Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
KostasKostasArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu160/160[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge240/240[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune244/244[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (244/244)
Message [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyMar 28 Juin - 15:07


Il se terrait depuis plusieurs jours dans ses appartements, n'en sortant pas, quittant à peine la lourde cuirasse qui était la sienne pour un léger brin de toilette ou pour dormir quelque fois. Assis sur son haut fauteuil de bois et de cuir, il restait la sans bouger d'un poil. Son casque en forme de crane sur la tête, on aurait pu croire qu'il n'était qu'une statue. Seule son cosmos sommeillant l'entourait d'une légère aura grisâtre pendant que trois pauvres esprit tourbillonnaient à un rythme lent autour de lui. Jaspar régénérait son corps, sa force d'esprit et son mental depuis de longues journées maintenant, sortant de cette stase pour un léger encas ou pour s'allonger sur sa couche.

L'un des gardes qui lui servait ses repas, l'un des seuls qui avaient les couilles de lui parler, ne se chiant pas dessus en voyant l'armure au squelette avec des âmes virevoltantes autour de lui avait laisser échapper l'information d'un jeune homme qui fouinait dans le Dédale, un nouvel éveillé d'Arès qui cherchait encore sa place dans son armée. Jaspar entendant cela demanda qui se chargeait de transformé cet être perdu en fier guerrier du Seigneur de la Guerre. Le garde répondit que personne ne l'avait encore pris sous son aile à sa connaissance, Le Cardinal de la Mort ordonna donc au garde, Bogdan de son nom, aille le chercher pour le mener à lui. Jaspar finit alors sa collation et repassa son casque sur sa tête. Il sortit de ses appartements jouxtant la Grotte des Cranes et s'y rendit. Un entassement de crane formait une sorte d'estrade, sur cette estrade se trouvait un trône fait d'ossements. Le Cardinal de la Mort alla s'y assoir et attendre que ce César se fasse conduire ici par Bogdan. Il les vit arriver tous les deux, Bogdan prit congé laissant alors seul l'aspirant Berserker à une dizaine de mètres du trône d'os.

_ Approches donc jeune élève d'Arès.

Il le laissa venir plus près de lui avant de reprendre de sa voix lourde, grave et étouffé par le casque en forme de crane.

_ J'ai entendu dire que tu cherchais des réponses à plusieurs choses. Si tu le veux bien je peux t'aider à les trouver. Comme Bogdan a du te le dire, je suis Jaspar, Cardinal de la Mort au service d'Arès notre dieu.

Le Berserker attendait que le jeune homme se présente et commence à l'assener de questions que ce soit sur la cause de leur dieu, son but ou bien les forces cosmiques qui les habitait tous les deux. Nul doute pour Mort que César était un éveillé mais il était encore à l'état brute, une pierre précieuse à peine extraie de la mine. Maintenant il fallait, la tailler, la façonner, la polir pour en faire un bijou de haut rang.

[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] 557037thronebyfcrisd8ntlrb






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge750/750[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyVen 1 Juil - 2:33
    J'ai une maison maintenant, je suis plus un putain de clodo ! Bon, c'est loin de la maison familiale mais il se trouve qu'au moins celle-là, elle est pas cramée ! J'ai toujours du mal avec le sol en boyaux et faudra vraiment que je foute des putains de tapis partout, histoire d'éviter de marcher dessus à pied nue ou de pouvoir m'endormir parterre, plus ou moins volontairement, quand le sol en aura marre de rester droit et se mettra à bouger dans tous les sens, tout ça pour me faire tituber le bâtard ! Donc, affranchit sur mon lit, où je baigne dans douce volute de l'opium. Dans un autre monde sans souffrance et sans douleur. Un monde différent, un monde de bonheur, le seul endroit où on peut trouver de la tranquillité et la paix, c'est dans le monde des stupéfiants. Mais non, un doux connard répondant au nom de Bogdan, avec un mono-sourcil de l'enfer, viens frapper à ma porte sous prétexte que son maître veut le voir.

    Alors bon, il a un peu pris la mouche quand j'ai demandé qui il suçait. Franchement, je vois pas pourquoi, tous les troufions sont susceptibles dans ce bled de merde. Bon, quand il m'a dit que c'était le cardinal de la mort qui voulait me parler, je l'ai finalement suivi. Ça c'était pas trop mal passé avec Zve... truc là. Il a vraiment un nom moisi sérieux... Enfin, du coup, je quitte mon joyeux havre de paix pour le chaos et les tumultes du monde extérieur. Je retiens le contenu de mon estomac devant le monde entier qui se met à tourner. Et je sens que je mets à transpirer. Comme si j'avais de la fièvre mais c'est simplement qu'on m'a tiré de ma torpeur, enculé de cardinal de merde ! Je les laisse me guider vers le trône de crâne, les yeux trop décalés de leurs orbites pour pouvoir me repérer dans ce dédale de merde.

    Puis on me présente devant un grand truc en forme de crâne. C'est ça le cardinal . C'est un animal de foire plutôt. Mais je vois pas ce qu'il a d’impressionnant. Sauf s'il a lèpre et que tout ce masque est là pour cacher sa maladie. J'espère que j'attraperais pas la lèpre après lui avoir causé ! En plus il me dit de m'approcher le fumier ! Puis, il paraît que Bogdan a dû dire des trucs. Oh sûrement, mais j'en avais rien à foutre de ce qu'il a bien pu me raconter. J'ai poussé un grand soupir et je me suis avancé. Je n'avais pas trop le choix au fond. Puis de toute façon, qui écouterait un connard qui s'appelle Bogdan avec un mono-sourcil surnaturel ! Personne ! Si ce cardinal de la mort était observateur, il pourrait sûrement voir mes pupilles dilatées. Je suis tellement défoncé que je pourrais sentir l'air passé à travers mes yeux alors....

    « - Je sais pas trop, j'ai pas écouté ce qu'il a dit mono-sourcil donc il aurait bien pu parler de se mettre des plumes dans le cul que... »

    Bon, avec ça, je devrais savoir si c'est un gros enculé ou pas. Si la mandale vient, c'est que c'est un fils de pute, si elle vient pas c'est qu'on peut parler avec lui. Oh et puis merde, c'est pas parce qu’il joue avec des feux follets que je vais me faire chier. Je suis trop défoncé pour faire attention.

    « - Et le masque c'est pour faire joli ou t'as la lèpre dessous et tu veux pas qu'on voit ta tronche . T'as perdu ton nez et tu ressembles à de la viande haché ? »

    Je sais pas pourquoi, mais je mets alors à exploser de rire, alors que c'est tellement pas drôle ce que je raconte. Mais je sais pas, je rigole. Oh la la, j'en ai trop pris gros. Et voyait l'ambiance sacrifice rituel et scarification qui règne ici, j'ai intérêt à me reprendre fissa sinon ma tête va finir avec les autres.

    « - Sinon, moi c'est César, cardinal du rien du tout ! »

    Ouais, c'est classe comme titre ça, faudra que j'la ressorte à Zve truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
KostasKostasArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu160/160[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge240/240[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune244/244[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyVen 1 Juil - 11:46


Jaspar ne bougeait pas d'un poil. Même son visage derrière son masque n'avait pas bouger d'une ride. Bogdan le garde l'avait prévenu mais l'homme était encore pire que ce qu'il s'était imaginé. Une épave, un paria, voila ce qu'était ce César. L'homme d'église qu'il était autre fois aurait eu de la pitié pour le pauvre homme mais peut être aussi un certain dégout de ce qu'il faisait de sa vie. Le Cardinal de la Mort lui s'en foutait, il ne voyait qu'un homme drogué pour le moment. Ce qu'il voulait savoir c'était si cet homme serait utile à Arès ou à lui pour le futur. S'il devait être défoncé pour cela qu'il en soit ainsi. Ses orbites écarlates l'observaient avec attention, il y avait de la souffrance en lui, de la grande souffrance, la drogue n'était pas une cause, elle en était la solution. Jaspar se demandait d'où venait donc cette souffrance...

_ Ta langue est sifflante comme celle du serpent. Ta bouche bave d'ignominie car tu es faible, faible et apeuré. N'uses pas ta salive pour cela, tu n'es pas en état à ce que je vois. Drogue et douleur te remplisse la tête, je le vois parfaitement César. Moqueries, insultes et toutes autres choses sont donc inutiles, garde tes forces pour la suite jeune élève d'Arès.

Il déplia les bras, son index et son majeur gauche vinrent tapoter la tempe de son casque en forme de crane. Ses orbites rougeâtres se tournèrent vers le pauvre homme. Le visage de Jaspar était aussi froid que son masque, impassible, figé.

_ Le masque est un symbole, il va avec la cuirasse. Tout Cardinal de la Mort se doit de la porter. La mort est une chose impersonnelle, on ne peux pas mettre un visage sur celle-ci, c'est pourquoi les chrétiens ont créé l'image de la faucheuse et j'en suis la digne représentation. Le masque de la mort rempli bien plus d'effroi les êtres faibles qu'un simple visage, un visage commun. Mais toi tu as été appelé par Arès, tu n'es donc pas destiné à être un faible. N'ai-je pas raison?

Il allait reposer sa main sur le bord du fauteuil d'os mais la laissa en l'air, l'une des âmes qui tourbillonnait autour de lui vint se mettre à tourner autour de son bras. Derrière le masque, Jaspar souriait froidement.

_ Que comptes-tu faire maintenant que ta vie est ici? Tu as reçu l'appel de notre Dieu c'est pour cela que le Dédale t'autorise à vivre en lui mais la citadelle d'Arès n'est pas un lieu pour un paria, pour un drogué dormant par terre... Ton destin est de servir Arès, de devenir l'un de ses Berserkers.

Il tendit le bras avec l'âme en direction de César. L’âme partit alors droit sur ce dernier en gémissant, hurlant de peine et de douleur. César ne pouvait rien faire et elle s’immisça alors en lui. Pendant un moment la douleur allait stopper tout comme les effets de la drogue. Cela durerait jusqu'à ce que l'âme se consume et ne puisse plus aider le jeune homme.

_ Cela devrait nous laisser un peu de temps pour discuter. Dis-moi d’où te viens toute cette douleur? Quelle maladie semble te ronger ainsi? De quelle façon ton esprit combattif s'est-il présenté à toi?






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge750/750[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyLun 4 Juil - 20:24
    Pourquoi est-ce qu'il faut que tous les gens ici parlent trop et soient tous aussi solennels ? Aucun ne laisse la vie se vivre, aucun d'eux n'est libre en réalité. Tous des esclaves, sans chaîne, mais des esclaves tout de même ! Moi, contrairement à eux tous, je suis libre. J'ai compris bien plus de chose sur la vie qu'eux tous. Mais patience, bientôt eux aussi pourront comprendre, ça sera à mon tour de leur apprendre. J'ai donc laissé parler tête de mort sans trop l'écouter. C'est que les trucs qui flottent autour de lui sont bien plus intéressant que ces discours à la con sur des langues et des serpents. Vraiment, les gens ici ont des jeux sexuels plus qu'étranges. Puis s'il s'est mis à se tripoter le crâne. Oh, ainsi ce n'est pas que pour faire joli et effrayer les petites filles. C'est donc là l'une des fameuses cuirasses d'Arès, celle de la mort. Intéressant. C'est même beau comme chose....

    Puis, il s'est mis à me parler, me poser des questions, des trucs que, encore une fois je n'écoute pas. J'en ai rien à foutre. Pourquoi faut-il toujours que les gens me parlent tout le temps en faisant des longs discours chiants et inintéressants. Ils ne peuvent pas aller droit au but . Puis c'est la même soupe que Zve... Un guerrier d'Arès, combat, soldat, faiblesse ! Bla-Bla mon cul ! Puis il agite ses doigts et un de ces feux follets se dirige droit sur moi et s’immisce en mon corps. C'est donc ça de se faire violer . C'est vraiment très déplaisant comme expérience... Je ne peux retenir le contenu de mon estomac qui s'écrase donc dans des grands bruits de déglutitions sur le sol de son trône de crâne.

    Je sens la morsure acide de la bile dans ma bouche et dans le fond de ma gorge. Et surtout, je sens ce petit centre chaud en mon cœur, aspirant tout ce qu'il y a de bon en moi. Aspirant la drogue et la douleur, me laissant presque nue dans ce triste monde. Quel enfoiré vicieux... Oh, le voilà qu'il me reparle et qu'il me sert toujours la même soupe insipide et immonde. Mais j'en ai rien à foutre de toi ! Je veux que tu me répares, je veux que tu me rendes mon monde connard ! Je me mets alors à respirer d'abord vite et à reprendre rapidement mon calme. Je me redresse alors, et plante mon regard droit dans ses yeux rouges. J'avance ensuite de quelques pas, sans quitter son regard morbide et luminescent.

    « - Qu'est-ce que ça peut te foutre ? Rien du tout ! Je n'ai pas à vomir toute ma vie à tes pieds, je l'ai déjà fait assez non . Alors merde ! »

    Ce n'était sûrement pas la chose la plus intelligente à faire mais il fallait que ça sorte. Oh si j'avais pu lui rendre la pareille, je l'aurais fait sans la moindre once d'hésitation. Comme ça sera beau de leur faire vivre la douleur, de leur faire comprendre, le véritable sens de la souffrance et l'amour qui nous lie tous les deux. Elle fait partie de moi autant que je fais partie d'elle au final. Une maîtresse non désiré, dominante et cruelle, mais une maîtresse quand même ! Directrice d'une relation on ne peut plus fusionnelle.

    « - Arrêtez tous de me servir la même soupe ! Nous sommes l'armée d'Arès non . Et bien dans une armée, on n'attend pas que le soldat tienne le rang et sache maîtriser son épée ! Dans la légion, on entraîne les légionnaires ! Alors, si nous sommes une armée, c'est le moment de se comporter comme tel, joue les sergents instructeurs et apprend moi à utiliser le cosmos, ça ne sera toujours plus utile que de me faire raconter ma vie ! Continue ce que Zve' a commencé !»

    Je préfère cent fois la douleur que je connais à ce monde de sensation inconnu. Je préfère de loin mon monde à cette insipide existence et surtout, surtout à cette boule chaude que je ressens dans mon être se mourir de moi et aspirer ce qui me défini. Oui, comme si une autre personne était là en moi, à souffrir à ma place, à me voler ce qui est moi ! Et sans le vouloir, je pouvais sentir cette énergie, ce cosmos commencer à irradier autour de moi, de façon plus ou moins involontaire. Et pour la première fois, je pouvais voir sa couleur, qui ne m'étonna pas, celle du sang...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
KostasKostasArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu160/160[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge240/240[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune244/244[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyMer 6 Juil - 10:40


César semblait décontenancé de se sentir bien pour la première fois depuis un moment. La douleur, la drogue faisait partie de lui depuis si longtemps qu'il en était troublé. Non il était perdu, il ne savait plus comment vivre sans cela et il ne supporta pas ce changement. César rendit son repas et à ce que Jaspar voyait il n'avait pas mangé que de la salade... Il lâcha un petit rire étouffé alors qu'une nouvelle âme sortit du sol et vint s'enrouler autour du bras de Jaspar, reprenant le même mouvement de rotation que celle qu'il avait fait ingérer au jeune Berserker. Il s’énervait et de sa colère son cosmos naquit, l'entourant de sa chaleur tiède, de sa viscosité carmine.

_ "Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades."...Le sang... La vie... Voila donc la source de ton cosmos jeune apprenti d'Arès. Que ressens-tu en ce moment? Tu veux de l'action? Mais il n'y a pas que cela. Ta vie n'est pas forcément à être celle d'un bouclier humain. Qui sais ce que te réserve notre Seigneur pour ta destinée? Tu ne seras pas un simple garde, la preuve en est l'éveil de ta puissance que tu fais devant moi. Tu es ici pour porter l'une des cuirasses sacrées du Dieu de la Guerre, peut être même pour devenir un Cardinal qui sais. Donc non tu n'es pas qu'un simple légionnaire, tu es un gradé et tu dois être éduqué. Le physique n'est pas tout, le mental et l'intellect fait aussi beaucoup. Apprends donc à maitriser ton cosmos avant de vouloir faire autre chose César....

Il se leva de son trône d'os. L'imposante cuirasse surplombait du haut de l'estrade le jeune paria qui venait de dégueuler devant elle. On pouvait voir d'étranges insectes blanchâtres venir se repaitre du vomi du drogué, nettoyant le sol d'os pour lui rendre au plus vite sa teinte morbide.

_ Ta douleur te définit donc, tout comme les opiacés que tu prends pour la supporter. T'enlever cela c'est changer ta nature? Intéressant...

Le Cardinal de la Mort voyait la colère et le désespoir dans le regard et les gestes de César. Avait-il fait une erreur en voulant l'aider? Peut être mais il avait éveillé ainsi son cosmos, il y avait donc du positif.

_ Ressens ce que tu viens de faire apparaitre. Cherches en toi la source de ton cosmos pour le faire sortir encore plus. L’âme que tu as en toi te gène? Expulses la. Détruit la comme tu le veux... Voila ton exercice mon jeune apprenti.






Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge750/750[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyLun 11 Juil - 22:00
    Mais ferme ta gueule ! Oh putain, heureusement que j'ai réussi à les retenir ceux-là, il m'aurait encore cassé les couilles celui-là si j'avais exprimé le fond de ma pensée. Mais il est chiant, déjà qu'il prend l'arbitraire sur mon existence et décide d'en faire ce qu'il veut, le bâtard. Mais ensuite, il commence à baver son délire du cureton. C'est pas qu'on en a rien à foutre, surtout ici, mais... Ça pue l'hérésie. Tu fais venir dans le dédale un petit merdaillon de prêtre et il meurt en quoi, trente secondes à cause du degré d'hérésie que tu trouves au mètre carré ici. Alors ou on lui a pas tout expliqué ou il a pas tout compris. Mais Dieu ne peut rien pour nous. Et quand bien il aurait existé, il en aurait rien eu à foutre. Pour avancer, il te faut accepter que dans la seule hypothèse viable sur l'existence de Dieu, c'est qu'il te déteste.

    Ce que je ressens en ce moment . C'est de la merde ! Rien, c'est ça le problème connard, je ne ressens rien. Je ne suis pas moi, une statue insipide, je suis vivant moi, humain. Et j'ai mal. Et je me tue doucement mais sûrement, mais c'est mon choix, ma vie, ma liberté ! Il me fatigue quand il parle celui-là. Putain. Et va-y, sers moi ta soupe sur ton Dieu. Mais ton Dieu, chaton, n'en a rien à foutre de toi. Il s'en branle de chacun de nous. La foi ne te mènera à rien, si ce n'est à des problèmes. De gros problèmes. Je n'ai pas la foi moi, je ne crois pas. Je m'en fous. Je crois plus. Et ça me convient parfaitement. Dieu te hais et il te prouvera soit patient. Et en plus, il a du mal avec les métaphores... Bien sur que je sais pas légionnaires. J'suis pas là pour creuser des latrines et allez me faire écharper par des connards de barbares illettrés consanguins. Encore un qui a été bercé trop près du mur. Mais je garde ça pour moi, encore. Sinon il va me resservir sa soupe viciée et une fois c'est déjà trop. Mais apprendre à maîtriser mon cosmos c'est que ce je te demande connard !

    « - À vos ordres, général premier degré ! »

    Bon j'avoue, j'ai pas pu me retenir sur ce coup-là il en fait trop, mais alors tellement trop. Il est à l'ouest à trop parlé à ses trucs flottants et ses serviteurs lâches et peureux aux mono-sourcilles. Ah bah quand même le voilà qui bouge et qui se déplace. C'est un pas un crâne qui va me faire peur. Je ne détourne pas mon regard de la lueur des orbites de son heaume en forme de crâne. Et j'attends la suite... En tout cas, je me demande bien ce que je vais devoir faire, je préféré la méthode de Zve, au moins utilisé la douleur, ça se sait faire, là sans elle, il m'a privé de peu que je sais maîtriser de mes pouvoirs. Enfoiré. Ressentir hein, oh tu vas voir, je vais te faire ressentir ça moi. Alors ouais, j'ai fait comme la dernière fois, je me suis concentré sur la douleur, pas celle que je ressens, mais celle que je vis, celle que je connais mieux que moi-même.

    Et je concentre ma douleur sur ce petit centre chaud qui me ronge, sur ce petit être qui essaie de revivre à travers ma propre existence. Cette chose qui jadis fut mais ne sera plus jamais. Alors je lui fais mal à cette saloperie, très mal. Beaucoup trop mal pour qu'elle ne puisse le supporter et dans un hurlement sordide et presque inhumain que je peine à reconnaître, je plante mes doigts dans mon propre ventre. Mais ces derniers, plutôt que de me pénétrer les organes et de déchirer mes viscères rentrés dans mon cosmos pour en extirper d'un coup sec la sangsue qui s'y était logé. Je sers alors mon poing sur l'âme gorgé de souffrance qui explose. Et j'ai senti malgré moi, l'onde de cosmos que je n'ai pas pu contrôler se rependre dans la pièce. Oh, je doute que sur un bonhomme aussi con que lui, ça ait pu faire quelque chose, mais je pense que c'est à creuser. Rependre cette douleur qui est mienne la faire ressentir aux autres. Je me retourne alors vers lui et je reprends d'une voix raque, entre coupés de profonde respiration, grave et guttural.

    « - Et après, mon maître, qu'est-ce qu'on fait ? »

    Un petit sourire narquois sur les lèvres. Mélangé à une mine de profond contentement, je sens repartir à l'intérieur de moi la souffrance de mon sang. Mais cette salope a extirpé de mon corps le voile doux de la drogue. Salope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
KostasKostasArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu160/160[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge240/240[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune244/244[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyJeu 11 Aoû - 12:03


Un sourire froid s'était dessiné derrière le masque de la Mort, César avait réussi à utiliser son cosmos pour extraire l'âme qui lui parasitait le corps. L'homme semblait heureux d'avoir non pas réussi mais de ressentir à nouveau la douleur qui lui inondait le corps. Par contre la drogue n'était plus la, et c'était mieux ainsi pour Jaspar. Il allait voir s'il allait jouait le malin encore longtemps. Il lui demandait ce qu'il faisait maintenant... Il souriait toujours.

_ Évites-ça.

Sans crier garde, Jaspar expulsa son cosmos sans la forme d'une charge cosmique qui frappa avec violence le jeune aspirant d'Arès et l'envoyant bouler plusieurs mètres en arrière. Jaspar en profita alors pour se lever de son trône d'os mais restant sur l'estrade pour le moment. César avait eu le temps de se relever. L'aura grisâtre du Cardinal de la Mort s'était répandue autour de lui, le baignant de sa macabre lumière tel la personnification de ce qu'il représentait. Il attendit que le paria s'avance vers lui pour donner un autre coup de charge qui eut le même effet que la première fois. Résultat un nouveau rouler boulet qui ne devait pas vraiment plaire au drogué. Cela n'allait le motiver qu'au mieux.

_ Concentres toi sur l’énergie que je dégage, ressens la et essaye à nouveau de l’arrêter, de la contrer, de la renvoyer !

Et ainsi Jaspar recommença, une nouvelle fois, une deuxième, une troisième fois… Et stoppa à la cinquième quand il vit que César avait bien compris le truc. Le cardinal descendit alors de l'estrade, écrasant les os qui composé le sol de la grotte des crânes de ses lourdes bottes métalliques. Il s'arrêta à quelques pas de César, ses orbites rougeoyant le fixant. Il tendit sa main gauche vers César et son cosmos vint y former une faux. Il brassa l'air avec elle devant l'aspirant, lui montrant qu'elle n'était pas qu'une simple illusion mais qu'elle n'était pas pour autant vraiment solide, véritable.

_ Que te dis ton esprit sur ton cosmos, comment ton âme veut-elle l'utiliser? Penses-tu pouvoir le projeter? Créer quelque chose avec? Allons César, essayes de faire quelque chose du don qu'Arès t'a fourni et attaque moi avec.

Tenant sa faux dans sa main gauche, il l'a laissa devant lui attendant que le futur berserker se bouge un peu plus les fesses...







Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
CésarCésarArmure :
du Mushmahhu

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (1200/1200)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge750/750[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (750/750)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune1200/1200[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (1200/1200)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyLun 12 Sep - 18:32
    Fils de pute. Ça t’amuse de fracasser des gens comme ça, qui savent pas se défendre. Non pas que j’en ai quelques choses à foutre mais quand même. Faut être un sacré enculé pour taper comme ça sur un mec qui sait déjà tout juste comment il s’appelle. Mais non, monsieur la mort se permet de me foutre une dérouillée d’enculé comme ça, à but pédagogique ! Alors bonne, la première putain de décharge m’envoie voler et me fais délicieusement mal. Non pas son pouvoir, mais la chute. Je sens ma peau rapper contre le sol, mes os encaisser les chocs violent contre les murs. Mais il en faut plus que ça pour abattre un fils de pute dans mon genre. Les cafards, c’est toujours ceux qui seront à la fin, qu’importe la fin d’ailleurs. C’est toujours la vermine qui y survie. Malheureusement. Et puis, j’en ai vu d’autres. Des branlées, j’en ai déjà pris des tas alors une de plus ou de moins, je suis plus à ça près dans ma vie merdique de toute façon. Disons simplement que celle-là sera peut-être un peu plus utile que les autres. Du moins j’espère.

    Et il s’amusait à faire durer ça ce fils de pute. Mais je me suis relevé à chaque fois. Et à chaque fois, je suis sûr qu’il se paluchait à l’idée d’envoyer voler un mec qui savait même pas comment correctement concentré son cosmos machin. Décidément, un sombre sac à merde. J’ai essuyé le sang qui coulait le long de ma bouche d’un revers de la main. Et j’ai attendu qu’il se rapproche de moi pour lui cracher le reste sur les pieds. S’il pense qu’il peut m’impressionner cet enfoiré à se la jouer sac d’os, maître des fantômes et des morts. Je connais la mort et sa plus fidèle amie, la douleur, depuis bien plus longtemps que toi. J’ai passé plus de temps dans leurs bras que toi, même si tu penses être l’élu de la mort. C’est elle que j’attends au fond, que je désire. Mais personne ne semble disposé à me la donner. Malheureusement.

    Et il veut que je l’attaque hein . Bien, je vais lui montrer un petit chien de ma chienne. A vrai dire, j’ai eu l’idée avec Zve' mais c’est pas du tout encore ça, loin de là. Je maitrise encore trop mal mes pouvoirs pour qu’il me soit vraiment utile et ce bâtard va en profiter sous couvert de parfaire mon apprentissage. Enculé. Je me suis alors concentré sur la douleur que je ressens toujours. Cet ignoble et perpétuel battement dans ma tête. Je laisse la souffrance passer dans tout mon corps, j’arrête de lui résister et je me laisse faire. Je m’offre à elle comme un client à une putain. C’est un peu le résumé de mon histoire, l’homme qui paie la putain douleur et sa copine souffrance. Et j’essaie doucement de faire glisser cette douleur dans mon cosmos. Je sens mon énergie se rependre autour de moi, je ressens comme si elle était tangible cette aura rouge sang.

    J’ouvre alors la bouche et je tire ma putain dans langue dans direction. Le flux de sang commence alors à doucement s’animer se solidifier et comme la morsure d’un serpent part dans ma direction et me frappe le bras, claquant comme un fouet, laissa dans ma chair un sillon de sang. Je tends alors brutalement mon autre main dans sa direction et il devrait, si tout s’est bien passé, être pris d’une vague de douleur assez violente et soudaine. Comme si quelqu’un avait passé sa main à travers sa cage thoracique pour y planter une fine et longue aiguille se plantant droit dans son cœur. Suffisamment forte pour le déstabiliser quelques petites fractions de seconde et en écho à ça… Le sang sur mon bras se durcit et se change en lame qui s’allonge et part droite en direction de l’œil rougeoyant. Elle s’était allongé et affiné pendant le trajet. Surtout, elle s’était aiguisé et elle n’aurait pas de mal à trouver le chemin vers l’œil de monseigneur la mort. Et pourquoi pas, avec un peu de chance, droit vers son cervelet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1814-cesar-forgeron-centurion-du-m https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1779-cesar-le-chanteur-du-sang
KostasKostasArmure :
Centurion du Wendigo

Statistiques
HP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-bleu160/160[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-bleu  (160/160)
CP:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-rouge240/240[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-rouge  (240/240)
CC:
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] G-jaune244/244[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] V-jaune  (244/244)
Message Re: [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]   [Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César] EmptyMar 20 Sep - 10:24


Pathétique petit cancrelats que voila... Bien que minable le cancrelat n'en restait pas moins une créature divine créer par les dieux... Pourquoi les hommes ne s'éveillait-il au cosmos que par la peine et la douleur? Du moins pour la majeur parti d'entre eux. Jaspar regardait César vouloir s'en sortir mais ce n'était que des échecs pour le moment. Enfin il préparait un truc interessant, enfin ce n'était pas trop tôt. Le Cardinal de la Mort observait l'apprenti utilisait son cosmos, le bruler pour créer quelque chose. Son pouvoir était donc le sang, il s’attendait à quelque chose de modeler avec mais pas à cela en vérité. L'aura cosmique de César apparait, Jaspar sourit froidement derrière son masque, il attend l'attaque du drogué qui ne tarde pas à venir. Il s'attaque lui même avec une sorte de serpent de sang, était-ce un énième affront du paria que de jouer sur le tentateur biblique ou une simple coïncidence? Puis ce dernier tend la main vers Jaspar pour lui transférer sa propre douleur.

Le Cardinal devait reconnaitre que César l'avait surpris, la douleur lui lançait fortement dans la poitrine mais le Berserker avait une carte à jouer, une carte qui annulerait totalement l'attaque sur son corps...

_ March of the Undead...

Dans un murmure lugubre, la vie de Jaspar s'extirpa de son corps. Son corps devint inanimé et la douleur ne l'atteignait plus, un corps mort ne souffrait pas. Malgré un corps sans vie, le Cardinal de la Mort était toujours conscient et son cosmos grisâtre mouvait sa dépouille.

_ Trop lent!

La voix sans vie de Jaspar était encore plus guttural derrière son masque. Sa faux fut alors rabattu devant lui et d'un simple geste il trancha le pique de sang durci qui tomba alors en miette à chacun de ses cotés. Jaspar devait reconnaître qu'il l'avait surpris mais il en faudrait bien plus, beaucoup plus pour le battre. César n'était encore qu'un oisillon qui essayait de voler hors de son nid. Le cardinal replaça sa faux dans son dos et il en créa une autre à partir de sa main gauche, elle était composé de son cosmos froid et sombre. Il la fit tournoyer devant lui comme si elle était solide, chose qu'elle était aussi en fait mais si elle était fait d'énergie. Il plongea vers César

_ Il n'y a pas que le corps qui compte dans un combat, le cosmos aussi est une grande arme. Retirer le cosmos d'un adversaire peut être la voie vers la victoire.

Il était arrivé sur César et il le frappa avec sa faux cosmique, mais ce n'était pas son corps qu'il blessait c'était son cosmos qu'il frappa pour l'annihiler.







Tout ce qui apaise la faim paraît bon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1254-kostas-du-wendigo
 
[Mi-juillet] Répondre et questionner [PV César]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Transylvania :: Dédale de Chair :: Grotte des crânes-
Sauter vers: