Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AderbalavatarArmure :
Crabe

Statistiques
HP:
120/120  (120/120)
CP:
120/120  (120/120)
CC:
203/203  (203/203)
Message [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Sam 11 Juin - 21:23
Cela fait maintenant quelques jours que l'homme que l'on appelle le marcheur marin avait mis les pieds dans le domaine sacré de Poseidon. Ce domaine immense où règne les créatures marines était désormais le lieu où il allait vivre le plus clair de son temps et surement y mourir tel un fier capitaine coulant avec son navire. Cet homme portant fièrement l'écaille du crabe avait obtenu bien des titres à causes de ses actions passés, certaines bonnes et d'autre mauvaises, personne en ce monde ne peut contrôler les ragots qui circule au delà des sept mers. Parfois appelé "le défenseur des fonds marins" et d'autre fois "le lieutenant nécrophage". Oui ce sont chaques fois des termes bien différents les un des autres mais qui sait lequel de ces titres lui correspond le mieux ? Pour Aderbal, ces appellations ne sont que fioritures même si parfois il remercie ceux qui alimente sa légende car même si il a encore beaucoup à apprendre sur sa maitrise du cosmos il gagne souvent la bataille mental contre ses interlocuteurs qui lui permet parfois de ne pas en arriver aux mains à cause de la crainte que son nom inspire.

Il décida alors de faire son entrée de la manière la plus magistrale qui soit. Il souhaiter rencontrer tous les généraux de Poséidon afin d'en apprendre plus sur eux et leurs forces. Connaitre ce qui lui manque pour se hisser dans la hiérarchie du Dieu des océans afin de pouvoir accomplir son but ultime.
Il avait besoin d'alliés et de soutien pour accomplir ses objectifs, c'est pourquoi il allait rejoindre le pilier de l'Arctique pour y trouver quelqu'un qui pourra devenir l'un de ses frères d'armes. Bien que sa position risque de lui porter préjudices, il souhaiter tout de même faire appel aux liens qui unissent les membres de l'armée de Poseidon pour être acteur de la réussite des plans de son Dieu et des siens par la même occasion.

C'est alors qu'il sentit tous autour de lui comme une présence dans cet épais brouillard qui venait de se lever comme par enchantement. Cette brume aussi dense que glaciale était le signe que le pilier de son confrère était proche. Sans aucun autre signe de la présence du général de ses lieux Aderbal continua de marcher droit devant lui tel une âme errante n'ayant pour seul destination le bout du chemin qu'il avait emprunté, il paraissait comme une coquille vide sous cette armure comme si son esprit avait quitté son corps pour un autre monde, laissant à sa forme charnel un seul et unique ordre : marcher. Tout à coup, le corps d'Aderbal semblait s'être réveiller tel un homme revenu à la vie après que son coeur ai cessé de battre pendant quelques secondes lorsqu'il ressentit cette lourde pression de cosmos l'envahir à travers le brouillard.

- Général du Pilier Arctique je présume ? Navré de ne pas m'être présenté plus tôt je voulais avant tout m'assurer qu'il y avait quelqu'un qui se cachait derrière ce brouillard. Je me nomme Aderbal, Lieutenant du Crabe. Je suis venu ici pour vous adressé mes salutations et que je serai à votre service comme à tous les généraux du sanctuaire sous marin. C'est un honneur de servir Poseidon à vos cotés puisse-t-il m'accorder un jour l'honneur de pouvoir devenir l'un d'entre vous.

Aderbal posa alors un genoux à terre et mis son bras droit en evidence en signe de respect. Il avait établie ses quartiers dans le sanctuaire dans le seul but de devenir plus fort et atteindre son but. Seulement il sait pertinemment qu'il n'y arriverai jamais seul. Après tout, l'union fait la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Mar 14 Juin - 22:12

Combien de temps s’était-il écoulé depuis que les Lyumnades avaient quitté son pilier ? Une question à laquelle le Kraken n’avait pas réellement de réponse. La notion du temps était une chose qui pouvait différer d’une personne à l’autre et celle du Général laissait à désirer. Probablement que le départ avait eu lieu quelques heures plus tôt, mais l’état physique de l’homme n’avait fait qu’empirer. Des semaines épuisantes qui finissaient par se faire ressentir, notamment depuis le combat sur Avalon. Blessures physiques, ce n’était pourtant rien d’important et il n’y prêtait lui-même que peu d’attention. Un regard vers ses jambes, puis il fit quelques pas autour de son Pilier. Il y avait eu son intervention, cette partie de son cosmos qu’il maintenait dans l’Océan placé sous sa juridiction. Un acte assumé dont les effets continuaient d’exister dans la durée. Puis, le combat face à Ariane qui n’avait fait que la faire gagner en puissance. Vraiment, il avait besoin d’une pause avant de repartir en mission.

Silencieusement, il s’installa contre le tas de pierre, le temps d’un bref repos. Journée intéressante, notamment en révélations. Décevante également, consterné par le manque d’intérêt de certains. Un mélange de sentiment dont il ne s’était pas encore débarrassé. Mais peu importe, il fallait continuer à avancer, ne pas rester statique, surtout pas. C’était l’erreur à ne pas commettre.

Soudain il se releva presque automatiquement à l’apparition d’un nouveau cosmos sur son territoire. Une aura inconnue, mais qui semblait pourtant provenir de l’un des leurs. Une légère brise se leva avant de sombrer à nouveau au profit du brouillard Arctique. Une protection que le jeune homme avait mise en place de manière plus ou moins inconsciente depuis son retour d’Avalon. Un Système de défense lui permettant de gagner du temps. De cette manière, le cosmos de Lytès envahi l’espace peu à peu faisant pression sur son propre territoire. Une simple façon d’imposer sa présence.

Lentement, il s’avançait vers l’emplacement de la voix. Une Présentation. Un nouveau Marinas semblait-il. Un son que Lytès écoutait avec attention, dans un silence presque religieux. Garder son emplacement secret jusqu’à ce que les informations soient données. Un Lieutenant, Aderbal de son nom.

«Soyez le bienvenu au Pilier Arctique et sur Atlantis, Lieutenant » Prononça le Kraken.

A ces mots, le brouillard Arctique commença à se dissiper, dévoilant finalement la silhouette du Kraken aux yeux de l’homme. Son expression n’avait pas changée, l’air stoïque et le regard glacial qui dénotaient avec les propos qu’il tenait. Des paroles presque chaleureuses, impression cachées.

« Relevez-vous donc » Continua-t-il. Un geste de la main « Venez, vous avez certainement quelques questions n’est-ce pas ? ».

Une invitation à le suivre, à s'approcher du pilier. Lytès voulait voir quelles étaient les motivations du jeune homme. Non pas le tester, seulement voir qui était cet Aderbal.


Dernière édition par Lytès le Mer 15 Juin - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AderbalavatarArmure :
Crabe

Statistiques
HP:
120/120  (120/120)
CP:
120/120  (120/120)
CC:
203/203  (203/203)
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Mer 15 Juin - 3:02
Le mystère de cette brume était enfin résolu, bien qu'il était fort probable que le général de ces lieux en était l'auteur un léger doute venait de s'immiscer dans l'esprit du lieutenant. En tous cas, quelle démonstration de force de la part du gardien de ces lieux. Il est clair qu'une simple brume peut paraître anodine et sans réel danger au premier coup d’œil, seulement la création de celle-ci par le cosmos avait méritait le respect et l'admiration d'Aderbal. Une telle démonstration stratégique ne peut pas être perçu à sa juste valeur par n'importe qui, cette maîtrise des éléments, du cosmos faisant pression et surtout de l'avantage à la fois offensif et défensif que cela procure. Cela ne faisait aucun doute, ce général porte à cœur le devoir qui lui a était confié par le seigneur des mers.

Bien qu'il semblerait qu'ils soient tous les deux de la même trempe, la différence de niveau entre eux est sans équivoque. C'est bien pour ça qu'Aderbal avait pris l'initiative de rencontrer cette élite de Poseidon, pour s'inspirer de leur forces mais surtout, apprendre à protéger leurs faiblesses. L'une des raisons pour que la Scale du crabe ai choisi le jeune garçon était son désir de protéger autrui, la seconde étant de tirer sa force des morts en quelque sorte... Puis cette brume scintillante et glaciale se leva laissant apparaître l'éclat de l'écaille du Kraken. Le voila enfin, le visage de celui qui avait mis en place un tel système de défense dans son domaine. Si calme et réfléchi mais aussi tellement rude, quel charisme !

- Je vous remercie général. Il se leva alors. En effet j'ai quelques questions à vous poser. Savez-vous quelles sont les ambitions de notre Dieu pour ce monde à l'heure actuelle ? Je souhaite servir au mieux ses ambitions et aimerait agir pour ses ideos. Bien sur je manque de puissance et d'experience mais je ressent en moi un pouvoir latent en ces lieux, comme une bénédiction de Poseidon qui soutenait mon désir de protéger Mare Nostrum.

Voila bien des ambitions pour un jeune lieutenant, néanmoins une part de tous ça était vrai, depuis la mort de sa mère, sa force n'a céssé d'augmenter de façon exponentielle et depuis son arrivé sur les terres saintes de Poseidon cette dernière semblait avoir monter d'un cran, comme si son arrivé sur Atlantis avait déverrouiller les limites humaines de son cosmos. Il cherchait avant tous des réponses en ce qui concerne cette force latente qu'il ressentait au fond de lui et si les généraux avaient eux aussi ressenti cela. Si Aderbal veut un jour accomplir son objectif, il lui faut des réponses sur cette puissance qu'il souhaite obtenir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Mer 15 Juin - 19:46


Lytès commença à se diriger vers son Pilier, ne prêtant pas attention à ce qui l’entourait. Cet homme avait le choix : Il pouvait le suivre au centre du territoire du Kraken, ou alors simplement rebrousser chemin. Le brun s’arrêta pourtant quelques instants lorsqu’il entendit parler de Poséidon. Soupir silencieux. Le Général Arctique n’était pas la meilleure personne pour répondre à ce genre de questions. En réalité, il était sans aucun doute le moins au courant de cela.

« Poséidon est un Dieu bien mystérieux, si bien qu’il ne dévoile que peu de choses sur ses intentions. Notre Légat serait certainement le plus à même de répondre à cette question, il est le plus proche de Poséidon ».

Durant un court instant, son attitude changea. Fort heureusement, il était de dos et rien ne semblait perceptible. Le malaise était pourtant bien présent, bien que caché.

« Cependant… il est absent actuellement, donc il vous faudra attendre un peu avant de pouvoir vous entretenir avec lui ».

Absent. Un mot pouvait aisément en cacher un autre, et Lytès ne se voyait pas dire que Liao avait disparu d’Atlantis. Disparition soudaine. Phénomène étrange. Mais il n’était pas question d’en parler, pas comme ça, pas maintenant, pas à un nouveau venu. En somme, cela ne devait pas se savoir d’autant plus qu’il n’y avait aucune preuve… Il fallait seulement continuer à le chercher, jusqu’à ce qu’il refasse surface.

Lytès reprit alors sa marche sur quelques mètres. Le jeune homme semblait, en apparence, motivé par son rôle de protecteur et c’était une chose positive en soit. Seulement, le Kraken se demandait si cela était suffisant. Si cette motivation n’allait pas s’effriter avec le temps. S’arrêtant de nouveau, il fit alors face à l’homme blond.

« Vous avez l’air motivé, mais qu’en est-il réellement ? Pouvez-vous assurer que cette ambition ne s’évaporera pas avec le temps ? Que pensez-vous pouvoir faire pour protéger Atlantis ? » Des paroles dures et glaciales dont l'homme avait le secret.

Il était le mieux placé pour savoir que les doutes pouvaient aisément prendre racine dans les pensées et les ambitions d’un homme. Une espèce faible, en proie à ses démons. D’un geste de la main, le froid s’empara à nouveau des lieux tandis qu’une partie minime de son cosmos l’entourait. Ce n’était pas pas une tentative pour démarrer un combat. Non, Lytès voulait simplement voir de quoi était capable cet homme qui se sentait bénit par Poséidon. Une sorte de test en somme.

Dans le silence le plus complet, une forme de brouillard blanc s’installa entre les deux Marinas. Une intensité minime, le but n’étant pas de tuer ce nouveau Lieutenant. Puis il y eut un mot inaudible, et la traînée blanche partie en direction du Crabe. Comment allait-il donc réagir ?

Revenir en haut Aller en bas
AderbalavatarArmure :
Crabe

Statistiques
HP:
120/120  (120/120)
CP:
120/120  (120/120)
CC:
203/203  (203/203)
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Dim 19 Juin - 9:04
Absent ? Pourquoi un être aussi puissant et admiré peut-il demeurer absent au yeux de ses fidèles serviteurs ? Pourquoi laisse-t-il les défenseurs de ses convictions sans sa protection divine ? Beaucoup de question traversèrent l'esprit du jeune lieutenant et plus le nombre d'entre elles grandissait plus le nombre de réponses à ces questions diminuait jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'une seule : Poseidon est en danger. Seulement si cette réponse était juste, pourquoi un homme du rang du général du Kraken n'est-il pas à la recherche des responsable de cette disparition ? Aurait-il perdu sa foi envers le Dieu des Océans ou bien, serait-ce que nul ne sait qui est à l'origine d'un tel désastre ?

Durant ce laps de temps plein de réflexion, Aderbal remarqua que la brume commençait petit à petit à revenir. Quelqu'un serait-il apparu dans ces lieux ou bien, le défenseur du pilier de l'arctique ne ferait-il pas confiance en Aderbal? Puis les mots qu'il prononça juste après firent disparaître le doute qui prônait sur ses actions. Il voulait tester la foi du jeune lieutenant du crabe.

- Très bien, si c'est ce que vous souhaitez.

L'attaque du général du Kraken arrivait, ce brouillard glaciale n'était pas encore arrivé sur le corps du jeune lieutenant que ses muscles commençait déjà à ressentir le froid du vent arctique. Même si cette attaque n'était qu'un test, nul ne pouvait savoir si le défenseur du pilier y avait mis toute ça puissance ou non. Un test de puissance ou détermination ? Voir les deux ? Quoi qu'il en soit, il était temps pour le lieutenant de faire ses preuves. Il ferma les yeux et déploya alors son cosmos tout autour de lui après avoir placer ses deux mains face à lui en retournant la paume de chacune d'elle l'une en face de l'autre. Cette posture et explosion de cosmos fit apparaître une petite boule entre ses deux mains qui, lorsqu'il déploya ses bras, les paumes de ses mains se retrouvèrent à l'opposé exact de leur positions de départ et une sorte de bouclier cosmique ressemblant à un champs de force l'entoura.

Alors, cette attaque redoutable faisant abattre un véritable blizzard vint à se heurter sur la barrière du lieutenant qui passa tout autour sans percer ce rempart cosmique. C'est à ce moment même qu'Aderbal compris qu'il n'y avait pas mis toute se puissance, il avait pris bien trop au sérieux les agissement de son confrère. Même en déployant une grande partie de sa puissance cela était juste pour parer une attaque aussi incroyable même si elle avait était réduite. Le brouillard prenant fin le jeune lieutenant ouvris les yeux et lança un regard chaud et déterminé à son frère d'armes.

- Je défendrai la Mare Nostrum quoi qu'il m'en coûte. Quand le monde apprendra que s'attaquer à Atlantis serait insensé face à un défenseur tel que moi, j'irai retrouvé Poseidon et je le ramènerai !

Les cris du jeune garçon épuisé par l’énergie qu'il venait de déployer avait fait écho dans tout atlantis. Mais étaient-il suffisant pour le général du Kraken ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
InvitéInvité
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   Mer 22 Juin - 14:48

Bien entendu, la puissance de l’attaque du Kraken demeurait minime. Le but ici n’était pas de provoquer un combat, de blesser d’une quelconque manière. Il s’agissait simplement de voir ce dont était capable le Crabe, de constater par lui-même quelles étaient ses capacités. Alors, il avait envoyé cette traînée blanche vers lui, attendant la réaction de celui-ci. De ces yeux bleus aussi glacials que les profondeurs de l’Océan Arctique, il guettait ses faits et gestes, essayant de comprendre quel genre d’homme il était.

Lytès espérait, ou plutôt, il présumait que l’attaque n’avait pas atteint Aderbal. S’il n’était pas capable de contenir une offensive si faible, alors un long chemin l’attendrait. Un signe qu’il n’était pas encore prêt pour un éventuel affrontement. Les temps étaient sombres pour Atlantis, et ils manquaient cruellement d’effectif.

Après quelques secondes, il dissipa une partie du brouillard du revers de la main, laissant entrevoir la silhouette du Lieutenant, toujours debout. Un sourire dissimulé derrière son masque glacial, le Kraken semblait plus ou moins satisfait par ce qu’il voyait. Bien entendu, il semblait que le nouveau venu ait encore des choses à apprendre, mais les Généraux étaient également là pour cela. Avec de l’entrainement, son niveau n’en sera que meilleur, mais pourtant, quelque chose tracassait le brun. Le discours qu’il tenait, l’origine de ses motivations. Lui qui avait douté, il était le mieux placé pour savoir qu’une pensée pouvait évoluée bien plus vite que prévu, et dans une direction parfois dangereuse. Ô bien entendu, Lytès lui aussi avait eu ce désir de protéger Atlantis, cela en était même l’une de ses priorités, et où en était-il aujourd’hui ? Des querelles, des déceptions, des regrets qui l’avaient consumé, lentement, mais surement.

« Poséidon est déjà de retour parmi nous, ramené par le Légat le mois dernier. Il n’y a donc aucune inquiétude à avoir le concernant ». Le brun marqua une courte pause. « Face à un défenseur tel que vous ? Et que ferez-vous donc seul, si Atlantis venait à être attaquer ? »

Il s’arrêta quelques instants, reformulant sa phrase.

« Que pouvez-vous faire, seul ? »

Sa voix avait résonné sur le territoire, arborant un ton aussi dur que pouvait l’être la glace qu’il créait. Lytès avait, de cette manière, imposé un certain silence. Lui aussi avait pensé agir seul ou plutôt, il n’avait aucune notion de ce que pouvait être un partenaire à son arrivée au Sanctuaire Sous-Marin. Ce principe, il l’avait appris grâce aux autres généraux, notamment Ariane des Lyumnades.

« Dites-moi Lieutenant, quel est l’origine de votre motivation, de votre décision ? Pourquoi servir Atlantis, Poséidon ? » Lâcha-t-il telle une bombe.

Il n’y avait là nulle trace de doute. Le Kraken aspirait seulement à s’assurer que le Crabe ne connaisse pas de retournement tel ceux qu’il avait subis, qu’il soit totalement digne de confiance, contrairement à lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Message Re: [Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mi-Juillet 550] Coup de froid pour le marcheur marin [PV Lytes]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Prime : " Le Coup De Feu Pour Barbara "
» Comment ça, il fait trop froid pour se baigner ? Pv. Penny
» Un peu froid pour une baignade, et alors??[Libreeeeuhh]
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Pilier de l'Arctique-
Sauter vers: