Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
EirwenavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
275/275  (275/275)
Message [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Dim 17 Avr - 2:58
Ce voyage, la jeune femme l'avait préparé depuis qu'elle avait accédé à sa place. Le Conseil des prêtresses lui avait parlé du plan d'Embla en lui remettant le titre. L'ancienne prêtresse avait émis le désir de voir Asgard et le Sanctuaire faire fi de leurs divergences passées, pour se tourner vers l'avenir, et ainsi créer une alliance. Elle espérait pouvoir réussir à concrétiser les vœux de celle qui l'avait précédé, et que les parts d'ombre, elles seraient mises en lumière. Il serait notamment question de savoir ce qui était arrivé à Haldor.

Si elle avait d'abord craint que sa requête de rencontre, transmise au Grand-Pope, soit refusée, il n'en fut rien. Et elle avait accueillie la nouvelle avec une certaine joie. Oui, elle était certaine qu'elle avait fait le bon choix. Bien entendu, certains voyaient, ou verraient d'un mauvais œil cette possible alliance. Même au sein de ses troupes. Comme convenu elle avait fait son choix en sélectionnant les guerriers qui l'accompagneraient dans cette tâche. Eirwen avait donc pesait le pour et le contre pour chacun d'eux. Elle aurait pu amener les deux plus expérimentés, à savoir Andhrimnir et Toryald. Elle aurait même aimé que ce soit eux, mais au final, elle s'y était refusée. Ces deux braves Guerriers Divins seraient en mesure de défendre le royaume en cas d'attaque. Ils avaient sa confiance totale et aveugle.

Par contre ce n'était pas le cas de tous. En particulier le guerrier divin de Delta. La jeune femme se méfiait de lui comme de la peste, même si elle n'en montrait absolument rien. Toujours avoir un potentiel ennemi à l’œil. Quant à Hakon, il avait son franc parler, mais elle le pensait un minimum respectueux d'elle. Après tout, elle avait marqué des points auprès de lui. Et si Toryald lui faisait confiance, elle se disait au fond d'elle-même, qu'il ne devait pas être un mauvais bougre.

Le lieu de la rencontre avait été fixé Lübeck. La veille, elle avait donné ses instructions à l'Alpha. La veille, elle avait discuté avec l'Immortel, et lorsqu'elle avait dû partir ce matin, elle n'avait pas voulu aller le trouver, de peur de ne pouvoir partir ensuite. Rien que l'idée de ne pas le revoir avant des jours lui était insupportable. Mais prêtresse elle était, prêtresse elle demeurait. D'ailleurs, en plus de Beta et Delta, ses quatre comparses seraient également de la partie. Oui cette présence familière à ses côtés la rassurait. Elle porta alors son regard sur les deux guerriers. Depuis qu'ils étaient partis, hormis un échange de banalités, personne n'avait prit la parole. Afin d'attirer leur attention elle toussota légèrement, avant de lancer, une pointe d'espièglerie dans la voix:

"- Messieurs, si personne ne se décide à parler, le voyage promet d'être particulièrement long jusqu'à destination. Hakon, pourrais-tu m'en dire plus sur ton ami chevalier d'or par exemple? A moins que vous ne connaissiez une quelconque chanson."

Bien entendu, elle plaisantait sur le dernier point.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Lun 18 Avr - 10:18


Plusieurs semaines s'étaient déroulées depuis son retour de Britannia et la petite réunion entre guerriers divins et l’avènement de la nouvelle prêtresse. Hakon s'était d'abord en premier lieu ressourcé dans le volcan, soignant son corps meurtri et fatigué et s’imprégnant à nouveau du feu volcanique pour regagner du cosmos. Après une bonne semaine de repos, il s'était entrainé avec Toryald pour une chasse à l'ours peu commune, pas du tout même. Puis le reste de son temps libre il le passa à jongler entre le repos au volcan et les filles des tavernes d'Asgard. Il préférait éviter les servantes du palais, en vérité il ne voulait pas trop tomber sur Eirwen pour le moment. Si Embla le laissait libre cours à son petit jeu sexuel avec les femmes du palais, il ne savait pas si la protégée de Toryald accepterait cela aussi et il en doutait un peu, pourtant c'était l'une des closes qu'il avait eu avec l'ancienne prêtresse, une sorte de bonus en nature en guise de paye.

Parlant de la nouvelle prêtresse, l'un des gardes du palais arriva avec une missive. L'homme n'avait pas osé entrer dans le volcan. Souffrant déjà de la chaleur alors qu'il était dans l'embrasure de l'entrée de la grotte, il beuglait pour faire qu'Hakon sorte de sa tanière. Hakon arriva quelques instants après avec comme seul envie de tirer dans le tirer dans le dôme de roche pour le faire suffoquer. Il pouffa de rire en le reconnaissant, il avait déjà baisé sa sœur plusieurs fois, l'homme devait pas trop l'aimer donc mais après tout Hakon était son supérieur et l'élite de la nation.

Eirwen le convoquait donc pour la rejoindre pour aller à la rencontre des Saints d'Athéna. Cette idée l'avait réjoui et il espérait bien revoir Childéric. Justement après le départ qu'il fit en compagnie de Eirwen et d'Asher encore une fois ainsi que les familiers de la pretresse, cette dernière brisa le silence qui s'était installé entre eux. Il fallait dire que l'étalon d'Odin connaissait le représentant des nains et avait déjà voyagé avec lui et c'était pas folichon folichon. Cette fois-ci c'était à cheval qu'il faisait le voyage, il fallait dire que c'était de la diplomatie, il fallait sortir le grand jeu. Hakon voyageait sur un étalon blanc comme neige, aussi majestueux que le Godwarrior dans sa Godrobe qu'il portait déjà.

_ On va éviter de chanter je crois car je pense que vous allez devenir rouge sang si je vous entonne la godinette.

Il éclata de rire, ce rire si reconnaissable, moqueur, narquois mais si franc et il continua pour répondre à la demoiselle.

_ Childéric est un bon gars, un grand gaillard bien costaud qui aurait bien sa place chez nous. Il me semble qu'il est d'origine du royaume de Francie. C'est une personne droite et franche, sans mauvais jeu de mot. Nous avons combattu ensemble cet Anastacius et l'accord entre nous s'est très bien passé. Je pense que sa volonté de réconciliation entre Asgard et le Sanctuaire est une bonne chose et que c'est de bonne volonté. Il sont des alliés de choix et ma croyance va que l'entente entre Odin et Athéna comme à la belle époque pourrait revivre, il suis aussi cette vision. Et peut être que grace à cela ou pourra allait se tailler du Marinas!

Il éclata de rire en repensant au dicton de Toryald, "un bon Marina est un Marina mort" et sa pensée alla vers cet enfoiré de Liao. Il cracha au sol en revoyant le visage du chinois dans son esprit.





On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Lun 18 Avr - 13:19
    Asher avait été surpris d'être de ceux choisit pour escorter la grande prêtresse lors de cette mission diplomatique pour enterrer la hache de guerre avec les chevaliers de la déesse grec de la sagesse et de la guerre. Au fond, c'était une décision logique, Alvis était inadapté, Toryald et Andhrimnir sont donc les seuls parmi les guerriers d'Odin à s'être réveillé à être capable de veiller sur les terres du nord, une tâche à laquelle Asher n'aurait pas accordé la moindre importance alors que sa langue de vipère avait parfaitement sa place dans ce genre d'affaire. La diplomatique après tout, c'est très simple, il suffit de savoir plus de secrets sur la personne avec qui on négocie que l'inverse. Pour ce genre de chose, le guerrier de Delta n'avait pas son pareil ! Mais par contre, l'idée de devoir repasser un long voyage au côté d'Hakon révulsait profondément le guerrier divin de Delta....

    Dorana garda pour lui les commentaires qui lui virent à l'esprit quand la jeune prêtresse qui était bien entendue également du voyage, demanda que tous s'adressent la parole. Pourquoi les gens voulaient absolument passer leur temps à socialiser et ne pouvaient se complaire dans le calme et la solitude de temps en temps ? Asher en viendrait presque à recueillir sa période d'isolement dans la forêt, sans la moindre ressource ni le moindre vêtement, que son maître lui avait fait subir. Puis, il avait mieux à penser que tout ça, il sentait le poids de l'anneau, il avait caché dans le revers de sa ceinture, sous ses vêtements et sous son armure. Il avait déjà l'idée de comment le donner sans attirer l'attention sur lui. Il avait hâte de voir les pouvoirs de cet artefact mythique se déchaîner...

    Il faut dire qu'en plus, la troupe diplomatique ainsi montée n’incitait pas le guerrier de Delta à la conversation. Mais bon, perché sur sa grande jument tachetée, il n'avait pas vraiment le choix et devait se sacrifier aux convenances et surtout s'il voulait se racheter une dignité pour noyer les soupçons qui ne manqueraient pas se porter sur lui malgré tout ce qu'il avait en tête. Asher adressa donc un sourire à la prêtresse et esquissa un ersatz de sourire quand Hakon signifia qu'il ne voulait pas chanter. Intérieurement, Asher le remerciait, s'il pouvait supporter les badinages, il aurait eu le plus grand mal à ne pas donner un coup sur ses rênes pour échapper à tout ça.

    Asher l'écouta donc déblatérer sur le chevalier d'or du lion qui s'était rendu dans les terres du nord pour à la base, voir si nous avions toujours le genou à terre, le destin avait décidé que lors de son arrivée, le guerrier d'Athéna et les nôtres furent attaqués par un homme à l’allégeance toujours trouble qui a été tué par l'un des siens alors qu'il parlait trop, annonçant au final, le retour d'Hadès, dont Asher avait pu jauger personnellement les forces... Surtout celle de cette putain de prêtresse des enfers ! Mais la petite fille ayant abusé des herbes de visions voulait la paix et le conseil allait lui donner... Il n'y a rien de mieux que la paix pour semer les troubles, les gardes se baissent et les esprits s'émoussent ! Attendant qu'Hakon ait terminé de rire, après un soupire, Asher prit enfin la parole.

    « - C'est surtout que nous n'avons guère le choix. Les Marinas se sont montrés des alliés pernicieux promptes à la trahison quand leur intérêt n'est plus de la partie, impossible donc de leur faire confiance, de plus, l'ombre du sombre monarque plane sur eux... S'allier avec le dieu de la guerre grec . Ses forces étaient puissantes jadis, mais maintenant . De plus, sa volonté de destruction ne laisserait je pense, pas de place à celle du père de tous. Ne reste plus qu'à Athéna, la déesse la plus conciliante de l'échiquier politique. Nous ne pouvons plus rester en arrière, derrières nos couches de neige et nos remparts de glace. Le monde bouge, avance et nous devons en faire partie... »

    Les enjeux de cette rencontre étaient grands pour Asgard et ses habitants, mais surtout pour Asher, il avait son propre spectacle à jouer et doucement, les décors et les acteurs se mettaient en place, le sordide metteur en scène n'aurait qu'à faire avancer les choses dans le sens qui était le sien, donnant suffisamment de mou pour que tout ça passe inaperçu, un jeu dangereux, mais à la mesure, enfin, de son talent !


- And I wish I could trust you...
- If you did, you'd be the fool I always took you for.

Merci Reba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
EirwenavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Mar 19 Avr - 19:53
Juchée sur un destrier à la robe d'ébène, la Demoiselle se tenait aux côtés de Merak. Contre toute attente, elle ne montait nullement en amazone. Elle ne put s'empêcher d'offrir un sourire espiègle à ce dernier lorsqu'il la reprit sur le chant. Etrangement, elle n'était pas particulièrement surprise. Elle porta sur lui un regard taquin, tout en lui adressant un clin d’œil amusé.

"- Ah oui? Tiens donc. Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne m'étonne pas le moins du monde."

Eirwen reprit son sérieux lorsqu'il évoqua sa rencontre avec le Lion d'or. Anastacius? Elle en avait entendu parler, mais maintenant qu'elle se trouvait avec quelqu'un qui l'avait combattu, elle trouvait qu'il était fortement intéressant d'en apprendre un peu plus. Elle l'écouta donc silencieusement et avec la plus grande attention. Le Cinquième Gardien était donc favorable à une alliance entre Saints et Ases. Mais était-ce le cas du Grand-Pope? Sûrement, vu qu'il avait répondu favorablement à leur demande. Elle espérait sincèrement que les choses se passeraient pour le mieux. La Prêtresse avait pleinement conscience que les forces d'Asgard étaient bien peu nombreuses, et que si jamais il devait y avoir une guerre, ils ne tiendraient pas longtemps face aux ennemis.

Un instant, son regard se porta sur Delta. Celui-ci avait parfaitement gardé le silence, et la Belle était persuadée qu'il aurait préféré que cela continue ainsi. Mais tant pis. N'en déplaise au Sieur Dorana, elle ne comptait pas passer l'intégralité du voyage dans un silence religieux. Et puis, c'était là pour elle une excellente occasion de faire plus ample connaissance avec les deux guerriers. Car au final, tout ce qu'elle savait d'eux, se limitait à cela: pour Hakon, sa réputation de coureur de jupons, et pour Asher...Hé bien, elle devait admettre qu'elle n'avait guère entendu grand chose sur lui. Mais ce qu'elle savait, c'était qu'il était loin de lui être sympathique. Elle espérait simplement se faire une autre opinion de lui. Pourtant elle avait noté le sourire qu'il lui avait fait, et elle le lui avait rendu.

"- Vous avez parfaitement raison Asher. Mais dans tous les cas, je me refuse à une alliance avec les Marinas. Après tout, nous avons eu très peu de bons rapports avec eux depuis la nuit des temps. Et en étudiant les écrits des prêtresses passées, je me suis aperçue que l'alliance entre les Saints et les Ases avait toujours honorée lorsqu'elle se trouvait être au goût du jour. Et puis, on m'a toujours appris qu'il valait mieux s'unir aux puissants. Nos forces ne sont guère nombreuses, malheureusement. Aussi en cas de conflit, serions-nous vite débordés. Il nous faut donc chercher l'aide là où elle est le plus prolifique."

Puis, lentement, elle reporta son attention sur le Guerrier Divin de Béta:

"- Dis moi Hakon. Peux-tu m'en dire plus sur ce qui s'est passé lors de ton combat avec ton ami Childéric? J'ai bien entendu parlé d'Anastacius, mais j'aurais souhaité que tu m'en apprennes un peu plus sur lui. Sur ce qu'il a pu vous dire. Et comme le chemin jusqu'à Lübeck risque d'être un peu long, autant que cela se passe de façon agréable. J'aimerais beaucoup entendre cette histoire si tu le veux bien."

Elle afficha un sourire charmant, tout en espérant au fond d'elle-même que cette rencontre se passerait pour le mieux, et qu'elle reviendrait vite. Un instant, elle se retourna pour regarder en arrière les terres de son Royaume, ayant une pensée pour les trois guerriers qui étaient restés. Oui elle devait songeait à l'avenir d'Asgard. Un avenir qu'elle voulait fort et prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Mer 20 Avr - 10:44


Hakon savait que le guerrier de Delta répugnait de vivre encore une compagnie en sa compagnie, à croire que le destin voulait qu'il se cotoie. Il fallait dire que Merak et Megrez était exactement les contraire l'un de l'autre. Ne disait-on pas que les inverses s'attire? Dans le cas d'Asher et d'Hakon, c'est une sorte de complémentarité non voulu, chacun était la face d'une pièce, une face complétement différente de l'autre. Hakon n'appréciait pas plus Asher que Asher l'appréciait mais il semblait que Bêta arrivait mieux à vivre la situation que Delta, peut être le je-m’en-foutisme qui l'habitait l'aidait dans cela.

Hakon fut surpris de la certaine familiarité de la prêtresse avec lui, avait-elle compris comment l'étalon d'Odin marchait? Elle vouvoyait Asher le tutoyait lui, était-ce un manque de respect pour l'étoile de Merak ou justement elle respectait le caractère du représentant de Sleipnir en acceptant de lui parler comme lui voulait lui parler. Hakon aimait rompre la barrière sociale par le tutoiement, les flonflons de la politesse étaient des choses de peigne-culs qui souvent cachaient des choses et des intentions. Le tu était une marque de franchise et qui de plus franc que Hakon dans les rangs des Godwarriors? Sans-gène oui mais franc aussi. Il regarda Eirwen lorsqu'elle lui demanda de raconter ses aventures avec Childéric puis Asher, il savait qu'il allait surement s'avancer ou s'écarter pour ne pas entendre une énième fois l'histoire. Il éclata d'un petit rire puis commença sa longue longue tirade.

_ J'ai rencontré Childéric à son arrivée à Asgard avec Ulrich d'Epsilon. Nous avions décidé d'aller palabrer avec lui avant de l'emmener voir Embla, donc un tour à la taverne était le mieux pour plus de convivialité, puis s'il préparait un sale coup, il y avait des habitants donc cela freinerait surement un Saint. Alors que tout allait bien, un autre gars arrive et se dit être un Saint lui aussi mais sa tronche ne revenait pas à Childéric tout comme ses manières et le gugusse du nom d'Anastacius révéla ne pas être un Saint et ce fut le commencement de la distribution des pains mais pas comme celle du dieu chrétien.

Hakon éclata de rire bêtement, il se retrouvait entrain de combattre dans son esprit et il aimait cela.

_ Il se disait être le plus faible de son ordre et ne pas avoir le droit de revêtir son armure, une chose qui nous donna un grand avantage lors du combat. Il utilisait d'etrange technique, faisant appel à des âmes et aux forces des Enfers mais je ne pense pas qu'il était un Spectre car après l'avoir vaincu il nous raconta qu'Hadès était de retour et qu'il cherchait une nouvelle arme, étrange coïncidence quand on sait ce qui s'est passé à Britannia avec sa sorcière et Balor non? Nul doute qu'il veut le métal que j'ai ramené pour la forger avec tu ne crois pas? C'est alors que quelqu'un au lui fit fermer sa gueule, ce quelqu'un fut pourchasser par ton cher Toryald mais il ne le rattrapa pas. Le parchemin qu'il portait disait un peu la même chose, je pense que vous l'avez lu non? Il parlait d'une certaine Nynaeve à protéger et que Athéna avait scellé l'ancienne arme d'Hadès. Vous savez tout maintenant M'dame.

Hakon se mit à rire à nouveau et fit un petit clin d’œil à la prêtresse. Elle savait tout désormais, il ne pensait pas avoir oublié quelque chose.





On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   Mer 20 Avr - 15:06
    Asher garda une fois de plus son avis sur les relations humaines que voulait tisser la prêtresse avec les deux guerriers. Qu’elle s’amuse avec Hakon si elle le veut mais si seulement elle pouvait le laisser tranquille lui. Cette expédition diplomatique est une aubaine inespérée pour le guerrier de Delta et la mission que lui a confiée Pandore. Il pourrait faire de grandes choses avec cet anneau, il regrettait juste ne pas avoir eu plus de temps pour l’étudier comme il aurait voulu et tenter d’en percer les secrets pour pouvoir utiliser au mieux ses pouvoirs. Surtout, il avait à l’esprit les mots et la malédiction de Pandore, il aurait aimé trouver un moyen de se libérer de tout ça mais… il devait reconnaitre que le pouvoir de la trainée infernal était bien supérieur au sien…

    Il écouta donc patiemment et en silence la prêtresse commenter la situation géopolitique qu’il avait mise en place. Oui, les Ases étaient dans une situation complexe et la paix avec les Saints contre les Marinas serait une bonne chose. Mais le guerrier de Delta aurait aimé savoir en quoi l’anneau pourrait interférer avec ses plans et surtout, les plans que nourrissait Pandore. Quelque chose disait au guerrier de Delta que les discussions de paix ne se passerait pas aussi bien que ça en fonction de quand il donnerait l’anneau à la jeune femme. Il devrait donc patiemment attendre, comme l’araignée il avait tissé sa toile et n’attendait plus que le papillon vienne s’y prendre. Et de la patience, il en avait à revendre, il avait attendu des années pour se venger du fils ainé de celui qui avait fait de lui un objet et des années encore pour se venger de l’ancien Delta.

    Par contre, Asher ne put retenir un soupir quand la jeune femme demanda à Hakon de raconter la venue du lion d’or dans les terres de glace. Il n’avait pas été là physiquement, mais avait assisté à la scène par l’entreprise des corbeaux d’Odin. Un des pouvoirs offerts aux guerriers divins, celui de pouvoir suivre à la trace un ennemi dans leur royaume et Asher s’en était servi à sa guise pour cette affaire. Toryald lui avait d’ailleurs copieusement reproché son inaction d’ailleurs. Delta écouta donc Beta tirer ses conclusions et enfoncer les portes ouvertes. Bien entendu que les forces du sombre monarque voulaient forger une arme avec le métal maudit que les Ases avaient récupéré mais eux, pourrait-il en faire quelque chose pour leur propre compte et couper l’herbe sous le pied du dieu des enfers ? L’idée fit sourire le guerrier divin.

    Par contre, la réflexion d’Hakon était pour une fois, dans la mesure d’Hakon, un peu plus subtile, sur l’allégeance, très trouble, de cet homme que le lion et Beta ont combattu. Une clef d’un puzzle qui était en notre possession et Asher garda pour lui ces informations, il ne servait pas Hadès pas plus qu’Athéna mais servait quelqu’un au fonctionnement semblable aux Saints, ce dernier savait trop de choses sur comment marchent les guerriers d’Athéna pour ne pas y être mêlé d’une certaine façon. Il aurait peut-être pu être un serviteur d’Arès mais la manœuvre semblait trop subtile pour coller à la réputation du maître grec du chaos. Ça aurait presque pu coller à la façon de faire de son père. Une fois qu’Hakon eut terminé, Asher en profita donc pour reprendre la parole…

    « - Nous aurions peut-être dû ramener le cadavre de cet homme pour l’offrir à nos amis, j’ai l’impression que lui et le message qu’il a révélé à Embla avait beaucoup plus d’importance que nous le pensions… Nous avons trouvé les fragments de la possible future arme d’Hadès là-bas et avons porté un coup décisif à ses plans, en fonction de ce qu'à fait l’envoyé de Poséidon de sa moitié de métal... Mais ça, l’avenir nous le dira. Si vous voulez bien m’excuser prêtresse, je vais me porter au-devant de notre petite équipée pour préparer le terrain… »


    Et sur ce, sans attendre d’ordre de la dame, il donna un coup de genou à sa monture qui partit au galop. Le cheval avait besoin de se défouler et Asher de sa tranquillité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
Contenu sponsorisé
Message Re: [MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...   
Revenir en haut Aller en bas
 
[MD n°3: Début Juillet 550] A l'aventure compagnons...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Asgard :: Remparts des Jotunns-
Sauter vers: