Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Sam 16 Avr - 23:39
Tout était pressant comme toujours, depuis son arrivée de Rome il n'avait cessé de bouger constamment si bien qu'au final il n'avait eu nullement le temps de se remettre de son précédent voyage. Pourtant bien des choses posaient sur sa conscience et l'activité constante l'obligeait, plus ou moins, à en faire abstraction. Ainsi était-ce sa nouvelle vie qui se dessinait, étant plus précise qu'à son arrivée : il était un Saint au service direct du Grand Pope et le temps de garder son temple était passé, pour le moment. D'autres s'en chargeaient pour lui durant son absence, les échos d'affrontements et bien d'autres péripéties lui étaient venus aux oreille et le Sanctuaire était toujours debout. Les chevaliers d'Athéna s'appliquaient à la tâche, il en ferait de même comme à Rome.

Faire abstraction. Peut être était-ce là sa nouvelle mission, la vraie, apprendre à mettre de côté ses pensées et faire son devoir, faisant fit de ses sentiments... Rome. La colère qu'il avait ressenti face à l'Augure. Au final ce n'était que de la déception, très vite effacée certes, mais son comportement s'il n'avait pas été seul lui aurait valu des remarques voir même pire : il avait mis en péril les relations qui s'établissaient. Au final tout s'était passé pour le mieux, la confiance portée en l'homme-soleil s'était révélée juste et rien n'avait éclaté. Son honnêteté et sa bonté avaient primé sur ses sentiments.

Affublé de sa tenue civile Airôth attendait donc aux pieds des marches, son armure bien au chaud dans sa boite dorée et attendant ses futurs compagnons. Haut beige sans manche ainsi qu'une cape, genouillères et sandales traditionnelles, bref, Airôth était un Saint en civil. Le voyage allait être long, la ville de Lubeck loin au nord était leur destination. Il eut un frisson rien qu'en imaginait le temps qu'il faisait là bas : froid. La lettre du Grand Pope avait été claire : la paix avec les Ases, les écouter et parlementer. Il n'allait pas être seul dans cette tâche, non, Bélisaire avait jugé juste de lui prêter deux hommes pour l'accompagner : Nahel de la Balance et Xanathos du Phénix. Il ne les connaissait ni l'un ni l'autre mais savait leur arrivée proche de la sienne, de ce que lui avait dit ses servantes. Soit. La confiance que l'Egyptien avait en l'homme masqué était forte, il ne doutait pas de lui dans ce choix. Ni même dans le choix dont il lui avait fait part : celui d'être sa voix auprès des représentant d'Odin après l'avoir été face à ceux d'Apollon. Le Taureau d'Airain était juste et bon : L'émissaire du Sanctuaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Dim 17 Avr - 11:12
Auberge de Rodorio, un soldat du sanctuaire y entra, haletant, regardant à gauche à droite pour désespérément retrouver un saint d'Athéna. L'auberge était vide de clients, deux ou trois ivrognes y étaient, dormant la tête sur leur table. L'aubergiste, lavant et rangeant ses verres et autres ustensiles, vit le soldat avec un air étonné de voir un soldat arriver si tôt en matinée.

"On est fermé !"

"Je ne suis pas là pour boire mais pour chercher le chevalier Phoenix, l'avez-vous vu ? D'autres villageois m'ont dit l'avoir croisé non loin de votre auberge."

"Heuu bin heuuu ..."

L'aubergiste avait l'air de cacher quelque chose et connaissant le chevalier de feu par réputation, il ne savait pas, pour sa santé surtout, s'il devait avouer où se trouvait le saint d'Athéna. Le garde, voyant cette hésitation lui répondit aussitôt.

"J'ai un ordre du Pope pour lui, si vous ne me dites pas où il est, notre chef risque fort de fermer votre échoppe pour de bon !"


"Ça va, ça va, il se trouve dans une des premières chambres à l'étage, mais je ne vous ai rien dit hein, il me fait peur ce gamin en ce moment et il ne devait être dérangé sous aucun prétexte, sachant ce qu'il a du faire le reste de la nuit ..."


Sans répondre au vieil homme, le soldat grimpa les marches menant à l'étage quatre à quatre, il ouvrit la première porte, il vit non pas une mais deux femmes dans un lit et au milieu le saint, dormant, une bouteille vide sur les draps du lit sans compter toutes les autres éparpillées un peu partout dans la pièce. Le soldat fut abasourdi par ce qu'il voyait, un saint d'Athéna faire la java en ces temps troubles, il n'avait jamais vu ça. Sans hésiter il le réveilla.

"Chevalier Phoenix ! Réveillez-vous !"


Soudain, une plume de l'oiseau de feu alla se loger sur la porte ouverte de la chambre, à dix centimètres de la tête du soldat qui sursauta de peur.

"Vieux débris, j'avais dit de ne pas me déranger ! Ha ? Qui t'es toi ? Un soldat ?"


Les deux femmes se réveillèrent à leur tour se demandant quoi et prirent peur à la vue du soldat qui n'en croyait pas ses yeux.

"Ce ... ce sont deux prêtresses du temple de ce village ..."

"Oui et alors ? C'est pas interdit, si ? Bref t'es là pourquoi soldat ?"

"J'ai une lettre pour vous de la part du Grand Pope, une lettre de première importance !"

"Ha ouais toi ?"

Le saint but une gorgée de la bouteille qu'il avait encore sous la main et prit la lettre. Il l'ouvrit et tenta de lire du mieux qu'il le pouvait, n'ayant appris à lire qu'il y a très peu de temps il ne comprenait pas tous les caractères mais en comprit l'essentiel.

"Ooordre d'Aaathéna, reeeetrouver deeuuux chevaliers à l'eeentrée du sanctuaire pour aller à Lu ? Luquoi ?"


Le soldat ne répondit pas, il ne connaissait rien du contenu du message. Xanathos ne lit pas le reste du message, sa gueule de bois lui donnant déja assez mal à la tête comme ça. Il se leva, enfila ses vêtements noirs et prit sa Pandora box non pas sans tituber. Il passa devant le soldat sans le remercier.

"C'est bien ma veine de me faire lever si tôt pour une mission à la noix, j'vous jure, y a plus de respect, j'étais en permission en plus ! Aubergiste ! Donne moi une bouteille pleine et que ça saute, j'en aurai besoin ! Et je te dis pas merci le vieux d'avoir dit où j'étais ! Tu crois que le Pope s'intéresse à ta bicoque ?"


Il prit la bouteille de vin, en but une rasade et sortit de l'auberge, titubant, toujours sous les effets de l'alcool de la veille. Xanathos avait bien changé depuis son arrivée ici en Grèce, surtout après son combat contre l'Ombre de la vierge, il s'est tellement senti impuissant face à cet homme si puissant. C'était un vrai cauchemar pour lui aujourd'hui et chacun de ses rêves lui rappelle ce combat infernal, il revoyait encore ses compagnons souffrir qu'il avait commencé à picoler pour essayer de sourire à nouveau et de fait oublier ses pensées noires. Les femmes l'y aidaient aussi ne servant qu'à l'amuser physiquement. Les restes du pouvoir du masque avait du coup été intensifiés et le peu de haine que le saint possédait, avait augmenté. Titubant, buvant, rotant, le saint continua sa marche vers l'entrée du sanctuaire, il vit alors que quelqu'un s'y trouvait déjà. Il était grand portait des vêtements clairs typé chez les saints et une boîte dorée.

"Yo, j'suis Xanathos du Phoenix, on m'a dit de venir ici, je sais pas trop pourquoi le Pope a une écriture digne d'un médecin, un ordre d'Athéna pour aller à Lumachin, je sais pas trop où j'ai pas su lire la suite c'est illisible ..."


Le saint mentait bien évidemment, il n'avait tout simplement pas su lire le reste du message. le chevalier de bronze posa sa box à terre, s'assit dessus. Il tira une pipe et l'emplit d'herbe de la région et l'alluma sans rien faire comme geste, de son cosmos, l'herbe prit feu légerement, le saint fuma regardant le grand balèze. il ne l'avait jamais vu et ce même lors de sa montée des maisons du zodiaque, il vit néanmoins un taureau sculptée sur sa boîte en or. Il souffla légerement de la fumée qui s'envola dans les airs, et le regarda encore de suite.

"Tu sais c'qu'on doit faire ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
NahelavatarArmure :
Libra Gold Cloth

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Dim 17 Avr - 12:35
:: Première mission

Le tribunal. Nahel en était ressorti passablement énervé et déçu par cette décision qu’il jugeait dangereuse. Peut-être se trompait-il, mais comment faire confiance à un homme dont l’allégeance se modifiait aussi facilement par amour pour une femme. Si elle le quittait ou disparaissait, que ferait-il exactement. Bélisaire avait pris sa décision, et sa réputation en avait pris un coup aux yeux de la Balance. On l’avait décrit comme un homme dur et froid, mais il l’avait trouvé plutôt mou et chaleureux dans ce procès. Le Ghassanide ne comprenait pas vraiment cette logique d’avoir besoin d’une arme supplémentaire, comme certains l’avaient précisé. Et puis cette propension à voir les chevaliers comme des êtres incapables des pires bassesses pour gagner une guerre était un peu réducteur. La décision était prise maintenant, mais sa menace planait toujours sur cet invité. Son temple était son domaine, et il pourrait toujours justifier de la manière de son choix ses actions contre Arbhaal. Un sourire s’afficha sur le visage du chevalier d’or en repensant au regard et au cosmos de cet homme à son attention. Il serait aisé de le provoquer et de justifier de la simple défense pour expliquer ce combat. L’homme ressassait ses pensées depuis quelques jours, s’interrogeant sur les raisons de tout ceci et la justification d’un tel procès qui finalement avait eu une issue presque prévue d’avance. Simulacre de justice à ses yeux. Un messager vint à sa rencontre.

Un ordre d’Athéna pour une mission diplomatique avec les Ases. Nahel accueillit cette nouvelle avec plaisir. Cela lui permettrait de quitter un peu le Sanctuaire, et de monter dans les pays du Nord. Un territoire qu’il ne connaissait pas du tout. Nahel n’avait pas connu l’affrontement contre les Ases, et ne partait sans aucun à priori sur leur compte ni même d’animosité particulière pour un passé révolu depuis longtemps. Et puis la situation du Sanctuaire était précaire. Il suffisait de voir les agressions subies pendant le tribunal. C’est d’un pas lent que la Balance rejoignit l’entrée du Sanctuaire afin de rejoindre ses compagnons de route, des hommes qu’il n’avait pas encore rencontré depuis son arrivée. D’après le message, les ordres seraient donnés par le Taureau. Cela ne le dérangeait pas particulièrement, même si il n’aimait pas cette hiérarchie au sein des Golds. Mais soit il se plierait à la volonté d’Athéna puisque tel était son rôle. Et au moins cela lui permettrait d’être un peu moins sous pression pour cette mission. Il était accompagnateur et spectateur tout simplement. Le Taureau devrait assumer la charge de sa fonction, même si il ne comptait pas agir contre lui pour autant. Quand il arriva, deux hommes étaient déjà présents. Facile de reconnaître le chevalier d’or du Taureau, et l’autre homme devait être le Phénix si son message était complet.


_ « Nahel, Chevalier d’or de la Balance. Enchanté. »

Une présentation simple et courte. De son œil unique, il observa les deux hommes attentivement. Il tentait déjà de se faire une idée sur eux, à sa manière et selon sa propre échelle de valeur. Un sourire chaleureux s’était fixé sur ses lèvres tandis qu’il attendait maintenant les ordres du Taureau. Après tout il gérait cette mission. Vu la description, Nahel doutait que cela soit une mission de combat. Rencontre, enquête ou peut-être diplomatique. Il n’esquissa aucun geste ni aucune parole supplémentaire. Attendant les éléments supplémentaires de la part d’Airôth.


" Le cosmos désignera toujours le vainqueur.
Ne pas sous-estimer l'ennemi, et considérer toutes ses attaques comme mortelles.
La meilleure défense est une bonne attaque. Elle doit être rapide et efficace.
Ne pas dépendre d'un pouvoir d'emprunt. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t632-nahel-libra-gold-saint
CineadavatarArmure :
Scale de Polyphème

Statistiques
HP:
220/200  (220/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Dim 17 Avr - 21:26
Plus de temps pour les doutes, pour marquer le coup il aurait pu revêtir son armure et laisser aller derrière lui ses pensées. N'être qu'Airôth du Taureau. Il ne le pouvait, le voyage était bien trop long et fou serait celui qui oserait traverser un continent vêtu d'or. Alors il ferait abstraction, seul, de ses pensées, comme à Rome. Garder son sang froid. Peu de raison pour lui de s'emporter là haut, dans le nord, bien qu'il ne s'y sentirait pas à son aise il était sûr de pouvoir être ce que le Grand Pope voulait.

Déjà le premier chevalier pointait le bout de son nez, un coup d’œil rapide sur l'objet qu'il transportait et l’Égyptien comprit avec aisance qu'il allait rencontrer le premier homme du voyage, le Phoenix. Il n'avait pas l'air frais, pour sûr qu'il avait du boire ou passer une soirée mouvementée. Un détail plus ou moins important, si Airôth n'avait que faire des passe temps des chevaliers, ce n'était pas son rôle, il se méfiait néanmoins de ceux qui pouvaient avoir la main lourde... Surtout avant une telle mission. Il aura le temps de décuver en route... Il se présenta donc une fois arrivé à sa hauteur, Airôth lui répondit de prime abord par un petit signe de tête avant d'enchainer derrière lui.

- Bonjour à toi, Xanathos du Phoenix, je suis Airôth le Chevalier d'Or du Taureau, enchanté. Nous allons attendre l'arrivée de Nahel de la Balance qui devrait arriver rapidement, je n'ai pas vraiment envie d'expliquer plusieurs fois la même chose.

I
l voyait donc le bronze devant lui se poser sur son armure et fumer tranquillement, attendant que le temps passe. Chacun sa manière appréhender le temps il n'en doutait pas, lui même était devenu fort dans cette pratique : debout, les bras croisés et coiffé de son casque il attendait du haut de ses marches que quelqu'un daigne franchir son temple. Il attendait. Un métier bien facile en somme lorsque rien ne vient perturber vos penser, lorsqu'il n'y a personne pour vous faire bouger. Pour vous obliger à remplir votre mission contre vos envies. Il soupira, perdu dans ses songes... Il n'y arrivait pas, oublier.

Ce fut au tour de Nahel d'arriver. Comment ne pas remarquer d'entrée de jeu qu'il possédait un œil masqué. Certainement un vestige de la dernière grande guerre qu'avait essuyée le Sanctuaire, un combattant avisé pour en être revenu en vie, l'Egyptien le ressentait. Il était donc le chevalier d'or de Balance, incarnant la justice et l'équité, nul doute que ces qualificatifs allaient être de mise dans la future entrevue avec les gens du nord. Si Airôth possédait la franchise et la bonté, Nahel, lui, serait son soutient de la justice et de la droiture. Son arrivée eut le mérite de faire sourire le Taureau d'Airain, se savoir accompagné par un homme de sa stature dans les terres gelées était presque un soulagement.

- Moi de même, Nahel. Je suis Airôth du Taureau. Je ne sais pas si tu connais notre compagnon de route, Xanathos du Phoenix ? Nous avons une longue route devant nous, je ne sait pas si vous êtes au courant de toute l'histoire mais je vais être bref : Les Ases ont contacté Athéna pour leur faire part d'une paix désirée... Nous seront tous trois les représentants du Sanctuaire et du Grand Pope dans cette manœuvre. La paix semble être la voie que nous prendrons nous aussi, seulement nul doute qu'ils auront des exigences. Rassurez-vous, nous aussi, je vous expliquerais tout ça en route vers Lubeck, inutile de perdre plus de temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t945-cinead-atlas-de-polyph
XanathosavatarArmure :
Phoenix

Statistiques
HP:
140/140  (140/140)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
153/153  (153/153)
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Mer 20 Avr - 7:58
Xanathos continua de fumer sa pipe nonchalamment soufflant la fumée vers le ciel, s'amusant à faire des ronds de fumée, il remercia le tavernier pour l'avoir fait découvrir cette chose, le chevalier Phoenix l'avait plutôt obligé à le faire découvrir cette étrange chose le voyant faire de même ainsi que la plupart de ses clients. Le bronze saint voulait découvrir le monde et tous ses secrets oubliant presque sa mère aux prises avec les chevaliers noirs. Non pas qu'il n'irait pas la sauver un jour mais les priorités du Grand Pope étaient ce qu'elles étaient si Xanathos voulait un jour que son île soit délivré de ses mercenaires, c'était le deal.

"Enchanté."


C'est ce qu'il répondit au chevalier d'or du Taureau qui venait de se présenter à lui d'un air tout à fait sympathique. Il affirma vouloir expliquer les raisons de leur mission une fois qu'un dénommé Nahel, chevalier d'or de la Balance arriverait, histoire de ne pas répéter deux fois la même chose. Le saint d'or de la Balance ne tarda pas à arriver et il se présenta à son tour. Le bronze saint se contenta d'un hochement de tête et continua à fumer son herbe spéciale, ça l'aidait notamment à désaouler de sa soirée d'hier. Le brogne n'avait pas l'air d'être plus prompt à vouloir parler apparemment, le Phoenix sentait que ce voyage allait être très positif niveau discussion. Le chevalier du Taureau pouvait ainsi continuer son récit, ainsi donc leur mission était diplomatique, ils devaient aller voir les Ases. L'oiseau de feu ne savait pas qui c'était, ils devaient d'ailleurs se rendre à Lubeck où le saint parlerait des exigences d'Athéna envers eux.

"Que je ne me trompe pas, les Ases, ce sont les guerriers du nord n'est-ce pas ?"


Xanathos se tint les bras, il n'aimait pas le froid, il détestait ça et sentait que ça allait mal se passer pour lui s'ils devraient en venir aux mains. De plus, il se demandait pourquoi Athéna l'avait choisi pour une mission diplomatique, il n'avait jamais fait ça de sa vie, il ne savait pas ce que c'était de parlementer pour une paix entre deux camps.

"En tous cas, Athéna a le sens de l'humour pour m'envoyer là bas, je suis pas un pro de la diplomatie, j'espère qu'une guerre ne va pas démarrer à cause de moi ! Ha ! Ha ! Ha !"


Le saint se releva ayant un peu repris ses esprits depuis tout à l'heure mais il avait encore faim, au lieu de celà il prit un morceau de pain qu'il avait choppé au tavernier et mangea. Il prit sa boîte et la mit sur son dos.

"Qu'attendons-nous pour y aller ? Je te suis Airôth."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t636-xanathos-chevalier-de-
NahelavatarArmure :
Libra Gold Cloth

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   Mer 20 Avr - 10:29
:: Première mission

Nahel avait adopté la même attitude que ses deux partenaires de voyage. L’armure dans la box et des vêtements civils. La différence était que ses vêtements étaient encore usés de ses précédents voyages, et lui paraissaient plus vétustes et finalement plus réaliste que ceux de ses compagnons. Evidemment ce n’était que son point de vue et son avis sur la question. La Balance arriva d’un pas lent, plus par habitude que par manque d’enthousiasme, même si ce dernier point il était encore pleine réflexion avec lui-même. Il se présenta simplement. Une étape probablement inutile compte tenu que chacun connaissait les participants à la mission, et que les box montraient clairement l’identité de son propriétaire. Nahel répondit au sourire du Taureau sans réellement comprendre la volonté derrière ce simple geste, puis il fit un signe de tête au chevalier de Bronze en réponse au sien. Le silence régna quelques instants avant que le Taureau ne prenne le parole afin d’expliquer leur mission. Trois représentants lui paraissaient un peu superflus pour une telle entrevue. A croire que le grand Pope prévoyait autant les combats que la discussion au cours de cette entrevue. De toute manière, ils seraient rapidement fixés sur le but de cet entretien et son atmosphère. Répondre à un demande des Ases. Les choses bougeaient en ce moment.

Perdu dans ses pensées, Nahel n’écouta que d’une oreille distraite les explications suivantes du Taureau. La paix. Ephémère et utopique de son point de vue bien qu’utile en ces temps troublés. Des exigences. Effectivement c’était une certitude. Ils allaient devoir négocier des conditions, et Nahel espérait que le Taureau avait des indications sur les limites à ne pas franchir dans cet échange. Lubeck. Une ville qu’il avait arpentée pendant quelques temps, mais dont le souvenir lui paraissait bien lointain en cet instant. La Balance sourit en voyant Xanathos se ternir les bras. Certes le temps n’était pas très clément dans cette partie du monde. Le gardien du septième temple observa le Bronze tout simplement quand il exprima des doutes. Sa pandora box sur le dos, Nahel s’avança à hauteur du Taureau pour lui indiquer qu’il était prêt lui aussi. Avant de partir, Nahel se tourna vers Xanathos et prit la parole.


_ « Chaque chevalier doit être capable de maintenir la paix autant que de combattre lorsque la situation l’exige. Prends cela comme une expérience offerte par Athéna afin d’apprendre un pan de ton devoir qui t’ait encore inconnu tout simplement. Et puis rassures-toi nous serons là pour t’empêcher de commettre une erreur. »

Nahel avait plongé son regard azuré dans celui de son interlocuteur, et il ne laissait aucun doute sur l’attitude qu’il adopterait le cas échéant. La Balance n’avait aucune avis sur ses compagnons d’aventure pour le moment, mais il n’appréciait guère les gens s’excusant déjà du pire avant même d’avoir entamer leur périple. Si il ne se sentait pas capable de remplir cette mission, qu’il reste au Sanctuaire et leur épargne ses doutes. Sans rien ajouter, et affichant un sourire plus chaleureux et réconfortant, Nahel se détourna vers son homologue et fit un signe de tête comme pour signifier qu’il avait terminé son discours. Qu’il ait plus ou non lui importait peu, tout autant que le fait qu’il ait été compris et entendit par son interlocuteur.


" Le cosmos désignera toujours le vainqueur.
Ne pas sous-estimer l'ennemi, et considérer toutes ses attaques comme mortelles.
La meilleure défense est une bonne attaque. Elle doit être rapide et efficace.
Ne pas dépendre d'un pouvoir d'emprunt. "
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t632-nahel-libra-gold-saint
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début Juillet 550] Départ pour les terres glacées (Mission Divine n°3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Départ pour la Guerre || PV Tous les Sang-Purs||
» Un départ dans une nouvelle région
» Seul est digne de la vie celui qui chaque jour part pour elle au combat [Pv: Fiora, Atios]
» Sam et Frodo ou une amitié malsaine ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Entrée du Sanctuaire-
Sauter vers: