Votez
I
II
III


Mars 553 AD (Jusqu'à la fin de l'Event)
 
Partagez
 

 (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyJeu 18 Aoû - 14:35
Tu ouvris les yeux doucement. La lumière du jour sous la mer te faisait de nouveau mal aux yeux. Toi qui était pourtant habitué à cette lumière mystique du fond des mers. Était-ce parce que aujourd’hui tu ne possédais plus ton écaille ? Oui. Tu ne connaissais que trop bien cette sensation de légèreté et de liberté lorsqu'on vous enlevait un poids sur les épaules.

Tu fis un petit sourire du coin de tes lèvres. Tu voyais encore un peu flou, mais tu reconnaissais l'immense barrière de Corail qui protégeait votre citée sous-marine. Ta citée, ton nouveau chez toi. Ce chez-toi que tu avais dû quitter pendant trois longs mois en vadrouillant dans le Sud de l'Italie à la recherche de quelqu'un.

Pour finalement rentrer bredouille. L'Appel de l'océan était-donc si fort que cela ? Pour toi qui avais déserté, pourrais-tu revenir comme ça ? Pouvais-tu te le permettre ? Ton honneur en avais pris un sacré coup depuis Rome, aussi tu ne savais pas si tu étais vraiment faite pour être un Général de Poséidon. Était-ce vraiment une vocation innée ? Tu doutais de la réponse à ce moment précis de fin juillet 550.

Pendant ton séjour dans le sud de l’Italie, tu avais fait de bonnes rencontres comme des mauvaises. En fait, cela avait eu le don de t’ouvrir les yeux sur la nature humaine. Les hommes étaient capables du pire comme du meilleur. L’Abandon de toutes choses étaient parfois nécessaires pour un nouveau commencement. Celsio fut le fond de tes pensées pendant tout ton voyage. Tu n’arrivais pas à comprendre comment tu avais pu ressentir une énergie si familière aussi loin de chez lui.

Tu n’avais pu résister à la tentation de découvrir ce pourquoi du comment. Celsio restera à jamais l’homme de ta vie. Celui que tu aimais profondément, et que tu respectais le plus. Tu lui avais voué ta vie avant de passé Général. Il avait tellement fait pour toi que tu avais décidé de ne plus vivre que pour lui au détriment des autres parfois. Et cela… tu le regrettais amèrement, tu voulais changer cette manière de vivre désormais. Tu voulais prendre les autres plus en considération.

Tu sais que le chemin sera long et difficile pour faire de nouveau tes preuves. Seulement, tu étais prête à braver tous les obstacles pour récupérer ta place au sein de la famille des Marinas. Au sein de l’armée de Poséidon. Tu renouvelais ton serment devant la barrière de corail, avant de t’avancer vers le temple du dieu des mers. Tu passes l’Arche d’Orichalques, devant les soldats qui te sourit. Contents de revoir leur Générale. Tu passes les différents piliers sans trop de problèmes non plus. Cependant… quelque chose te chiffonnais. De nouveaux gardiens… il y avait de nouveaux gardiens parmi vous. Cela voudrait-il donc dire que tes anciens compagnons d’armes avaient tous disparus ? Liao… Lytès… Ariane…

Il était vrai que durant ton voyage tu avais senti des énergies disparaître… mais jamais au grand jamais, tu n’aurais imaginé que cela aurait pris une telle ampleur ! Qu’avais-tu donc raté de si important en trois mois ? … Seul l’avenir te le dira. Pour l’heure il fallait que tu voies le légat, et tu savais où aller, alors tu ne perdis pas de temps. Tu fonçais chez le Légat de Poséidon. C’est lorsque tu arrives en haut des marches, que tu reprends ton souffle et que tu demandes :

« Il y a quelqu’un ? S’il vous plait ? »

Tu te redressais, il ne te restait plus qu’une seule chose à faire : Attendre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu1350/1350(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (1350/1350)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge850/850(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (850/850)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune1600/1600(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (1600/1600)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyVen 19 Aoû - 10:31
Retour

Il avait du retard, le Légat. A peine quelques jours qu'il était rentré et le voilà déjà enfoui dans différents rapports à essayer de comprendre au mieux la situation dans laquelle se trouvait Atlantis et son armée. Du mouvement il y en avait eut, preuve en était sa nomination récente... Et pourtant si peu de Marinas étaient venus le trouver, tout comme il n'en avait rencontré que peu.

Nimuë O'Bannon de la Sirène Maléfique bien sûr avec qui il eut passé une soirée des plus étrange, mais qui lui avait laissé au final un souvenir assez positif. Sans parler du petit cours qu'elle avait pu lui donner sur son esprit bien trop ouvert, à lui, le Légat. Il devait être prudent, la jeune femme avait fait un pas vers lui en lui inculquant quelques bottes de son art à elle... Cela avait le mérite de le faire sourire, quand bien même la fin de leur entrevue s'était soldée sur une note assez amère... Satine... Il balaya ses pensées et l'image de cette sœur qui lui tapait le côté de crâne en le traitant d'idiot. Nimuë l'avait presque imitée à dire vrai, volontairement ? Il n'en savait rien, tout comme il ne savait pas à quel point elle avait pu s’immiscer en ses souvenirs... Le Cinabre n'avait rien à cacher de toute façon, cela ne lui importait que peu, tant que cela restait une Atlante.

Endymion ensuite, Dragon des Mers manipulateur dans bien des sens. Tant avec ses mots qu'avec ses cartes. Il ne put s'empêcher de rire en repensant à celle que ce dernier lui avait attribué. Pardon. Que son âme était. Cinead Atlas, le Pendu ! Attaché à son destin, s'y soumettant... Il était drôle de voir que Nimuë l'avait accusé d'une chose similaire. Lui pourtant se savait plus libre que jamais, aussi aucun d'eux n'avait connu sa vie d'avant. Il restait un Atlas, et pas n'importe lequel... Le Purificateur, chuchoteur des âmes d'orichalque. Protecteur et bienfaiteurs des écailles.

Calista Atlas de Scylla pour finir, bien évidement. Petit éclat de vie, de beauté et d'amour. Sa petite sœur qu'il avait retrouvé dans les larmes, heureux comme il ne l'avait été depuis bien des années à dire vrai. Petit bout de femme qu'il avait abandonné à sa naissance en lui laissant un présent qu'il ne pensait voir à ses cheveux encore aujourd'hui. Elle était aujourd'hui pleine de vie, rayonnante. Fière Atlas. Elle ne fut pas épargnée par les pertes, tout comme lui, mais avait su rester digne et forte. Il était fier de voir ce qu'elle avait su devenir sans la présence de son grand frère et sa grande sœur. Oui. Et s'il désirait plus que tout protéger Atlantis et ses habitants, il souhaitait aussi avoir la reconnaissance de sa seule famille aujourd'hui. Qu'elle soit fière de lui, comme avait pu dire Satine avant leur départ.

Et il y avait les autres. Les inconnus. Les disparus... Ariane des Lyumnades qui avait mené un rude combat en Alexandrie peut avant l'arrivée du Légat. Disparue. Thalès de l'Hippocampe, qui ne fut pas impliqué dans ce combat mais avait lui aussi disparu. Et enfin Lytès du Kraken... l'écaille de ce dernier était revenue dans la matinée et Cinead l'avait alors examinée. Triste constat que de voir le retour d'une armure sans son possesseur, rarement une bonne nouvelle, plus encore quand sur cette dernière régnait une aura sombre. Ce dernier cas semblait donner plus d'indice que les deux autres cependant, aussi il inspectait les registres désormais pour trouver la meilleure action à faire. Gardes, troupes, rondes, effectifs... Tout y passait, le Légat était en action.

Pourtant, il ne put terminer car il sentait s'approcher une présence près du temple. Inconnue mais éveillée. Il se releva alors, laissa la les différents morceaux de papier et quitta le petit bureau qui était le sien pour retrouver la salle du Légat et son petit trône. Pourtant il n'allait pas s'y asseoir non, car déjà il s'approcher de l'entrer pour rencontrer la source de cette voix féminine qui s'était annoncée. Tout en avançant il ajusta ses habits jusqu'à se trouver non loin d'une jolie jeune femme, blonde aux grands yeux. Inconnue, oui. Il l’accueillit alors d'un sourire chaleureux, le sien, habituel.

    - Bonjour et bienvenue dans le Temple de Poséidon. Je suis Cinead, Légat de notre Dieu... depuis peu de temps. Je n'ai pas le plaisir de te connaître encore, qui es-tu donc ?

Difficile pour lui de juger en cet instant, dé définir une chose certaine. Il ressentait cependant un Cosmos familier bien que ce n'était pas son fort. Cette femme était une Marina de ce qu'il pouvait appréhender, oui, et pourtant il n'arrivait pas encore à se concentrer suffisamment pour rechercher une source de lien sur elle... Certainement car elle ne lui en offrait pas l'occasion, et puis son esprit était aussi prit par bien d'autres choses. Il se demanda alors si la femme qui lui faisait face n'était pas Ariane des Lyumnades... Il se dit alors que l'ancien Légat ne lui avait pas décrit physiquement ses troupes, dommage. Mais il lui était difficile d'affirmer cela en tant que Purificateur, l'essence de l'écaille n'étant pas captée jusqu'à ses sens.


(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Signature


Dernière édition par Cinead le Mar 23 Aoû - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptySam 20 Aoû - 20:41
Tu avais attendu quelques minutes, quelques quarts d'heures tout au plus avant qu'une personne ne se présente devant-toi. Un parfait inconnu et pourtant tu sentais une sensation familière dans son aura. Comme si, tu le connaissais sans vraiment le connaître. Était-ce donc un frère d'arme qui se présentait ainsi devant-toi ? dévoilant toute sa carrure ? Hum. Voyons voyons, tu le dévisageais.

Longuement, un peu trop même. De haut en bas. De droite à gauche. Tu avais beau chercher dans ta mémoire, aucune trace de lui dans tes souvenirs vécu en Atlantide jusqu'à présent. Que fallait-il comprendre ? Qu'il était un nouveau membre de notre armée important ? Tu aurais voulu trouver Liao en face de toi. Tout du moins, tu avais imaginer cette scène lorsqu'il te verrait revenir d'un si long voyage et absence. Tu t'étais attendu à une scène de ménage qui aurait tournée court très vite en un sourire réconfortant.

Quelque part, tu savais que tu te fourvoyais, tu ne savais pas ce qu'ils étaient devenus après tout, tu n'avais senti aucune présence amicale. Aucunes présences que tu connaissais et appréciait. La déception fut grande. Immense même. Pourtant, ce n'est pas pour autant que tu exprimerais tes pensées librement. Ha non. Il fallait contenir ce sentiment, tu avais dis que tu voulais changer. Il fallait déjà commencer par les bonnes manières, et laissez cette attitude orgueilleuse et dédaigneuse de côté. Maintenant que la haine envers les Saints t'avait "quitté". Enfouie dirons-nous.

Il fallait que tu cherches comment réagir face à cet homme. En plus de cela, tu n'avais plus d'écaille, il était donc logique... qu'il te pose cette question. A toi l'ex-Sirène Maléfique, tu étais bien curieuse de savoir à quoi elle ressemblait la nouvelle. Enfin bref. Ta crainte fut avérée exacte, il était le nouveau Légat. Tu murmuras :

"ou sont les autres..."

Puis tu répondis en déclinant ton ex-grade et ton prénom :

"Je suis Arellys, Ex-Générale de La Sirène Maléfique, j'ai perdu mon écaille au cours d'une bataille "

Voilà qui était clair, autant être honnête avec lui dès le départ, de toute façon, tu n'avais plus rien à perdre. Tout ce qui comptait pour toi n'était plus en Atlantide alors comment pouvais-tu trouver encore la fois en le seigneur Poséidon ? Ton dieu... le seul et l'unique en qui tu avais confié ta vie...en 545. Après la mort de Celsio tu avais pu accepter ton rôle de lieutenant et tu avais tout fait pour devenir Générale, peut-importe comment... et là, tu revenais, et puis tu ne reconnaissais que les lieux. L'ambiance avait changé, les personnes étaient parties... et toi tu étais là au milieu des marches du temple devant un parfait inconnu.

"Hum... je...suppose que la situation d'Atlantide à changé depuis ma disparition... enfin... je veux dire, qu'allez vous faire de moi maintenant que vous savez qui je suis ? J'imagine que mes connaissances... ne sont plus là.. ?" Fis-tu avec un sourire, enfin, il était faux bien entendu, mais tu essayais de garder le moral en vue des circonstances de ton retour... il allait falloir te réhabituer... Et ça n'allait pas être gagné autant pour lui que pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu1350/1350(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (1350/1350)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge850/850(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (850/850)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune1600/1600(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (1600/1600)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyMar 23 Aoû - 15:33
Surprise

    - Oh !

Il ne put s’empêcher d'exprimer sa surprise a l'entente du nom qu'il venait d'entendre ainsi que son ancien rôle. Celui désormais endossé par Nimuë. Arellys, son prénom était passé devant ses yeux quelques fois, dans les registres, notamment suite au retour de son armure seule. Disparition, à l'instar des autres. Pourtant Cinead afficha un large sourire, comme s'il retrouvait là un semblant d'espoir. Lytès aussi avait disparu et son écaille était revenue seule... Et pourtant, face à lui se trouvait une personne qu'Atlantis pensait perdue. Une bonne chose donc.

    - Pardonne mon étonnement, j'ai vu ton nom écrit sur quelques rapports et registres il y a peu.. Je suis assez surpris. Mais ton retour est une bonne chose. Je l'espère.

Son visage afficha alors un ton un peu plus sérieux, faisant disparaître son rictus pour commencer à réfléchir... Qu'allait-il faire d'elle ? Là était une bonne question. Elle avait disparue, abandonné son poste et perdu son écaille. Devrait-il sévir d'entrée de jeu, l'envoyer dans les Geôles pour l’interroger ? Non, il manquait certainement trop d'historique à sa personne pour pouvoir prendre ce genre de décision, sans compter son retour à lui aussi récent. Il porta sa main devant sa bouche, posant son index presque plié sur ses lippes, pensif un court moment avant de prendre la parole de nouveau.

    - Suis-moi pour commencer, nous n'allons pas rester à parler là dans l'entrée du Temple !

Il traversa alors la salle lui étant propre, celle du Légat, vide avec seulement son petit trône... Il ne l'aimait pas, cet endroit, bien trop imposant et dégradant à ses yeux. Bientôt il ferait installer des bancs de marbre en arc de cercle pour que les Généraux et autres conviés puissent s'asseoir face à lui. Peut être des sièges aux côtés du trône aussi. Il revint alors au sujet présent en ouvrant la petite porte qui donnait sur une salle bien éclairée possédant juste de quoi s'asseoir et s’attabler, une sorte de petite salle pour se restaurer en somme. Hors de question de la recevoir dans son propre bureau, trop en désordre et débordant d'information qu'il ne pouvait lui montrer. Pour l'instant, pas tant qu'ils auraient discuté un peu. Il tira la chaise pour la jeune femme afin qu'elle puisse s'y asseoir avant de se poser à son tour, face à elle.

    - D'abord je te souhaite un bon retour en Atlantis, les temps sont troubles et savoir qu'une ancienne Générale est de retour est une très bonne nouvelle. A moins que tu ne me dises le contraire ? Je répondrais à toutes tes questions sans aucun soucis, mais avant cela je dois te demander plusieurs choses tu t'en doutes. Des détails... Comprendre pourquoi tu as perdu ton armure. Où te trouvais-tu durant ce temps. Que t'es-t-il arrivé. Je sens un certain trouble en toi et en ta Foi... Es-tu d'accord pour m'en parler ?

Le Légat affichait son calme habituel, un brin souriant. Il était réellement hâtif d'en apprendre plus, voyant son retour comme une bonne nouvelle. Il espérait ne pas se tromper, oui, bien qu'ils allaient devoir faire face à quelques données imprévues à n'en pas douter.



(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyMer 24 Aoû - 14:44
Tu fixes le légat qui se présente devant toi. Toi l'ancienne Sirène Maléfique, ton regard se durcit et se noircis. Tu le dévisageais encore et encore. Tu n'arrivais pas à trouver ce point d'attache comme avec Liao. Tu n'arrivais pas à le cerner. Tu n'arrivais pas, il y avait quelque chose qui te bloquais. Peut-être le fait d'avoir disparu 3 mois d'affilé sans avoir prévenu ? Tu avais complètement perdu tes anciens repères. Tes anciens compagnons n'étaient plus là pour témoigner ton appartenance à ce camp, et ton écaille non plus. En soit, tu te demandais ce qu'il te retenait ici. Peut-être la foi envers ton dieu ? Envers Poséidon ? Tu n'avais commencé à le servir qu'après la guerre éclair de 545, pourtant tu ne t'étais jamais vraiment, réellement, sentie intégrer dans ce camp. Cela fut d'autant plus difficile depuis la mort de Celsio, tu voulais changer ça mais en avait tu vraiment le courage ?

A vrai dire, tu ne savais plus trop ou tu en étais. Tu ne savais plus non plus quoi faire. Devais-tu révéler ce que tu avais fait au bout des 3 mois ayant suivis ton absence ? Et ton manque cruel de fidélité ? Et si tu te retrouvais en goale ? Rien que d'y penser tu avais des frissons. Devais-tu tout lui raconter dans les moindres détail pour gagner un semblant de confiance ? Et même si tu y arriverais dans l'avenir, te sentirais-tu encore à ta place parmi les Marinas ? Parmi cette armée ? Tu en avais trop vue... tu avais beaucoup trop redécouvert la surface pour admettre que ta vision des choses n'avait pas changer.

Normalement, ton nom était enregistré depuis quelque années déjà dans les rapports de missions. Toi aussi tu étais surprise que les choses aient autant bouger depuis ton départ... tu commençais à peine à apprécier tes compagnons d'armes. A vrai dire, en acceptant de le suivre un peu plus profondément dans le temple, tu t'attendais à un genre d'interrogatoire. Tu fis un soupire, et tu étends tes bras bien au delà de tes épaules. Tu n'avais en revanche, jamais imaginé que la salle pouvais être aussi vide et immense. Elle imposait en longueur et largueur. Elle imposait en taille. Tu sentis Cinead un peu... mal à l'aise ? Enfin ce n'était qu'une impression puisqu'il t'emmenas dans une autre pièce. Une plus petite.

Tu observas la petite pièce qui semblait être faite pour accueillir et recevoir les gens. On dirait plus un petit salon. Une table, des chaises, le minimum en décoration. Pourquoi devrais-tu mentir sur toi-même à un inconnu dans le même camp que toi ? Tu t’assois sans rechigner sur la chaise que tu mets instinctivement un peu à l'écart de la table, et un peu loin par méfiance. Après tout, tu ne savais pas ce qu'il allait te faire non ? Si il voulait juste parler, tant mieux sinon il risquait d'avoir affaire à ton cosmos... Vous verrez bien. Autant être coopérative pour l'instant avec ce nouveau légat.

"Déjà... j'aimerais savoir ou nous en sommes ? Que s'est-il passé depuis trois mois ? J'avoue avoir un peu... tout quitter... pour redécouvrir la surface, j'ai fais des rencontres étonnantes, j'ai été guidé par une énergie que je connaissais et je me suis perdu dans le Sud de l'Italie pour finir par être rattrapé par l'appel de la mer..." Expliqua-tu au Légat pour répondre à ses premières questions sur sa disparition.

Tu fixes de nouveau Cinead, croisant les doigts, puis passant une jambe par dessus l'autre sur la table. Te mettant assise confortablement.

"Voyons voir... je ne sais pas vraiment pourquoi mon écaille m'a quittée, peut-être parce que quelqu'un de mieux pour ce rôle est arrivé ? et correspond mieux aux attentes de l'armure ? Peut-être parce que je doute de trop sur moi-même, sur mon avenir au sein de la famille des Marinas ? En toute honnêté, si je n'avais pas voulu en parler, je ne me serais pas donné la peine de venir en personne et j'aurais attendu que les Marinas viennent à moi. Ou alors je ne serais probablement pas revenue..." Fis-tu avec un petit sourire mesquin, la taquinerie était de mise sur ces dernières paroles, à voir si le nouveau Légat comprendrait ou pas ses allusions sur sa situation. A vrai dire, tu n'aimais pas tout dévoiler sur toi à un pur inconnu.

Ni même à une autorité supérieure, à un supérieur hiérarchique. Liao était une exception. Les autres collègues aussi. Le problème était le suivant : tu ne connaissais plus personne susceptible de capter ton intérêt. D'autant plus, que tu n'avais pas encore croisé les nouveaux Généraux et que tu ne saurais pas comment te comporter en face d'eux.

"Si je t'en parle, gardera-tu cela pour toi ? je n'aime pas me confier... pour moi c'est personnel, et on se connait à peine... je risque plus de me braquer qu'autre chose..." Fis-tu en baissant une main pour aller te gratter la jambe nerveusement. Tu baisses les yeux vers la droite. "Je doute c'est vrai... mais pas en Poséidon en lui-même sinon je ne serais plus-là, je ne serais pas revenue... "qu'est-il arrivé à mes anciens compagnons ? Liao, Ariane, Lytès ?" Soufflais-je comme un murmure qui tentait de se perdre dans les méandres du silence. Cinead aurait pu sentir un légé mal à l'aise, ainsi qu'une inquiétude dans tes pupilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu1350/1350(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (1350/1350)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge850/850(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (850/850)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune1600/1600(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (1600/1600)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyDim 28 Aoû - 11:58
Purificateur

Elle semblait assez troublée face au Légat, pas impressionnée par sa personne pour autant vu la manière dont elle se comportait mais plus en général, une drôle d'impression qu'il avait sur elle. Un manque de confiance, une perte de repères. Son attitude et son corps parlait différemment que par ses mots, exprimait une certaine non chalenge et une liberté... Pourtant elle ne cherchait que des réponses à ses questions et était revenue ici en Atlantis. Appelée par son devoir, attiré par son passé comme elle le fut il y a quelques mois lorsqu'elle eut été séparée de son écaille et eut décidé de partir. Était-ce la conséquence ?

    - Je suis le Légat de Poséidon, Arellys, je suis le chef de ses armées et sa Voix sur terre. Mon rôle n'est pas juste de commander ou exécuter sa volonté... Je dois m'assurer du bien de tout Atlantis, de chaque Atlante autant que possible et je ne suis pas seul dans cette tâche. Si je te pose ces questions, que je te pousse à me parler de toi et de ce qui t'es personnel ce n'est que pour mieux comprendre. Il serait déplacé de ma part de confier ce que tu me diras, et contraire à ce que je que je représente. Cette pièce à l'air de te mettre mal à l'aise je me trompe ? Hum... allons dans la salle du trône dans ce cas, je vais t'expliquer quelque chose.

Il se leva alors et invita cette ancienne Générale perdue à le suivre, quittant cette petite pièce pour rejoindre la salle principale de ce temple : le trône de Poséidon. Ils passèrent rapidement par la salle du Légat sans y prêter grande attention cette fois pour se retrouver vite devant le grand siège de marbre réservé au Dieu des Mers et Océans. Il n'était pas souvent ici, plutôt enfermé dans le petit temple du Pilier Principal. Profitant de son éveil récent. Cette salle, le lieu du Dieu, n'était pas seulement un endroit réservé à son office, ici siégeaient toutes les écailles qui n'avaient pas encore de porteurs, des âmes sans but réel. Cinead se retourna alors, une fois arrivé au milieu de la pièce, regardant un instant les urnes sur chaque côtés avant de porter ses yeux cinabres dans ceux d'Arellys.

    - Je ne sais pas si tu es déjà venue ici, dans la salle du trône de Poséidon. Je pense que c'est l'endroit parfait, tu as su me parler, m'avouer ton absence. A moi de répondre à certaines de tes questions. Nous sommes à l'endroit où notre Dieu est sensé siéger, diriger. Tu dois savoir pour commencer que Liao de l'Hippocampe a libéré Poséidon, lui a rendu sa liberté avec l'aide d'Athéna. IL est désormais dans le Pilier Principal et vient parfois ici, nous avons donc retrouvé notre Dieu et c'est une très bonne chose pour la cité. Liao fut nommé Légat pour un court moment avant qu'il ne lui soit confié une autre mission, c'est là que je Poséidon est venu me trouver pour prendre la suite. Je suis ici depuis quelques jours à peine, de retour à Atlantis après de longues années... Je ne vais pas te blâmer pour ton départ, d'autant plus que ton écaille a joué un rôle dans ce dernier j'imagine.

Sans la lâcher des yeux, il laisser ses pupilles s'illuminer un court instant, cherchant à sonder son âme en tant que Purificateur, tester les liens avec l'écaille qui fut sienne. Celle de Nimuë. Oh le Légat l'avait compris, quelque chose de fort était présent entre l'Oriflamme et son écaille... Les liens du sang, avec son père qui la portait, mais pas que. Et il y avait Arellys, Cinead ressentait l'appel en elle, ce qui la tenait encore envers cette armure. Il ferma les yeux un instant pour se concentrer, chercher la Sirène Maléfique... Et la trouver, comprendre. Ses yeux s'ouvrirent de nouveau.

    - Hum, ton écaille est effectivement portée par une personne possédant des liens plus fort que ceux qui vous liaient... Mais ce que je sais, l'écaille était "libre" avant qu'elle ne la porte. Il est possible que tes doutes, ton combat... je ne sais pas, je ne te connais pas assez... Les écailles sont vivantes, des âmes réelles vivent en elles. Créatures du passé, animaux, monstres, tous ont été vivants, ont arpenté terres et mers et ont été placés dans ces réceptacles pour leur rédemption et servir Poséidon. Ils vivent à travers nous, ont des "sentiments", des liens avec des éveillés comme nous. Tout comme nous pouvons en avoir entre nous, ou avec elles. Tu possèdes encore un lien avec elle, ton ancienne écaille tout comme elle est encore liée à toi, seulement ce lien n'est plus dominant, dans les deux sens. J'ai sondé cela en toi et en elle. A mes yeux tu es une Atlante, comme tu l'as dit tu ne serais pas revenue le cas échéant... Et je ressens que d'autres écailles t'appellent, oui. Nous sommes tous liés à plusieurs âmes c'est ainsi. Moi par exemple, je possède des liens avec les écailles de Polyphème, de la Tortue, de Scylla, de la Sirène. Pourtant je ne peux porter que celle de Polyphème, les autres me viennent par les liens du sang plus ou moins, ou des affinités de caractère. Certaines comme celle de Scyla sont portées aussi, tout comme toi et ton lien avec ton ancienne écaille.

Tout en parlant il s'était approché des colonnes d'urnes contenant les écailles seules, les regardant une à une, dévoilant avec un brin de passion ses connaissances et ce qu'il pouvait éprouver face à elle. Faire partager un peu plus à cette Marina perdue, lui faire comprendre qu'elle n'est pas seule au delà des gens, que Poséidon croit encore en elle. Il se tourna vers elle à nouveau, s'adossant contre les urnes et croisant les bras.

    - Il serait facile pour moi de t'en confier une nouvelle parmi toutes celles présentes ici, mais je ne peux me le permettre... Il y en a tant qui souhaitent être avec toi, seulement je ne choisirai que celle avec laquelle tu pourras partager le plus. Cela prendra du temps, car tu es... fermée en partie. Tu vas devoir travailler sur toi même, Arellys. Et en cela je peux t'aider. Mais pour avancer il te faut t'affranchir de tes doutes et tes questions. Pose les moi, toutes celles que tu veux, je suis là pour y répondre. Donnant, donnant.


Elle avait été sincère, bien que tentant de le faire réagir, de le pousser un peu, pourtant il n'y voyait là aucun mal. Elle cherchait sa place, était revenue ici en espérant en trouver une et triste de ne pas y trouver ses connaissances. Peut être lui donnerait-il des réponses, mais les temps troublent ne laissaient que peu de marge aux bonnes nouvelles...


(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptySam 3 Sep - 23:42
Tu avais fixé le légat en attendant des réponses claires de sa part. Tu ne savais pas encore si tu pouvais vraiment lui faire confiance, le fait était que tu lui avais dit la vérité. Tu ne lui avais rien caché sur tes agissements, le pourquoi du comment de ton absence des derniers mois. Ce qui allait en revanche resté caché était ce que tu avais découvert avant d'être rappelé par ton devoir. Des objets appartenant à Celsio couvert de son cosmos. Ce cosmos si pur et familier que tu avais aimé et tenté de protéger. Pourtant, tu ne savais pas pourquoi tu les avais retrouvés là. Alors qu'à ta connaissance il avait toujours vécu dans la péninsule d'Espagne.

Tu étais certaine qu'il était différent de Liao en tout point avec ce qu'il t'expliquait. Comment ne pas lui faire confiance avec son lien si irréel avec les Scales des Généraux et les écailles des Marinas... Il semblait avoir beaucoup plus sa place que toi ici. Comme la nouvelle sirène Maléfique. Tu ne savais même pas qui s'était... Tu ne savais plus trop quoi penser. Etat-tu encore à ta place ici ? Était-ce bénéfique de rester finalement ? Tu étais complètement perdu, d'autant plus que tu n'avais plus la présence de ton écaille pour te rassuré ni même te retenir ici.

Après tout, à part ta scale que tu n'avais plus grand-chose à part les souvenirs d'une vie passée. Pas mal à l'aise, le temple en lui-même te mettait mal à l'aise à lui tout seul. Ta position particulière aussi car tu réalisais au fur et mesure de la conversation, que rien ne serait comme avant. D'autant plus que tu n'avais pas pris la peine de saluer tes nouveaux généraux... Tu faisais tout pour rester éloigner le plus possible. Pour qu'elle raison ? Toi-même tu l'ignorais. Enfin, en partie. Tu avais été absente trop longtemps, et tu avais déjà été remplacée... après tout il était vrai que tu n'avais pas vraiment de lien particulier avec ta scale... Était-ce un frein pour être Général de Poséidon ? De ne pas avoir de lien direct avec lui et ses armures ?

Tu secoue la tête, ne sachant comment prendre en compte les paroles du légat. Que voulait-il dire par fermée ? Au juste ? était-ce un avertissement ? est-ce que cela voulait dire que tu ne pourrais pas réintégrer les rangs directement ? En tout cas, tu zieutes la salle des armures avec attention. Comment pouvait-il juger ceux dignes et indignes ? Tu fais un soupire, décroise les bras pour essayer de te mettre plus à l'aise.

"Puis-je savoir qui est la nouvelle Sirène Maléfique ? Ses liens avec la Scale ?"


Tu espérais que ce ne soit pas un ennemi... ou une personne que tu n'aimais pas. Sinon... bah, tu ignorerais simplement cette personne... "Et qui sont les nouveaux porteurs des Scales disparues ? Le sait-tu ? Si oui peux tu me le dire ?"

Tu avais enchaîné sous la pression de ne pas savoir quoi dire ni quoi faire. Tu avais compris que le fait de porter l'armure te liait à elle, et que elles choisissaient également leurs porteurs. Tu le savais en fait depuis le début.


"Et comment savons nous qu'elle écaille est la bonne ? Comment savoir qu'elle ne c'est pas trompé ? Qu'on ne c'est pas trompé ? Ha j'aimerais aussi savoir... ça n'a rien à voir... mais, ou en sommes nous niveau alliance toussa ?"
Demanda-tu tout en restant perplexe. Te tenant le menton comme si tu semblait réfléchir, évitant de zieuter le regard de Cinead qui semblait plein de jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu1350/1350(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (1350/1350)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge850/850(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (850/850)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune1600/1600(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (1600/1600)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptySam 10 Sep - 13:16
Etat des lieux

Des questions, elle n'avait que ça. C'était là ce qui la raccrochait à Atlantis, à Poséidon. A son passé aussi. Etait-elle perdue ? Son chemin l'avait pourtant mené jusqu'ici, au Temple de Poséidon peut être par instinct... Une brebis égarée, ayant besoin d'un Berger pour trouver son chemin, ou du moins une raison d'avancer et surtout de ne plus se perdre. Alors il quitta sa posture un peu désinvolte pour avancer vers elle, cesser d'être distant un instant pour lui parler plus profondément. Répondre à ses questions.

    - La Sirène Maléfique... Hum... Elle est portée par Nimuë O'Bannon, une ancienne Sainte d'Athéna. Oh je te vois venir, ton étonnement. Je suis sûr que tu es déjà sur tes gardes... Pourtant ses liens avec l'écaille expliquent beaucoup de chose. C'est une Atlante, avant tout, son père était lui aussi Général de Sirène Maléfique il y a quelques années, elle n'a fait que revenir chez elle. Quant aux autres porteurs, je ne sais pas quelles sont tes connaissances mais voici ce que je peux te dire. Trois Généraux sont portés disparus. Ariane des Lyumnades, Thalès de l'Hippocampe et Lytès du Kraken. Pour ce dernier les nouvelles sont un peu plus certaines que les autres, son écaille nous est revenue ce matin même... Je vais lancer des recherches qui seront mené par Endymion du Dragon des Mers. Reste ensuite la Générale de Scylla, ma petite sœur, Calista.

A l'évocation du bout de femme qu'elle était il ne put s'empêcher de sourire, heureux et fier de présenter la dernière Atlas, l'Héritière en tant que Générale. Oh oui, elle le méritait. Il essayait donc de se montrer rassurant en cet instant, les informations dévoilées la toucheraient certainement car nul doute qu'elle connaissait quelques uns des noms prononcés. Il posa sa main sur l'épaule d'Arellys comme pour la soutenir avant de reprendre

    - Les Lyumnades et l'Hippocampe étaient en mission en Alexandrie et ont été attaqués semblerait-il. Ariane et une autre personne ont été aperçus combattant l'ennemi avant de disparaitre, sans aucune trace ni des uns ni des autres... Nous n'avons que peu d'éléments à ce sujet du coup, mais je vais me rendre au Sanctuaire d'ici peu, il est possible que les raisons de leur mission trouvent un écho certain chez les protecteurs d'Athéna... Et puis je compte bien renforcer cette armistice que Liao a mise en place avec eux au passage. Nous ne laisserons personne derrière nous. Mais tu ne dois pas t'occuper de cela, Arellys. Je le ressent plus fort encore ici, il y a quelque chose qui te tiens en Atlantis, qui t'appelle et qui ne demande qu'à ce que tu restes. Oui. Ferme les yeux un instant, je vais te faire ressentir cela. Ai confiance, je ne te ferai aucun mal.

Il posa sa paume sur le front d'Arellys alors, essayant de trouver son âme si farouchement gardée, enfermée et bloquée par ses doutes. Pour lui ce ne fut pas compliqué, si l'esprit restait une chose assez difficile à appréhender, lire dans les âmes lui était aisé, bien qu'il trouvait cela plus facile face à une écaille. Une fois son âme liée à la sienne, il diffusa lentement ce qu'il ressentait au fond de lui face à elle, le vrombissement lointain, séduisant et accrocheur qu'émettaient certaines écailles présentes ici. Même si elle ne pouvait les reconnaître, la chaleur de leurs sentiments pourrait atteindre sa personne troublée, la rassurer peut être alors que Cinead, lui, souriait déjà en reconnaissant quelles armures tentaient de communiquer avec l'ancienne Sirène Maléfique.

    - Tu les ressens ? A terme j'aimerai vraiment qu'une d'entre elle, celle que TOI tu sauras appeler. Mais pour ça... tu dois effacer tes doutes et te poser les bonnes questions. Comment savoir quelle écaille ? Difficile, en effet, certaines peuvent venir à toi, te recouvrir et t'offrir leur protection... alors que de ton côté, ton âme ne ressens pas la même chose. Une sensation distante. Un peu comme avec une personne, il y'en a qui t'aiment et que tu n'aimes pas en retour. C'est une relation profonde qui s'installe entre le porteur et l'armure. Une écaille ne se trompe pas, tout comme tu ne peux pas te tromper. Ce sont vos âmes, peu importe leurs décisions elles sont justes. Je pourrais t'y aider, je sais lire cela, les liens entre les âmes. C'est mon rôle. Mais pour ça il te faut du temps et je compte bien te le laisser pendant mon court voyage en Grèce. Oui. Tu as ta place ici, chez nous, chez toi. Si tu es là à mon retour, si tu as su éclairer les ombres en ton cœur... L'une d'elle t'apparaitra clairement et tu comprendras.

Il retira sa main alors, la fixant toujours en souriant légèrement, protecteur, espérant qu'elle fasse le bon choix, qu'elle s'acclimate à Atlantis. Elle venait de revenir selon ses dires. Profiter de la Cité revigorée par la présente de Poséidon ne pourrait que lui faire du bien, tant qu'elle acceptait d'être ici. Elle y avait le droit, les écailles avaient parlé et elle n'étaient pas les seuls, Cinead le ressentait en lui aussi. Le Feu intérieur s'était ravivé face à elle, cette envie et ce besoin de guider, protéger. Fier Atlante.


(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyLun 19 Sep - 23:49
Avait-tu vraiment besoin de connaître les réponses ? Avait-tu seulement encore des raisons de revenir en ces lieux ? Avait-tu encore de l'attachement pour ce dieu ? Pouvait-tu seulement accepter le fait que ta génération ne soit pour la plupart quasiment plus à Atlantis ? Que pouvait-il bien te retenir ici ? tes doutes prenaient de plus en plus le dessus. Au fur et à mesure de cette conversation. Tu sentais que ta place n'était plus vraiment ici. Et puis tu avais du mal à accepter un nouveau légat. Une nouvelle Sirène Maléfique. Il n'aura pas fallu longtemps pour te remplacer. Bon, tu avais choisi de partir, de ne pas revenir tout de suite après ta mission. Mais quand même. Comment pouvait-tu te sentir encore à ta place ?

En plus, tu sentais que savoir que ta scale avait choisie une ancienne sainte pour te remplacer... tu tombais de haut, complètement anéantie par cette nouvelle. Un frisson parcouru ton échine lorsqu'il posa sa main sur ton épaule. Tu ne savais pas comment le prendre. Déçue par ses réponses qu'il te donnait. Déçue tu étais. Sinon tu fus surprise en voyant la paume de Cinead venir se mettre contre ton front. Tu fis un pas de recul. Surprise. Tu ne savais plus du tout comment réagir. Tu sentais quelque chose sonder ton esprit, ton âme, ton corps.

Cela ne fit que l'effet inverse, te persuader encore plus de partir. Tu ne sentais plus aucun lien avec elles. Tu ne voyais pas qu'elle scale pouvait te correspondre, ni celle qui pouvait t'appeler désormais. Tu les ressentaient, cependant, tu n'arrivais pas à voir le bout du chemin L’intérêt qu'il pouvait y avoir à faire cela. Tu n'arrivais plus à te considérer comme une atlante après tes 3 mois d'absences et de découvertes.

"je ... heu... vous remercie de m'avoir accordé cet entretient, cependant, je pense que j'ai besoin de temps, je ne sais pas si je serais capable de revenir parmi vous, je préfère prendre mes distances pour le moment. J'ai besoin de ma liberté, j'ai besoin de savoir ce que je vaux, ou je veux aller, et je ne pense pas que ma place soient encore ici comme tu tente de me le dire. J'ai ressentie un besoin de venir par rapport à Poséidon mais honnêtement, je n'ai plus de liens avec aucune écailles ! la Sirène était tout pour moi... je ne pense plus être utile à la cité non plus... je suis désolée..."


Je trouverais les réponses par moi-même, je vous remercie vraiment de m'avoir montrer les liens avec les écailles. Mais je ne me sens plus digne d'être ici. C'est pourquoi je vais me retirer, de la cité, de mon pilier, prendre une place de vagabonde quelque temps et puis on verra.Merci à vous mes frères, prenez soin de vous !" [color] Fit-tu avec une révérence, commençant à te détourner de la salle des scales, tu sentais qu'elles tentaient de te retenir, seulement, tu pris sur toi, fis une révérence à Cinead, un sourire, et puis tu commences à partir, tout doucement.

Attendant la réaction de Cinead, les bras croisés. Tu n'avais presque lus de doutes, ta place n'était plus ici. Elle était ailleurs quelque part dans ce monde. Fallait-il pour autant que le Légat accepte de te laisser partir. Tu espérais qu'il comprenne...




(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Tumblr_m8rlx5DNg61qg0b7fo1_400
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
PoséidonPoséidonArmure :
Scale de Poséidon
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyMar 20 Sep - 20:29


Soudain, la terre s'ébranla. Prémices. Comme si un cœur venait de s'éveiller à la vie, il battait, d'abord d'une simple pulsation, avant d'entamer une danse plus frénétique. Une envolée colérique. Les flammes des braseros et des torches disposés avec soin dans la salle explosèrent en langues ardentes, menaçant d'avaler de leurs bras incandescents, les étendards où étaient représentés l'emblème de la famille Atlas. Aussitôt l'atmosphère se fit plus froide, jusqu'à devenir polaire. Une fine pellicule de glace se formait un peu partout, allant jusqu'à geler les chevilles de l'ancienne Sirène, prise au dépourvue. La morsure terrible du gel se répandit dans tout son être, alors qu'une puissance phénoménale l'obligea à ployer l'échine. Une voix impérieuse s'éleva alors, finissant de faire trembler leur Monde. Monde auquel Arellys allait être expulsée sans autre forme de procès. La détresse de certaines écailles, leur chant avait éveiller quelqu'un.

« Misérable créature. Je n'en attendais pas moins d'un Sang-Impur ! Oh comme ton maître s'est fourvoyé sur ton compte, petite sotte. »

La pression sur les épaules de la belle s'intensifia, si bien que sa posture devait la faire souffrir horriblement. Une haute et souple silhouette s'approcha, dans toute sa troublante majesté. Mais ce fut son aura, écrasante, qui finit de se manifester alors que l'éclat d'une chevelure rouge se fit entrevoir. Le Dieu des Mers et des Océans faisait son entrée, d'un pas aérien, presque militaire. Quelques prêtresses lui courraient après, les bras chargés des habits qu'il n'avait pas enfilé. Les muscles saillants de son torse luisaient sous l'effet des huiles que les servantes avaient utilisées pour le oindre. Et quand les femmes tentèrent de l'approcher pour au moins terminer de refermer les pans de sa veste, il les repoussa avec agacement.

« Il suffit. Atlas, approche, je veux que tu comprennes bien que ce petit jeu à assez duré. Maintenant que je suis de retour, il est temps que les atlantes, les vrais, comprennent bien que la philosophie des Eaux va s'appliquer avec plus de force. Trop laxiste, la génération de ce… Liao était vouée à dégénérer de toute façon… et en voici la preuve. »

Son regard était aussi noir que les profondeurs abyssales. Il leva sa main dans la direction d'Arellys et cette dernière sentit comme une marque, profonde mais invisible, s'attacher à son âme. L'air se raréfia, elle eut l'impression de suffoquer, d'être noyée par une vague qu'elle seule pourrait discerner, voir et ressentir les effets sur son corps.

« Ta place n'est plus ici, définitivement. Nous allons commencer la purge ici-même et maintenant. Hors de ma vue, ta présence m'est insupportable. Tu ne seras évidemment plus la bienvenue ici et ma Voix te seras insupportable. »

Le corps de la jeune femme fut soulevé hors du sol.

« Si tu as la vie sauve, c'est par égard pour ton maître. Il est bien déçu de toi, il portait de grands espoirs sur ta personne. Malgré le fait que tu ne sois même pas une… atlante. »

Et sans ajouter quoique ce soit, ni même lui laisser le temps à elle ou au Cinabre de s'exprimer, le Dieu la renvoya au travers l'une des arches.

Le visage fermé, l'ébranleur de Terre se retira dans les profondeurs de son pilier. Les anciennes lois allaient de nouveau être instaurées.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DeukalyionDeukalyionArmure :
Écaille du Kraken

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu1350/1350(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (1350/1350)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge850/850(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (850/850)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune1600/1600(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (1600/1600)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyVen 23 Sep - 19:00
Lien

Il y eut l'incompréhension de prime abord, ce recul. Synonyme de crainte. Puis l'étonnement ensuite face à ces mots... Sa désillusion. Et portant, oui, il y avait tant, alors il ne comprenait pas. La regardait se pencher gracieusement pour le saluer avant de commencer à partir devant les yeux Cinabres qui ne savaient que faire. Sous le choc certainement. Audace. Alors qu'il s’apprêtait à l’interpeller, il eut un battement, premier. Puissant. Puis les flammes dansèrent, les lumières s'éparpillant au sol en de petites braises perdues. Seules. La colère ensuite, qui emplissait l'être du Purificateur, tirant les traits de son visages vers le sérieux, la gravité. Pourquoi si soudainement, en lui, un tel déferlement ?

La réponse arrivait alors, derrière un homme, non, un Dieu avançait à demi nu, puissant, impossible à arrêter. Divin. Il n'y avait aucun autre mot. Il dépassa l'Atlas, suivi par quelques Prêtresse qui tenaient ses vêtements. Cinead l'observait alors, Poséidon. Ressentait en lui une colère similaire à la sienne. Peut être trop... Il lui ordonna de venir à ses côtés ce que le Légat s'empressa de faire sans un mot. Sang-Impur. Voilà un mot qu'il n'avait entendu depuis de longues années oui...

Le Dieu s'était éveillé, en colère, avait entendu les lamentations de ses enfants. Tous. Alors il arrivait, tempétueux, magnifique. Exposant sa volonté, celle des siens. Celle de l'Eau. Il dénigrait le passé en son absence, et semblait prompt à l'effacer là maintenant. Une nouvelle ère. Cinead regarda ne portait qu'à peine son regard sur celle qui avait provoqué la colère du Dieu et la sienne. A l’instant où il leva son bras vers l'ancienne Sirène Maléfique, le Légat put apercevoir la marque du dieu se poser sur elle, avec fatalité. Le Cinabre lui eut l'impression de se faire submerger de pouvoir en un instant. Les petites braises autour d'eux se transformèrent flammes, répondant à cet écho de pouvoir émanant de l'Atlas. Ils la jugeaient. Colère et pouvoir.

Elle fut soulevée hors du sol alors qu'autour d'eux certains étendard de la famille royale prenaient feu lentement, et l'instant d'après la jeune femme fut aspirée, expulsée de la citée par une des sept arche. Fatalité. Elle ne reviendrait plus ici, ne le pouvait plus. Une fin triste. Le message était passé, inscrit dans la mémoire de Cinead. Sang-Pur. Déjà le Dieu s'en retournait dans sa demeure, temple miniature au pied de l'immense Pilier. Les femmes qui l'accompagnaient alors étaient déjà parties, repoussées par le Dieu et effrayée par le cataclysme ambiant. La colère de Poséidon aussi. Mais déjà, elles le rejoignaient.

Et à peine eut-il quitté le temps que tout se stoppa. Les braises enflammées furent soufflée, la glace disparue et la colère du Légat envolée, soudainement. Lui laissant s’échapper un soupir. Seuls les bannières étaient en feu alors, il ferma les yeux et tendit les mains vers les flammes, les atténuant lentement avant qu'elles ne fassent plus de dégâts. Le voilà seul à nouveau, déçu de cette rencontre, de cet espoir nouveau. Enthousiasme naissant. Pourtant la colère n'était pas, plus. Disparue en même temps que le Dieu des Mers et Océans. Un nouveau soupir, plus long, alors qu'il allait s'asseoir un instant sur le trône immense qui n'était le sien, celui du Père d'Atlantis. Le Dieu n'en prendrait pas offense, n'étant pas là... Il s'accouda alors, posant sa tête sur sa main et tourna le regard vers les écailles qui l'entouraient...

    - Quel dommage...

Souffla-t-il lascivement...


(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1707-deukalyion-algos-gen https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t1714-deukalyion-algos-general-du-kraken
ArellysArellysArmure :
Aucune pour le moment

Statistiques
HP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-bleu160/160(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-bleu  (160/160)
CP:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-rouge210/210(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-rouge  (210/210)
CC:
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). G-jaune275/275(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). V-jaune  (275/275)
Message Re: (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).   (Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). EmptyDim 2 Oct - 0:00
Tu aurais simplement voulu partir sans encombrement ni remords. Et pourtant, lorsque la terre se mise à trembler suite à ta révérence. tu te pinças les lèvres. Si durement qu'un minuscule filet de sang s'ouvrit sur tes lèvres rosées. La honte allait s'abattre sur toi, la traîtrise aussi... sur toi créature qui doutait et qui trouvait simplement que ta place n'était plus ici. Tu n'avais pas trouver de mots pour parler. Tu t'étais contentée de subir. Subir cette colère qui venait de la mer. Cette colère naturelle et qui forçait le dieu des mers et des océans à sortir de sa taverne. Tu aurais voulu qu'il vienne de lui-même plutôt. Tu aurais voulu qu'il vienne te prouver qu'il tienne à toi. Une ancienne générale de la mer.

Toi qui avais toujours aimé cette citée. Ses habitants. Ce domaine n'était plus le tient désormais. Soulevée du sol par une force surnaturelle nommée le cosmos du dieu. Tu le regardait de sa chevelure rouquine. Les flammes allumées quelque instant plutôt laissèrent place à une fiche couche de glace qui vint te glacer tout ton être. Tu sentis le froid raidir tes muscles. Tu n'avais plus aucune force. Tu avais sentit ton cœur battre plus vite. Bien plus vite. Pendant un instant, tu avais craint pour ta vie. Ton futur. Toi qui voulait vivre plus que tout.

Tu avais simplement fermée les yeux en écoutant les derniers chants de certains écailles. Cela sonnait comme un Requiem de fin. Pour la misérable créature que tu étais. Une sang-Impure. Un sang indigne de Poséidon et qui finalement avait décidé de retourner sa veste pour vivre. Pour explorer. Tu sentais ton échine vibrer sous l'attraction du dieu des mers. Tes pupilles brillaient de milles éclats. Sotte. Ce mot te fit esquisser un sourire profond mais silencieux. Tu fermais les yeux pour de bons. Laissant ce puissant cosmos envelopper ton être. Libéré.

Tu sentis une marque s'apposer à une endroit de ton corps. Cette marque qui marquait la fin. Cette marque qui te rendait maudite au sein du peuple Atlante. Tu n'étais pas d'origine pure, tu n'avais jamais eu ta place ici. C'était ce que tu en avais conclus et désormais c'était clair. Tu t'étais fourvoyer. Et maintenant, tu te noyais dans les profondeurs abyssales. Déjà avec Celsio la vie fut dure... et là, tu en venais à te demander si tu pouvais continuer comme ça... La liberté que tu venais d'acquérir allait te permettre de pouvoir y réfléchir. Seulement, à cet instant précis, une larme se mise à perler sur tes joues, alors que tu tendais la main vers le rouquin, réalisant à quel point la séparation allait être difficile. Surtout pour purger ton esprit.

Tu fermas les yeux, tendant la main, réalisant à quel point... il était trop tard pour faire machine arrière. Réalisant à quel point, tu avais baissé dans son estime. Réalisant à quel point il fut bien vivant. Partagé entre chagrin et la liberté. Tu disparue du Temple de Poséidon, et dans un sursaut d'orgueil, tu eut juste le temps de sourire au Légat. Murmurant un :

"Au revoir..." Dans le silence. La Sirène n'était définitivement plus. Plus une atlante, comme tu ne l'avais jamais été. Une sang Impure.




(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead). Tumblr_m8rlx5DNg61qg0b7fo1_400
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.saint-seiya-ageofgold.com/t259-arellys-general-de-la-
 
(Fin Juillet 550) ComeBack : Le Silence est d'or et la parole d'argent. (PV Cinead).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Age of Gold :: Libro Scripturae :: Mare Nostrum :: Atlantis :: Temple de Poséidon-
Sauter vers: