23 ans
    Sexe : Féminin
    Armure demandée : Armure du Cancer.


Comment est-il ?

     
    « Hey toi-là, debout. »

    Deux grands yeux étranges se levèrent vers moi. Cette jeune femme est vraiment bizarre, elle me fiche le trac ! À qui parlait-elle, là, à l'instant ? J'essaye de regarder à l'intérieur de la cage où je l'ai enfermé quelques heures plus tôt avec tous les autres mais je ne vois rien. Je l'ai souvent vu parler toute seule, elle doit être un peu folle. Je ne sais pas. Ce que je vois en tout cas, c'est qu'elle est rudement jolie la petiote ! Oh, ces yeux améthystes là sont vraiment étranges mais, ça a son charme je dois dire. Peut-être que je vais la garder pour moi après tout. Je lui fais signe d'approcher, elle se lève, je la regarde avec avidité. Ses longs cheveux, d'une noir comme je n'en avais jamais vu, comme un foutu ciel, la nuit, sont vraiment très longs et dansent jusqu'à arriver plus bas que ses chevilles. La natte qu'elle avait tressé la veille n'était plus qu'un vague souvenir. Arrivée à ma hauteur je constate de sa petitesse. Pas très grande donc, ne dépassant pas le mètre soixante. Étonnant, quand on sait qu'elle vient de chez les vikings ou un truc du genre. Sa peau est aussi blanche que la neige qu'ils ont chez eux. Ouais, elle me fait de l'effet la gamine. Gamine qui, j'dirais, dois à peine dépasser la vingtaine. Elle ne me quitte pas des yeux, je n'aime vraiment pas son regard. On dirait qu'il vous sonde jusqu'aux tréfonds de votre âme. Il y a quelque chose de macabre qui s'échappe d'elle. J'ai le sentiment que les rumeurs qui courent à son sujet sont fondées. Après tout, son maître l'appelle Lilith. Une sale histoire d'enfants morts-nés ou je ne sais quoi. Bref, elle porte la poisse la p'tite. Je vais la mettre dans mon plumard, on verra bien ce qu'il en est ! Après, du peu que j'en ai pu voir, elle me semble plutôt docile et tranquille. Je l'ai vu donner sa nourriture aux plus vieux. Ah … la gentillesse hein, l'altruisme, très peu pour moi. M'enfin merde, elle a un truc qui me fout les miquettes. Je la fait sortir, j'hume au passage son odeur, l'arrête pour prendre entre mes doigts une mèche de ses cheveux sombres. Ils ont un parfum particulier, étrange et mystérieux. Je lui demande de s'aligner avec les autres esclaves. Après tout, c'est jour de marché, la marchandise ne va pas s'écouler toute seule ! Un homme s'approche, regarde ça l'air intéressé, moi je fais mon plus beau sourire et son choix semble se porter sur la petite brune. Ça ne m'arrange pas ! J'essaye de lui faire voir les autres, prétextant qu'elle est malade. M'enfin, quel grossier mensonge, sous sa fine tunique qui ne cache presque rien de son corps bien fait, on devine qu'elle est en bonne santé. Pas de blessures apparentes, à peine quelques cicatrices. Elle a dû essayé de s'enfuir probablement, ils le font tous.

    Elle ne dit rien, se laisse faire quand je la prends par le poignet. Ils sont tous souvent amorphes. Mais elle, elle a quelque chose dans le fond de ses yeux. Pas une acceptation, ni cette tristesse que je vois souvent. Non, c'est autre chose. Elle semble regarder quelque chose. En me retournant, je vois un grand éclat doré ...


Son Histoire

    « Venez un peu par ici, n'ayez pas peur de moi. Là, bonjour les enfants !  Hm ? Pourquoi je suis enfermée dans cette cage ? C'est une longue histoire. Je m'appelle Lilith ! C'est mon prénom d'esclave, celui que mon maître m'a donné. C'est vrai que c'est joli, Lilith. Mais c'est un nom terrible vous savez, mais je ne veux pas vous effrayer. En réalité, je m'appelle Sunilda. Appelez moi Sun'. Chez moi, dans ma terre natale je … quoi ? Où est ma maison ? Oh, bien loin d'ici, très loin de cette ville que vous appelez Rome. Je suis une nordique, une viking. Qu'est-ce que je disais ? Hm … Je ne sais plus. Vous avez l'air bien tristes les enfants. Vous avez faim ? Tenez, j'ai caché ça, il y a un peu de pain et du fromage. Quoi, moi ? Oh, ça ne fait rien, je n'ai pas faim de toute façon. Venez, asseyez vous. Je vais juste pousser un peu ça … Qu'est-ce que c'est ? Je ne sais pas trop. C'est une sorcière qui me l'a confié. Cette grande boîte toute dorée. Elle me fait un peu peur. Elle sent la Mort, elle me rends un peu triste aussi … Vous aussi, vous êtes tristes, mangez un peu ! Ça vous fera du bien. Je … Oh ! Chut, ne dites plus rien, ils viennent nous regarder … ne tournez pas la tête, ne les regardez pas, avec un peu de chance. Oh non … ne pleurez pas, je vous promets que tout ira bien. Je vais continuer mon histoire, je vais vous parler de mes contrées. Vous savez, j'étais comme … comment vous dites ? Oui, comme une princesse. Fille d'un Jarl. J'ai vécu une vie plutôt tranquille avec mes cinq grands frères. Mais je ne veux pas prononcer leurs prénoms, ils viendraient me rendre visite et je ne peux pas les voir, pas comme ça … La voix de la jeune femme trembla légèrement. Avant qu'elle n'esquisse un grand sourire. Les noms sont puissants vous savez les enfants, portez les vôtres avec fierté ! Le mien signifie « La guerrière du Soleil ». Toi aussi tu trouves ça joli ? Merci, c'est mon père qui me l'a donné. Ma maman est morte avant qu'elle ne me mette au monde, c'était très dur pour mon papa, mais il a dû me sortir de son ventre avant que je ne meurs à mon tour. Le sorcier du village m'a souvent dit que la Mort de ma mère, le lien que nous avions toutes les deux jusqu'à son trépas, que c'est grâce à lui que j'ai eu … des dons particuliers. La Vie, la Mort, la différence est si ténue les enfants. Il ne faut pas en être effrayé. Je vois les esprits, j'entends quand ils chantent, quand il pleurent aussi. Je les aide, c'est ma mission. Je n'ai jamais vraiment aimé cette sensation, au début et puis, j'ai accepté cette tâche. Je leur donne un peu d'amour et d'espoir, je les écoute, je peux les combattre aussi. Beaucoup n'acceptent pas le fait qu'ils ne soient plus vivant. C'est difficile d'arpenter deux mondes à la fois. J'ai dû apprendre aussi. Avec douceur, la main de la jeune femme se prit à caresser la tête d'un des enfants qui s'était installé sur ses genoux. Tu es aussi doux que ma louve. Hm ? Comment elle s'appelle ? Elle n'a jamais voulu me le dire, elle dit que je ne suis pas prête. Elle aussi, est particulière. Elle n'est pas loin, elle nous observe. C'est ma gardienne, elle a toujours veillé sur moi depuis … Sunilda hésita.

    Depuis que le reste de ma famille a été tuée. Pourquoi ? Comment, vous avez beaucoup de questions les enfants, c'est bien. La curiosité amène a beaucoup de choses. Je vais vous le dire. J'étais donc fille de Jarl, et bien souvent, les Jarls, pour asseoir leur pouvoir et permettre une bonne entente avec les voisins un peu trop belliqueux. Oui, méchants si tu préfères. Mon père a dû offrir ma main à l'un des fils de son voisin. Les alliances politiques, mais vous non plus, vous n'y entendez pas grand chose ? Oh, je savais de toute façon que les Dieux ne me destinaient pas à lui. Je vous ai parlé tout à l'heure de mon ami sorcier, disons … qu'il était le seul à véritablement me comprendre. Alors je venais souvent l'aider et lui rendre visite. C'était un grand monsieur très laid, rendu aveugle par Odin pour les arts divinatoires. Il voyait les morts lui aussi. Quelque part, c'était rassurant, les autres ne me parlaient pas beaucoup, ils avaient un peu peur de moi. Je les comprends, je n'étais pas vraiment comme eux. J'aimais me battre avec mes frères, mais mes combats de maintenant sont bien plus difficiles. Euh … qu'est-ce que je disais ? Elle sembla s'abîmer dans une intense et profonde contemplation du ciel romain.

    Oui ? Oh ! Le sorcier. Il m'a dit prédit bien des choses, de grands malheurs aussi. Il n'avait pas tord. Ma famille a été tuée sous mes yeux le jour de mes noces. Mes frères … mon père … ils sont tous morts en voulant me protéger. Il y avait tellement de sang … partout sur mes mains, ma robe … Je n'en avais jamais vu autant. Ils voulurent me tuer aussi pour s'emparer du fief de mon père. Non, je ne peux pas dire son nom. Non, non … Il serait fâché. Et j'ai … J'ai tué ces assassins. J'ai réveillé les esprits des défunts à mes pieds et je les ai lâché sur eux. Leurs âmes à été dévorée et je me suis enfuie. J'ai fui mon village en feu et à sang pour me perdre dans la neige. J'ai toujours aimé la neige, elle est si belle, si blanche … Je m'étais allongée sous un grand arbre dans l'espoir qu'elle me recouvre comme un manteau. Je me disais que la Mort serait douce avec moi. Après tout, je l'écoutais elle aussi. J'avais à peine vingt ans, c'était jeune pour mourir, peut-être mais, je n'ai pas peur. Je redoute davantage la Vie. Et puis elles m'ont trouvé. La Louve et la sorcière Bara. Elles m'ont sauvé et caché, elles m'ont toutes les deux appris bien des mystères. Le cosmos, ce que vous appelez la magie. Elle existe, oui, les Dieux également. Tous, il n'y en a pas qu'un seul. Oh ! La prophétie du vieux sage, vous vous en souvenez ? Je n'ai pas tout dit. Il m'a dit qu'un jour je serai libérée par un grand Taureau blanc et une Déesse aux yeux pers, Sage et Juste. J'ai compris, avec Bara, qu'il s'agissait d'une grande Déesse grecque, une guerrière, un peu comme nos valkyries. Il y a encore de grands secrets que je ne connais pas et que j'aimerais connaître, comme ce Sanctuaire, dont elle m'a parlé. Je suis confiante, un jour viendra où je serai libre. La sorcière Bara m'a confié cette grande boîte. Cet animal là ? C'est un crabe, c'est une constellation. Elle représente la Porte de la Mort par laquelle passent les âmes, après leur séjour dans les étoiles, pour aller naître sous la forme d’êtres humains. C'est là-bas que je les guide. Qu'est-ce qu'il y a dans cette boîte ? Je vous l'ai dis, je ne sais pas trop. Elle s'est ouverte un jour et une grande lumière s'en est échappée. Je n'étais plus moi-même le jour où ça s'est produit. Bara et sa louve on été attaquées. Des personnes avaient été envoyées pour me retrouver et ils ont tué la sorcière. Je crois que je me suis battue. J'ai aidé l'esprit de Bara à rejoindre la Porte, depuis, je ne veux plus ouvrir cette boîte. J'ai été traquée comme une bête sauvage quelque temps avant qu'un nordique, bien plus fort que moi, ne m'arrête et fasse de moi une esclave. Mon maître. J'ai été vendue par la suite, plusieurs fois. Je porte malheur … j'ai … des femmes enceintes ont perdu leur bébé par ma faute. C'est pour ça que l'on m'a surnommé Lilith. Mais je n'ai pas voulu ça … Tout les autres me déteste à cause de ça alors ils me vendent, ils me délaissent. J'ai beaucoup voyagé, j'ai vécu bien des choses et malgré mes pouvoirs, je n'ai jamais voulu partir. J'attends. J'attends le signe du vieux sage. Le Taureau Blanc. Je sais qu'il viendra un jour, qu'il me guidera. Alors je passe mon temps à discuter avec vous. Vous aussi, j'aimerai vous aider. Vous vous sentez mieux ? Vous n'avez plus faim ? Je suis heureuse alors. Écoutez-moi, n'ayez pas peur, d'accord ? Je suis votre guide, votre gardienne. Comme ma louve, vous la voyiez là-bas ? Dans l'ombre. Elle va vous aider aussi. Je vais utiliser mon cosmos, ce que Bara appelle le septième sens, grâce à lui je serai en mesure de vous aider. Fermez les yeux ... »

    Une ombre, tout à coup, la fit tourner les yeux. Plus loin, elle aperçut l'immense silhouette d'un homme accompagné par un éclatant homme-soleil … On la héla.

    Le Taureau Blanc !


Et vous, qui êtes vous ?

    Age : 25 ans demain ...
    Avatar : Le nom du personnage de votre avatar, présenté de cette manière :
    Code:
    [b]OEUVRE/SOURCE D'ORIGINE[/b] → [i]Princesse Mononoké, San[/i] est [b]Sunilda[/b].
    Comment avez-vous connu le forum : TC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t700-sunilda-sainte-du-canc
SilasavatarArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
190/190  (190/190)
CC:
296/296  (296/296)
Message Re: Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]    Ven 1 Avr - 21:08
Re-re-re-re-re welcome Cool


Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t174-silas-gold-saint-des-g
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]    Sam 2 Avr - 1:26
Bon, (re) bienvenue à toi avec cette Armure du coup. Beau choix :')

@Sunilda a écrit:
Oh, bien loin d'ici, très loin de cette ville que vous appelez Rome. Je suis une nordique, une viking.

Oh ça, ça ne veut rien dire pour l'origine, Rome a été "envahit" par de nombreuses ethnies barbares dont les goths après tout...Bon OK, les Vikings c'est plus haut tout de même dans l'Europe. :p

Alors plus sérieusement, j'ai bien aimé l'histoire et comme tu l'as signalé pour Airoth, ça marche, pas de soucis pour l'utilisation de son nom. Hâte de voir ce que ça va donner en tout cas, j'aime bien le clin d'œil au loup de Sunilda avec le Tigre de feu Nüwa. ^^

Bref, tu as ma validation. Je t'attribue 5 en Eveil et 18 en PC. Bon jeu à toi. ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Contenu sponsorisé
Message Re: Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]    
Revenir en haut Aller en bas
 
Sunilda Sainte du Cancer- La Gardienne de la Porte des Esprits [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toc toc... Me suis-je trompé de porte ? [Libre/Kirijin] [Terminé]
» La vérité porte un masque [Terminé]
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Naos :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: