Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AchilleAchilleArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (240/240)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge270/270[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (270/270)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune186/186[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (186/186)
Message [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyMar 2 Aoû - 1:36




    Avec un petit sourire, Achille admirait le Colisée depuis les marches qui menaient en bas. cela faisait longtemps qu'il n'avait pas mit les pieds dans pareil endroit, et son corps se souvenait encore, à la vision du sable du désert et des estrades de pierres, des cours que lui donnaient son professeur de l'époque, le centaure Chiron. C'était une joie et un plaisir, à l'époque, d'être formé par le seul homme que l'ancien héro pouvait appeler à la fois son ami et son professeur, une source d'admiration et de vénération pour le jeune homme qu'il était alors. Voir ce terrain d'entrainement ou se formait les jeunes recrues de cette époque, voilà qui ne manquait pas de saveur.
    Mais de fait, la raison de sa présence ici tenait à la fois de la nostalgie que de la flemme. La bienséance, dans les faits, l'auraient obligé à rendre visite au Grand Pope. néanmoins, Achille avait une conception bien différente du monde: c'était le Grand Pope qui devait venir à lui. Déja, parce que le Roi des Myrmidons n'avait pas encore accordé le respect à cet homme, qui de son point de vue ne l'avait pas encore mérité, puisque le rebelle ne l'avait pas encore vu. De plus, si lui montait, il devrait se coltiner un par un chacun des chevaliers d'Or des temples présents, et il voulait éviter que cela soit le cas pour l'instant. Déjà parce que il y en aurai forcément un qui le gênerait et le forcerait à se battre, ce qu'il préférerait éviter, et de plus parce que cela faisait très envahisseur, et qu'il se doutait que cette façon de faire était loin d'être la meilleure idée du monde.
    Sans parler du fait que le Grand Pope, de ce qu'il avait comprit, était jeune et donc avait fort à faire pour prendre ses marques. Venir comme cela à l'improviste avait certes un coté tentant, mais Achille se doutait que cela gâcherait potentiellement un vieux travail. Il était indépendant, certes, il n'avais pas envie de se soumettre et d'obéir au chef de la chevalerie, oui, mais il respectait la force et le travail. C'était une base qu'il reconnaissait.

    Et au final, que lui-même vienne le voir serait à la fois plus court et plus simple. Oh, il ne faisait aucun doute que le nouveau pouvait le convoquer... Comme l'aurait fait Agamemnon.
    Autant dire que cela était aussi une sorte de premier test que le guerrier grec faisait passer, pour voir comme on le considérait: comme une arme à jeter après usage, ou un homme digne d'intérêt? comme un vermisseau que l'on commande, ou bien un égal? de son coté, la Main Gauche d'Athéna -la main droite étant Ulysse- savait que, dans le cas présent, soit le nouveau pope soit Athéna, dont il ressentait le cosmos lointain, finirait par venir, peut-être même les deux, qui sait? Autrement, l'homme n'aurait qu'a se contenter d'attendre les spectres et de casser la figure au premier venu porteur d'une armure noire. Alliés compris.

    Au cas ou ce serait des traîtres, dans le doute, on casse. Une logique imparable, surtout vu que le sanctuaire semblait déplorer ce fait. Un inconnu, allié? a moins que ce soit Ulysse, dans le doute, on casse. Lesath n'avait pas tout à fait eu tort sur ce point.


[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] 276389signachille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu260/260[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (260/260)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (240/240)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune356/356[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyMar 2 Aoû - 2:36
Pluie de pétales


Des gardes. Des rapports. L'ensemble avait formé une étrange note d'un homme qui s'était planté dans le Colisée. Amusé de cette situation, Akritès avait pris ses armes et était descendu en direction des lieux d'entrainement des Chevaliers. Il vint donc devant l'assistance pour observer le nouveau venu, e, la surprise était de taille, voilà qu'Achille s'était présenté en personne. Non pas qu'il avait pas entendu parler des rumeurs éparses depuis quelques semaines mais bon, la façon de faire laissait simplement à désirer. Bélisaire l'aurait laisser moisir ici pendant quelques semaines mais Akritès n'avait pas le même caractère, il aimait ce genre d'énergumène qui ne doutait de rien.

Ses deux lames avec lui, deux cimeterres persans, il portait la lourde cape des Grands Popes et descendit les marches en saluant les différents gardes avec certains rires grivois. Puis, il arrivait enfin dans la demeure des batailles, le Colisée. Bien des Chevaliers avaient fait leurs preuves ici même avant de gagner leurs armures avec éclat. Levant son casque vers le ciel, il vit quelques moineaux en train de s'envoler à la recherche de quelques graines des moissons aux alentours. C'était une époque douce pour les Hommes, sans combat, sans sang et sans douleurs.... Et voilà qu'un être venu du passé venait le défier en personne. A sa grande surprise il fallait le dire, Athéna lui avait signifié qu'il ne lui devait rien et inversement... Il était là pour une mission qui n'était pas de son ressort.

- Voici donc le seigneur Achille, mes hommages. Je suis Akrites Salonikas O', Grand Pope du Sanctuaire comme on a déjà dû vous le dire. Puis je savoir les raisons d'une telle entrée en matière ? Je n'aime pas me battre si il n'y a pas de raisons sachez le... Je n'ai rien à vous prouver et le contraire est tout aussi vrai. Cependant, je n'accepterai pas que vous mettiez en doute mon sens des responsabilités si j'ose dire, donc que voulez vous ?

Le ton était enjoué mais teinté de fatalisme. Il ne connaissait que trop le penchant des Hommes - a fortiori un ancien héros de l'antiquité grecque comme Achille - pour montrer leurs biceps à tout le monde. Il ne croyait pas à la règle de la loi du plus fort, il pensait que les moyens étaient un chemin subjectif pour atteindre un objectif. Le résultat comptait plus que la meilleure des stratégies perdantes.... C'était là la différence avec l'ancien Pope qui avait un sens de l'honneur que lui n'avait pas, il serait sans pitié si on l'obligeait à se battre. En outre, il possédait ses deux cimeterres, l'un plus courts que l'autre pour exécuter les danses de combat qu'il avait appris en Orient. La Perse avait des lutteurs de talent que les Grecs devraient craindre plus que se moquer, enfin il était pas là pour cela après tout.

- Je n'espère pas en tout cas que vous voulez que nous nous affrontions ! J'ai déjà combattu des Juges des Enfers et ce n'est pas une chose très drôle, alors une légende comme vous.... Allons boire une chopine plutôt non ?

Un sourire transparaissait sur ses lèvres mais il savait la réponse malheureusement, il ne le savait que trop...



[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AchilleAchilleArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (240/240)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge270/270[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (270/270)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune186/186[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (186/186)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyMar 2 Aoû - 3:25




    Une voix le coupa dans ses pensées nostalgiques, alors que des rires retentissaient un peu partout, bien que lointain de son point de vue rêveur. Portant son regard vers la direction annoncé, il vit un homme au sourire agréable, aux cheveux verts et aux yeux aussi dorés que les siens, s'avancer. Celui-ci parlait agréablement avec tout le monde, plaisantant sans mal, avec l'air de quelqu'un de proche de ses hommes. Et ceux-ci semblaient le lui rendre, comme si c'était un vieil ami. Se redressant à son arrivé, le grec nota tout de suite la présence des deux Kilij, les cimeterres persans, aux cotés du grand pope, prêt à l'usage. Il y en avait eu parmi les alliés des troyens, accompagnant Penthésilée dans la guerre. Cette dernière avait même fait preuve de ses talents dans ce domaine, qui ne coupait nul doute au talent de ceux qui savaient porté les doubles lames. Fort étonnant, il ne s'attendait pas à le voir arriver aussi vite. Et la patience n'était rien pour lui. Il avait bien attendu plusieurs années pour qu'un roi orgueilleux se calme, alors bon, quelques jours ou semaines, ce n'était rien. Une épreuve de patience que ne manquait pas de surprendre ceux qui le connaissaient bien.
    Cela étant dit, le Grand Pope le surprit. Ou, pour être précis, il le dérouta. Il s'attendait à un homme qui tenait l'armée d'Athéna par une sorte de respect par la force, ou même par un certains talent diplomatique. Il s'y était attendu, à vrai dire. Mais la, c'était encore autre chose, qu'Achille sut totalement apprécié.
    Cet homme était sincère. Trop, peut-etre, pour le rôle qu'il tenait. Il n'était pas con, loin de la, ni débile. Non, ses yeux trahissaient le fait qu'il n'avait pas hésité à se salir les mains, tant humainement que physiquement. Mais ce que ses paroles disaient, ses yeux ne le démentaient pas. Il lui rappela un homme de son passé, encore un. Non pas Agamemnon, le Roi Despote, ni Menelas le cocu. Ni même Diomède l’inconscient ou encore les deux Ajax. Non, il ne lui rappelait pas Ulysse non plus, bien qu'il ne doutait pas que les deux sauraient s'entendre à merveille.
    Non, ce dont le Grand Pope lui faisait pensé, c'était Phenix. Le vieil homme, qui tenait ses hommes par le coeur et une raison sans faille, pedagogue mais implacable.

    Et quand il poursuivit, Achille ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire. Cet homme lui avait fait une remarquable première impression. Il saurait apprécier. D'ailleurs, il lui répondit avec un grand sourire. Non pas le sourire carnassier, comme on pouvait s'attendre, mais celui que l'on adresse à un égal. Et éventuellement un compagnon.



    Maintenant que l'idée est sur le tapis, je suis partant pour la chopine! mais avant, Je vais répondre à ta question. Il y a deux raisons: celle du savant et celle du poète...

    tranquillement, le regard du grec descendit pour se poser vers les cimeterres, alors que lui-même commença à fair réellement face à son interlocuteur, dressé de sa hauteur. celui qui lui faisait face pouvait ainsi le regarder droit dans les yeux, ou une lueur brillait à présent. Et son sourire, bien qu'agréable, ne démentait pas une chose: à présent qu'il l'avait en face, le Grand Pope dévoilait à son encontre une puissance certaine.

    Tout d'abord, merci à toi d'être venu, Grand Pope. J'étais prêt à attendre que tu ai finis tes affaires, sachant que tu avais pris le post il y a peu. Permet-moi donc de te remercier de ta diligence...
    Et crois-moi, si j'en avais le choix, je ne t'affronterais pas. Néanmoins, il n'existe pas de meilleurs moyens de connaitre quelqu'un que de le côtoyer en personne et sur toutes les coutures, tant combat que boisson. Voila la réponse du Poète.


    Ce qui était totalement véridique. La vivacité à laquelle Akrites était venu était un baume au coeur. mais Achille n'en avait pas finit. Bien que son interlocuteur l'ignore sans doute, lui-même aurait préféré éviter cet affrontement... si il y avait bien une chose que le monteur de char avait du mal à supporter, c'était affronter des alliés. Pas sans raisons, comme le dit si bien la personne qui lui faisait face.
    Le tutoiement, lui, était venu presque naturellement. Il n'était jamais que deux hommes que le jeune homme avait un jour vouvoyer, et ce n'était autre que Chiron et son père. Zeus, bien évidemment, avait droit à cette marque indicible de respect et d'affection, les seuls facteurs rendant le vouvoiement présent en cet homme. Mais cela ne rendait que la marque de respect plus grande encore venant de lui.


    Et rassure-toi, je ne met pas en doute tes capacités, Grand Pope. Je serais un fou si tel étais le cas. Seul le meilleur des chevaliers peut tenir ce poste, donc ta place désignée par notre déesse vaut tout les discours. Elle t'a reconnu, et je respecte cela...

    Néanmoins, la légende que je suis, comme tu l'appelles, a la désagréable sensation d'avoir perdu de ses capacités. Bien que celui qui m'hôte me laissa la place de grande joie, le corps actuel est bien loin de répondre à ce que je fus autrefois... Si je désire te défier, c'est également pour me tester et voir comment je suis devenu.
    Je t'avoue que cette réponse du savant me déchire la gorge de l'admettre, mais bon... Tu es l'individu le plus compétent dans les parages, et on risque de faire un bout de chemin vers des objectifs semblables alors...

    Après, par contre, j'ai rien contre le fait qu'on aille échanger une bonne choppe, hein. Comme cela tu pourras également me dire les soucis qui font que Athéna dût aller jusqu'à m'appeler. Je t'avoue que aller me coltiner chacun des gardiens de maison pour aller discuter avec toi en plein boulot pour te convaincre d'aller faire un pèlerinage au temple d'Athéna... bof bof hein.


[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] 276389signachille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu260/260[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (260/260)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (240/240)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune356/356[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyMar 2 Aoû - 16:26
Une remise à niveau


Ecarquillant les yeux, le Pope ne s'attendait pas à une telle humilité. Il appréhendait cette rencontre il fallait le dire mais les choses se déroulaient de la meilleure façon qui soit. Si Achille n'avait pas combattu depuis des années - des siècles ? -, il fallait avouer que ce n'était pas mieux en ce qui le concernait directement. D'un signe de la main, il l'invitait à le suivre au centre de l'arène, des gens étaient en train d'arriver pour assister au combat et ca lui rappelait ma jeunesse ici même. Cela faisait des années qu'il avait pas combattu après tout... Craquant sa nuque, il malaxait ses poignets pour les détendre un peu.

- Je comprends ton raisonnement et je suis pas mieux, j'ai pas combattu depuis un siècle au bas mot. Je ne suis pas homme à frapper le premier mais bon, il est temps de lancer les festivités non ? On a du public.... Regardant l'assistance. Merde, j'aurai dû appeler les musiciens, bon bah.... tant pis !

Dans un cinglement métallique, les deux lames sortaient de leur fourreau pour défier le disciple de Chiron. Un aura sombre se dégageait lentement du corps du Grand Pope, un sentiment de chair de poule pouvait s'emparer de l'assistance alors que la lumière laissait place à une semi obscurité. Etait ce les lames ou le cosmos même du Pope ? Dur de le deviner en l'état. Enfin, on pouvait sentir un léger vent froid qui passait entre les arcades du Colisée, quelque chose de malsain était en train de se réveiller brutalement. Trembler. Etre apeurer. Le sentiment que le temps nous dépasse. Chaque émotion de la sorte transparaissait désormais dans l'arène et Akritès gardait pourtant ce visage mélancolique qui le caractérisait parfois quand il ne plaisantait plus. Il n'y avait aucune colère ni rien, juste un appel à la mort.

ارتفعت تغذية جنون الرجال
airtafaeat taghdhiat janun alrrijal
Rose nourricière de la folie des Hommes


[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] 190?cb=20100319234427&path-prefix=en

- J'espère que tu sauras te montrer à la hauteur de mes lames et de ce combat. Mais sache que dans un combat, l'honneur, la fierté et les choses du genre me sont inconnus ! Le résultat compte plus que tout car il sauvera les autres membres de notre Ordre, en détruisant le plus rapidement possible mon adversaire. Je t'invite donc à te mettre en garde !

Des pétales de roses commençaient lentement à apparaître. Aux émotions funestes, un doux parfum était en train de naître...

Citation :
Akritès défie Achille (je vais ouvrir le topic pour les jets de dés dans le Conseil du Staff)




[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AchilleAchilleArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (240/240)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge270/270[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (270/270)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune186/186[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (186/186)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyVen 5 Aoû - 16:37




    Apparemment, l'entrainement que le grec s'était evertué à proposer au grand Pope avait plutôt bien été reçu, puisque celui-ci, loin de mal le prendre, semblait même d'accord avec les affirmations d'Achille. Et d'être dans un cas un peu semblable au sien, la situation de ne pas avoir eu à se battre depuis un bail.
    Voyant que les gens commençaient à s'attrouper autour d'eux la scène lui rappela un peu de son enfance, quand il s'entrainait auprès de Chiron. Les disciples de ce dernier faisait cercle autour des deux combattants lors des entrainements physiques, un cercle qu'il ne fallait pas dépasser, à l'époque afin d'apprendre une perception des distances des plus aiguisés.

    En revanche, son regard se reporta très vite sur son antagoniste, qui était à présent face à lui, au milieu du Colisée, là ou Achille était toujours sur les gradins, à l'observer. L'aura que cet homme dégageait était étonnante, venant d'un chevalier d'Athéna. Elle correspondait plus à un tueur, un assassin, qu'un guerrier digne de ce nom. Et le discours avec lequel Akrites le tançait était révélateur de ce point-ci. Combat ou pas, seul la mort était véridique. Sur le coup, Achille ne put s'empêcher d'être d'accord avce lui. Quelque soit les fleurs que l'on mettrait sur les cercueils, quelque soit la gloire , la mort, elle, était la seule vérité. Néanmoins, le fait qu'il soit d'accord ne voulait pas dire qu'il suivait sa philosophie.


    Hum... Tu ne portes pas d'armure, là. je vais devoir me défaire de la mienne alors...

    Ne te donne pas cette peine, la tenue du Grand Pope est une excellente armure en elle-même. Nul raison pour toi de te retenir. N'oublie pas que la mort peut frapper trop vite pour que tu puisse te permettre ce genre de générosité.

    T'es un batârd hargneux toi, en fait. Les hommes qui ne s'amusent pas dans les combats oublient, en général, comment rire une fois qu'ils ont atteint les Champs Elysées.
    Ce monde est suffisemment pourri, plein de pus emplis de corruptions ne demandant qu'à éclater -tu devrais au moins essayer de rire en son sein... avant de crever définitivement, tu sais?


    Puis, avec un grand sourire, il s'avança. Son aura, aussi écarlate que celui d'en face était sombre, aussi sanglant que celui d'en face était mortel, aussi violent que celui d'en face était placide, apparut à tous. L'intensité des deux étaient fort proche, bien que celui qui lui faisait face semblait un cran au-dessus en terme de puissance cosmique... A moins que sa maitrise soit telle que la densité à laquelle il déployait son cosmos soit bien mieux répartie. Cela ne le surprenait guère, et même procurait à l'achéen un certains plaisir.
    Ne pas avoir à se retenir. Un plaisir.


    Troias Tragōidia!!

    Sous une impulsion mentale, son cosmos se fit violence, avant de déferler sur le Grand Pope sous l'apparence d'un gigantesque Char de Guerre, guidée par trois chevaux, dévastant tout sur leur passage. Cela était, certes, sa technique la plus puissante, mais aussi et surtout la plus violente, et celle qui lui permettrait le mieux de se rapprocher de son adversaire de par la vitesse de la technique, mais aussi sa grandeur. Se retenir contre cet homme était hors de question, et cela n'était de toute façon pas de son acabit.
    Mais tout de même.... C'était si plaisant de ressentir la puissance cosmique couler en lui tel un gigantesque fleuve, pour le relacher en un torrent d'énergie saccageant tout sur son passage. Imaginez-vous vous retenir en pleine relation sexuel, puis atteindre un paroxysme joussif tel que le relachement fait un passage d'Athène jusqu'à Ilion. C'était cette sensation, ce mélange de plaisir et de relachement, que Achille ressentit en libérant pour la première fois une technique cosmique depuis sa résurrection. Ses souvenirs, de son chariot écrasant le champs de bataille à très grande vitesse, était encore vif dans l'homme qu'il était.
    Certaines choses ne changent jamais.

    Profitant de sa technique de destruction pour se rapprocher, à la vitesse digne d'un chevalier d'or, celle de la lumière, le pauvre Pope aurait affaire à un coup de pied bien placé si il daignait esquiver son attaque. renforcé par son cosmos, ce simple coup serait une véritable frappe dévastatrice à n'en pas douter.



Spoiler:
 


[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] 276389signachille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu260/260[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (260/260)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (240/240)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune356/356[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyVen 5 Aoû - 18:16
Premier acte : Corolles de sang


Souriant de façon énigmatique, le Pope répondit à son interlocuteur de se mettre en ordre de marche. Mais il ne s'attendait pas à affronter à un char de l'ancien temps. Ecarquillant les yeux, il bondissait en arrière afin d'éviter les quelques attaques physiques éparses mais cela ne suffit pas à arrêter la course de la bestiole qui l'envoyait dans le décor comme un chiffon. La douleur. Voici une chose qu'il n'avait pas senti depuis des années après tout et un filet de sang s'échappait de ses lèvres. Par Athéna, que ca faisait mal ! Prenant position sur le manche de l'un de ses cimeterres, il se relevait péniblement et observait d'un coin de l'oeil son adversaire tout auréolé d'une entrée en matière pour le moins directe. On ne pouvait pas en dire autant d'Akritès mais voilà qu'il levait la main pour laisser quelques gouttes de son sang tomber sur le sol.

- Je vois, tu as décidé d'y aller à fond. Pour te répondre, je n'ai aucun plaisir à combattre mais j'estime que mon devoir implique de sauver les miens avant de sauver mon honneur. C'est particulier je peux le comprendre mais c'est le bois dont je suis fait.

Soudain, alors qu'il craquait sa nuque pour se détendre de la baffe qu'il venait de prendre, des ronces sortirent sous les pieds de la Légende pour lui rappeler que la nature elle même pouvait se montrer hargneuse et impitoyable.... Des ronces aussi effilées que des lames souhaitaient entourer leur proie afin de l'immobiliser, tout du moins, le bloquer dans ses mouvements le plus rapidement possible. C'est alors qu'il vit un éclat dans le ciel, c'était Akritès qui venait de bondir vers lui les deux lames aux mains.

L'assaut était rapide et chaque coup circulaire visait à atteindre les parties du corps comme les tendons ou la gorge. Comme une danse folle, on avait l'impression de voir une danse de lames qui tentaient de faucher le Roi des Fourmis en quelques coups bien sentis. Sentant un danger potentiel, certainement sur ses gardes, il reculait alors subitement en concentrant son cosmos. Des ombres se mirent à tomber du ciel comme une pluie immaculée. Des dizaines de roses blanches louvoyaient afin de frapper les parties du corps de son ennemi afin de se repaître de son sang. La vie qui en était arrachée était alors envoyer vers leur créateur.

- Après l'acte du Linceul blanc, où la déesse Chloris offrit la plus belle des morts à son amant. Voici le fruit de ses entrailles, de la naissance de sa plus belle oeuvre.

~ ROYAL DEMON ROSES ~


Le sol se tapissait alors d'un vaste linceul rouge, de corolles magnifiques qui dégageaient déjà un parfum mortel. Des spectateurs tombaient évanouis sous leur influence en quelques instants. Il était clair que cette brume qui se libérait du pollen des roses n'était pas de nature à faire du bien.

- Tu as offert un beau spectacle Myrmidon, mais, l'histoire peut s'arrêter là si tu le souhaites. Sauf si tu veux entendre la suite du conte de la Déesse Chloris et de son enfant maudit ?

S'il savait qu'Akritès parlait de lui, un pauvre enfant sans destinée né dans l'hiver le plus rude de l'Histoire...

Spoiler:
 



[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] Unknown


Dernière édition par Akrites le Dim 30 Oct - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
AchilleAchilleArmure :
Cloth d'Achille

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (240/240)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge270/270[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (270/270)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune186/186[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (186/186)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptyVen 19 Aoû - 15:58




    Avec un petit sourire de plaisir, la Légende nota que Akrites avait reçu son coup de façon admirable, et que les dégats, bien qu'il les avaient reçus de plein fouet, était minime. Une réaction digne de la personne qui lui faisait face, digne du grand Pope sensé dirigé la guerre. Si il était tombé face contre terre aussi aisément, soyons clair et net, le guerrier grec ne lui aurait jamais pardonné et l'aurait tout bonnement achever sans état d'âme.
    Mais à présent que son adversaire s'était redressé, Achille attendait avec patience la contre-attaque qu'il allait recevoir... et qui ne se fit pas attendre, en la personne de lianes sortant du sol pour l'enserrer. Des ronces? pour peu, le grec aurait bien cru que son adversaire se moquait de lui, mais les racines furent largement plus rapide et efficace que l'homme pensait. sauter ne lui serait d'aucun recours, et de fait, se déplacer ne l'amènerait qu'à se protéger constamment de cette joyeuseté, se mettant ainsi en position vulnérable.
    Avec un sourire carnassier, il se laissa lier par les cordes improvisés, et commença à les prendre en main pour les tirer. Si il ne pouvait les esquiver, alors il n'avait qu'à s'en emparer et les déchirer du sol par la seule force brut que conférait le Cosmos. Mais son adversaire n'entendait pas le laisser en paix.

    Alors qu'il s'échinait à se libérer, la danse du perse commença sous ses yeux. Un baller dangereux, létal... Et qui amena Achille à devoir se défendre. Il détestait cela, même si il était bon. Sa peau invulnérable, dans le cas présent, lui manquait...
    Repérant un éclat argenté sur le coté, il se déplaça légèrement pour trancher une des ronces qui l'enfermait, avant de lever le bras pour parer un second coup de lame avec sa brassière. Si son adversaire était doté d'une certaine beauté dans ses gestes et d'une grâce indéniable, lui en revanche était beaucoup plus pragmatique: le minimum de mouvement pour se défendre en profitant au maximum de la solidité de son armure. Ce qui n'empêchait pas les blessures de s'ouvrir, son adversaire étant plus mobile que lui. néanmoins pouvait-il atténuer les coups.
    Un fait que ne manquait pas de l'agacer, et qui amena une grimace sur son visage. Il détestait cela. Sincèrement. Et surtout, il avait la très net impression que son adversaire, aussi puissant soit-il, maintenant il le réalisait, devait très certainement surclasser ses facultés actuelles.
    Et cela, c'était réellement blessant. L'immobiliser pour l'empecher de jouer de ses prouesses martiales étaient un excellent choix, et le jeune homme trouvait cela digne d'un bon général.

    Par contre, tenter de le blesser avec des roses étaient plus que blessant, c'était de la provocation pure. Mais le pire, c'était que malgré ses maigres tentatives pour les attraper et les mettre hors d'état de nuire, les ronces parvenaient à le blesser efficacement.

    Quand la maigre odeur de rose parvint ses narines, le Myrmidon eut envie de toiser son vis-à-vis avec un air de découragement total. Non seulement ce dernier se battait avec des armes de tapettes, que le cosmos rendaient chiants à crever, mais en plus, il n'escomptait pas le laisser souffler une seule seconde. Il ne rigolait pas quand il disait qu'il ne se battait pas mais se contentait de tuer.
    C'était très chiant comme ennemi.
    ... Quand l'odeur parcourut ses narines, la Légende leva les mains. C'était trop. Se sentir s'affaiblir en plein combat n'était PAS une solution, et puisque ses ronces avaient l'ennuie de ne pas le laisser bouger et attaquer à sa guise, alors il devrait utiliser quelque chose d'un peu plus... Brulant.


    ANDREIAS... AMARANTOS!!

    L'eau du Styx se déversa sur le champs de bataille, consumant tout sur son passage. Rose, ronce, humains... Si Troias Tragoida était sa charge légendaire, l'Amaranth of the Brave était un changement de terrain, un raz de marée brulant ce qui était aux alentours. Si la première pouvait etre qualifié d'anti-unit, la seconde appartenait à la catégorie d'attaque anti-army. Quand à la voix du Grec, elle s'éleva, alors que Achille retenta sa chance.

    Décidément, on pourra peut-etre boire un coup ensemble, mais jamais s'entendre sur le champs de bataille! héh!
    Voyons... Han!


    S'emparant des ronces qui l'enserraient, il frappa de lame avec sa main, pour tenter de les trancher. Certes, il n'avait pas Excalibur dans son bras, ni même une arme à portée de main, mais dans la situation présente, tenter de se débarrasser de ses entraves étaient primordial. Aussi bon soit l'achéen, il serait tout bonnement incapable de quoi que ce soit si il continuait à être neutraliser dans ses mouvementes.
    Et puis bon, il avait droit à prolonger un peu, un petit peu, ce moment de plaisir. Aussi insupportable soit son adversaire, cela faisait pas moins d'un millénaire qu'il n'avait pas eu l’occasion de se battre. Ce combat n'étant pas à mort, il ne faisait nul doute qu'il ne le tuerais pas, et que dans tout les cas, cela serait bientôt finit. mais qu'est-ce qu'il faisait un adversaire chiant au possible...


    Spoiler:
     


[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] 276389signachille


Dernière édition par Achille le Sam 27 Aoû - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1005-achille-legende
CuchulainnCuchulainnArmure :
Augure

Statistiques
HP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-bleu260/260[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-bleu  (260/260)
CP:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-rouge240/240[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-rouge  (240/240)
CC:
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] G-jaune356/356[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] V-jaune  (356/356)
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptySam 27 Aoû - 13:20
Second acte : Mes blessures sont les tiennes...


Les lianes continuaient leur office et se déplacer sur la scène de ce spectacle n'était pas évident pour le fils de Thétis. Evidemment, ce dernier avait du coeur à revendre dans sa situation et il n'était plus le puissant seigneur de Larissa que tout le monde craignait autrefois. Ceci étant dit, ce dernier repartit à la charge en tentant de frapper mais une ronce s'interposait à chaque fois. Le regard empli d'amertume était saisissant dans les pupilles du jeune homme et le Pope observait cela avec un sourire manifeste. C'était après un moment de lassitude qu'il se décidait enfin à attaquer et voir cette vague aussi sombre que le Styx lui tomber dessus était une chose magnifique.

D'un blond dans le ciel, le Pope parvint sans trop de difficultés à esquiver l'attaque d'Achille mais quelques gouttes de cette eau étrange avait touché son pied. Un froid mortel remontait dans tout son corps alors qu'il retombait sur le sol un genou à terre. Mais... C'était quoi ça ? Cette vague d'eau n'était pas aussi simple qu'il n'y paraissait et Akritès voyait là le potentiel oublié du Myrmidon qui se réveillait soudainement et ce n'était pas pour lui déplaire. Se relevant, il plantait sa lame dans les flaques de ce liquide sombre pour faire naître des myriades de roses noires.

- Vois tu, la tragédie de Chloris raconte que sa peur l'avait conduite à défier la mort en donnant naissance à la beauté dans le creux de la non vie.

D'un geste ample de sa lame, il envoyait ses roses noires sur son adversaire dans une vague d'énergie semblable à celle que ce dernier avait lancé quelques secondes plutot. Sauf que l'eau avait laisser place à des fleurs aux corolles aussi coupantes que des lames de rasoir, le sol s'ouvrait en deux face à cette vague qui ne laissait pas de choix pour esquiver. Que ce soit la terre, le ciel ou la mer, personne ne pouvait éviter la vindicte de ces roses noires et impies. Elles étaient après tout le fruit de l'attaque d'Achille, à lui de mesurer qu'une attaque peut se retourner contre soit même à bien des égards.

Puis, il disparut de sa position.

En un instant, il s'était porté à la droite d'Achille pour tenter de le frapper de ces lames, voulant profiter que les roses noires fonçaient vers eux. C'était un pari risqué mais cela faisait parti du jeu de chaque combat, chaque coup était comme un déplacement d'échec où la résultante en était que la mort finale. Personne ne pouvait empêcher Thanatos, même le Pope, d'observer les combats qui ouvraient le chemin de la Mort simple mais cruelle. Les sons des lames dansaient autour du Myrmidon en espérant faire mouche à chaque fois mais il devenait clair que l'étrange sourire aux lèvres du Pope indiquait qu'il n'était pas encore à 100% de ses capacités.

- Cette tragédie se passe en général en cinq actes. Ce serait dommage que tu ne passes pas le second...

Bondissant dans les airs, il évitait la pluie de roses noires qui frappaient l'endroit où le Pope se trouvait à l'instant.


Spoiler:
 



[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t890-akrites-salonikas-gran
Le ConteurLe ConteurArmure :
Inconnue
Message Re: [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]   [Fin Juillet]All hail Athena [Akrites] EmptySam 1 Oct - 13:56
Achille étant hors-délai, il est disqualifié. La victoire revient à Akrites.

Lui seul peut demander ses gains.

Reba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Fin Juillet]All hail Athena [Akrites]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Coliseum-
Sauter vers: