Votez
I
II
III
IV
V


Avril 553 AD (Jusqu'au 5 mai 2021)
 
Partagez
 

 [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1800/1800[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1800/1800)
Message [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyLun 8 Aoû - 11:29
Silence






Personne. Il n'y aurait personne pour la tirer de son silence, de sa contemplation muette, de cette état proche de la catatonie. Pourtant la jeune femme évoluait aux côtés du Légat dont la flamme, restée immuable, savait la faire progresser en terrain obscur. Traverser le temple délabré de Saadyr, se perdre et déambuler un temps parmi les gravats avait alourdit son cœur et son esprit de doutes et de sombres regrets. D'incertitudes toujours plus poignantes, toujours plus incisives. Autant de coups de poignards portés dans sa poitrine. La bouche sèche, les mots ayant désertés cette dernière, il lui semblait traverser un désert aride, entrevoir l'ombre de la Mort. Bélisaire était mort ici. Le Grand Pope avait succombé entre ces murs, sous les coups de l'ennemi. Ses pensées tourbillonnaient sans qu'elle puisse en interrompre le flot. Souvenirs, images incertaines, Nimuë ferma les yeux, incapable d'en voir plus.

Cela ne faisait que commencer, il lui faudrait supporter bien plus. Oh oui, davantage, jusqu'à … Jusqu'à quoi ? La couleur de ses prunelles, rendue terne, ne vibrait plus comme autrefois. Ses iris vagabondaient, sans vie, devinant le cours de la bataille.Il lui semblait entendre des rumeurs passées dans le lointain, des échos de voix perdues à jamais.

Bélisaire …

Sans qu'elle s'en rende compte, elle et le jeune Cinead avaient quitté la première demeure du zodiaque pour traverser la seconde. Là où … La tête de la jeune femme, d'une manière presque imperceptible, s'était affaissée. Par honte ? Elle observait ses mains qui tremblaient, redressa vivement son faciès puis ses épaules par peur d'être découverte. Jugée ? Où était le Taureau ? Elle stoppa ses pas, net, en découvrant l'armure briller doucement, là, au beau milieu de la pièce. La jeune femme avait pâli avant de se reprendre, de respirer. Luttant contre l'envie de vomir, la belle pressa le pas pour quitter les lieux.

Airôth …

Une main contre sa bouche, elle prit une profonde inspiration une fois dehors. C'était difficile, bien plus qu'elle l'aurait suspecté. Mais l'atlante devait être forte. Elle n'avait pas le droit de faiblir. Alors elle continua, s’abîmant une nouvelle fois dans l'observation des nuées. Ses doigts serrant fermement la plume d'or d'Orion qu'elle avait attrapé au vol, en bas. Le cosmos qu'elle sentait palpiter dans celle-ci lui redonnait un peu de ce courage qui lui manquait, l'aidant à parvenir jusqu'aux portes du Temple des Gémeaux. La jeune femme marqua un temps d'arrêt pour attendre la Voix de Poséidon. C'était à lui de les annoncer, quand bien même elle connaissait personnellement le maître des lieux. Comme elle savait quelle attitude adopter à présent en tant que … faire valoir ? Garde du corps ? Nimuë ?

Cela l'arrangeait pas mal. Silence.





© Never-Utopia


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1350/1350[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge850/850[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1600/1600[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyLun 8 Aoû - 15:46
Guides par les plumes

Suivant la nébuleuse dorée ils avançaient, montaient les marches une après l'autre pour arriver à terme à leur destination. Le Sanctuaire d'Athéna vivait cependant selon des règles précises, strictes. Ils devraient traverser les douze temples des douze Chevalier d'Or et obtenir de leur part le droit de passer. Sans cela ils ne pourraient que faire demi-tour. Orion du Sagittaire leur avait ouvert la voie, donc, en se rendant auprès du chef des armées et en ayant envoyé une nuée de plumes d'or annonçant l'arrivée d'émissaire à ses frères d'armes. Un bien beau geste de sa part, impliqué dans la volonté du légat et dans celle de son amie et sœur, la Sirène Maléfique. Il n'oubliera pas.

Paré de ses larges habits blancs et rouges, de plusieurs broches sculptées en Orichalques venant affirmer un peu plus sa position, le Purificateur avançait, gravissait les marches avec à son bras celle qu'il protégeait et qui le protégeait en retour. Celle en qui sa confiance c'était posé pour cette tâche, elle seule qui saurait l'accomplir. Nimuë. Il ne la lâchait pas, sentait son trouble en quittant un premier temple dévasté et en approchant du deuxième. Parfois il tournait la tête pour l'observer. Ses yeux pers tournaient sur les pierres et les collines, perdus, presque sans vie, sans cette lueur. Lui alors détournait, relevait la tête pour continuer à avancer fièrement avec elle. En tant que la Légat, il la guidait. Mais au fond il comprenait, il le savait et ce dès l'instant où il le lui avait proposé : c'était dur. Il s'en voulait, lui... Mais n'aurait pu faire autrement.

Il l'avait remarqué qu'elle était différente une fois qu'il eurent franchit le seuil de ce Temple, un fragment de plus de son passé venait l'assaillir. Elle s'arrêta alors brusquement en voyant, comme lui, la masse brillante et dorée face à eux. Un Taureau d'or, gardant fièrement sa Maison. Seul. Vide. Sans propriétaire. Cinead n'eut le temps de rien, déjà elle quittait l'étreinte de son bras pour partir devant au loin, dépassant l'armure laissée là... Ainsi elle ne s'y attendait pas, une de ses connaissance devait être là par le passé. N'était plus comme le suggérait la solitude de cet animal. Cinead tendit le bras pour la rattraper mais elle s'était déjà envolée. Aucun mot ne sut traverser sa gorge. Il regrettait un peu plus. Arrivant au niveau de l'armure il laissa ses yeux la détailler un instant avant de poser sa main chaleureuse sur la tête de l'animal, comme une crasse. Puis sur une épaulière, lui semblait-il. Ne t'en fais pas, Taureau, je veille sur elle. Une douce compassion, un sentiment tant pour cet inconnu que pour elle qui était partie, ne l'avait pas écouté... Ce n'était pas grave, il ne lui en voulait pas. Elle n'avait pas demandé à venir après tout. Il assumerait. Il tiendrait parole, celle faite à Orion. Celle adressée à cette armure, à son passé. Déjà il tournait les talons, pressant son pas pour la retrouver et franchir ainsi le troisième temple. Ensemble. Tu as fait le bon choix Cinead, ne doute pas de toi. Pour elle comme pour Altantis. Tu as fait le bon choix...

Il la retrouva en haut, elle semblait l'avoir attendu ce qui le fit sourire, retrouver un peu de sa chaleur habituelle et effaça un instant ce doute profond. Pourtant il lisait l'affliction sur son doux visage cerclé de flammes oniriques qui se mouvaient lentement. Prêt à voir ses yeux pers à la limite de la noyade. Arrivant à son niveau il posa sa main gauche sur son épaule, au côté, avant de descendre sur sur on bras et de le nouer au sien, lentement. Sa main libre vint alors replacer une mèche de sa douce chevelure derrière son oreille, elle avait du courir et se décoiffer en voulant esquiver ses pensées... Puis il posa sa main sur la sienne, la serra un instant avant de la lâcher, prêt à avancer à l'intérieur du troisième temple sans un mot. Toujours en la gardant prêt de lui, ne la lâchant pas... Qu'importe que sa demande lui ai été refusée, il savait qu'elle ne l'avait pas fait volontairement. Reste près de moi, je ne peux pas veiller sur toi sinon.

Ce temple n'était pas vide, il y avait une présence, forte. Le Chevalier d'Or des Gémeaux. Mais ils ne le voyaient pas, étaient seuls physiquement pour l'instant. Un obstacle cette fois là, à l'image du Scorpion. Aurait-il compris le message prononcé par Orion, ce nuage de plume annonçant leur arrivée ? Peu importait, il répéterait autant de fois que nécessaire la raison de leur venue. Sa volonté serait implacable, quand bien même un Saint lui refuserait le passage, il se savait soutenu. Par Orion, bien sûr. Mais par elle, aussi, malgré son mutisme et son regard songeur. Il savait qu'il pourrait compter sur elle. Il s'arrêta alors, là, mais n'attendrait pas que le défenseur fasse son apparition. Il parla alors d'une haute, claire et chaleureuse.

    - Chevalier des Gémeaux, moi, Cinead Atlas, Légat de Poséidon et porteur de l'écaille de Polyphème te demande l'autorisation de traverser ta demeure, accompagné de la Générale de la Sirène Maléfique pour rencontrer le Grand Pope qui attend désormais notre arrivée.




[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1650/1650[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1250/1250[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyLun 8 Aoû - 17:16


Il venait de finir sa collation du midi, prise tardivement lorsqu'il ressentit le cosmos du nouveau Sagitairre traverser son temple au pas de course. Croquant sa pomme de fin de repas à pleines dents, il le laissa beugler dans son temple comme quoi une coalition de Poséidon était la et qu'elle s'apprêtait à monter le chemin zodiacale. Le chien de garde devenu coq de combat était donc partie en haut du sanctuaire pour aller nettoyer le postérieur du nouveau Pope. Silas le laissa faire, ne prenant même pas la peine de se dépêcher d'aller à sa rencontre pour avoir plus d'informations. Le temps que l'archer ailé arrive au Temple du Pope, les invités seraient déjà arriver dans son temple, les lois imposées par Athéna sur les déplacements rapide faisaient que seul des trainards empêcheraient cela mais il doutait fort que la délégation des Marinas soit en visite touristique.

Il était entrain de se changer, passant pantalon et veste de lin noir au lieu de sa toge mise seulement sur le bas de son corps quand un deuxième cosmos bien moins puissant passa son temple. Il connaissait ce genre de personne, surement l'un des gardes particuliers du Pope ou l'un de ses messagers extérieurs qui n'avait pas le temps de s'arrêter. Il laissa couler pour finir et terminer par le fait de se recouvrir de sa Gold Cloth. La voix se tenait tranquille mais il se doutait qu'elle allait prendre de l'avant quand les marinas seront la. Réussirait-il à la contenir? Pour le moment il se demandait bien ce qu'ils venaient faire la...

Il se souvenait de la dernière visite du Légat, ce qui avait eu pour conséquence une armistice officielle et une fuite officieuse du Gold Saint des Poissons. Etait-il la pour cela? Bélisaire aurait surement mis la tête à prix de la rousse s'il avait survécu mais qu'avait choisi Akritès par rapport à Nimuë? a moins qu'il était là pour Ariane l'ancien Tribut qu'avait recueilli son ami le lion en mode chat blessé... Il le serait assez tôt car il ressentait les deux personnes qui montait le chemin du zodiaque, il venait de sortir de la demeure vide du Taureau. Il alla se plantait à l'entrée de son temple, quelques mètres après le porche et attendit de longues minutes...

Un homme et une femme arrivait, tous les deux roux ce qui fit sourire Silas mais ce qui laissa ses pensées allait vers une rousse bien particulière, Ainia... Mais il n'avait pas le temps de penser à elle surtout lorsqu'il reconnu la rousse devant lui.

_ Nimuë...

Il laissa échapper son nom sans vraiment le vouloir, l'étonnement était si grand. Il ne s'attendait pas à la voir malgré le fait qu'il savait qu'elle était une Marina désormais. Nul doute que c'était elle, sa chevelure et la forme de son visage même s'il ne l'avait vu que derrière un voile. Il ne pouvait pas se tromper, il était trop physionomiste pour cela. Le Gold Saint laissa ensuite l'homme se présenter, c'était donc le Légat, un nouveau... Encore... Silas ne bougeait pas d'un poil, il sentait la voix en lui qui venait de se mettre à rire, et ses paroles dépassèrent alors ses pensées.

_ Il semblerait que les légats s'enchainent tout comme les affiliations divines d'Arbhaal, j'ai bien cru qu'il allait annoncer qu'il nous quitter pour vous.

Le Gold Saint éclata de rire et salua ensuite poliment Cinead et Nimuë avec respect.

_ Je me nomme Silas, enchanté de vous rencontrer Légat. Nimuë heureux de te revoir et de trouver en bonne santé.

Il lui fit un petit clin d'oeil, après tout ils avaient été assez complice à une époque, proche mais révolue.

_ Concernant le Pope et son autorisation de passage, je n'ai crainte qu'Arbhaal ne soit pas encore arrivée, il est proche mais pas encore. Nous garderons donc le protocole actif comme le connait si bien la douce rousse à vos cotés Cinead.

Il ne bougeait toujours pas, il était sur ses gardes, le coup des Berserker lui avait appris qu'une menace pouvait arriver de nul part et surgir d'un coup. Après tout Nimuë était une traitresse à l'ordre et il ne savait pas si elle avait encore quelques bonnes attentions envers le Sanctuaire même s'il l'espérait.

_ Je vous demanderai le pourquoi de votre visite ainsi qu'une bonne raison de vous laisser passer.

Véritable visite diplomatique? Ou attaque surprise caché sous le fait d'une quelconque armistice? Après tout Airoth n'avait-il pas soit disant eu un accord avec l'Augure d'Apollon? Augure qui laissa l'un des siens se battre avec les Berserkers et assassiner Bélisaire!





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1800/1800[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyLun 8 Aoû - 17:54
Graine






Sentir le bras du Légat se nouer au sien la tira de ses pérégrinations silencieuses. Elle lui glissa un coup d’œil circonspect. Les sourcils froncés, comme si elle était gênée par ce geste, une petite ride de contrariété s'était formée très légèrement. Plus farouchement quand il formula quelques mots par la pensée, pour elle, pour qu'elle cesse de déambuler à sa guise. Veiller sur elle ? La jeune femme eut un petit rire narquois pour toute réponse. Puis elle se détourna, laissant le maître des lieux approcher. S'annoncer, se présenter à eux comme les lois l'imposaient. Si la jeune femme s'était attendue à ce genre de mise en scène, il n'en était pas moins évident qu'elle ne supporterait pas cela très longtemps. Après tout, elle devait bien se plier à cela, puisqu'on lui avait ordonné de suivre le mouvement. Pour son bien. Pour elle, pour eux.

L'étonnement. Ce fut ce sentiment qui transparaissait derechef et en premier lieu chez le Saint. Une évidence pour peu qu'on l'eut pensé morte. Oh, elle ne doutait pourtant pas que Childéric lui ait narré leurs … palpitantes aventures. Si elle s'était attendue à un tout autre comportement de la part des Gémeaux, plus proche de celui de Lesath en bas des marches, il n'en fut rien à la plus grande surprise de l'ancienne Sainte qui se laissa aller à un petit sourire plus … complice. Plus détendue, elle décrispa ses poings, poussa un léger soupir.

Observant longuement l'ami de Childéric, la Sirène Maléfique lui trouvait moins bonne mine qu'à l’accoutumé. Là encore, ce n'était pas surprenant. Elle avait constaté de ses yeux l'attaque éclair qu'avait essuyé les forces de la Sagesse. Ou plutôt le premier temple du zodiaque. Là où s'était tenu le théâtre d'un grand malheur pour eux, Saints. La mort du Grand Pope Bélisaire. Une absurdité à son sens. Une nouvelle incompréhension. Comment cela avait-il pu se produire ? En cet instant, elle partagea la peine des chevaliers d'Athéna, s'égara une fois encore dans ses pensées. Tant et si bien qu'elle préféra laisser les deux hommes parler entre eux. Mais c'était sans compter l'étreinte à laquelle son bras était soumis.

Pourquoi ne me lâche-tu donc pas Légat ? Je ne crains rien ici. Je ne crains rien ni personne. Laisse-moi libre.

Elle n'avait pas été douce quand Nimuë s'introduisit dans l'esprit du cinabre. Comme une sorte d'avertissement. La pression qu'elle exerça d'ailleurs par la pensée sur la psyché de Cinead s'affermit. Un nouveau soupir et elle s'adressa, d'une voix atone, à Silas.

« Childéric est dans son temple ? » Lui demanda t-elle sans détour, laissant la diplomatie et les raisons de leur venue au Purificateur. « Faire un peu de jardinage avec lui serait une raison suffisante à tes yeux ? »

Cette fois elle ne put s'empêcher de rire toute seule à se propre remarque. Mais après tout … Nimuë avait bel et bien fait une promesse au Lion d'Or. Peut-être aurait-elle l'occasion de réparer un peu ce qu'elle avait détruit. Ou continuer simplement à faire germer la graine qu'ils avaient commencé à faire naître tous les deux ? Son sourire se fit plus franc, plus enjôleur, la jeune pirate avait l'impression que toute une éternité s'était écoulée depuis leur dernière rencontre.

« Et toi Silas, au diable le protocole, comment te portes-tu ? Et Ainia ? »





© Never-Utopia


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1350/1350[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge850/850[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1600/1600[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyMar 9 Aoû - 18:43
Intentions

A croire que vivre au Sanctuaire d'Athéna décuplait le sarcasme. Nimuë était forte à ce jeu, oui, mais le Scorpion et les Gémeaux semblaient eux aussi doués pour la chose. S'il l'avait put, le Légat aurait soupiré. Il n'en ferait rien, se contentant d'observer le Troisième Gardien s’approcher d'eux, zyeutant au passage l'armure d'or qu'il portait, ses traits, ses sculptures, ce qu'elle dégageait... Elle étaient si différentes des écailles et pourtant il ne pouvait que les trouver fascinantes, en particulier celle là qui arborait des formes et pointes que le Purificateur trouvait élégantes.

Il ne releva donc nullement la remarque sur la succession de Légats et sur le passé d'Orion, anciennement Arbhaal. Voilà des genres de points dont le Cinabre se fichait totalement, n'ayant qu'un seul objectif, le même depuis son départ il y a vingt deux ans : Atlantis. Nimuë vint alors en son esprit brutalement, si bien que le Purificateur porta un main à sa tête avant de se rappeler de leur échange sur le navire. Le sien. Il mettait en place alors les quelques conseils qu'elle lui avait soutiré pour réduire la nuisance. Cependant il restait étonné. Pourquoi ne la lâchait-il pas ? A dire vrai son emprise sur elle était minime, leurs bras étaient simplement mêlés et la sénestre de Cinead n'effleurait même pas le bras de la jeune femme. Au contraire, c'était elle qui avait une main sur le sien. Peut être ne s'en rendait-elle pas compte, perdu dans ses troubles. Il ne lui en voulait pas de toute façon. Soit, reste près de moi pour veiller sur moi, alors, Générale.

Une fois sa légère mésaventure passée il ne put s'empêcher de s'amuser de la réplique de la jeune femme, pointue comme à son habitude. Il porta son poing devant sa bouche pour masquer son sourire avant de se reprendre. Certes, il ne comprenait pas le sens de cette phrase, l'implication où bien ce que cela pouvait susciter chez les deux qui se connaissaient. Mais le ton décalé de la chose, Nimuë dans toute sa splendeur, amusait parfois le Légat, oui. Ce côté taquin, incisif. Bien qu'il notait aussi qu'ils allaient rencontrer une nouvelle connaissance de la Sirène Maléfique. Childéric. Un doré de plus, avec Lesath et Silas Désormais.

    - Enchanté aussi, Silas des Gémeaux. Je ne comptais pas passer sans cela en effet, j'aurai été déçu de votre caste si vous m'aviez laissé passé sans ordre précis. La pourquoi de notre visite est simple : nous souhaitons nous entretenir avec le Grand Pope Akritès. Les raisons le sont tout autant : éviter de nouveaux "enchainements" de Grands Pope et Légats, ainsi qu’apaiser les tensions entre nos armées pour faire progresser cette Armistice nous unissant en quelque chose de plus fort. De plus beau.


Le rouge de ses yeux devenait presque étincelant, il était persuadé que sa volonté pouvait être. Exister. Aller plus loin pour protéger ce qui lui était cher, croire en des choses, des rêves, des personnes. Nul doute que en cette période Athéna et Poséidon étaient plus proches que par le passé, loin de leurs conflits d'antant. La Déesse aux yeux pers avait laissé l'occasion aux Marinas de retrouver leur Déité. Il était temps de montrer un peu de reconnaissance pour ce geste et d'approfondir ce qui avait été posé par cela. Et cela, seul lui et Nimuë pouvaient le faire dans le cas présent, en discutant avec le Grand Pope et en clarifiant la situation qu'était celle de la Générale. Sa volonté à elle aussi, forte et implacable. Ce qu'il voyait en elle. Ces mots il les avait prononcés fièrement, oui.


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1650/1650[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1250/1250[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyJeu 11 Aoû - 16:11


Nimuë et Cinead jouait un drôle de jeu en se tenant par le bras comme si l'un voulait partir mais que l'autre l'empêcher alors qu'il ne voulait pas vraiment quitter le bras de l'autre. C'était étrange, bizarre, déplacé même. Comme si l'un était sous la pression de l'autre et qu'il ne pouvait rien faire pour reprendre l'ascendant, mais le plus bizarre c'était que les deux menaient et se faisait mener à la fois. Il sourit au trait d'humour de Nimuë, mais elle devait bien se doutait de sa réponse désormais qu'elle n'était plus un Gold Saint, le seul statut qui lui était inconnu sur elle était de savoir si elle serait considérer comme une traitresse ou si l'éponge allait être passé sur son cas...

_ J'ai bien peur que cette raison ne soit plus valable Nimuë... Et puis ne vas pas abimer le jeune pommier et les plants de tomates qu'il a planté pour ma personne.

Il sourit à la jeune femme à la fin de sa petite phrase puis repassa son regard sur le légat. Il devait mesurer ses mots pour lui répondre, il serait dommage d'être la cause de la fin de l’armistice à cause d'un mot de trop. Armisitice qui allait plus dans un sens que de l'autre pour Silas mais cela pouvait peut être changer si Akritès jouait bien son jeu.

_ Votre but est noble, je vous le concède. Mais derrière la diplomatie peut se cacher la fourberie. A la dernière venue d'un légat, la jolie rousse à vos cotés est passé de poisson d'Athéna à poisson de Poséidon. Le représentant des Marinas a changé mais ses envies aussi? Mais je divague un peu, veuillez m'excusez.

Il se tourna vers Nimuë à nouveau. L'observant de la tête aux pieds. Ni l'un ni l'autre ne portait d'armure au final, mais il savait que le danger du cosmos n'était pas forcément du à l'armure.

_ A la vue de ta puissance et tes connaissances du monde plus le fait d'être ici en garde du corps du L2gat, je dois supposer que tu es un des généraux des Mers maintenant?

Il se mit à claquer des mains et sourit à ses deux hôtes.

_ Mais je manque à tous mes principes. Iolas veux-tu nous apporter du vin je t'en prie.

Il fallut moins d'une minute pour que le servant de Silas arrive avec un plateau avec une cruche de vin et des coupes. Il posa le plateau sur le bord de la vasque, servit les verres puis repartit. Silas lui sondait le Sanctuaire, Arbhaal venait de dépasser le Temple des Poissons maintenant, il n'allait plus tarder à arriver au Pope, Pope qui lui donnerait alors le signal de laisser passer ou non la délégation de Poséidon.

_ Veuillons attendre la réponse du Grand Pope en tout confort. Un siège peut-être? Pour te répondre Nimuë, Ainia a disparu. L'un de nos ennemis l'a emmené avec lui et j'ai... j'ai eu beau la rechercher... pas moyen... Même Hélène n'as pas su m'aider... Un mois, cela fait quasiment un mois maintenant...

Il ne pouvait pas en dire plus, peut être que si l'ancienne Gold Saint avait été seule, il aurait parlé des chevalier de l'ombre mais la il ne pouvait pas devant le légat. Ce n'était pas des informations pour eux, qui sait ils pouvaient être de mèche avec? Cela datait du lendemain du départ de Nimuë, la coïncidence était drôle, enfin façon de parler...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1800/1800[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyJeu 11 Aoû - 16:53
Perdue






La première réponse de Silas la fit froncer des sourcils. Par contrariété, par étonnement aussi ? Elle-même ne savait pas trop si elle devait en rire ou non. Valable ou pas, sa réplique n'avait été qu'une légère plaisanterie visant à détendre l'atmosphère. Qu'entendait-il donc par là ? Et pourquoi cherchait-elle à comprendre une chose qui sans doute, n'existait pas ? À moins qu'il ne s'agissait en réalité d'un gros sous-entendu dans le but de lui faire saisir que les choses entre elle et Childéric avaient pris un autre chemin, elle ne voyait pas bien. Ou alors s'agissait-il plus simplement d'une mise en garde. Elle haussa des épaules, se rembrunissant tout à coup.

Il ne faisait que lui rappeler qu'elle avait fait du mal. Qu'elle n'avait été qu'une Fourbe Créature, un Poison. Un monstre qui avait détruit le jardin de Childéric et peut-être bien plus à l'entendre ? Son cœur se serra à cette pensée. Une ombre s'installa sur ses traits et elle laissa le Légat et les Gémeaux discuter entre eux, faisant quelques pas en arrière pour s'éloigner. Non sans avoir jeter un regard appuyé et farouche dans le direction de Cinead. Poings et mâchoires crispées, elle n'écoutait plus vraiment.

Ce ne fut que lorsque Silas reporta son attention sur elle que la jeune pirate eut un petit sourire en coin. Rien de plus, rien de moins. Bras croisés sous sa poitrine, la demoiselle semblait s'être totalement refermée. Quand on lui servit un verre de vin, la belle remercia le serviteur d'un léger mouvement de la tête et commença à faire danser le liquide. Alors qu'elle vidait le contenu de son gobelet, elle manqua de s'étouffer, surprise d'apprendre qu'Ainia avait disparue. Elle toussota, ses yeux pers écarquillés, se tourna, outrée vers le Saint.

« Attends … quoi ?! L'un de nos ennemis ? Qui ! De qui parles-tu Silas ?! » s'exclama t-elle en reposant sa boisson, approchant hâtivement -trop ?- du jeune homme qu'elle observa, choquée. « Un mois ! Un mois ?! Mais … Putain ! »

Jura t-elle en tentant de se calmer. Ce n'était ni le moment, ni l'endroit pour perdre pied, l'invectiver davantage. Surtout pas devant le Légat qui était déjà bien assez patient avec elle. Oh elle outrepassait bien des choses la jeune femme … Accablé davantage Silas n'arrangerait rien à leurs histoires. Un nouveau soupir, un nouveau juron et la jeune femme s'éloigna, traversant le parvis du temple pour faire machine arrière. Elle stoppa ses pas, frappa du pied un caillou qui s'envola très loin.

« Je la retrouverai. » souffla la jeune rousse en s'asseyant sur les marches, plaçant une main devant son visage. « Bordel … qu'est-ce qui m'a pris d'accepter de venir. »

L'envie de partir était grande. Mais il y avait son devoir, sa parole. Certains comptaient sur elle. Mais tout ceci était difficile, bien difficile à supporter. Et elle était loin d'imaginer que cela n'était qu'un vague avant-goût.

Au final Silas ne lui avait même pas répondu sur la présence, ou non du Lion d'Or dans son temple. Et elle ne voulait vraiment pas manifester son cosmos …





© Never-Utopia


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1350/1350[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge850/850[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1600/1600[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptySam 13 Aoû - 10:14
Attente

Cinead se retrouvait parfois dans une position inconfortable durant cette rencontre, posé là entre le passé et le présent des deux personnes à côté de lui. Pour eux aussi cela ne devait pas être des plus drôle, surtout pour celle qui devait affronter son destin marche après marche, sous la volonté du Légat. Pourtant elle avait su accepter sans aucun mot, le comprenant parfaitement. Il ne comprenait pas le sens de tous les mots qui s'échangeaient entre eux, mais saisissait parfaitement ceux qui lui étaient adressés. Les même que ceux prononcés par le Scorpion, un discours parfaitement semblable quoi qu'un brin personnalisé pour les deux Marinas cette fois et surtout pour celle qui, déjà, s'était éloigné des Gémeaux et de Polyphème, manifestement agacée par la tournure que prenait la discussion. Oh oui, le Légat voulut soupirer une nouvelle fois mais n'en fit rien, se contentant de porter son regard sur la droite un instant.

Il leva la main devant la servante, refusant poliment les mets et boissons proposés là. Après tout, contrairement à ce que les Gémeaux pouvaient penser, prendre le thé et discuter confortablement assis là n'était pas le but des Marinas, pas plus qu'une quelconque "fourberie" comme les Chevaliers d'Or aimaient à le penser mais ça, au vu de l'état du Sanctuaire... C'était une chose difficile à leur faire comprendre, malheureusement. La suite était encore moins amusante, une connaissance commune aux deux semblait avoir disparu, été enlevée par un ennemi. Oh oui, la colère de Nimuë fut profonde, en un sens ce fut certainement la dernière chose dont elle avait besoin là et le sentiment qui enserrait le cœur du Purificateur depuis un moment déjà, la culpabilité, fut accru lorsqu'elle prononça ces mots, au loin... Oui, pourquoi avait-elle accepté de venir... Il savait que le chemin allait être rude pour elle et pourtant il le lui avait demandé, désormais il se rendait compte lui aussi... Peut être aurait-il du venir seul et lui éviter tout cela. Il reporta rapidement son regard sur les gémeaux, un bras posé sur ses côtes pour soutenir le second dont la main venait masquer sa bouche. Pensif. Il bougea cette main vers l'avant, tout en levant l'index comme pour annoncer ses mots prochains, calmement.

    - Bien. Résumons donc la situation... Durant une période de trouble entre nos armées, vous avez laissé passer le Général de l'Hippocampe qui est allé rencontrer votre Déesse en personne... Et là, durant une Armistice, vous refusez deux dignitaires dont la Voix de Poséidon pour aller rencontrer le Grand Pope et discuter d'une étape plus importante qu'une simple non-agression. Intéressant vraiment... Tu veux savoir ce qui change entre un représentant et un autre ? La réponse est simple, Athéna à offert à notre peuple le retour de notre Dieu, de Poséidon en personne. Voilà ce qui change, notre Dieu est désormais présent et souhaite aller plus loin. Alors oui, l'Hippocampe fut remercié par le Souverain des Mers pour l'avoir libéré en devenant sa Voix avant de lui confier une tâche plus importante, et désormais je suis son représentant, le chef de ses armées. Tu penses que nous venons attenter à la vie d'Athéna ou du Grand Pope ? Soit, quel meilleur moyen que de venir accompagné de celle qui était autrefois des vôtres, me crois-tu si idiot ? Si tu n'es pas capable de prendre toi même la décision de nous laisser passer ou non, mais seulement de nous faire attendre, je ne vois pas ce que je fais ici, la guerre est à notre porte, à tous. Tu l'as dit toi même, l'ennemi à enlevé ton amie. Alors soit. Je te laisserai expliquer au Grand Pope pourquoi nous n'avons pas pu passer. Je te laisserai lui expliquer pourquoi l'Armistice a été fragilisée par le Chevalier des Gémeaux. Au revoir.


Le temps était précieux, soit il les laissait passer, soit il les refusait. Ils n'avaient pas le temps de rester là a papoter, à déguster des friandises ou des fruits et attendre. Ils devaient rencontrer le Grand Pope, c'était là leur but unique depuis le début. Orion œuvrait en se sens et nul doute que désormais Akritès les attendait de pied ferme, comprenant que la venue du Légat accompagné de celle qui avait déserté l'armée ne pouvait être un signe de provocation. Cinead tourna les talons rapidement et s'éloigna de l'homme drapé d'or pour s'approcher de celle qui, enfermée dans ses jurons et son mutisme attendait à l'entrée du temple. Assise. Il ne mit pas bien longtemps à la rejoindre.

    - Nimuë, nous y allons. Une fois rentrés je te laisserai rechercher ton amie.


Pas la peine d'en dire plus, le visage fermé du Légat parlait bien assez. Elle avait du entendre tout ce qui s'était dit de toute manière. Une simple main tendue vers elle pour l'aider à se relever avant d'entamer leur marche.


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
SilasSilasArmure :
Gémeaux

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1650/1650[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1650/1650)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1250/1250[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1250/1250)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1500/1500)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyMar 16 Aoû - 9:55


L'entité tapie dans l'esprit du Gold Saint se mit à rire en voyant Nimuë se mettre dans tous ses états. C'est avec délectation qu'elle observait la scène tout en se mettant à rire, brouillant en même temps l'esprit de Silas. "Il ne fallait pas partir la rousse, pourquoi pleures-tu sur toi même? Tu couchais pourtant pas avec comme l'autre crétin..." Silas se mordit de lui-même la joue pour faire taire la voix en lui et ne put regarder qu'impuissant le retour en arrière de la nouvelle générale de Poséidon. Il regarda ensuite le légat, faible représentant de son ordre et de son dieu faire machine arrière en sortant des ineptie aussi grosse qu'il avait les cheveux rouges. La voix ricanait de plus belle en son esprit, et il dut combattre pour qu'elle ne se mette pas en avant. Elle prenait de la force dans ses situations mais le Gold Saint des Gémeaux luttait pour qu'elle ne prenne pas le contrôle, pas comme à Jamir...

_ Légat. Tout comme vous obéissez à Poséidon, j'obéis à Akritès et Athéna. Les ordres du Pope ont été claires, je ne dois laisser passer quiconque n'étant pas du Sanctuaire. Ce sont ses mots et j'obéis. Si vous n'êtes pas capable d'attendre dix minutes de plus que ce brave Arbhaal arrive en haut des marches, je n'y suis pour rien je n'ai rempli que mon devoir. Je vous ai offert mon hospitalité mais vous la refusez. Vous fragilisez l'armistice, vous et pas moi. Je ne suis qu'un gardien qui obéit à son maître, vous vous n'êtes qu'un impatient qui pense qu'il peut monter les marches comme il le souhaite. Je suis désolé si la sécurité a monté d'un cran dernièrement mais quand on sait qu'un oracle a participé à la mort de Bélisaire alors que quelque jours auparavant l'Augure avait certifié mettre en route un accord de paix entre nous, je me dois d'être sceptique et sur mes gardes.

Il le regarda alors fuir, tel un chien n'ayant pas pu obtenir la boulette qui se trouvait derrière la porte devant lui, boulette laissant émaner une odeur si attirante pour le canidé. LA voix riait de plus belle devant le spectacle, chantant à Silas la punition qu'il subirait surement par le nouveau Pope. Mais justement le pope intervint et donna l'ordre à tous de laisser passer les Marinas.

"Laissez passer les plénipotentiaires Marinas, je dois discuter avec eux"

Silas souffla alors et s'empressa de rejoindre le duo Nimuë Cinead sur le départ.

_ Pas un pas de plus s'il vous plait. Le Pope vous autorise à passer toutes les maisons du zodiaque pour le rejoindre.

Un message cosmique, si seulement Arbhaal avait pensé à cela au lieu de monter comme un âne toutes les marches de la route du zodiaque. Pathétique, risible...

_ A vous de voir ce que vous faites maintenant, mais cela ne sera aucunement de ma faute. Le chemin est libre. Sunilda du Cancer n'est pas à son poste mais Childéric du Lion est dans sa demeure. Nimuë je te laisse donc retrouver ton brave ami franc.

Il lui sourit amicalement et s'approcha d'elle tout en avançant vers l'entrée de son temple pour descendre les premières marches. Il lui chuchota dans l'oreille pour qu'elle soit la seule à pouvoir entendre.

_ Concernant Ainia, ce sont les ombres du zodiaque qui l'ont enlevé. Si tu mènes ta propre enquête et trouve quelque chose, promets moi de me prévenir s'il te plait. Sinon je ne pense pas que tu as gagné au change entre notre nouveau Pope et ton légat.

Il se mit alors à rire,ricaner plutôt mais ce n'était pas son rire, c'était celui de la sombre entité, de cette voix et Nimuë allait surement relever ce détail que seule ceux connaissant assez le Gold Saint des Gémeaux pouvait. Il laissa donc le duo passer, regardant l'horizon et le contrebas du Sanctuaire, les maisons vides du Taureau et du Bélier...





Lorsque j'engage un combat, il ne me vient pas à l'idée que je puisse le perdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1825-silas-gold-saint-des https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1723-silas-gold-saint-des-gemeaux En ligne
NimuëNimuëArmure :
Armure d'Or des Poissons

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1500/1500)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge1500/1500[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (1500/1500)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1800/1800[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1800/1800)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyMar 16 Aoû - 12:40
Gagner






Nimuë calmait son cœur autant que son esprit, contempla longtemps le ciel au-dessus de sa tête. Les quelques nuages qui traversaient ce dernier n’étaient pas nombreux mais parvenaient tout de même à dissimuler le soleil juste un instant. Sur eux, une ombre s’étendit. Si Nimuë interprétait rarement ce genre de signe, quelque part un mauvais pressentiment la gagna et cette fois, elle voulait bien croire en son instinct. Par le passé son père adoptif avait compté sur ce « talent », celui de desceller dans la trame des cieux, les tempêtes. La première chose qu’elle ait pu jamais chasser avant de devenir une pirate. Un capitaine et maintenant un Général en charge de tout un océan. Sirène Maléfique.

Quelque chose de sombre approchait, le Légat venait de nommer cela : Guerre. Son cortège d’absurdité, représenté par quelques soldats assoiffés de sang, s’était présenté il y a peu à leurs portes. Childéric lui avait révélé cela sur l’île de Salamine et maintenant qu’elle pouvait constater cela de ses yeux, elle se rendait compte que le tableau était bien plus noir que ça. Sans doute n’avait-il pas voulu l’inquiéter outre mesure. Ou bien parce que tout ceci ne la concernait plus. Dans le fond, depuis son incident avec Asclépios, la jeune femme se l’était avouée : elle se sentait toujours Sainte, quelque part. C’était la raison pour laquelle elle n’avait pas lâché tous les enseignements de son maître, avait continué à développer ses dons pour l’art de guérir.

Ainia. La tête de la jeune femme se releva dans la direction du Légat, le détaillant avec une certaine surprise. Rentrer ? Nimuë se redressa, sur le point d’ouvrir la bouche pour parler que Silas, presque aussitôt, les arrêta. Le Grand Pope désirait les voir. La jeune femme ne put s’empêcher de retenir un petit rire derrière sa main.

« Légat ? »

Les yeux pers de la jeune femme paraissaient chercher une réponse, un accord. Dans tous les cas, la belle rousse avait obtenu sa réponse : le Lion était ici, en sûreté. Par la voie télépathique, avant que Silas ne lui glisse quelques mots à l’oreille, elle rassura Cinead.

Allons-y Légat, Nous n’aurons plus d’obstacles sur notre route désormais.

Elle l’espérait. Aux mots des Gémeaux la jeune pirate acquiesça sombrement. Pséma était-il donc derrière l’enlèvement d’Ainia ? Soucieuse, elle nota tout de même cette chose étrange qu’elle sentit chez Silas. Les sourcils froncés, elle susurra à son tour :

« Comme l’a dit notre ami commun : On sait toujours ce qu'on perd, mais on ne sait jamais ce qu'on gagne… Mais je te le promets Silas, je te promets de retrouver sa trace et de revenir ici te prévenir si jamais … on ne me passe pas la corde au cou ! »


Elle se recula en riant, les yeux rieurs. Une attitude feinte. Car au fond, elle pensait toujours qu’une tempête était sur le point de se lever. Saluant les Gémeaux d’un signe de la main, l’ancienne Sainte des Poissons s’en alla rejoindre les ombres du Temples, direction, le Temple du Lion.






© Never-Utopia


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] 64j9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t239-nimue-gold-sainte-des
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-bleu1350/1350[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-bleu  (1350/1350)
CP:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-rouge850/850[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-rouge  (850/850)
CC:
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] G-jaune1600/1600[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] V-jaune  (1600/1600)
Message Re: [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]   [Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] EmptyJeu 18 Aoû - 8:09
Silence

Suite à l'injonction de chevalier d'or des Gémeaux le Légat stoppa ses pas, affichant brièvement un sourire sur ses lippes avant de fermer à nouveau son visage, sans expression. Brève victoire. Il se retourna donc, faisant de nouveau face au troisième gardien. Ses dernières paroles repassaient alors brièvement en son esprit. Oh non, Cinead, le Légat, n'était pas le bienvene ici. Le Chevalier des Gémeaux semblait ne pas avoir apprécié la franchise de la Voix de Poséidon, s'était alors braqué. Peut être que lui aussi l'avait fait en un sens, pourtant il n'était pas là pour se battre, pour aller au conflit bien au contraire. S'il ne souhaitait pas le laisser passer, le Cinabre n'aurait rien tenté de plus. Pourtant au fond de lui même il comprenait un peu, bien que l'image qu'il se faisait des Saint se voyait ternie au fur et à mesure de sa progression. Marches après marches. Le plus risible dans cette histoire était le fait que le Légat estimait le chevalier d'or du Sagittaire comme digne représentant de l'ordre qu'il avait imaginé durant ses années à Blue Graad. Et pourtant aux dire du Scorpion et des Gémeaux, il semblait être le pire... Le Sanctuaire connaissait des heures bien sombres.

Nimuë chercha rapidement les intentions du Légat, si elle avait pu déceler son court sourire la Générale avait certainement compris. S'ils pouvaient avancer ils le feraient. Après tout ils étaient là, tous deux, pour instaurer un peu de grandeur, quelque chose de beau et de fiable. Préserver ce qui en valait la peine, tout simplement. Il ne répondit que par un regard furtif et un léger mouvement de tête à l'Oriflamme lorsqu'elle sembla vouloir le rassurer un instant. Pourtant elle n'eut aucune réponse. Pas un mot, pas une pensée. Cinead était fermé, plus concentré sur la suite que sur les mots que susurrait le Chevalier d'Or à la Générale des Mers. Alors il redevint un instant l'enfant gâté qu'il eut été avant de quitter Atlantis il y a vingt deux ans, un court instant. Il avança, dépassant, frôlant même, le troisième gardien sans lui accorder un regard, le rouge de ses pupilles ne s'arrêtait pas à cela mais était loin désormais, fixait les pourtours du temple posé tout en haut de cette colline. Là bas, l'objectif. Le Grand Pope. Contrer la guerre, l’atténuer. Il s'engouffra donc de nouveau dans ce temple qu'il venait de quitter et vers le milieu de ce dernier, près de la fontaine, il stoppa ses pas en voyant une jeune femme s'afferant avec un cruche. La servante de Silas.

    - Merci pour ton hospitalité.


Il s'inclina légèrement alors que, déjà, Nimuë semblait l'avoir dépassé. La jeune et belle rousse s'en allait déjà, poussée par un courant fort. Il pressa ses pas pour les emboiter dans les siens, oh il le sentait oui, ces quelques marches allaient être gravies d'une manière plus preste que celle des précédents temples. Le prochain allait être vide, sans gardien. Le suivant allait offrir des retrouvailles... Des rencontres.


[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas] Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
 
[Début Août 550] Silence. [PV Cinead / Silas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Imperium Byzantinum :: Sanctuaire :: Temple des Gémeaux-
Sauter vers: