Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Masque BlêmeavatarArmure :
Cuirasse de la Pestilence

Statistiques
HP:
82/200  (82/200)
CP:
50/190  (50/190)
CC:
52/305  (52/305)
Message [Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux   Jeu 2 Juin - 14:17
Après avoir laissé Childéric du Lion prisonnier de son sarcophage de chaire, au terme du plus rude des combats, le Masque Blême s'en était retourné. Chevauchant seul durant quelques minutes, il perçut une trace cosmique familière. Il s'agissait de l'une de celles identifiées comme amies lors de son arrivée au domaine d'Athéna. S'en rapprochant, il découvrit son possesseur, un guerrier paré de noir, arborant un crâne en guise de casque et une faux en guise d'arme. D'instinct le Héraut de la Plaie comprit qu'il se trouvait face à la personnification de la Mort, mais il comprit aussi que cette faux qu'il tenait ne serait pas l'outil de sa délivrance.

Sans lui adressait un mot, le Masque vint se placer à son niveau, inclinant légèrement la tête dans sa direction pour seul salut. Ne sachant rien d'Ares, de ses guerriers et de leurs moeurs, la Malédiction d'Apis se contenta de suivre à quelques pas de distance celui qui devait occuper un rang similaire au sien. En effet, lui aussi possédait une monture impressionnante. Vint alors une troisième âme, au destrier tout aussi particulier que celui de la Mort et de la Pestilence. Son apparence cependant n'était pas aussi impressionnante que celle du Faucheur. En dépit des pièces de joaillerie qu'il arborait, ce cavalier semblait autrement plus normal.

Perdu dans ses pensées, le Masque Blême ne fit pas attention au paysage qui défilait, pas plus qu'à ses compagnons de route. Il se contentait de les suivre, plus préoccupé par sa position vis-à-vis d'Ares et du discours qu'il devrait tenir une fois face au Dieu de la Guerre. Et ainsi, sans qu'il sut exactement combien de temps s'était écoulé, le Masque Blême se vit présenter, parmi les pierres ouvragées, les Portes des Crânes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZvezdanavatarArmure :
Cuirasse De La Guerre

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
270/270  (270/270)
CC:
326/326  (326/326)
Message Re: [Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux   Jeu 2 Juin - 17:18
Un long et difficile retour. Des blessures, du sang qui s'accumule. Heureusement, la rapidité de Sambor est sans commune mesure. Au bout d'une longue chevauchée inarrêtée, un environnement qui se fait plus familier, même si pas plus agréable pour autant. Et bientôt, les grandes portes de chair qui se profilent. J'y arrive la mine fatiguée, sûrement après les autres Cardinaux qui s'étaient enfuis avant moi. Moi, je suis resté pour lui. Et je l'ai eu. Et c'est là tout ce qui compte à mes yeux.

Je les ai senti avec un peu d'avance. Mais je n'ai pas envie de les rejoindre. Les trois... Deux Cardinaux ? Oui, il y avait une troisième et nouvelle trace de Cosmos qui se détachait du lot, tandis que celle d'Oropher semblait avoir prise de l'avance. Mais cette nouvelle sensation... Une réminiscence de ce que peut être l'aura de Thivan, ou du moins cette teinte Pestilentielle dans celle-ci. Hm. Curieux cette arrivée soudaine au Sanctuaire. Heh. Curieux, mais typiquement Berserker, en un sens.

Alors doucement, je reprends de l'avance quand on arrive au niveau des portes. Et je vois. Je vois la Mort, blessée mais encore vaillante, et... Et la momie. Soit la Pestilence. Un signe de tête à Jaspar, puis quelques pas vers cette nouvelle et si particulière Pestilence. Toujours plein de ce sang et de cette crasse, aux mains, à la face, aux vêtements, j'approche le regard vague, une moue neutre au visage. Tseh. Il est moche mais... Mais j'ai vu pire, aussi triste que ce soit. J'ai vu Borya. Lui ajoute un côté inhumain quelque peu dérangeant, mais quand on vit au quotidien dans le Dédale de chair...

Eh bien, voilà une entrée en matière plutôt explosive. Merci pour ton soutien au Sanctuaire, Pestilence, ces minutes gagnées furent largement mises à contribution.

Une voix claire, et pas un mot de plus, je ne comptais partager aucune information avec mes collègues. Juste un maigre voile de mystère vis-à-vis de ce qui s'est passé dans ce temple.

Zvezdan, Cardinal de la Guerre. Je t'imagine relativement perdu comme beaucoup le sont ici à leur première arrivée, mais je t'avoue n'être ni dans l'envie ni dans l'urgence d'apporter réponse à tes éventuelles questions. Faut que j'aille vite parler au Pontifex. Auquel tu devrais tôt ou tard te présenter, d'ailleurs. Tseh, faudra pas être trop prés quand vous allez vous planter l'un en face de l'autre, tiens...

Un mince sourire espiègle sur le visage pour briser le morne qui y règne depuis le début. Finalement, je leur tourne le dos pour m'avancer vers les portes de chair.

Je vais faire mon rapport dès maintenant. Vous pourrez y aller plus tard si d'autres détails vous semblant important vous viennent à l'esprit. Sur ce...

Le son de la viande traversée pour faire écho à mes paroles en une série de bruits de succion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t322-zvezdan-de-la-guerre
KostasavatarArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
160/160  (160/160)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
244/244  (244/244)
Message Re: [Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux   Mar 7 Juin - 10:04


Le chemin du retour fut difficile pour Jaspar, la blessure infligée pour le Scorpion lui vrillait le torse, le venin du Scorpion lui brulait la poitrine à chaque respiration. Oropher était parti bien avait lui et il n'avait jamais pu le rattraper. C'est d'abord en compagnie du nouveau Cardinal de la Pestilence qu'il fit sa route silencieux, souffrant sans dire un mot, attendant que le cosmos et le poison de Lesath sorte de son corps, serrant les dents à chaque inspiration, espérant que la prochaine sera moins douloureuse. Ils furent bientôt rejoint par Zvezdan, ce dernier pas en meilleur état que les deux autres semblait avoir un air satisfait dans le regard. Qu'avait-il donc fait pour que malgré l'échec de la capture du Bélier, il soit satisfait?

Pour Mort cette mission était un échec, un échec personnel. Balayer du chevalier de Bronze était une chose mais devoir fuir face à un chevalier d'or, il pestait intérieurement, maudissant l'arrivée du Cancer qui le priva de sa victoire sur le Scorpion. Il tenait sa gloire face à Arès, ramener la tête d'un Gold Saint aurait été jouissif et son Seigneur l'en aurait récompensait mais non, Jaspar avait du fuir pour ne pas perdre sa propre vie, c'était pitoyable. Il devrait faire pénitence de cet acte honteux...

Après de longues heures d'une folle course à travers l'Europe, les trois Cardinaux monté sur leurs destriers sacrés revenaient enfin au Dédale de Chair, passant la porte, Zvezdan prit les devants pour aller directement voir le Pontifex. Jaspar regarda alors le Cardinal, appelant un garde pour qu'il viennent s'occuper de lui.

_ Je te laisse avec cette homme Pestilence, il saura te montrer les lieux. J'ai à faire dans mes appartements pour le moment.

Il descendit de Bigadin et laissa un autre garde s'occuper de le mener aux écuries, lui aussi avait bien mérité du repos...






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
Contenu sponsorisé
Message Re: [Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Début juillet 550] Le Bon, la Brute et le Truand - ou le retour des Cardinaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chevaux, la brute et le truand [PV : Eidren]
» Le mauvais, la brute et le truand ; Ulrich de Sola.
» La Brute et le Truand ( sans le Bon)
» [Île croissant de lune] le Bon la Brute et le Truand
» Le bon, la brute et le truand (PV Lilith & Nai)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chairs :: Portes des crânes-
Sauter vers: