Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Mer 15 Juin - 18:53

En digne descendante d'Atlas, la jeune femme à la frêle silhouette, savait où se trouvait son devoir. En l'absence d'écaille, elle se devait de prendre la relève de son grand-père. Pour Calista, pas de combat. Du moins était-ce ce que Poséidon lui-même semblait avoir décidé pour elle. Après tout, elle avait eu vingt-deux printemps, et pourtant, nulle protection sacrée ne semblait faite pour elle. Oh, la demoiselle continuait à s'entraîner, redoublait d'ardeur mais sans le moindre résultat. Alors, le reste de ses journées, elle les passait tout simplement à veiller et à prendre soin des autres. Une manière comme une autre, pour elle, de s'assurer du bien être d'autrui.

En ce jour, Calista se trouvait d'ailleurs auprès des plus démunis d'Alexandrie. La tenue portée était particulièrement simple: une simple robe d'un bleu nuit. Pas de signe de richesse, hormis ce bijou en forme de fleur dans sa chevelure. Un présent qu'elle chérissait plus que tout. Ici, tous la regardait avec une forme d'adoration dans le regard. Il fallait dire que le regard améthyste était toujours teinté de douceur et de tendresse à l'encontre de ceux sur lesquels elle veillait.

Une petite main se referma sur le tissu de sa robe pour tirer gentiment dessus, attirant ainsi l'attention de la Belle sur le gamin qui se tenait là, entouré de toute une ribambelle d'enfant

"- Cali! Tu voudras bien nous une histoire dis? Tu sais, celle sur les vagues!"

Un sourire et voilà la jeune femme qui vient ébouriffer la chevelure de l'enfant.

"- Dis donc où sont passées tes bonnes manières, il ne me semble pas avoir entendu de mots magiques."

Une légère rougeur teinta les joues du bambin tandis qu'il murmurait.

"- S'il te plait Cali."

Nouveau sourire, et la seconde d'après elle fut entourée par son auditoire, s'amusant de leurs mines enjouées et extasiées, alors qu'ils buvaient ses paroles. Lorsque tout fut terminé, elle fut applaudie, et la voilà qui se relève pour s'incliner dans un simulacre de révérence. Toutefois, toutes les bonnes choses ont une fin, et la jeune femme prit donc congés.

Néanmoins il arrivait que parfois, les choses ne se passaient pas toujours comme on le désirait. Et ce fut le cas. Le visage souriant des gamins se mua bien vite en une expression plus sérieuse. La seconde d'après, elle sentit une main se poser sur son épaule, ce qui la fit se retourner vivement, et se retrouver nez à nez avec une bande d'hommes dont les intentions semblaient particulièrement belliqueuses.

"- Hé tu veux pas dégager avec tes avortons? Tu gènes."

D'un geste vif, la demoiselle dégagea son bras avant de reculer, bras tendus de chaque côté pour amener les enfants derrière elle.

"- Il y a assez de place pour circuler me semble-t-il. Et il n'est nullement nécessaire de vous montrer grossiers."

Une réponse qui sera accueillie par des éclats de rire et quelques coups de coude virils.

"- Hé les gars, z'entendez ça? La p'tite dame nous trouve grossiers. On devrait p'têtre lui montrer c'que c'est. Surtout qu'elle est plutôt pas mal. Pas vrai ma jolie?"

Une main se posa sur la joue de la jeune fille qui détourna vivement la tête alors que les enfant se mettaient doucement à pleurer derrière elle.

"- Filez et ne vous retournez pas."

"- Mais Cali..."

"- J'ai dis filez!"

Un acquiescement et les voilà qui filaient à vive allure, tandis que la jeune femme reportait son attention sur la bande qui se trouvait face à elle. La douceur avait quitté son regard. Et lorsque le chef chercha à prendre son visage entre ses mains, la demoiselle à la chevelure lilas attrapa vivement les doigts de ce dernier pour les lui briser sur l'instant, lui arrachant un hurlement, alors qu'il se tordait de douleur à ses genoux. La seconde suivante, l'éclat d'une dague reposait contre la gorge de l'individu au regard plein de surprise.

"- Faites un pas et je le saigne comme le gros porc qu'il est! C'est clair?!" Le message visiblement reçu, l'Atlante reprit: " Bien, voilà ce que nous allons faire. Soyez très attentifs, je ne le répéterai pas deux fois. Vous allez dégager d'ici et d'Alexandrie. Si jamais je vous revoie, je vous assure que je vous ferai souffrir milles morts."

Elle botta vivement le fessier de l'homme qu'elle retenait prisonnier, le faisant lourdement tomber face contre terre.

"- A présent déguerpissez avant que je ne change d'avis et décide de me montrer moins clémente. Du vent!"

Sans demander leur reste, elle vit le groupe filer aussi vite qu'il lui était possible. Lorsqu'il disparut de sa vue, Calista prit soin de rengainer son arme et de replacer ce masque plein de douceur sur son visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Dim 19 Juin - 21:51
Qu'il est difficile de gérer une organisation... Tenir compte des égos, exiger des résultats réguliers, et pourquoi pas un brin de professionnalisme... Sinon, comment espérer un gain quelconque ? A voir la bande de rats de cale stupides et crasseux sous mes ordres au sein d'Alexandrie, je ne cherchais même pas à réprimer un soupir las.
Si la rumeur se mettait à courir que le général Dragon des Mers avait sous ses ordres une telle escouade de pathétiques engeances des rues, je pouvais dire adieu à ma réputation. Quoi qu'en en repensant, je ne devais en avoir aucune vu ma récente arrivée. Bon, donc cela ferait l'affaire en attendant de trouver mieux.
Confortablement installé dans l’entrepôt qui servait de repaire à mes sbires, je comptais la recette de la semaine en maugréant. Quelques pièces, deux bouteilles, et une poignée de pierres précieuses ! Ce n'était pas avec de telles babioles que j'allais pouvoir de nouveau vivre dans le luxe.
Agacé par ces comptes peu engageants, je me décidais à partir à la recherche de mes bandits pour observer leur manière de faire. Peut être qu'avec un ou deux conseils, je pourrais les rendre plus productifs. Au pire, j'en égorgerais un devant ses compagnons pour leur donner un brin de motivation. Mais dans ce cas, il me faudrait faire attention à ne pas tacher ma somptueuse tunique, car enlever du sang d'une telle étoffe revenait à un impossible défi, même pour un général des mers.
En quelques bonds, je fus sur les toits de la ville, cherchant du regard mes acolytes. Je les vis en prise avec une gamine qui... leur mis une raclée ! Mon sang ne fit qu'un tour devant ce spectacle.
En un éclair, je sautais dans la ruelle pour atterrir au dos de la fillette. Mes sous-fifres avaient pris leurs jambes à leur coup et bien leur en prit. Une seconde de plus sous mes yeux et l'un d'eux aurait servit d'exemple.
Mon éternel sourire malsain aux lèvres, je lançais d'une voix suave.

Il est rare de voir une jeune femme de ton âge aussi compétente pour botter l'arrière train des malandrins.

Je ponctuais le compliment d'une révérence parfaite.

Il s'avère que je suis le chef de cette bande de rustres. Comme tu peux le constater, il ne sont guère compétents... Que dirais-tu de travailler pour moi à leur place ? Il serait dommage de gâcher un tel potentiel.

Comprenait-elle le double sens de mon propos ? Proposition alléchante et menace liée. Alors belle enfant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Lun 20 Juin - 19:43

Une présence de nature cosmique, elle l'avait ressenti. Immédiatement, ses sens s'étaient mis aux aguets. L'Atlante avait beau ne pas posséder d'écaille, il n'en demeurait pas moins qu'elle savait reconnaître un cosmos lorsqu'elle en ressentait un. Après tout, elle était une digne descendante et héritière d'Atlas. Et justement, celui-ci se trouvait très proche d'elle. Stoïque, la jeune femme n'avait pas bougé d'un iota lorsque la dite présence apparut en son dos. Pas un seul frisson, ni même le moindre frémissement. Lentement, doucement, elle s'était contentée de se tourner pour observer ce nouveau protagoniste.

Celui qui se trouvait là était loin, très loin d'être une horrible personne. Bien au contraire, il respirait la beauté. Oh et elle était certaine d'une chose, c'est qu'il devait bien jouer de celle-ci. pour preuve, il suffisait d'observer cette gueule d'ange avec davantage d'attention pour remarquer ce sourire malsain, sans parler de son ton qui se voulait envoûtant. Mais il ne fallait pas oublier qu'elle était la fille de la Sirène des Récifs et de Scylla. Deux totems qui jouaient de leur charme pour attirer leurs proies dans les mailles de leurs filets.

Elle arqua un sourcil face à sa révérence, avant qu'elle ne l'écoute avec attention. Ainsi donc il était le chef de cette bande de moins que rien. D'un geste nonchalant de la main, elle répondit simplement:

"- Du menu fretin, ni plus ni moins. Guère compétents en effet. Quant à ta suggestion de faire équipe..."

Une certaine familiarité certes, mais pourquoi se montrerait-elle polie et courtoise envers quelqu'un dont les intentions semblaient obscures. Toutefois, elle fit mine de réfléchir avec sérieux à la proposition qui lui avait été faite. Son faciès exprimait clairement la réflexion intérieure avant qu'elle ne lance:

"- Hum...Voilà une proposition alléchante. Faire équipe...Devenir riches et puissants... Etre en quelque sorte les Rois du Monde, sans que rien ni personne ne puisse se dresser sur notre route..."

Une petite pause, tandis qu'elle faisait les cents pas devant lui, tapotant ses lèvres de son index, avant de partir dans un petit éclat de rire, tournant son faciès en direction de :

"- Jusqu'à ce que je te lasse et que tu ne me plantes un couteau dans le dos? Laisse moi rire. Tss tss tss. Me prendrais-tu pour une idiote à tout hasard?"

Lentement, elle marchait autour de lui, tel une lionne autour de sa proie, jusqu'à revenir se placer face à lui. La Demoiselle à la chevelure lilas avait posé ses mains sur ses hanches, attendant patiemment la réponse qui ne manquerait pas de venir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Lun 27 Juin - 18:32
Face à certaines attitudes, le rire est souvent le seul remède. Moquerie, partage amical ou promesse de mort, l'hilarité pouvait ainsi revêtir toutes les nuances de l'échange.
C'est pour cette raison que mon rire cristallin résonna devant son pas de lionne, puis sa posture presque menaçante. Qui que ce soit cette donzelle, elle ne manquait pas d'attrait et de courage. Cela lui vaudrait peut être ma compréhension. Ou peut être pas.
Goguenard, toujours hilare, les yeux brillants de malveillance, je levais les mains en signe d'impuissance.

Diable, mon subterfuge est dévoilé par ton auguste sagacité. Je m'incline devant tant intelligence. Mais tu sembles bien mal me connaitre, car je traite toujours avec bienveillance ceux qui me servent avec loyauté, à défaut de compétence.

D'un pas large, je me postais devant son joli mignon pour me perdre dans son regard, tout en jouant sur mon charme naturel.

Comment se lasser d'une telle beauté ? Quel homme le pourrait ? Moi pas en tout cas ! Allons, c'est une bonne proposition... Protection, richesse, sécurité. Tu peux tout avoir. Je ne suis pas le premier quidam venu, tu sais.

Inutile de révéler à une inconnue mon identité, mais pour ponctuer mes dires, j'élevais légèrement mon cosmos de manière à amplifier le poids de mon regard, qui s'illumina brièvement tel celui d'un dragon.
Après quelques instants, je me reculais lentement avant de faire disparaitre mon sourire.

Quel meilleur moyen de protéger ces braves enfants que tu sembles tant chérir ? Il ne faudrait surtout pas qu'il leur arrive malheur...

L'avantage face à de tels individus, dotés d'un grand coeur voire d'un sens moral, c'est qu'il possède tous un point faible. Il suffit donc pour un être aussi insensible que moi de jouer dessus pour obtenir ce que je veux. Et parfois, lorsque la menace devient proposition généreuse, le pauvre ladre ne peut que me remercier. Cela marcherait-il avec cette damoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Mar 28 Juin - 18:36

Un rire. Voilà quelle fut la réponse à sa question. Il y avait quelque chose de cruel et de très ironique. Il se foutait clairement de sa personne, mais cela, la Belle n'en avait cure. Qu'il se gausse d'elle, après tout, rira bien qui rira le dernier. Et puis, il y avait toujours cet éclair maléfique dans les prunelles de son interlocuteur, et cela lui déplaisait fortement. Peu lui importait d'où il venait, qui il était ou encore ce qu'il faisait. S'il y avait une chose qu'elle savait, c'est qu'elle n'aimait pas son attitude. Cette façon qu'il avait de vouloir la dominer.

Oui la dominer car c'était là bel et bien de cela dont il s'agissait. En effet, il venait de se placer face à la Nymphe, affichant un sourire à sa belle gueule d'ange, jouant encore et toujours de son charme. Une arme qu'elle ne connaissait que trop bien. Oh elle aurait pu détaler, mais Calista n'était pas du genre à fuir, encore moins devant le danger. Elle était bien des choses, mais couarde, ça non. Jamais.

La virginale enchanteresse se retint d'arquer un sourcil interrogateur à ses paroles. Qui il était? A vrai dire elle s'en moquait comme d'une guigne. Mais il y eut cette élévation cosmique, rendant le regard de cet étranger plus incisif, comme s'il cherchait, par son pouvoir à la soumettre à sa volonté. Elle, une Atlas, descendante du créateur d'Atlantis, ployer sous le "joug" de cet individu? Ce n'était pas demain la veille! Ainsi donc, il s'agissait là d'un Atlante, mais qui?

La charmante demoiselle cherchait dans son esprit qui il pouvait bien être, lorsque sa dernière remarque lui fit reporter son regard améthyste sur lui. L'instant suivant, elle se tenait à ses côtés. Une rapidité à laquelle il ne s'était sûrement pas attendu. Une dague reposait contre la gorge de l'énergumène alors que les iris de la Belle affichait un air sauvage et bestial. A son tour, elle laissa légèrement son cosmos l'envelopper, douce aura bleutée, avant de venir susurrer d'une voix suave, mais non moins menaçante, au creux de l'oreille de l'inconnu.

"- Ne t'avises plus jamais de menacer les enfants. Jamais tu m'entends?! Sans quoi, je me ferai une joie de t’émasculer moi-même. Ce n'est pas ainsi que tu t'attireras mes bonnes grâces."

La seconde suivante, Calista recula vivement, arme au poing, avant que cette dernière ne disparaisse, tandis qu'elle poursuivait.

"- Protection. Richesse. Sécurité. Je peux déjà avoir tout ce que je désire. Vois-tu, l'habit ne fait pas le moine. Ainsi, tu n'as rien à m'offrir de plus que ce que je n'ai déjà... Gardien d'Atlantis."

Tout en parlant, la magnifique Nymphe, libre et sauvage, reculait toujours, comme pour mettre une certaine distance respectable entre leurs deux personnes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Mer 6 Juil - 18:49
Il ne faut jamais juger un livre à sa couverture.
Par sa démonstration de force, cette charmante damoiselle venait de me révéler une information importante : l'étendue de ses indéniables talents.
Mais par sa candeur, elle avait également commis une erreur majeure. Celle de me laisser vivre. Car désormais je ne me ferais pas avoir deux fois.
Hilare, stupéfait et diaboliquement impressionné, j'inclinais le buste sans la quitter de mon regard de serpent avide de chair fraiche. Aussi vif que ce maudit animal, fidèle à mon coeur de diable, je sortis trois cartes de ma manche pour les projeter dans les airs. Aussitôt, un esprit furieux jaillit du néant pour traverser le corps de ma proie, lui instillant le froid morbide du trépas. Ce coup n'était pas pour tuer mais pour terroriser et je m'en délectais sans le cacher.

Tu en sais des choses, petite fille... Et pourtant, tu me menaces sans retenue. Cette audace témoigne d'un grand courage, ou d'une folie pure. Il te faudra bien plus qu'un couteau pour venir à bout de moi. Essaie une fois encore de m'attaquer, et tes morveux crasseux finiront dans mes cartes. Et crois-moi, après quelques années, ils ne se lasseront pas de gémir...

Malgré mon expression, impossible de se tromper sur le sérieux de ma menace. Son acte aurait pu mettre à mal la hargne de tout autre assaillant, mais elle m'avait donné encore plus envie de mettre me menace à exécution. Pour le plaisir, d'ailleurs.
Mais tant que je n'en saurais pas davantage sur cette fille, inutile de poursuivre sur cette voie. Je connaissais déjà la faille de son armure, et cela suffirait à mon bon plaisir. D'un claquement de doigts, je fis disparaitre mes âmes perdues, sans pour autant reprendre les cartes qui continuaient à flotter dans les airs, telles la symbolique d'une épée de Damoclès.

Les formules de courtoisie étant faites, je te propose de passer aux choses sérieuses. Je suis Endymion. Enchanté de faire ta connaissance. Je serais peut être ton pire ennemi ou ton plus fidèle compagnon. A toi de choisir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Ven 22 Juil - 19:04
C'était quoi son soucis? Voilà qu'un sourcil délicatement dessiné s'arquait à la vue de l'homme hilare qui lui faisait face. Un soupir et la jeune femme leva les yeux au ciel, affichant une mine dépitée, avant de secouer la tête. Son regard lilas finit par se porter sur l'individu, le scrutant avec attention lorsqu'il sortit des cartes de sa manche. Que comptait-il faire au juste? La réponse ne tarda guère. Un esprit vint la percuter et la traverser. La Douce ressentit alors un froid mordant la saisir. Mais rien à voir avec un vent glacial, c'était là quelque chose de différent...de morbide. Pourtant, elle ne bougea pas d'un iota, ni ne laissa rien transparaître. Elle aurait pu c'était certain, mais il menaçait des petits êtres chers à son cœur. Seule trace de sa colère, ce poing qu'elle avait fermé et qu'elle serrait de toutes ses forces.

Nouveau soupir, alors que les paupières se referment. Elle avait maintenant une petite idée de qui était cet homme. En Atlantide, peu de Marinas étaient capables de faire appel aux âmes perdues. Se pourrait-il que cet homme soit le porteur de l'écaille du Dragon des Mers? A sa connaissance, il était capable d'user des âmes perdues dans le Triangle des Bermudes.

"- Je sais des choses en effet. Peut-être plus que tu ne le crois. Comment veux-tu que je ne te menace pas quand toi-même tu menaces tout en sous-entendu. C'est typiquement le genre d'attitude que j’exècre, sache le."

Lentement, les paupières se relevèrent, laissant les prunelles scruter les cartes qui voletaient toujours au-dessus de sa personne, avant de se porter sur le bellâtre. A son regard, elle devina combien il était sérieux quant à sa menace sur les enfants. Levant un doigt, un trait cosmique, aussi fin qu'une aiguille, vint transpercer l'une des cartes, causant la chute de celle-ci, dans le creux de la main qu'elle venait de tendre pour la récupérer. Attrapant la carte entre l'index et le majeur, la voilà qui retourne celle-ci pour la lire, avant de la faire pivoter pour la présenter:

"- L'Amoureux."

Un petit éclat de rire amusé et la voilà qui finit par s'avancer, venant poser la dite carte contre le cœur de l'homme, dardant ses iris améthystes dans les siennes.

"- Endymion c'est bien ça? Etant donné que tu m'as donné ton nom, laisse moi te donner le mien: Calista. Quant à savoir si je dois te voir comme un ennemi ou un ami, cela, je n'en sais trop rien encore pour le moment. Seul le temps nous permettra de le savoir."

Elle observa une nouvelle fois les deux cartes qui voletaient encore au dessus d'eux:

"- Ainsi donc, tu utilises les Tarots. Est-ce que tu sais tirer les cartes? Il paraîtrait que c'est tout un art."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Dim 24 Juil - 14:23
En voila une dotée d'un sacré caractère ! Une qualité que j'appréciais au demeurant. Car n'était n'était plus ennuyeux et pathétique qu'une damoiselle en détresse, geignarde et incapable d'affronter le danger.
En outre, cette jeune fille détenait une certaine maitrise de son cosmos et je ne bronchais pas devant sa petite mise en scène. Ou a vrai dire, j'éclatais bien vite de rire devant son audace !

Enchanté de faire ta connaissance, Calista. On peut dire que tu ne manques pas de cran, et il n'y a rien de tel pour s'attirer ma bienveillance.

Aussi vif qu'un serpent, j'agrippais sa main pour y déposer un ardent baiser, tout en séduction. A défaut de la tuer ou de la torturer, pourquoi ne pas tenter ma chance sur un autre registre ?
Me redressant tout aussi vivement, je levais les yeux aux ciel, observant mes propres cartes avant de reporter mon attention sur elle, tout sourire.

Quel sens de la déduction, ma chère... Effectivement, je suis expert non seulement dans le maniement de ces cartes dans un but martial mais aussi pour les tirer et révéler ainsi l'essence des âmes ou leur devenir. Mais avant toute chose, dis moi. D'où tiens tu la maitrise de ton cosmos ? Es-tu originaire d'Alexandrie ?

Tout a un prix, surtout avec moi. Mais passer la destinée de cette brave enfant au tamis de mes cartes pouvait s'avérer intéressant, ma foi. Dès sa réponse, je préparais mentalement mes cartes pour voir ce qu'on pourrait en tirer. En écho à cet appel silencieux, elles commencèrent à entamer une danse autour de moi.
Comme par magie, toutes les autres jaillirent du néant pour se joindre à cette gigue qui ne cesserait qu'à mon signal cosmique. Car un bon tirage se doit toujours d'être précédé d'un élément dramatique, grandiose ou du moins gracieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
CalistaavatarArmure :
Scylla

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
210/210  (210/210)
CC:
275/275  (275/275)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Dim 24 Juil - 16:30
Manquer de cran? Non ce n'était pas son genre. Elle avait son caractère bien à elle, tempéré et doux, celui-ci pouvait être changeant et aussi violent et dévastateur qu'une tempête lorsqu'elle se mettait hors d'elle. Cela arrivait rarement certes, et fort heureusement. Par contre, elle trouvait que son interlocuteur avait lui l'esprit changeant. Des paroles que tout cela. Sa bienveillance? Il avait eu une curieuse manière de la lui montrer en menaçant d'innocents enfants. Enfin, il ne servait à rien de rejeter de l'huile sur le feu. Pour le moment, mieux valait laisser les esprits s'apaiser.

Oui il ne faisait nul doute quel se tenait face à un séducteur né. Il fallait bien avouer qu'elle le trouvait bel homme. Mais nombreux étaient ceux à s'être cassés les dents en cherchant à lui faire la cour, au grand dam d'Evaimon, qui désespérait de la voir un jour mariée. Curieuse façon de voir les choses, quand la Demoiselle, elle, ne cherchait qu'à prouver qu'elle pouvait être une combattante hors pair et ainsi entrer au service de Poséidon. Mais à vingt deux printemps, elle commençait à douter qu'un jour, elle serait appelée à servir le Maître des Eaux.

Toutefois, le baiser ardent qui fut apposé au dos de sa main parut un instant la troubler. Une idée... très probablement. Du moins, voulait-elle s'en convaincre. Aussi, pour chasser cette idée qu'elle jugeait saugrenue, la Belle recula de quelques pas, allant s'asseoir là où elle se tenait encore quelques instants plus tôt avec les enfants. Sa lyre reposait contre la chaise, et elle s'en saisit, laissant ses doigts fins flâner sur les cordes, tout en écoutant les paroles d'Endymion. A ses questions, elle avait reporté son attention sur lui, lançant un clin d’œil taquin, avant qu'elle ne réponde sur un ton plein d'espièglerie:

"- Tes cartes sont-elles incapables de répondre à tes interrogations?"

Elle observa l'ensemble du jeu sortir du néant, voleter autour de leur propriétaire, tout en poursuivant sa douce mélodie:

"- Tu devrais arrêter d'user du cosmos. C'est une façon d'attirer l'attention sur toi, et je doute fort que tu apprécierais ce qu'il se passerait. Pour te répondre, je ne suis pas d'Alexandrie, mais j'y viens régulièrement. C'est une ville que j'apprécie et dans laquelle j'aime à étudier. Quant à maîtriser le cosmos, c'est un art que je pratique depuis ma plus tendre enfance. Et pourtant, vois-tu, je ne suis au service de personne."

Un sourire avant que la dernière note ne s'égrène, et que l'Atlante ne se lève à nouveau pour revenir faire face à l'intriguant, son instrument sous le bras:

"- Alors que comptes-tu faire Endymion? Me révéler mon avenir? Peut-être que je ne souhaite pas le connaître tu sais."

Ce qu'elle venait de dire n'était pas vraiment faux. Connaître ce que le destin lui réservait tendait à laisser penser qu'il était immuable. Or, c'était là une vision des choses que la Demoiselle ne partageait pas. Elle aimait à croire que rien était joué d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EndymionavatarArmure :
Général du Dragon des Mers

Statistiques
HP:
200/200  (200/200)
CP:
180/180  (180/180)
CC:
355/355  (355/355)
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   Sam 6 Aoû - 14:13
Tant de candeur... Vraiment, c'était pour le moins rafraichissant.
Je me contentais de sourire d'un air narquois lorsqu'elle évoqua me tendance à montrer les effets de mon cosmos. N'avait-elle pas saisi qu'en me dévoilant de manière si ostensible, je ne cherchais qu'à la faire parler ? Touchant, vraiment.
En outre, si un témoin gênant venait à tomber sur une scène qui ne le regardait en rien, il suffirait de lui trancher la gorge pour régler le problème. Un gueux de plus ou de moins, quelle différence ?

Ô douce enfant... Les cartes ne révèlent pas que l'avenir. Il ne s'agit là que d'un vulgaire préjugé. Les esprits contenus dans ces réceptacles sont plus taquins que cela. Ils sont en mesure de tester l'âme d'un mortel pour en définir les traits. Qu'importe nos choix ou nos actions, notre âme reste fidèle à ce qu'elle est au fond.

Triste mais réaliste constat forgé par des années d'expérimentation. Calista n'échapperait pas à cette règle. D'un claquement de doigts, les cartes vinrent gentiment se poser en un tas parfait dans ma main, alors que mon regard de serpent continuait à dévorer ma proie. D'un geste agile, je tirais la première carte du paquet et sourit de plus belle en l'observant.

C'est bien ce que je pensais... Que tu y crois ou non, laisse moi te dire que la carte de ton âme est limpide. Très bientôt, nos chemins se croiseront de nouveau.

Amusé, voire hilare je me détournais d'elle pour gagner les ombres. Peut-être me retiendra t-elle, mais j'en doutais. Car notre prochaine rencontre n'en sera que plus savoureuse. Vraiment, quelle jeune femme intrigante !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t813-endymion-general-du-dr
Contenu sponsorisé
Message Re: [Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mi Juin 550] Rencontre dans les rues d'Alexandrie [PV Endymion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Promenade dans les rues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: