Votez
I
II
III
IV
V


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AnokiAnokiArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-bleu0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-rouge0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-jaune0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-jaune  (0/0)
Message [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas   [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas EmptyJeu 7 Juil - 12:16
En Grèce le mois de juillet est chaud, très chaud, mais pas pire qu'en Inde. Selon les endroits, la moiteur s'insinue partout ou, au contraire, est-ce un air sec et aride qui se distille au coeur de vos poumons, rendant votre souffle court et tout effort physique plus difficile.

Plus difficile ?

*Ce n'est visiblement pas le cas de tout le monde*

Si elle en juge par ce qu'elle a sous les yeux à cette minute, le Gardien de la troisième maison n'éprouve aucune difficulté à s'agiter en tous sens sous 43°. Il faut cependant reconnaître une chose. Il est certain que la vieille pierre qui a servi à ériger toutes les demeures du zodiaque, aide grandement à conserver un peu de fraîcheur. Ce n'est pour autant pas pour cette raison que la température ne s'affole pas sérieusement, même ici.

Anoki a toujours vécu dans des pays où la chaleur et l'humidité règnent en maîtresse la majorité de l'année. Alors le climat de ce pays n'est pas plus difficile à supporter qu'un autre.
Cependant, elle préfèrera garder l'entraînement physique pour la tombée de la nuit, et consacrer ces chaudes journées d'été à d'autres occupations. Comme aller se présenter à tous ses nouveaux frères d'armes, notamment.

Et ce n'est certes pas une sinécure de réussir à leur mettre la main dessus. Cela fait un bon mois qu'elle s'y emploie et elle a vaillamment réussi à en rencontrer... deux. Un, si l'on excepte Lesath qu'elle connaissait déjà avant. Zéro, si on supprime le Grand-Pope qui n'est techniquement pas ou plus un Chevalier d'or. Brillante réussite, donc.

Un soupir de soulagement s'était extirpé légèrement de sa poitrine lorsqu'elle était arrivée aux alentours du temple des Gémeaux. Puissant et à l'aura bien distincte, il lui semblait évident que son Gardien devait être présent. Miracle. A ce rythme d'un chevalier d'or par mois, elle n'a pas fini.

S'adossant contre un pan de mur, à quelques mètres de l'homme occupé en une série de pompes qui semble ne plus finir, il parait ne pas avoir remarqué Anoki. Comme d'habitude, pourrait-on l'entendre dire.

*Je suis... transparente* Se dit-elle d'un air amusé.

L'habitude ayant pris ses marques depuis fort longtemps, elle ne s'étonne plus, ne se blesse plus de passer ainsi inaperçue les trois quarts du temps. Est-ce son essence, est-ce ainsi que les choses sont, et cela n'est sans doute pas plus mal.

Toujours est-il que cela ne l'a met pas toujours dans des situations confortables. Lorsque l'on se rend compte de sa présence, il arrive que l'on s'emporte, voire la traîte d'espionne, de voyeuse et autres joyeusetés fort sympathiques du même acabit. Quelle idée... Enfin.

Fixant les muscles qui se tendent à chaque mouvement, au travers de l'épais masque diaphane qui couvre son visage, Anoki croise les bras sur sa poitrine. Il va bien falloir qu'elle annonce sa présence à un moment ou à un autre.

"Hum hum"

Un léger raclement s'extirpe de la poitrine de la brune alors qu'elle se décide enfin à perturber l'entraînement de son compagnon.
Anoki ne porte pas son armure. La longue tenue fluide et noire qui la recouvre, assortie à ses longs cheveux de jais, un masque à la blancheur éclatante venant briser cette enveloppe sombre comme le soleil en plein nuit, elle ressemblerait presque à une apparition de fantôme chinois.

"Pardonnez cette intrusion, mais cela fait plusieurs semaines que j'essaie de me présenter aux autres Chevaliers d'or et fort est de constater qu'il n'est pas facile de vous mettre la main dessus." Débute-t-elle alors qu'elle décolle délicatement son dos du muret contre lequel il avait élu domicile jusqu'alors.

"Je m'appelle Anoki, je suis le nouveau Chevalier de la Vierge"

C'est la première fois qu'elle est confrontée à cette situation. Lesath étant Lesath, qu'elle remplace Rahi ne lui avait posé aucun problème. Mais avec celui-ci... comment les choses vont-elles se passer ? Après tout, elle n'a aucune idée de la teneur des relations de l'ancien chevalier avec les autres, quel que soit leur rang. Sera-t-elle perçue comme une vague remplaçante ? Estimera-t-on qu'elle n'a pas sa place ici ? Quoi qu'il en soit, quelles que soient les réactions, elle fera front, comme d'habitude, là encore.


¤ Anoki porte en permanence un épais masque blanc qui souligne à peine les contours de son visage.
Seule se démarque une longue cascade de cheveux ébènes qui tombe lourdement jusqu'à mi-cuisses
¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-bleu1650/1650[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-rouge1250/1250[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-jaune1500/1500[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas   [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas EmptyLun 11 Juil - 11:11


Il s'était entrainé durant des jours, des semaines sur le plan cosmique et spirituel. Silas pensait qu'il avait peut être trop forcé de ce coté la et que malgré tous ses essais, la voix restait et ne reculait pas. Il s'était donné une date limite, à cette date, il s'était juré d'aller voir le nouveau Pope pour lui demander son aide mais il n'irait pas avant la date butoir qui allait encore sur plusieurs semaines. Ne voulant plus s'enfermer dans une transe méditative ou parcourir son univers intérieur, c'était sur le coté physique qu'il voulait se pencher maintenant. Il recommença donc à s'entrainer à la normal depuis la veille, reprenant les exercices les plus basiques pour l'entretien de son corps. Il ne pouvait le nier, quelques fois il fallait mieux donner un bon coup dans un adversaire qu'user son cosmos, le résultat pouvait quelques fois être meilleur.

Le Gold Saint des Gémeaux ne portait pas son armure pour faire sa musculation, elle trônait de l'autre coté de la fontaine, fixant l'entrée de son regard noir, protégeant le temple et son gardien de sa présence. Silas ne portait qu'un simple pantalon de toile de jute, pieds nus sur le sol, torse à l'air, il effectué depuis plusieurs minutes un grand nombre de pompes. Il sentit une présence qu'il laissa quelques instants de coté, voulait attendre le nombre à faire fixé dans sa tête. La personne se mit alors plus en avant et l'apostropha en se racla la gorge. Il termina sa série et stoppa alors pour voir qui était la pour lui. C'était une jeune femme au long cheveux de jais, très long cheveux. Habillé d'une tenue tout aussi noire que sa chevelure ce qui contrastait avec son masque d'un blanc immaculé.

_ Anoki de la Vierge, on m'avait prévenu de ta prise de possession de ta Gold Cloth. Je me nomme Silas et comme tu t'en doutes, je suis le gardien du Temple des Gémeaux.

Il la salua d'un signe de la main et s'approcha de la grande fontaine centrale. Il passa ses mains dans la vasque et s'aspergea le front et la nuque avec l'eau fraiche qui s'y trouvait. Il frotta rapidement ses paluches qu'il essuya ensuite sur son pantalon et s'approcha de la demoiselle. Il lui tendit son bras droit pour un salut guerrier, espérant que la demoiselle accepte le contact physique.

_ Bienvenue dans le cercle d'or Anoki. Je suis heureux de voir qu'une l'armure de la Vierge ait à nouveau un porteur. Je ne te cacherai pas que j'espérai que l'ancien revienne mais il semble que la voie des étoiles et du destin ait voulu qu'Athéna te donne ta chance. Il est vrai que je me suis rendu quelques fois à Rodorio ce dernier mois, je suis désolé de t'avoir fait venir plusieurs fois si c'est le cas.

Il lui sourit gentiment.

_ Premier contact de politesse ou une demande va suivre? Tu veux peut être une petite collation?





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
AnokiAnokiArmure :
Vierge

Statistiques
HP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-bleu0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-bleu  (0/0)
CP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-rouge0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-rouge  (0/0)
CC:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-jaune0/0[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-jaune  (0/0)
Message Re: [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas   [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas EmptyLun 11 Juil - 15:27
Dès les premiers mots du Chevalier, Anoki hausse les sourcils et entrouvre légèrement les lèvres. Si son homologue d'or pouvait la voir à cet instant, nul doute que la comparaison qui lui viendrait en tête serait celle d'un poisson hors de l'eau.
Prendre possession ? Ce terme la laisse vraiment pantoise. Quelle étrange manière de considérer le lien qui unit un chevalier à son armure... Anoki qui a passé près de cinq jours à méditer face à la sienne pour recevoir son assentiment, reste perplexe face à cette vision des choses.
Cependant, elle ne lui fera pas remarquer et ne formulera aucune observation à haute voix, mettant ces quelques mots sous le joug d'une expression, somme toute banale, à laquelle la Vierge accorderait peut être trop de sens.
Çà ne serait pas la première fois.

Par contre... sans qu'elle n'ait envisagé son geste, il brise toute la distance qui les séparait et lui tend le bras. Durant quelques secondes Anoki reste aussi pétrifiée qu'une statue, sans saisir le bras tendu ni prononcer un seul mot. Le contact physique... oh non... Trop près, trop humain, trop inconnu, trop de trop, ça ne va pas du tout !
Mais il est un chevalier d'or, quelqu'un qu'elle considère d'ores et déjà comme un frère, même si elle ne le connait pas encore, même s'il lui faudra apprendre de ses qualités et de ses travers, de ses forces et de ses faiblesses. Tout cela reste à faire. Ce n'est donc vraiment pas le moment qu'il imagine qu'il la dégoute ou qu'elle est trop hautaine ou quoi que ce soit d'autre, que pour saisir le bras tendu.
Déjà sa réflexion, même si elle va à tout allure, a installé un blanc qui dure depuis de longues secondes.

"Enchantée, Silas" Répond-elle d'une voix aussi posée que possible en saisissant son poignet dans la paume de sa main.

Sans doute pas le salut guerrier auquel le chevalier s'attendait. Un geste qui, si il a peut être le mérite de faire rire ou sourire, indique clairement toute l'ignorance d'Anoki en ce qui concerne le cérémonial des frères d'armes entre eux ou, tout simplement, certains fondements de tout chevalier vivant en communauté. Pour quelqu'un qui vit seule depuis plus de 10 ans, ce n'est pas très étonnant. Et pour ce genre de choses, il ne faut pas s'attendre à ce que Lesath les lui apprenne !

Dès qu'elle a serré ce poignet tendu, elle fait deux pas de recul pour instaurer à nouveau son mètre de distance nécessaire à sa santé mentale (ou pas loin). Elle retient de justesse un soupir de soulagement. Non, décidément, le contact physique ça n'est pas sa tasse de thé.

Durant quelques secondes, elle observe le Gardien de la troisième maison avec attention. De lui se dégagent une indéniable douceur dans sa façon de s'adresser à elle, de l'empathie alors qu'il mentionne son ancien frère d'armes, une certaine forme d'intelligence que pour estimer que les raisons de l'attribution d'une armure puissent dépasser son entendement, malgré son rang élevé dans la chevalerie, et enfin, non des moindres, une gentillesse flagrante. Ses excuses en sont la preuve. Excuses pour le moins mal venues d'ailleurs.

"Non non, nul besoin de vous excuser !" Lance-t-elle en agitant les mains devant-elle. "C'est moi qui suis désolée si mes paroles ont pu vous faire croire que cela m'avait contrariée. Et en plus j'ai interrompu votre séance. Simplement..." Elle lève le nez vers le plafond avant de poursuivre d'une voix songeuse. "A vrai dire, j'avais, bêtement peut être, imaginé que la majorité des Chevaliers d'or passait son temps au Sanctuaire. Et finalement je me suis rendue compte que non."

Le visage de la jeune femme se braque légèrement de côté alors qu'il reprend la parole. Il imagine qu'elle va lui demander quelque chose ? Quelle drôle d'idée...

"Euh... non rien à demander, juste par courtoisie." Dit-elle avant de poursuivre d'une voix plus souriante, presque chantante "Mais si vous insistez je peux toujours trouver quelque chose"

Elle esquisse un sourire qu'il ne verra pas mais pourra cependant percevoir au travers de sa voix.
De l'index elle indique le masque diaphane qu'elle porte sur le visage tout en agitant doucement le visage de droite et de gauche.

"Je vous remercie mais... même s'il semble que je sois l'une des rares à suivre cette règle à la lettre, une collation avec un masque est légèrement contraignante. Par contre si vous avez envie de vous rafraîchir après votre séance d'entraînement et que de discuter un peu avec moi ne vous fait pas perdre trop temps, je peux vous attendre ici."

Appuyant ses mots par un léger mouvement du menton, Anoki a l'impression qu'un poids se dissipe de son estomac pour se volatiliser dans les airs. Silas est le premier qu'elle rencontre et pour l'instant ça se passe plutôt bien. Pas de raison que cela ne change, vu le caractère du Chevalier des Gémeaux. C'est donc l'appréhension du début qui se disperse. De celle qui vous tient par la gorge jusqu'à ce qu'un heureux évènement ne vous permette de relâcher un peu la pression.
Rien ne dit que tout se passera aussi bien avec les autres. Mais aujourd'hui, l'heureux évènement c'est bien Silas.


¤ Anoki porte en permanence un épais masque blanc qui souligne à peine les contours de son visage.
Seule se démarque une longue cascade de cheveux ébènes qui tombe lourdement jusqu'à mi-cuisses
¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-bleu1650/1650[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-rouge1250/1250[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas G-jaune1500/1500[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas   [Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas EmptyVen 22 Juil - 13:34


Elle semblait être très penchée sur le protocole, trop même au gout de Silas. Pour lui il fallait un juste milieu, chose qu'il faisait à sa façon. Il l'invita à la suivre vers ses appartements, marchant pieds nus sur le marbre froid du temple, son temple. Il l'invita à s'assoir et servit deux coupes de vins. Elle trainait sur la table de la pièce principale à coté d'une cruche dorée qui l'attendait.

_ Tu sais, tu ne serais pas la première Gold Saint dont je verrais le visage mais suivre convenablement les préceptes du masque sont tout à ton honneur. Je peux me retourner si tu souhaites boire, sinon je me chargerai moi-même de ton verre.

Il se mit à rire, légèrement et lui sourit. Pas une pointe de moquerie dans ses paroles ou son rire que de la sincérité et un peu d'humour. il trempa ses lèvres dans sa coupelle et regarda la demoiselle masquée et sa tenue pas vraiment locale.

_ Laisses tomber le vouvoiement s'il te plait, après tout nous sommes égaux et des frères d'armes.

Il alla s'assoir sur l'autre fauteuil et descendit une bonne moitié de son vin. Cela faisait du bien de voir de nouvelles têtes et parler à de nouvelles personnes. Il soupira de fatigue tout en s'installant plus confortablement sur son fauteuil.

_ Ta tenue et ton léger accent m'indique que tu ne viens pas de l'empire, est-ce indiscret de connaître tes origines Anoki? Pour ma part je suis un pur produit de Constantinople, bien que j'ai passé sept année à m'entrainer en Perse.

Il ne put s’empêcher de regarder alors la pipe de Darius posé sur l'étagère au mur. Un souvenir rempli de nostalgie vint alors remplir son esprit. Il revoyait alors son vieux mentor bien que malade tirer sur l'embout en bois pour en extraire les lourdes volutes aromatisées. Cela faisait déjà une année et pourtant son mâitre lui manquait toujours autant. Il voulait tant le remercier pour ce qu'il avait fait pour lui et lui demander encore des conseils. Mais il devait faire sans, il était maintenant un Gold Saint et non plus un simple apprenti...

_ Dis-moi? Comment trouves-tu le Sanctuaire? Pas trop dur d'arriver en pleine période de tension?






Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux
 
[Fin juillet 550] L'ombre et la lumière ¤ Silas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Gémeaux-
Sauter vers: