Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Sam 16 Avr - 22:53
Alexandrie. Une ville connue pour son phare surplombant la ville de ses lumières et guidant les marins dans les pénombres de la brume maritime. C'était une théorie que l'on prêtait bien lorsqu'on foulait de ses pieds cette légende pour la première fois de sa vie. Seulement, Alexandrie était également connue pour son savoir. Car au sein même de cette ville, se dressait fièrement une bibliothèque dans laquelle nombre des Marinas patrouillant gaiement dans ces rues étaient au moins venus une fois s'y renseigner pour diverses fins.

C'était ici que les deux généraux arpentaient les rues pour finalement quitter définitivement ce territoire placé sous l'égide de Poséidon. Ils avaient tous deux quitté les Arches d'Orichalque par un de ces sept portails qui menait à Atlantis et terminait ainsi leur chemin dans ce dernier territoire ami. Le Soleil s'était levé cette fois-ci et le temps avait éclairci quelques appréhensions. Lytès semblait avoir douté de la réaction du Légat vis-à-vis de Célestia. Ariane beaucoup moins. Les compromis nécessitaient des concessions et ce n'était pas Liao qui allait se montrer pingre sur ces faits-là, tant qu'il y avait un intérêt en retour...Ou même que le sujet en question ne montrait aucune importance à première vue. Plutôt confiante et rassurée par la présence du jeune homme, il lui tardait de découvrir ses terres familières de nom, inconnus de la vue. Son regard s'était posé sur Lytès. Il avait l'air calme comme ça, décidé à sa façon.

« Je suppose que tu as dû faire pas mal de recherches à la bibliothèque non ? »

Alors qu'Ariane préférait improviser presque théâtralement, elle savait que le Kraken était plus prévoyant. De mémoire, la petite brune tentait de se rappeler des informations qu'on lui avait donné oralement.

« Avalon m'a été citée maintes fois, tellement de fois dernièrement que j'avais l'impression de la connaître mais...Aujourd'hui, je me rends compte que j'ignore complètement à quoi elle ressemble. J'ai toujours quelques doutes la concernant...Comme c'est une île de Poséidon, je l'imagine plutôt aquatique. »


Continuant à marcher, Ariane s'était néanmoins permise de prendre quelques olives qui étaient vendues sur un petit marché. L'homme avait simplement demandé une monnaie qu'elle avait prestement donné d'une main vive. Le petit bocal eut tôt fait de rejoindre ses autres congenères dans un petit sac accroché à sa taille. La générale ne portait pas ses habits mais cela s'avérerait certainement des plus suffisants. Oui, des vivres et un peu d'eau étaient plus que nécessaire, sauf si le général des Glaces pouvait leur épargner la pénurie d'eau. L'idée était fort alléchante mais stupide. Tant qu'ils pouvaient rire dans les enceintes d'Alexandrie, cela lui allait parfaitement. Lytès avait parfaitement regagné toute son attention. Une fois l'île en vue...Comment s'y prendrait-il ? Observant Lytès, Ariane réfléchissait à leur arrivée. Ou plutôt, à quoi elle ressemblerait.

« Et puis, on fera quoi quand on sera devant les chevaliers qui gardent Avalon ? « Excusez-moi, il me semble que des gens vont menacer votre tranquilité, nous sommes simplement ici pour vérifier si la paix est toujours là ... » Tu parles d'une venue ! On va se faire jeter dehors par ses Chevaliers qui la gardent surtout... »


De nouveau, la jeune femme avait rit. Elle était heureuse de voir que la scène aux geôles n'avait pas plombé l'ambiance et l'amitié qu'elle lui portait. Pourtant, elle tentait de se taire...Un peu en vain. La main placée devant sa bouche pour en taire ses soubresauts ne suffisait pas.

« Oh, si Liao m'entendait, il me dirait certainement que je suis trop pipelette à extrapoler sur ce genre de choses ! Excuses-moi si je te dérange actuellement.»




Dernière édition par Ariane le Mer 20 Juil - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Sam 16 Avr - 23:41

Ils y étaient enfin, à Alexandrie. C’était une ville que le Kraken appréciait particulièrement. Un port, des marchands, mais surtout la Grande Bibliothèque. Cet endroit était de loin son favori. Un lieu calme où l’on pouvait lire autant que l’on voulait. C’était définitivement le meilleur emplacement pour sa soif de connaissance. Lytès releva la tête, profitant d’un bain de soleil avant de reprendre la marche dans les rues d’Alexandrie. Honnêtement, le garçon pensait a beaucoup de choses dernièrement et le fait d’être ici ne faisait qu’en rajouter. Tout cela était dû au contexte, à la ville également. C’était simplement un lieu fait pour réfléchir, selon lui. Remarquant qu’Ariane le fixait du regard, il l’interrogea en silence pensant qu’elle souhait lui poser quelques questions, des questions qu’il appréhendait. Pourtant, demanda simplement s’il avait fait des recherches. En y repensant, Lytès n’était pas sorti de son pilier depuis leur dernière rencontre. Il était rare qu’il ne se rende pas à la Grande Bibliothèque… La jeune femme sembla continuer sur sa lancée, parlant des idées qu’elle se faisait d’Avalon. Avalon… Une île décidément bien mystérieuse.

Le brun se contentait d’écouter silencieusement. Il tiqua néanmoins sur la suite de la conversation. Ce qu’ils feraient une fois là-bas, devant les chevaliers ? En réalité, cette question laissa un gout amer dans la bouche du Général. Cette question était étrange, pourquoi maintenant ? Sans doute pensait-il trop, mais quelque part, il ne pouvait s’empêcher de penser qu’il s’agissait d’un test. Oui, une façon de voir quelles étaient et quelles seraient ses réactions. Elle avait pourtant rit à cette question avant de s’excuser.

Lytès était resté silencieux jusque-là, ne sachant pas réellement quand placer un mot ou deux. S’il n’était pas aussi pensif, il aurait certainement étouffé un rire à cette pensée. Ariane parlait beaucoup, c’était un fait, mais elle entretenait la conversation et détendait l’atmosphère comme elle le pouvait.

Il s’arrêta un instant, l’air gêné. « En fait… Je n’ai pas vraiment fais de nouvelles recherches depuis la dernière fois. Je t’avoue que je n’ai pas vraiment… quitté le pilier Arctique dernièrement ». Pas depuis l’incident des geôles en tout cas. Il reprit « Avalon est une île pleine de mystères, nous verrons bien tout cela quand nous y serons. S’imaginer des choses amène généralement à la déception, alors autant attendre. De toute manière, nous aurons la réponse bien assez tôt ». Un léger sourire empreint d’un soupçon de peine à peine perceptible s’était glissé sur son visage lorsqu’il avait prononcé ces mots.

Le garçon recommença à avancer, les mains dans le dos. « Ce qu’on fera là-bas… Nous verrons bien quand nous y serons Ariane. Je suppose que tout dépendra de leurs réactions ». Il stoppa sa voix quelques instants. « Mais s’ils se montrent hostiles… Nous n’aurons certainement pas d’autres choix que de forcer le passage ». Au fond, Lytès se doutait que le dialogue avait peu de chance de se passer de manière pacifique. La mission était prioritaire sur les sentiments, et s’ils avaient tous deux une raison d’avoir recours au combat, il s’exécuterait. Il avait une mission, il devait obéir, tout simplement. Contrairement à la jeune femme qui avait abordé le sujet en riant, Lytès, lui, c’était montré des plus sérieux. « Mais le Légat n’est pas là. » Dit-il finalement en réponse aux excuses avant de reprendre « Tu ne déranges rien du tout ».

Pensif, il n’écoutait plus qu’à moitié jusqu’à ce qu’ils arrivent non loin de la Grand Bibliothèque. Même dans ces conditions, le Kraken était constamment attiré par cet endroit, comme s’il l’appelait. Il étouffa un léger rire nostalgique. Cette pensée lui rappelait comment il était arrivé à Atlantis, c’était une sorte d’appel aussi. Il s'en souvenait encore.

Prenant une nouvelle direction pour éviter de s’y arrêter, il attrapa son propre poignet et serra un peu la prise. «Ariane » Commença-t-il à dire. Il cherchait comment poser sa question proprement. « Y-a-t-il eu d’autres sujets abordés avec le Légat ? ». Une généralité, ou peut-être pas. Lytès lui-même ne savait pas vraiment où il voulait en venir en posant cette question, s’il y avait d’autres informations à connaître… ou d’autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Dim 17 Avr - 2:20
"Tu veux dire...Que Mr le Savant n'a pas lu depuis tout ce temps?" Les yeux couleur océan de la jolie brune s'était écarquillés, stupéfiée. Alors qu'ils défilaient près d'un petit marché où quelques rares livres étaient posés sur un support en bois, les petites mains de la gallo-romaine allèrent bien vite saisir un léger ouvrage sur lequel était écrit "contes de marins". "Mais ce n'est pas sain pour toi de te laisser aller de cette façon, allez je te le donne!"

"Eh! Vous n'avez pas payé!"
, s'était alors écrié d'une voix furieuse un marchand de la place.

Rapidement, la jeune femme se contenta de balancer habilement deux petites pièces sur la table avant de rejoindre de nouveau les côtés du jeune homme à pas rapides. Ce qu'il était occupé! Ce comportement en devenait presque préoccupant quand cette dernière connaissait les habitudes de son congénère. La voix d'Ariane s'était cette fois-ci montré plus basse; la jeune femme chuchotait tout en articulant correctement, de façon à se faire comprendre sans qu'une incompréhension l'amène à se répéter sur ces propos.

"Bah! Si tu veux mon avis, on devrait commencer par réagir normalement et puis, ces hommes sont placés sous la protection d'Amphitrite et de Poséidon! Pourquoi forcer le passage? Et si un truc louche se pointe, on pourra agir en adéquation avec les événements...Même si honnêtement, j'aimerai juste savoir si l'île d'Amphitrite sera apte à nous donner des réponses sur ces Masques, et ce danger qui plane sur Avalon depuis la disparition d'un certain Uther Pendragon. Parce que finalement, si on sait que les hommes masqués représentent un potentiel danger pour Avalon qu'on veut protéger...Quoi d'autres? Je m'inquiète également vis-à-vis de ces Spectres, pas toi?"

A dire vrai, la Lyumnade elle-même ne savait pas comment réagir. Il lui paraissait difficile de mettre une étiquette sur les réactions qu'auraient les résidents d'Avalon. Tant de choses les menaçaient actuellement qu'elle ne savait où donner de la tête. Alors si on lui donnait le même genre d'encouragements que lui faisaient actuellement le Kraken, cela lui donnait une certaine marge d'appréhension.

"Oh, merci Lytès."


La générale alla simplement tenir son bras, enjouée et d'une humeur particulièrement gai pour le moment. On ne savait véritablement quand ce type de comportement doucereux pourrait changer, mais elle le sentait. Ariane sentait que le Kraken reprochait quelque chose et qu'il gardait une rancune qui ne faisait pas agir ce jeune homme d'une façon habituelle, sinon l'évocation du Légat ne serait pas apparu aussi froidement. Finalement, le gardien de l'Océan Arctique avait simplement abordé un dernier sujet délicat: Quelles choses le Légat et elle avait réellement abordé? Beaucoup. Célestia en était un, Myrdinn un autre, les Oracles, encore un autre, les Masques, un problème supplémentaire...Non, les conter tous seraient trop longs.

"Hm, moi? Oh rien de bien spécial, je ne vois pas de quoi tu veux parler."
Quand Ariane se montrait aussi naturelle avec les autres, ses mensonges n'allèrent guère bien loin. Et elle l'avait remarqué à l'instant même où ses yeux avaient croisé ceux du Kraken. Finalement, elle avait fini par dire ce qu'elle avait sur le fond de sa pensée "Eh bien...Liao m'a l'air très préoccupé vis-à-vis de Nimuë. J'ai rencontré un Saint qui la pourchassait à Alexandrie...Enfin ici. Je me suis chargée de le calmer un peu, ma foi d'une manière bien différente que celle que j'avais prévu. J'en ai fait plus ou moins un rapport au Légat. Nulle encombre ni véritable combat, n'aie crainte, je ne serai peut-être pas là avec toi si combat il y avait eu. C'est juste que...Je ne m'attendais pas à ça." Sur le feu de l'action, la jeune femme ne réfléchissait pas et se contentait simplement de réagir aux provocations. Pourtant, le temps lui avait donné les sources nécessaires pour prendre conscience de ses actes qu'Ariane jugeait elle-même loufoque. C'était probablement pour ces raisons-ci qu'elle n'allait pas plus loin dans les explications et que ses joues devenaient simplement légèrement rouges.. Pourtant et de nouveau, ses dents se posèrent simplement sur l'ongle de son pouce. "Mais Liao semble un peu distant ces temps-ci en plus de se préoccuper uniquement de Nimuë. Et puis les diplomates se multiplient sur nos terres. Les Marinas n'ont pas de partis pris réellement, alors tous tenteront de s'arracher nos décisions pour mener à bien leur propre plan. Et ça sera la même musique pour tout ce monde qui viendra nous visiter je pense. Oracles Berzerkers...Tout comme Célestia, qui porte la marque du dieu de la Mort, ou encore ce fameux...Myrdinn. Je n'en dis pas plus, j'avance sur des visions qui ne sont probablement pas complètes et Avalon saura me confirmer cela."

Ariane s'était simplement contentée de sourire. Oui, elle était certainement un peu jalouse de la place qu'occupait déjà Nimuë, au moins cette dernière n'avait pas un ami sur qui elle devait garder un œil d'une façon presque traitre et resterait au chaud sous les petits soins des Marinas dès son arrivée. Alors, cette question sur leur conversation était plus compliquée et les impressions de l'ancienne Tribut à peine voilées. Ce n'était déjà pas simple d'extrapoler sur des théories sur lesquelles elle n'avait elle-même aucune réponse, mais la générale des Lyumnades n'était pas là pour juger les paroles de Lytès. Simplement ses actes. Et c'était autre chose que de se dire que la méfiance ne ferait qu'engendrer la méfiance, pour finalement ouvrir son cœur en balayant d'un revers de la main ces doutes qui empêchent de prononcer les mots douteux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Dim 17 Avr - 12:51

En un sens, Lytès savait pertinemment que la jeune femme ne le louperait pas sur la lecture. Il aurait pu en être lui-même étonné s’il n’en connaissait pas les raisons et, effectivement, cela ne lui ressemblait pas, en tout cas, pas au Lytès d’il y a encore quelques mois. Pourtant l’homme se contenta simplement de hocher la tête, en guise de toute réponse. Que pouvait-il ajouter ? Absolument rien, et il n’avait pas particulièrement envie d’entrer dans le vif du sujet. Ariane prit alors dans les mains un livre posé sur l’étalage, avant que le marchand ne se mette à hurler. En fait, s’il y avait une chose qui dérangeait le Kraken ici, c’était les marchands. Pas foncièrement honnêtes, plutôt du genre criards… C’était dérangeant. D’une voix plus basse, Les Lyumnades donna également son avis sur Avalon et le comportement à adopter là-bas. Lytès remarqua qu’il y avait eu, semble-t-il, une incompréhension entre eux deux. Forcer le passage… Etait une idée qui ne l’enchantait guère, mais qui serait mise à exécution si et seulement s’ils n’avaient pas d’autres choix. Il n’avait jamais été question dans l’esprit du brun d’arriver en les agressant. C’était tout bonnement inconcevable. Le brun demeura une nouvelle fois silencieux. Dans tous les cas, l’ile semblait être un endroit qui allait leur réserver bien des surprises.

Elle attrapa le bras de Lytès, sous le regard légèrement étonné de celui-ci. Il en avait pourtant l’habitude maintenant. Ariane répondit d’abord à sa question en faignant l’ignorance, mais le brun n’était pas dupe et n’appréciait nullement les mensonges. En silence, il fixa la jeune femme avant que celle-ci ne se décide à parler, abordant le sujet de la nouvelle Sirène Maléfique. Il semblait évident qu’elle ne pourrait pas partir si facilement du Sanctuaire, alors il était logique que l’un des Saints la suive jusqu’à Alexandrie. Puis il sentait également que le sujet n’enchantait guère Ariane. Il soupira. Le Légat… distant… Il se souvenait de l’entrevue sur son propre pilier, laissant une mine faiblement assombrie sur son visage. Dans tous les cas, il y avait certainement beaucoup de choses à penser et à prendre en compte.

Il parla enfin : « En effet, ils ont l’air… comme liés tous les deux » commença-t-il à dire « Dans tous les cas, ce qu’il se passe entre eux ne nous regarde pas. Tant que cela n’a pas de répercussion sur Atlantis, peu-importe ce qu’ils font ». Une remarque peut-être un peu froide, mais c’était ce qu’il pensait réellement. Cette histoire de concernait qu’eux deux, et ni Ariane, ni Lytès, ni un autre n’avait son mot à dire là-dessus. « Tu ne t’attendais pas à quoi ? » Demanda-t-il après une courte pause.

Les visites d’autres camps… Ils en avaient déjà discuté le Légat et lui-même, la réponse était toute trouvée. « Maintenant que Poséidon est réveillé, il est évident que les autres camps viendront à Atlantis. Le principal est simplement de ne pas se laisser berner ». Il avait néanmoins tiqué légèrement à l’entente du mot « Berzerkers », faisant remonter certains souvenirs.Douce nostalgie. Il s’arrêta un instant, hésitant à s’éloigner un peu de la jeune femme. « Concernant les Masques et les Spectres, restons prudents. Nous n’avons que peu d’informations à leurs sujets. Nous ne devons pas nous précipiter, et puis… Peut-être que nous aurons quelques nouvelles réponses à apporter grâce à cette mission » Dit-il simplement.


Finalement, il n’avait repoussé Ariane et s’était contenté de demander si elle voulait d’autres olives avant de s’arrêter sur un nouvel étalage afin d’en racheter. « Comme ça, tu auras tes provisions pour un moment ! » justifia-t-il. Il essayait de se détendre, mais c’était peine perdue entre la mission et la cacophonie qui se jouait actuellement dans sa tête. « Et sinon… il y a autre chose qui te tracasse non? » Une question vague qui pouvait mentionner le Légat, ou encore sa réaction vis-à-vis de Nimüe, ou n’importe quelle autre pensée qu’elle pourrait avoir en tête sur le moment. « D’ailleurs, je ne vois pas Teigne… Tu l’as laissé au pilier ? » Ou plutôt, il ne l'avait pas entendu. Lytès fit une pause avant de reprendre :«En tout cas, je suis désolé que tu doives faire dans la garde d'enfant pour cette mission.» Le message était sous entendu, mais clair à la fois. Lytès n'était pas dupe, et il savait que son comportement, que ces doutes, étaient certainement mal vus dernièrement.
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Dim 17 Avr - 14:30
Lytès avait fait part de ses propres pensées sans pour autant montrer une once d'incompréhension pour ce qu'il se passait entre le Légat et la nouvelle Sirène Maléfique. L'idée se révélait d'autant plus étrange qu'Ariane se rendait compte qu'Arellys avait été remplacée. Etrangement, la brune tolérait très mal le changement actuellement et le Kraken n'était pas le seul à perdre ses repères. Seulement, Ariane tentait de se les reforger comme auparavant, aussi impossible la tâche eut pu paraître aux yeux de ses semblables. Même elle s'en rendait bien compte: Hassan n'était plus qu'une coquille vide qu'elle rendait visite de ses humeurs les plus sombres et les personnes avec qui elles pouvaient se montrer d'une humeur aussi guillerette pouvaient se compter sur les doigts de sa main. Finalement, tout aussi froidement que son compère, une phrase pleine de ses attentes.

"Absolument. Il est hors de question que le Légat se voit décourager de son travail pour cela."

Jalousie ou véritable état d'esprit se complaisant dans le déni? Une pointe de ces deux idées à la fois. Le Légat demeurait être un être humain avec ses failles et ses qualités, n'en déplaise à la jolie brune qui continuait à marcher un peu plus silencieusement à mesure que leur embarcation se profilait au loin.

"Eh bien, seuls les Saints et éventuellement les Oracles sont au courant de son éveil. C'est quelque chose que je préfère néanmoins laisser sous silence actuellement." Mise à part Célestia qui avait eu l'occasion de les rencontrer, ni les Ases ni même les Berzerkers n'étaient au courant de son retour. Poséidon était pour l'instant un dieu libéré qui ne s'était pas manifesté à tout le monde, et encore heureux. Et lorsqu'elle repensait aux Saints et aux explications à donner à Lytès, celles-ci n'étaient guère convaincantes. "Disons que je n'ai pas été prise au sérieux par ce Saint. Il...euh, eh bien, il a dû développer un certain goût pour la provocation. J'ai bien crû qu'il allait attaquer le Légat et Nimuë et que mon intervention se solderait par un comportement similaire, mais il faut croire que mon visage n'est pas vraiment menaçant et mes lèvres très attrayantes pour certains. Tu parles d'une réputation..."

Un soupir s'était propagé dans l'air à cette pensée. Heureusement que Lytès avait bien vite changé de sujet. Sa petite salamandre ne s'était pas déplacée à ses côtés devant tout le monde, mais elle la savait là, présente, et mieux valait ne pas la balader en sa compagnie dans toute cette foule humaine.

"Teigne? Elle nous regarde...De loin. Ne t'en fais pas pour elle, elle sait me suivre."

Après tout, cette dernière était emprunte de son cosmos. Subitement, Ariane avait lâché le bras de Lytès lorsque celui-ci s'était excusée en lui faisant une remarque à peine sous entendue sur les précautions prises que le concernait de plein fouet.

"Cesse de dire ce genre de choses. Certes, tes doutes ne sont pas une nouvelle. Pour autant, si le Légat se sentait autant préoccupé par les doutes que tu arbores actuellement, il ne t'aurait pas permis de venir ici. Depuis le début et même avant que tu n'aies cet étrange sentiment, tu t'étais porté volontaire pour aller à Avalon la sacrée et voilà qu'on s'y rend ensemble. Il aurait pu te révoquer mais il ne l'a pas fait, tout en sachant que l'île est quelque chose...De précieux pour nous tous. Vois cela comme un privilège, seuls les Marinas et les prêtresses d'Avalon peuvent y aller. Et puis, je ne suis même pas sûr que Liao ait vu véritablement cela de cet œil pour le moment. Pour ma part, j'espère juste que cela ne te prendra pas la tête en mission. Plus tôt on aura finit cela, mieux ça sera. On en reparlera à notre retour d'une meilleure façon si tu veux."

En ouvrant son sac, Ariane vérifia de nouveau ce qu'ils avaient collecté avant de se rendre à Glastonbury par l'embarcation qu'ils allaient prendre. Le bateau était plutôt grand mais de toute évidence, ils avaient de la route à faire.

"On s'arrête à Glastonbury, de là, on prendra une embarcation plus adaptée pour atteindre Avalon."


C'était la première étape de ce voyage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   Dim 17 Avr - 16:29

Laisser sous silence, il y avait donc autre chose qu’elle ne disait pas ? A force de chercher le moindre sens à tous les mots, Lytès se demandait s’il n’allait tout simplement pas devenir fou. Les choses ne tournaient déjà plus très rond dans sa tête actuellement… Il devait se contrôler et arrêter de chercher, il le savait… Cela n’apporterait rien de bon. Alors le Kraken prôna le silence, gardant ses pensées pour lui-même. Ce n’était ni l’endroit ni le moment de lancer un débat, autant passer à autre chose.

« Tu as donc beaucoup de succès chez les Saints, visiblement ». Lytès lui-même ne savait pas sur quel ton il avait prononcé ces mots. Peut-être froidement, peut-être avec un humour ou un sourire forcé… Il l’ignorait. D’ailleurs, quelle tête faisait-il en ce moment ? Peu importe, c’était la seule remarque qu’il s’était permis de faire, il n’y en aurait pas d’autres alors ce n’était pas la peine de s’étendre sur le sujet. Il aurait surement dû se taire dès le départ en y repensant… Tant pis. Il fût néanmoins rassuré lorsqu’il apprit que Teigne était présente, même de loin. Au moins, si quelque chose devait se produire là-bas, il était certain que l’animal s’occuperait bien de son maître. Lytès avait déjà pris sa décision là-dessus… Si jamais les choses devenaient trop compliquées, dangereuses, ou autres adjectifs. C’était pour cela qu’il avait posé cette question.

Puis il se fit réprimander… Sans doute cette remarque, même accompagnée d’excuses, avaient été un peu crue. En revanche, il n’était pas aussi certain qu’elle des motivations concernant son non-retrait de la mission. « Le Légat est quelqu’un de réfléchit, il n’a surement pas voulu envoyer un Général seul sur cette mission, compte tenu des enjeux ». Les faits étaient là, ils étaient en sous-effectifs et la mission pouvaient être risquée et il fallait s’assurer que, même si les choses se passaient mal, les informations parviennent au Sanctuaire Sous-Marin. Il se contenta de hocher silencieusement la tête, se demandant pourquoi il avait abordé le sujet, au lieu de tout simplement se taire. « Pas besoin ».

Ils arrivèrent enfin devant l’embarcation qui devait les mener à leur prochaine destination : Glastonbury. L’eau… l’endroit où Lytès était le plus à l’aise probablement. Ils s’installèrent alors, prêts à se rendre à la prochaine étape du voyage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Re: [MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[MD5 - 2][Début Juillet 550] Troquons nos vivres pour Avalon l'inconnue [PV Lytès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Alexandrie-
Sauter vers: