Votez
I
II
III


Février 553 AD (Jusqu'au 30 Septembre 2020)
 
Partagez
 

 [Avril 550]L'antre de la bête...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu200/200[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge210/210[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune245/245[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (245/245)
Message [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyVen 2 Oct - 1:19


Ces marches... Il détestait les monter et les descendre en permanence mais telle était la volonté de la Déesse d'imposer la montée du Golgotha pour ses ennemis. Chaque Temple était protégé par un Chevalier d'or mais ils étaient pas tous présents encore, certains en mission, d'autres en vacances temporaires... Après tout, on était en paix. Il descendait les Temples les uns après les autres entouré de sa garde personnelle, des hommes nommés pour le protéger en cas de difficulté. Portant son casque doré sur la tête, il avait l'impression de chauffer dans un four avec le printemps ensoleillé de cette année. Son masque blanc sur le visage, ses yeux étaient la seule chose que l'on pouvait observer de lui et rares étaient les privilégiés à le connaître sans ce décorum à laquel il tenait tout particulièrement.

Les frontispices de l'entrée nord du temple du Lion apparaissaient à sa vue. La majesté des lieux n'avait rien à envier à son ancien temple quelques marches plus haut, tout ici respirait la sauvagerie, la majesté et la puissance. Tout ce qu'il aimait et il avait entendu dire qu'un nouveau chevalier d'or du Lion venait d'arriver. Autant se présenter à lui directement sans la préséance habituelle, il voulait le jauger et voir s'il méritait de faire partie des plus hautes hiérarchies du Sanctuaire de la Déesse de la Guerre et de l'Intelligence. D'un geste de la main, il fit signe aux gardes de l'attendre à l'entrée et il pénétra sous le plafond du domaine de la Bête. Ses sens aux aguêts, un manteau solaire enveloppait son corps avec ses ondes écarlates et menaçantes... Le Scorpion qu'il avait été pendant quelques années n'avait rien perdu de sa vivacité, d'ailleurs, ne pas revoir son ancienne armure dans son temple était un signe que son ancienne "amie" avait trouvé un nouveau porteur... Il verrait s'il en était digne plus tard !

C'était ainsi qu'il arrivait dans le coeur du Naos. Fixant les torches qui brillaient dans l'obscurité, il sentit approcher son gardien. C'était un jeune homme d'origine Franj à ce qu'il avait retenu, il allait voir comment il s'acclimatait à sa nouvelle position dans le Sanctuaire. C'était une chose qui aurait pu être risible sous l'air de l'ancien Pope mais pour Bélisaire, seule la force comptait et s'il avait cette volonté farouche de gagner... Il serait un de ses amis et il l'aiderait même de ses propres connaissances.

- Enchanté de te voir Chevalier du Lion, je me demandais comment les choses se passaient depuis que tu avais cette nouvelle position...

Il se retournait vers lui, le regardant fixement et ce dernier pouvait sentir des pinces qui se matérialisaient dans le cosmos de son visiteur. Elles étaient prêtes à immobiliser leur proie pour permettre à l'aiguille du Scorpion de frapper.


[Avril 550]L'antre de la bête... Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu260/260[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (260/260)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge330/330[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (330/330)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune216/216[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (216/216)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyVen 2 Oct - 10:25

    Le chevalier d’or du lion avait encore du mal à vivre seul dans son temple, il ne s’était pas encore parfaitement fait à la mort de son père. Mais la vie avait dû reprendre son cours et les habitudes et la discipline qui dictait sa vie ont repris leurs droits. Les larmes s’étaient depuis longtemps taries, mais il avait toujours le cœur plein de regrets sur les mots qui n’avaient pas pu sortir de sa bouche au moment fatidique. Il devait apprendre à vivre avec cette nouvelle souffrance. Il avait aussi gagné beaucoup en devenant le chevalier d’or du lion.

    Il avait compris tout ce que son père avait voulu lui transmettre et il ferait tout pour s’en montrer digne. Il aimait par contre, toujours autant qu’avant, passer du temps les mains dans la terre et à travailler dans le grand jardin du temple du lion, de même qu’aux champs du sanctuaire. Il s’imposait depuis qu’il était devenu finalement chevalier, beaucoup plus sérieux et s’imposait un entraînement régulier avec une discipline qu’il n’avait jamais réussi à mettre en place maintenant. Oui, il était finalement près à être ce qu’on l’avait construit pour être.

    Il senti alors à une certaine distance, un puissant cosmos arrivé vers le temple du lion, non pas depuis celui du bélier, mais depuis celui des poissons. Un cosmos qu’il avait déjà croisé de nombreuses fois et qu’il connaissait bien. C’était le Pope qui descendait les marches du sanctuaire. Pourquoi faire ? Il n’en avait pas la moindre idée, mais il était de son devoir d’aller au-devant de son supérieur. Il n’aurait pas le temps de mieux se présenter, tout couvert de terre qu’il était. Il aurait pu passer son armure, mais il n’en voyait pas l’intérêt.

    Il lâcha ses outils et retourna vers le temple du lion. Il passa alors dans la partie privé de son temple, contenant ses appartements. Il avait cependant, le temps de se passer de l’eau sur le visage et sur les mains, pour y enlever le mélange crée par la fusion de la sueur et de la terre. Mais il ne pourrait rien faire pour ses vêtements. C’est pour ça qu’il portait en ce moment-là, quelques choses de très simple. Une tunique de lin jaunâtre, de même pour son pantalon, tenu par un bout de corde. Il passa néanmoins une large ceinture de cuir équipé d’une boucle d’or, pour être plus… présentable devant son supérieur.

    Il sorti alors juste à temps pour entrer dans le cœur du temple où l’attendait le Pope. Il avait fait juste assez vite car ce dernier venait d’arriver dans l’antre du lion. Il posa alors instantanément un genou à terre pour présenter ses respects à son supérieur. Mais, il avait certes plié le genou, mais il avait le regard fixé droit vers l’endroit où aurait dû se trouver les yeux du chef des chevaliers. Devant quelqu’un d’autre, il aurait sûrement déployé un cosmos aussi agressif que celui que le Pope répandait dans le temple du lion. Mais même cette agressivité cosmique ne lui fit baisser le regard.

    Il savait par contre, se tenir devant son supérieur, Phocas son maître, l’ancien chevalier du lion, lui avait appris. Il attendrait un signe de ce dernier pour se relever. Mais il n’en avait pas besoin pour lui répondre…Même s’il ne s’attendait pas vraiment à la visite de son seigneur qui venait bel et bien s’entretenir avec lui. Sa question l’avait un peu prise de cours, mais il prit sur lui pour ne rien laisser paraître. Il avait déjà l’air d’un paysan comme ça et n’avait pas besoin d’en plus, avoir l’air d’un idiot.


« - Mes respects mon seigneur ! Votre sollicitude me touche. Je dois dire que la mort de mon pè… maître pèse encore sur mon cœur, et elle le fera toujours. Il m’a élevé alors qu’aucun lien de sang ne nous liés, et il a fait de moi l’homme que ce je suis ! Et je saurais m’en montrer digne ! »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Avril 550]L'antre de la bête... Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu200/200[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge210/210[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune245/245[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (245/245)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyVen 2 Oct - 13:12
Ce regard... Les yeux vairons du Pope fixaient le regard de l'homme qui le fixait en cet instant. Un paysan. Un Franj, ou du moins un héritier de ce peuple de barbares. Bélisaire le dévisagea pendant quelques secondes en se rappelant que le nouveau Lion n'était pas un homme comme les autres, il était un homme de la terre dans la plus grande tradition grecque mais pourquoi se salir les mains de cette manière ? Aucune noblesse dans tout cela, mais bon... Il fallait admettre qu'il ne manquait pas de courage après tout, il osait le fixer droit dans les yeux quand le Pope fit un pas dans sa direction pour le regarder de haut.

- J'ai appris pour la mort de ton père et tu m'en vois désolé, toutes mes condoléances ! Je suis heureux aussi que tu gardes à l'esprit ta combativité, c'est un esprit qui doit nous habiter en permanence, la faiblesse on la laisse à nos ennemis !

Le ton était direct, froid et en même temps menaçant. Non pas qu'il n'avait pas de compassion mais Athéna et l'ancien Pope avaient voulu un homme tel que lui pour guider les Chevaliers vers les victoires. Les ennemis étaient tapis aux portes du Sanctuaire, attendant la moindre faiblesse des gardiens du Sanctuaire grec pour le frapper et oublier ce fait était une erreur qu'il laissait aux autres... Pour revenir au Lion, il voyait que de la terre avait maculé ses vêtements et dans un geste amical, il tendit la main pour faire disparaître les traces de boue et de terre en quelques instants.

- Tu devrais faire attention à toi... Un Chevalier se présente toujours en armure, prêt à se battre, si j'avais été un ennemi, tu aurais fait quoi ? La prochaine fois, je te demanderai de te présenter comme il se doit et pas comme un paysan de bas étage, je n'apprécie guère de voir les plus hauts gradés de mon ordre se présenter comme des souillons...

Le Pope fixait intensément le Lion d'or en chuchotant ces quelques phrases. Sa voix douce semblait se répandre entre les travées du Temple comme un avertissement sans appel. Le Pope ne pouvait admettre qu'un chevalier d'or se comporte comme le dernier des apprentis en sa présence et son regard... Il y voyait comme un air de défi et cela excitait Bélisaire sans qu'il s'en rende compte, d'un geste rapide, sa main se posa sur sa joue et il retira pour la première fois son masque et son casque.

- Bien... Je vois que tu n'es pas homme à te laisser compter mais je veux voir de quoi tu es capable ! Impressionnes moi ! Je ne veux que les meilleurs dans l'Ordre d'Athéna, les tocards on les jette !

Un cosmos explosait autour des épaules du Pope et il se mettait en garde pour parer une attaque éventuelle.


[Avril 550]L'antre de la bête... Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu260/260[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (260/260)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge330/330[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (330/330)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune216/216[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (216/216)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyVen 2 Oct - 14:23
    Il se senti reconnaissant quand le maître de la chevalerie lui parla de son maître. Il savait que ce dernier avait de nombreux amis. Il a toujours était quelqu'un de bon et de gentil. Un sourire apparu également sur ses lèvres quand son supérieur mentionna sa combativité. Il n'avait pas peur d'en découdre c'était un fait. Son cœur était celui d'un lion, un roi parmi les animaux ne souffrant d'aucune comparaison, ne connaissant pas la peur. Il allait un jour mourir au combat, le plus tard possible il espéré, mais il savait ce jour inévitable, comme tout les chevaliers. Il donnerait sa vie pour sauver Athéna ou ses frères d'armes.

    Mais il savait aussi que le Grand Pope était quelqu'un de direct et de plutôt agressif et la suite de la conversation ne fut beaucoup moins cordiale. Même si les premiers mots de son supérieur n'avait pas était non plus d'une gentillesse étouffante. Il se montrait par contre à ce moment vraiment agressif. Il condamnait la tenu du chevalier d'or, mais sur ce point, ce dernier s'y attendait. Il avait commis un impaire. Il n'avait que faire de l'étiquette, enfin, d'une certaine partie de l'étiquette. Toujours le genou au sol et le regard bien fixé vers celui de son supérieur. Il ne broncha pas quand ce dernier le menaça ouvertement.

    Le chevalier d'or du lion n'arriva pas à masquer sa surprise quand il vit les mains du Pope se porter sur son masque et l'enlever. Un fait assez rare pour être souligné. Le visage du maître de la chevalerie rappelais vaguement quelque chose à notre héros, il avait reconnu un ancien chevalier d'or, sûrement celui du Scorpion à en juger par son cosmos. Mais aucune autre information ne revenait dans l'immédiat à l'esprit du jeune franc. Peut-être plus tard son esprit remettrait ses souvenirs en ordre. Il bloqua cependant sur les yeux vairons du grand maître de l'ordre, un fait assez rare pour être souligné.

    Puis, il demanda au chevalier du lion de lui montrer ce dont il était capable, déployant une vague de cosmos encore plus agressif. Il n'en fallu pas plus au guerrier du lion pour se relever d'un bond imperceptible à l’œil nue et déployer le cosmos du roi des animaux, un prédateur près à fondre sur sa proie. Il n'hésita le moins du monde. Certes, il ni avait pas la rage du combat et il ne voulait pas tuer son adversaire. C'est son supérieur, son allié. Le concentra alors son cosmos dans son poing et relâcha assez habillement cette énergie. Il venait avec son énergie, de manipulé la matière, la lumière en elle même. Il envoya alors sur son supérieur une multitude innombrable de boule de plasma, fusant à la vitesse de la lumière.

    Une fois son attaque porté, sans se soucier des conséquences, même s'il s'attendait sûrement à voir la garde rapprocher de son maître arrivé, il rétracta son cosmos et redevient le jeune homme aux allures de paysan qu'il était avant de porter son attaque. Si ce n'est ce regard d'or et d’émeraudes qui n'avait pas arrêter de fixer l'ancien chevalier d'or du scorpion pendant la durée de l'échange. Il ne sentait pas de contre-coup, mais peut-être en avait-il subit un sans le sentir pour le moment. Advienne que pourra. Mais il avait aussi quelques mots à adresser à son supérieur. Son ton était respectueux et transpirait une certaine chaleur, sans être pour autant familier.


« - Le travail de la terre est un excellent moyen de travailler et son corps et son esprit, une forme de méditation, mon seigneur. Nous lui devons tout, elle est mère et nourricière. Mais je ferais plus attention à me présenter proprement devant vous, même en plein méditation. Quant au ennemi du sanctuaire... Mes crocs ont été forgés par Phocas du lion ! Rien ne saurait entamer leur mordant et leur ténacité ! Armure ou pas, ils mordront la gorge des ennemis de la déesse sans la moindre hésitation ! »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Avril 550]L'antre de la bête... Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu200/200[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge210/210[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune245/245[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (245/245)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyVen 2 Oct - 16:47
C'était donc ça la terrible attaque du Chevalier du Lion, des milliers de boules de plasma qui prenaient la forme de traits de lumière dans l'obscurité. Un sourire en coin, le Pope fit un pas chassé en arrière pour éviter les premiers coups et posant solidement le pied à terre, il commença à se déplacer de droite à gauche à la vitesse de la lumière. Les rayons frappaient les piliers et les murs, les explosions laissaient passées des éclats de pierre et de poussières dans tous les sens. Comme une ombre, Bélisaire se faufilait entre les mailles de traits solaires avec une aisance particulière. Il avait déjà vu cette technique à de maintes reprises, l'avait analysé et en connaissait les points faibles. Les coups les plus puissants se trouvaient dans la ligne directrice de son poing, si on parvenait à se glisser autour on pouvait facilement éviter les autres boules de plasma à une micro-seconde de retard.

Alors que le Lion calmait son ardeur, Bélisaire ne s'arrêtait pas dans l'excitation du combat et laissa son index pointer la poitrine du Chevalier d'or, avant de le frapper de plein fouet ! Enfin, c'était l'impression que cela avait donné mais en fait, le bout de l'ongle avait juste effleuré le torse et seul un trou dans ses vêtements dégueulasses transpirait désormais. Alors qu'il était face à lui, il l'écoutait et posa la main sur son épaule avec un sourire fugace.

- Bien... C'est l'esprit que je demande à mes subordonnés, tout doit aller vers la Victoire, on ne peut se permettre d'échouer pour le bien de l'Humanité. Les Berserkers veulent la guerre permanente, les Marinas veulent notre place et je ne parle pas des Ases qui sont des attardés mentaux de la pire espèce ! Tu viens du peuple des Franjs mais tu as compris ce que je demande, aucune pitié, aucun remords, seule la victoire compte et il faut tout faire pour y arriver...

Le Pope ne laissait plus transparaître de l'agressivité, au contraire, on pouvait ressentir un ton plus familier, plus fraternel... C'était cela qui faisait aussi sa force, dénicher des talents et pousser les siens à donner le meilleur était la chose qu'il savait mieux le faire. Il connaissait l'ampleur de la tâche à accomplir et ne comptait pas laisser ses hommes se reposer sur ses lauriers.

- Continue donc de travailler ta terre comme tu le souhaites, temps que tu n'oublies pas la mission, non... le devoir impérieux qui est le nôtre de ne jamais échouer. Nos ennemis ont été vaincu mais rien de pire que des bêtes assoiffées de vengeance. On ne sait pas ce qu'il va advenir dans quelques temps mais des étoiles de mauvaise augure sont apparues dans le ciel, donc tiens toi prêt ! Au fait, ce sont tes seules tenues ?

Il remettait son casque et son masque au même moment. Mais ses derniers mots étaient chaleureux par rapport au début, le Lion de Némée par ses paroles avait gagné un temps le respect de son chef mais s'il échouait, la sanction serait lourde pour lui... Et qu'il s'achète des vêtements bon sang, il puait le fumier à des lieues à la ronde !


[Avril 550]L'antre de la bête... Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu260/260[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (260/260)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge330/330[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (330/330)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune216/216[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (216/216)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptySam 3 Oct - 2:58
    Le guerrier d'Athéna n'était pas surpris de voir son supérieur éviter si facilement l'attaque signature du chevalier du lion. Il avait sûrement du la voir de nombreuses fois et il n'en fallait pas plus pour un chevalier de ce niveau pour savoir déjouer ce genre d'assaut. Surtout qu'il était loin d'avoir donné le maximum de sa force dans cette attaque. Mais il n'en resta pas moins étonné par la fluidité des déplacements du maître du sanctuaire et de sa capacité à contre-attaqué. Il avait vu, après coup, la marque de l'attaque qu'il avait porté. Il aurait dû faire plus attention à ce genre de chose, même venant d'un allier, il s'en souviendrait à l'avenir et ne se laisserait plus prendre par la même attaque !

    Puis, il avait pris la parole, visiblement beaucoup moins agressif et convaincu par ma petite démonstration. Oui, le monde était sur le point de sombrer une fois de plus en guerre. Athéna avait de nombreux ennemis. Et le grand chef de ses chevaliers semblait vouer une haine plus que tenace et virulente aux guerriers du nord. Il n'en avait personnellement jamais rencontré. Mais il savait que la bataille qui avait gravement blessé son maître lorsqu'il était beaucoup plus jeune, un enfant en réalité, avait été contre ces guerriers violents, cruels et sanguinaire, à ce qu'on raconte d'eux. Mais qu'ils avaient finalement était mis à genou par la puissance de la déesse.

    Il senti aussi une pointe de mépris envers son peuple, comme si le fait d'appartenir aux francs, de part sa naissance, faisait de lui un être inférieur, un idiot. Il avait, certes était élevés dans le respect des coutumes de son peuple par son maître, mais il avait passé la majorité de sa vie ici, dans le sanctuaire et se sentait, malgré tout, plus proche des grecs et des byzantins, que des francs à proprement parler, de son propre sang. Mais il était malgré tout, fier de ses origines et de son sang. Celui des grands rois, celui du premier des chrétiens, Clovis, son grand-père. Il expliquerait sûrement au Pope un jour que les francs n'étaient pas des barbares, mais un peuple noble et civilisé, ami de Rome avant qu'elle ne tombe et encore aujourd'hui, ami de l'empire.

    Puis le Pope se lança dans une tirade dont il avait les secrets. Parlant de ce qu'il avait vu dans les étoiles... Ainsi la guerre était à nos portes ? Une idée qui créait dans l'esprit du chevalier d'or du lion, un étrange division. D'un côté, oui, il voulait combattre les ennemies de la justice, défendre les faibles, et sacrifier sa vie s'il le fallait mais d'un autre... Il savait qu'avec elle venait son lot de mort de chaos. Peut-être ses amis du gémeau ou du bélier seraient aux nombres des victimes ? Il chassa ses pensées bien vite, il avait le reste de sa vie pour les regrets et le deuil, car ainsi sont les vies des guerriers. Il ne put cependant pas retenir un rire puissant dont il avait le secret quand son supérieur lui demanda si c'était sa seule tenu ! Après avoir rit quelques instants, il prit enfin la parole pour répondre au grand Pope !


« - Non, mon seigneur, ce ne sont pas mes seuls vêtements. Travailler la terre est, vous le voyez bien, fort salissant ! Je n'aurais alors pas d’intérêt à me vêtir richement et encore moins de mon armure pour ce genre d'exercice ! Je peux aller me changer si ça vous déplaît tant que ça ! »

    Il éclata alors de rire pour quelques secondes, repris bien vite son sérieux, il était devant le chef des armées de la déesse après tout ! Et puis, il n'avait pas tout à fait fini sa propre réplique qu'il compléta alors.


« - Vous savez, aucun adversaire ne saurait échapper à mes crocs, une fois qu'une proie leur aura été désigné, ils saigneront à mort les ennemis d'Athéna ! »


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Avril 550]L'antre de la bête... Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
BelisaireBelisaireArmure :
Aucune

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu200/200[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (200/200)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge210/210[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (210/210)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune245/245[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (245/245)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptySam 3 Oct - 19:55
Silencieux, je l'écoutais me répondre et son rire me surprit autant qu'il me fit plaisir. Malgré le style rudimentaire du Chevalier d'or, il en avait dans la caboche et savait comment les choses se passaient. "Saigner à mort", ce terme me donnait un plaisir non dissimulé dans le regard, il avait touché d'une certaine façon ma vision des choses et c'était une chose que j'appréciais. Il était temps pour moi d'aller en direction du temple suivant afin de savoir ce que les miens valaient psychiquement avec les difficultés qui s'annonçaient. Je ne comptais pas faire mystère des difficultés que l'Empire allaient connaître et si de l'intérieur cela faiblissait, la défaite serait permise et cela je ne l'acceptais pas.

- Avant de partir, sache que notre Monde est en danger. J'ai appris que la Pythie de Delphes possédaient des parchemins. Je vais te donner tes ordres de mission une fois que j'aurai constitué l'équipe qui t'accompagnera, j'ai besoin de savoir si les visions des Etoiles sont justes.

Delphes. Le coeur de l'ancien domaine d'Apollon et l'endroit où les Parques donnaient aux Hommes les prophéties sur ce Monde. Comment pouvais je savoir ce qui s'annonçait ? Pour l'heure, je n'avais pas d'informations de plus mais je devais obtenir les livrets de la destinée d'Athéna pour savoir ce que je devais faire.

- Le nouveau Chevalier d'or du Capricorne vient d'arriver. Je souhaiterai ta présence avant ton départ et la formation de ton équipe ! Il est nécessaire que vous vous connaissiez les uns et les autres pour la réussite de l'oeuvre qui est la nôtre. Je t'attendrais donc sous peu lors de ce petit conclave, un serviteur viendra te chercher !

Je partais enfin de ce temple, le regard satisfait de l'esprit de ce Chevalier d'or. Il était temps d'aller voir les suivants !

Bélisaire a écrit:
HRP : Fin du RP pour moi. Je te laisse conclure et je te remercie pour cet RP, on se revoit rapidement de toute façon !


[Avril 550]L'antre de la bête... Ljev
Les seuls qui sont autorisés à me regarder dans les yeux sont ceux à qui je parle
et ceux qui me servent. Et celui qui s'oppose à moi est autorisé à regarder vers le bas.
Tu devras connaître ta place.


Dialogues : Doré = le Sage | Bleu = l'Absolu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t315-belisaire-grand-pope
ChildéricChildéricArmure :
/

Statistiques
HP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-bleu260/260[Avril 550]L'antre de la bête... V-bleu  (260/260)
CP:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-rouge330/330[Avril 550]L'antre de la bête... V-rouge  (330/330)
CC:
[Avril 550]L'antre de la bête... G-jaune216/216[Avril 550]L'antre de la bête... V-jaune  (216/216)
Message Re: [Avril 550]L'antre de la bête...   [Avril 550]L'antre de la bête... EmptyLun 5 Oct - 13:50
    Le chevalier d'or avait remarqué un léger changement dans le regard son supérieur, moins violent agressif peut-être. Il avait souvent cet effet là sur les gens, lui qui était capable de rire à de nombreux moments et, loin de le faire discrètement, assume complètement la puissance de ses cordes vocales. Il était content de voir qu'il avait réussi à bien paraître aux yeux du grand maître. Pourtant, ça n'avait pas semblait très facile au début, vu comment il était vêtu. Semblable à un paysan, l'opposé d'un chevalier d'or, idéal de noblesse et de grandeur, n'avait rien à voir avec ce à quoi pouvait ressembler un paysan. Et il était plus proche du second que du premier. Et c'est un problème, car il est sensé représenter son ordre !

    Il saurait s'en souvenir et se rattraper lors de sa prochaine rencontre avec son supérieur. Et qui visiblement arriverait plus vite que prévu d'après les dires de son chef. Les étoiles sont en mouvements et les rouages du destins, troubles et complexes, se sont eux aussi mis en marche. Et ce n'est pas une bonne nouvelle pour les défenseur de la déesse. La guerre était donc, d'après les pythies de Delphes, à nos portes. Une nouvelle que lion accueilli de façon mitigé. Oui, il voulait aller au combat mais non, il ne voulait pas faire face aux désastreuses conséquences du conflit. Il ne c'était pas encore tout à fait remis de la mort de son maître et père, alors prendre des amis maintenant...

    Mais il n'avait pas de place pour le doute dans son cœur, il devait rester grand et fier dans la bataille, qu'importe l'adversaire, fut il un dieu en personne qu'il ne fuirait pas. Et donnerait volontiers sa vie pour la déesse. Tel était la fierté des chevaliers ! Et il continuerait la lutte avec férocité et toujours plus d'acharnement pour protéger la terre de ses ancêtres. Il était près à verser du sang sur l'herbe verte de la pleine pour faire repartir les guerriers. Qu'importe qu'il soit le dernier en vie ou le premier à tomber. Au final, il était un chevalier, un soldat, le bouclier d'Athéna et de l'humanité contre ses adversaires.

    Par contre, la suite des mots du Grand Pope surprirent le chevalier du lion. Il allait ainsi partir en mission... Rarement il avait quitté le sanctuaire et encore plus pour ce genre de chose et sûrement, aussi loin que l’enverrait les ordres de missions de son supérieur. Il serait de plus à la tête d'une petite équipe. Chose qu'il n'avait pas encore imaginé, mais le statut de chevalier d'or lui donnait aussi une importance hiérarchique certaine ! Voilà beaucoup d'information d'un coup. La guerre était là, est Childéric allait y prendre part, avec ses doutes et ses résolutions.

    Mais le Pope n'avait pas fini les annonces. Avant cette mission, une réunion des chevaliers d'or pour présenter un nouveau capricorne allait avoir lieux. Il pensait que les douze armures d'or avait trouvé leur maître. Mais l'annonce de l'arrivée d'un nouveau chevalier d'or du capricorne le surprit. Surtout la convocation des chevaliers d'or. Il ne se souvenait pas avoir assisté déjà à ce genre de réunion depuis sa nomination. Et il n’arrivait pas à se rappeler de la dernière fois où son maître, l'ancien lion d'or, avait lui, participer à ce genre d’événement. Décidément, il allait être le témoin d’événements qui d’emblée, le dépassé. Un homme dans perdu dans les rouages du jeu des divinités. Il inclina la tête pour signifier son accord et regarde le Pope prendre congé. Il avait maintenant, beaucoup à faire pour se préparer...


“Give as few orders as possible
once you've given orders on a subject, you must always give orders on that subject.”


[Avril 550]L'antre de la bête... Deric_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t231-childeric-chevalier-d- https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1718-childeric
 
[Avril 550]L'antre de la bête...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple du Lion-
Sauter vers: