Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 8 Juin - 1:44
En moins d'un mois, Ariane était repassée dans cet endroit plus de fois qu'espéré. Après tout, Alexandrie n'était en rien sous sa prédilection, si ce n'était pour le rôle qu'elle jouait en tant que général. Alors d'un œil habitué, la brune regardait au loin les marchands déambuler tel une petite troupe de théâtre à chacun des aboiements, à chacune des directives prononcés fortement. Le petit minois de la jeune gallo-romaine s'était soudainement éclairé. Une seule idée était pourtant venue s'imposer dans son esprit. Tout en contemplant silencieusement le visage de l'albinos pendant sa marche, elle lui avait expliqué vaguement à quoi ressemblait le druide.

"...Ca ne sera pas suffisant, n'est-ce pas?"
Oh, il lui suffisait de regarder au travers de son regard pour savoir qu'un tas d'homme pouvait être quelque peu trapu, brun, le regard noir et le type méditerranéen. Soupirant légèrement, l'atlante avait posé une main sur le bras de Thalès, pour finalement tenter de souffler une idée, une vague image de ses souvenirs. A dire vrai, une salamandre aurait certainement mieux fait l'affaire pour l'heure. Plus discrète, les amphibiens auraient véhiculés une identité plus fixe sur une plus longue durée en toute discrétion.

"Tu m'excuseras, nous devons tout de même rester discret à son propos. Je ne peux pas en faire beaucoup plus ici si ce n'est...Cette image."

Un visage subtilisée de l'esprit d'une Oracle. A terme, ce détail n'était plus à répéter tant les Lyumnades avaient fortement tendance à se référer aux autres détails alentours. La jeune femme se tenait très peu éloignée du général de l'Hippocampe, suivant la cadence de ses pas à mesure qu'ils s'enfonçaient tout deux dans la masse humaine. Parfois plus occupée à regarder les objets vendus que les alentours, Ariane avait toutefois lâché quelques propos, quelques idées au sujet de leur recherche. Et déjà, elle se redressait, prête à effectuer cette mission jusqu'à réussite.

"Je pense que nous avons le choix...De toute façon Alexandrie est une ville placée sous notre influence. Nous demanderons donc à certains marchands s'ils n'ont pas vu un homme de ce type."

Hésitante, l'ongle de son pouce alla se poser sur ses dents, pour finalement se détacher de cette mauvaise habitude. Un marchand avait été questionné, puis deux. Toujours rien.

"Mais je préfère savoir ce que tu veux réellement. Penses-tu qu'il est préférable que nous cherchions chacun de notre côté? Dans cette ville ,nous aurons tôt fait de nous retrouver malgré la distance. Je te laisse choisir, la sureté ou la rapidité d'une mission?"


Ô, elle ne sous estimait en rien la mémoire de ces hommes, pas plus qu'elle ne tenait réellement en rigueur leur façon de parler. Et si tout cela ne la menait à rien, Ariane devrait aller "plus loin". En quête d'informations, à sa façon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 8 Juin - 17:52



Ainsi le revoilà à Alexandrie. Thalès n'était pas plus étonné que ça à vrai dire, il gardait son air sérieux tout en souriant légèrement à la vue des habitants et des marchands, des petites querelles qui pouvaient y avoir sur un prix trop haut pour un fruit. C'était ce qu'il aimait voir, la vie qui suivait son cours sans un seul enfoiré qui essayait de tout gâcher avec un crime odieux. Il sentait la main d'Ariane sur son bras, en effet, Thalès avait retiré son Ecaille et porta sa box comme si c'était un sac de marchandises. Mais en métal. Et beaucoup plus scintillant qu'un vulgaire autre métal. Le jeune homme avait beaucoup apprit sur l'art du mensonge avec les pirates qu'il avait côtoyé. 


- J'ai bien peur que non... Ce serai trop beau pour être vrai de repérer Myrrdin ici même. 


Puis il la voyait se dissimuler sous un faux visage. Thalès lui souriait d'un air amusé. Sans lui dire un mot, il lui fit comprendre avec son seul regard qu'elle n'avait rien à craindre. Il n'allait pas gâcher sa couverture. Thalès continua sa route, ses doigts touchant la paume d'Ariane... Plus ils avançaient, plus cette masse humaine s'intensifiait... Thalès ne portait pas sa longue veste bleutée par peur d'être reconnu trop rapidement par les roublards du coin qu'il avait corrigé par le passé... Alors il laissait ses bras respirer, portant une sorte de chemise noire sans manches ondulé à l'avant, faite en cuir. Quand à son épée, il l'avait attaché à sa ceinture cette fois-ci. Bien qu'ils étaient en mission, Thalès pensait qu'il fallait essayer de se détendre un minimum soit-il et de ne pas laisser la pression avoir le dessus. Il sortit quelques pièces d'or, les donna à un marchand et prit deux belles pêches qu'il trempa dans une bassine d'eau claire. Sa maîtrise de l'eau l'aida à éradiquer toute impureté pouvant s'y trouver. Il se tourna ensuite vers Ariane, la regardant comme il n'avait jamais fait auparavant. 


- Ou un être similaire. Si il n'est pas passé par Alexandrie, quelqu'un qui le connaît l'a sans doute fait et dans ce cas, il n'a pas pu passer inaperçu. Disait-il, avant de lui tendre une des deux pêches; Aimes-tu les pêches ? Nous aurons besoin de toutes nos forces pour ce qui va suivre. 


Thalès n'arrivait pas à oublier ce léger bisou que lui avait donnée Ariane, aux Arches d'Orichalque. Sur le moment, il avait rougit, devenu aussi rouge qu'une framboise. Et une seule envie lui torturait l'esprit, la prendre comme un héros qui portait une princesse, la faire rire davantage. Le lien entre eux se renforçait, Thalès le ressentait et ça le rendait beaucoup plus fort qu'avant. Mais aussi bien plus sage. En effet, il ne laissai pas porter par l'excitation ou les émotions. Il aimait beaucoup Ariane, c'est vrai, mais justement, il utilisait ce sentiment comme énergie inépuisable, il utilisait ce sentiment pour fortifier son désir de la protéger elle, de protéger tout ceux qui lui était chers. 


- En nous séparant, nous gagnerons plus de terrain, nous doublerons nos chances d'avoir un résultat... Disait alors Thalès en réponse à la proposition d'Ariane, mais il semblait songeur; Mais même si nous sommes dans une ville qui est sous notre influence, je ne sais que trop bien que tout peut arriver. Et je ne me pardonnerai jamais si quelque chose t'arrivait. Continuait Thalès, les mains sur les épaules de la jeune femme; Néanmoins... Je te fais entièrement confiance, et je sais que tu pourras te défendre si confrontation il devait y avoir. Séparons-nous, et couvrons plus de terrain. Si la moindre chose arrive, intensifies ton Cosmos et je viendrai aussi vite qu'il ne faut pour le dire. Tu as ma parole. 


Thalès fit un léger baiser sur le front d'Ariane avant de partir seul dans une direction, celle qu'il connaissait plutôt bien, le quartier malfamé. En effet, il comptait utiliser les voleurs, les arnaqueurs et contrebandiers à son avantage. Les criminels étaient les plus souvent ceux qui possédaient le plus d'informations sur une ville.
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Jeu 9 Juin - 13:46
Oh, Thalès n'avait pas tord. Les deux Marinas ne seraient probablement pas en mesure de retrouver directement le Druide...Excepté si le destin venait à leur sourire. En tout les cas, Myrddin n'était pas loin et les marchands ambulants, du haut de leurs petits commerces faits de babioles et d'étoffes, pouvaient se révéler de savants "devins". Le genre "d'œil" que l'on appréciait aisément. Oui, réfléchir à une tactique à adapter pouvait être autant d'un intérêt précieux que d'un risque certain. Silencieusement, Ariane écouta ce que Thalès avait à dire. Il confirmait ses pensées et, en une pêche tendue, amenait une dernière brise de réconfort souffler sur leurs deux personnes. La main de la brune prit délicatement le fruit orangé et le porta presque à ses lèvres. Presque, car déjà ses lèvres ne purent s'empêcher de souffler son affirmation.

"C'est une possibilité"
La jeune femme croqua directement dans l'une des pêches avant de reprendre ses brèves paroles. Le goût fruité lui avait probablement plû, à la vue de son charmant visage presque enfantin, si décontracté. Pourtant, en observant le cuir noir que portait le jeune homme, elle se demandait comment quelqu'un pouvait supporter cette chaleur vêtu de cette texture. "De toute évidence, Mare Nostrum est le seul endroit pouvant nous apporter des réponses pour l'heure. Deux généraux ne devraient pas trop s'emmêler les pinceaux. Il n'y a rien à perdre, tout à gagner. Et-"

Elle n'eut pas le temps de parler davantage que le général de l'Hippocampe était parti en déposant un baiser sur le front. Peu habituée à ce qu'on lui rende ce genre d'attention, Ariane passa une main sur son front et dodelina de la tête. Etrange homme, mais pouvait-elle réellement lui reprocher cela? Non, pas véritablement. Elle-même agissait ainsi.

En marchant, elle termina la pêche puis se pencha en direction d'un marchand. Le visage de ce dernier s'illumina subitement alors que la générale des Lyumnades tentaient de trouver ses mots face à ce qu'elle découvrait être...Une vieille dame vendant quelques sculptures.

"Oh, bonjour ma demoiselle. Quelque chose vous intéresse?"

Ses yeux furetaient sur les différentes petites pièces d'art, mais la gallo-romaine finit par hocher de la tête. Un simple sourire faussement timide avait accueilli ses propos, alors que les mains habiles de l'atlante allèrent trouver un chat en argile, échangé contre quelques pièces. Un joli cadeau d'excuses pour Lytès.

"Ce sera parfait." Un simple moyen de se montrer cordial pour commencer. "Hum, excusez-moi, avez-vous vu un homme brun, aux yeux noirs, vêtu étrangement et semblant pressé? Ou même des hommes vêtus de rouge ces derniers temps?"

La jeune femme semblait hésiter, mais un sourire presque mystérieux s'était étiré sur les lèvres de la jeune femme. Ses yeux passaient du petit chat que tenait la charmante demoiselle, au visage de cette dernière.

"Je pourrais me tromper, mais cela me dit quelque chose, jeune fille au regard couleur turquoise. Mais! Bon nombre d'hommes ressemblent à ce que vous m'avez décrit, ainsi, je suppose que vous recherchez quelque chose...De plus atypique. C'est ça."
La vieille était devenue plus malicieuse, ce à quoi même Ariane s'était soudainement sentie gênée. Elle eut vaguement l'impression d'avoir à faire à elle-même...En plus âgée. Plus expérimentée. "Allez plutôt voir du côté de la bibliothèque. Ou du phare. On ose rarement se montrer extrêmement visible en ces lieux."

...Elle n'avait pas tord. Hésitante, les Lyumnades prirent pourtant le temps de déposer la sculpture dans le sac puis de remercier la vieille femme.

"Merci bien à vous madame."


Quelques pas en avant et la brune était de nouveau sur le grand chemin. Phare ou bibliothèque? Après quelques hésitations, la jeune femme s'était dirigée en direction du grand édifice qui faisait fierté de ces lieux en surplombant la ville de sa lumière guidant les voyageurs.




Dernière édition par Ariane le Ven 10 Juin - 15:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Ven 10 Juin - 14:42
Plus Thalès avançait, plus il pensait à Ariane et à ce qu'elle pouvait trouver de son côté, que ce soit bon ou mauvais. Il fit un léger sourire et continue sa marche vers l'auberge qu'il avait côtoyé plusieurs fois. Il voyait le bâtiment au loin, il ne ressentait aucune peur, aucune angoisse. Non, il était concentré sur son objectif et ne comptait pas se laisser être berné facilement. L'Hippocampe arriva enfin devant la porte d'entrée, prit une inspiration et l'ouvra grandement. 


En entrant dans cet auberge, il pouvait y voir de nombreux hommes et femmes, jouant à des jeux de hasards, boire jusqu'à plus soif... Mais le soucis est qu'il les voyait tous armés. Des dagues, des couteaux... Principalement des armes blanches assez petites. Thalès se dirigea vers un comptoir, quelqu'un se tenait derrière.


- Salutations. J'aurai besoin d'informations à propos de quelqu'un ou un groupe qui aurai pu venir à Alexandrie récemment. Vous pouvez m'aider ?


La personne fit un non de la tête, mais il pointait du doigt la table des voleurs. Thalès soupira, sachant très bien comment ça va se terminer. Un échange obligatoire. Les infos contre quelque chose qui pourrai les satisfaire... C'était comme une règle d'or des ordures de leurs espèces. Le jeune homme ne supportait pas la vue de tout ces miséreux, ces déchets continuant de pourrir le monde avec leurs présences nauséabondes... Puis il remarquait les leaders, eux, il voulait leur montrer toute l'étendue de sa force et les faire réatterir sur Terre, leurs prouvant qu'ils n'étaient pas intouchables ou que leurs paroles ne valaient pas mieux que celles de leurs sous-fifres continuant jour après jour de lécher leurs bottes comme des petits chiens battus. En d'autres termes, la vue des leaders le dégoûtait de plus en plus au fil du temps. Son envie de leur botter le cul se faisait de plus en plus difficile à contrôler. Mais il devait se maîtriser. Pour Ariane. Pour la mission. 


Thalès marchait donc d'un pas tranquille vers la table des voleurs, qui eux étaient étonnés de voir un inconnu vêtu d'une chemise de cuir noir venir vers eux. L'un d'eux posait sa dague sur la table, par pure tentative d'intimidation, qui ne fonctionnait pas avec Thalès. Il avait affronté un Océan en furie ainsi que la foudre qui tombait du ciel, une petite lame n'allait pas lui faire peur. 


- Salut à vous. Il se peut que j'ai besoin de votre aide, je dois retrouver une personne ou un groupe similaire. Il pouvait agir avec discrétion et restait en solitaire. Quand à ce qu'il ressemble, je dirai qu'il arborerai des couleurs sombres pour se fondre dans la masse. 


- Et qu'est-ce qui te dit qu'on va t'aider, étranger ? On pourrai... Je ne sais pas... Te dérober de tout tes biens, et te balancer à l'arrière de l'auberge comme une bouse. 


- Aidez-moi et je vous donnes ça. Disait Thalès en sortant vingt pièces d'or; C'est équitable et suffit amplement pour obtenir ce que je recherches. 


Les voleurs hésitaient subitement... Puis il vit ce que portait Thalès sur son dos, et tout de suite, ils voyaient le symbole du Trident de Poséidon sans pour autant savoir ce qu'il signifiait exactement. Mais dans leurs esprits vaniteux, ça les intéressaient de posséder un tel bijou. 


- Et ce que tu portes sur ton dos ?


Le regard de Thalès s'intensifiait subitement, il était beaucoup plus froid. Personne n'allait lui prendre son Écaille. Personne. Ou alors qu'il soit préparé à souffrir le martyr. 


- Oubliez ça. C'est un conseil d'ami. Bien... Disait-il tout en se levant; Si vous ne savez rien au sujet d'un ou plusieurs inconnus qui agissaient bizarrement ces derniers temps, alors je ne fais que perdre mon temps avec vous. 


- Tu peux essayer de chercher du côté des docks. Peut-être que les pirates et contrebandiers auront plus de ressources que nous. 


Thalès fronça les sourcils en les voyant pour la dernière fois, le regard perçant. Ses yeux bleus scintillait grandement le temps d'une fraction de secondes. Puis il se dirigea vers la sortie de cette auberge puante. Un jour ou un autre, il allait revenir et leurs régler leurs comptes à tous. Eux qui pullulent encore sur cette Terre, tels des parasites à exterminer. Thalès regarda au loin, et vit la Méditerranée... Son prochain arrêt, les docks. 


Tout en marchant, Thalès se demandait comment allait Ariane, si elle avait une piste que lui n'avait pas encore. Il repoussait plusieurs fois des mendiants qui lui collait aux basques, avant de voir enfin les navires amarrés... L'heure était à l'interrogatoire.
Revenir en haut Aller en bas
Myrddin WylltavatarArmure :
-
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Ven 10 Juin - 19:22
    Une ombre sauta lestement de son perchoir, un ouvrage assez volumineux en main. Il n'était plus un jouvenceau mais il était encore capable d'escalader une échelle quand même ! L'homme qui grommelait dans sa grosse barbe brune qui lui mangeait les joues, posa un regard perçant au jeune homme s'étant proposé d'escalader la bibliothèque à sa place. De franche mauvaise humeur il le chassa d'un geste de la main tout en observant la couverture en cuir d'un rouge si vieux qu'il tirait sur le noir par endroit. La grande Bibliothèque d'Alexandrie possédait en son sein des trésors, des recueils où il pourrait aisément se perdre. Lui qui aimait collectionner les belles choses, à s'approprier le savoir... c'était l'endroit rêvé et idéal ! Or il n'était pas parvenu à trouver ce qu'il recherchait. Combien de temps s'était-il écoulé depuis sa venue ici ? Il n'en savait rien et ce n'était pas réellement important pour un être tel que lui. Même si … une mission d'importance le poussait à prendre quelques risques inconsidérés, comme par exemple se trouver ici. Les Masques de la Mort Rouge pourraient aisément le trouver et une nouvelle traque recommencerait. Cette perspective lui soutira un énième soupir. Qu'il se sentait vieux, le druide Myrddin.

    En arpentant les couloirs, le druide, tout en continuant de feuilleter son ouvrage, stoppa ses pas devant une grande fenêtre donnant sur la cité. Ses yeux sombres se prirent à détailler la cité, et plus particulièrement le phare non loin. Une signature cosmique et lumineuse l'interpella légèrement. Il referma son livre qu'il reposa négligemment sur la première table à sa portée. Adalrik. Il reconnaissait le cosmos de l'Augure qui, éclatant comme un Soleil, ne faisait aucun doute de sa venue ici bas. Quand ? Cette interrogation silencieuse le fit froncer des sourcils.

    « Tu as déjà perdu suffisamment de temps Myrddin. » fit-il pour lui-même et passant une main sur son visage fatigué. « Un peu de Lumière ne me ferait pas de mal. J'ai besoin d'y voir un peu plus clair. »

    Un fin sourire ourla ses lippes et le voilà partit déambuler dans les rues d'Alexandrie, s'arrêtant un instant pour se payer une pêche puis une seconde pour un enfant qui le regardait avec de grands yeux ronds pleins d'envie. Ce dernier fila dans la direction des docks où il avait l'habitude de traîner. Il exhiberait alors devant ses copains, à grands éclats de voix qu'un vieux et gentil barbu lui avait donné un véritable trésor !

    « On dirait un beau Soleil ! »

    S'exclama l'homme de sa grosse voix aux forts accents guttural. Un étranger, avec de drôles de paroles énigmatiques. Son sourire mystérieux s'étira davantage en détaillant le sommet du Phare qu'il observait avec intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Sam 11 Juin - 23:43
Tout ces regards sur lui, l'expression sur les visages de son entourage ne différait en aucun point... Tous avait la même expression de boule au ventre, d'un malaise soudain rien qu'à la vue du Général. Lui, s'avançait d'un pas rapide vers les docks, visiblement, il n'avait pas envie de perdre une seule seconde par crainte qu'il pouvait manquer quelque chose... Plusieurs tocards des rues reconnaissait Thalès à la vue de sa chevelure argentée, et ils n'avaient même pas eu besoin de voir son long manteau bleu que l'Hippocampe portait d'habitude. Certains se souvinrent des os brisés, des bleus au visage, des cocards... que leurs avait infligés Thalès par le passé, toujours dans sa quête interminable de rendre ce monde meilleur en le débarrassant des parasites tels que les voleurs à la sauvette, les arnaqueurs, les assassins... Tous devaient y passer, sans exception.


Thalès arriva enfin sur les docks. Des clochettes sonnaient signalant des départs imminents, des matelots transportaient des caisses d'approvisionnements... Il regardait autour de lui, et cachait alors sa Clothbox contenant son Écaille de l'Hippocampe avec son long manteau bleu, ornée de rayures dorées et argentées sur les extrémités ainsi que les bouts des manches. Plusieurs jetaient très brièvement sur le jeune homme, qui restait discret vis à vis de son attitude, de son expression. A première vue, il avait tout l'air d'un jeune homme relaxé, profitant de l'air maritime tout en écoutant les cris des mouettes parcourant ce ciel bleu. Il regardait à sa droite... Rien à signaler... Puis à sa gauche... Rien non plus. Il plissa les yeux, comme si il lui manquait quelque chose. Il s'approcha du navire devant, un bateau marchand rien de plus basique. Son capitaine profitait de ce soleil pour se reposer et siroter une tasse de vin. Thalès s'approcha, et s'agenouilla pour arriver à sa hauteur tout en ayant prit soin de poser sa Clothbox toujours cachée par son manteau bleu.


- Woh.. Sacré chargement que vous avez là, mon vieux.


Thalès ricanait légèrement après les paroles du marin.


- N'est-ce pas ? Je transportes des fruits, et je suis nouveau à Alexandrie. Je me demandais si vous pouviez m'aider à retrouver quelqu'un, celui qui a commandé tout ces fruits.
- Euh... Oui, enfin, je vais faire ce que je peux...
- Mon client sera du genre ermite... La barbe peut-être longue... Une tenue sans doute sombre, sans pour autant être noire...
- Ah nan, jamais vu, désolé mon vieux.
- Hey toi avec ta caisse sous le manteau ! 


Quelle voix grasse... Thalès se retourna, haussant un sourcil. 


- T'as du payer une tonne de pièces pour avoir ce manteau ! Dingue !
- Et donc... Toi tu es ?
- Juste un revendeur ! Tout ce qu'il a de plus banal. Disait-il avec un clin d'oeil.
- Revendeur... Ouais, je te crois. Désolé, mon brave mais mon manteau n'est pas à vendre.
- Oh allez... J'ai plein de choses pour procéder à un échange ! 
- Je t'ai dis que ce n'était pas à vendre...


A ce moment là, les yeux du Général de l'Hippocampe scintillait d'un bleu ciel perçant ! L'arnaqueur reculait par crainte, et finissait par s'enfuir tout en criant comme un demeuré. 


- Veuillez m'excuser pour cette intervention... Mais je n'aimes pas être... 


Thalès sentait quelque chose. Puissant, étrange, sage... Et ça se rapprochait en sa direction. Tout de suite, cette énergie qu'il avait ressenti l'intrigua au plus haut point et agrippa rapidement sa Clothbox d'une main ! Il ne cachait plus sa Clothbox sous son manteau, cette fois-ci, il avait enfilé son long manteau qui se laissait porter par les brises des docks. Thalès marchait rapidement en direction de cette chose qu'il ressentait... Cette énergie n'était pas celle d'Ariane. Il l'aurai déjà reconnu. Celle-ci, il ne la connaissait pas. Il s'aventurait dans l'inconnu, les risques étaient là... Mais Thalès aimait souvent être une véritable tête-brûlée. A une centaine de mètres, droit devant lui, il vit la silhouette d'un homme barbu qui observait avec attention le phare le temps d'un instant. Thalès plissa les yeux une nouvelle fois, impatient d'en savoir plus. Il dissimula la Pourfendeuse du Ciel sur son dos, sous son manteau. L'avait-il trouvé ? Le druide Myrrdin ? Est-ce que c'était lui qui se trouvait en face de l'Hippocampe ?
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Dim 12 Juin - 20:45
Marchant à petits pas, le phare commençait d'ores et déjà à montrer sa splendeur aux yeux de la jeune femme. Et plus Ariane s'en rapprochait, plus elle avait le sentiment de ne rien pouvoir y trouver...Si ce n'est une simple aura. Une trace d'antan, plus lumineuse qu'auparavant. Quelque chose d'étranger et de très faible. Ou peut-être était-ce elle qui se montrait ignorante à ce sujet? En toute apparence, cela restait pourtant à enquêter. Comme pour confirmer cette pensée, le vent soufflait de ce bruit à la fois silencieux et hurlant. Etouffé malgré le soleil qui tapait sur les formes humaines. Même une bibliothèque eut été plus bavarde.

Quelques roches se présentaient à elle, à l'horizon, dans un endroit où elle avait trouvé Râhi. Située à quelques pas de la mer, la brune était seule, accompagnée de quelques albatros virevoltant de leurs ailes majestueuses, jolies bêtes des cieux et gauches sur le sol. Si quelques souvenirs remontaient à la surface, il n'y avait clairement pas foule près de ce far lumineux en pierre.

A ses côtés, Teigne avait refait surface, sans nul doute en raison de l'absence d'êtres humains. Aussi timide et belliqueuse que l'amphibien pouvait se montrer de nature, la voir se manifester uniquement maintenant n'avait rien d'étonnant. Son petit corps rampant alla se frotter contre les pierres. Puis, de sa tête, elle alla déblayer le sol afin de s'imprégner de cette étrange présence. Avec intelligence en quelque sorte, comme une éponge absorbant l'eau et prête à la recracher. Il fallait dire que Teigne prenait du poids et entamait une légère croissance ces derniers temps. Le temps passé avec la jeune femme l'avait légèrement, où était-ce le cosmos d'Ariane qui la corrompait?

La petite bête rejoignit simplement les Lyumnades en tant qu'élément de preuve pour tout ceux qui aimait porter attention au cosmos environnant. Ariane repensa fortement à ce qui avait été dit lors du dernier entretien avec Liao. Un Oracle était passé reprendre la prisonnière. Célestia. Etait-ce son cosmos?

Manifestement, ce fut une autre personne qui alla se présenter dans la ville. La générale l'avait pressenti elle aussi, et savait déjà qu'il ne s'agissait nullement d'un Marinas. Fort heureusement pour elle, Ariane savait reconnaître cette petite touche maritime qui les caractérisait tant. La brune ne trouverait rien qui ne saurait l'avancer en restant ici. La salamandre s'était drapée autour de son bras.

"Rien...Si ce n'est cette fausse présence, n'est-ce pas?"


En tout les cas, Ariane n'avait pas dû choisir le bon endroit, et la main sous le menton, la réflexion devait être de mise. Rebrousser chemin. Un geste plutôt tentant à la vue de ce désert marin et en cette présence qui défilait en direction des docks.

L'atlante s'apprêtait à partir, si tout du moins, rien d'autre ne se manifestait. D'une démarche rapide, elle entreprenait de quitter les lieux en direction de cette personne qui avait été proche de la bibliothèque.

Sait-on jamais?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Myrddin WylltavatarArmure :
-
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mar 14 Juin - 19:39

    Tout ce tumulte autour de lui ne le dérangeait nullement, bien qu'en réalité ses sens soient constamment en alerte. Quoi de plus normal pour lui, il avait maintenant l'habitude de se sentir épié, de devenir quand il le fallait, une ombre parmi les ombres. Des ténèbres rouges sur ses talons, le druide était prudent. Du moins le pensait-il. Très légèrement son index et son pouce se frôlèrent et aussitôt un vent de l'esprit se leva, souffla sur la populace toujours plus grouillante sur la place du phare, si grand, si lumineux qu'il s'était perdu. Juste un instant. Très court mais suffisant. Une femme et sa salamandre s'en allaient vers les docks, perdue dans la masse, ne rencontrant pas, tellement tout n'était qu'immensité et démesure en ces lieux bondé de monde, son confrère atlante. L’œil du druide s'accrocha à l'épée puis à l'armure qui dormait dans sa boîte d'airain. La ronde des esprits, invisible, lui avait permis de percer à jour les secrets de cette mystérieuse personne qui le regardait avec un peu trop d'insistance à son goût. Légèrement, la tête du barbu se tourna vers Thalès. Rien qu'un simple échange de regard, un sourire énigmatique aux lèvres et il s'éloigna vers l'entrée principale du phare d'Alexandrie.

    De là il monta les marches sans se hâter, appréciant l'architecture et l'ambiance exaltante et pleine de vie qu'il pouvait sentir au alentour.

    Il trouva un coin tranquille où il put s'installer et se reposer quelques instants, loin des regards indiscrets. Fermant les yeux, faisant mine de s'endormir pour une petite sieste Myrddin lança pour le jeune homme qui devait très probablement l'avoir suivit. Après tout, il lui avait lancé une invitation.

    « Qu'est-ce qu'un Phare si ce n'est un Faux Soleil brûlant dans les plus épaisses ténèbres ? Je t'avouerais que je n'aime pas l'idée d'être sous la Lumière, qu'importe son origine mais … il faut croire que je n'ai pas trop le choix. De cet échange risque … Hm. Je t'écoute, tu me veux quoi ? »

    Le druide avait marqué une courte pause, ouvert un œil comme aux aguets. Il n'en était pas certain mais une tâche d'encre semblait s'étendre peu à peu. Telle une fleur. Fleur qui germait non loin d'Ariane et dont les racines, si elle ne prenait pas garde, risquaient de s'enrouler autour d'elle. Piège mortel. Mort Rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 15 Juin - 0:33



Donc ce qu'il avait ressenti était fondé... Quelqu'un de mystérieux était dans les parages... Mais tout ce monde autour de l'Hippocampe et celui qu'il recherchait l'agaçait... Avant de le faire grincer des dents et lui faire perdre du temps... Un temps précieux. Thalès serra les poings subitement, son regard changea... C'était foutu. Sa colère avait prit le pas. Il marchait d'un pas rapide tout en repoussant violemment ceux qui étaient sur son chemin. Un voleur avait tenté le diable en essayant de lui dérober son épée... 


Le jeune Hippocampe le prit par le cou avant de le soulever... Il fusilla du regard ce cloporte, lui qui se croyait si haut, si divin... Si intouchable.


- Qu'est-ce que tu as essayé de toucher, espèce de larve ? C'est mon épée que tu veux... C'EST MON EPEE QUE TU VEUX ?!! 


Thalès ne contrôlait pas sa force et envoya ce voleur traverser un mur en bois d'une habitation. Ce dernier finit avec des vertèbres fracturées. La respiration du jeune homme était intense... Tout comme sa colère qui drainait sa raison mais nourrissait sa force. Personne ne volait un Général. La foule le regardait d'un air apeuré, continuant silencieusement leurs chemins. Il continua sa poursuite du druide, qu'il un bref instant se diriger vers l'entrée du phare. Il voyait ce druide barbu au loin, bravant les marches tranquillement... Alors que Thalès se dirigeait vers lui d'un pas désormais colérique sans pour autant qu'il soit rapide. Non... Il était en colère contre ces vermines, ces criminels qui continuaient de pourrir cette ville... Mais il était sûr de lui. Il était confiant, il dégageait une certaine assurance. Thalès avait sa main posée sur le fourreau de son épée, juste en dessous du manche, il avait prit la même direction que sa "cible". 


Jusqu'à ce qu'il entende une voix... Sage. Philosophe, peut-être. Mystérieuse... Au début, Thalès continuait de regarder devant avant de détourner lentement son regard vers le lieu d'où venait cette voix. L'air sérieux, il avait enfin son regard posé sur le druide Myrrdin dont Ariane lui avait parlé. Mais est-ce que c'était vraiment lui ... ?


- Vous avez l'air de me connaître. L'épée et ma Clothbox m'ont trahis, hein ? Vous êtes Myrrdin, n'est-ce pas ? Si c'est vous, dans ce cas, puis-je vous proposer un rafraîchissement ? Nous avons beaucoup à nous dire. 


Il parlait à cet ermite... Il voulait intensifier son Cosmos pour avertir Ariane.. Mais il ne faisait rien. Tout ceci n'allait pas finir en confrontation inutile. Il allait prouver ce dont il était capable, seul avec Myrrdin. Lui et lui seul. A croire que son égo montait soudainement d'un cran. Qu'il voulait tout simplement être le meilleur. Le meilleur au monde dans ce qu'il fait. A savoir gagner.
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 15 Juin - 13:25
Ariane s'était arrêtée l'espace d'un instant, prise dans ses pensées qui la maintenaient près de ce phare aux lumières trop intenses, ou peut-être trop éteintes à l'heure actuelle. Le Soleil était déjà suffisamment haut pour obscurcir les feux de l'édifice qui faisaient déjà l'orgueil d'Alexandrie, survolant de toute sa hauteur la ville tenant également de portail.

Quelques secondes d'hésitation avaient terminé par sceller le sort des Lyumnades. Ô, elle avait le sentiment que Thalès se débrouillerait très bien sans son aide, sans sa présence, quand bien même elle serait responsable de la moindre erreur effectuée si faux pas, il y avait. A en juger son homologue au cosmos si changeant, tantôt amical tantôt énervé, l'Hippocampe avait toutes les clés dans ses mains pour s'adapter aux situations...En une certaine mesure. Peut-être avait-il trouvé ce druide censé ramener le roi des Ligures? Toujours était-il que sur les rochers légèrement usés, désagrégés par l'humidité en ces lieux, Myrddin n'avait toujours pas manifesté le moindre acte de présence. Le cosmos ressentit s'était toutefois approché de l'emplacement où il était. Si les événements s'étaient moins intriguant, il eut été fort probable que la brune l'ait rejoint.

Ce ne fut pourtant pas le cas...L'Ecaille des Lyumnades, nymphes toujours plus gourmandes, vint recouvrir de son allure piquante et à la fois timide sa porteuse; son casque parvenait à masquer une partie de son visage et offrait à Ariane sa brillance, comme à son habitude.

Ariane avait monté ces quelques marches faites de marbre. C'est là qu'elle aperçut la source de cette tension invisible. Un étrange signe. Une bien étrange manifestation sous la Le regard turquoise de la jeune femme s'était porté sur la bête à la peau rouge, enroulé fermement autour de son bras, comme pour ne pas la quitter.

"Qu'en penses-tu Teigne?"


Teigne avait poussé un sifflement étouffé. Gueule ouverte, l'amphibien annonçait tout aussi bien un danger imminent qu'étranger aux Marinas. Brave bête, elle pouvait se fier à un sixième sens plus aiguisé que celui des hommes avec une certaine fierté. Rien de bien dur cela dit, quand on considérait que la jeune femme à la curiosité trop poussée avait décidé de s'avancer en direction de cette tache d'encre aussi rouge que le danger, aussi étalée qu'une tache d'encre prête à se refermer sur elle.

A mesure qu'Ariane alignait ses pas en sa direction, il n'y avait plus d'importance quant à ce qu'il lui arriverait. Si un élément étranger s'aventurait ici, rien ne l'empêchait d'y rester et ce, quand bien même il ne fut pas à sa place. Il en revenait donc de son plein devoir de se charger cela de son côté. L'information reposait désormais sur les épaules du gardien de l'Océan Pacifique Nord, alors que l'Antarctique veillerait à faire parler cette manifestation. Légèrement elle entamait son cosmos bleuté autour d'elle, brûlant de son feu sans identité.

"Rouge...Pourquoi cette couleur revient à chaque fois que je m'approche de trop près aux choses importantes?"

Quitte à chercher le Danger, autant lui tendre les bras.

Citation a écrit:
Ariane s'approche volontairement de l'étrange manifestation, sur ses gardes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Myrddin WylltavatarArmure :
-
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 15 Juin - 19:16
    La colère était si belle. Si enivrante. Une ombre se régalait de ce spectacle qu'on lui offrait, de ce voleur malmené par un homme qui était en train de sombrer dans sa propre aigreur. Peur ? Rage couvée oui, mais pour quelle raison ? Il le découvrirait plus tard. Pour l'heure, il fit signe à son ombre jumelle de se glisser ailleurs. Ils avaient tous deux repérés une bien belle et alléchante proie qui, par le plus beau des hasards, se risquait à venir jusqu'à eux. Ils n'avaient plus qu'à l'attendre et la cueillir.

    ***


    « Oh non, je n'ai pas cette prétention-là. Je ne te connais pas, mais en effet j'ai reconnu l'armure que tu portes dans ton dos. Quant à cette épée … non, elle ne me dit rien. »

    Fit le druide Myrddin tout en haussant des épaules. Il reprit, sur un ton plus sérieux et empressé.

    « Navré, je n'ai pas beaucoup de temps à t'accorder. Alors je t'en prie, parle sans détour. J'aime les palabres et les devinettes mais je t'avoue que … chaque seconde compte. Tu étais donc à ma recherche. Que puis-je faire pour toi, Général de l'Hippocampe ? »

    Mais déjà cette appréhension qu'il ressentait revint au grand galop pour enserrer sa gorge. Le druide était de ceux à faire confiance à son instinct, aussi resta t-il vigilant à ce qui se passait aux alentours. Mais sans toutefois manifester son cosmos. Par ailleurs, aucune aura n'était perceptible, ce qui pouvait intriguer Thalès. Lui qu'on disait puissant enchanteur … Légèrement ses yeux sombres se parèrent d'un voile plus obscur encore.

    Quelque part la fleur de ténèbres avait pris racine.

    ***


    « Eh bien regarde ce que nous avons-là Ephtal, une jolie demoiselle. Générale des Lyumnades ! C'est un plaisir, vraiment. Ah, ça me rappelle le bon vieux temps, tu te souviens ? Hm ? »

    Un homme se révéla à Ariane. Drapé dans une cape sombre, l'individu d'une taille entrant dans la moyenne, s'était avancé. Sa chevelure immaculée en bataille lui donnait un air presque sauvage et le bandeau qu'il portait à l’œil droit ne faisait que renforcer cette idée. Il avait une allure de pirate. Mais d'un forban courtois. Car, réduisant bien vite la distance qui pouvait les séparer, l'inconnu à l’œil améthyste s'empara de la main de la belle qu'il baisa avec une certaine douceur et courtoisie. Il se signa avec élégance, soupira en se rendant compte que son compère préférait rester dans l'ombre.

    « Veuillez excuser mon ami, il n'est pas très bavard. C'est un timide voyez-vous. Je me nomme Orpheus douce jeune fille, et vous ? »

    Soudain une voix grave claqua comme un fouet.

    « Cesse ! Nous ne sommes pas là pour discuter mais pour punir. Prendre notre tribut de sang. La Générale de la Sirène Maléfique nous a fait faux bond la dernière fois. En ce qui te concernes, tu vas donc nous donner ce que nous souhaitons. Ce n'est pas négociable... »

    Une aura sombre, un léger éclat d'argent. Métal. Un soupir de la part de l'homme à la chevelure blanche.

    « Tu n'as aucun tact mon ami … C'en est désespérant ! Vraiment ! »

    Les deux ombres regardaient la dame à la salamandre. Quelle serait sa réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Jeu 16 Juin - 16:50
- Allons allons, appelez moi Thalès. Répondait-il, un léger sourire dessiné sur son visage avant de poursuivre; A vrai dire... C'est ce que moi je peux faire pour vous, et pour Avalon. Nous avons retrouvés celui que vous cherchiez tout ce temps. Nous savons où il se trouve depuis tout ce temps. Vous et moi savons très bien à qui je fais référence. 


Tout ce sérieux professionnel se dégageant de Thalès, la colère désormais calmée... Il avait perdu son sang-froid à cause d'un déchet voulant lui prendre sa relique, son bien le plus précieux qu'est son épée. Elle était bien plus qu'une lame à ses yeux, l'âme de son père était venue la fortifier. Thalès en était certain et un beau jour, il réussirai à éveiller cette force. L'Hippocampe ne ressentait rien en Myrddin... Aucun Cosmos, aucune énergie... Rien du tout. Il plissa des yeux un instant après s'en être rendu compte, trouvant tout cela suspect. 


Quelque chose se passait... Il ressentait le Cosmos brûler légèrement... Mais pourquoi ? Pourquoi avait-elle laisser son Cosmos augmenter un instant avant de s'arrêter ? A ce moment là, Thalès s'inquiétait pour elle. Les poings serrés, il n'avait qu'une envie. La rejoindre, purement et simplement. Mais que ferai Ariane si elle était à la place du jeune homme ? Il se posa la question juste à ce moment... Il déserrait ses poings lentement, et regardait Myrddin d'un regard inquiet... Mais le visage restant sérieux, presque souffrant.


- Je suis là pour accomplir ma mission, mon cher ami. Vous vouliez que je sois honnête avec vous ? Très bien, je vais l'être. Etes-vous réellement le druide Myrddin, parti à la recherche du roi des Ligures ? Il me faut en être sûr afin de savoir si je peux vraiment vous faire confiance.


Sa bouche laissait ressortir des mots gentils, pleines de responsabilités et d'honneur. Mais sa pensée en était autrement... Non, Thalès pensait ceci " Je vais enfin pouvoir prouver tout ce que je pensais depuis le départ. Je vais tous vous montrer que le numéro 1 ici... C'est moi. " Complexe de supériorité ? Ou alors cherchait-il vraiment à prouver autre chose de que sa valeur ? Non, il tenait réellement à être meilleur que tout ceux qu'il connaissait ! Que peu importe leurs forces ou leurs aptitudes, il allait s'entraîner en doublant la difficulté afin de tous les surpasser ! Lui, le grand Thalès, était destiné à être le meilleur que le monde n'ai jamais connu !
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Sam 18 Juin - 18:27
Les avertissements de Teigne n'avaient pas été sans conséquence et bientôt, le "danger" s'était rapproché du phare, matérialisé sous sa forme la plus humaine. Deux hommes faisaient face à la jeune femme non sans coïncidence, alors que cette dernière les contemplait d'un œil plus froid et méfiant. Des éveillés au cosmos...Voilà la conclusion qu'elle en tirait, et pourtant, les réactions de ces nouveaux venus s'étaient révélées d'autant plus impressionnantes.

L'écaille ne paraissait pas être un secret pour l'homme qui s'était avancé vers elle. Alors qu'Ariane s'apprêtait à reculer, ce dernier avait pris sa main et y avait déposé un léger baiser, là où seul un semblant de courtoisie y aurait laissé sa marque. Pourquoi? Alors, la générale s'était prise à détailler l'intrus, légèrement stupéfaite. Son allure n'avait rien d'étranger en ce port, son aspect et ses paroles le furent pourtant beaucoup plus. A peine s'apprêtait-elle à réagir à cet égard que des paroles sèches vinrent couper son élan.

Oui, Ariane haussa les sourcils. Non pas par peur, ni même par doute. Rien de toutes ses appréhensions triviales. Seulement, pour être discret, ce Ephtal ne devait pas être le mieux placé. Son apparence était des plus ridicules, mais qui était-elle pour juger sur ce point-là? Toujours était-il qu'avec ce crâne, ces cheveux et cet allure sombre, il y avait là de quoi représenter un Spectre, ou encore un Berserker trop attaché à son rôle.

Ces hommes étaient étranges. Ô elle ne pouvait savoir ce qu'il se passait dans leurs têtes, toutefois l'honnêteté de l'homme-crâne l'eut éclairé sur les raisons de leur venue. Une goutte de sang était demandée, exactement comme les Masques qui avaient rendu visite à Arellys. Exactement comme ces hommes placés sous les ordres de l'héritière corrompue. Morgane.

Ariane serrait les poings, sentaient son Ecaille travailler sous un cliquetis familier. Jouer avec son entourage n'était pas un fait inconnu pour cette générale, mais elle aurait préféré prendre un autre visage avant de leur faire face. En tout les cas, elle perdrait quelques écailles à leur répondre directement. Un sourire avait orné son visage alors qu'elle retirait sa main de son emprise.

"Eh bien, même si cet homme est grossier il a le plaisir d'éclairer mes lanternes. Enchanté Orpheus, si je puis ainsi dire. Ariane. Ariane des Lyumnades. Nous nous connaissons? Je n'en ai pas l'impression. Etes-vous un druide rouge?"

Ô, Ariane en doutait fortement, mais les buts convergeaient. Assez rapidement, elle recula de deux pas. Bien que la gallo-romaine semblait totalement à l'aise, cette proximité et "gentillesse" la laissaient toujours aussi perplexe. Quant à la salamandre à son bras, celle-ci sifflait silencieusement, mourrait même d'envie d'aller plonger ses petits crochets dans la chair tendre de l'un de ses deux futurs agresseurs. Ou éventuels agresseurs avec beaucoup de chance. Un tribut de sang...Ce mot lui était doublement familier.


"Eh bien...On ne m'avait pas encore fait ce genre de propositions jusque-là, mais j'en entendu parler...Auparavant. Pour la Sirène. La fameuse goutte de sang."
D'un air presque interrogateur, les doigts de sa main vinrent se poser sous son menton en signe de réflexion. "Une femme n'était-elle pas censé venir à Atlantis à cette occasion-là? Pour discuter avec le Légat? Allons...Il y a certainement un meilleur moyen pour vous de négocier vos petits projets au lieu de m'agresser ouvertement."


Volontairement, Ariane avait laissé de côté les informations réunies à Avalon. Suffisamment, pour tenter d'espérer un échange plus long avec ces personnes. Et le temps passé avec quelqu'un savait parfois porter ses fruits pour y déceler quelques pistes, et peut-être même tenter de lire discrètement au travers de leur cosmos respectif; la générale des Lyumnades le savait tout particulièrement. Et cette fois-ci, de son vivant, la jeune femme aux cheveux d'ébène ne ferait certainement pas une impasse là-dessus. Déjà, ses yeux bleus contemplaient Ephtal et Orpheus avec une aura presque intimidatrice. Un regard qui se voulait aussi amusé alors que l'ancienne Tribut savait qu'elle n'était pas véritablement en place pour cela.

A cela, elle entreprit de disparaître légèrement, là où seuls quelques éléments pouvaient la trahir. Un simple tour de passe-passe qu'elle avait parfait depuis son voyage à Avalon, pas bien long puisqu'elle réapparut un peu plus loin, sur un rocher plus haut. Bien plus haut, Ariane n'était pas prête à se laisser faire, ni même approcher de trop près.

"Evidemment, vous devinez que si ce n'est malheureusement pas négociable, je préfère savoir auparavant à quoi cette petite goutte de mon sang..."
Ariane avait légèrement appuyé sur le possessif, assise tranquillement près de la pierre qui collait le phare et lui donnait accès au premier étage. "...va servir à l'avenir entre vos mains. Et là je pourrais éventuellement y réfléchir."

Et alors elle les contemplait légèrement, nullement prête à être attrapée facilement. Dans l'un ou l'autre cas, elle espérait que ces derniers soient relativement d'humeur joueuse pour leur propre bien.




Dernière édition par Ariane le Dim 19 Juin - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Myrddin WylltavatarArmure :
-
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Dim 19 Juin - 10:11
    « Je n'ai pas ce plaisir, ma Dame, non. Mais nous pourrions rectifier cette erreur sans tarder ... »

    Mais déjà elle lui échappait, se faufilant comme une ombre hors de sa portée. Une lueur amusée traversa son bel œil plein de cette espièglerie. D'autant plus quand il détailla la salamandre au bras de la jeune fille. L'autre drapé dans les ténèbres ne cillait plus, se tenait en retrait en attendant la réponse. Cette goutte de sang, ils l'auraient tôt ou tard. Autant se montrer un peu plus pressant histoire d'effrayer la belle marina. Au moins savait-elle manier le verbe aussi bien qu'Orpheus ! Et cette donnée eut le don de soutirer à Ephtal, un soupir découragé. Ils ne pourraient rien obtenir sans utiliser la force. Tant pis. Son petit manège avec eux ne prenait pas. Ils n'étaient pas dupes, surtout pas eux … Peut-être qu'Ariane les sous-estimait. Qu'importe la réponse, celle des Lyumnades ne correspondait en rien à celle qu'ils attendaient.

    « Crois-moi belle Nymphe, il n'est pas de bon ton de discuter avec nous. Nous n'avons pas de temps à perdre. »

    La réplique se voulait à la fois cinglante et sans détours. Et ne souffrirait d'aucune contestation. Jouer de la sorte avec eux risquerait de laisser des traces sanglantes ou indélébiles. Ils avaient reçu des ordres précis. Alors quand elle disparut rapidement à leur vue, l'être tout encapuchonné l'avait suivit, attentif à ses mouvements depuis le début. Lui aussi refit surface à ses côtés, posant sa grande main fermement sur l'épaule de la Générale. Son regard était calme, mais dur. Orpheus rit légèrement de la voir ainsi acculé, ne lui autorisant aucune retraite.

    « Contente-toi d'obéir, nous verrons ensuite si nous pouvons te révéler cette information. »

    Fit Ephtal de sa voix grave. Orpheus intervint alors :

    « La Sirène ne vous a rien dit ? Nous voulons simplement vous soustraire d'un grand danger qui vous guette. Les Masques, ça ne te dis rien ? »

    Le personnage enténébré fit alors grimper son cosmos légèrement. Très légèrement mais c'était suffisant.

    ***

    « Thalès, très bien. Et me voilà surpris ! Je ne me pensais pas recherché par des marinas. Avalon ? Celui que je recherche ? Tu parles d'Artorius Pendragon ?! »

    S'exclama l'homme brun en battant presque des mains tant sa joie était grande. Son œil pétillait, le marina avait su susciter son intérêt.

    « Bon sang par la Dame du Lac, bien sûr que c'est moi. Mais comment te le prouver ? Avec les heures sombres qui s'amoncellent … je ... »

    Tout à coup frappé par quelque chose d'invisible le druide s'immobilisa, les yeux écarquillés, le souffle court. Il se leva alors rapidement, attrapant le Général par le bras.

    « Ils m'ont retrouvé ! Merde ! Dépêches toi de me dire où il se trouve, je t'en conjure ! Ou nous sommes perdus ! Vite ! »

    Le pauvre enchanteur paraissait tellement chamboulé qu'il en tremblait. Feindre une telle peur était impossible. Si il ne se dépêchait pas … alors tout serait perdu !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Dim 19 Juin - 17:54
- Votre intuition à vu juste, Myrddin. Artorius...


Thalès était coupé en ressentant quelque chose de bizarre, à une longue distance de lui... Il fronça les sourcils, le regard qui voulait tout dire. Il cherchait à comprendre ce phénomène... Pourquoi ressentait-il un Cosmos en détresse ... ? Impossible ! C'était celui d'Ariane ! Son regard se tournait vers le phare ! 





- A-Ariane ... ! 


Subitement, sa colère montait d'un cran et revêtit dès lors son Écaille de l'Hippocampe ! Son désir de lui venir en aide brûlait bien qu'il ne savait pas du tout ce qu'il pouvait se passer, pour qu'elle parcourt une distance comme celle-ci ! Il n'avait jamais cessé de veiller sur le Cosmos d'Ariane, elle était vitale à ses yeux. La perdre lui était inadmissible !


Le druide quand à lui cherchait la solution afin de prouver à Thalès qu'il était véritablement Myrddin, parti à la recherche du roi des Ligures. Le Général n'avait pas confiance en lui... Pas avant qu'il lui ai fourni la preuve en béton de son identité. Les poings du jeune homme étaient tellement serrés qu'il pouvait s'entailler les paumes si l’Écaille ne le protégeait pas. Mais à peine il tourna son regard sur le druide barbu que son expression avait changé en aussi peu de temps. Gardant son sang-froid, du moins ce qu'il en restait, Thalès restait sérieux et impassible devant cette réaction de Myrddin. Il le voyait angoissé, effrayé... Mais pourquoi ? Ils l'ont retrouvé ? Mais qui ? 


Le barbu avait déjà attrapé le bras du jeune Général, qui ne changeait pas d'attitude. Il écoutait ce que disait le druide avant d'élancer son bras sèchement dans le but de le faire lâcher prise. Il mit ensuite ses deux mains sur les épaules de son interlocuteur. Thalès était comme déterminé à faire face au danger... Car sa mission était de retrouver Myrddin. Et il ne comptait pas le laisser avant qu'il ne soit en sécurité. Si tant est qu'il était le véritable Myrddin...


- Qui ? Qui vous a retrouvé, Myrddin ? Demandait Thalès avant de poursuivre; Artorius Pendragon est sous la protection d'Athéna... Il se trouve en Grèce, au Nord d'Athènes. Il est au Sanctuaire d'Athéna.


Il le disait à contre-cœur, attendant de voir comment allait réagir le druide qu'il ne faisait pas confiance du tout. Seul le temps allait lui permettre d'en savoir plus, sur lui et sur les mystères qui planait en ce moment. 
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 22 Juin - 18:32
Les sourcils de la jeune atlante s'étaient froncés, quelque peu énervée, lorsqu'Ariane avait aperçu à ses côtés une forme reconnaissable du haut de son rocher. Un regard en biais lui avait indiqué qu'il s'agissait d'Orpheus, visiblement satisfait de lui-même. Sans attendre trop longtemps, un soupir avait franchi ses lèvres. D'entre toutes les épreuves traversées jusque-là, la générale des Lyumnades devait bien avouer qu'il y avait là de quoi douter de ses capacités. Oui, contemplant de ses deux yeux observateurs un homme encapuchonné et un autre sans armure. Deux adversaires étaient toutefois un challenge fort intéressant pour l'illusionniste qui, en un sourire bien étrange, avait décidé d'opérer de ses capacités avant l'heure.

Ce n'était pas véritablement de la confiance qui régnait autour d'elle, mais bien plus de la méfiance, surtout en considérant que le phare serait le théâtre d'une bien étrange confrontation entre une Marinas et puis...De qui s'agissaient-ils au juste? Tout cela semblait presque orchestré tant les informations convergeaient évidemment vers une source aux antipodes de ce qu'ils recherchaient.

"Hm, oui je connais les Masques. Plus que votre propre faction et si tel est le cas, vous ne me laisserez pas d'autres choix que de me défendre. Pour qui combattez-vous, Orpheus? Que savez-vous d'eux? Quelle menace envers Atlantis?"


Toutes les pistes étaient "bonnes" à prendre, si tant était qu'il dérivait de paroles véridiques. Et Ariane testerait cette vérité au cours de ce combat. D'un geste souple, elle ne chercha pas à dégager sa main, ni même à créer de la distance avec ce dernier mais intensifia son cosmos jusqu'à un certain degré. Suffisamment, pour laisser échapper la nature de ce dernier; aussi brûlant qu'une morsure gelée, mais quelque peu "familier". Son cosmos avait toujours été considéré ainsi après tout. Mieux valait ne pas rester dans cet ère propice aux illusions.

Oui, il était temps de lire un peu dans leurs cœurs. Suffisamment pour que Thalès aille bien de son côté, quitte à en payer le prix. Ô, il y avait tout de même quelque chose d'excitant, peu importait l'issue.

"Je suis persuadée que vous pourriez me le dire. Je sais garder quelques secrets, cher Orpheus. Parfois."

Elle ne verserait pas une seule goutte de sang tant qu'elle n'en connaissait point l'utilité. Tant qu'elle n'y donnait pas le moindre consentement, et Ariane avait tout l'air d'être aussi féroce qu'amusé.

Citation a écrit:

Ariane relève le défi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
Myrddin WylltavatarArmure :
-
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Mer 22 Juin - 19:22
    Soudain le visage de l'enchanteur se figea, arborant une expression si fermée qu'il en devenait inquiétant. Son sang-froid semblait être revenu au grand galop, frappé par les mots du Général de l'Hippocampe. Sa dextre se crispa, il ferma les yeux. Dans le lointain … Une certaine Ariane était en prise avec eux. Non, c'était impossible ! Pourquoi eux ? Ils avaient donc décidé de se mettre en mouvement et de sortir de l'ombre. Impensable. Il n'avait pas d'autre choix. Alors le druide, sérieusement, empoigna Thalès qui avait revêtu son armure. Pauvres fous.

    « Pauvres fous, les combattre … cela reviendrait au suicide ! Pourquoi moi, le plus puissant des enchanteurs m'amuserait à les fuir sans cesse ? À me cacher comme un … pleutre ! » Il crachait ses mots avec une certaine once de mépris pour lui-même. « Fuyez. Partez vite avant qu'il ne soit trop tard ! Dépêche-toi de la sauver et ALLEZ-VOUS EN ! Les Masques de la Mort Rouge ! »

    Car ces hommes n'étaient pas n'importe qui. Ils étaient … bien plus dangereux qu'ils en avaient l'air. Pauvre petite Dame à la Salamandre … dans quel piège es-tu tombé ? Les yeux sombres de Myrddin disaient tellement de choses et étaient tels que des nuages d'orage s’amoncelant dans des cieux noirs. Il ne plaisantait pas.

    Et en un clignement de paupière, le druide venait de disparaître.

    * * *

    « Nous combattons en souvenir d'un temps ancien et pas si reculé en fin de compte. Pour ce que nous fumes autrefois, Ephtal et moi. Mais tu as raison, petite Salamandre, tu devras te défendre … car nous sommes résolus dans notre dessein. »

    De quoi parlait-il ? Elle l'apprendrait assurément en les combattant tous les deux. La dernière réplique de la belle arracha un sourire amusé à Orpheus.

    « Mais je n'en doute pas … Montre nous donc un peu ce que vaut cette nouvelle génération atlante. Je ne manquerai pas de faire un rapport à Kharan. Un ami à moi … l'un des vôtres, fut un temps. »

    Ephtal à ses côtés demeurait silencieux, observait une attitude parfaitement détachée. Le guerrier sanguinaire refaisait surface. Par ailleurs, dans l'ombre de son capuchon, apparut l'éclat d'un masque de Mort. Ainsi que d'une faux, dans sa main …


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Jeu 23 Juin - 9:54
Plus puissant des druides ? Myrddin ne connaissait sans doute pas la modestie, ou l'humilité. Il lui paraissait de plus en plus bizarre. Thalès le regardait d'un sale oeil, n'ayant pas confiance bien qu'il soit entré dans son jeu volontairement. Il avait obtenu sa réponse... L'Hippocampe avait ce ressentis qu'il ne s'agissait pas vraiment du druide qu'il recherchait. Que c'était peut-être un leurre. Les possibilités étaient plus que nombreuses. Manipulation mentale, dissimulation... Et les fautifs ? Pourquoi pas Morgane ou bien même des Spectres qui pouvaient avoir la capacité de se déguiser en quelqu'un d'autre ? 

Quoi qu'il en soit, Thalès avait prit sa décision. A contre-coeur, mais il ne voulait pas retourner à Atlantis histoire de faire son rapport, s'entraîner à nouveau et être dans l'ombre une fois de plus. Non, ce n'est pas comment tout ça allait se passer. L'Hippocampe allait prouver tout ce qu'il pensait, à savoir que lui seul était éligible à ce titre de numéro 1, tout guerrier confondu. Thalès allait partir pour les terres des Chevaliers d'Athéna et retrouver Artorius lui-même afin de le ramener à Avalon. Comment être meilleur que Liao ? En accomplissant l'impossible. Comment faire de l'ombre à tout autre Marina ? En accomplissant une mission suicide, et en revenir vivant. C'était une décision de vraie tête brûlée, et non approuvée par Atlantis... Mais très franchement, tout ça lui passait par dessus la tête. Ce qui lui importait, c'était prouver qu'il est bien meilleur que son prédécesseur Liao, et aussi pour Ariane. Pour elle. 

Thalès écoutait ce druide blablater, être effrayé par ces Masques de la ... Mort Rouge ? Quel nom égocentrique. Il ricanait légèrement en entendant ce nom. Mais plus important que tout, Thalès ressentait ce Cosmos d'Ariane... Aux prises avec quelqu'un. Bien qu'il s'inquiétait beaucoup pour elle, celle-ci n'approuverai pas qu'il abandonne la mission surtout si la personne avec laquelle il parlait était un leurre. Si quelque chose arrivait à Artorius Pendragon, roi des Ligures, car lui Thalès avait donné sa position à un ennemi... Il n'allait jamais se pardonner cette faute. 

Et c'est là qu'il le vit disparaître en un rien de temps ! Son étonnement dura quelques secondes à peine, avant de reprendre le contrôle et chercher le lieu exact d'Ariane. Il ne comptait pas voyager seul en Grèce. Si c'était une mission suicide, autant qu'il ai son équipe de suicidaires avec lui. Comme un Escadron Suicide.

Il jeta un regard derrière lui pendant une seconde... Cette décision était la plus grosse de toute sa vie. Il se devait de le faire. Au final, tout ce à quoi il pensait était Ariane. Il commençait à comprendre ses sentiments, à vouloir la protéger, à se sentir plus fort que le Kraken en parlant de la créature mythologique, à juste être confiant. " Peu importe ce que tu penses... Personne n'a le droit de te toucher et de rester indemne... Attends-moi, Ariane, j'arrives. " Furent ses pensées, tout en dégainant la Pourfendeuse du Ciel qui scintillait de milles feux en sortant de son fourreau.
Revenir en haut Aller en bas
ArianeavatarArmure :
Anciennement Lyumnades

Statistiques
HP:
260/260  (260/260)
CP:
180/240  (180/240)
CC:
243/306  (243/306)
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Ven 24 Juin - 11:55
"En souvenir d'un temps ancien...L'ère romaine?"

Une réponse idiote mais logique pour la jeune Syagria qui n'avait connu que cette époque regrettée de paroles. L'apogée romaine avait crée son lot d'excentricités et de bravoures.

Pourtant, l'ombre d'un Masque apparaissait déjà très clairement dans les pupilles d'un étrange bleu de la jeune femme. Comment n'y avait-elle pas pris garde? La tache rouge...Il était évident que cela était lié aux druides rouges depuis le début. Alors qu'elle s'apprêtait à se tapir dans les brumes chaudes qu'elle créerait, Ariane n'avait pu s'empêcher de rester concentrée sur les paroles du borgne.

"Les Masques rouges...Evidemment."

Pour peu elle s'en serait frappé vilainement la main contre son front. Ce n'était plus de la naïveté à ce titre-là, mais de l'idiotie. Pourtant la jeune femme ne se laisserait pas faire. Ô que non. Connaître en personne ces druides constituaient en soi un grand danger, mais également une avancée que les Lyumnades ne dénieraient pas. Elle s'en voulait toutefois de ne pas y avoir pensé plus tôt, en constatant les réactions des hommes en face d'elle.

Et Thalès ne devait pas intervenir. Ariane pressentait que ce combat n'allait point être équitable, pressentait qu'elle y laisserait probablement sa peau si elle insistait. Mais la brune insisterait. Elle percevait cet Orpheus parler d'un ancien général qu'il connaissait. Probablement un collègue à lui désormais. Kharan...Qui était-il?

"Votre ordre est-il toujours composé de renégats?"

Les sourcils froncés, la jeune femme n'appréciait guère sa position. Trop à découvert, la "gallo-romaine" préférait surprendre.

Oui, elle lutterait. Lirait dans leurs cœurs jusqu'au bout malgré les mauvaises conditions pour la générale. A savoir qu'elle n'avait pas eu le choix non plus en cet instant.

Le jet est ici!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t415-ariane-general-des-lyu
InvitéInvité
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   Lun 27 Juin - 21:57

Quelques jours étaient passés depuis sa rencontre avec Ariane. Le jeune homme s’était finalement résolu à rester un peu plus sur Alexandrie, le temps de trouver le moyen de peut-être contrer cette peur, même momentanément. Pour le moment, il ne se sentait tout simplement pas capable de faire la traversée. Ou plutôt, il repoussait inconsciemment l’échéance, redoutant son retour au Sanctuaire, d’une certaine manière.

C’était d’un pas mal assuré que le blond s’était alors dirigé en direction du port. Le jour était venu. Après s’être torturé l’esprit durant ces quelques jours, tiraillé entre ses angoisses et cette impression, ces mots qui lui intimaient de retourner au Sanctuaire, il s’était décidé. Aujourd’hui était le jour où il prendrait se fichu bateau. Râhi était encore sujet à quelques migraines et envies de vomir, bien que le remède de l’Atlante ait grandement arrangé sa situation. Aussi, il marchait, couvrant son nez afin de ne pas percevoir cette odeur de sel. L’ancien Saint repensait aux informations données par Ariane.

D’un pas hésitant, il s’approcha du bateau lorsqu’il s’arrêta net. Presque automatiquement, ses yeux se tournèrent en direction du phare où il avait perçu un cosmos qu’il connaissait suffisamment bien pour y avoir déjà été confronté. C’était celui d’Ariane à n’en point douter, mais également deux autres, inconnus cette fois, se faisaient sentir… Aussitôt, il se dirigea vers l'origine de ce cosmos. Même lui pouvait le sentir, que quelque chose n’allait pas. Une surprise. Il s’étonnait lui-même.

Après quelques minutes de marche pressante, il arriva enfin devant le grand monument où il remarqua la jeune femme un peu plus loin, accompagnée de deux hommes. Visiblement, la tension était montée et le combat était assuré. Il fit un nouveau pas en avant, sans réellement réfléchir à ses actions. Pour l’instant, il souhaitait simplement s’en mêler. Sans doute Râhi voyait-il là le moyen de payer sa dette envers la Générale, celle qui remontait à il y a quelques jours. Alors il avança, toujours un peu plus, du groupe.

Citation :
Râhi entre dans le combat et est prêt à souffrir un peu => Je file aux dès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Re: [Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mi-juillet 550]Ce n'est pas ce druide là que vous recherchez [PV Thalès]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Alexandrie-
Sauter vers: