Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Jeu 28 Avr - 2:50
23 Juin 550.

Quelques jours avant le départ pour le Dédale de Chair.

Le bruit sourd des chutes d'eau aurait pu rendre sourd toute personne entrant dans le domaine. A ciel ouvert, baigné dans une étrange obscurité, il existait quelques ruines dans les alentours. Un reste de bâtisse était l'endroit que le Nubien avait choisi pour se reposer. La simplicité des lieues lui convenait parfaitement. Assis contre un mur, il se laissait aller à voyager dans les rêves et ressentait toutes les effluves de son ancien pays. Les sons se répandaient dans tous les sens, au point d'étourdir l'ouie de toute personne. Mais Thafnout avait appris à contrôler la situation en contrôlant ses sens à un plus haut niveau.

Mais chaque bruit avait sa nature. Le rapace entendit un bruit venant des escaliers inférieurs de son Temple. Surpris de ressentir en même temps une aura... Non... Deux... Enfin, devant une telle perplexité, il se levait de son petit havre afin de savoir ce qu'il se passait. Se basant sur les simples bruits de pas, il s'approchait de la source de ce qui brisait l'harmonie des sons. Un homme se tenait enfin devant lui. Il ne l'avait jamais vu et pour cause... Toutefois, les battements lents de ce coeur ne lui disaient rien. Prenant en main sa chère et douce, il la sentait vibrer de tout son saoul à l'idée qu'un importun vienne poser un souci dans le domaine sacré.

Après quelques pas, sans sa Chlamyde, il prenait le temps de prendre un temps pour la diplomatie.

- Soyez le bienvenu inconnu !

L'aura de l'inconnu n'avait rien envier à l'Augure en personne. La défiance naturelle du Condor était bien présente et il se tenait sur ses gardes sans s'en rendre compte. Son instinct de prédateur lui donnait la sensation que la personne face à lui avait cet aspect là que tous les Oracles possédaient.





Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Jeu 28 Avr - 23:35
Quelle ironie que de faire la première rencontre du gardien du Méridian alors que le crépuscule s'installait. Bientôt serait leur heure, tous deux veilleurs nocturnes. Lykeios rentrait en la Cathédrale afin de s'y préparer d'ailleurs. Sa terrible transformation. L'horrible souffrance qui l'accompagnait. Le temps de s'isoler. D'ôter ses vêtements. De se détendre quelques instants. Il pourrait s'accorder une brève discussion s'il se privait de cette dernière étape qui ne se trouvait pas être indispensable.

- Notos.

Croassa-t-il de sa voix rauque en guise de salutation. L'étiquette du Loup de Delphes n'est pas particulièrement développée. Les choses se déroulent autrement en une meute. Moins de courbette, surtout pour celui qui en avait été le meneur. Pas un manque de respect cependant, pas vu ainsi du moins. Juste des manières et coutumes différentes.

- L'on me nomme Lykeios de Delphes.

Et ainsi, il n'était plus l'inconnu. Lykeios. Le Dieu-Loup. Il prend alors le temps de l'observer longuement. S'attarde sur ses particularités. Sa couleur de peau bien entendu, mais plus notablement l'aspect miroitant de ses yeux. Pas seulement le regard d'un aveugle, il y avait là quelque chose d'anormal qui l'intrigua. Sa tête se pencha légèrement sur le côté, ses sourcils se plissant.

Las de sa journée à explorer « le monde », la rencontre pourrait cependant être intéressante. Les sombres gardes de la nuit.

- Que signifie l'aspect de ton regard, gardien du Méridian ? Je n'en ai jamais vu de pareil.

Une nouvelle fois, Lykeios manquait peut-être de politesse. Instinctif, il pose sa question sans se soucier de la manière dont il pourrait en être perçu. Si cela le dérangeait, il pourrait toujours gronder – ou à la manière plus habituelle des humains, se contenter de protester. Un échange franc et direct vaut toujours mieux que des ronds de jambe inutiles. Après tout, le temps qu'il avait à perdre n'était pas non plus extensible, aussi se devait-il naturellement d'aller à l'essentiel. Enfin… Sans cette excuse précise, sans doute en aurait-il été de même de toute manière...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Sam 30 Avr - 1:39
Une odeur de loup. Oui. Il la reconnaissait et était étonnée de sentir cela dans le temple des vents et des hauteurs. Il était vrai que le Nubien ne connaissait pas grand chose des Fils d'Apollon, il était son serviteur et rien d'autres. Lykeios ? Cela ne lui disait rien, il n'avait juste conscience que l'aura de son interlocuteur était tapie en lui, sourde, prédatrice, attentive. Qui es tu ? La question était naturelle mais elle ne vint pas, il n'était pas du style à poser des questions. Simple déférence ou non, la curiosité ne faisait pas partie de ses attributs. Il aimait juste observer à sa manière la vie sur Terre.

Puis, la question sur ses pupilles. Naturellement, il posait la main sur son visage afin de toucher sa pupille droite. Un effleurement de ce métal qui maintenant remplissait son orbite lui rappelait le sinistre épidode de son enfance. Deux orbites de métal. La punition des ennemis de son peuple aux gamins pour en faire des esclaves. Le signe de son passé, de sa condition, c'était cela qu'il lui permettait de garder cette rage.

- Mon regard est le symbole de la fin d'un cycle de ma vie. Il est ce qui sera pour l'Humanité afin de les pousser vers le firmament.

La réponse était imagée. La Foi du Condor était noble, pure, sans hésitation. Mais une question se posait sans cesse : Qui es tu ? Ses lèvres restaient scellées. Un silence s'installait lentement et passivement entre les deux étrangers. C'était ce qu'ils étaient l'un pour l'autre actuellement, un Rapace et un Loup se fixant sans savoir la nature qui les entourait. L'air vibrait sous les tremblements de la chute d'eau provenant de la Cathédrale, le néant était proche et si lointain en même temps. Mais le Condor ne souhaitait pas s'enfermer dans des manquements à l'étiquette.

- Lykeios. Voici un nom bien noble. Puis je savoir la raison de votre présence ici même ?

Tournant la tête vers les temples inférieures, il sentait des présences calmes. Aucun son n'émettait le signe d'affolement dans le Sanctuaire de Lumière. Il n'était donc pas un ennemi. Cette simple information détendit l'emprise sur sa lame qui réclamait pourtant le début de la chasse. Les cordelettes de la demoiselle tentaient de se libérer pour commencer sa folle danse dans le ciel. Le son du silence reprenait ses droits en cet instant, le Loup avait désormais la parole. Un léger vent tournait entre eux, entropique et querelleur, il n'avait pas choisi comme cette étrange conversation allait commencé.




Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Lun 2 Mai - 0:20
Voilà ce qu'il se produit lorsque deux taciturnes se rencontrent. Le silence s'installe facilement, sans être accompagné de son habituelle compagne qu'est le malaise. Ils s'observent un instant. Le Condor le fait à sa manière du moins, après avoir répondu à sa question sans pour autant sembler en avoir pris ombrage. Sa réplique reste nébuleuse toutefois, imagée. Et le loup n'était pas particulièrement doué avec ce penchant des humains. Lykeios quant à lui avait tendance à aller à l'essentiel sans se poser trop de questions. Une différence notable donc, mais il en resta là toutefois.

Le silence s'installa derechef. Ces deux-là ne seraient manifestement pas fait pour mener des conversations passionnantes les longues nuits d'hiver. Parlant de nuit d'ailleurs, Lykeios ne manquait pas de suivre l'évolution des dernières lueurs du Soleil du regard. Encore quelques grains dans son sablier, mais pas assez pour se contenter de rester planté là indéfiniment.

Puis le gardien du Temple du Méridian reprit finalement, le questionnant. Très clairement, il n'avait pas été tenu au courant de son arrivée. Ses premiers pas en la Tour des Vents furent réalisés la veille seulement, aussi cela n'était pas très étonnant, même s'il avait déjà monté la garde la nuit précédente, tout comme il le ferait ce soir encore. Tout en répondant, il fit déjà quelques pas, sans précipitation, afin de contourner celui qui n'avait pris peine de se présenter et ainsi poursuivre son chemin vers la Cathédrale.

- Mon père m'a rappelé à ses côtés. M'a confié une nouvelle mission : celle de veiller sur son bastion. Mon heure arrive d'ailleurs… Nous ne tarderons pas à nous revoir, Notos.

Conclut-il en s'éloignant toujours. Sous très peu de temps, le loup prendrait place. Par conséquent, ils se reverraient vite en effet, bien que sous une apparence inédite au nubien… Enfin, tout du moins si le Condor comprenait et acceptait sa réponse et n'en venait pas à lui barrer le passage. En ce cas, il pourrait sans doute assister à la malédiction d'Artémis aux premières loges. Pas certain que cela lui plaise alors.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Mar 3 Mai - 3:45
Taciturnes
Première rencontre

Plissant les yeux, le Condor notait le lent rythme cardiaque de cette personne. Il avait donc une certaine assurance et ce n'était pas pour rassurer le Nubien sur le coup. Toutefois, alors que le temps s'égrènait en attendant que quelqu'un attende de prendre la moindre décision. Soudain, le Loup prit la décision de se présenter et l'Africain avait laisser filer un hochet de surprise qu'il n'avait jamais démontrer jusqu'alors...

Toutefois, il parlait d'une mission dans un silence implacable. Protéger le domaine d'Apollon ? La situation devait être plus sérieuse que prévue pour que le Dieu de toute lumière rappelle à lui ses propres fils. Des informations échappaient certainement au Condor, alors que les grandes Factions de ce Monde se mettaient en position pour les combats à venir. Puis, étrangement, un souvenir lui revint en mémoire, la dague d'Hypnos.

Elle était toujours dans la Cathédrale comme bien des trésors de guerre. Mais, aux "yeux" de l'Evêque, cela était une menace importante qu'il ne fallait pas réduire dans les oubliettes de la politique actuelle. Il prit enfin la parole.

- Sachez que je veillerai à ce que personne ne vous nuise pendant votre garde. Cependant... Se retournant vers Lykeios. Toutefois... Je tenais à vous prévenir que les forces d'Hadès avaient tenté de porter atteinte envers son Eclat l'Augure... Il est donc probable que Hypnos en veuille aux nôtres.

L'information était certainement déjà connue de son interlocuteur mais il préférait le préciser avant son départ. Depuis cette attaque, le Condor se posait bien des questions sur les raisons d'un tel acte... Pourquoi tenter de tuer l'Augure ? Pourquoi les Spectres voulaient décapiter la Voix d'Apollon ? Il n'avait pas de réponses et il savait que le Lumineux Monarque était intervenu en personne dans cette affaire. Il attendait donc les réponses potentielles que le Loup pouvait lui apporter. Ou, au moins, le prévenir d'une menace conséquente sur les terres mêmes de Rome.





Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   Ven 6 Mai - 21:12
Fait auquel il ne s'était pas attendu. Son interlocuteur peu loquace venait de reprendre la parole. Alors qu'il s'était jusque là montré sur ses gardes, le Condor de Notos venait de lui affirmer qu'il lui viendrait en aide si nécessaire en sa charge de gardien de la Tour des Vents. Une entente venait donc de se former entre deux représentants de la nuit en le bastion solaire. Bien des gardiens se succéderaient à l'apogée de l'astre d'Apollon, et il en fallait bien une poignée pour tenir la garde même lorsque leur Seigneur sommeillait. Ces deux-là en seraient les exemples les plus flagrants.

Toutefois, cette annonce ne vint pas seule. Une mise en garde s'y ajouta. D'entre tous les ennemis qu'Apollon pourrait se créer, il n'y en avait que peu qui pourraient se targuer d'être aussi légitimes et redoutables que les hordes d'Hadès. Ses Spectres… Naturels opposés, le Royaume Solaire et celui des Ombres se tenant aux antipodes l'un de l'autre. Lykeios avait déjà pu apprendre de la bouche même de l'Augure qu'ils étaient passé à l'action. Qu'une tentative d'assassinat déjouée avait eu lieu. Le Dieu de la Mort face au Dieu représentant le mieux la vie… Oui, quoi de plus normal en effet ?

- Merci de m'en prévenir, Notos. Lorsqu'à l'aube ma garde se termine, c'est en la Cathédrale que mon corps se repose. J'ai le sommeil léger, aussi sache que je tâcherai de rester sur mes gardes si un nouvel événement de la sorte devait se produire.
Oui… restons sur nos gardes.

Et ainsi la discussion s'acheva-t-elle. Lykeios passait désormais les portes du dernier Temple. À peine aurait-il le temps de se mettre à l'écart que la transformation s'opérerait, à en croire la lente descente de l'astre sur l'horizon. La nuit tomberait alors… Le Royaume des Ombres marquant le temps du sommeil. Hypnos… Le Dieu-Loup veillerait, férocité redoublée sous l'emprise de la Lune. Si quelques Spectres étaient tentés de renouveler l'expérience à la faveur de l'obscurité, ils risqueraient alors d'avoir quelques surprises. Tomber entre les crocs d'un fils d'Apollon… il y avait sans doute bien des morts plus douces que celle-ci.

Citation :
Fin du RP



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin Juin 550] Peu de temps avant le départ (Lykeios)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♪ J'veux prendre le temps avant que le temps m'prenne et m'emmène. ♪
» CoroCoro Juin 2012: dernière ligne droite avant le 21 !
» Profiter du beau temps avant qu'un mutant-météorologue ne fasse pleuvoir
» Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]
» Du temps avant la peur [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: