Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Lun 2 Mai - 16:05
Les yeux fermés, Ariane tentait de méditer. Un exercice qu'elle n'avait pas pratiqué depuis un long moment, alors que le silence avait toujours eu raison de cette impulsivité qu'elle détenait de sa jeunesse toujours présente. Assise en tailleur, son cosmos bleuté, d'une nature peu saisissable, flottait autour d'elle avec une légère pointe d'agressivité. Eux. Elle se rappelait qu'Eva lui avait toujours signifié qu'il y avait parfois, en de brefs occasions, la possibilité de remédier à tous ces défauts qui les rongeaient corps et âme. De s'adapter. Étrange verbe. Les Lyumnades s'en rappelaient néanmoins.

Pourtant la jeune gallo-romaine en eut fait les frais. De ses brefs souvenirs, Atlantis avait été un endroit gênant. De nature, elle n'avait jamais été très proche de l'eau et longtemps, elle s'était simplement contentée d'effectuer des tâches qui allaient dans son esprit. Et puis l'admiration avait eu raison d'elle et la nécessité à se surpasser s'était imposée implacablement. Ses prouesses résidaient au départ de cette agilité dont elle faisait preuve, mais très vite, le monde atlante avait remarqué son évidente manque de force. Guère de cette allure de titans affirmés, la jeune femme avait dû compenser cela d'une autre façon.

Ses poings se serrèrent légèrement.

Une flamme éteinte parvenait toujours à ébouillanter l'eau qu'elle n'avait su rendre buée, et accessoirement l'échec n'était pas tolérable. Ou elle nécessitait de l'adaptation, ou bien la réussite était prônée. Eva lui avait parfaitement inculqué cela dans ses nombreux tests qui l'avaient fait grimacer plus d'une fois. Le mimétisme suffisait parfois, mais encore fallait-il en être conscient des atouts et des limites de la copie.

L'obtention de son Ecaille avait amené un autre enjeu qu'elle n'avait pas développé avec un maître mais par elle-même ; les souvenirs.

Sa concentration tenait simplement à ressentir le flux qui parcourait ses veines Son bras, ses tendons, sa main, puis sa paume. Son cosmos devait tendre vers une chaleur illusoire, quand enfin elle sentit l'essence qui la parasitait.

« Longtemps que je ne t'avais pas vu... »

Il était temps pour elle de percevoir de ses yeux ses propres illusions. Ses propres failles, aussi mortes soient-elles. L’entraînement avait toujours été une épreuve contre sa propre nature pour celui qui devenait tout le monde et personne à la fois.




Dernière édition par Ariane le Mer 31 Aoû - 1:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Mar 3 Mai - 14:40
Elle se tenait là, devant elle. Son illusion, sa chimère. Peu souriante, l'air austère pour l'instant, Eva semblait maîtrisée et ironique à la fois. Les morts se moquaient souvent des vivants, de cela il n'y avait aucun étonnement.

Les yeux de la jeune Ariane n'étaient plus fermés. Ils contemplaient avec évidence le visage de cette femme qui la hantait. Le fantôme ne parlait pourtant pas ; il était coincé dans son mutisme et, les lèvres closes, il paraissait bien difficile de la rendre capable de prononcer ne serait-ce qu'un mot. Sa vision était imparfaite. La main sur les dalles froides du lieu si bien gardé par les Lyumnades, Ariane prit l'élan suffisant pour se redresser fièrement. La « métamorphose » était une chose, ceci une autre. Toutefois, l'image de sa soeur ferait certainement une bonne cible.

« Tu me ramènes quelques souvenirs, ma sœur. »


Eva aussi semblait prête à se défendre, à se battre. A s'entraîner, comme autrefois. Dans ses yeux, elle tentait de capter son âme et étrangement...Elle en captait une.

Etait-ce un contrecoup du désir que j'avais réveillé en moi ?

Un sourire s'étirait sur ses lèvres. Elle avait été bien imprudente de tester ses propres limites, de vérifier les moindres parcelles de ses doutes. La preuve restait pourtant devant elle : Eva subsistait et peu importait les efforts, sa raison n'en serait que plus affirmée. Probablement parce qu'elle était ce qu'Ariane n'était pas.

On ne pouvait vaincre un fantôme en l'influençant et seule la volonté viendrait à bout de ce cauchemar enclenché consciemment. Embrasant son cosmos d'une flamme bleutée, sa main alla tracer élégamment une ligne invisible. Bientôt la flamme embrasa le reflet qui ne cria pas. Celle-ci en disparut aussitôt, comme renforcée par l'attaque qu'elle venait de subir.

Derrière Ariane, une silhouette s'était redessinée. Telle une peinture, l’œuvre de son créateur tentait de se rebeller contre cette suprématie...Un hoquet de surprise s'échappa de ses lèvres alors que l'atlante entendait la silhouette articuler ses mots avec douceur. Un véritable contraste lorsque l'on connaissait les derniers instants vécus par la sœur ainée.

« Tu fais bien Ariane. Tu as encore beaucoup à apprendre et moi, beaucoup à t'inculquer. Ces années auraient pu te changer mais tu restes inconsciente et trop innocente. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Dim 8 Mai - 0:02
Tu as peur Ariane. Tu as peur et tu amplifies tes cauchemars comme tu en aurais amplifié les démons d'autrui. Tu as peur du rejet, d'un abandon.

Elle baissa la tête, inflexible mais pourtant sensible. La brune savait que quelque chose clochait en cet instant. De son plein gré, elle avait décidé de se renforcer mentalement afin de déconstruire ses capacités, voir leurs limites. Et Ariane les percevait, ô oui.

Les flammes de la salamandre ne lui seraient pas utiles pour l'heure. Ce qui primait et régnait en maître face à elle était les capacités des Lyumnades dans leur véritable forme. Les plus impalpables et illusoires de toutes, mais également les plus dangereuses.

« Tu peux y mettre fin, si tu le veux. »


« Oui, mais je fuirais en ce cas. »

Il n'y avait pas d'autres mots. Pour une fois, la jeune femme désirait poursuivre ce cauchemar, trouver une clef à ce qui la hantait afin d'y faire face ne serait-ce que l'espace de quelques minutes. Quelques jours au mieux. Il était étonnant de se voir tenter de fuir le passé une seconde fois mais d'une manière bien plus intense qu'auparavant. La jolie brune qui la regardait et qui lui ressemblait pour quelques traits ne laissaient pas l'ombre d'un doute sur son identité. Un fin sourire s'esquissait sur les lèvres de la petite Syagrius. Eva n'avait pas vieilli.

«Toi par contre, tu as grandi petite sœur. »

Ariane se figea. Habituellement, ce fantôme ne faisait pas preuve d'une soudaine gentillesse à son égard. La défunte générale en avait abandonné toutes ses caractéristiques depuis ces cinq dernières années. Un soupir s'échappa des lèvres rosées de la jeune femme. Une larme invisible s'immisça sur son teint devenu frais depuis son retour. Pourtant la déception et la lucidité revenaient en cet instant; la gallo-romaine devait bien ressemblée à tous ces gens qu'elle avait manipulé de plein gré. Quelle douleur, et quel plaisir en même temps...

Son petit gabarit alla se refugier dans les bras illusoires du fantôme, consciente mais heureuse de revoir quelqu'un qu'elle ne pourrait jamais plus serrer dans ses bras. Oublier? Ô que non....Elle savait. Ce n'était plus le cauchemar qu'elle percevait, simplement un bon souvenir qui n'avait pas véritablement d'identité, un souvenir qui l'enlaçait en retour, qui semblait encore chaud et plein de vie. Un souvenir néanmoins. Ainsi, c'est ce que ses nombreuses victimes expérimentaient? La confusion. Le bonheur et le malheur.

« Tu sais ce que ça veut dire n'est-ce pas? »


Oui et non. Elle avait besoin de détails. Elle avait besoin de savoir.

« Pourquoi nous as-tu trahit, Eva?»







Dernière édition par Ariane le Mar 30 Aoû - 16:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Dim 15 Mai - 17:16
Le fantôme de sa sœur resta silencieux à cette simple question. Il semblait timide, peu à même de lui répondre comme la jeune fille désirait tant. Ce fut pourtant une question pour laquelle la motivation d 'un tel acte était restée inconnue, sans réponse. Sans écho, si ce n'est son choix qui lui fut imposé : devenir tribut. Oui, au-delà de ce propre questionnement, l'ancienne Tribut était longtemps restée muette sur ses propres émotions avec la plupart des Saints, qu'ils soient parés d'Or, d'Argent ou de Bronze. Si elle devait blâmer quelqu'un, il s'agissait d'elle-même. La révélation faîte par Poséidon l'avait conforté dans ses remords, puis son expiation l'en avait presque dissuadé. Pas totalement, mais partiellement. Ce n'était pas plus mal. Mais ce n'était seulement que maintenant qu'elle réalisait un possible progrès à cet avis.

Que les bras d'Eva étaient chauds, pleins de vie. Ariane était si proche d'elle qu'elle eut cru entendre les battements de son cœur. Mensonges ! Ce ne sont que des mensonges !, s'écriait son esprit. Et effectivement, ce n'étaient que mensonges...

Quelle cruauté de combat.

Alors, ses yeux presque embués se fermèrent délicatement, tandis que l'illusion semblait la bercer de ses bras doux, de son sourire apaisant. La disparition d'Eva, puis d'Hassan...L'avait fait souffrir avec plus d'intensité à son retour, ces pertes continuaient, et continueraient à lui flageller le cœur tant qu'elle ne serait pas capable d'exprimer cette peine avec adéquation. Avec adresse. Et cela avait toujours un impact avec la plupart des guerriers qu'elle affrontait. Les souvenirs étaient inquiétants pour les guerriers car par une étrange timidité, ils cherchait à les contourner. Les souvenirs les dérangeaient. Une pudeur bien pratique pour les Lyumandes. Oui, elle lui fallait devenir l'être à la psyché la plus résistante qui soit. Ne pas douter, travailler pour maîtriser chacune de ses peurs à défaut de cette stupide constitution qui avait atténué ses compétences autrefois.

Elle tenterait de veiller à ce nouveau but, à cette nouvelle recherche. Bien évidemment, Ariane n'avait pas effectué les plus belles actions, et la générale en avait conscience. Celestia ne méritait peut-être pas que la générale déchargea sa rancoeur et sa peine sur une jeune fille totalement inconsciente.

Peut-être bien, peut-être pas.

Elle avait été écervelée aux yeux de la Marina, certes, mais inconsciente toutefois. Et Childéric. Oui, ce Saint qu'elle avait provoqué. Et puis il y avait...Râhi. La Vierge qu'elle avait laissé livrer à lui-même dans ses propres doutes, alors que le blond au teint si atypique -perdu qu'il était également!- venait probablement pour la première fois de s'ouvrir à quelqu'un. Chacun de ses battements de cœur résonnait avec plus d'intensité. Oui, Ariane avait arraché ce plus petit sentiment de confiance qu'il éprouvait, tout simplement. Mais ce qui était fait...était fait. Aucun remord. Elle releva les yeux en direction d'Eva. Si la communication existait en un regard, il dirait simplement :

Mes doutes persistent mais...Je pense ne plus douter de toi.

Elle repoussa alors la jeune femme, qui alla se dissiper en une buée bleutée et étouffante. Pas de sang, pas de larmes. Et surtout pas de regrets vis-à-vis d'un simple sourire éphémère. La beauté résidait en l'absence des doutes sur toutes ces questions à court terme, celle qui concernait la vie elle-même. Et elle l'avait toujours su.




Dernière édition par Ariane le Mar 30 Aoû - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Dim 15 Mai - 17:19
Pas de sang, pas de larmes. Mais toujours cet espoir qui s'imposait avec un peu plus de vigueur. Et la jeune femme n'en croyait pas ses yeux. Du fantôme qu'elle revoyait avec crainte, celui-ci n'était plus que ces petites flammes, comme des petits feu follets toutefois « festifs », les lueurs bleutées allèrent virevolter de leur légèreté dans l'air presque glacial du Pilier de l'Océan Antarctique. Quel étrange endroit décidément...

Pourtant, deux personnes n'avaient pas quitté les lieux. Elle pressentait leur souffle gelé au loin, comme mort et l'un d'entre eux se montrait...Incertain. Cette impression lui était à la fois si familière, et pourtant si lointaine...Le vent d'une plaine mordait ses joues d'une fraîcheur extrême, pourtant il faisait chaud, si chaud...Qu'elle eut crû être brûlée sur place.

Ariane sut à ce moment si qu'elle s'aventurait dans un souvenir bien loin des doutes. Des incertitudes vis-à-vis de son essence-même, elle qui avait été sauvée des flammes par l'eau. De quelques pas, la générale commençait à reculer, méfiante, soucieuse. Déjà, elle se revoyait enfant. Ce jour-ci, il faisait si chaud qu'elle avait eu l'impression d'être punie au bûcher avant l'heure. Bon dieu, qu'elle détestait ces flammes...Qu'elle détestait cette pluie et cet orage qui l'avait sauvé elle, et abandonné ses propres parents. Ces hurlements...Sa sœur, son frère...

Une volonté d'être libre. Ses poings se serrèrent, alors qu'un sourire vint naître sur les lèvres roses de la jeune atlante. Non, pas libre, mais détachée, ou au contraire, témoin d'une épreuve. De sa main, quelques fausses flammes vinrent embraser la scène. Elles venaient entrer en résonance avec ce souvenir qu'Ariane savait trop fort, même pour celle qui les contrôlait parfaitement. En particulier pour elle, finalement. Son désir avait toujours été de voler de ses propres ailes. Autrefois peut-être avaient-elles été trop lourdes pour quitter le sol avec suffisamment d'élégance, suffisamment de prestance pour la guider vers le Sanctuaire Sous Marin avec quelques interventions. Aujourd'hui était toutefois un autre jour.

Et ce feu avait atteint une cible dans ses réalités. Il embrasait élégamment de ses légèrement flammes la sculpture qui léchaient avidement le matériel les poteries inutilisées. Des flammes toutefois éphémères, faits d'un cosmos incertain. Changeant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Dim 19 Juin - 21:53
Changeant, mais pas nécessairement existant. C'était ainsi que de ses yeux couleur turquoise, la jeune femme considérait ses propres techniques. Ses illusions n'étaient que tour de passe et mensonges, devinettes, et alors qu'elle étirait ses mains, puis ses bras, la générale s'était prise d'une soudaine humeur à jouer avec son entourage. A jouer avec sa propre manière de se battre. Du coin de l'oeil, elle observait ce champ probablement trop bleuté, probablement trop excentrique à sa propre façon pour être réel, et qui s'étalait sur l'ensemble de sa demeure.

« Eh bien... »

Oui, ce n'était qu'une question de volonté pour dissiper ce mal instauré. Pour preuve, se concentrer sur autre chose l'amenait bien loin de ses fugaces pensées.

Mais cela...Peu de personnes le percevait. Tout les guerriers étaient si effrayés par leur passé qu'ils venaient à en oublier leur propre présent. Ô, elle même savait qu'elle ne pourrait considérer plus longtemps une part d'émotivité trop importante, malgré cette sensibilité qui l'avait caractérisé dans ses premières années de sa vie.Il fallait avancer, et peu importait le lourd tribut porté douloureusement sur les épaules. Lentement, sa main commença à se dissiper sous une épaisse brume, de cette eau qui avait été condensée quelques minutes auparavant...Avant de réapparaître sous ses yeux.

Quelque chose s'approchait. Quelque chose la tirait de ce demi-sommeil où l'auteur et la victime de ce traître souvenir n'était autre qu'elle même. Sa main toucha ce qu'elle crût tout d'abord être quelques écailles, puis finalement une peau très lisse.

La Salamandre s'était présentée à elle et, de cette petite part de cosmos humain qu'elle détenait, vint réveillée la jeune femme par sa douceur.

Et finalement, le jeune Syagrius émergea de ce sombre cauchemar.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   Mer 31 Aoû - 1:13
Réveillée par la savante petite salamandre, la brune passa une main engourdie pour frotter une première fois ses yeux, puis une deuxième fois. La sensation de ne pas faire partie de ce décor lui intimait de craindre encore le pire. Pourtant, il n'y avait plus rien. Pas même la sensation d'être suivie par une présence qui l'avait depuis trop longtemps hantée; elle. Eva. Ariane claqua la paume de sa main contre son front.

Qu'elle était bête!

Tout cela devait sûrement être l'œuvre de ses réponses incomplètes sur cette culpabilité qui la rongeait, et enfin d'un cosmos qu'elle avait inconsciemment retourné contre elle-même, dépourvue de cette salamandre qui stabilisait ses mémoires. Car c'était bien cela qui l'avait traqué...

"Des mémoires...Les salamandres."

De ses petits yeux ronds et noirs comme le charbon, la salamandre rougeâtre continuait à l'observer, sa gorge un peu plus jaune poussin bougeant légèrement au fil de ses inspirations...de ses expirations. A sa vue, la jeune femme sourit puis la prit, ravie de retrouver de nouveau cette présence qui lui avait tant manqué. Au moins, serait-elle en mesure de ne plus être influencé par de viles chimères, elle qui fut victime de ses propres expériences passées. Elle soupira puis se dirigea vers la porte. Cet "entraînement" plus psychique que physique avait pris fin et la générale des Lyumnades ne souhaitait nulle le continuer. Il y aurait bien quelques belles tavernes à Atlantis, ou encore de quoi s'amuser à Alexandrie, comme auparavant, avant 545.

Ô non, elle trouverait une solution. Un jour, au moins. Elle en était certaine. Rien n'était encore perdue, et quelque part...Il lui tardait de s'approcher de cette nouvelle génération qui s'était présentée à elle lors du Crusos. Lytès l'attendrait, aussi. Et de cela, la générale en était toute aussi impatiente. Il n'allait pas n'importe où, et elle, se sentait déjà un peu mieux aujourd'hui.

"Mieux..."

Elle secoua la tête. Pas vis-à-vis d'elle, mais d'autrui. Et de ce qu'elle était censée faire ici, au départ, si son rôle de tribut n'avait jamais existé. Inutile de se poser la question sur sa propre raison d'être, tant qu'on lui donnait des ordres et que ceux-ci étaient concrets, tout irait pour le..."mieux", non? L'ombre d'un sourire s'était esquissé sur ses lèvres, à l'idée même de rattraper ses fautes ainsi que ceux de sa sœur...Ou plutôt, ce qu'on lui avait inculqué quand elle était plus jeune. L'avenir lui demandait aujourd'hui de marcher vers Avalon.

Au bout de quelques pas, Ariane avait quitté son Pilier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin juin 550]Un idéal, une salamandre [Entrainement]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» Capitol Punishment nouveau PPV Juin 2011
» La Salamandre - Pirate
» 15 JUIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: