Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message [Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...   Ven 29 Avr - 15:25


Début juin 550, au pilier de l'Océan Arctique

Je fermai les yeux, tout en essayant de me rappeler de chacune des petites bribes de mémoires que j'avais pu laisser ici et là, à rêvasser tantôt au côté d'un pilier, tantôt à attendre « quelqu'un » sur les marches de la place. Gaieté et froideur. Doute et certitude, l'ensemble était aussi confus qu'il ne demeurait difficile pour moi de reconnaître mon propre rôle. A mon Sanctuaire nouvellement retrouvé. Le vrai, pas l'Ancien...ou plutôt, pas celui des Saints. Je me comprends.

Quelques secondes d'hésitation m'empêchait de faire une chose que je n'avais pas expérimenté depuis longtemps. Une chose que j'appréciais. Et alors, en rassemblant mon courage, je touchais le marbre du haut édifice que représentait mon Océan. Froid, inconnu, vaste, près de la Terre de feu, la crainte qu'on lui en tenait généralement équivalait bien la fascination que je pouvais en avoir. Bercée par le son des vagues gelées, ma main était alors restée longtemps à son contact, apaisée et rassurée de me sentir de nouveau vivante.

Mon geste n'était probablement pas anodin. Je crois bien. Mon attente en revanche fut beaucoup moins logique. « Quelqu'un » ne reviendrait pas. Et si j'en ressentais le besoin d'en garder une habitude oubliée depuis 5 ans, il ne me venait pas à l'esprit de pleurer mes regrets pour l'heure. Cela aurait été futile face à une injustice naturelle. La peau chaude de la salamandre rougeâtre s'était faite sentir sur ma main, puis sur mon bras. Je soupirai légèrement. Trouver les réponses étaient pour l'heure difficile et pour une seconde fois dans ma vie, je me retrouvai complètement livrée à moi-même. Je n'étais plus une prisonnière ni même la sœur d'un autre général. J'étais simplement « l'ancienne Tribut », la « revenante ». Derrière moi, une jeune femme sous mon commandement, une certaine « Opaline » m'avait sourit, tendue une lettre puis était retournée à ses occupations. Brave fille, ses premières paroles m'avaient certainement fait sourire. Pas cruellement mais cordialement et amicalement Je ne la connaissais pas mais elle me faisait plutôt bonne impression. Pour le moment du moins. Et puis, si « elle » n'était plus là, il restait encore le Légat. Increvable, il avait enchaîné les années passées au commandement avec brio. Je secouai la tête, et tint avec plus de force le morceau de papier entre mes mains.

Décachetant la lettre, je vis que l'ensemble des généraux était appelé. Apparemment, on nous attendait dans le Temple de Poséidon. Et il n'allait pas sans dire qu'il me tardait d'aller à la rencontre de Liao pour en savoir plus à propos d'hier. A propos de mon retour aussi certes, mais également du devenir du chevalier des Poissons qui m'avait accompagné à Glastonbury. Nimuë. Il fallait être fou, ou alors timbrée pour être venue là-bas même si finalement, il y avait eu plus de fausses paniques qu'autre chose. Son cas était une chose à régler et les problèmes d'Atlantis, une autre. Je reprenais du service.

Et finalement, je ne peux qu'avancer. D'une, parce que je n'ai pas vraiment le choix. Ce n'était pas plus mal, je ne comptais pas non plus rester les bras croisés. De deux, parce qu'il fallait bien que je me montre utile pour une fois. Et puis, j'avais encore une dette, dans le fond. Pas une dette vis-à-vis de Poséidon, qui engageait simplement mon allégeance, à cela je laissais Liao cet honneur du Général rationnel. Non, une simple dette que je pouvais aisément outrepassée. Je lève la tête, attirée par un cosmos inconnu s'approchant du Temple.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...   Sam 30 Avr - 13:39
Fin juin 550: Le poison de l'incertitude

Le doute. Je le sens, persistant, lancinant. Il dévore le cœur des personnes, il les empêche d'exprimer avec élégance leur passion et leurs émotions. Je hais le doute, pourtant je le comprends. Ma tête n'avait plus qu'à se pencher afin d'écouter les incertitudes de mon collègue pour comprendre qu'une chose, peut-être, probablement, n'allait pas.

Alors oui, le doute...Ce défaut, c'est comme une teigne qui vous accroche à la peau. Elle vous défie du regard en pressentant temporairement vos faiblesses de cœur. Elle gratte la fine couche déjà entamée par le Soleil et détruit la carapace de volonté qui vous caractérisait autrefois. Ce n'est même pas cruel, c'est véridique. Pour l'avoir vécu quelques années plus tôt, je pense pouvoir en parler. Les expériences de la vie amènent parfois à considérer la plus petite intention pour la laisser prendre plus d'ampleur.

Et ce fléau ne touche pas ma personne, mais celle de Lytès. Mon nouvel ami, peut-être le seul à s'être approché de moi sans un regard méfiant à mon retour.

Il y a peu, je l'ai vu dans les geôles puis à son lieu de garde. Il tente de se mouvoir parmi les ombres de son pilier pour ne plus laisser que le silence régner en son sein. Il se tait mais cela ne peut régler les choses. Il le sait et je le sais. Je crains pour mon ami qu'il ait perdu un peu la Foi, si cela soit seulement possible. Face à cette nymphe, mes certitudes elle-même quand au rôle que l'on tenait s'ébranlaient comme un château de cartes en ce qu'une personne pouvait dévier de ses croyances. J'avais douter, mais ce souvenir demeurait bien loin.

Sommes-nous la violence? La question ne m'était jamais venue à l'esprit. Pour moi, celle-ci avait toujours été claire, sa réponse fort bien véridique et simplette. Non, nous étions l'équilibre de la vie. Quelque chose qui exigeait en ce sentiment éphémère quelque chose de durable. Nous étions l'éphémère et Poséidon la clef de cet équilibre, cet éternité basée sur les lois de cette nature splendide et cruelle à la fois. Prendre la main et guider Lytès, j'y tenais. Derrière mon insouciance, je savais que c'était mon devoir.

Avalon nous appelle. Mes espoirs reposent sur celles-ci afin que je puisse pour une fois susciter une véritable confiance derrière mes trahisons illusoires. Pour une fois, j'aimerai éviter ce regard que l'on m'adresse à la toute fin...Mais un ordre reste un ordre, n'est-ce pas?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...   Lun 2 Mai - 16:02
Début juillet 550: Avalon

Nous partons. Ce jour est enfin venu à nos portes, en même temps que les rayons du Soleil, chaleureux et filtrés par l'Océan, venaient exprimer les premières lueurs de l'aube. Lytès m'accompagnerait pour ce "voyage", si on peut le nommer ainsi. Ces instants passés en territoire étranger, je m'en méfiais désormais et j'avais peut-être de quoi.

Les enjeux seront nombreux. Les Spectres ont commencé à bouger et si j'en crois bien les révélations que nous avaient apportées Liao, Pandore et Thanatos avaient fait leur apparition. Notre plus grande menace à ce jour fut donc celle du Sombre Monarque, dont les prérogatives étaient détenues avec un temps d'avance plutôt effarent, quand on y pensait bien. Pourtant aujourd'hui, tout semblait converger vers une imminente attaque au Sanctuaire et la venue de cette émissaire en était une preuve formelle. Son but, je ne le partagerais pas pour le moment. L'envie et l'intention ne m'étaient guère familière à cet égard, rien de quoi justifier cela. Si l'on m'en avait fait part, surtout actuellement, ma réponse en aurait été bien claire: un beau "Non" dans toute sa splendeur et sa clarté. Pourquoi le monde se forçait-il à se montrer totalement bon ou totalement mauvais quand la dualité ne dépendait que d'un intérêt personnel?

Les généraux exécutaient et suggéraient quand notre dirigeant suggérait puis appliquait. Liao avait bien des choses à régler pour l'heure. Bien des choses à penser également, lui qui fut nommé nouveau Légat, on avait là une ironie qui ne tenait qu'au choix de Poséidon. D'une même façon, il ne pouvait y avoir homme mieux placé que lui pour ce rôle. Je le lui confiais bien volontiers.

Pour ma part...J'entends parfois Eva mais je l'ignore avec plus de véhémence lorsqu'elle hausse sa voix, elle qui plaide une attention à son égard. Elle n'est qu'une chimère créée de toutes pièces pendant cette guerre où j'eus, pour la première fois, exprimer mon désarroi face à elle. Ce crime, j'avais tenté de le résoudre en arrêtant ma vie pendant 5 ans et en partageant mes mémoires avec une femme aussi damnée qu'elle ne fut convaincante ne tenait que de ma personne. Mon autre moitié ne pouvait laisser son contraire exister sans sa présence. Cela n'aurait pas été naturel, ni même cohérent. Nous avions la même vie mais je lui avais permis de continuer la sienne dans mes mémoires. C'était ma faute, et il me fallait l'assumer un jour ou l'autre. En attendant, l'expiation accordée par Seigneur Poséidon me suffisait pour le moment. Cela me laissait "une autre voie" à prendre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début Juin 550]Souvenirs, souvenirs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souvenirs, souvenirs
» Souvenirs, souvenirs ... Patte d'Acacia et [Libre]
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: