Votez
I
II
III


Forum fermé. Bon jeu à tous sous d'autres cieux !
 

Partagez | 
 

 [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   Ven 24 Juin - 9:02

Beaucoup de petites défaites peuvent amener une grande victoire. (proverbe chinois)


Une aura violette illuminait l'immense salle où Heed venait de subir ses épreuves. La statue de la licorne qui se trouvait face à lui et qui était maintenant complètement immobile, luisait de magnifiques taches mauves. Les crépitements des flambeaux alentour se faisaient entendre alors que leurs flammes aussi se voyaient teinter d'une couleur inhabituelle.

Heed s'observait. Plus particulièrement, il admirait cette sublime armure qui le recouvrait. Elle paraissait indestructible et pourtant si légère et maniable. Il regardait aussi la pandora box de laquelle avait surgi la cloth de bronze faisant de lui un chevalier d'Athéna. Un protecteur de l'humanité et un défenseur de la justice.

Le jeune homme poussa un profond soupir. Il leva le regard en direction du plafond et ferma les yeux. Les larmes commençaient à perler le long de ses joues. C'était un soulagement pour lui. Il revenait tellement de loin. Il retira son casque et l'observa. Il se remémora chaque instant qui l'avait conduit jusqu'ici. Alors qu'il pleurait toujours, Heed arbora un long et franc sourire. A cet instant, il avait en tête l'image de ses parents et de ses sœurs. Il se revoyait enfant choyer par ses aînés, tenir la popina, soigner sa mère avec amour et patience et apprendre l'art du combat en compagnie de son père. Il pensait aussi à son maître, Osias, qui l'avait arraché au malheur et à la misère. Le chevalier était tout simplement heureux et reconnaissant.

Tout naturellement, Heed retira l'armure, son armure. Docilement, celle-ci reprit sa forme totem et alla trouver refuge dans celle belle pandora de bronze. Il s'essuya les larmes alors qu'autour de lui les flammes retrouvaient leur couleur d'origine. Rapidement, le chevalier se ressaisit car il avait une tâche administrative à remplir. En effet, il devait au plus vite faire parvenir la bonne nouvelle au sanctuaire. Alors, il prit les sangles de la pandora et la replaça d'où elle avait surgi. Avec précaution, il remit la dalle en place et fit le chemin inverse afin de quitter la salle secrète de la palestre en ruine.

A l'extérieur, le soleil venait tout juste de se lever mais la chaleur ambiante se faisait déjà bien sentir. Les lieux étaient déserts mais au loin, il devinait l'agitation qui commençait à s'emparait des quartiers marchands. Sans perdre plus de temps, il se rendit dans la cité de Carthage. Il devait se rendre dans son port marchand afin de transmettre ce message crypté au sanctuaire:
MDLUX VVLHO OHPDF KRLVL MHGHP DQGHS HUIHF WLRQQ HUPRQ HQWUD LQHPH QWMDW WHQGV YRVLQ VWUXF WLRQV KHHG

Cela étant fait, le jeune homme décida de s'organiser afin de pouvoir rester sur place pendant quelque temps. La réponse du sanctuaire allait prendre un moment avant de lui parvenir. D'ici là, il aurait le temps de débuter son perfectionnement.

Il loua alors une chambre dans une taverne miteuse pour éviter de se faire remarquer. Le lieu était peu fréquenté si ce n'est par des marins de passage et des filles de joie qui leur procuraient du bien-être. De toute façon, il lui fallait un endroit afin de recevoir un probable message du sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   Ven 24 Juin - 11:27

La glaise ne devient terre à mouler qu'après avoir été pétrie. (proverbe grec)


Comme tous les jours depuis l'obtention de son armure, Heed était présent dans la salle secrète depuis l'aube. Il y passait ses journées entières à s'astreindre à un entrainement strict. Sous le "regard" vigilant de son armure de bronze, le tout nouveau chevalier cherchait à se perfectionner et à doter de techniques faisant de lui un véritable combattant.

Dès qu'il arrivait dans ce qu'il considérait comme son véritable lieu de vie, le garçon cherchait à commencer en douceur. Effectivement, il avait choisi de débuter par de la méditation. Là encore, c'était son maître Osias qui l'avait initié à cette pratique. Lorsqu'il fut adopté par ce dernier, il était sujet à de nombreux cauchemars, avait perdu l’appétit et était déconnecté de toutes relations sociales si ce n'était que la violence et l'humiliation. Par la méditation, Osias avait permis à Heed de se retrouver. Par le calme et le contrôle de son esprit, il s'était de nouveau ouvert aux autres et acceptait de revivre en tant qu'humain. Aujourd'hui, la méditation lui permettait de se maîtriser, de se surpasser, de se connaître afin de sans cesse repousser les limites. C'était par cette même pratique qu'Heed avait su comment il souhaitait orienter ses techniques de combat. Ce jour-là, un temps très orageux et un flash le rappelant à sa confrontation avec la statue de la licorne l'avait décidé et conforté dans ses choix.

Puis vint l'entraînement physique et le moins que l'on puisse dire c'était que le garçon ne se ménageait pas. Tous les types d'exercices de renforcement que son maître lui avait enseigné y passaient. Osias en était friand et Heed prenait bien soin d'exécuter chaque mouvement à la perfection. Le transport et le lancer de piliers ainsi que la course à pied parachevaient cette phase.

Enfin, il y avait le temps du repos. Moment très important pour le tout jeune chevalier. Malgré sa faible expérience, il était assez mature pour comprendre qu'il était important d'écouter son corps. Il ne fallait pas arriver au point de rupture même si un chevalier se devait de repousser ses limites. Heed s'aménageait des moments où il pensait à autre chose. Il avait ainsi découvert avec plaisir la ville de Carthage faisant de son mieux pour s'intégrer dans cette population. De temps en temps, il effectuait par exemple des petits travaux en tant que tonnelier, maçon ou encore forgeron qui l'aidaient à avoir un petit pécule lui permettant par la même occasion à subvenir à ses besoins. De plus, ses activités lui avaient permis de tisser des liens avec quelques habitants de la cité.

C'était le cas par exemple avec le gérant de la taverne, Jubal, avec qui tout naturellement le courant passait bien. ce dernier même s'il lui faisait payer le gîte, il lui offrait désormais le couvert. Les deux hommes discutaient souvent et Jubal essayait tant bien que mal d'en savoir plus sur Heed mais ce dernier cultivait son mystère si bien que l'homme aux larges épaules et au front brillant avait fini par laisser tomber. D'ailleurs, dans la journée, il avait reçu une missive qui l'intrigua de nouveau. Cependant, il se garda bien de questionner son client. Il lui tendit simplement le document.

Heed retourna prestement dans sa chambre. Il savait qui avait envoyé cette missive, il ne restait plus qu'à découvrir ce qu'elle contenait.


Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   Ven 24 Juin - 18:52

Le moment donné par le hasard vaut mieux que le moment choisi. (proverbe chinois)


Enfermé à double tour, Heed s'empressait de découvrir le contenu de la missive. Sans surprise, celui-ci était codé. Il déchiffra sans peine ce qui était écrit:
IHOLF LWDWL RQVFK HYDOL HUUHY HQHCD XVVLY LWHTX HSRVV LEOHD XVDQF WXDLU HPDLV DYDQW YRXVG HYHCH IIHFW XHUYR WUHSU HPLHU HPLVV LRQGH VPHUF HQDLU HVVDG RQQHQ WGHOD YHQWH GKRPP HVGHI HPPHV GHQID QWVHQ JHUPD QLDLO IDXWV WRSSH UFHOD

Le sang d'Heed ne fit qu'un tour. Alors comme ça, des mercenaires continuaient à perpétuer ces terribles trafics. Des images revinrent se loger dans son cerveau. Il serrait les dents de rage. Comment des hommes pouvaient-ils faire ce genre de chose à d'autres?

*Des enfants! Je refuse cela! Je ne le permettrai pas!*

Ni une, ni deux, Heed rassembla le peu d'affaires qu'il avait. Il descendit aussi vite possible les escaliers qui le menaient vers la salle de la taverne qui accueillaient les clients. Il paya son dû et remercia chaleureusement Jubal. Ce dernier ne put s'empêcher de le questionner.

"Tout va bien mon ami?"

"Oui. Désolez Jubal, il faut que je me hâte."

"Soit! Alors bon voyage et repasse me voir un de ces jours!"

"Je n'y manquerai pas. Ce n'est qu'un au revoir!"

A pleine vitesse, il alla chercher son armure dans l'ancienne palestre. Il la dissimula grâce à un long morceau de tissu ne laissant dépasser que les deux sangles. Il plaça la pandora box sur son dos et à une vitesse surhumaine il atteignit le port de la cité. De là, il embarqua à bord d'un navire commercial à destination de Massalia.

***

Cité fondée par les grecs, Massalia connaissait un nouvel essor malgré le fait que les Ostrogoths avaient cédé sa souveraineté aux francs. En la découvrant, Heed ne se trouvait pas si dépayser par rapport à Carthage. Si tout y était différent, le climat et les paysages lui semblaient familiers.

Après ces quelques jours de traverser, Heed ne s'attarda pas dans la cité phocéenne et commença sa longue route vers la Germanie. Il ne s'attarda pas en chemin voulant sauver ces gens coûte que coûte. Il ne rencontra pas d’embûches durant sa longue remontée. Le jeune empruntait des chemins peu fréquenté toujours dans le but de ne pas attirer l'attention.

Lorsqu’il atteignit enfin ce territoire, il espérait qu'il était encore tant d'agir. Pour être plus précis, le garçon venait d'arriver en Austrasie terres conquises par le "premier" des francs Clovis. C'est dans la cité de Metz capitale de cette région qu'il commença son enquête. D'expérience, il savait que c'était dans les cavernes que les informations circulaient librement ou moyennent finances.

Il trouva sans mal la taverne dans laquelle il pénétra. Il choisit une place à l'écart afin d'avoir une vue d'ensemble. Il commença à observer les allers et venues mais aucune des personnes qu'il voyait ne correspondait au type qu'il recherchait. A force de regarder les autres, il n'avait pas remarqué cet homme qui l'observait à deux tables de la sienne. Heed fit un léger signe de la tête. L'homme prit cela pour un signal et vint à sa rencontre.

"Salutations étranger! Je peux m'asseoir?"

"Ça dépend!"

"Je vais prendre ça pour un oui."

Il s'assit et commanda à boire pour Heed et pour lui-même.

"Que me veux-tu?"

"J'ai remarqué tes coups de yeux! Tu sembles chercher quelqu'un."

"Qu'est-ce que ça peut te faire?"

"Méfiant? Parfait! Allez fais-moi confiance! Je suis certain de pouvoir t'aider."

Heed avait trouvé celui qu'il cherchait. La personne qui allait lui fournir des renseignements se trouvait en face de lui. L'homme semblait un habitué des lieux. Il portait des habits un peu trop beaux comparer aux autres. Pour Heed, ce type était clairement un magouilleur. Il devait être au fait des trafics de la région.

"Très bien! Je cherche une marchandise un peu spéciale pour mon maître. Disons qu'il à besoin de renouveler ses serviteurs à moindres frais."

L'homme se rapprocha du saint de la licorne afin de rendre leur conversation plus discrète.

"Des esclaves? Oui, je peux t'avoir ça pour pas cher. Si en effet tu passes par un circuit "officielle" ton maître risque de payer une fortune. Si tu traites avec moi, tu n'auras pas à payer d'autres intermédiaires. Mais dis-moi, t'as de quoi faire affaire?"

Heed montra sa pandora box.

"Tu m'intrigues! Qu'est-ce donc?"

"Cette boîte contient la plus belle merveille du monde. Crois-moi, tu ne seras pas déçu!"

"Ecoute laisse-moi voir de mon côté et retrouve-moi ici demain matin à la première heure."

***

Le lendemain matin, Heed arriva arriva comme à sa mauvaise habitude en retard. A croire que le garçon n'avait pas encore intégré tous les enseignements de son maître.

"Te voilà, j'ai cru que tu n'allais pas venir. Je me suis démené pour toi!"

"Parle je t'écoute."

"T'es vraiment pas commode mais je comprends t'es un pressé! Assez perdu de temps! Un ami m'a parlé d'un groupe d'hommes agissant pour les plus offrants. A chaque mission, ils se gardent quelques biens qu'ils revendent pour leur propre compte. Ils ont ce que tu recherches."

"Et où puis-je les trouver?"

"T'es un étranger! Si vraiment ta boite contient autant de trésors qu'elle soit grande alors je t'y conduirais moi-même!"

"Alors allons-y!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   Lun 27 Juin - 4:47

Se venger d'une offense, c'est se mettre au niveau de son ennemi; la lui pardonner, c'est se mettre au dessus de lui. (proverbe anglais)


Plus d'un mois! Plus d'un mois avant de pouvoir enfin entrer en contact avec les mercenaires. Heed avait trouvé le temps extrêmement long mais il s'armait de patience afin de ne pas faire échouer son entreprise.

Plusieurs causes expliquaient le fait que cette rencontre ne pouvait se faire avant. Il y avait le fait que les mercenaires étaient des sortes de nomades changeant de campement autant qu'ils le pouvaient. Ils ne désiraient surement pas que l'on puisse les repérer facilement. De plus, ils étaient souvent employés et donc absents. Il fallait compter aussi avec le rude climat de la région surtout, avec le froid qui persistait et qui retardait ainsi l'arrivée de l'été.

Finalement après de nombreux contretemps, les mercenaires avaient enfin permis à Odgar, l'homme qui avait abordé Heed de fixer un rendez-vous. Effectivement, une vente d'esclaves allait se dérouler et Odgar ainsi que d'autres potentiels acheteurs avaient été conviés.

Heed suivait donc Odgar. Ils venaient de pénétrer une vallée encaissée dans laquelle se trouvait une épaisse forêt et où serpentait une rivière. Une parfaite cachette! Plus ils avançaient, plus le jeune homme était tendu. Il appréhendait un peu le moment de la confrontation mais il était néanmoins déterminé à mettre fin à tout cela.

A un moment Odgar s'arrêta net.

"Ecoute, il faut que je te prévienne. Ces types sont pas commodes! Ce sont mercenaires, des brutes quoi! Fais tes achats et puis basta! Ils sont très méfiants."

"T'inquiète pas pour moi."

L'intermédiaire poussa un soupir et ils reprirent leur route pendant au moins vingt minutes encore. Ils avaient maintenant pénétré la forêt. L'été se faisait attendre et cela se ressentait. Le sol était tapis de neige, le ciel sombre et l'air bien frais. Heed posa sa pandora box au sol.

"Il est pour moi de te dévoiler le trésor que je transporte si précieusement Odgar."

A cet instant, le visage d'Odgar changea. S'il avait été lui aussi patient, il n'en pouvait plus. L'espoir de toucher le gros l'avait poussé à se démener pour ce soit disant serviteur d'un riche grec en quête d'esclaves bon marché. S'il ne bavait pas, ce qui n'était pas loin d'être le cas, ses yeux crachaient toute son avidité à la face d'Heed. Odgar attendait impatiemment de découvrir ce mystérieux trésor tout comme une femme sur le point d'avoir un orgasme pour la première fois.

De son côté, Heed s'apprêtait à passer au stade supérieur. Il ne ressentait pas de cosmos pour le moment, sans doute était-il encore un peu éloigner, mais il savait que ces mercenaires représentaient un réel danger. Son passé le lui avait prouvé et il devait par conséquent prendre toutes les précautions qui s'imposaient. Il enleva le tissu qui recouvrait la pandora box.

"Mais... Qu'est-ce donc? Un trésor... ça? Du... bronze?"

L'homme était dubitatif voire carrément déçu. Heed ne prit pas la peine d'expliquer quoique se soit et s'approcha tout près d'Odgar intrigué par cette caisse de métal. Du tranchant de la main gauche, il lui frappa un coup sec au niveau de la carotide. Ce dernier s'écroula de son poids au sol.

"Dors bien mon gars!"

Heed tira alors sur la chaînette. La boîte de bronze s'ouvrit et ses pans s’abattirent sur le sol enneigé. Une puissante lueur violette se dégagea dévoilant le totem de la licorne. L'âme d'Heed rentrait en résonance avec elle puis l'armure se détacha en plusieurs parties pour venir recouvrir le corps du tout jeune chevalier.

Heed installa le corps d'Odgar sur des feuillages et prit aussitôt la direction indiquée par lui un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
HeedavatarArmure :
Licorne

Statistiques
HP:
100/100  (100/100)
CP:
150/150  (150/150)
CC:
165/165  (165/165)
Message Re: [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   Lun 27 Juin - 14:21

Le pardon est la plus belle fleur de la victoire. (proverbe arabe)


Heed se rapprochait de plus en plus du campement. Il faisait aussi vite que possible car il ne fallait pas qu'il soit gêné durant son intervention. Même s'il était pressé d'en finir, il n'en oubliait pas une des règles fondamentales qui étaient de ne pas s'exposer aux yeux des non éveillés. Très vite, il arriva au campement. Il se cacha afin d'observer les lieux.

*Très bien, les acheteurs ne sont pas encore là.*

Il distingua quatre hommes. Il détermina assez rapidement lequel parmi eux était le chef car il transmettait ses ordres aux trois autres. Apparemment, les mercenaires étaient en train de terminer les préparatifs. Pourtant, Heed ne voyait pas le groupe de prisonniers. Un groupe de cette taille devrait être facilement repérable mais il ne voyait rien. Soudain, l'un des hommes s'éloigna. Il décida de le suivre. Au bout de dix minutes, vit une zone qui avait été défrichée. Des cages avaient été installée à l'intérieur de cette zone et sans surprise, elles étaient remplies de ceux qui étaient destinés à devenir esclaves.

Heed décida de ne pas intervenir tout de suite et rebroussa chemin jusqu'au campement. Il souhaitait les surprendre un à un. Il voulut commencer par le leader et lorsque ce dernier fut seul, Heed entra en action. Alors qu' l'homme était occupé à se servir à boire, il se posta en une fraction de seconde à quelques pas derrière lui.

"Salut, tu m'en donne une gorgée avant que je ne te mette hors d'état de nuire?"

L'homme se retourna et contre toute attente Heed se retrouva pétrifié. Le visage stupéfait, il était complètement paralysé. Son cœur battait tellement fort qu'on aurait dit qu'il allait sauter de sa poitrine, exploser son armure pour aller mourir au sol. Les images se bousculèrent dans l'esprit d'Heed. Il n'en croyait pas ses yeux.

L'homme interloqué se retourna et en le voyant fronça les sourcils.

"Un chevalier d'Athéna? Mais vous êtes de vrai pot de colle!"

Il regardait à droite et à gauche.

"Où sont tes amis?"

*Cette voix! C'est lui, c'est bien lui! Il a quelques années en plus mais c'est bien lui...*

Face à lui, Heed reconnu sans mal Bagmir. L'individu qui avait ruiné sa vie. Celui qui avait causé la mort de ses parents et organisé la disparition de ses sœurs. Il était toujours immonde mais il avait pris quelques années. Ses cheveux arboraient une couleur poivre et sel et il portait une longue barbe grise. Les balafres étaient plus nombreuses sur son visage.

"Je vois tu es seul! Quelle arrogance! Typique des chevaliers du sanctuaire."

"Toi..."

"On se connait? Pauvre malade, ne croit pas que tu vas gâcher ma petite fête!"

Comme lors du moment du combat contre son père, Bagmir fit flamboyer son cosmos et une aura sombre enveloppa son corps. Heed pouvait nettement ressentir la nature de son cosmos. Noir, violent, malsain, agressif, cela ne faisait plus aucun doute sur l'homme qui se trouvait en face de lui.

Derrière le saint de la licorne trois autres cosmos s'intensifièrent. En se retournant, Heed reconnut les comparses de Bagmir. L'assassin de sa mère était là. Heed passa de la stupéfaction à la rage.

"Tu vois mon ami? Tu es seul et nous quatre. C'est ta fin!"

Le meurtrier claqua des doigts et quatre lueurs noires surgirent de la plus grande tente du campement. Dans un éclair, les sortes d'étoiles se dispersèrent et se rapprochèrent de chaque homme. Ils se firent englober par les sombres lumières et Heed vit ses opposants protégés par une armure noire.

"Laisse nous présenter. Je suis Bagmir du loup noir."

"Dirk de la couleuvre noire."

"Wido du busard noir."

"Gunter de la perche noire."

"Les présentations sont faites!"

Ses paroles terminées, Bagmir lança une décharge de cosmos qui envoya Heed s'écraser au sol. Ce dernier se releva avec de légères ecchymoses.

"Je sais qui vous êtes charognes! Je suis Heed de la licorne, chevalier d'Athéna et fils de Dénésa et Maclou. Ça te dit quelque chose?"

"Dénésa? Maclou?"

"Et si je te dis Lakis?"

"Lakis? Attends voir. Mais oui ce regard!! Je ne l'oublierai jamais! Les gars voici se dressant face à nous mon souffre-douleur préféré! Alors comme ça tu as survécu. Tu t'es bien ressaisi, pas ma! T'es venu pourquoi, la vengeance?"

"Je ne suis pas comme toi!"

"Arrête un peu. Je ressens bien ta rage. Malheureusement, tu vas rejoindre tes parents. Mais en souvenir du bon vieux temps, on va te tuer rapidement. A vous de jouer les gars!"

Deux chevaliers noirs firent intensifier leur cosmos et lancèrent leurs attaques.

"BLACK PACK!"

Cette attaque provenait du chevalier noir de la perche. Il lança une multitude de boules de cosmos noires semblables à l'attaque d'un banc de poissons.

"BLACK BREATH!"

Quant au chevalier noir de la couleuvre, il produisit un puissant souffle de cosmos.

Heed se prit les deux attaques, fut projeté, déracina deux arbres sous l'impact avant de s'écraser contre un troisième au tronc énorme. Il eut du mal à se relever. Il saignait de la tête malgré son casque. Assurément, s'il n'avait pas eu son armure, il serait certainement mort déchiqueter. Il se releva et les deux chevaliers lancèrent de nouveau leurs attaques.

"Elles ne fonctionneront pas deux fois contre moi enfoirés!"

Heed se relevait et fonçait droit sur les décharges d'énergie cosmique. Faisant appel à son cosmos, il voyait distinctement les attaques. C'était comme si tout était au ralenti. Il les esquiva sans peine et se rapprocha de Dirk.

"UNICORN GALLOP!"

Heed venait de faire un saut prodigieux et frapper maintenant le chevalier noir d'une multitude de coups de pied. A peine avait-il atterri qu'il reprenait de l'élan pour un nouveau saut et un deuxième Unicorn Gallop frappait à présent Gunter. Les deux chevaliers noirs s'écrasèrent au sol dans une mare de sang, le corps brisé. Autour d'eux, le sol était jonché des morceaux de leur armure réduit en miette. Les deux hommes étaient gravement blessés mais vivant.

"Sale chien!"

Wido, l'assassin de sa mère était entré dans une rage folle. Lui faisant face Heed faillit se laisser aller à la vengeance mais l'image de ceux qu'il aimait était dans sa tête depuis le début du combat et lui rappelait sans cesse quelle cause il avait choisit d'épouser.

"BLACK CLAW"

Le mercenaire plongeait droit vers Heed les deux pieds en avant. Ce dernier croisa les bras et encaissa l'attaque. Il recula sur plusieurs mètres mais il avait résisté. Wido attaqua de nouveau mais le chevalier de la licorne fit un saut rapide avant de se laisser tomber sa jambe droite sur le thorax de son adversaire. Il entendit le crac qu'avait produit son Unicorn Gallop sur le corps de l'assassin de sa mère. Un cratère se creusa lorsque Wido toucha le sol. Inconscient, il ne devait la vie qu'au fait d'avoir eu une protection et parce qu'Heed avait retenu son coup.

"C'est fini Bagmir!"

"Pas mal petit. Je vois que tous les coups que je t'avais donnés t'ont rendu fort. Cela me rend fier tu sais? Mais avec moi, ce sera plus difficile!"

"Je te vaincrai! Au nom de mon père, de ma mère et de ma sœur!"

"Tu vois, tu rêves de vengeance. Nous ne sommes pas si différents après tout!"

"Tu fais fausse route, je ne te ressemble pas et je te le prouverai! UNICORN GALLOP!"

Heed balançait de nombreux coups de pied mais Bagmir les bloquait assez aisément. Lorsqu'il fut près de lui, le disciple d'Osias tenta de lui asséner un coup de pied au niveau de la tête mais le chef des mercenaires le bloqua là encore et enchaîna.

"BLACK HOWL!"

Un puissant rayon cosmique noir frappa Heed qui en perdit son casque. Il retomba lourdement au sol, sa protection de la tête gisant à quelques pas de lui. La neige commença à se teinter de rouge. Heed était semble-t-il inconscient.

"Déjà fini? C'est décevant! Tout comme ton père d'ailleurs!"

Heed entendait les paroles vexantes de Bagmir mais il ne pouvait plus bouger. Il sombrait chaque seconde un plus dans l'inconscience. Il entendait de moins en moins les délires de Bagmir. Il ressentait de moins en moins la douleur. L'obscurité prenait place dans son esprit.

*Eh bien c'est tout?*

*Osias?*

*Quelques coups et c'est fini?*

Une vision du passé. Il se revoyait son maître et lui il y avait de cela des années. Lors de l'un de leurs rudes entrainements, Heed avait déjà failli lâcher prise.

*Debout petit! Tu as décidé de mourir? D'abandonner? Tes parents et tes sœurs t'en fait quoi? Relèves-toi fainéant! Bon tant pis, j'ai gagné!*

Bagmir qui était récupéré son épée était accroupi devant le corps inerte. Il saisit Heed par les cheveux.

"Tu vas périr comme ton père sale gamin!"

*T'as rien gagné espèce de vieux!*

Sa vision laissait place au visage de Bagmir. Le cosmos d'Heed explosa. Le garçon releva la tête pour regarder son ancien tortionnaire. Son cosmos faisait fondre la neige au sol.

"Eh Bagmir! Espèce d'ordure, c'est loin d'être fini!"

Tel un acrobate, il fit un retourné acrobatique pour décocher son attaque fétiche directement dans le menton du mercenaire. Ce dernier surpris ne put esquisser le moindre mouvement et se prit l'attaque de plein fouet. Son casque vola en éclat et il retomba durement au sol la mâchoire brisée.

Heed retomba assis. Il avait mal mais il avait le sourire. Il avait redoré la mémoire de ses parents sans céder à la pure violence. Grâce à son maître, il avait su trouver la force de se relever. Il se releva et regarda ses adversaires tous ko. Il n'y avait plus rien à craindre d'eux. Par précaution, il les enferma dans une cage. Après ça, il renvoya son armure et alla libérer les prisonniers. Il fit partir l'un d'eux afin qu'il prévienne les personnes qui sauraient les prendre en charge.

Le lendemain avec ses prisonniers gravement blessés, il décida de rejoindre le sanctuaire. Il était temps pour lui de rentrer chez lui et de retrouver son maître. Il avait aussi hâte de revenir en tant que chevalier qui en plus avait brillamment rempli sa première mission.


Couleur: #10684
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-seiya-ageofgold.com/t988-heed-bronze-saint-de-l
Contenu sponsorisé
Message Re: [Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]   
Revenir en haut Aller en bas
 
[Juin 549] Les débuts de la Licorne [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» Capitol Punishment nouveau PPV Juin 2011
» Buts de la finale de LDC (Barça 3-1 MU)
» 15 JUIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Praeteritum :: Chroniques-
Sauter vers: