Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Dim 5 Juin - 0:38
L'Occurens. Cet évènement, cette joie de voir celui qui inondait le Monde de sa lumière ne s'était pas passée exactement comme il l'avait attendu. Celestia avait été circonscrite dans son Temple et, lui, il était là sans comprendre tout ce qui c'était passé en fait. Cet Ephtal était une menace pour tous les Guerriers d'Apollon, comme leur Dieu lui même ! Son regard. Il ne pouvait dire sa couleur ni les traits de son visage mais cet homme avait eu un regard à glacer le sang. Il était rare pour lui de ressentir de telles sensations chez les Êtres humains. De tout le reste de l'Assemblée, son mutisme n'avait rien eu à envier à celui du Héron pour ainsi dire mais, soit, il avait besoin de trouver des réponses à tout cela.

Suis je digne ? Si Celestia était une créature du Soleil lui même. Il n'en était pas de même pour lui. Il se sentait responsable de tout cela, de son manque de vigilance et son poing frappa l'un des murs de rage quand des bruits de pas se firent entendre dans les recoins de sa demeure. Quelqu'un venait de descendre les marches de la Cathédrale. Concentré, il reprenait son visage impassible afin de tenter de cerner la présence dans le tumulte de la chute d'eau. Des pas, discrets, s'étaient fait sentir quelques instants avant qu'il ne frappe le mur. Il en était sûr.

Qui est ici ?

La question était froide. Il ne doutait pas que cela soit des membres de son Ordre mais il n'avait pas l'esprit à discuter. Sa compréhension des évènements à Carthage lui échappaient et il n'avait pas l'intention de discourir pendant des heures sur la philosophie et les arts. Guerrier, il n'était que cela et rien d'autres. En soit, il n'avait pas les mêmes codes que les Guerriers de ce cénacle trop royal pour lui. Sa colère était contenue. Il attendait donc la réponse de son interlocuteur secret. Sans un mot de sa part, il lui serait de toute façon impossible de savoir à qui il avait à faire !




Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Dim 5 Juin - 4:44

Le résultat de la mission de Carthage était tombé. Enfin, pas vraiment. Pas tout à fait. Lykeios n'avait pu en apprendre les détails. Il en avait surtout vu les conséquences sur Célestia et Thafnout. La jeune nymphe s'était vue infliger une pénible punition en la suppression de sa voix, de son chant. Thafnout quant à lui avait été frappé d'un trait de lumière divine, extrayant une malédiction posée sur lui. Cette même étoile qui avait été extirpée de la poitrine de Boréas.

Sa sœur – quoi qu'en dise Apollon, en son cœur le Dieu-Loup l'estimait toujours ainsi, même s'ils ne partageaient pas le sang divin – n'avait par la force des choses pas pu lui en apprendre plus, sa voix mélodieuse ne pouvant plus lui parvenir. Aussi devait-il s'en remettre au témoignage d'un aveugle s'il souhaitait en savoir plus, en apprendre quelques détails de la part d'un Oracle se trouvant sur les lieux.

Lorsqu'il descendit donc de la Cathédrale pour rejoindre le Temple du Méridian, il put rapidement se rendre compte que son gardien ne se trouvait pas en réjouissante humeur. Pas réellement une surprise. À la question laconique, il élève son Cosmos, solaire mais tâché de sa malédiction. De quoi le prévenir aisément, avant même que le son grave de sa voix ne lui parvienne.

- Ce n'est que moi, Notos. Et je viens à toi pour te demander service. J'aimerais entendre ton récit quant à cette mission dont tu nous es revenu...

Calme et direct. Pas de détours inutiles. Sa demande ne sonne en tout cas pas comme un ordre, et Thafnout serait tout à fait en droit de refuser de lui narrer cette aventure. Mais un service pourrait en appeler un autre en retour… Lykeios continue de s'approcher, n'ayant à aucun moment interrompu son pas lent, nonchalant et animal. S'arrête finalement lorsqu'ils ne sont plus séparés que par un couple de mètres, distance suffisante pour qu'une conversation puisse être tenue.

Citation :
J'ai déjà lancé mon init' ICI. Bien sûr, on n'est pas pressé et on peut discuter un peu avant, mais au moins comme ça c'est fait et on saura qui devra cogner le premier Razz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Mar 7 Juin - 17:49
Cauchemar
Combat

L'aveugle ne fut pas surpris de la question. Elle était légitime et, dans peu de temps, il était clair qu'il aurait d'autres discussions sur le même thème avec Adalrik. Tournant la tête vers l'horizon, l'Evêque s'avançait et accolait son dos à un mur en croisant les bras. Un soupir s'échappait de ses lèvres et il prit la parole. Les souvenirs refluaient et tout cela n'était pas pour le rendre moins taciturne que d'habitude. Froidement, puisque la question était normale, il répondit.

- Cette mission se passait très bien. Nous étions arrivés dans la cité de Carthage et nous constations que la malédiction de la ville n'était pas un vain mot. Toutefois.... Nous nous sommes retrouvés à nous diviser. En effet, d'un côté, nous avions les ruines de Tanit et de Moloch Baal et, de l'autre, nous nous sommes rendus compte de la présence d'un groupe étrange. Le premier groupe était composé de moi, Li Mei de la Panthère et Esther de la Tarentule. Je n'ai pas tous les détails évidemment... Mais les Berserkers ont touché à des choses anciennes et ont fait revenir d'anciens serviteurs d'Arès - dont un Pontifex - à ce que j'ai compris, sauf qu'ils étaient devenus des Spectres. Dans l'autre groupe....
Un long silence se fit sentir. Celestia s'est retrouvée aux prises de ce groupe d'inconnus, des anciens druides à ce que j'ai compris... Ils étaient là pour réveiller les Masques.... Elle s'y oppose alors vainement et après c'est un peu le trou noir... Je me rappelle juste de cette étoile dorée qui me frappe la poitrine de plein fouet.

Il ne parlait pas de certain détails. Ces informations concernaient l'Augure en priorité après tout. Mais tout cela avait fait monter son souhait de ne pas continuer cette alliance contre nature avec des Berserkers alliés aux Spectres. Je comprenais que l'ancienne Alliance avait donné à Rome toute sa gloire, toute sa grandeur, mais je ne pouvais que constater que l'ancienne Trinité était composée de Dieux respectant la vie d'une manière ou d'une autre. Athéna, Arès en tant que Mars, Apollon. C'était cela son aspiration, son inspiration même...

- C'est la raison pour laquelle je continue de me méfier des Berserkers... Je ne pense pas que ceux qui étaient là bas ont souhaité cela, mais leur Pontifex ? Là je ne sais pas.

La colère du Condor était palpable. Il manquait peut-être de recul à ce moment là mais bon, telle était la volonté d'Apollon et il savait qu'il ne voyait pas des choses... simple mortel qu'il était...








Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Mer 8 Juin - 4:02
La discussion s'embraya rapidement. Comme il s'y attendait, pas besoin de perdre de temps avec le gardien du Méridian. Même les salutations d'usage se faisaient superflues, ce qui n'était pas étonnant compte-tenu du caractère de ces deux hommes, similaires en ce qui concernait leur manque de goût pour les paroles inutiles. Thafnout alla donc directement à l'essentiel en lui narrant brièvement le déroulement de la mission. Bien sûr, l'aveugle manquait de beaucoup de détails, mais ceux-ci ne lui étaient pas nécessaires. Tout ce que Lykeios souhaitait était d'avoir une vision d'ensemble de la manière dont cela s'était déroulé. Savoir à quoi s'attendre. Comprendre pourquoi Célestia avait pu recevoir pareille punition, également.

Cette question demeura sans réponse cependant. Le Dieu-Loup n'entendit là rien qui pourrait justifier la privation de la parole et la menace de la Roche Tarpéienne dirigées à l'encontre de la nymphe de lumière. Mais alors que l'aveugle lui parle, un nom attire son attention. Esther de la Tarentule. Il sait qu'il la connaît. Mais c'était comme si son nom avait été gommé de sa mémoire jusqu'à ce qu'il resurgisse à présent. Oui… Cela restait vague, et il serait même bien en peine de la décrire, mais Lykeios en demeurait persuadé, il avait rencontré cette Berserker, la teneur de leur conversation lui revenant peu à peu.

Quoi qu'il en soit, de ce que Notos en disait, les erreurs semblaient avoir plutôt été commises par les soldats d'Arès. Séparés du Héron de Boréas, ses paroles qui lui avaient tant coûté avaient sans doute échappées au Nubien. D'autres Berserkers, du moins par le passé, étaient apparus. Et désormais, ils servaient Hadès. Curieuse coïncidence tout de même que ce fait avait été déclenchés par des guerriers du Dieu de la Destruction.

La partie concernant Célestia lui avait été résumée par cette dernière. Aussi était-il au courant du sacrifice inutile de deux êtres innocents afin de ramener de nouveaux Masques à la surface du monde. Pour le reste, ce n'était que flou pour le Condor, mais le Dieu-Loup se contenta de hocher de la tête, satisfait de ce qu'il avait déjà pu collecter ici. Finalement, c'est tendu que son interlocuteur lui révéla ses craintes, partagées par Lykeios. Oui, cela avait pu être organisé par l'actuel Prophète – il ne se ferait décidément pas à ce nouveau titre que l'on semblait lui donner – que ses sbires en furent volontaires ou non.

- Je puis comprendre ces doutes dont tu me fais part, ainsi que cette tension qui t'habite en l'instant. Je partage cet avis : mieux vaut rester vigilants quant aux serviteurs de la Guerre.
Je te remercie de ton récit, Notos. Souhaites-tu que je te laisse seul à présent ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Lun 20 Juin - 11:25
- Vous allez partir en Francia ?

La question avait été posé à la volée, sans fioritures. Après tout, ce n'était pas le style de l'Oracle de prendre des gants quand il avait des choses à dire. Ce sentiment diffus d'avoir échouer dans sa mission était encore palpable en lui et il avait un sentiment de vide qu'il avait du mal à analyser... Sa tête se tournait ostensiblement vers la chute d'eau et il s'en approcha de quelques pas avant de reprendre la parole.

- Ai je échouer ?

La question était simple. Mais la situation de Celestia était inhérente à sa propre situation, il n'avait pas pu, il n'avait pas vu le drame se jouer à quelques centaines de mètres de sa position. La notion de défaite ne lui posait pas de soucis quand elle était avérée par la loi des armes mais la fourberie et les complots étaient loin de sa façon de penser le monde. Pour lui, chaque chose de la vie suivait la course du soleil avec son aube, son zénith et enfin son crépuscule. C'était tout simplement cela. Enfin il en doutait maintenant ... Quelque chose en lui s'était brisé quand il s'était aperçu que l'on s'était jouer de lui de cette manière, qu'un Dieu ait osé l'atteindre sans lui laisser son libre arbitre.

Tout homme avait une destinée. C'était là le principe même qu'Apollon avait donné au Monde à travers la religion et son savoir. Mais... Est ce que cela empêchait d'aller contre ce destin fixé par les Parques ? Il ne savait plus. Alors que le Loup était en train de se retourner vers le Condor de Notos, pour une fois il pouvait voir que ce dernier était affecté. Il n'était plus aussi détaché des choses terrestres, vivant au delà dans le ciel pour observer l'Humanité. Oui, il avait quitté ses nuages et la réalité explosait devant lui comme une lame dans la chair.

- Oui, fils de notre Seigneur et Maître, ai je échoué ? Comment me battre si les Dieux sont capables de se jouer de moi aussi aisément ?




Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Mer 22 Juin - 21:18
- J'ignore encore quand, mais en effet, là me mènera la mission qui m'a été confiée.

Inutile d'en dire plus, Thafnout avait été présent à l'Occurrens après tout. Le Nubien savait donc de quoi il en retournait. Il soupçonnait d'ailleurs que la question ne soit que rhétorique, histoire de lui permettre de penser à autre chose l'espace de quelques instants. Lykeios resta donc succinct, attendant donc que la suite arrive. Car il n'en doutait pas, Notos n'en resterait pas là. Il semblait troublé, aussi autant lui prêter l'oreille. S'il avait répondu à sa question, le Dieu-Loup pouvait bien un instant tendre l'oreille.

Vint alors une autre question, mais au lieu d'information, c'était un avis, un jugement qu'il requérait. Le fils du Soleil ne répondit pas tout de suite, attendant… Que ce soit pour trier ses pensées ou laisser l'occasion à Thafnout de poursuivre, quelle importance ? Peut-être même les deux à la fois. Finalement lorsque le Condor s'exprime à nouveau, ce n'est que pour placer la même interrogation une fois de plus, même si plus développée désormais. Ce genre de doutes, il avait déjà pu les voir chez Célestia, avant même que la réunion ne se produise et qu'elle se fasse priver de la parole. La réponse qu'il adresserait à son interlocuteur resterait dans la même veine.

- Oui, sans doute. Je vois mal comment cela pourrait être nommé une réussite. Mais au moins êtes-vous tous deux rentrés en vie. Il vous est donc possible de vous redresser et de faire mieux désormais.
Enfin… si tu espères pouvoir un jour faire jeu égal avec les Dieux, tu ne pourras qu'être déçu et amer. Le Cosmos n'est qu'une pâle copie du Dunamis, et le Panthéon demeure donc intouchable pour les mortels. Moi-même ne suis rien face à cette puissance...

Il laisse à ces mots le temps de faire leur chemin. Que le Condor les assimile et digère.

- Nous ne sommes que des pions. Notre seul et unique rôle est de permettre à notre Seigneur et Maître de l'emporter. Car nous savons sa cause juste. Aussi ne faut-il pas ménager nos efforts, et toujours tâcher d'extraire le plus de chaque situation. Même les Dieux ne peuvent être partout...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Lun 27 Juin - 20:38
- Un pion...

La tête du Condor se levait dans la direction de celui qui était le fils d'Apollon. Un Pion ? En son for intérieur, il ne lui donnait pas tort mais être ravaler à un simple rang de subalterne n'était pas pour le rassurer. Etre revenu vivant ? Il ne savait pas s'il était rentré en vie, il avait le sentiment d'avoir perdu une partie de lui même sans combattre... Soudain, son cosmos explosa et l'aura du Condor devenait plus meurtrière. Un sourire fugace apparaissait sur ses lèvres quand il reprit la parole.

- Si vous me permettez seigneur, je voudrais prouver que ma faiblesse n'était pas de ma volonté. Je suis revenu vivant mais sans honneur, sans réussite pour votre Père. Laissez moi vous prouver mes compétences, je ne sais si j'y arriverai mais je ferai au mieux.

Un long silence se fit entendre. Le Condor sortait lentement sa lame de son fourreau pour la première fois, elle brillait d'un rouge sang superbe. Frappant l'air, un bruit se fit entendre suivi de centaines d'autres. On disait que le froissement des ailes du rapace pouvait ressembler à un chant mortuaire pour celui ou ceux qui l'entendaient. D'un geste, il bondit dans les airs afin de bloquer l'entrée de son temple. Il ne comptait pas laisser le Loup de Delphes refuser son "invitation". Lui d'ordinaire si placide, il était encore sujet à la colère qu'il calmait au plus profond de lui même en permanence. Pour une fois, il la laissait s'exprimer et l'éclat de son cosmos était chaud et froid en même temps, comme le crépuscule qu'il était sensé représenter dans cette Ere.

- Je ne pense pas vous avoir autoriser à quitter ce temple.

Citation :
Défie Lykeios






Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
LykeiosavatarArmure :
Loup de Delphes

Statistiques
HP:
240/240  (240/240)
CP:
360/360  (360/360)
CC:
247/247  (247/247)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Dim 10 Juil - 16:29
Qu'avait-il bien à lui prouver ? En son for intérieur, Lykeios trouva la situation quelque peu dérisoire. Cette volonté de l'affronter en quête d'une sorte de rédemption sans doute… Qu'est-ce que cela pourrait bien lui apporter, sinon de nouvelles plaies à panser ? Inutile. Mais la décision semblait avoir déjà été prise. Aussi Lykeios ne fit dans un premier temps que pousser un long soupir las, exprimant nettement tout ce que ce défi lui évoquait.

Notos avait quant à lui fait exploser son Cosmos, sortit sa lame, et même barré la porte descendant vers les jardins sacrés de la Tour des Vents, lui intimant qu'il n'avait autorisation de la franchir alors même qu'il n'avait ni agi ni parlé en ce sens. Maintenant, il voudrait partir, oui. Le Dieu-Loup n'avait aucune volonté de se battre, surtout dans le seul prétexte d'offrir à Thafnout l'occasion de prouver sa valeur, alors que ces preuves seraient plutôt à apporter à son père en personne. Lykeios quant à lui s'en moquait…

Apollon choisissait qui profitait de ses Chlamydes, aussi se trouvait-il le seul à pouvoir juger de l'utilité ou de la force de l'un de ses Évêques. Soit.

- Si je le permets ? Pourquoi apporter cette précision alors que de toute évidence, tu ne me laisses pas d'autre choix. Quoi qu'il en soit… quel honneur récupéreras-tu à m'affronter ? Ta compétence n'est pas mon affaire, Notos. Enfin... *Nouveau soupir.* Soit, s'il doit en être ainsi, réglons cela rapidement.

Son Cosmos s'éleva à son tour, tandis que sa Chalmyde vint le recouvrir. Sans envie, il tira ses lames au clair, les tenant par la garde comme à son habitude. Lykeios ne se met pas en garde, se laisse juste baigner de son énergie solaire. Ne compte pas attendre bien longtemps toutefois.

- Lorsque l'on tire sa lame, il faut avoir réelle intention d'en faire usage. Qu'attends-tu alors ?

Citation :
Balance la sauce papy !

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t759-lykeios-du-loup-de-del
ThafnoutavatarArmure :
Condor de Notos

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
240/240  (240/240)
CC:
245/245  (245/245)
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Mar 12 Juil - 18:05
Les choses étaient donc lancées. Silencieux un instant, Thafnout remerciait le Fils d'Apollon pour sa bonté, il avait besoin de se prouver quelque chose et il était possible que Lykeios s'en soit rendu compte au fur et à mesure de cette conversation pour le moins inamical. Sortant totalemet la lame de son fourreau, il le fit tournoyer dans les airs avant de frapper le sol afin de le fendre. Des ondes de choc partirent dans tous les sens. Soudain, des symboles se matérialisaient dans les airs et des traits de lumières atteignirent un sommet imaginaire. Le crépuscule tombait dans tout le temple, le sons se firent de moins en moins audibles, on ne ressentait rien dans cet espace... Le fils d'Apollon pouvait déjà sentir que l'air s'était asséché dans les environs de cette prison de ténèbres et sa bouche gagnait en aridité.

- Bienvenue dans mon monde Lykeios, ici il n'y pas de lumière. C'est ici que je vis en permanence et la musique de mes battements d'ailes te plaira je pense.

Lui, le laconique parlait énormément depuis quelques temps. Il se ravisait et savait que ce qu'il faisait était un risque énorme au vu du cosmos du Loup de Delphe. Il engageait sa vie pour s'extraire de son sentiment d'impuissance face à Athéna. Il était impératif pour lui de prouver au Dieu qu'il vénérait dans son monde de ténèbres qu'il ne faillirait plus. Mais comme celui que les Chétiens vénéraient, il avait besoin de s'expurger de son sang et donc de ses démons intérieurs afin d'aller de l'avant dans les jours à venir. Il n'était pas comme les autres Evêques à accepter le malheur qui lui était tombé dessus, mais, il n'avait pas peur d'affronter plus fort que lui pour évoluer sans cesse dans le ciel.

Pointant sa lame vers son ennemi, il se mit à danser comme lui avait appris son maître. Une danse semblable à un oiseau s'envolant dans les hauteurs du ciel, ce qui pouvait être étrange, c'était ce son étrange qui naissait à chaque coup qu'il portait. En effet, il était dit que le Condor était reconnaissable de loin pour le bourdonnement d'insectes. C'était le destin du Condor qu'être celui qui apportait la Peste aux ennemis de la lumière et de l'art. Soudain, alors que le dernier pas de danse se passait, la lame descendit vers le sol avant de remonter brutalement.... Il était possible qu'une blessure est touché spirituellement le Loup ! Un doute, un sentiment d'abandon, un vide intérieur faisant perdre ses moyens pouvait alors l'atteindre dans les ténèbres qui l'entouraient.

Cependant, il se doutait bien que la nuit était aussi l'espace de vie de son ennemi et il craignait qu'en faisant appel aux ténèbres qu'il réveillasse les ténèbres qui se tapissaient dans l'âme du maudit qui lui faisait face en cet instant. D'un bond en arrière, il se mettait en garde afin de se prémunir de tout changement et aussi de tout danger potentiel avec lui...

- Ma lame est singulière, elle aspire le courage pour faire connaître le sentiment du désespoir. Je te prie de m'excuser d'user de ces techniques contre toi...

Spoiler:
 




Justice without a great cause begets nothing more than slaughter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t628-thafnout-eveque-du-con
Le ConteuravatarArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   Sam 17 Sep - 12:36
Combat hors délais.

Les joueurs peuvent reprendre un combat librement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Message Re: [Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fin juillet 550] Besoin de retrouver son assurance (Lykeios)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Italia :: Tour des Vents :: Temple du Méridian-
Sauter vers: