Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [MD3 - début juillet 550] Une petite halte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Jeu 21 Avr - 12:22


La petite troupe galopait vers le sud depuis plusieurs jours maintenant, de longs jour mêmes. Les chevaux commençaient à être terrassés par leur course folle, inutile de dire qu'ils apprécièrent qu'on les laissent sur la rive lorsque la prêtresse et les deux guerriers divins embarquèrent sur un drakar pour traverser la mer et gagner quelques jours. C'est ainsi qu'il arrivèrent dans le Jutland et plus particulièrement la ville côtière d'Aalborg. Il se faisait tard et trouvait des chevaux pour reprendre la route vers Lübeck à cette heure-ci n'allait pas être chose aisée. C'est pour cela que le petite groupe, du moins la prêtresse décida de s'octroyer à elle ainsi qu'aux deux Godwarriors, une petite soirée de repos et de détente, la cavalcade ne pouvait pas être tous les jours.

Ils cherchèrent donc une auberge pas trop poisseuse qui pouvait correspondre à un certain niveau de prestation, il fallait dire qu'ils ne pouvait pas faire dormir Eirwen dans une cambuse moisie puant l'urine des alcooliques de passages. Après la visite de quelques rues de la ville, l'auberge du Poney Fringant leur sembla la meilleur solution qui s'offrait à eux et ils réservèrent alors les deux derniers chambres de l'auberge. Asher et Hakon allait surement devoir dormir dans la même pièce, ce qui allait enchanter encore plus le soit-disant fils de Loki, car cela serait fortement étonnant que la prêtresse demande à l'un des deux de la réchauffer la nuit, même si cette idée ne déplairait pas à l'étalon d'Odin. Quoi que ce dernier pensait au pire partager la couche d'une des serveuses ou autres employés du lieu de repas et de repos et donc n'irait pas dormir avec Delta.

Ils s'installèrent donc rapidement dans les deux chambres, Hakon retira son armure et passa un drap sur cette dernière qui était dans un coin de la chambre. Il ne fallait pas trop éveillé les soupçons même s'il aurait cassé le nez du premier type qui venait le faire chier. Une serveuses, une brune pas vraiment belle de visage mais avec une belle paire de mamelons en dessous vint prendre la commande du repas et des boissons. Hakon avait opté pour de la cervoise et du porc croustillant à la sauce persil, le petit plat typique de la région d'après la demoiselle. Lorsque les boissons arrivèrent, c'est à demi ton qu'il porta un toast

_ Pour Asgard et Odin mes amis!

Pas de protocole, il voulait juste de la bonne ambiance pour le moment. Peut être que cela serait propice pour un rapprochement avec Eirwen. Pas forcément pour quelque chose pour la nuit, non mais Hakon voulait connaitre un peu mieux l’élève de Toryald, et sympathiser avec elle. Cela serait un pas en avant gagner le respect du fougueux étalon.





On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EirwenavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Jeu 21 Avr - 21:11




La chevauchée était quelque peu harassante et épuisante. Tout trois allaient à brides abattues à travers les landes des territoires du Nord. Les corbeaux, eux survolaient la petite troupe, allant se poster quelques fois en éclaireurs. Quant aux loups, ils fermaient la marche, gardant un œil sur la jeune prêtresse. La présence de ses quatre comparses la rassurait. Enfin, elle ne manquait pas de confiance envers Hakon, et elle ne pouvait pas non plus dire qu'Asher s'était montré désagréable. Il restait simplement fidèle à lui-même. Non, la présence des quatre familiers, la réconfortait tout simplement.

Depuis leur départ, ils avaient passé quelques nuits dehors. Elle avait alors été bien heureuse de sentir la chaleur bienfaisante des deux loups de chaque côté de son corps. Leur traversée de Jutland à Aalborg se passa sans encombre. Elle qui avait pensé ne pas supporter celle-ci s'était trompée. Oui, la jeune prêtresse s'était amusée de se découvrir le pied marin. Lorsqu'ils parvinrent à terre, elle ne se vit tout de fois pas reprendre tout de suite la route. Ils méritaient bien, l'un comme l'autre, d'une petite soirée de répit. Aussi avaient-ils prit le chemin d'une auberge. On leur avait conseillé l'enseigne du Poney Fringant. Sauf que voilà, l'établissement étant du genre très prisé, il ne restait plus que deux chambres. Il fut alors entendu que les deux guerriers divins partageraient la leur. Voilà qui amena un sourire amusé aux lèvres de la jeune femme. Eux qui étaient si différents et qui avaient tant de mal à se supporter...

Après les avoir salué, elle s'éclipsa dans la chambre qui était la sienne. Parvenue là, elle eut un soupir et se laissa tomber sur la couche qui allait être la sienne pour cette nuit. Voilà qui serait bien agréable que le sol dur et froid. Roulant sur le dos, elle songea à la réponse qui avait été celle du Grand Pope. Fouillant dans la poche de son veston de cuir, elle en extirpa le parchemin qui lui avait été transmis. Les conditions avaient été claires. Seulement trois personnes représenteraient les deux factions. Ni plus ni moins. Cela avait arrangé la Douce, elle ne se serait pas vu voyager avec l'ensemble de sa Cour.

Une heure et un bain après, la Prêtresse avait retrouvé les deux guerriers dans la salle de l'auberge. La faim commençait à la tirailler. Elle prit place sur le banc, aux côtés d'Asher. Elle avait pensé s'installer près d'Hakon, mais elle avait déjà passé tout le voyage à ses côtés quasiment, et puis, il y avait cette serveuse, qui, si elle avait eu des couteaux à la place des yeux, l'aurait très certainement tué sur place. Faisant comme si de rien était, la Prêtresse passa commande du petit plat typique, ainsi que d'un verre d'hydromel. Une fois servis, elle tendit son bras en direction de Merak, tournant la tête vers Delta pour l'inviter à boire également.

"- Pour la gloire d'Odin et l'aboutissement de cette alliance. J'espère pouvoir trinquer à sa réussite, ici même, lors de notre retour. Messieurs, à votre santé. "

Se disant, elle porta sa chopine à ses lèvres et avala celle-ci d'une traite, comme pour marquer cette promesse. Décidément, elle était belle et bien la digne élève de Toryald pour trinquer de la sorte. Elle guetta la réaction d'Hakon. Nul doute qu'il ne se serait pas attendu à cela, et elle pouvait dire que ça l'amusait quelque part. Oui sous le couvert des apparences, Eirwen était bien loin d'être ce petit bout de femme fragile pour laquelle elle se faisait passer.

"- Messieurs, profitez, ce soir, c'est moi qui régale. Dans la limite du raisonnable tout de même. N'oublions pas que nous sommes en mission."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Ven 22 Avr - 12:38
    Le voyage filait vite et les lieux étaient avalés rapidement par les guerriers d’Odin. Une bonne chose car plus le temps passé et plus Asher avait hâte d’arriver. Il y avait un piège qui l’attendait lui aussi, il en était certain, cette histoire de serpent que lui avait imposé Pandore n’augurait rien de bon pour Delta et il l’avait en tête mais l’excitation de voir ce plan mené à bien prenait le dessus sur le risque éventuel, qu’il traiterait au cas par cas de toute façon. Il fuyait autant qu’il le pouvait la compagnie de ses deux compagnons de route mais ne pouvait pas les éviter aussi souvent qu’il le voudrait. Enfin, le voyage aurait pu être pire… il aurait pu voyager seul avec Hakon, oui, cela aurait été pire.

    Puis, profitant d’une halte dans un village l’équipée sauvage choisit de s’arrêter de passer la nuit dans une auberge. La prêtresse avait sa chambre propre, bien entendu et Asher espérait que les pulsions primales d’Hakon l’éloigneraient de la pièce qu’il devait tous deux partager pour la nuit. Quand il vit le physique de la serveuse par de tout que le cerveau d’Hakon indistinct de son entre-jambe, le trainerait loin de là et il aurait enfin un peu de la solitude qui lui manquait tant. Delta fut surpris de voir Hakon se débarrasser de son armure, chose que Delta avait entreprise à peine furent-ils arrivé. La relation qu’il avait avec sa godrobe était bien différent de celle d’Hakon qui passait son temps revêtu du métal sacré, là où Asher ne voyait en cet objet qu’un outil, tout comme la lame qu’il avait pendue à sa ceinture et qu’il ne quittait jamais.

    La soirée allait être longue, surtout s’il devait la passer à trois attablé. Asher donna le change donc, commanda de quoi se nourrir, il faut dire qu’il avait faim et il avait appris à manger à satiété quand ça lui été possible. Il n’avait que trop souvent souffert de la faim et savait profiter de la moindre occasion de se nourrir. Il commanda donc sa part, là où Hakon avait commandé du port, il choisit lui quelque chose de plus simple, du ragout qui mijotait dans l’âtre avec du pain noir frais et du beurre, avec pour faire passer ça, de la bière. Il trinqua donc avec les autres, à Odin, mais il n’avait guère d’attachement pour le père de tous. Asher esquissa un sourire en guise de remerciement à la prêtresse quand elle déclara que tout ce qu’il commencerait été pour elle ce soir. Il se tourna donc vers Erwin et prit la parole d’une voix assez basse, il ne savait pas si Hakon pouvait l’entendre et il n’en avait que faire.

    « - Cette alliance est pour nous une bonne chose, mais nous arrivons dans cette négociation en position de faiblesse. Ce qui n’est jamais bon pour négocier. Disons que je ne suis pas trop mauvais pour la diplomatie, mais nous avons besoin d’établir une ligne claire et de savoir précisément ce que nous voulons obtenir d’eux. Aide militaire en cas de besoin ? Un simple pacte de non-agression ou une alliance bien plus forte ? Échangerons nous donc des otages pour s’assurer de la bonne tenue des négociations présentes et futures . Ces mots me font mal, mais nous sommes bien plus faibles qu’eux et le Sanctuaire risque d’en abuser, nous ferions la même chose à leur place… »

    Asher se tut donc et prit quelques gorgées de sa bière. Oh, il n’aimait pas vraiment les siens et avait ses propres plans de politique intérieurs, mais il détestait plus encore le reste du monde et le Sanctuaire, qui avait humilié les terres sacrées d’Asgard et à travers elle, son père bien-aimé. La seule personne au monde qu’il considérait avec respect et amour. Cette figure mythique à laquelle il s’était raccroché depuis tant d’années et dans tant de souffrances… Il allait mettre ses talents au service d’Asgard pour une fois, jouant sur plusieurs tableaux, jouant sa propre partition et celle de sa prêtresse en même temps. Oh oui, là il la servirait, il était l’homme de la situation, peu de gens pouvait résister au pouvoir de suggestion de son cosmos…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
ArnvaldavatarArmure :
Sigma/Hraesvelg

Statistiques
HP:
215/220  (215/220)
CP:
102/220  (102/220)
CC:
150/245  (150/245)
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Dim 24 Avr - 12:00


Après le toast et quelques pintes, Hakon écoutait la discussion entre Asher et Eirwen. Si ses yeux voguaient de donzelle en donzelle, ses oreilles elles étaient toujours à table. Hakon se méfiait d'Asher comme de la peste, ou plutôt de ses idées. Il avait promis à Toryald de veiller sur la prêtresse pour lui et de garder un oeil sur le guerrier de Delta pour lui, personnage que le forgeron alcoolique n'aimait pas du tout. Il ne dit qu'un mot, qu'une phrase, une idée.

_ Haldor! Qu'ils nous rendent Haldor ou son cadavre et la vérité sur ce dernier!

Il ne le connaissait pas vraiment, juste vu quelques fois mais il savait reconnaitre les guerriers de valeurs et respectueux du Père de Tous et Haldor était de ceux la. Sa perte était grande si c'était vraiment le cas. Il tapa du poing sur la table en se mordant la lèvre sous un effet de rage soudaine. Il souffla, respira et se calma.

L'étoile de Merak se leva alors de la table et fit une petite révérence moqueuse à Eirwen, il termina sa pinte qu'il claqua sur le bois de la table. Il fixa Asher quelques secondes et s'en alla vers un petit groupe de voyageurs dans lequel il s’incrusta. La serveuse n'était plus son premier choix désormais, il y avait une petite blonde bien mignonne dans le groupe et c'était avec elle qu'il voulait passer la nuit.

_ Bien le bonjour la compagnie, je me nomme Horik.

Hakon se fit passer pour le fils d'un seigneur du nord qui voulait faire des affaires avec des personnes du sud. Quelques verres payés aux compagnons de la dame, des phrases bateaux de dragueurs, sourire éclatant du blond, petits clin d'oeil et caresses et quelques heures après, l'étalon d'Odin se retrouvait dans une chambre avec elle qui écartait ses longues jambes de sauterelle. il fit son affaire, une fois, deux fois, trois fois et lorsqu'elle fut exténuée, il la quitta dans son sommeil. Hakon ne rejoignit pas Asher dans sa chambre, il alla se poster sur le toit de l'auberge, juste à coté de la chambre d'Eirwen. Non il ne l'espionnait pas, rien de ce coté la pour cette nuit. Il la protégeait, à son insu mais il faisait son devoir de guerrier divin. Le lendemain il reprendrait la route vers Lübeck vers ce sommet de la diplomatie. Il espérait voir son ami Childéric parmi les trois envoyés du Sanctuaire, oui il aimerait le revoir, il savait qu'il serait un bon élément pour la paix entre les guerriers d'Athéna et ceux d'Odin.






On peut affronter la brise, mais il vaut mieux s'affaler dans la tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EirwenavatarArmure :
...

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Dim 24 Avr - 13:51
La jeune prêtresse appréciait le repas qui lui avait été servi. Tout en mangeant, elle réfléchissait à cette future rencontre avec les Saints. Elle se savait en position de faiblesse. Après tout, c'était elle qui avait demandé la paix. Est-ce que le Grand-Pope et ses hommes abuseraient de cette demande? C'était une chose qu'elle ne pouvait pas se permettre d'écarter de son esprit. Et en tout état de cause, Eirwen préférait s'imaginer le pire, ainsi cela lui permettait de songer à tout un panel d'options qui s'offrirait à elle.

Elle sortit de ses pensées aux paroles de Delta. Celui-ci parlait d'une voix basse, excluant de ce fait Hakon de cette conversation. Visiblement les pensées du Guerrier Divin faisait écho aux siennes, ce qui la fit sourire. Mais il semblerait bien que Merak était parvenu à entendre quelques uns des mots échangés. Oui Haldor. Elle comptait bien savoir ce qui lui était arrivé, et si jamais il était toujours vivant, elle ne partirait pas de ces négociations sans avoir obtenue la libération de ce dernier. Le poing d'Hakon s'abattant sur la table la fit légèrement sursauter de surprise.

"- Veux-tu bien te contenir? Tu comptes nous faire repérer ou quoi?"

Elle avait parlé à demi mot, en lui lançant une œillade de mise en garde. En effet, les conversations aux tables autour d'eux s'étaient tues, et les regards curieux se portaient sur eux. La Douce laissa échapper un soupir en secouant la tête.

"- Il est évident que je compte obtenir la libération d'Haldor. Si toutefois il est vivant. Il est hors de question que j'abandonne un frère d'armes en arrière. Quelle genre de prêtresse je serai si je le laissais?"

Puis je me tournais vers Asher.

"- J'ai bien conscience que nous sommes en position de faiblesse. J'aimerais vraiment qu'à terme, cette alliance se solde par quelque chose de plus puissant, qu'un simple pacte de non-agression ou d'aide militaire en cas de besoin. Même si je compte bien repartir de Lübeck avec ces deux points de négociés également. Voilà quel est mon souhait." En cet instant, les paroles d'Andhrimnir lui revinrent en mémoire, et elle eut un doux sourire pour ce souvenir. Suivre sa volonté. Suivre la voie qu'elle avait choisi. Oui, c'était vers ce chemin quelle désirait s'engager. Mais il y avait néanmoins une inconnue dans l'équation qu'elle devait résoudre. "Maintenant reste à voir ce que les Saints, eux, vont nous exiger. En fonction de leurs demandes, cela pourrait faire pencher la balance d'un côté comme de l'autre."

Elle eut un sourire amusé en voyant Hakon se lever. Elle avait bien constaté qu'il avait passé sa soirée à regarder les femmes présentes, chercher à dégoter LA femme. Il ne fallait pas être devin pour comprendre ce à quoi il passerait la nuit. Plusieurs d'abstinence forcée, cela devait être trop rude pour Sleipnir. En réponse à sa révérence moqueuse, elle inclina la tête dans une mimique qui l'était tout autant. Son repas terminé, la Belle se leva à son tour avec un sourire.

"- Il semblerait que vous allez passer votre nuit seul, mais je suis certaine que quelque part, vous n'espériez que cela. Je suis désolée, mais je vais vous faire faux-bond moi aussi. La route jusqu'à Lübeck sera encore longue, et il y a des choses auxquelles je dois réfléchir. Je vous remercie pour vos conseils, et vous souhaite de passer une excellente nuit."

Se disant, elle lui adressa un signe de tête courtois avant de regagner l'étage, non s'en s'attirer au passage quelques regards et sifflements admiratifs, auxquels elle ne manquera pas de lever les yeux au ciel d'un air dépité. Intérieurement, elle se demandait, si l'Immortel avait été présent, comment il aurait réagi à cela. La réponse qui lui venait lui amena un sourire amusé aux lèvres. Nul doute que l'auberge du Poney Fringant se serait retrouvée sans dessus dessous.

Après avoir regagné sa chambre, et verrouillé la porte de celle-ci, la jeune femme se mit en devoir de méditer, demandant au Père de toute chose de bien vouloir l'éclairer de sa sagesse et de guider ses pas. Après quoi, elle se mit au lit, s'endormant rapidement du sommeil du juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1149-eirwen-the-shieldmaid
AsheravatarArmure :
Delta

Statistiques
HP:
220/220  (220/220)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
305/305  (305/305)
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    Mar 26 Avr - 14:20
    Asher était très mitigé à l'idée du retour d'Haldor. Tout d'abord, il ne savait pas grand-chose sur cet ancien guerrier divin, car jusqu'à preuve du contraire, il n'avait pas d'armure et n'en avait pas reçu d'autre de la part d'Odin. Mais surtout le problème était que celui qui avait servi de tribut pour tenir les Ases en laisse était de la génération de Toryald, sûrement avait-il bien connu son maître... Un obstacle de plus pour les plans d'Asher mais... mais malgré tout, il voulait laver l'honneur d'Asgard car à travers cette honteuse défaite, c'était l'honneur de Loki qui avait été souillé. En tant que bon fils, il revenait à Asher de faire payer à ceux qui voulait lever la main contre les terres qui serait plus tard les siennes et celles de son père. Mais au final, ce n'était qu'un facteur de plus avec lequel il devrait jongler.

    Ainsi, la volonté de la prêtresse se portait sur une paix à longue durée avec le Sanctuaire. Asher ne pouvait consentir à une chose de la sorte, mais il n'était pas connu pour respecter une parole donnée. Il n'aurait donc aucun problème à manquer à ses propres mots si le besoin s'en faisait sentir. Mais il y avait un monde entre ce que les Saints exigeront et ce que nous leur donnerons, Asher mettrait un point d'honneur pour mettre ses talents de diplomate au service de sa cause, pour une fois. Enfin, il donnerait suffisamment de change jusqu'à ce que l'anneau face son œuvre car il ne trouverait meilleur moment pour semer le chaos et faire en sorte que son plan fonctionne. C'était l'une des bases des négociations, prendre plus qu'on ne donne, tout en ayant l'air de se saigner à blanc pour faire plaisir à l'autre parti.

    Asher était content de voir Hakon partir courir la gueuse, certes, il ne passerait pas sa nuit avec l'immonde tenancière, mais il trouverait bien quelqu'un pour lui tenir compagnie. Il adressa donc un sourire radieux à la prêtresse quand elle lui fit remarquer. Enfin, il aurait un peu de calme et de tranquillité... Il avait été habitué depuis toujours à se retrouver seul et n'avait jusqu'alors, trouvé la paix et la tranquillité seulement reculé de tous. Il souhaita donc dans la plus grande cordialité à Eirwin une bonne nuit et espérait la voir en forme demain pour la longue route qui les attendait encore.

    Et au moment où elle partit le guerrier de Delta se renferma en lui-même, dégageant une sorte de froideur qui n'inspirait aucune envie de venir socialiser avec lui, mais il était bien là finalement et il resta quelque temps. À se gorger de la chaleur de l'âtre, et du bruit de l'auberge. Il écoutait ce que les gens se racontait, tendant l'oreille pour recueillir les rumeurs, plus par habitude que par nécessité. Oh, il était toujours utile de savoir ce qui se raconte dans ces débits de boissons mais ce soir, c'était le calme avant la tempête. Il avait quelques instants de repos avant de d'abord négocier avec le Sanctuaire et ensuite, de jouer sa propre partition.

    Puis, après quelques heures, il remonta dans la chambre, où il ne nota aucune trace d'Hakon, il passa encore quelques minutes à contempler l'anneau qu'il devait remettre à Eirwin. Puis, se posa dans son lit et s'endormit relativement vite. Il avait appris dans des situations difficiles à s'endormir n'importe quand et quand il le pouvait. Il n'avait que trop de fois était privée du repos du sommeil ou contraint de dormir dans des endroits hostiles où il aurait été préférable de mourir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t296-asher-dorana-guerrier-
Contenu sponsorisé
Message Re: [MD3 - début juillet 550] Une petite halte    
Revenir en haut Aller en bas
 
[MD3 - début juillet 550] Une petite halte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite halte [Astéride]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Germania :: Tribus barbares-
Sauter vers: